Vous êtes sur la page 1sur 160
LÌNGÁLÀ – FRANÇAIS FRANÇAIS – LÌNGÁLÀ LL L ’’ ’ uu u ss s aa
LÌNGÁLÀ – FRANÇAIS FRANÇAIS – LÌNGÁLÀ LL L ’’ ’ uu u ss s aa

LÌNGÁLÀ – FRANÇAIS FRANÇAIS – LÌNGÁLÀ

LLL’’uuusssaaagggeee fffaaaccciiillleee

’ uu u ss s aa a gg g ee e ff f aa a cc

Contexte socioculturel Conjugaison et grammaire Plus de 5 000 mots avec accents Expressions courantes Maximes et proverbes lingala

Expressions courantes Maximes et proverbes lingala Par Eric EFFRYK KIBALABALA OOOuuuvvvrrraaagggeee
Expressions courantes Maximes et proverbes lingala Par Eric EFFRYK KIBALABALA OOOuuuvvvrrraaagggeee
Expressions courantes Maximes et proverbes lingala Par Eric EFFRYK KIBALABALA OOOuuuvvvrrraaagggeee
Expressions courantes Maximes et proverbes lingala Par Eric EFFRYK KIBALABALA OOOuuuvvvrrraaagggeee

Par Eric EFFRYK KIBALABALA

OOOuuuvvvrrraaagggeee ddd’’’iiinnniiitttiiiaaatttiiiooonnn
OOOuuuvvvrrraaagggeee ddd’’’iiinnniiitttiiiaaatttiiiooonnn

ONG Bâtissons la RD CONGO

Ouvrage d’initiation
Ouvrage d’initiation
Ouvrage d’initiation LÌNGÁLÀ – FRANÇAIS FRANÇAIS – LÌNGÁLÀ Contexte socioculturel Conjugaison et

LÌNGÁLÀ – FRANÇAIS FRANÇAIS – LÌNGÁLÀ

Contexte socioculturel Conjugaison et grammaire Plus de 5 000 mots avec accents Expressions courantes Maximes et proverbes lìngálà

Expressions courantes Maximes et proverbes lìngálà PAR Eric EFFRYK KIBALABALA ONG Bâtissons la RD CONGO

PAR Eric EFFRYK KIBALABALA

ONG Bâtissons la RD CONGO

L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala ©2007 EDILIS

2

DEDICACE
DEDICACE

En mémoire de ceux qui m’ont appris à travailler :

KIBALABALA MVULA Vital, mon père Et Le Révérend frère KAPEMB MUYUL Célestin

mon père Et Le Révérend frère KAPEMB MUYUL Célestin L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk
mon père Et Le Révérend frère KAPEMB MUYUL Célestin L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk

L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala ©2007 EDILIS

3

PROLOGUE

Voulez-vous apprendre le Lìngálà ? L’USAGE FACILE, ouvrage d’initiation, vous permettra de vous familiariser rapidement avec cette langue africaine. La présentation simple de cet ouvrage permet d’acquérir les rudiments et les subtilités profondes du Lìngálà.

Une approche pratique, conçue pour mener quiconque n’a pas les sons linguistiques bantous, à pouvoir
Une approche pratique, conçue pour
mener quiconque n’a pas les sons linguistiques
bantous, à pouvoir lire et assimiler les notions
grammaticales du Lìngálà sans difficulté.
La richesse linguistique et culturelle de la langue
y est largement présentée.
Notre vœux est que l’Afrique valorise ses
langues qui sont les véhicules de sa culture.
Il est venu le temps de comprendre que :
« Une Afrique forte passe par une bonne
intégration culturelle ».

L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala ©2007 EDILIS

4

TABLE DE MATIERE

Préface

5

6 6 7 9 9 10 11 12 12
6
6
7
9
9
10
11
12
12

Introduction

Genèse

Zone linguistique

Sons et orthographe

Alphabet Lìngálà

Les tons du Lìngálà

A retenir absolument

Les syllabes en Lìngálà

L’article en Lìngálà

Les abréviations

13

Grammaire

23

L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala ©2007 EDILIS

5

Le pluriel des mots

23

Les nombres

28

Les jours et les mois

Les adjectifs et pronoms possessifs

Les formes négatives et interrogatives

Les extensions

Lexique

Lexique Français – Lìngálà

Quelques expressions courantes

Quelques mots à souche étrangère

Le corps humain

Les proverbes

mots à souche étrangère Le corps humain Les proverbes 30 31 31 32 Lìngálà – Français

30

31 31 32 Lìngálà – Français 36 99 191 192 193
31
31
32
Lìngálà – Français
36
99
191
192
193

195

L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala ©2007 EDILIS

6

LE LÌNGÁLÀ DES ORIGINES A NOS JOURS.

A. Genèse

Etymologiquement, « Lìngálà » vient de « mōngálá » qui signifie « rivière » ; cette langue qui était utilisée par des « Bàngálà », ‘les riverains’ ; a pris la dénomination « Lìngálà » qui veut dire ‘la langue des riverains’.

Lìngálà » qui veut dire ‘la langue des riverains’. Dès l’origine le Lìngálà n’appartenait pas à

Dès l’origine le Lìngálà n’appartenait pas à un groupe ethnique précis mais à un ensemble des tribus riveraines dans la zone entre le confluent de la rivière KASAÏ avec le fleuve CONGO, et la zone en amont du confluent de la rivière UBANGI avec le fleuve CONGO dans la province de l’Equateur en République Démocratique du CONGO.

La navigabilité sur le fleuve CONGO entre la capitale Kinshasa (ex Léopoldville) en aval et la province de l’équateur au nord, a facilité l’inter échange et a permis au Lìngálà de s’installer dans la capitale. En 1929, la ville de Kinshasa devient la capitale du CONGO BELGE (Rép. Dém. du CONGO) et le Lìngálà qui a été institué par le colonisateur comme langue de l’armée, est aussi utilisé par l’administration, la police et les religieux. Cette nouvelle donne contribuera à l’expansion du Lìngálà à travers la capitale ; qui aujourd’hui peuplée de plus de 8 millions d’habitants, et de par son rayonnement culturel dans le pays, a propulsé le Lìngálà à la première place au niveau national devant le Swahili, le Kikongo et le Tshiluba qui sont les autres grandes langues du pays. En effet dans n’importe quel endroit du pays où vous pouvez vous rendre, vous ne manquerez pas de retrouvez des personnes parlants ou comprennants le Lìngálà.

des personnes parlants ou comprennants le Lìngálà. Zone linguistique B. Outre la République Démocratique du
Zone linguistique
Zone linguistique

B.

Outre la République Démocratique du CONGO, où le Lìngálà est utilisé sur presque toute l’étendue du territoire, le CONGO Brazza, la République Centrafricaine et l’ANGOLA, utilisent dans une relative proportion le Lìngálà dans leurs territoires. L’influence du Lìngálà s’étend également au Cameroun, au Gabon et à tous les pays limitrophes de la République Démocratique du CONGO.

L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala ©2007 EDILIS

7

Il est important de signaler que c’est la musique congolaise qui pendant des décennies, a permis au Lìngálà d’étendre sa zone d’influence en Afrique et dans le monde. A ce jour, plus de 50 millions de personnes parlent Lìngálà à travers le monde. Cette langue qui fût autrefois une langue locale est devenue grâce à la fluidité de son expression, une langue aux dimensions internationales.

C. PERSPECTIVE DU LÌNGÁLÀ

dimensions internationales. C. PERSPECTIVE DU LÌNGÁLÀ Le Lìngálà a une merveilleuse perspective dans la mésure

Le Lìngálà a une merveilleuse perspective dans la mésure où l’ Afrique a compris la nécessité de la préservation et de la vulgarisation de ses langues qui font son identité. L’enjeu est important car la survie identitaire de l’Africain en dépend. C’est dans cette nouvelle Afrique que le Lìngálà est appelé à joué un rôle de maillon dans le processus d’intégration des peuples d’Afrique aux côtés d’autres langues Africaines.

d’Afrique aux côtés d’autres langues Africaines. Origine et expansion de Lìngálà LEGENDES Origine Zone
d’Afrique aux côtés d’autres langues Africaines. Origine et expansion de Lìngálà LEGENDES Origine Zone

Origine et expansion de Lìngálà

langues Africaines. Origine et expansion de Lìngálà LEGENDES Origine Zone d’influence Expansion du Lìngálà

LEGENDES

OrigineAfricaines. Origine et expansion de Lìngálà LEGENDES Zone d’influence Expansion du Lìngálà L’Usage facile

Zone d’influenceOrigine et expansion de Lìngálà LEGENDES Origine Expansion du Lìngálà L’Usage facile de Lingala Par

expansion de Lìngálà LEGENDES Origine Zone d’influence Expansion du Lìngálà L’Usage facile de Lingala Par

Expansion du Lìngálà

L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala ©2007 EDILIS

8

SONS ET ORTHOGRAPHE DU LÌNGÁLÀ.

A. L’alphabet Lìngálà

VOYELLES a, e, i, o, u SEMI y, w VOYELLES CONSONNES b, d, f, g,
VOYELLES
a, e, i, o, u
SEMI
y, w
VOYELLES
CONSONNES
b, d, f, g, j,
k, l, m, n, p,
s, t, v, z
N’EXISTENT
PAS
c, h, q, r, x

L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala ©2007 EDILIS

9

B. Les tons du Lìngálà

Il existe deux sortes de tons en Lìngálà :

*Le ton haut qui est symbolisé dans cet ouvrage par un accent aigu placé

sur la voyelle qui la porte. * Le ton bas qui est symbolisé par un accent grave placé sur les voyelles « a et i » ou un accent bas sur les voyelles « e, o, u ».

et i » ou un accent bas sur les voyelles « e, o, u ». Voici

Voici les différents tons :

Le ton ‘á’ de ‘básí’ comme dans ‘Mars’. Le ton ‘à’ de ‘bàtō’ comme dans ‘ballon’. Le ton ‘é’ de ‘téká’ comme dans ‘clé’. Le ton ‘ē’ de ‘ēkólō’ comme dans ‘ellipse’. Le ton ‘í’ de ‘bíná’ comme dans ‘bic’ Le ton ‘ì’ de ‘sìkà’ comme dans ‘bilan’. Le ton ‘ó’ de ‘bóngó’ comme dans ‘top’. Le ton ‘ō’ de ‘bōyē’ comme dans ‘oral’. Le ton ‘ú’ de ‘tútá’ comme dans ‘toute’. Le ton ‘ū’ de ‘kō tūlà’ comme dans ‘couleur’.

‘ū’ de ‘kō t ū là’ comme dans ‘c ou leur’. -La lettre « u »

-La lettre « u » se prononce « ou » -Les semi voyelles «Y » et «W », prennent respectivement les sons « i » et « ou ». -La lettre « g » se prononce comme dans « Garçon ». -La lettre « S » ne se prononce jamais « Z » même lorsqu’elle est entre deux voyelles. -Les autres consonnes se prononcent comme en français.

-Les autres consonnes se prononcent comme en français. L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala

L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala ©2007 EDILIS

10

C.

A retenir absolument

Le Lìngálà est une langue à ton ; la prononciation est stricte ; une mauvaise prononciation conduit à un autre sens ou à un non sens. En Lìngálà, toutes les lettres se prononcent ; les consonnes comme les voyelles. Deux voyelles qui se suivent se prononcent distinctement. En français, lorsque une voyelle précède la consonne ‘N’ la liaison phonétique est obligatoire ; mais en Lìngálà les deux lettres se lisent distinctement. Les consonnes « M » et « N » sont de ton nasal. Le ton en Lìngálà a une valeur sémantique et grammaticale.

* Valeur sémantique - Mótō : Feu - Mōtó : Tête * Valeur grammaticale
* Valeur sémantique
- Mótō : Feu
- Mōtó : Tête
* Valeur grammaticale

Ex : - Mōtō : Homme

Le ton en Lìngálà indique aussi le temps des actions et les modes en conjugaison. Ex : -Nà tálàkà : Je regarde (toujours) -Nà táláká : Je regardai

Le ton en Lìngálà différencie la signification des mots. (Des mots ayant la même orthographe mais qui se prononcent de manières différentes, ont chacun sa signification).

L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala ©2007 EDILIS

11

IMPORTANT !

Le Lìngálà est une langue bantoue et à ce titre, il véhicule la culture bantoue

D. Les syllabes en Lìngálà

La syllabe est un son que l’on prononce d’une seule émission vocale. Ex : -Bí-só
La syllabe est un son que l’on prononce d’une seule émission vocale.
Ex : -Bí-só (Bísó)
- Bō-lì-ngō (Bōlìngō)
Deux voyelles qui se suivent forment deux syllabes distinctes
et se prononcent différemment.
Ex : -Ngá-í (Ngáí)
-Mó-ì (Móì)
E. L’article en Lìngálà
En Lìngálà, l’article n’existe pas.
Néanmoins, Il est important de faire la différence entre : l’adjectif numéral
« Un » (1)
et l’article indéfini « Un ou Une ».
Lorsque un mot est traduit du français vers le Lìngálà, il est exigé de bien
identifier l’adjectif de l’article.
Ex :- Un Homme
- Si « Un » est un adjectif numéral, la traduction
sera :-Mōtō mókó.
- Alors que si « Un » est un article indéfini,la traduction
sera : -Mōtō.

Généralement une syllabe se termine par une voyelle. En Lìngálà, la syllabe est déterminée par le ton. Chaque ton équivaut à une syllabe.

par le ton. Chaque ton équivaut à une syllabe. L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk

L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala ©2007 EDILIS

12

ABREVIATIONS

adj. ………………… adjectif

adj. adv. …………… adjectif et adverbe

adj. ind. …………… adj. int. ……………

adj. n. ……………… adjectif et nom

adj. num. ……………. adjectif numéral

adj. pr. ind. …………

adv. …………………. adverbe adv. conj. ……………. adverbe et conjonction adv. prép. …………… adverbe et préposition ani. ………………… animal

adjectif indéfini adjectif interrogatif

animal adjectif indéfini adjectif interrogatif adjectif et pronom indéfini arg. …………………

adjectif et pronom indéfini

arg. ………………… argot conj. ………………… conjonction gd. ………………… gde
arg. …………………
argot
conj. ………………… conjonction
gd. …………………
gde ………………….
hum. …………………
inf. verb. ……………
grand
grande
humain
infixe verbal
loc. adv. ……… ……. locution adverbiale
mat. ………………… maternelle
nég. …………………. négation
nouv. ………………
nouveau
pers. ………………… personne

L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala ©2007 EDILIS

13

pl. ………………………… préf. ………… préf. verb. …………… prép. …………………… pr. adv. ………………… pr. dem. …………………. pr. ind. ……………… … pr. int. …………………… pr. pers. …………………. pr. réf. ……………… … pr. rel. ……………… … pt. …………………… … pte ……………………… sg. ……………………… v. …………………………. v.a ……………………… v.aux. ……………………. v.ir. ………………… ….

pluriel préfixe préfixe verbal préposition pronom et adverbe pronom démonstratif pronom indéfini pronom interrogatif pronom personnel pronom réfléchi pronom relatif petit petite singulier verbe verbe d’action verbe auxiliaire verbe irrégulier

• Les mots en gras italique à côté d’un verbe marquent les expressions •
Les mots en gras italique à côté d’un verbe
marquent les expressions

NOTE Dans le dictionnaire :

Les mots soulignés en italique qui sont entre parenthèses sont les prononciations équivalentes.

Les astérisques entre parenthèses (*) renvoient à d’autres expressions utilisées avec le mot.

L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala ©2007 EDILIS

14

CONJUGAISON ET GRAMMAIRE

Dans cet ouvrage d’initiation, il n’est pas question d’entrer dans la profondeur de la linguistique Lìngálà ; Nous donnons les notions de base essentielles et efficaces pour qui veut apprendre le Lìngálà. Nous présentons ici les formes grammaticales et de conjugaison couramment utilisées.

I. CONJUGAISON 1. Les préfixes verbaux Je Nà Tu Ō Il, Elle À Nous Tō
I. CONJUGAISON
1. Les préfixes verbaux
Je
Tu
Ō
Il, Elle
À
Nous
Vous
Ils, Elles

Ce sont des pronoms personnels sujets qui accompagnent toujours les verbes et en déterminent la personne de la conjugaison.

Il existe en Lìngálà un pronom impersonnel qui remplace les objets, les animaux et qui est utilisé dans les narrations. Ce pronom n’a pas d’équivalent en français et sa traduction peut être rendu à la fois par un pronom démonstratif ou personnel :

Ē ---- ça, il

L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala ©2007 EDILIS

15

2. Les infixes verbaux

A. L’infixe formatif « kō » Il marque le mode infinitif ou le temps futur de l’indicatif. A l’infinitif, il est toujours devant le verbe.

Ex : -zàlà

être j’appellerai Frapper Kō mí bétà Se frapper Ō mí bétí tu t’es frappé
être
j’appellerai
Frapper
Kō mí bétà Se frapper
Ō mí bétí tu t’es frappé

- béngà appeler

Au futur, il est toujours entre le sujet(pref. verb.) et le verbe. Ex :-Nà zàlà je serai

-Nà béngà

B.

L’infixe réfléchi « mí »

Il marque une action dirigée contre le sujet. - A l’infinitif, il se place toujours entre l’infixe formatif « Kō » et le verbe.

Ex : -Kō bétà

- Lorsque le verbe est conjugué, il se place entre le sujet (pref. verb.) et le verbe.

Ex :-Ō bétí tu as frappé

C.

L’infixe objet « mó »

C’est un préfixe pronominal ; il est peu utilisé en langage populaire.

Il se place toujours entre l’infixe formatif (ou le pref. verb.) et le verbe.

Ex : Kō bìángà Appeler

(ou le pref. verb.) et le verbe. Ex : Kō bìángà Appeler Kō mó bìángà S’appeler

bìángà S’appeler

L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala ©2007 EDILIS

16

3.

Les verbes auxiliaires

Ces verbes ne sont pas auxiliaires selon la grammaire française, mais parce qu’ils précèdent et déterminent le sens des verbes d’action dans la phrase.

(je suis entrain de dormir) v.aux. v. action -Ō lìngí kō zóngà (tu veux rentrer)
(je suis entrain de dormir)
v.aux.
v. action
-Ō lìngí kō zóngà (tu veux rentrer)
v.aux.
v. action
-Tō wútí kō líà
(nous venons de manger)
v.aux.
v. action
Le verbe d’action dans ce cas n’est pas
l’auxiliaire mais le verbe qui est à l’infinitif ;
l’auxiliaire situe les faits par rapport au temps.
Les modes
• L’infinitif
• L’indicatif

Nous avons 5 verbes auxiliaires. Kō zàlà (Etre) Kō lìngà (Vouloir) Kō wútà (Venir de) Kō bàndà (Commencer) Kō kēndē (Aller)

Ex :- Nà zàlí kō lálà

4.

Il existe 4 modes de conjugaison en Lìngálà :

L’impératif

Le potentiel (subjonctif)

: • L’impératif • Le potentiel (subjonctif) En Lìngálà le verbe garde la même forme à

En Lìngálà le verbe garde la même forme à toutes les personnes pour un temps de conjugaison; ce sont les préfixes verbaux qui permettent de différencier les personnes de la conjugaison.

L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala ©2007 EDILIS

17

Mode Temps Verbe être Verbe faire Infinitif Kō zàlà Kō sálà Passé Nà zàlákí Nà
Mode
Temps
Verbe être
Verbe faire
Infinitif
Kō zàlà
Kō sálà
Passé
Nà zàlákí
Nà sálákí
ordinaire
J’étais
J’avais fais
Passé
continu
Ō zàlákí kō sálà
Tu faisais
Passé
À zàláká
À sáláká
historique
Il fût
Il fît
Passé
Nà zàlá
Nà sálá
antérieure
J’eus été
J’eus fait
Passé
Tō zàlí
récent
Nous sommes
(présent)
Tō sálí
Nous avons fait
(Nous venons de faire)
Présent
Bō zàlí kō sálà
continu
Vous faites
(Vous êtes
entrain de faire)
Présent
Bà zàlàkà
Bà sálàkà
habituel
Ils sont
Ils font
(Toujours)
(Toujours)
Futur
Bà kōzàlà
Bà kōsálà
Elles seront
Elles feront
Impératif
Présent
Zàlá
Sois
Sálá
Fais
Tó zàlà Soyons
Tó sálà
Faisons
Potentiel
Présent
Ná zàlà
Que je sois
Ná sálà
Que je fasse

L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala ©2007 EDILIS

18

IMPORTANT !

Lorsque vous traduisez une forme de conjugaison du Français au Lìngálà, c’est le contexte de
Lorsque vous traduisez une forme de conjugaison
du Français au Lìngálà, c’est le contexte de votre
pensée qui va déterminer le temps de conjugaison à
utiliser
qui va déterminer le temps de conjugaison à utiliser Prenons l’exemple suivant : « Les élèves

Prenons l’exemple suivant :

« Les élèves vont à l’école. »

*Si la pensée traduit un fait habituel, le verbe ‘aller’(kō kēndē)sera conjugué au temps présent habituel. Il prendra donc la désinence ‘kà’.

«

‘Les élèves vont (toujours) à l’école’

. « ‘Les élèves vont (toujours) à l’école’ Bà yékōlì bà kēndàkà kēlásì. » * Si

Bà yékōlì bà kēndàkà kēlásì. »

*Si la pensée traduit un fait en cours de réalisation sans une pensée habituelle, le verbe ‘aller’ (kō kēndē) sera conjugué au temps présent continu.

‘Les élèves sont entrain d’aller à l’école.’

Avant de traduire une phrase en Lìngálà, situez d’abord le contexte de votre pensée, puis utilisez le temps qui correspond .

«
«

Bà yékōlì bà zàlí kō kēndē kēlásì. »

Le doublement de sujet en Lìngálà est normal ; l’agent causal est placé à côté
Le doublement de sujet en Lìngálà est normal ; l’agent
causal est placé à côté du préfixe verbal ; ce dernier ne
quitte jamais son verbe.

Ex : -Ngáí nà lōbí -Bàtō bà yákí

Moi, j’ai dit Les gens sont venus

L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala ©2007 EDILIS

19

Il existe des formes d’insistance en Lìngálà qui utilisent l’accentuation sur la personne du sujet.
Il existe des formes d’insistance en Lìngálà qui
utilisent l’accentuation sur la personne du sujet.
Ex : -Ngáí ndé -Ngáí mōtō C’est bien moi. C’est moi qui. Le pronom indéfini
Ex : -Ngáí ndé
-Ngáí mōtō
C’est bien moi.
C’est moi qui.
Le pronom indéfini ‘On’ est traduit par ‘Bà’.
Ex : -Bà zàlí kō lōbà
On dit .
Ce pronom indéfini peut aussi être traduit par
‘Tō’, lorsque l’interlocuteur fait partie du groupe
désigné.
Ex : -Tō zàlí kō tálà On regarde.(On est entrain de )
Les formes contractées.
Le verbe « Kō zàlà » (être) a des formes contractées au présent de
l’indicatif.
Ex : -Ō zàlí kō lōbà → Ō zá kō lōbà → Ō zó lōbà
Tu dis (tu es entrain de dire).
Les formes contractées sont les plus utilisées en
langage populaire.

L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala ©2007 EDILIS

20

5. Règles générales de conjugaison

Modes Temps Règles Exemples Passé ordinaire Préf. verb. + Radical + Désinence ‘kí’ Nà zàlákí*
Modes
Temps
Règles
Exemples
Passé
ordinaire
Préf. verb. + Radical +
Désinence ‘kí’
Nà zàlákí* j’étais
Nà lìngákí* je voulais
Nà lōbákí (j’avais dit)
Préf. verb. +
Ō
zàlákí kō lōbà
Passé
V.
aux.(passé
Tu disais (tu étais
continu
I
ordinaire) + verbe
infinitif
entrain)
Ō
lìngákí kō líà
n
Tu voulais manger
d
Passé
Préf. verb. +
À
i
historique
Radical +ká
sáláká (kō sálà)
Il fît
c
Passé
Préf. verb. +
Tō bíná
(kō bínà)
a
antérieur
radical + á
Nous eûmes dansé
t
passé
Préf. verb. +
Bō zwí
(kō zwà)
i
récent
radical + í
Vous avez pris
f
(présent)
Présent
Préf. verb. +
Bà zàlí kō lálà
continu
V.
aux.(passé réc) +
Ils dorment
verbe infinitif
(Ils sont entrain de dormir)
Présent
Préf. verb. +
habituel
Radical + kà
Nà zóngàkà (kōzongà)
je reviens (toujours)
Futur
Préf. verb. +
kō + infinitif
Tō kō sōlōlà
Nous causerons
Impératif
Présent
Radical + «á» ou « é »
yáká !
viens !
kēndé !
vas !
Subjonctif
Présent
Préf. verb.(avec accent
aigu) + Radical
Ná lōbà
que je parles

* Le passé ordinaire se traduit à l’imparfait pour les verbes auxiliaires et au plus-que-parfait pour les autres verbes.

L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala ©2007 EDILIS

21

6. Les verbes irréguliers

En Lìngálà tous les verbes suivent la même règle de conjugaison ; à l’exception des verbes ci-après, qui se conjuguent différemment au présent de l’indicatif.

Infinitif Présent (Passé récent) Kō kēndē Partir Nà kēyí Je suis partis Kō yá Venir
Infinitif
Présent (Passé récent)
Kō kēndē
Partir
Nà kēyí
Je suis partis
Kō yá
Venir
Nà yéí
Je suis venu
Kō líà
Manger
Nà léí
J’ai mangé
Kō wá
Mourir
Nà wéí
Je suis mort
Les verbes dits irréguliers ne le sont que
pour le temps présent de l’indicatif (passé
récent); pour le reste des temps de
conjugaison, ils se conjuguent comme
tous les autres verbes.
7. La forme impersonnelle

-Ē pēkísámí

(Il est interdit).

La forme impersonnelle -Ē pēkísámí (Il est interdit). -Ē zàlákí mōkōlō mókó (Il était une fois).

-Ē zàlákí mōkōlō mókó (Il était une fois). - Ē tálí yó ? (Ça te concerne ?)

Il existe une forme impersonnelle en Lìngálà qui est employé avec le pronom impersonnel ‘Ē’.

L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala ©2007 EDILIS

22

II. GRAMMAIRE

1. Le pluriel des mots

Généralités

En général, le pluriel en Lìngálà se forme en ajoutant le préfixe « Bà »
En général, le pluriel en Lìngálà se forme en ajoutant le préfixe
« Bà » au mots .
Ex : -Nzēté
La plante
Bà nzēté
Les plantes
-Ndákō La maison → Bà ndákō
Les maisons
- Sánì
L’ assiette
→ Bà sánì
Les assiettes
Exceptions
-Les adverbes, les prépositions, les préfixes et les non
quantifiables sont invariables. (Voir dictionnaire)
- Les groupes des mots qui suivent ne respectent pas
générale.
la règle
A. Les mots commençants par «Ē »
Prennent « Bì » au pluriel.
.
Ex : -Ēlókō
La chose
→ Bìlókō
Les choses
-Ēkōtì
Le chapeau
→ Bìkōtì
Les chapeaux
-Ēlílí
L’ image
→ Bìlílí
Les images

-Ēkēkō

La statue

Bìkēkō

Les statues

Exceptions

-Ēbōkà

Le mortier

Màbōkà

Les mortiers

-Ēlímō

L’ esprit

Mìlímō

Les esprits

L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala ©2007 EDILIS

23

B. Les mots commençants par « Lì » prennent « Mà » au pluriel.

Ex :-Lìlálá

L’orange

Màlálá

Les oranges

C.

-Lìbálà

-Lìbáyá Le bois

-Lìbúlú

Le trou

Le mariage

Màbálà

Màbáyá

Màbúlú

Les mariages

Les bois

Les trous

Exceptions

-Línō

La dent

Mínō

Les dents

-Lísō

L’œil

Mísō

Les yeux

dents -Lísō L’œil → Mísō Les yeux Les mots commençants par « Mà » sont généralement

Les mots commençants par « Mà » sont généralement les pluriels des mots en « Lì » à l’exception de :

-Mábà Lèpre -Máì L’eau Invariable. Inquantifiable -Màsàngà Boisson Invariable. -Màsúbà Les urines
-Mábà
Lèpre
-Máì
L’eau
Invariable.
Inquantifiable
-Màsàngà Boisson
Invariable.
-Màsúbà
Les urines
-Màsúwà Bateau
-Màkēlélē Bruit
Les bateaux
-Màkìlá
Sang
Invariable.
→ Bà màsúwà
Invariable.
Invariable.
-Màmá
Maman
→ Bà màmá
Les mamans

L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala ©2007 EDILIS

24

D. Les mots commençants par « Mō ».

Il existe deux groupes des mots qui commencent par « Mō ».

1. Tous les mots commençants par « Mō » et qui désignent des individus prennent
1. Tous les mots commençants par « Mō » et qui
désignent des individus prennent « Bà » au pluriel.
Ex : -Mōyémbì Le chanteur → Bàyémbì Les chanteurs
-Mōbótì
Le parent
→ Bàbótì
Les parents
-Mōkōnzì
Le chef
→ Bàkōnzì
Les chefs
Exceptions
-Mōndélé L’homme blanc → Mìndélé Les blancs
-Mōyíbì
Le voleur
→ Mìyíbì
Les voleurs
-Mōbálì
L’homme
→Mìbálì
Les hommes
-Mōbàngé Le vieillard → Mìbàngé Les vieillards
-Móngàngà Le médecin → Míngàngà Les médecins
-Mōnzēmbà Le célibataire → Mìnzēmbà Les célibataires
-Mōzàlìsì Le souverain créateur (Invariable)
2. Tous les mots commençants par « Mō » et qui ne
désignent pas des individus prennent « Mì » au pluriel.
Ex :-Mōbú
L’année
→ Mìbú
Les années
-Mōkánō La décision → Mìkánō Les décisions
-Mōbékō
La loi
→ Mìbékō Les lois
Exceptions
-Móì
-Mōbúlú
-Mōléndé
-Mōlílí
-Mōlóngó
Le soleil
Le désordre
La persévérance
L’obscurité
L’univers
Invariable
Invariable
Invariable
Invariable
Invariable

L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala ©2007 EDILIS

25

E. Les mots commençants par « Mí » sont les pluriels des mots sauf :

-Mìndōndó

Taquinerie

-Mílìkì

Lait

-Mìngàì

-Mísà

Fourmillement Messe 2. Les nombres A. Les adjectifs cardinaux Zómì Zómì nà mókó Zómì nà
Fourmillement
Messe
2. Les nombres
A. Les adjectifs cardinaux
Zómì
Zómì nà mókó
Zómì nà míbàlé
Zómì nà mísátō
Zómì nà mínēì
Zómì nà mítánō
Zómì nà mōtóbá

1 Mókó

2 Míbàlé

3 Mísátō

4 Mínēì

5 Mítánō

6 Mōtóbá

7 Sàmbō

8 Mwàmbē

9 Lìbwá

10

11

12

13

14

15

16

17 Zómì nà sàmbō

18 Zómì nà mwàmbē

19 Zómì nà lìbwá

20 Túkú míbàlé

21 Túkú míbàlé nà mókó

22 Túkú míbàlé nà míbàlé

Túkú mísátō

30

L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala ©2007 EDILIS

26

33

40

44

50

55

60

66

Túkú mísátō nà mísátō Túkú mínēì Túkú mínēì nà mínēì Túkú mítánō Túkú mítánō nà mítánō Túkú mōtóbá Túkú mōtóbá nà mōtóbá Túkú sàmbō Túkú sàmbō nà sàmbō Túkú mwàmbē Túkú mwàmbē nà mwàmbē Túkú lìbwá Túkú lìbwá nà lìbwá Kámá mókó Kámá mókó nà zómì Kámá mókó nà zómì nà mókó Kámá mókó nà túkú míbàlé Kámá mókó nà túkú míbàlé nà mítánō Kámá míbàlé Kámá míbàlé túkú mítánō Kámá mísátō Kótō mókó Kótō mókó kámá mókó Kótō mókó kámá mókó nà zómì Kótō mókó kámá míbàlé Kótō míbàlé Kótō mísátō

mókó kámá míbàlé Kótō míbàlé Kótō mísátō 70 77 80 88 90 99 100 110 111

70

77

80

88

90

99

100

110

111

120

121

200

250

300

1000

1100

1110

1200

2000

3000

L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala ©2007 EDILIS

27

B. Les adjectifs ordinaux

Pour former un adjectif ordinal en Lìngálà, on place le préfixe « Yà » devant

l’adjectif cardinal ; excepté l’adjectif ‘premier’ qui ne suit pas cette règle.

1

er

Premier

2 e

Deuxième

3 e

Troisième

10 e

Dixième

Yà yàmbō ; yà lìbōsó Yà míbàlé Yà mísátō Yà zómì Yà túkú míbàlé

Yà míbàlé Yà mísátō Yà zómì Yà túkú míbàlé 20 e Vingtième 100 e Centième Yà

20 e Vingtième

100 e Centième Yà kámá etc.

3. Les jours et les mois

A. Les jours de la semaine

Lundi

Mardi

Mercredi

Jeudi

Vendredi

Mōkōlō yà mōsálá mókó Mōkōlō yà mísálá míbàlé Mōkōlō yà mísálá mísátō Mōkōlō yà mísálá mínēì Mōkōlō yà mísálá mítánō Mōkōlō yà pósō Mōkōlō yà lōmíngō ;Mōkōlō yà ēyēngà

Samedi Dimanche B. Les mois de l’année Janvier Février Mars Avril Mai
Samedi
Dimanche
B. Les mois de l’année
Janvier
Février
Mars
Avril
Mai

Juin

Juillet

Août

Septembre

Octobre

Novembre

Décembre

Sánzá yà yàmbō Sánzá yà míbàlé Sánzá yà mísátō Sánzá yà mínēì Sánzá yà mítánō Sánzá yà mōtóbá Sánzá yà sàmbō Sánzá yà mwàmbē Sánzá yà lìbwá Sánzá yà zómì Sánzá yà zómì nà mókó Sánzá yà zómì nà míbàlé

L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala ©2007 EDILIS

28

4. Les adjectifs et pronoms possessifs

Adjectifs

Pronoms

Mon

Nà ngáí

Le mien

Ton

Nà yó

Le tien

Son

Nà yé

Le sien

Notre

Nà bísó

Le nôtre

Votre

Nà bínó

Le vôtre

Leur

Nà bàngó

Le leur

Yà ngáí

Le vôtre Leur Nà bàngó Le leur Yà ngáí Yà yó Yà yé Yà bísó Yà

Yà yó

Yà yé

Yà bísó

Yà bínó

Yà bàngó

5. Les formes négatives et interrogatives

A. La forme négative - non ; - ne… pas ; - non plus. Ex
A. La forme négative
- non ; - ne… pas ; - non plus.
Ex : -Nà lìngí té. Je ne veux pas.
-Kō lēkà kúná té.
Ne passe pas là-bas.
B. La forme interrogative
-Nánì : Qui ; -Nínì : Quoi, Quel ; -Wápì : Qui ;
-Kánì* : Quel, Lequel.

Ex : -À zàlí nánì ? -Nzēlá nínì ? -Ō kēyí wápì ? -Lōléngé Kánì ?

Qui est-il ? Quel chemin ? Où vas-tu ? De quelle façon ?

La forme négative en Lìngálà est marquée par l’adverbe « Té » qui, traduit peux à la fois signifier :

NB : L’adverbe de négation « Té » se place toujours à la fin de la phrase.

*Elle peut être marquer par les adverbes suivants :

phrase. *Elle peut être marquer par les adverbes suivants : Kánì est souvent utilisé dans le

Kánì est souvent utilisé dans le Lìngálà classique Les adverbes interrogatifs se mettent toujours à la fin de la proposition.

L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala ©2007 EDILIS

29

*La forme interrogative peut aussi être marqué par une simple élévation de la voix sur une phrase déclarative.

Ex : - Bō lálí ? - Ō kómákí lóbí ?

Vous dormez ? Tu es arrivé hier ?

? - Ō kómákí lóbí ? Vous dormez ? Tu es arrivé hier ? C. La

C. La forme interro-négative La forme interro-négative est marquée par la négation et l’interrogation. Dans ce cas, l’interrogation consiste à une élévation de la voix.

N’as-tu pas pris ça ? -À kō kēndē kúná té ? N’ira-t-il pas là-bas ?
N’as-tu pas pris ça ?
-À kō kēndē kúná té ? N’ira-t-il pas là-bas ?
6. Les extensions
1. L’extension -am-
- Kō bétà Frapper
forme le verbe passif.
→Kō bétàmà Etre frapper.
- Kō bótà Accoucher→Kō bótàmà Naître ; Etre né
2. L’extension -is-
forme le verbe causatif :
Le sujet fait faire.
- Kō lōbà
- Kō bótà
Parler
→ Kō lōbìsà Faire parler
Accoucher →Kō bótìsà Faire accoucher

Ex :-Ō zwákí yàngó té ?

L’extension est une syllabe qu’on ajoute au radical verbal pour modifier le sens de l’action du verbe. Il existe plusieurs extensions en Lìngálà mais nous présentons ici les formes les plus usuelles.

3. L’extension -el- forme le verbe applicatif :

L’action se fait pour quelqu’un ou quelque chose, en sa faveur détriment, à son honneur, au moyen de, à cause, etc.

ou à son

- Kō bótà Kō bótēlà

- Kō yémbà Chanter → Kō yémbēlà

Engendrer, Produire Engendrer pour, Produire pour

Chanter pour

L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala ©2007 EDILIS

30

4.

L’extension -ol- forme le verbe réversif /contraire : Elle indique que le sujet fait l’action contraire au verbe du radical.

-Kō kàngà

Fermer Kō kángōlà

Ouvrir

5. L’extension -an- forme le verbe réciproque :

L’action se répercute sur le sujet.

- Kō bétà

Frapper Kō bétànà

Se battre

- Kō tálà

Regarder Kō tálànà

Se regarder

6. Pour exprimer une action répétée ou futile en Lìngálà, on redouble le radical verbal.

-Kō lōbà

Parler

Kō lōbàlōbà

Bavarder

-Kō lūkà Chercher Kō lūkàlūkà

Rechercher

L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala ©2007 EDILIS

31

LÌNGÁLÀ – FRANÇAIS
LÌNGÁLÀ – FRANÇAIS

L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala ©2007 EDILIS

32

A

à préf. verb. il; elle àlìmétì allumette ámbámbē Varan ànànásì ananas ángēlē prudence ánzēlú ange àpóstōlō apôtre àtá adj. même áwà ici

B
B

préf. verb. ils; elles préf. → le pluriel pr.ind. on bábà muet bàbótì parents bákà(kō) attacher; clouer bákēmà(kō) être perché bàkìsà (kō) ajouter bákōlà (kō) détacher; défaire bálà (kō) se marier; épouser bàlàbálà route; avenue bálànà (kō) se marier bálē ballon; football bálēlà (kō) épouser pour quelqu’un bálìsà (kō) donner en mariage; marier bàlōlà (kō) retourner; renverser bàlōlà bìlókō(kō) remuer la nourriture bàlūkà(kō) se retourner bàlūsà(kō) faire retourner bàlútì poudre à canon bàmbà (kō) réparer bàmbà (kō) lancer quelque chose sur quelqu’un

bàmbà (kō) lancer quelque chose sur quelqu’un L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala

L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala ©2007 EDILIS

33

bàmbànà (kō) tomber d’une hauteur bàmbìsà (kō) faire réparer bàmbōlà (kō) gifler bàndà (kō) commencer; débuter bàndēlà (kō) recommencer; refaire bàndōlà (kō) défaire; détacher; disjoindre bángà (kō)craindre; avoir peur de bángì chanvre bángìsà (kō) faire peur bàngó pr. pers. eux bànkókō ancêtres bánzà (kō) penser; réfléchir bátàmà (kō) se cacher bátēlà (kō) garder; veiller sur; protéger bátìsà (kō) baptiser bàtísìmū(bàtísìmō) baptême bébà (kō) se gâter; s’abîmer bébìsà (kō) gâter; abîmer; rendre mauvais bébō beaucoup; multiple bélà (kō) cuire bélē (kō)être malade bélēlà (kō) crier de loin; héler bélēmē (kō) s’approcher de bēmbà (kō) voyager béndà (kō) tirer; étirer bēndélē drapeau béndìsà (kō) aider à tirer bēnìsà (kō) bénir béngà (kō) appeler bēngànà(kō) chasser bétà (kō) (kō bétē)(*) frapper; battre bíkà (kō) se sauver bíkìsà (kō) sauver bìléì nourriture bìlōbálōbà paroles vaines bìlōbélá ‘les on dit’; bavardages

paroles vaines bìlōbélá ‘les on dit’; bavardages L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala
paroles vaines bìlōbélá ‘les on dit’; bavardages L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala

L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala ©2007 EDILIS

34

bìlókō objets; choses bìlōló légume amère bìlóná plantes potagères bìmà (kō) sortir; paraître; germer bìmēlà (kō) paraître à quelqu’un bìmìsà (kō) faire sortir bínà (kō) danser bínēlà (kō) danser à l’honneur de quelqu’un bínìsà (kō) faire danser bínó pr. pers vous bìpōlí pourriture bìsálásàlà futilités bìséngásēngà mendiant; mendicité bìséngìsì devoir bìsíká bínsō partout bìsìkítì biscuit bísó pr. pers nous bítēkūtēkū variété de légume bìyàmbáyàmbà naïveté conj. comme préf. verb. utilisé à la 3è pers du pluriel à l’impératif. préf. verb. vous bōbàngé vieillesse bōbélé adv. seulement; rien que bōbólá pauvreté bōbóto paix; douceur; bénignité; bonté bóì boy; domestique bōíndō (bōyíndō) noirceur; obscurité bōkásì force; dureté bōké petitesse; petit nombre bōkébì attention bōkēsēnì différence bōkēyì départ bōkìlà chasse bōkìló beau- père; belle-mère bókó adj. quelques bókōlō (kō) élever; nourrir

bókó adj. quelques bókōlō (kō) élever; nourrir L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala
bókó adj. quelques bókōlō (kō) élever; nourrir L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala

L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala ©2007 EDILIS

35

bōkóló état adulte; age viril bōkōlóngónú santé; bonne santé bōkōmbà stérilité bōkōnō maladie bōkōnzì gouvernement; autorité bōkūndàmì enterrement bōkūndōlì mémoire; souvenir bōkúsé brièveté kō bólà frapper bōlàí longueur; hauteur bōlámū bonté bōlàngétì couverture bōlēmbú mollesse bōlēngé jeunesse bōlìngō amour bōlìngì charité bōlít (arg) gros; grand bōlókō prison bōlōlé idiot; imbécile bōlōlō amer; amertume bōlóngànì état de mariage(époux; épouse) bōlózì douleur; peine bōlúlì désir bōlúmbú nudité bōmà (kō) tuer; eteindre bómbà (kō) cacher; garder; épargner bómbàmà (kō) être caché bómbànà (kō) se cacher bómbēlà (kō) cacher pour bōmēlà (kō) tuer(eteindre) pour quelqu’un bōmēlà (kō) détruire(tuer) ce qui est cher à quelqu’un bōmìsà (kō) faire périr bōmōì vie bōmōtō humanité; qualité d’homme bōmpàkà vieillesse bōmūánà enfance

d’homme bōmpàkà vieillesse bōmūánà enfance L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala
d’homme bōmpàkà vieillesse bōmūánà enfance L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala

L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala ©2007 EDILIS

36

bōndēkō fraternité bóndēlà (kō) supplier; prier bōndókì fusil bōndōkì sorcellerie bōnénē grandeur bōngàngà prêtrise bōngēlà (kō) être avantageux à bōngìsà (kō) arranger; mettre en ordre bōngìsēlà (kō) arranger pour quelqu’un bōngà (kō) convenir; être en ordre bōngó cervelle bóngó adv. conj. ainsi; donc; de cette manière bóngōlà (kō) retourner; changer; transformer bōngóndó virginité d’une femme bōngúná inimitié; opposition bóngwàmà (kō) être transformer bóngwànà (kō) se transformer bóní adv. comment; combien bóní pr.int .quoi bóníbóní adv. comment; de quelle manière bōnkókō (bōkókō) tradition bōnkútú secret; clandestinité bōnsómí liberté bōnūná vieillesse bōnzà (kō) offrir; sacrifier bōnzàmbé divinité bōnzēlà (kō) offrir à quelqu’un bōnzéngá beauté; adolescence bōúmbū esclavage bōpétō pureté bōpōnōmì élection bósànà (kō) oublier bōsántū sainteté bósátō trinité bōsàwá humilité bōsēlú état glissant

trinité bōsàwá humilité bōsēlú état glissant L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala
trinité bōsàwá humilité bōsēlú état glissant L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala

L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala ©2007 EDILIS

37

bōsémbō justice bōsénzì sauvagerie bōsónì honte; indécence; impudicité bōsōtō saleté bōswánì dispute bótà (kō) engendrer; produire; enfanter bótàmà (kō) naître; être né bōtàú faiblesse; mollesse bótēlà (kō) produire pour; engendrer pour bótìsà (kō) faire produire; accoucher kō bótōlō(kō bótōlà) enlever; ravir bōtōmbōkì rébellion; révolte bōtóndì remerciement bōtósì obéissance; respect; soumission bóyà (kō) refuser; désobeir bōyàmbì foi bōyē adv. ainsi; tellement bōyébànì connaissance (état) bōyébì connaissance; savoir bōyéì arrivée bōyókànì entente bōzìndó profondeur bòzìtò poids; lourdeur bōzóbà betise; ignorance bōzóngì retour búbà (kō) tromper; rouler búkà (kō) casser; cueillir búkànà (kō) (*) se casser búkēlà (kō) cueillir pour; casser pour búkìsà (kō) faire changer de direction búkū livre búlúbūlū en désordre búlūngànà (kō) être en désordre; méconnaissable būndà (kō) (*) combattre; se battre búngà (kō) oublier; se tromper; se perdre búngìsà (kō) faire perdre

L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala ©2007 EDILIS

se perdre búngìsà ( kō) faire perdre L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala ©2007

38

búngìsēlà (kō) faire perdre pour quelqu’un būtà (kō) monter būtēlà (kō) monter sur; mater būtú nuit būákà (kō) jeter būákà (kō) jeter dans; jeter à būákēlà (kō) jeter sur;lancer vers bwálé souffrance bwányá sagesse; perspicacité bwátō pirogue byángà (kō) appeler; inviter ;convoquer byángēmà (kō) être appelé; être convoqué

D E
D
E

dádá jonglage de ballon dàyé (kō) (arg) mourir défà (kō) emprunter défìsà (kō) prêter dēndà (kō) dandiner; bondir dēndìsà (kō) faire bondir; faire dandiner ami; camarade díámbà chanvre dìémbà balançoire

ē préf. verb. ça; il ēbákátá adv. grand; gros ēbákōlēlì ténaille ēbàlē fleuve ēbēkú menton ēbēlé grand nombre; multitude

L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala ©2007 EDILIS

39

ēbélēlà écho ēbóngó loc. adv. et alors. ēbótō parents; descendance ēbōtú poing; coup de poing ēbūndēlì arme ēbūtēlì échelle; escalier ēbwélé animal domestique ēēē oui; d’accord ēfēlō mur ēkángá lieu d’origine ēkátēlì adv. manière de couper ēkéké igname ēkēkō statue; image ēkēlámō créature ēklézyà église ēkìlà totem; tabou ēkóbō fornication; adultère ēkólō race; ethnie; pays; contrée ēkōló panier; pot à mesurer ēkōmbà femme stérile ēkōmēlì crayon; stylo ēkōtì chapeau ēlàká période; délai ēlàkō promesse; conseil ēlàmbá étoffe; pagne; habit ēlámbō repas ēlàngà saison sèche; champ ēlátō sandale ēlēkō temps;période; époque ēlēlō cris; pleur ēlēmbō marque; signe; preuve ēlēngé jeune ēlēngì bon goût; douceur ēlíkyá espoir; confiance ēlílí ombre; photo; image ēlímō esprit

confiance ēlílí ombre; photo; image ēlímō esprit L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala

L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala ©2007 EDILIS

40

ēlōbēlì prononciation ēlókō chose; objet; article ēlōmbé géant; champion ēlōngì face; figure ēlōngó ensemble émà tente ēmēkēlì mesure ēngàmbé costaud; grand homme ēngūndūkà train éngēbēnē (kō) être conforme; juste; digne éngébéné conformément; selon ēngūmbà grand village; ville ēnyàtēlì presse ēpáì parti; côté ēpáì yà du côté de; chez ēpáì nìónsō partout ēpàkà epreuve, terreur ēpàsōlà hache ēsámbì tribunal ēsàngà île ēséndé porc-épic ēsēngō bonheur; joie ēsí adv. déjà ēsíká place; endroit ēsóbé prairie; brousse ēsōpà bavard ēsūlūngūtū hibou ētàbē banane douce ētálēlì adv. manière de regarder ētámbōlì adv. manière de marcher; conduite ētàndà planche; banc ētàndō surface ētápē branche ētéké paupière ēténì morceau; tranche; fragment ētéyēlō école; classe ētíké orphelin

fragment ētéyēlō école; classe ētíké orphelin L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala

L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala ©2007 EDILIS

41

ētíndá ordre; mission; commission ētōkó natte ētúbēlì perçoir; vilebrequin; mèche ētúká province ētūmbà combat ētúmbū punition ēyàmbà doctrine; église ēyànō réponse ēyēngà jour de fête; congé; dimanche ēzàlēlà(ezàlelì) conduite; habitude; caractère ēzìbēlì porte; couvercle

F
F

fàlángà l’argent (franc) fándà (kō) s’asseoir fáz (arg) sommeil félō fer à repasser fíbà (kō) sucer fímbō fouet; chicotte fìnà (kō) presser; pincer fíngà (kō) insulter fōfólō allumette fōlólō fleur fōnó phonographe fótì faute fūfú farine; pâte à base de manioc ou de maïs fúkàmà (kō) s’agenouiller fúlà (kō) souffler (du vent) fūlélē fleur fúlū poubelle fūlū-fúlū mousse; écume fúndà (kō) accuser fūngólà clé fūngōlà (kō) ouvrir; rouvrir fūngwàmà (kō) être ouvert fūngwànà (kō) s’ouvrir; se rouvrir

L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala ©2007 EDILIS

42

fútà (kō) payer; expier fútēlà (kō) payer pour; louer une maison fútìsà (kō) faire payer

G

gángà (kō) crier; hurler; héler gángēlà (kō) crier sur; gronder gbàgbà pont gáte (arg) rouille gōìgóì paresse; oisiveté gōmà (kō) repasser gúmbà (kō) plier gúmbēlà(kō) plier pour quelqu’un gúnzà (kō) (kō gúmbà) plier gúnzàmà (kō) (kō gúmbàmà) être plié; se plier

I

gúnzàmà (kō) ( kō gúmbàmà) être plié; se plier I íkànà (kō) se multiplier íkìnyà (kō)

íkànà (kō) se multiplier íkìnyà (kō) multiplier íké adj. nombreux; beaucoup; multiple ínsō adj. tout; entier íyó adv. oui

J
J

jàmbí conj. car; en effet

L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala ©2007 EDILIS

43

K

kàbà(kō) partager; donner kàbēlà(kō) faire un don à kàbōlà(kō) diviser kàbōlēlà (kō) distribuer; partager entre kàbwànà (kō) se diviser; se séparer kákà adv. toujours kàká encombrant; encombrement káké(nkáké) foudre kàkōlà(kō) marchander le prix kàlà adv. auparavant; jadis kàlàkàlà adv. autrefois kàlákì clerc; commis kálìngà (kō) frire kámá(nkámá) adj. cent kàmàtà (kō) prendre kàmàtànà(kō) en venir aux prises; se disputer kàmàtēlà (kō) prendre pour kàmbà (kō) conduire; diriger kàmìníó camion kámōlà(kō) presser; tordre kámwà (kō) s’étonner kámwìsà (kō) étonner kánà (kō) se proposer; se décider kánēlà (kō) tenir à l’oeil kàngà (kō) lier; arrêter; fermer kàngànà (kō) se saisir; se lier; s’adhérer kàngēlà (kō) prendre pour; lier pour; saisir pour kàngēmà (kō) être pris; être lié; être saisis kàngìsà (kō) faire arrêter; faire lier kángōlà(kō) délier; libérer; ouvrir kánì pr. int. Lequel; laquelle kànìsà (kō) penser; réfléchir kànìsēlà(kō) soupçonner kàūkà (kō) (*)sécher kàūsà (kō) faire sécher

kàūkà (kō) (*) sécher kàūsà (kō) faire sécher L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala
kàūkà (kō) (*) sécher kàūsà (kō) faire sécher L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala

L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala ©2007 EDILIS

44

kàpítà surveillant kàpìténì capitaine kàsì conj. mais; cependant; et. kátà (kō) couper; trancher; rompre kátànà (kō) être coupé kátēlà (kō) couper pour; trancher pour kátì milieu; dedans kàtìkátì milieu kàtínì seau kátìsà (kō) courber; faire couper; traverser káwà café kàzákà veste; costume kébà (kō) faire attention; pendre garde kébìsà (kō) attirer l’attention; avertir kékélé rotin kēlà (kō) créer kēlásì classe kélēlà (kō) manquer de kémbà (kō) (arg) souffrir kémbēlà(kō) honorer; glorifier kémbìsà(kō) (arg) faire souffrir kēndē(kō) (kō kéndà) v. ir. Partir; aller kéngēlà (kō) surveiller kēsànà (kō) différer (être différent) kìdíbà distrait kìkúkū cuisine kílíkìlì en désordre; multitude; nombreux kìló poids; balance; importance kímà(kō) fuir; éviter kímbàmbàlà épave kímíá tranquille; en paix; calme kō kímìsà mettre en fuite kíná prép. jusque kìndōkì sorcellerie kìmbúndì pièce de pagne kìndúmbá impudicité; prostitution

L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala ©2007 EDILIS

de pagne kìndúmbá impudicité; prostitution L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala ©2007 EDILIS 4

45

kinēlà(kō) abandonner quelque chose à quelqu’un kìnínì quinine kíngó (nkíngó) cou kìpé(kō) s’occuper kìsànólà peigne kísì (nkísì) médicament; fétiche kìtà(kō) descendre kìtàlàtálà miroir kìtàmbálà foulard kìtànà (kō) remplacer; succéder à quelqu’un kìtēlà (kō) descendre sur kìténdì morceau d’étoffe; habillement(arg) kítì chaise kìtìsà (kō) faire descendre; humilier kìtìsēlà (kō) faire descendre pour kìtókō adj. beau; joli; beauté kìtúngà panier conj. donc inf. verb. (marque l’infinitif) kóbá tortue kóbà (kō) continuer à kōkà(kō) suffire; être complet; être capable de kōkànà (kō) se valoir; s’égaler; se ressembler kōkìsà(kō) rendre capable; compléter kōkìsàmà(kō) s’accomplir kókō grand parent kōkó canne à sucre; noix de coco kōkōlà(kō) frapper à la porte kōkōlō(kō) raser kōkōtí cocotier kólà (kō) grandir; grandir; pousser; croître kólìsà (kō) faire grandir kōló gênant kólókóló tête rasée kōlōkótō varicelle kōlóngónú sain

tête rasée kōlōkótō varicelle kōlóngónú sain L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala
tête rasée kōlōkótō varicelle kōlóngónú sain L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala

L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala ©2007 EDILIS

46

kōmà (kō) écrire; marquer; dessiner; inscrire kómà(kō) arriver; atteindre; parvenir; devenir kómbà (kō) balayer; nettoyer kómbé-kómbé épervier kómbēlà (kō) balayer pour kómbìsà (kō) faire balayer kómbō balai kómbó nom kōmēlà(kō) écrire à kōmēlē (kō) mûrir kōmìsà (kō) inscrire kómìsà (kō) rendre; faire devenir kōmpàní (kō) compagnie kónà (kō) planter; semer kóndō (kō) (kō kōndā) maigrir kóndìsà (kō) faire maigrir kóngō houe kōngōlà(kō) (kōngōlō) collecter kónì bûche de bois kōnzà (kō) régner; dominer kōpál plastique kópō verre; gobelet; tasse kósà (kō) tromper; simuler kósēlà (kō) calomnier kōsōlà (kō) tousser kōsúkōsú toux kótà (kō) entrer; pénétrer kótísá confirmation kótìsà (kō) faire entrer kōvó tête rasée Krístū Christ kúbà (kō) être endurant , devenir endurant kúlà (kō) recevoir (un sacrément) kúlìsà (kō) faire recevoir; administrer un sacrément kúmbà (kō) conduire; diriger kúmbàmēlà (kō) adorer; s’agenouiller devant

diriger kúmbàmēlà (kō) adorer; s’agenouiller devant L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala

L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala ©2007 EDILIS

47

kúmìsà (kō) honorer; exalter kúná adv. là-bas kūndà(kō) enterrer kūndàmà (kō) etre enterré kūndōlà (kō) déterrer; éveiller un souvenir kúnkì bosse au dos kūnzà poils du corps kūpé culotte kūrúzē croix kútà(kō) rencontrer; trouver kútànà(kō) se rencontrer kwángà chikwangue, pain de manioc kwéìsà faire tomber; renverser kwélà (kō) tomber sur kwélà zémì (kō) concevoir; être enceinte kwélìsà (kō) donner en mariage kwéyà (kō) tomber kwókósó difficulté

en mariage kwéyà (kō) tomber kwókósó difficulté L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala

L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala ©2007 EDILIS

48

L

làkà (kō) promettre làkēlà(kō) promettre à làkìsà (kō) montrer; enseigner làkìsànà (kō) se monter lálà (kō) dormir

lálìsà (kō) faire dormir lámbà (kō) préparer la nourriture; cuire lámbēlà (kō) préparer pour làmūkà (kō) se réveiller làmūsà (kō) réveiller làndà(kō) poursuivre; suivre lángì couleur lángwà(kō) s’enivrer lángwìsà(kō) enivrer látà (kō) vêtir; s’habiller látìsà (kō) faire vêtir lápà (kō) jurer léìsà (kō) nourrir lēkà (kō) passer; surpasser; dépasser lēkàlēkà (kō) circuler; courir çà et là lékì petit; jeune lékì yà mōbálì petit frère

lékì petit; jeune lékì yà mōbálì petit frère petite soeur lékì yà mūásí lēkìsà(kō) faire
petite soeur
petite soeur

lékì yà mūásí

lēkìsà(kō) faire passer; outre passer lēlà (kō) pleurer; se lamenter; regretter lēlìsà (kō) faire pleurer lēló aujourd’hui lēmbà (kō) se fatiguer; se ramollir; mûrir lēmbìsà (kō) ralentir; adoucir; ramolir lémbōlà (kō) (lámbōlà) laper; lécher léndà (kō) se fortifier; se tendre léndìsà (kō) fortifier; encourager léngà (kō) trembler de peur; frissonner léngēlà (kō) arranger; préparer; choyer

L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala ©2007 EDILIS

49

lìbàkú occasion; trébuchement lìbálà mariage lìbándá (nà) adv. dehors; à l’extérieur lìbándá cour extérieure lìbándá yā māsānō terrain de jeu lìbándá yā pépō aéroport lìbàndēlà commencement lìbàndì calvitie lìbàndì(mōtō yà) chauve lìbángá pierre; caillou; travail(arg) lìbàtà canard lìbáyá planche; bois; blouse dame lìbélá définitivement lìbélē sein; mamelle líbēngà poche; sac lìbíkì délivrance; sauvetage lìbóké paquet lìbókō(lōbókō) bras; main lìbólóngó genou lìbómá folie lìbōndì consolation lìbóngō rive; quai; port lìbōnzà cadeau lìbōsó adv. devant lìbótá famille; descendance; progéniture lìbúlú puit; trou; W.C lìbūmū ventre; grossesse lìbúngá oubli

trou; W.C lìbūmū ventre; grossesse lìbúngá oubli L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala

L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala ©2007 EDILIS

50

lìbúngútūlú adj. boule; zéro; nul lìbwá adj.num neuf lìdūsú trou lìfútá paiement; expiation lífēlō enfer lìgóródó(lìgbólóló) crapaud; grenouille lìkàbō part; don lìkálà charbon lìkámá danger; accident lìkàmbō palabre; litige; procès,problème lìkámwìsì miracle lìkànìsì idée; pensée lìkàtà paume de main; sexe masculin (arg) lìkáyá tabac; cigarette lìkàyábū poisson salé líkūkūmà bégayement lìkélélé grillon líkēlēmbà ristourne; tour lìkémbà banane Plantain líkì œuf líkìlí recrue lìkíndō séminaire lìkìtā réunion lìkófì coup de poing lìkōló ciel; paradis; hauteur líkōkōlō larve de hanneton lìkōmbē celibataire líkōngá lance; aiguille d’horloge lìkōnzí poteau; pieu; colonne lìkósì nuque lìkūlá flèche lìkúmbà courbe; virage

nuque lìkūlá flèche lìkúmbà courbe; virage L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala
nuque lìkūlá flèche lìkúmbà courbe; virage L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala

L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala ©2007 EDILIS

51

lìkūndú estomac lìkúnyá rancune; haine; jalousie líkwāngōlà machette lìkwánzà gale; bouton líkyà(kō) espérer lìláká deuil lìlàkō conseil; instruction lìlálá orange lìlítà sépulcre lìlōbà parole; mot límbìsà (kō) pardonner lìmbōlà(kō) expliquer; démontrer; traduire lìmēmyá respect lìmpátì festin; répas lìmpíngá (lìpìngá) multitude; armée; troupe límwà (kō) disparaître; s’évaporer límwìsà(kō) faire disparaître lìndándà guitare; accordéon lìndōngé termitière lìngà(kō) aimer; vouloir língà (kō) enrouler; entourer; enserrer lìngànà (kō) s’aimer língéndà bâton; baguette línō(línū) dent lìnūká éponge fibreuse lìnzákà ongle; griffe lípà pain lìpápà sandale; babouche lìpàpú aile lìpásà un des jumeaux lìpàtà nuage lípálátà teigne tondante lípàté attouchement; jeu lìpēkà épaule lìpélà goyave lípútà pagne

jeu lìpēkà épaule lìpélà goyave lípútà pagne L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala

L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala ©2007 EDILIS

52

lìsálà plume lìsálìsì aide lìsàngá réunion; communauté; ensemble lìsángó épis de maïs lìsànō jeu; amusement lìsàpō conte; narration; parabole lìsásì cartouche lìsókó fesse; derrière lìsōló conversation; entretien lísō(lísū) œil lísūkúlū discours lìsúmū péché lìsūngí aide, assistance lìsúsū de nouveau, encore lìtàká tétard de grenouille; cerf volant lìtámà joue lìtámbí pied; patte; trace lìtàngá goutte lìtángì lecture lìtéyà leçon; enseignement lìtìndì talon lìtíó ironie lìtítì feuille; herbe lìtóì (lìtóyì)(*) oreille lìtómbá avantage; profit lìtōndì gratitude; reconnaissance; satiété lìtúká trépied de cuisine lìtūngúlū oignon lìtútú gonflement sur le visage lìwá mort líyà(kō) (kō líá) v. ir manger lìyàkà perle lìyànzì chique lìyébìsì communiqué lìyēbō champignon lìzìbà étang lìzítà noeud

lìyēbō champignon lìzìbà étang lìzítà noeud L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala
lìyēbō champignon lìzìbà étang lìzítà noeud L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala

L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala ©2007 EDILIS

53

lōbà(kō) parler lóbà(kō) pêcher lōbálá clôture; haie lōbàlōbà (kō) bavarder lōbánzō idée; pensée lōbēlà(kō) parler à lóbí hier; demain lōbókō bras; main lōfúndū orgueil lōkásá feuille lōkétō hanche lōkíkì sourcil lōkìtō bruit lōkà(kō) ensorceler lōkólà adv. comme; semblable à lōkōlé instrument de musique lōkōlō pied; jambe lōkósó gourmandise; avidité lōkótá langue; dialecte lōkōtà (kō) ramasser lōkúmū honneur lōkūtá mensonge; tromperie lólà paradis; ciel lōláká voix lōlémū langue lōléndō orgueil; fierté lōléngé espèce; forme; caractère; type lōmándē amende lōmíngō dimanche lōmpété anneau; bague; galon lónà(kō) semer; planter lōndēndé brouillard lóngà(kō) avoir raison; triompher; gagner lóngànà(kō) se marier lóngìsà (kō) donner raison à, faire triompher

marier lóngìsà (kō) donner raison à, faire triompher L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala

L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala ©2007 EDILIS

54

lóngō ancre lóngōbànà(kō) s’ajuster; convenir; être juste lōngōlà(kō) enlever; soustraire lōngwà (kō) quitter; partir lōpángō parcelle; clôture lōpété anneau; bague lōpìtálō hôpital lōpōsō peau lōsákō salut; bonjour lōsámbō prière; supplication lōsébá sifflet à vapeur lósō riz kō lótà(ko lótō)(*) rêver lōtìlíkì électricité lōtó mycose de la peau lōtōkō alcool africain lōtómō obligation lōyémbō chanson lúkà(kō) pagayer lūkà(kō) chercher lūkēlà(kō) (*) chercher pour lúkēlà (kō) pagayer pour lúlà (kō) désirer; convoiter; envier lūmbà (kō) sentir mauvais lúngū van lútà(kō) dépasser; surpasser lútū cuillère

van lútà(kō) dépasser; surpasser lútū cuillère L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala

L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala ©2007 EDILIS

55

M

prends ! mábà lèpre màbé adj. mauvais màbēlé terre; sol màbélē sein; mamelle màbínà danse màdésū haricot màfútà huile; graisse máì (máyì) eau màkákō singe màkángō concubin(e),amant màkásì dur; fort; difficile màkàyábō poisson salé màkeléle bruit (de voix) màkélélé grillon màkìlá sang màkōkí moyens; possibilités màkwánzà gale màládì maladie màlámū bien màlásì parfum màlēkánì tissus blanc málēmbà manioc râpée màlémbē doucement; lentement màlémbēmàlémbē tout doucement; lentement màlílì froid; ombre màlítà cimetière màlōngá bon; convenable; bien màlóngì instruction religieuse màmá maman; mère màmá lékì tante maternelle (pte) màmá kūlútū tante maternelle (gde) màmpíngá(māpìngá)les troupes; le armées mápà(mámpā) pain mànákà calendrier

le armées mápà (mámpā) pain mànákà calendrier L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala

L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala ©2007 EDILIS

56

màndéfū barbe mànìókō manioc mángà mangue màngálà expressions lìngálā màngúngú vantardise; vanité mángūélé vaccination màntékà beurre; margarine mànyōlà(kō) réfléchir màpásà jumeaux màsángó(màsángú) maïs màsàpo contes màsúbà urines màsúwà bateau màtà(kō) monter; grimper màtìsà(kō) faire monter; élever màtàbísì pourboire màtángà deuil; funérailles màtátà difficulté mátēmbēlē feuille de patate màtóndō remerciement màtóngì médisance; calomnie màtúmōlí provocation; ennui màwà tristesse; peine màyàkà perles màyélē intelligence; raison; ruse mbàbūlà brasero mbàìmbàì bientôt; peut-être mbàlà fois; mbàlà níónsō chaque fois; mbàlà míngì souvent mbálá patate douce mbálákátá adv. tout à coup; brusquement mbàndà rivale mbángá mâchoire mbángō(mbángū) vite; rapidement mbànō rétribution; récompense mbàtá gifle

mbànō rétribution; récompense mbàtá gifle L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala
mbànō rétribution; récompense mbàtá gifle L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala

L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala ©2007 EDILIS

57

mbébá défaut; vice

mbēbō lèvre de la bouche mbēlē adv. peut-être mbēlí couteau mbétō lit

mbíkà

mbílà noix de palme; policier(arg) mbìlíkà cafetière; théière mbímbí excès de table; nourriture(arg) mbìndō tâche; saleté mbìngà géant mbínzó chenille mbísì poisson mbókà village mbókélá insinuations mbólókó gazelle mbōmá igname mbōndà tam-tam mbōndó poison mbóngé vague mbóngō argent; fortune mbóngwáná changement; transformation mbótámá naissance mbótē bonjour; salut mbótó semence mbótó espèce de poisson mbú océan; mer mbúlà pluie; année mbúlì antilope mbūmà fruit; semence mbúnzū(arg) front; visage mbūtá ascension mbwá chien mbwí adj. gris mēkà essayer; éprouver; goûter mēkànà(kō) se mesurer; concourir

courge; pistache

mēkànà(kō) se mesurer; concourir courge; pistache L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala

L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala ©2007 EDILIS

58

mēké rempli; plein mēkìsà (kō) faire gouter; faire essayer mēkōlà (kō) imiter mēlà (kō) boire mēlà lìkáyá (kō) fumer la cigarette mēmà (kō) porter; transporter

mēmànà(kō)

mēmēlà(kō) apporter à mēmìsà (kō) faire porter; aider à soulever

mémé mouton mēmyà(kō) respecter; honorer mésá table mēsànà(kō) (kō mesene) s’habituer mēsēnìsà(kō) habituer pr.réfl. se míbàlé adj.num. deux mìkàkàtànō difficultés; complications mìlíkì lait mìlóná plantes potagères mìndōndó tracasserie; taquinerie mínēì adj.num. quatre mìngàì crampe; fourmillement míngì beaucoup mísà messe mísátō adj.num. trois mítánō adj.num. cinq mìyōyō morve; rhume mōbálì homme; époux; mâle mōbàndì fondateur mōbàngé vieillard; vieille mōbátēlì gardien; protecteur mōbékō loi; reglèment mōbémbō voyage mōbésū non mûr; non cuit

se porter

mōbémbō voyage mōbésū non mûr; non cuit se porter L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk
mōbémbō voyage mōbésū non mûr; non cuit se porter L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk

L’Usage facile de Lingala Par Eric Effryk Kibalabala ©2007 EDILIS

59

mōbíkìsì sauveur mōbìmbà tout entier mōbólá pauvre mōbómbàmō mystère mōbōmì destructeur; tueur; bourreau mōbōndì consolateur mōbótì parent mōbótìsì sage-femme mōbú année mōbúlú désordre; anarchie mōbūndì combattant mōdéfì adj.n. qui emprunte mōdéfìsì adj.n. qui prête mōfútēlì adj.n. locataire móì soleil; chaleur; jour; journée mōímì adj.n. avare mōíndō(mōyíndō)adj. noir mōíndō mōtō adj.n. nègre mōkàbì bienfaiteur mōkàkàtànō difficulté mōkàmbì guide; conducteur mōkàndá papier; lettre; courrier mōkánō décision mōkéngēlì sentinelle; garde; gardien mōkílà queue mōkìlì monde; terre ferme mōkìtànì successeur mōkìtànō succession mókó adj. num. un mōkóbō peinture mōkókólí(mūkókólí) noyau; amande; tête rasée(arg) mōkóló adulte; aîné