Vous êtes sur la page 1sur 3

Le panthéon de Vesmir

Loella

Déesse de l’érudition et de la guérison, c’est elle que l’on invoque lorsqu’on a besoin de guérison céleste. Les sages et les prêtres la vénèrent pour son savoir et sa sagesse qui guide les hommes vers le droit chemin.

Calbogrim

Dieu de la violence et de la tyrannie, il est généralement prié par les assassins et les guerriers sanguinaires qui cherchent à se faire accorder le succès. Calbogrim est le dieu bretteur par excellence et inspire les vils combattants de ce monde.

Barcal

Grand Dieu de la guerre, il est vénéré pas les soldats. Il est le patron des grands stratèges militaires. Il est invoqué lors des batailles perdue d’avance afin d’aider les troupes à vaincre leurs ennemis. Certain disent que c’est grâce à son œuvre si l’Axe a pu gagner, lors de la grande guerre de jadis.

leurs ennemis. Certain disent que c’est grâce à son œuvre si l’Axe a pu gagner, lors
leurs ennemis. Certain disent que c’est grâce à son œuvre si l’Axe a pu gagner, lors
leurs ennemis. Certain disent que c’est grâce à son œuvre si l’Axe a pu gagner, lors

Lamadrian’n

Déesse protectrice de la forêt et de la nature, elle est priée par une majorité d’elfe et de druide. Son esprit assure la protection de la faune et de la flore. Les rôdeurs la prient aussi parfois, bien quils soient plutôt du genre à ne pas trop penser à la religion.

Morlag

Dieu des secrets et de la fourberie, il est prié par les adeptes du vol et de la criminalité. Il est souvent vénérer par des elfes noirs et les individus souhaitant obtenir ses grâces afin de se dissimuler dans l’ombre et passer inaperçu aux yeux de la loi.

Nyrlisse

Déesse du commerce et de l’agriculture, elle est la patronne des agriculteurs et de la basse populace. Les simples et les pauvres la prient avec hardiesse afin de se faire accorder une récolte en santé, ou la bonne fortune pour nourrir leur famille. Cest généralement en son nom que sont récités les bénédicités. Apparemment, il ne faut jamais prier Nyrlisse avec de grande ambition, sans quoi elle risque de se vexer et apporter la malchance au priant trop ambitieux.

Nyrlisse avec de grande ambition, sans quoi elle risque de se vexer et apporter la malchance
Nyrlisse avec de grande ambition, sans quoi elle risque de se vexer et apporter la malchance
Nyrlisse avec de grande ambition, sans quoi elle risque de se vexer et apporter la malchance

Lumbyr

Dieu des arcanes magiques, il est la source du pouvoir et du savoir magique dont les mages sont dotés. Bien quun magicien puisse avoir une préférence pour un Dieu ou un autre, ces derniers ne dénient jamais lexistence et la puissance de Lumbyr. C’est lui qui emmena la magie dans le monde de Vesmir : il fût le plus puissant mage que ces Terre eu portée. Il est aujourd’hui considéré comme un des dieux les plus puissants du panthéon, mais aussi le plus modéré quant à ses interventions et manifestations extérieurs.

Thalas

Déesse ou Dieu, personne ne s’accorde sur ce fait. Mais une chose est sûre, cet hermaphrodite est le patron de la musique, de l’harmonie et de la fête. Les bardes le prient pour guérir leur syndrome de la page blanche et la populace lui fait des offrandes pour garantir le succès dun mariage, dun banquet ou dune fête.

Karr

Dieu responsable de l’équilibre de toutes choses, une apparition sur Vesmir permis de savoir quil sagissait plutôt dun Dragon Céleste. Il est également le représentant de la justice et de légalité. Karr ne préfère et ne déteste personne plus quune autre, et le prier nest pas garant daucun miracle. Il ne se manifeste que lorsque la cause semble bénéfique au maintien de léquilibre et de lordre des choses. Ainsi, Karr sest fait attribuer autant dexploit du côté sombre que du côté de la lumière, en faisant une figure divine très mitigée. Certain le détesteront comme dautre ladoreront. Il est le fondement même de la culture des Jizamuraï.

Certain le détesteront comme d ’ autre l ’ adoreront. Il est le fondement même de
Certain le détesteront comme d ’ autre l ’ adoreront. Il est le fondement même de
Certain le détesteront comme d ’ autre l ’ adoreront. Il est le fondement même de