Vous êtes sur la page 1sur 8

PADD

Projet d’Aménagement et de Développement Durable


M A G N Y- L E S - H A M E A U X
Plan Local d’Urbanisme
Saint-Quentin-en-Yvelines

Le PADD clé de voûte du PLU


Le PADD constitue la base sur laquelle sont établies les règles du Plan Local
d’Urbanisme :
- il expose les intentions et les projets de la Municipalité pour les années à
venir,
- il permet de définir une politique d’ensemble à laquelle se référeront toutes
les initiatives particulières de la commune ; c’est un document destiné à l’en-
semble des citoyens, il n’a pas à être technique, ni complexe.
Le règlement du PLU est établi en cohérence avec ce document.

Ainsi, à partir des enjeux mis en avant dans le diagnostic, le PADD a pour
objectif de faire de Magny-les-Hameaux une ville où il fait bon vivre, et par
conséquent, une ville respectueuse de son environnement, qualité première
de son cadre de vie.

1
Un PADD fondé sur les grands enjeux d’un développement
durable de Magny-les-Hameaux

Magny-les-Hameaux a pris conscience de son rôle, à son échelle,


pour améliorer ou limiter les impacts du développement sur l’en- Ainsi,
vironnement et le fonctionnement des « écosystèmes planétaires avec la volonté de faire
». En effet, le contexte global environnemental montre la néces- de l’environnement,
sité de travailler par et pour l’environnement. Ainsi, la préoccupa-
l’axe majeur du dévelop-
tion première de ce document sera un développement fondé sur
les qualités environnementales de Magny-les-Hameaux et sur la pement de la commune,
recherche d’un développement équilibré et durable. le PADD se développera,
sans les hiérarchiser,
Pour répondre aux conclusions du diagnostic, les enjeux du déve- suivant les quatre gran-
loppement de Magny-les-Hameaux ont été dégagés. des orientations
suivantes :
Le Projet d’Aménagement et de Développement Durable de la
commune s’appuiera sur ces enjeux :

Agir par et pour l’environnement.


Affirmer l’identité de Magny-les-Hameaux
Assurer la cohérence territoriale en créant les conditions de dé-
placements entre les différents équipements de la commune et
Agir pour l’environnement et le ca-
ses liaisons avec les communes limitrophes, en privilégiant les
dre de vie
modes de déplacement durables.
Permettre la mixité sociale et fonctionnelle (habitat, activités, Magny-les-Hameaux dispose d’élé-
équipements, commerces...) au sein des quartiers ments naturels patrimoniaux de qua-
lité qu’il convient particulièrement de
Favoriser le maintient et le développement d’activités économi- protéger et de mettre en valeur. Il faut
ques, notamment tournées vers l’environnement. également veiller à la protection de la
Permettre une croissance de population compatible avec la char- richesse du milieu lors des dévelop-
pements urbains ou touristiques de
te du PNR en facilitant l’installation de populations diversifiées.
la commune. Il s’agit en particulier de
Assurer un développement harmonieux et équilibré, respectueux préserver et renforcer les secteurs
de la qualité des paysages (agricoles et urbains). agricoles et leurs activités annexes
(élevage, activités équestres…) , les
Mettre en cohérence les différents espaces publics pour permettre fonds de vallées, les bois et l’urbani-
la réalisation de parcours. Créer une trame d’espaces publics. sation séculaire.
Valoriser le Centre Bourg et renforcer son attractivité. Ainsi l’urbanisation se concentrera
sur les secteurs d’ores et déjà urbani-
Préserver les hameaux et les paysages ouverts du plateau. sables (par densification et extension
mesurée).

2
MAGNY 2015:
LES DEVELOPPEMENTS ET LES LIAISONS

Conforter et préserver
la trame verte d'agglomération
Réaffirmer le rôle de la vallée
dans la structure du paysage

Renforcer l’identité du Centre Bourg


Achever l’urbanisation dans un Parc Habité
Développer les éléments
de centralités
Compléter la trame verte
d'agglomération

Créer des liaisons vertes


sur les coulisses du paysage

Densifier et protéger
les bouquets habités

Affirmer l’identité de Magny-les- Faciliter la mobilité, par la mise en Développer la mixité fonctionnelle
Hameaux et favoriser la cohéren- place de liaisons vertes et sociale pour une ville durable,
ce urbaine, équilibrée et solidaire
Les déplacements sont de plus en
Magny-les-Hameaux bénéficie, d’une plus nombreux, il faut donc gérer la Afin de développer l’animation et de
part, au sein de l’agglomération de répartition des différents modes pour limiter les besoins de déplacement, il
Saint-Quentin-en-Yvelines, de nom- faciliter la mobilité de l’ensemble des est nécessaire de développer la mixi-
breux atouts (cadre de vie, niveau usagers de la commune, et limiter la té fonctionnelle notamment au sein
d’équipements, commerces de proxi- congestion par le trafic routier. des quartiers. Ainsi, une programma-
mités…) et d’autre part du cadre privi- Magny-les-Hameaux se situe à proxi- tion diversifiée (activités, logements,
légié de PNR. mité d’axes régionaux structurants équipements, commerces) devra être
Le PLU participera à la consolidation mais y est très difficilement reliée. Ce- mise en œuvre lors des projets de dé-
et au partage d’une identité commu- pendant, la question de l’enclavement veloppement. Une place importante
nale forte, basée sur cette double de la commune de Magny-les-Ha- doit être accordée au développement
appartenance au PNR et à Saint- meaux se pose à une échelle supra- d’activités, pour permettre un rappro-
Quentin-en-Yvelines. Il affirmera le communale. Il s’agit donc de mener chement domicile-emploi.
rôle du Centre Bourg comme lieu de une réflexion pour le désenclavement De même, pour assurer la mixité so-
centralité fédérateur, en conciliant les de la commune, tout en répondant ciale nécessaire au dynamisme de la
composantes du développement de la aux problématiques de qualité de vie. ville il faut créer les conditions pour
commune : un tissu urbain de qualité Ainsi, le projet devra développer l’at- assurer une offre diversifiée de loge-
dans un environnement où les espa- tractivité des déplacements piétons, ments.
ces naturels et verts sont dominants. vélos et des transports en commun En outre, il faut mieux qualifier les es-
en ayant comme double objectif de paces et plus particulièrement les es-
relier Magny-les-Hameaux à son en- paces nécessaires aux relations so-
vironnement et de faciliter les liaisons ciales que sont les espaces publics.
internes à la commune (zone urbaine Enfin, Magny-les-Hameaux de par sa
– espaces verts – hameaux) par des double identité peut mettre en avant
liaisons vertes. une vocation touristique, basée sur
Le PLU sera compatible avec les des activités de plein air.
orientations du Plan Local des Dépla-
cements de St-Quentin-en-Yvelines.

3
Agir pour l’environnement et le cadre de vie

Assurer un développement équilibré et harmo- Gestion de l’eau


nieux, respectueux de la qualité des paysages La gestion de l’eau s’inscrit dans un souci de rationa-
naturels et des sites lisation de la ressource et de la durabilité.
Réguler le ruissellement des eaux pluvia-
Créer un ensemble d’espaces verts re- les : les nouvelles opérations devront
liés les uns aux autres et à la trame prévoir une surface minimale en plei-
verte d’agglomération ne terre et des zones de rétention.
Préserver les sites naturels et les Imposer pour toute nouvelle
paysages remarquables construction une limitation des dé-
Conforter les continuités écologi- bits de rejets des eaux pluviales
ques vers des réseaux d’assainisse-
Avoir une approche qualitative de ment.
la conception de la signalétique, du Imposer un réseau séparatif, jus-
mobilier urbain, de l’éclairage et de la qu’en limite de parcelle, pour toutes
réglementation des publicités. constructions nouvelles ou de rénova-
tion
Favoriser un développement environnemen- Respecter le règlement assainissement de la
tal Communauté d’Agglomération.
Pour des bâtiments durables
Permettre dans le cadre du règlement la réalisation Prévenir les nuisances
de bâtiments qui respectent des critères environne- Limiter les nuisances sonores en intégrant les dispo-
mentaux sitions du Plan d’Exposition aux Bruits
Préconiser des matériaux et des procédés de Limiter la pollution en luttant notamment contre la pro-
construction permettant une meilleure isolation duction de gaz polluants et/ou à effet de serre,
(notamment des terrasses végétalisées, y par une politique affirmée en faveur des
compris en secteur pavillonnaire) transports en commun et en favorisant,
Faciliter la possibilité d’utiliser les éner- dans les constructions neuves (loge-
gies renouvelables et notamment so- ments, activités, équipements...) la
laire. mise en place d’énergies renou-
Promouvoir et préconiser les critè- velalables.
res de haute qualité environnemen-
tale (selon les labels en cours). Préserver les hameaux :
les « bouquets habités »
Favoriser les entreprises produc- Permettre la constitution d’espa-
trices de biens environnementaux ces publics fédérateurs.
Encadrer les possibilités de construc-
Permettre la production d’énergie dé- tions et inscrire les nouveaux édifices
centralisée et renouvelable dans des emprises et volumes bien défi-
Autoriser les équipements géothermiques et solai- nis.
res pour toutes les constructions (habitats, activités, Favoriser le préservation des jardins et favoriser l’as-
équipements) qu’elles soient publiques ou privées. pect lointain des hameaux comme des bouquets ha-
Favoriser le développement de la filière bois. bités.

Gestion des déchets


Prévoir pour les nouvelles constructions, et en cas de
modification significative, l’installation d’aires ou de
locaux adaptés à la collecte sélective.
La commune privilégiera les traitements locaux afin
de limiter les déplacements.

4
Affirmer l’identité de Magny-les-Hameaux
et favoriser la cohérence du territoire
de construire des logements de toutes tailles, et de
Affirmer la centralité : valoriser le Centre-Bourg prévoir des modalités de financements diversifiés. Le
et renforcer son attractivité PLU rendra possible ces évolutions par :
Le Centre Bourg de Magny-les-Hameaux est L’adaptation des zonages et des réglements dans les
aujourd’hui en cours de constitution autour du nouvel zones urbanisables.
Hôtel de Ville.
Cette centralité en cours de constitution autour du Agir sur l’architecture
quartier de l’hôtel de ville peut-être renfor- Permettre l’expression d’une architecture
cée par : diversifiée, afin de ne pas « muséi-
L’achèvement du quartier de fier » l’architecture à travers des
l’Hôtel de Ville par la consti- règles trop rigides ou com-
tution d’un Parc Habité plexes.
(ensemble fédérateur du Permettre l’innovation
Centre Bourg aujourd’hui architecturale pour des
composé d’éléments hé- projets modernes de
térogènes). qualité et en favori-
L’intégration du Parc sant la possibilité de «
d’activités de Gomberville construire écologique ».
dans le secteur urbain de Ainsi, les règles d’urba-
la commune et donc dans le nisme devront ménager la
quartier de l’Hôtel de ville (avec possibilité de développer des
plus de commerces de proximité). équipements solaires, thermi-
Le renforcement du pôle commercial. ques ou électriques sur les toitures
La densification du Centre Bourg pour marquer des bâtiments (équipements, activités, habitat
la centralité du lieu. individuel ou collectif).
La meilleure qualification des espaces publics du Proposer une charte de couleurs pour définir des re-
Centre Bourg pour les identifier, les rendre cohérents commandations pour les nouvelles constructions.
et faciliter leur lisibilité.
Le traitement particulier des «entrée de ville» afin Préserver et mettre en valeur le bâti patrimonial
de « mettre en scène » ces lieux stratégiques de la Permettre, dans ces bâtiments, la mise en place
ville. d’équipement, d’activités, de logements, d’héberge-
L’affirmation des équipements intercommunaux voi- ments… pour rendre possible la restauration d’édifi-
re la mise en place de nouveaux équipements (des ces patrimoniaux marqueurs de l’histoire du lieu , tel
équipements intercommunaux sont déjà réalisés ou que par exemple : les fermes de Buloyer et Gomber-
en cours de construction et permettent d’appuyer ville, Port Royal, le Manoir de Brouessy, la Maison
cette centralité). des Bonheur, ... .

Assurer un développement harmonieux


et équilibré
Il est essentiel pour la commune de continuer à amé-
nager son territoire afin de maîtriser son évolution en
répondant aux besoins de la population existante ou
attendue. Ce projet doit être développé en cohéren-
ce avec la volonté de préservation du cadre de vie,
tout en permettant la continuité de l’urbanisation du
Centre Bourg. L’objectif de la commune de Magny-
les-Hameaux est d’accroître le nombre d’habitants
dans la limite définie par la Charte du PNR. Ces
nouveaux logements devront permettre de parvenir
à une mixité des populations (âge, structure familiale,
niveau scolaire, revenus…), ainsi, il sera nécessaire
5
Faciliter la mobilité, par la mise en place
de liaisons vertes
Favoriser les déplacements durables rapport aux automobiles.
La prise en compte des modes doux doit s’opérer -De relier Magny-les-Hameaux à un axe structurant
très en amont et selon plusieurs échelles : de l’agglomération.
- Celle de l’agglomération pour l’organisation généra-
le de l’urbanisation, la mixité des fonctions. Ainsi les Hiérarchiser et requalifier les voies
liaisons retenues sur Magny-les-Hameaux s’inscri- En fonction de la hiérarchie des voies éta-
ront dans un schéma d’agglomération. blie dans le plan de stationnement
- Celle du quartier et de la rue pour et de circulation de Magny-
la composition urbaine, l’aménage- les-Hameaux, adapter les
ment des espaces publics traitements de voirie, les
- Celle du bâti pour l’organisa- recculs et alignements
tion de ses accès et des circu- et mettre en cohéren-
lations internes, notamment ce les espaces et d’af-
pour les personnes à mobilité firmer un traitement
réduite.» qualitatifs des voies
principales
La création de liaisons ver- Elargir la notion de
tes permettant de relier les lieux centre aux quartiers limi-
stratégiques de la commune par trophes (inclure le quartier
des modes de déplacements dit dura- Gomberville dans le Centre
ble (vélos et marche à pieds et transports en Bourg).
commun).
Trois liaisons vertes principales sont envisagées : Agir sur l’urbanisme
Buisson / Port Royal - La traversée de la Mérantaise Permettre le développement d’opérations d’urbanis-
- le CV7 me en relation avec la desserte par les transports
Les circulations douces devront être développées collectifs (localisation et accessibilité des arrêts).
notamment en reliant les circulations piétonnes de Dans la concertion des quartiers favoriser l’acces-
la forêt aux différents quartiers et en complétant et sibilité par les modes lents (pas de rue en impasse
améliorant les cheminements piétons actuels pour sans passage piéton et vélo, mise en place de sta-
les rendre accessibles aux vélos et poussettes. tionnement vélo…).
Il conviendra d’adapter les revêtements des ces cir-
culations selon les différentes exigences des utilisa- A moyen terme, au sein des secteurs déjà urbanisés,
teurs suivant qu’ils se promènent seuls ou avec des des solutions pour atténuer les coupures qui pénali-
poussettes, qu’ils courent ou qu’ils fassent du vélo, sent les cheminements piétons et cyclistes devront
qu’ils soient sportifs ou moins mobiles. Et cela dans être étudiées et mises en œuvre progressivement.
l’optique de simplifier le réseau et d’en adapter la si-
gnalétique. Agir sur le stationnement
« L’un des principaux leviers pour inciter au report de
l’automobile vers les modes alternatifs est l’offre de
Encourager les déplacements stationnement (rareté ou coût). […]»
en transport en commun Cependant, il n’existe pas à Magny-les-Hameaux de
Une liaison verte entre la RD 195 et la RD36 pôle d’échange multimodal, ainsi il n’est donc pas
Il s’agit de créer une voie unique a accès limité, possible d’agir sur le stationnement pour favoriser le
ouverte aux bus, piétons, cycle et aux véhicules de report modal.
secours. Cette liaison verte permettra de : Engager une réflexion sur la mise en place d’un pôle
- Pallier les difficultés de liaison de la zone urbaine multimodal.
de Magny-les-Hameaux au centre de l’agglomération
saintquentinoise,
- Relier le hameau du Bois-des-Roches au reste et
en particulier au centre de la commune.
-De donner la priorité aux transports en commun par
6
Développer la mixité fonctionnelle et sociale pour
une ville durable, équilibrée et solidaire
Favoriser la diversité des fonctions dans les
quartiers Permettre le développement touristique
Renforcer la mixité existante entre logements, acti- Magny-les-Hameaux dispose d’éléments
vités, commerces, équipements dans le Cen- de patrimoine bâti et naturel mais ils
tre Bourg et permettre cette mixité dans les ne sont pas en eux mêmes struc-
secteurs limithrophes. turants. Ainsi, pour les rendre
Faire du Parc d’Activité de Gomberville attractifs, il est nécessaire de
un secteur largement ouvert tourné mener des actions et d’orga-
vers le développement durable et y niser le territoire en vue de
permettre la mixité fonctionnelle. polariser le développement
touristique et de mettre en
Permettre l’accueil d’activités, cohérence toutes ses particu-
et notamment de PME/PMI larités par :
Le taux d’emploi à Magny-les-Hameaux L’exploitation d’un marché por-
est de 0,61. La volonté de la municipalité teur : le loisir
est de permettre un accroissement de ce taux La mise en valeur de l’originalité ver-
par le développement d’activités. Une attention te de Magny-les-Hameaux
particulière sera portée aux activités oeuvrant en fa- La mise en valeur du patrimoine bâti
veur de l’environnement. Le développement de l’hébergement temporaire pour
des courts séjours (favoriser la possibilité de création
Développer une offre diversifiée de logement de chambre d’hôte chez l’habitant)
Assurer à chacun la possibilité d’effectuer son L’amélioration de la signalétique (des circuits, des
parcours résidentiel éléments patrimoniaux, des équipements…)
L’objectif est de compenser les disparités révélées Le développement d’équipements d’accueil et de
par le diagnostic. Il s’agit de promouvoir : service liés au tourisme de proximité
La construction de logements de petite taille, dans
des immeubles collectifs, en accession ou en locatif Structurer les différents pôles commerciaux
aidé, Le Centre Bourg
La mise en place de logement intermédiaire, Renforcer le poids commercial du Centre Bourg en
La construction privée en rendant possible le lotis- favorisant l’implantation de nouveaux commerces.
sement de parcelle individuelle en deux lots pour la pour améliorer l’attractivité commerciale. Ce renfor-
construction de nouveaux pavillons. cement passe également par un aménagement des
espaces publics avec une unité de langage, dans
Permettre l’accueil de populations spécifiques le traitement des sols, le choix de mobilier urbain et
Accueil des gens du voyage : l’éclairage public, ainsi qu’une signalétique.
Conformément au Schéma Départemental d’Accueil Le carrefour Lemarchand
des gens du voyage une aire intercommunale (Ma- Le carrefour situé à l’intersection de la rue Lemar-
gny-Voisins) de 15 places est envisagée sur la com- chand et de la Route de Versailles et ses abords vont
mune de Magny-les-Hameaux. être réaménagés, avec comme double objectif de
Accueil des personnes âgées : créer un pôle urbain lisible marquant par une certaine
Par la mise sur le marché de logements plus petits densité une entrée de ville de Magny-les-Hameaux,
et plus adaptés et par une réflexion sur la mise en et permettre la mise en place d’un projet commercial,
place de résidences pour personnes âgées à voca- participant à l’animation urbaine.
tion sociale. Centre Commercial du quartier du Buisson
Accueil des étudiants Centre de vie du quartier du Buisson, il est complé-
Autoriser l’extension des maisons pour permettre mentaire au Centre Bourg. Ce centre a fait l’objet
aux propriétaires d’accueillir des étudiants dans une de requalification et une attention particulière doit y
partie de leur logement. Et en menant une réflexion être portée : cohérence des espaces publics, linéaire
sur la possibilité de mise en place de résidences pour commerciaux préservés...
étudiants.

7
Magny-les-Hameaux
au coeur d’un secteur en pleine évolution

Alors que Magny-les-Hameaux rédige son futur dans un contexte régional, tenir compte et béné-
Plan Local d’Urbanisme, l’avenir du secteur se ficier de toutes ces réflexions dont les principaux
dessine à d’autres échelles, en effet : enjeux sont :
- l’Etat et la Région mènent une réflexion pour
la mise en place, sur le territoire du Plateau de 1. Favoriser l’attractivité, le rayonnement et
Saclay Saint Quentin, d’une nouvelle Opération le développement économique de l’Ile-de-France
d’Intérêt National. et l’insérer dans un espace plus large : le Bassin
- ces territoires sont partie prennante des pôles Parisien, la France, l’Europe et le Monde ;
de compétitivité Vestapolis et Systématic. 2. Réduire les inégalités sociales et territo-
- le Schéma Directeur de la Région Ile-de-France riales pour une Région plus solidaire ;
est également en cours de révision. 3. Offrir un cadre de vie harmonieux dans
- la Charte du PNR devrait également entrer en chacun des territoires :
révision. 4. Protéger, restaurer et valoriser l’environ-
nement et les ressources naturelles de l’Ile-de-
Ainsi, Magny-les-Hameaux doit, en se situant à France.
l’intersection de ces territoires et en se replaçant

Le PADD de Magny-les-Hameaux a été réalisé par la Communauté d’Agglomération de Saint-Quen-


tin-en-Yvelines en concertation constante avec la commune. - Crédit photo Direction de l’urbanisme
et direction de la Communication de la CA de SQY - Février 2006
8