Vous êtes sur la page 1sur 2

Département GEII 1

1 ère

année

Vendredi 22 octobre 2010

DS d'Electrotechnique

Durée : 1 heure 30

Documents interdits sauf formulaire de maths distribué, calculatrice autorisée Barème indicatif indiqué Beaucoup de questions sont indépendantes au sein d'un même exercice : ne restez pas bloqué mais continuez.

Exercice I (10 points) :

Etude de Signaux

Partie A : Soit le signal présenté Fig. 1

s E 0 T T t
s
E
0
T
T
t

Fig. 1

1-

Quelle est la nature du signal s(t) (périodique ?, alternatif ?, sinusoïdal ?, …) ?

2-

Donner la définition du signal s(t) en fonction du temps.

3-

Donner l’expression de S moy en fonction de E et .

4-

Donner l’expression de S eff en fonction de E et .

Partie B :

Tracer les signaux suivants :

Exercice II (10 points) :

u(t)

i(t)

=

=

5 sin

2

sin

t

t -

+

2

4

 

Etude d'une installation électrique

Une installation électrique est alimentée en monophasé sous une tension sinusoïdale V de valeur efficace 230V à la fréquence 50 Hz. Elle est constituée de 3 récepteurs comme le montre la figure 3 :

1- Un récepteur consommant un courant I 1 = 10 A avec un facteur de puissance cos 1 = 0,6 AV (charge de type capacitive),

2- Un récepteur d’impédance équivalente Z 2 = [20 , 45°],

3- Un moteur consommant une puissance électrique de P 3 = 2,5 kW avec un

facteur de puissance cos 3 =0,74 AR (charge de type inductive).

1/2

Récepteur 1

 
      I   I  
   
      I   I  

I

 
      I   I  

I

 

I

t

I t   I 3 2 1
 

I

3

2

1

V

Z 3
Z
3
             

Z

2

Z

1

     
     

Moteur

Récepteur 2

Fig. 3

Partie A : étude de l’installation Pour les représentations de Fresnel on prendra la tension d’alimentation comme référence des phases.

1-

Calcul des courants mis en jeu dans l’installation :

 

a- Pour

chaque

récepteur,

donner

le

courant

qu’il

consomme

(module

et

 

argument).

 

b-

Faire un diagramme de Fresnel avec ces courants.

 

c-

En déduire le courant total consommé par l’installation (module et argument).

 

2-

Détermination des impédances mises en jeu dans l’installation a- Pour chaque récepteur, donner pour le point de fonctionnement précisé son impédance équivalente (module et argument). b- Calculer alors l’impédance équivalente Zeq de l’installation. Doner son module et son argument.

3-

Bilan des puissances mises en jeu dans l’installation

 

a- Déterminer les puissances active P 1 et réactive Q 1 relatives au récepteur 1 (valeur et signe). b- Déterminer les puissances active P 2 et réactive Q 2 relatives au récepteur 2 (valeur et signe).

c-

Calculer la puissance réactive Q 3 relative au récepteur 3 (valeur et signe).

d-

Déterminer les puissances totales P t et Q t mises en jeu dans l’installation.

e- En déduire le courant total

I

t

consommé

par

l’installation

(module

et

déphasage par rapport à V) ainsi que le facteur de puissance cos t .

f- Comparer avec les résultats des questions 1 et 2.

Partie B : relèvement de facteur de puissance On désire relever le facteur de puissance à 0.95. On donne It = [******] Déterminer la capacité du condensateur à mettre en parallèle sur l’installation pour atteindre cet objectif.

'

consommé par l’installation (module et

En déduire le nouveau courant total déphasage par rapport à V).

I t

2/2