Vous êtes sur la page 1sur 3

Concordance des temps

http://www.francaisfacile.com/cgi2/myexam/print.php?monsite=ff

Concordance des temps Test trouvé sur http://www.francaisfacile.com - le site pour apprendre le français (test n°42659)

La concordance des temps permet de situer les actions des propositions subordonnées par rapport aux actions de la principale.

Ex 1 : Il affirme qu'il viendra.

Prop. princ. au présent = prop. sub. au futur (l'action est postérieure à celle de la principale).

Ex 2 : Il affirmait/affirma*/a affirmé/avait affirmé/aurait affirmé qu'il viendrait.

Prop. princ. aux temps du passé = prop. sub. au conditionnel (l'action est postérieure à celle de la principale dans le passé donc emploi du conditionnel qui est un futur dans le passé).

* affirma : passé simple qui ne s'emploie pas à l'oral mais seulement à l'écrit.

Ex 3 : Je sais qu'il est venu

Prop. princ. au présent = prop. sub. au passé composé (l'action est antérieure à celle de la principale)

Ex 4 : J'ai su qu'il venait/qu'il était venu

Prop. princ. au passé composé = prop. sub. à l'imparfait (l'action est simultanée à celle de la principale)

Pour appliquer avec succès la concordance des temps, il faut :

- bien maîtriser la conjugaison

- réfléchir si l'action de la principale est antérieure (se situe avant), postérieure (se situe après) ou simultanée (se situe en même temps) à l'action de la principale.

- connaître certains emplois particuliers.

- se dire que la logique de la concordance est à peu près équivalente d'une langue à une autre.

Dans les phrases suivantes, conjuguez au temps qui convient le verbe entre parenthèses.

Bon courage.

Concordance des temps

http://www.francaisfacile.com/cgi2/myexam/print.php?monsite=ff

Questions:

1. Hier, je n'ai pas compris ce que tu

(vouloir) me dire.

2.

Demain, il viendra quand il

(finir)

son travail.

3.

Le journaliste affirma qu'il

(mener)

une enquête scrupuleuse.

4. A cette époque, vous viviez dans une maison que vous (faire) construire.

5. Nous discutions tranquillement quand tout à coup il (se lever) et est parti.

6. Vous êtes fatigués dès que vous

coucher) tard.

7. Vous serez fatigués si vous

fête toute la nuit.

8. Ils seront sanctionnés dès qu'ils ne

(travailler) pas correctement.

9. Je veux que tu

possible pour travailler. 10. Elle a promis qu'elle tôt possible.

(se

(faire) la

(venir) le plus tôt

(venir) le plus

REPONSES:

1) voulais 2) aura fini 3) avait mené 4) aviez fait 5) s'est levé 6) vous couchez 7) faites 8) travailleront 9) viennes 10) viendrait

EXPLICATIONS:

1) L'action de la principale est simultanée à celle de la subordonnée donc j'emploie l'imparfait 2) La principale est au futur donc la subordonnée est au futur antérieur qui

Concordance des temps

http://www.francaisfacile.com/cgi2/myexam/print.php?monsite=ff

exprime une action future antérieure à une autre action future. 3) Le temps de la principale est un passé simple donc celui de la subordonnée est un plus-que-parfait car l'action de la subordonnée est antérieure à l'action passée de la principale. 4) Même cas que question 3 - Le verbe de la principale ici est à l'imparfait car il exprime une action qui dure dans le passé. 5) Deux actions passées : l'imparfait évoque une action en cours de réalisation - le passé composé exprime une action ponctuelle, brève. Notez qu'à l'écrit, on peut utiliser le passé simple : il se leva et partit. 6) Verbe pronominal au présent car cet énoncé exprime une action vraie dans le passé, le présent et sans doute l'avenir : présent de vérité générale. 7) Dans une proposition subordonnée hypothétique le verbe se met au présent car l'action ne se situe pas dans un temps précis. 8) Le verbe de la principale est au futur et celui de la subordonnée aussi car l'énoncé évoque deux actions futures dont l'une sera la conséquence de l'autre (la sanction sera la conséquence du manque de travail). 9) La principale est au présent et son verbe est un verbe exprimant la volonté donc la subordonnée se met au subjonctif présent. 10) Cf. exemple 2 - Verbe au passé pour la principale donc verbe au conditionnel (futur dans le passé) pour la subordonnée.

Test trouvé sur http://www.francaisfacile.com - le site pour apprendre le français (test n°42659) - Copyright www.francaisfacile.com - All rights reserved - Reproduction et traduction interdites sur tout support.

- All rights reserved - Reproduction et traduction interdites sur tout support. 3 of 3 11.06.2013