Vous êtes sur la page 1sur 1

SÉCURITÉ

La sécurité a un coût
mais elle n’a pas de prix
Les premiers concernés sont les acteurs du terrain,
ceux qui sont physiquement exposés aux risques.
Ils ont le devoir de se protéger, pour leur famille,
pour leurs collègues et pour leur entreprise.
Ce sont eux qui sont les C’est elle qui définit les définir la politique de l’en- Grâce aux associations, le
victimes potentielles. La modes opératoires, les treprise, de motiver et MASE est présent sur la
prise en compte, des plannings et les moyens. mobiliser tous les interve- presque totalité du terri-
éventuels dommages C’est à elle que revient la nants pour que le système toire, les entreprises peu-
qu’ils pourraient subir est tâche d’analyser les sécurité de l’entreprise vent trouver aide et assis-
la meilleure motivation à risques, de prévoir les soit appliqué. Il existe des tance pour la mise en
l’application des moyens solutions pour les préve- solutions simple, pour place de ce référentiel,
de prévention. Tout doit nir. Le rôle de la hiérar- élaborer un système de reconnu par la majorité
être mis en œuvre pour chie est déterminant, c’est sécurité entreprises : des donneurs d’ordres.
mobiliser ces acteurs aux elle qui dispose du recul adopter un référentiel Un accord de reconnais-
respect des règles de et de toutes les informa- sance mutuelle a égale-
sécurité. La formation et tions pour élaborer les ment été signé entre les
l’information jouent un méthodes qui dispense-
Le MASE associations MASE et
Le MASE (manuel d’amé-
rôle prépondérant dans ront ceux qui exécutent l’UIC (union des indus-
lioration sécurité des
cette démarche. Ce sont de recourir à l’improvisa- tries chimiques).
entreprises) semble
souvent les manquements tion. L’anticipation est un Ce référentiel a été crée
aujourd’hui être un des
et les négligences qui facteur clé pour inhiber par Esso en 1990 et
plus apprécié. Ce référen-
conduisent à des acci- toute situation depuis n’a cesser d’évo-
tiel est géré au niveau de
dents graves dans les opé- dangereuse. L’implication luer. Ace jour 769 entre-
cinq bassins industriels
rations banales. de la direction est déter- prises sont certifiées et
français par les associa-
C’est aussi bien entendu minant. C’est elle qui a le 832 en cours de certifica-
tions locales : étang de
l’affaire de la hiérarchie. devoir de conduire et de tion. Ce sujet sera traité
Berre, Normandie, Nord
complètement dans un
Pas de CAlais, Rhône
très prochain numéro.
Alpes et Est. Il s’appuie
sur cinq piliers
Tout le monde a de bon-
fondamentaux :
nes raisons de ne pas
1 - Engagement de la
avoir d’accidents, même si
direction de l’entreprise
les motivations sont diffé-
2- Compétence et quali-
rentes, le but est le même
fication professionnelle
: Tout accident doit être
3- Préparation et
évité.
organisation
4- Contrôle (vérification
de l’efficacité du
système)
5- Amélioration
continue

ManuMaGazine 91

Vous aimerez peut-être aussi