Vous êtes sur la page 1sur 16

Fiche Technique

Câblage

Fiche Technique Câblage Câbles de cuivre Câbles symétriques La paire torsadée Est constituée de 2 conducteurs

Câbles de cuivre

Câbles symétriques

La paire torsadée

Est constituée de 2 conducteurs torsadés ensemble

Impédance 1 caractéristique constante sur toute sa longueur

Les quartes

Une quarte est constituée de 4 conducteurs

Une quarte combinable est constituée en tordant ensemble 2 paires d’un pas de torsade différent.

Une quarte en étoile est constitué de 4 fils disposés en carré et tordus ensemble.

Ecrantage

L’écrantage consiste à entourer toutes les paires d’un même câble d’une tresse métallique ou d’un feuillard fin en aluminium.

Blindage

Le blindage consiste à entourer chaque paire, d’une tresse métallique ou d’un feuillard fin en aluminium

Combinable

métallique ou d’un feuillard fin en aluminium Combinable Ecran Gaine Etoile Blindé Blindage 1 L’impédance est

Ecran

Gaine

Etoile

feuillard fin en aluminium Combinable Ecran Gaine Etoile Blindé Blindage 1 L’impédance est une valeur

Blindé

Blindage
Blindage

1 L’impédance est une valeur caractéristique d’un milieu traversé par une onde :

Z= E / B, où E est le champ électrique et B, le champ magnétique.

Fiche Technique

Câblage

Fiche Technique Câblage Le brochage 568A est utilisé dans les réseaux transme ttant de la voix,
Fiche Technique Câblage Le brochage 568A est utilisé dans les réseaux transme ttant de la voix,
Fiche Technique Câblage Le brochage 568A est utilisé dans les réseaux transme ttant de la voix,

Le brochage 568A est utilisé dans les réseaux transmettant de la voix, alors que le brochage 568B est utilisé pour transmettre les données. C’est le brochage standard pour les réseaux locaux Ethernet et Fast Ethernet sur paires torsadées.

Les Types de Câble • UTP : Unshielded Twisted Pair : Paires torsadées non blindées,
Les Types de Câble
• UTP : Unshielded Twisted Pair : Paires
torsadées non blindées, non écrantées

STP : Shield Twisted Pair : Paires torsadées blindées

FTP : Foiled Twisted Pair : Paires torsadées écrantées

SFTP : Shield and Foiled Twisted Pair :

Paires torsadées écrantées et blindées

Fiche Technique

Câblage

Câble asymétrique

Câble coaxial

Un conducteur central (âme) entouré d’un gaine isolante

Un conducteur externe concentrique (tresse)

CCââbbllee ccooaaxxiiaall RRGG 5588

Câble dit « coaxial mince » , connexion par connecteur BNC.

Avantages

Inconvénients

Support léger et souple

Connexion BNC délicate

Topologie en bus

Un problème physique d’un connecteur fait tomber le réseau.

CCââbbllee ccooaaxxiiaall RRGG1111

Meilleur blindage que le câble RG 58. Ses propriétés physiques permettent de travailler sur des tronçons de 500 mètres.

Avantages

Inconvénients

Bonne qualité du blindage

Support lourd et non souple

Taux d’erreur faible

Installation complexe.

Câble twinaxial

Deux conducteurs centraux entourés d’une gaine isolante

Un conducteur externe concentrique (tresse)

Gaine Tresse Isolant Ame
Gaine
Tresse
Isolant
Ame

Coaxial

conducteur externe concentrique (tresse) Gaine Tresse Isolant Ame Coaxial Twinax Jacques CHAMBON Cablage.doc 3/16

Twinax

Fiche Technique

Câblage

Fiche Technique Câblage Fibre Optique Fibre Tube Renfort Gaine extérieure L’indice de réfraction (~ 1,45)

Fibre Optique

Fiche Technique Câblage Fibre Optique Fibre Tube Renfort Gaine extérieure L’indice de réfraction (~ 1,45)

Fibre

Tube

Renfort

Gaine extérieure

L’indice de réfraction (~ 1,45) détermine la vitesse de propagation de la lumière dans le milieu

La densité d’information qu’elle peut supporter est plus grande que le câble de cuivre

Les types de fibre

La fibre de silice est la plus utilisée, elle existe en monomode et en multimode.

La fibre de verre n’a pas d’usage professionnel.

La fibre de plastique commence à être employée.

Elle présente de nombreuses qualités : une immunité quasi-totale à l’électromagnétisme ambiant, un débit très élevé, un nombre quasi-illimité de canaux simultanés et un poids très faible. Par contre elle est encore coûteuse et pose quelques problèmes de raccordement.

Débit maximal : 1 Gbps

Avantages

Inconvénients

Les signaux lumineux ne sont pas sensibles aux interférences extérieures ;

La connexion sur une fibre optique est particulièrement difficile, ce qui en fait un support très fiable contre le piratage ;

Le très faible affaiblissement du signal autorise des segments élémentaires de portée importante

Les équipements de bout en bout sont très coûteux (transceivers optiques)

Fiche Technique

Câblage

Fiche Technique Câblage Pré câblage « Pré câbler un immeuble, consiste à poser, en tous points

Pré câblage

« Pré câbler un immeuble, consiste à poser, en tous points de celui-ci, un réseau de conducteurs suffisant, en qualité, en quantité et souplesse d’arrangement ».

Une fois le pré câblage réalisé il est possible de :

Connecter n’importe quel terminal

Uniformiser, simplifier, systématiser les modes de câblage.

Pour ce faire le câblage devra être simultanément :

Systématique : Présence de prises en tous points du bâtiment à équiper pour permettre le raccordement des postes de travail ou leur déplacement sans avoir à repasser de câble.

Reconfigurable : reconfiguration topologique des réseaux sans modification structurelle du câblage.

Banalisé : les prises, et les câbles de distribution qui les desservent, doivent être identiques dans l’immeuble pour admettre indifféremment toutes les topologies, tous les types de réseaux et de terminaux supportés.

Recherche de la banalisation de la connectique RJ45 au niveau du poste de travail.

Pour aider au choix d’un système de câblage l’EIA (Electronic Indiustries Association) a développé un standard pour le câblage d’immeubles de commerce : « Commercial Building Wiring Standard ». Dans ce texte à vocation normative, il est spécifié :

le type de câble :

câble quatre paires torsadées 100 Ohm, non écranté (5RNIS) ;

câble deux paires torsadées 150 Ohm, écranté (IEEE 802.5) ;

câble coaxial 50 Ohm (IEEE 802.3) ;

fibre optique 62,5/125µm

Les distances entre armoires de brassage ; les distances entre les armoires de brassage et les prises utilisées dans les zones de travail.

Fiche Technique

Câblage

Fiche Technique Câblage Câblage Capillaire et Chaîne de Liaison Le câblage capillaire est l’ensemble des câbles

Câblage Capillaire et Chaîne de Liaison

Le câblage capillaire est l’ensemble des câbles de distribution des points de travail.

Un point de travail est un emplacement situé dans les locaux d’un établissement équipé d’une ou plusieurs prises permettant aux utilisateurs d’accéder aux ressources informatiques et téléphoniques de l’entreprise.

Les nœuds de concentration et de brassage des câbles capillaires sont les répartiteurs.

Le rattachement des câbles sur les répartiteurs :

permet de créer une topologie hiérarchisée en étoile

autorise l’indépendance de chaque prise des points de travail

permet de ce fait d’effectuer facilement la gestion et l’administration du réseau de câblage par un brassage au fur et à mesure des besoins.

Les câbles quatre paires forment les branches de l’étoile.

Les branches de l’étoile ne doivent pas dépasser :

80 mètres pour être compatibles Token-Ring à 16 Mbps

100 mètres pour être compatibles Ethernet à 10 Mbps.

La chaîne de Liaison comporte la prise utilisateur, les répartiteurs et les équipements terminaux dits actifs par opposition aux composants du câblage qui sont passifs.

Le répartiteur est le cœur de la distribution en étoile. Il reçoit :

les câbles de distribution qui assure la connexion avec les prises murales

les câbles de rocade qui relient les répartiteurs entre eux et permettent de créer des réseaux informatiques maillés.

Fiche Technique

Câblage

Fiche Technique Câblage Brassage Les opérations de brassage consistent à raccorder, par des cordons de brassage,

Brassage

Fiche Technique Câblage Brassage Les opérations de brassage consistent à raccorder, par des cordons de brassage,

Les opérations de brassage consistent à raccorder, par des cordons de brassage, des câbles de rocade entre eux, ou des câbles de distribution terminale avec des câbles de rocade, ou plus rarement des câbles de distribution terminale entre eux.

Il existe autant de cordons de brassage que d ‘applications : 4 ou 3 paires pour les réseaux locaux, 2 paires pour la téléphonie, entre 2 et 3 paires pour les réseaux asynchrones. Ils peuvent être droits ou croisés et peuvent permettre le partage des paires du câble entre plusieurs fonctions. Il n’est pas rare de trouver un câble 4 paires partagé en 2 paires pour un réseau Ethernet et 2 paires pour le téléphone. Les connecteurs de cordons de brassage sont généralement appelés « sucettes » à cause de leur forme évocatrice.

Fiche Technique

Câblage

Catégorie

Les normes EIA/TIA définissent sept catégories de câbles en fonction de leurs performances mesurées par l’affaiblissement et la paradiaphonie.

TYPES DE CÂBLAGE ADOPTÉS PAR L’ISO

Catégorie

Fréquence

Débits supportés

Utilisation

(en Mhz)

(en Mbps)

1 et 2

< 10

1

Voix et données

3

16

16

Ethernet Voix et données

4

20

50

Voix et données Ethernet

5

100

100

Voix et données Fast Ethernet

     

Voix et données

5 e ou 5+

100

155

ATM 155 Mbits Fast Ethernet

     

Voix et données Fast Ethernet

6

250

1000

Giga Ethernet ATM 155 Mbits ATM 622 Mbits

     

Voix et données

7

600

1000

Giga Ethernet ATM 622 Mbits

Les adaptateurs 100TX utilisent 4 fils avec des câbles de catégorie 5

Les adaptateurs 100T4 utilisent 8 fils avec des câbles de catégorie 3.

100T4 utilisent 8 fils av ec des câbles de catégorie 3. Classes La notion de classe

Classes

La notion de classe D a été introduite dans le but de normaliser la totalité d’une chaîne de liaison comportant des éléments catégorie 5.

Les hypothèses d’un système de câblage de classe D sont les suivantes :

Longueur des câbles inférieure ou égale à 90 mètres ;

Longueur cumulée des cordons de raccordement et des jarretières inférieur ou égale à 10 mètres ;

Deux points de coupure au maximum.

Fiche Technique

Câblage

Fiche Technique Câblage Recette Afin de faciliter la tâche du personnel d’exploitation, il est essentiel

Recette

Afin de faciliter la tâche du personnel d’exploitation, il est essentiel d’étiqueter toutes les prises et les fermes de brassage aussi précisément que possible. Dans certains cas, il est même recommandé d’étiqueter les extrémités de tous les câbles.

Une fois posé, le câblage doit être testé et il doit être procéder à la Recette.

La performance de chaque câble doit être mesuré au cours des tests réflectométriques permettant de connaître entre autres les longueurs, les affaiblissements, les paradiaphonies…

Une recette visuelle doit également permettre de détecter des défauts de réalisation tels que des chemins de câble mal positionnés, des câbles mal fixés. La recette est prononcée lorsque tous les tests ont été concluants et lorsque la documentation « Dossier des Ouvrages Exécutés » (DOE) a été remise aux exploitants.

Fiche Technique

Câblage

Test

Fiche Technique Câblage Test Jacques CHAMBON Cablage.doc 10/16
Fiche Technique Câblage Test Jacques CHAMBON Cablage.doc 10/16

Fiche Technique

Câblage

Anomalies de câblage

Fiche Technique Câblage Anomalies de câblage Jacques CHAMBON Cablage.doc 11/16
Fiche Technique Câblage Anomalies de câblage Jacques CHAMBON Cablage.doc 11/16

Fiche Technique

Câblage

Fiche Technique Câblage Tableau récapitulatif des règles d’ingénierie Distribution interne du bâtiment •

Tableau récapitulatif des règles d’ingénierie

Distribution interne du bâtiment

Répartiteur général : RG

Répartiteur d’étage : RD

Répartiteur informatique : RI

Liaisons

Distribution horizontale : câbles 2 x 4 paires écrantés, zéro halogène

Distribution verticale : câbles 32, 64, 128 paires écrantés et zéro halogène ou Fibre Optique

Rocade téléphonique

Rocade informatique

Rocade vidéo

Liaison inter bâtiments : câble Fibre Optique

Rayon de courbure des câbles

Câble en cuivre : 8 fois le diamètre du câble

Fibre Optique : 15 fois le diamètre du câble

Dimensionnement des rocades

Téléphonique : 50% des paires distribuées

Informatique : 25% des paires distribuées sur le répartiteur le plus important

Vidéo : fonction du nombre de voies distribuées

Prise de terre

Réseau de terre unique

Réseau de masse

équipotentialité de toutes les masses métalliques par un maillage

séparation des câbles de courant fort et de courant faible

réduction des surfaces de boucles métalliques

utilisation des câbles avec écran ou tresse

protection d’entrée des alimentations

parasurtenseurs sur les différents conducteurs entrant dans le bâtiment

Chemin de câbles

chemins de câbles courants faibles voie-données-images

chemins de câbles courants forts

Parcours des chemins de câbles courants faibles dans les couloirs

si parallèle : écartement de 30 cm minimum des chemins de câbles courants forts

30 cm minimum des tubes fluorescents

 

croisement à angle droit

raccordement des chemins de câbles par une tresse métallique au réseau de masse

Locaux de répartition

à 2 m minimum des moteurs

surface de 4 à 6 m 2

alimentation électrique de 1 KVA minimum

système d’aération

téléphone modèle « main libre »

Fiche Technique

Câblage

 

raccordement à la colonne montante

éclairage de 200 lux minimum

porte d’accès de 75 cm de large et fermant à clef

50 à 60 points d’accès

60 à 80 mètres des postes de travail

Chemin de câbles de bureaux

si cheminement parallèle entre courant fort et courant faible

parcours < 2 ,5 m : 2 cm d’écartement minimum

2,5 m < parcours < 10 m : 4 cm d’écartement minimum

Nombre de points d’accès

2 prises RJ45

2 prises d’alimentation secteur 220V / 16 A

2 prises d’alimentation secourue

Densité des points d’accès

1 point d’accès pour 9 m 2

1 point d’accès pour 1,35 m de façade

(source : Système de Câblage Polyvalent POUYET)

Fiche Technique

Câblage

Exercices

Familiarisation avec les techniques de câblage et le vocabulaire de la profession.

1)

Quel est l’intérêt de précabler un bâtiment ?

2)

Définissez les termes : Paradiaphonie, Affaiblissement, Rapport signal/bruit , impédance.

3)

Quelles sont les catégories de câble normalisée ?

4)

Qu’est ce que le « Précâblage en blanc » ?

5)

Quelles sont les fonctions des éléments suivants :

Prise terminale

Câble de distribution horizontale

Cordons de brassage

Cordon terminal

Complétez le schéma suivant

jarretière

Rocade

le schéma suivant • jarretière • Rocade 7. Quels types de câble et de prises ont-ils

7. Quels types de câble et de prises ont-ils été utilisés dans le schéma précédent?

8. Quelle différence faites-vous entre la catégorie et la classe ?

Fiche Technique

Câblage

Fiche Technique Câblage Jacques CHAMBON Cablage.doc 15/16
Fiche Technique Câblage Jacques CHAMBON Cablage.doc 15/16
Fiche Technique Câblage Jacques CHAMBON Cablage.doc 15/16

Fiche Technique

Câblage

Fiche Technique Câblage Jacques CHAMBON Cablage.doc 16/16