Vous êtes sur la page 1sur 4

Informations générales

sur les électro-aimants


1 - DÉFINITION Force

Sous l’effet du champ magnétique induit par le courant


électrique passant dans la bobine de l’électro-aimant, la partie
mobile (noyau) se déplace sur l’ensemble de sa course.
Ce déplacement exerce une force de poussée ou de traction
permettant de générer une action mécanique sur son
environnement.
Il existe principalement trois types de conception :

a - Manœuvre simple : tirant - poussant - rotatif (de 0 à 90°)


Le retour à la position de départ se fait par une action
mécanique extérieure (par exemple : ressort). Course

En l’absence de courant ou de ressort le noyau devient libre et


sans maintien en position. La force est plus faible noyau sorti (en début de course) que
noyau rentré (fin de course).
Les forces des électro-aimants communiquées dans cette
documentation correspondent à :
- Tension d’alimentation dans la bobine = 90% de la tension
nominale.
- Une bobine échauffée à la limite de la température de la classe
d’isolation de l’appareil (voir § 8).
A la tension nominale les valeurs de forces indiquées dans ce
catalogue augmentent d’environ 20%.
Une commande électrique adaptée pourra créer une surtension
momentanée (surexcitation) dans la bobine - elle correspondra
à une surtension appliquée uniquement pendant la durée
Version Version Version tirante d’attraction du noyau.
tirante poussante et poussante Grâce à cette surexcitation la force pour les électro-aimants à
facteur de marche 100% sera doublée et ce dès le début de la
course, de plus le temps de réponse sera réduit de 30 à 40%.

b - Manœuvre simple avec maintien en position 4 - TENSION D’ALIMENTATION (V - VOLT)


Monostable par l’action d’un aimant permanent ou d’un ressort.
Bistable par l’action d’un aimant permanent et d’un ressort, ce Pour les électro-aimants courant continu, la tension standard
dernier assure le retour à la position de départ après une est 24 V CC.
impulsion électrique en sens inverse dans la bobine. Certains pourront néanmoins être alimentés en 230 V AC par
l’intermédiaire d’un redresseur. Dans ce cas, la bobine est réalisée
c - Manœuvre double avec deux bobines en tension continue 205 V CC.
Une bobine permet le mouvement du noyau dans un sens,
l’autre dans l’autre sens. Pour les électro-aimants en courant alternatif monophasé, la
La position en butée d’un côté ou de l’autre est assurée par le tension standard est 230 V AC / 50 Hz.
maintien de l’alimentation dans le bobinage (ou par un aimant La tolérance maximum admissible sur la tension d’alimentation
permanent). est de +/- 10% de la tension nominale pour un fonctionnement
en continu. La tolérance conseillée est de +5% à -10% pour
éviter un échauffement important de la bobine et assurer la
longévité de l’électro-aimant.

5 - COURANT (A - AMPÈRE)
Le courant nominal correspond à la consommation de la bobine
avec une tension nominale et une température de bobine de 20°C.
Le courant d’appel est le courant consommé par l’appareil alors
que le circuit magnétique est encore ouvert, c’est-à-dire lorsque
le noyau n’est pas arrivé en butée.
2 - COURSE (mm) Le courant d’appel est supérieur au courant nominal.
La course est le chemin parcouru par le noyau de la position de
Il n’y a pas de courant d’appel pour les électro-aimants courant
début à la position de fin de course.
continu ; à la coupure, il peut se produire un arc électrique si le
circuit n’est pas protégé (voir câblage § 12).
3 - FORCE (N - NEWTON) Attention : cet arc peut endommager le circuit de commande
électrique (l’interrupteur par exemple).
La force dépend de la forme du circuit magnétique et de la
puissance électrique de la bobine (voir également § 7). Elle
évolue pendant sa course et peut prendre différentes formes.

I 8 I KCGELM 0507 I www.binder-magnetic.fr


Pour les électro-aimants courant alternatif, il y a un courant En effet un courant d’une intensité élevée sera présent jusqu’à
d’appel jusqu’à ce que le noyau arrive au “collage” ; à partir de ce que le noyau arrive en butée ; en conséquence, plus la

ÉLECTRO-AIMANTS
cet instant, le courant reprend sa valeur nominale. course sera grande, plus l’échauffement d’appel sera élevé.

6 - PUISSANCE NOMINALE 8 - ISOLATION


(W - WATT / VA - VOLTAMPÈRE) La température d’utilisation habituelle se situe entre -5°C à
La puissance nominale absorbée est donnée dans cette +35°C toutefois il est possible de sortir de ce cadre.
documentation pour une tension nominale et pour une La température maximum admissible par un électro-aimant
température de bobine de 20°C. dépend des matériaux utilisés et particulièrement de l’isolant du
fil de cuivre de la bobine.
Le tableau ci-dessous définie la température maxi d’utilisation
7 - FACTEUR DE MARCHE (FM - %) de l’électro-aimant.
Le facteur de marche, indiqué en %, correspond à la durée
maximum d’alimentation de l’appareil sur une période de Classe Température Échauffement maxi en °C
5 minutes (300 secondes). d’isolation maxi en °C pour une température
Pour une même taille d’électro-aimant, il existe plusieurs ambiante de 35°C
puissances de bobine : Y 90 50
• Une bobine puissante ayant un facteur de marche 5% A 105 65
s’échauffera vite - elle ne pourra donc pas être alimentée plus E 120 80
B 130 90
de 5% du temps sur une période 5 minutes ; soit 15
F 155 115
secondes sur 5 minutes.
H 180 140
• Une bobine avec un facteur de marche 100% pourra être
alimentée tout le temps jusqu’à une température ambiante de

ÉLECTROMAGNÉTIQUES
35°C. 9 - TEMPS DE RÉPONSES (ms)
Cet échauffement, lié à la résistance de la bobine et au courant

VENTOUSES
Les temps de réponses d’un électro-aimant se décomposent
passant dans celle-ci, sera dissipé par les surfaces d’échanges principalement en deux durées :
de l’électro-aimant avec son environnement - au delà du facteur - durée d’attraction (t1) correspondant au retard de réaction
de marche autorisé, il y aura rapidement détérioration de la magnétique (t11) additionné à la durée de mouvement (t12).
bobine de l’électro-aimant. - durée de rappel (t2) correspond au retard de retombée du
a - Pour les électro-aimants courant continu magnétisme additionné à la durée de retour (t22).
Les facteurs de marches s‘expriment par un pourcentage de la
durée d’alimentation pour une période de 5 minutes. Commande côté courant continu
La durée d’alimentation totale correspond au cumul des mises
ED
sous tension dans la période.
Durée de mise sous tension (secondes) J
% FM =
300 secondes
Pour indication : U
- 100% : alimentation possible en permanence
- 40% : 120 secondes sur 300 secondes
- 25% : 75 secondes sur 300 secondes
- 5% : 15 secondes sur 300 secondes

ÉLECTROMAGNÉTIQUES
t
s
Par exemple :

VIBRATEURS
Un électro-aimant de facteur de marche de 100% peut rester t11
alimenté en permanence ; par contre, un électro-aimant de t12 t21
facteur de marche 5% ne pourra être alimenté, que pendant une t1 t22
durée de 0,05 x 300 = 15 s toutes les 5 minutes. t2

b - Pour les électro-aimants courant alternatif


Dans cette conception les électro-aimants alternatifs sont Commande côté courant alternatif
soumis à une surintensité à chaque manœuvre ; par conséquent ED
l’échauffement sera supérieur à un électro-aimant à courant
continu. J
Le nombre de manœuvres par heure sera donc limité à l’image
du graphique ci-dessous : U
FREINS & EMBRAYAGES

3 600 maxi./h
1 200 maxi./h t
600 maxi./h
300 maxi./h
120 maxi./h s
Course = 0,1 x S maxi. Course = 0,2 x S maxi. Course = 0,4 x S maxi. Course = 0,6 x S maxi. Course = S maxi.
t11 t21 t22
S = course - S maxi. = course maxi
t12 t2
t1

J = courant (A) - s = course (mm) - U = tension (V) - t = temps (s).

www.binder-magnetic.fr I KCGELM 0507 I 9 I


Informations générales
sur les électro-aimants (suite)
Ces temps correspondent à un mouvement à vide c’est-à-dire 12 - SCHÉMA DE CÂBLAGE
sans action mécanique sur un élément extérieur. De nombreuses possibilités existent ; nous vous conseillons les
Il sont dus à “l’inertie” magnétique dans la bobine. câblages suivants :
Une commande électrique adaptée pourra créer une surtension
(surexcitation) dans la bobine - elle correspondra à une • Lors d’une alimentation courant continu
surtension appliquée uniquement pendant la durée d’attraction Ce câblage évite l’arc électrique lors de la coupure (détérioration
du noyau. de l’interrupteur) et permet d’obtenir un temps de rappel court.
Cette surexcitation permettra de réduire la durée d’attraction
tout en augmentant la force dès le début de la course. +

6
R
U
UN Electro-aimant
4 -
a D = Diode et R = résistance Ohmique

2
• Lors d’une alimentation courant alternatif et lorsque la
bobine est conçue pour du courant continu
0
Deux possibilités :
0 0,2 0,4 0,6 0,8 1
t1
Commande côté courant alternatif :
t1N Ce câblage évite l’arc électrique lors de la coupure (détérioration
de l’interrupteur) mais allonge le temps de rappel.
U Tension réelle appliquée
UN Tension nominale
t1 Temps réel d’attraction
t1N Temps nominal d’attraction

10 - DURÉE DE VIE Electro-aimant


La durée de vie des électro-aimants en courant continu est
essentiellement déterminée par le type de guidage mécanique
du noyau.
Commande côté courant continu :
Les électro-aimants KENDRION sont conçus avec différents
Ce câblage provoque un arc électrique pouvant détériorer
types de paliers.
l’interrupteur, mais permet un temps de rappel court.
Leur durée de vie, est présentée ci-dessous par ordre croissant :
• Tube guide en laiton et noyau nickelé
• Tube guide en laiton et noyau chromé dur ou revêtu PTFE
• Paliers en bronze fritté
• Paliers constitués de bagues DU (métal+PTFE)
L’usure du palier dépend de l’effort radial auquel il est soumis
(en montage vertical le poids du noyau n’agit pas sur le palier).
Les durées de vie se situent entre 5.105 et 108 manœuvres selon Electro-aimant
le type de palier et de noyau.

11 - PROTECTION
La protection des électro-aimants dépend de leur conception.
Toutes les pièces en acier sont protégées contre la corrosion.
Le degré de protection suit la norme EN 60 528, par exemple :
IP00 : aucune protection.
IP54 : protection contre les poussières et contre les projections
d’eau dans toutes les directions.
IP65 : totalement protégé contre les poussières et contre les
jets d’eau à la lance dans toutes les directions.
ATEX : protection antidéflagrante (différentes zones).

I 10 I KCGELM 0507 I www.binder-magnetic.fr


APPROCHE Force
F (N)140
FM : 100%

ÉLECTRO-AIMANTS
DE SÉLECTION RAPIDE 120

D’UN ÉLECTRO-AIMANT
100
DE MANŒUVRE SIMPLE
80
Ces graphiques permettent de présélec-
tionner une gamme. 60
En premier lieu, il est nécessaire de
définir un facteur de marche puis de 40

repérer la course utile et en dernier lieu la


force en début de course. 20

Le résultat aboutit à une couleur corres-


pondant à une ou plusieurs gammes. 0
0 5 10 15 20 25 30
course s (mm)

Force FM : 40%
F (N) 160

140

IMPORTANT : les forces


120

indiquées sont celles en


100

début de course - elles

ÉLECTROMAGNÉTIQUES
80

sont bien inférieures aux

VENTOUSES
60

forces en fin de course


40
(noyau rentré dans la
20
bobine).
0
0 5 10 15 20 25 30
course s (mm)

Force FM : 25%
F (N)

200

150

ÉLECTROMAGNÉTIQUES
100

50 VIBRATEURS

0
0 5 10 15 20 25 30
course s (mm)

Force FM : 5%
F (N) 400

350

300

250

200
FREINS & EMBRAYAGES

150

LCL/40 001.. - 40 006.. / DBM..


100

LHS..
50

LHP..
0
0 5 10 15 20 25 30
course s (mm)

www.binder-magnetic.fr I KCGELM 0507 I 11 I