Vous êtes sur la page 1sur 2

La retraite à 60 ans à taux plein : une exigence de justice sociale

objectif du gouvernement est de présenter un projet de loi en septembre 2013. Le choix de la période estivale pour lancer un chantier aussi important socialement rappelle fâcheusement les pratiques de précédents gouvernements de droite. Au-delà de la forme, le fond rappelle les réformes mises en œuvre depuis celle de 1993, de 2003 puis de 2010 qui ont amené un allongement de la durée de cotisation, une perte de pouvoir d’achat des pensions et des difficultés accrues pour des millions de retraités.
Le chômage, la précarité font qu’il est de plus en plus difficile d’espérer partir avec une retraite à taux plein dans le système actuel. Or, le recul de l’âge de départ et l’allongement du nombre d’années de cotisations ne feraient qu’aggraver la situation. Des politiques auxquelles nous opposons d’autres choix, à gauche. Est-ce normal de travailler plus longtemps puisque l’on vit plus longtemps ? Non… Les gains d’espérance de vie existent depuis 1946 et c’est tant mieux. Entre 1946 et les années 80, le gain à 60 ans a été de 5 ans pour les femmes et de 4 ans pour les hommes. Les retraites permettent le remplacement et le renouvellement de la force de travail, les retraités laissent la place à de nouveaux travailleurs et peuvent grâce à l’augmen¬tation de la longévité participer à des activités sociales utiles et créatrices (formation, vie associative et culturelle). L’enjeu est alors surtout de financer de façon solidaire le risque dépendance en créant un nouveau service public de l’autonomie. Les inégalités d’espérance de vie sont de sept ans entre les ouvriers et les cadres supérieurs et plus élevées encore pour l’espérance de vie en bonne santé et doivent être combattues en agissant notamment sur les causes de la mortalité prématurée des hommes ouvriers. Il faut aussi lutter contre les inégalités en matière de pension et revaloriser les plus basses, qui concernent particulièrement les femmes, inférieures de 38 % à celles des hommes. Les retraités sont loin d’être tous des « nantis » et l’on voit resurgir l’importance des retraités pauvres. Il faut établir un plancher à 75 % du revenu net d’activité pour une carrière complète, avancer l’âge de la retraite, notamment pour ceux qui ont commencé à travailler tôt et exercent les métiers les plus pénibles. Ce qu’il faut, c’est changer le travail pour qu’il soit vraiment un épanouissement pour toutes et tous et non le seul horizon de la vie.

Conférence sociale : « aucune justice dans le démantèlement de la retraite à 60 ans »
Peu convaincante, brouillonne et poussive... l’ouverture de la deuxième conférence sociale par le Président de la République ne restera pas dans les annales. Sa longue allocution s’est résumée à un très malhabile service après-vente des politiques gouvernementales et une justification bancale de sa réforme des retraites. Pour le Président, allonger la durée de cotisations est la mesure la plus « juste ». Rien de plus faux. Il n’y a aucune justice, aucune égalité, dans la poursuite du démantèlement du droit à la retraite à 60 ans, conquête historique de la gauche. Il y a une erreur stratégique de calendrier et de méthode. Le rapport Moreau ne peut être une base sérieuse de négociation pour assurer l’avenir de la retraite par répartition, tant il ne prend pas en compte une dimension pourtant indispensable : l’emploi. C’est là que le bât blesse, dans la faiblesse des propositions Hollande en matière d’emplois privés et publics, dans ce défaitisme face au chômage et dans le refus idéologique d’augmenter les salaires et de mettre à contribution les revenus financiers. Le Président fait le choix d’une réforme à la hussarde, en plein trêve estivale. Nous ne laisserons pas faire. L’avis des principaux intéressés que sont les salariés et les retraités doit primer. D’ores et déjà le Parti communiste français appelle à la plus large mobilisation. Pierre Laurent Secrétaire national du PCF

PCF- Fédération de l'Essonne Impasse Delcourt, 69 rue d'Angoulême 91100 CORBEIL-ESSONNES. Tel : 01 60 88 48 58

.... À cet effet..................... de leur participation à la vie sociale..........  Une refonte des retraites............................... engrangerait des cotisations pour les retraites et exigerait de nouveaux droits et pouvoirs..... Portable : ........ Prénom : ............................ en engageant le principe qu'aucune pension distribuée ne puisse être inférieure au niveau du SMIC Valider les années de formation comme des années travaillées afin de ne pas faire des besoins de qualification des handicaps au bénéfice de la retraite à 60 ans Engager de véritables négociations sur la pénibilité du travail pour un réel départ anticipé et sur situation des « entrées dans le monde du travail précoce » qui doivent avoir un départ anticipé (tous les dispositifs d’apprentissage par exemple) Développer la prévention............... s’opposent à une telle mesure................................ bataille ferme pour à la fois un recul de l’âge légal et une augmentation de la durée de cotisation........... Un plan de sécurisation de l’emploi.. Dans ces conditions........................... pour les salariés................... Adresse : ..... utiles pour faire réussir une autre réforme.................Ne pas jeter sur la voie publique A renvoyer à : PCF .  Suppression des exonérations de cotisations patronales qui ne créent pas d’emploi et tirent les salaires vers le bas... trois sujets étroitement liés...... de son côté. Elles nécessitent un vrai débat public en mettant la place et le respect de l’Humain au cœur de la décision politique........ La bataille qui s’ouvre est bien celle de choix de société d’où la nécessité de faire grandir l’exigence d’un vrai débat public éclairé et contradictoire...............pcf. les forces de gauche se sont battues ensemble pour faire échec à la réforme Woerth/Sarkozy des retraites.. au nom de l'équité public/privé... 69 rue d'Angoulême www...... FO mobilise également ses troupes à la rentrée si le gouvernement persiste...... la formation et le revenu.. Les communistes au cœur du Font de gauche seront aussi déterminés à contribuer à tous les rassemblements utiles pour mettre en échec de nouveaux reculs sur les retraites........ • • • • • • • Fixer le départ en retraite à 60 ans à taux plein Assurer le montant du taux de remplacement à 75% du salaire de référence à partir des 10 meilleures années dans le privé et des 6 derniers mois dans le public.......................... Ville : ... Retourner à : Imprimé par nos soins ........................ Il n’est pas possible que cela se limite à une session parlementaire extraordinaire........ la CGT plaide pour que les salariés « fassent irruption sur le devant de la scène »....... En 2010............ E-mail : ... améliorer les conditions de travail afin d’arriver à la retraite en bonne santé Revenir sur les réformes régressives qui ont été engagées depuis 20 ans : Abrogation des réformes Balladur et Fillon avec suppression des décotes et retour aux dix meilleures années comme référence pour les salariés du secteur privé et au six derniers mois pour le secteur public..........  L’emploi est au cœur du financement des retraites... et FO... Code postal : .. garantissant les principes de solidarité et de répartition. Développer des services publics en direction des personnes âgées afin de leur permettre d’avoir une vie sociale dans la dignité JE REJOINS LE PCF Nom : ......... Cet enjeu de civilisation impliquerait des constructions nouvelles comme les forces de progrès avaient pu construire la Sécurité sociale en 1945.............................5 ans à 44 ans.....................2 Place du Colonel Fabien ......... de formation et de promotion salariale..fr 91100 CORBEIL-ESSONNES............75019 Paris Impasse Delcourt........ elle a déjà annoncé une journée d’action le 10 septembre sur les salaires.................... les retraités et tous les citoyens impliquant de : Les questions de la place des retraité-e-s.... afin de peser sur le dossier....  Une cotisation nouvelle sur les revenus financiers des entreprises et des institutions non financières dégagerait des moyens immédiats.......... tout en appelant à l’unité syndicale.................... l’emploi et les retraites.......................................................... consolidant notre régime de retraite solidaire.... Le patronat............................................ Les propositions du PCF pour un régime de retraite solidaire :  Une réforme de l’assiette des cotisations patronales dégagerait des rentrées nouvelles en développant l’emploi et les salaires... La CGT................ PCF........ de la reconnaissance de leur apport à la société se posent avec force.......... des emplois qualifiés et convenablement rémunérés pour les jeunes....Fédération de l'Essonne .. Des contacts ont été pris avec d’autres organisations... La FSU et Solidaires ont donné un accord de principe... Cela exige un relèvement du taux d’activité des femmes....L’heure est à la lutte… Le rapport Moreau propose de porter la durée de cotisation de 41........