Vous êtes sur la page 1sur 10

1

L.Technique DISTRIBUER : COMMANDE PAR MODULATION D’ENERGIE

I. Intérêt de la modulation d'énergie


La modulation d'énergie permet de modifier les paramètres des actionneurs en fonction de l'évolution du
processus.
Pour un actionneur électrique (moteur), le changement de vitesse est assuré par un variateur de vitesse.
Pour un actionneur pneumatique (vérin) ou hydraulique, le déplacement est réalisé par un distributeur
proportionnel.

II. Variateurs industriels pour moteur asynchrone

II.1. Intérêt de la variation de la vitesse


De nombreux systèmes industriels entraînés par des moteurs électriques utilisent la variation de vitesse
pour optimiser leur fonctionnement.

II.1.1. Exemples d'utilisation :


• réglage du débit d'une pompe ou d'un ventilateur,
• réglage de la vitesse de défilement d'une chaîne de fabrication,
• réglage de la vitesse de défilement d'un train de papeterie ou d'aciérie,
• réglage de la vitesse de coupe ou d'avance des machines outils,
• réglage de la vitesse des systèmes de transport des personnes (train, téléphérique, ...).

Deux technologies permettent d'obtenir cette variation de vitesse :


• la technologie mécanique (boîte de vitesse, système poulies- courroie, système pignon-chaine, ...)
• la technologie électronique (convertisseur d'énergie).

II.1.2. Avantages des convertisseurs électroniques :


• diminution des pertes mécaniques présentes dans les variateurs mécaniques (poulies et courroies,
engrenages),
• limitation voire suppression des surintensités lors du démarrage,
• adaptation précise de la vitesse et modification facile,
• allongement de la durée de vie des constituants mécaniques des systèmes (moins d'à-coups),
• limitation du bruit,
• économies d'énergie.

II.2. Généralités
Deux types de moteurs sont présents sur les systèmes :
Les moteurs à courant continu : leur vitesse est proportionnelle à la tension d'alimentation.
Les moteurs asynchrones : leur vitesse est proportionnelle à la fréquence d'alimentation.

Les variateurs de vitesses sont des systèmes qui convertissent les caractéristiques d'une alimentation
en fonction d'une consigne donnée. Ils ont plusieurs fonctions parmi lesquelles :
• Le démarrage : le moteur passe de la vitesse nulle jusqu'à sa vitesse établie en un temps prédéfini
et en évitant les pointes d'intensité.
• La variation de vitesse : modification de la fréquence de rotation du moteur par accélération ou
décélération en un temps donné.
• La régulation : la fréquence de rotation du moteur est maintenue constante quelles que soient les
fluctuations de la charge (dans certaines limites).
• Le freinage : le moteur passe d'une vitesse établie à une vitesse inférieure (ralentissement) ou à la
vitesse nulle (arrêt) avec maintien en position possible.

SI - Distribuer – Commande par modulation d’énergie page 1/4 Classe : 2 STE


2
L.Technique DISTRIBUER : COMMANDE PAR MODULATION D’ENERGIE

• L'inversion du sens de rotation : permet de faire fonctionner le moteur dans les deux sens de
rotation.
• La récupération d'énergie : permet lors d'un ralentissement ou d'un freinage des systèmes de
transformer l'énergie mécanique en énergie électrique. Dans ce cas, le moteur fonctionne en
génératrice et l'énergie récupérée peut être soit dissipée dans des résistances, soit utilisée pour
recharger des batteries ou encore réinjectée dans le réseau.

II.3. Fonction du variateur de vitesse.


Réglage (vitesse,
Energie électrique rampe…)

Energie MODULER Energie électrique


électrique Modulé en fréquence
L’énergie

Variateur de vitesse
II.4. Structure interne

La tension monophasée ou
triphasée du réseau est convertie Cette tension continue est
en une tension continue par découpée par un pont onduleur L'ajustement de la largeur
l’intermédiaire du pont redresseur pour donner une succession des impulsions et leur répétition,
et des condensateurs de filtrage d’impulsions de largeur permettent d'obtenir une fréquence
variable (M.L.I) variable tout en maintenant :
le rapport U/f constant.
Réseau triphasé
Filtrage
Pont Pont
redresseur onduleur

M1
3~

Tension a l'entrée Tension


0 de l'onduleur moteur Courant moteur
3
II.5. Disposition, caractéristiques et fonctions des bornes contrôle (cas d’ALTIVAR 11)

SI - Distribuer – Commande par modulation d’énergie page 2/4 Classe : 2 STE


L.Technique DISTRIBUER : COMMANDE PAR MODULATION D’ENERGIE

Schéma de branchement
Commande du sens direct Vitesses
(Li1) et inverse (Li2) présélectionnées
Réseau triphasé

Potentiomètre
de consigne

Moteur triphasé
200…230 V Module et résistance
de freinage éventuels

II.6. Paramétrage
Les paramètres les plus importants sont :
• BFR : fréquence de base : il faut choisir la même fréquence que celle du réseau (50 Hz)
• ItH : Protection thermique du moteur : il faut régler ItH à l’intensité nominale du moteur
• ACC et DEC : rampe d’accélération et de décélération
SI - Distribuer – Commande par modulation d’énergie page 3/4 Classe : 2 STE
L.Technique DISTRIBUER : COMMANDE PAR MODULATION D’ENERGIE

BFR
(50Hz)
Fréquence (Hz)

25 Hz

Temps (s)

Rampe Rampe de
d’accélération décélération

Les rampes sont définies de 0 à BFR, si l’on effectue une rampe de 0 à 25 Hz en 5s, il faut entrer 10s dans
le paramètre ACC.

III. distributeur proportionnel

III.1. Principe
Le distributeur laisse passer le fluide en fonction de la tension appliquée aux pilotes (bobines).

III.2. Symbole

III.3. Exemple de distributeur proportionnel (hydraulique):

Grandeurs physiques :
Corps de valve
 D’entrée :
 Courant.
 Ou tension.
 De sortie :
 Pression.
 Ou débit.

Electroaimant de Electroaimant de
Régulation 1 Régulation 2 D’après Bosch Rexroth AG

III.4. Pilotage par une consigne


Le distributeur proportionnel est piloté par une consigne. Celle-ci peut être soit un courant d'une intensité
comprise entre 0 et 20 mA ou 4 et 20 mA, soit une tension d'une valeur comprise entre 0 et 10 V.
La consigne est donnée par un API (Automate Programmable Industriel) ou à partir d'un potentiomètre.
Elle transmet au distributeur proportionnel l'ordre d'atteindre une pression ou un débit souhaité(e).

La bobine est fabriquée de


telle manière que la force F
exercée sur le piston-plongeur
est proportionnelle au courant
I qui la traverse.
SI - Distribuer – Commande par modulation d’énergie page 4/4 Classe : 2 STE
Variateurs de vitesse pour moteurs
asynchrones

Principe de la variation de vitesse


La “ vitesse ” de synchronisme d’un moteur asynchrone triphasé est fonction
de la fréquence (alimentation) et du nombre de paires de pôles (constitution) :
Ns = f / p
Pour un moteur tetrapolaire à 50Hz : Ns =50/2=25t/s=1500t/mn
Asynchrone le moteur aura une vitesse de rotation inférieure à Ns. Pour
exprimer l’écart entre “ vitesse ” de synchronisme et vitesse rotor, on définit le glissement :
g = (Ns – N) / Ns g est voisin de 5%

Pour faire varier la vitesse du moteur asynchrone on pourra donc faire varier
la fréquence des courants d ’alimentation.
Fonctionnalités des variateurs
Pour sélectionner le variateur à utiliser en fonction de l’application, il faudra QUADRANTS
prendre en compte un certains nombre de paramètres : COUPLE / VITESSE
T
1-Nombre de quadrants de
fonctionnement ? 2 1
2-Gamme defréquence? Directement N
liée à la gamme de vitesse.
3 4
3-Possibilité de fonctionner en boucle fermée par
utilisation d’une dynamo tachymètrique ?

4-Freinages :
Freinage d’arrêt par injection de courant continu.
Ou La machine asynchrone fonctionne alors en génératrice hypersynchrone. Ce freinage nécessite le plus
souvent des résistances (rhéostat) extérieures pour dissiper l’énergie.

5-Entrées sorties et dialogue :


Les variateurs disposent d’un nombre variable d’E/S TOR configurables (marche avant, marche arrière,
freinage...). La consigne de vitesse peut- être fixée par un simple potentiomètre et/ou par des entrées
analogiques standard 4...20mA ou 0-10V, voir numérique.

6-Protections :
La protection thermique du moteur est le plus souvent intégrée. Pour le variateur une protection en amont
par disjoncteur magnétique rapide ou fusibles ultra-rapides est nécessaire.
Choix d ’un variateur

On choisit la gamme de variateurs suivant les


fonctionnalités recherchées, par exemple l ’ALTIVAR ATV61
permettra de fonctionner dans les 4
quadrants, avec des fonctions de dialogue évoluées
et une protection thermique intégrée.

Le choix du variateur se fait, ensuite, en fonction de la tension réseau et de la


puissance (utile) du moteur :
Mise en oeuvre

Disjoncteur
magnétique

Sorties automate
Contacteur pour contrôler le
de ligne fonctionnement
Marche AV, AR
Arrêt, Freinage,
...

Câble
blindé

Consigne de vitesse par


potentiomètre ou signal
analogique