Vous êtes sur la page 1sur 9

Article de « La Tour de Garde » du 01/02/1996 http://www.watchtower.org/f/index.

html

Le Royaume de Dieu : en saisissez-vous le sens ?

“ Quant à celui qui a été semé sur la belle terre, c’est


celui qui entend la parole et en saisit le sens. ” —
MATTHIEU 13:23.

AVEZ-VOUS ‘ saisi le sens ’ de ce qu’est le Royaume de Dieu ? Au


cours des siècles, on a dit beaucoup de choses sur ‘ le royaume des
cieux ’. De nos jours, certains membres des Églises voient dans le
Royaume quelque chose que Dieu met dans le cœur d’une personne
au moment de sa conversion. Pour d’autres, il s’agit d’un endroit où
les bons vont après leur mort pour connaître la félicité éternelle. Pour
d’autres encore, Dieu laisse aux humains le soin d’instaurer eux-
mêmes le Royaume sur la terre en instillant les pratiques et les
enseignements chrétiens dans les affaires sociales et
gouvernementales.
2
Cependant, la Bible montre clairement que le Royaume de Dieu
n’est pas une institution terrestre. Il n’est pas non plus un état de cœur
ni la christianisation de la société humaine. Il est vrai qu’une bonne
compréhension de ce qu’est le Royaume entraîne de grands
changements dans la vie de ceux qui exercent la foi en lui. Mais le
Royaume en lui-même est un gouvernement céleste d’origine divine
qui réalisera la volonté de Dieu en ce qu’il éliminera les conséquences
du péché et de la mort et rétablira la justice sur la terre. Ce Royaume
est d’ores et déjà instauré au ciel et, bientôt, “ il broiera tous ces
royaumes [humains] et y mettra fin, et lui-même subsistera pour des
temps indéfinis ”. — Daniel 2:44 ; Révélation 11:15 ; 12:10.
3
L’historien H. G. Wells a écrit : “ Cette doctrine du Royaume des
cieux, qui constitue le fond de l’enseignement de Jésus et qui joue un
si petit rôle dans les églises chrétiennes, est certainement l’une des
doctrines les plus révolutionnaires qui aient jamais fait tressaillir et
transformé la pensée humaine. ” Dès le début de son ministère, Jésus
lui a donné ce thème : “ Repentez-vous, car le royaume des cieux
s’est approché. ” (Matthieu 4:17). Il se trouvait alors sur la terre en

1
Article de « La Tour de Garde » du 01/02/1996 http://www.watchtower.org/f/index.html

qualité de Roi oint et, comble de joie, la perspective était désormais


offerte à des humains, non seulement de recevoir des bienfaits de ce
Royaume, mais encore d’y occuper des fonctions de rois et de prêtres
aux côtés de Jésus. — Luc 22:28-30 ; Révélation 1:6 ; 5:10.
4
Bien que des foules entières aient entendu l’exaltante “ bonne
nouvelle du royaume ”, une poignée d’hommes et de femmes
seulement ont cru. Pourquoi ? Entre autres parce que les chefs
religieux ‘ fermaient le royaume des cieux devant les hommes ’. Par
leurs faux enseignements, ils ‘ enlevaient la clé de la connaissance ’.
La majorité des Juifs ayant refusé de le reconnaître comme Messie et
Roi oint du Royaume de Dieu, Jésus leur dit : “ Le royaume de Dieu
vous sera enlevé et sera donné à une nation qui en produira les
fruits. ” — Matthieu 4:23 ; 21:43 ; 23:13 ; Luc 11:52.
5
Un jour qu’il enseignait une grande foule, Jésus, selon son
habitude, s’est servi d’exemples pour mettre ses auditeurs à l’épreuve
et écarter ceux qui ne manifestaient qu’un intérêt superficiel pour le
Royaume. Le premier exemple mettait en scène un semeur qui semait
des grains dans quatre types de terre. Les trois premières terres
étaient impropres à la croissance des plantes, mais la dernière était
une “ belle terre ” qui produisait de bons fruits. Jésus a achevé cette
courte illustration sur cette exhortation : “ Que celui qui a des oreilles
écoute. ” (Matthieu 13:1-9). La plupart des gens présents ont entendu
Jésus, mais ils n’ont pas ‘ écouté ’. Ils n’étaient pas motivés, pas
vraiment intéressés de savoir en quoi des grains semés dans diverses
conditions étaient semblables au royaume des cieux. Ils sont
retournés à leurs activités quotidiennes, pensant probablement que les
exemples de Jésus n’étaient rien de plus que de belles histoires avec
une morale. Parce que leur cœur était endurci, ils sont passés à côté
d’un trésor de connaissance, à côté de possibilités et de privilèges
insignes.
6
Jésus a dit à ses disciples : “ À vous il est accordé de comprendre
les saints secrets du royaume des cieux, mais à ces gens-là cela n’est
pas accordé. ” Citant Isaïe, il a ajouté : “ ‘ Car le cœur de ce peuple est
devenu insensible, et de leurs oreilles ils ont entendu avec
indifférence, et ils ont fermé leurs yeux ; de peur qu’ils ne voient de
leurs yeux, et n’entendent de leurs oreilles, et n’en saisissent le sens

2
Article de « La Tour de Garde » du 01/02/1996 http://www.watchtower.org/f/index.html

avec leur cœur, et ne reviennent, et que je ne les guérisse. ’


Cependant, heureux sont vos yeux parce qu’ils regardent, et vos
oreilles parce qu’elles entendent. ” — Matthieu 13:10-16 ; Marc 4:11-
13.
‘ Saisir le sens ’ du Royaume
7
Jésus mettait le doigt sur le point crucial. Il s’agissait de ‘ saisir le
sens ’ du message du Royaume. À ses disciples, il a dit en privé :
“ Vous donc, écoutez l’exemple de l’homme qui a semé. Lorsque
quelqu’un entend la parole du royaume, mais n’en saisit pas le sens,
le méchant vient et arrache ce qui a été semé dans son cœur. ” Et de
leur expliquer que les quatre types de terre représentaient diverses
conditions de cœur dans lesquelles “ la parole du royaume ” serait
semée. — Matthieu 13:18-23 ; Luc 8:9-15.
8
Les “ grains ” étaient chaque fois de bonne qualité, mais le fruit
dépendait de l’état de la terre. Si la terre, le cœur, ressemblait à une
route tassée par un passage incessant, qu’elle ait été comme durcie
par de nombreuses activités non spirituelles, celui qui entendrait le
message du Royaume pourrait aisément se trouver des excuses,
prétextant ne pas avoir de temps à consacrer au Royaume. Ce grain
négligé pourrait facilement être arraché avant d’avoir pris racine.
Qu’en serait-il maintenant si le grain était semé dans un cœur
comparable à un endroit rocailleux ? Il pourrait germer, mais il aurait
du mal à s’enraciner profondément pour trouver nourriture et stabilité.
La perspective d’être un serviteur de Dieu obéissant, particulièrement
sous la persécution, semblerait à ce cœur au-dessus de ses forces, et
il trébucherait. Enfin, si la terre, le cœur, était envahie d’inquiétudes et
de désirs matérialistes comparables à des épines, le fragile plant du
Royaume serait étouffé. Dans ces trois situations classiques de la vie,
aucun fruit du Royaume ne serait produit.
9
Mais qu’en est-il du grain du Royaume semé sur la belle terre ?
“ Quant à celui qui a été semé sur la belle terre, a expliqué Jésus,
c’est celui qui entend la parole et en saisit le sens, qui porte alors du
fruit et produit celui-ci cent fois autant, celui-là soixante, l’autre trente. ”
(Matthieu 13:23). Ceux qui ‘ saisiraient le sens ’ du Royaume
produiraient du bon fruit, chacun en fonction de ses possibilités.

3
Article de « La Tour de Garde » du 01/02/1996 http://www.watchtower.org/f/index.html

Comprendre entraîne des responsabilités


10
Après avoir donné six autres exemples destinés à expliquer
divers aspects du Royaume, Jésus a demandé à ses disciples :
“ Avez-vous saisi le sens de tout cela ? ” “ Oui ”, lui ont-ils répondu, et
il a alors ajouté : “ En pareil cas, tout instructeur public, après qu’il a
été enseigné en ce qui concerne le royaume des cieux, est semblable
à un homme, un maître de maison, qui sort de son trésor du neuf et du
vieux. ” Les enseignements et la formation que Jésus donnerait à ses
disciples feraient d’eux des chrétiens mûrs qui pourraient puiser à
l’infini dans leur ‘ réserve ’ de nourriture spirituelle abondante. Celle-ci
avait trait essentiellement au Royaume de Dieu. Jésus n’a pas caché
que ‘ saisir le sens ’ du Royaume s’accompagnerait de bienfaits, mais
aussi de responsabilités. Il a en effet donné ce commandement :
“ Allez donc et faites des disciples de gens d’entre toutes les nations,
(...) leur enseignant à observer tout ce que je vous ai commandé. Et,
voyez, je suis avec vous tous les jours jusqu’à l’achèvement du
système de choses. ” — Matthieu 13:51, 52 ; 28:19, 20.
11
Comme il l’avait promis, Jésus a continué d’être avec ses vrais
disciples tout au long des siècles jusqu’à présent. En ces derniers
jours, il a étendu progressivement leur compréhension, les tenant
responsables de l’usage qu’ils faisaient de cette vérité toujours plus
claire (Luc 19:11-15, 26). En 1914, des événements spectaculaires
relatifs au Royaume ont commencé à s’enchaîner rapidement. Cette
année-là a marqué à la fois la ‘ mise au monde ’ attendue depuis si
longtemps du Royaume et le début de “ l’achèvement du système de
choses ”. (Révélation 11:15 ; 12:5, 10 ; Daniel 7:13, 14, 27.)
Discernant la signification des événements en cours, les vrais
chrétiens ont entrepris la plus grande campagne de prédication du
Royaume et d’enseignement de tous les temps. C’est ce que Jésus
avait annoncé en ces termes : “ Cette bonne nouvelle du royaume
sera prêchée dans toute la terre habitée, en témoignage pour toutes
les nations ; et alors viendra la fin. ” — Matthieu 24:14.
12
Actuellement, ce vaste témoignage sur le Royaume est donné
dans plus de 230 pays. Plus de cinq millions de vrais disciples y
participent déjà, et le rassemblement se poursuit. Toutefois, la
disproportion entre le nombre de ces disciples et les 5,6 milliards

4
Article de « La Tour de Garde » du 01/02/1996 http://www.watchtower.org/f/index.html

d’habitants de la terre montre à l’évidence que, comme à l’époque de


Jésus, l’immense majorité des humains ne ‘ saisissent pas le sens ’ du
Royaume. Comme prédit, beaucoup disent en se moquant : “ Où est
sa présence promise ? ” (2 Pierre 3:3, 4). Le danger pour nous,
chrétiens, serait que leur suffisance, leur scepticisme et leur esprit
matérialiste affectent peu à peu la façon dont nous considérons nos
privilèges liés au Royaume. Entourés de gens du monde comme nous
le sommes, nous pourrions facilement commencer à adopter certaines
de leurs tournures d’esprit et de leurs pratiques. Il est donc crucial que
nous ‘ saisissions le sens ’ du Royaume de Dieu et y restions
fermement attachés !
Le Royaume et nous
13
À propos de la période de moisson que nous vivons, Jésus a dit :
“ Le Fils de l’homme enverra ses anges, et ils ramasseront hors de
son royaume toutes les choses qui font trébucher et ceux qui
commettent l’illégalité (...). En ce temps-là, les justes resplendiront
comme le soleil dans le royaume de leur Père. Que celui qui a des
oreilles écoute. ” (Matthieu 13:41, 43). Continuez-vous d’‘ entendre ’ le
commandement de prêcher le Royaume et de faire des disciples, et y
obéissez-vous ? Souvenez-vous que “ celui qui a été semé sur la belle
terre (...) entend la parole et en saisit le sens ”, et produit de bons
fruits. — Matthieu 13:23.
14
Lorsque nous étudions pour nous-mêmes ou assistons aux
réunions de la congrégation, ‘ inclinons notre cœur vers le
discernement ’. (Proverbes 2:1-4.) Quand nous entendons des
conseils sur la conduite, la tenue vestimentaire, la musique ou les
divertissements, laissons-les pénétrer dans notre cœur et nous inciter
à opérer les changements qui s’imposent. Ne cherchons pas à nous
justifier, à nous trouver des excuses ou à nous esquiver d’une manière
ou d’une autre. Si le Royaume est pour nous une réalité, nous
suivrons continuellement ses principes et nous le ferons connaître
avec zèle. Jésus a dit : “ Ce ne sont pas tous ceux qui me disent :
‘ Seigneur, Seigneur ’, qui entreront dans le royaume des cieux, mais
celui qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. ” —
Matthieu 7:21-23.

5
Article de « La Tour de Garde » du 01/02/1996 http://www.watchtower.org/f/index.html

15
La tendance humaine est de s’inquiéter à propos de la nourriture,
du vêtement et du logement. Or Jésus a dit : “ Continuez donc à
chercher d’abord le royaume et sa justice [celle de Dieu], et toutes ces
autres choses vous seront ajoutées. ” (Matthieu 6:33, 34). Dès lors, en
établissant vos priorités, mettez le Royaume à la première place dans
votre vie. Gardez une vie simple en vous contentant du nécessaire. Il
serait insensé d’encombrer notre existence d’activités et de biens non
indispensables, éventuellement sous le prétexte que c’est faisable
puisqu’en soi ces choses ne sont pas forcément mauvaises. Peut-être,
mais quel effet l’acquisition et l’utilisation de ces choses superflues
auront-elles sur notre programme d’étude individuelle, sur notre
présence aux réunions et sur notre participation à l’activité de
prédication ? Jésus a comparé le Royaume à un marchand qui, ayant
trouvé une “ perle de grande valeur, (...) s’en est allé et s’est empressé
de vendre tout ce qu’il avait et l’a achetée ”. (Matthieu 13:45, 46.) Tel
devrait être notre sentiment envers le Royaume de Dieu. Nous
devrions imiter Paul, et non Démas qui a abandonné le ministère
“ parce qu’il a aimé le présent système de choses ”. — 2 Timothée
4:10, 18 ; Matthieu 19:23, 24 ; Philippiens 3:7, 8, 13, 14 ; 1 Timothée
6:9, 10, 17-19.
“ Les injustes n’hériteront pas du royaume de Dieu ”
16
À la congrégation de Corinthe, qui tolérait l’immoralité en son
sein, Paul a écrit sans ambages : “ Comment ! Ne savez-vous pas que
les injustes n’hériteront pas du royaume de Dieu ? Ne vous égarez
pas. Ni fornicateurs, ni idolâtres, ni adultères, ni hommes qu’on
entretient à des fins contre nature, ni hommes qui couchent avec des
hommes, ni voleurs, ni gens avides, ni ivrognes, ni insulteurs, ni
extorqueurs n’hériteront du royaume de Dieu. ” (1 Corinthiens 6:9, 10).
Si nous ‘ saisissons le sens ’ du Royaume de Dieu, nous ne nous
leurrerons pas en pensant que Jéhovah tolérera que nous pratiquions
une forme ou une autre d’immoralité aussi longtemps que nous nous
dépenserons dans le service chrétien. L’impureté ne devrait même
pas être mentionnée parmi nous (Éphésiens 5:3-5). Constatez-vous
que certaines pensées ou pratiques répugnantes du monde
commencent à s’infiltrer dans votre vie ? Chassez-les sans tarder ! Le

6
Article de « La Tour de Garde » du 01/02/1996 http://www.watchtower.org/f/index.html

Royaume est beaucoup trop précieux pour que de telles choses vous
le fassent perdre ! — Marc 9:47.
17
Les disciples de Jésus lui ont demandé un jour : “ Qui donc est le
plus grand dans le royaume des cieux ? ” Plaçant un petit enfant au
milieu d’eux, Jésus leur a répondu : “ Vraiment, je vous le dis : Si vous
ne vous retournez pas et ne devenez pas comme des petits enfants,
vous n’entrerez en aucune manière dans le royaume des cieux. Celui-
là donc qui s’humiliera comme ce petit enfant, c’est lui qui est le plus
grand dans le royaume des cieux. ” (Matthieu 18:1-6). Ceux qui sont
orgueilleux, exigeants, durs et sans loi ne seront pas dans le Royaume
de Dieu ni n’en seront les sujets. L’amour que vous portez à vos
frères, votre humilité, votre attachement à Dieu vous incitent-ils à ne
pas faire trébucher les autres par votre conduite ? Ou bien au
contraire insistez-vous sur vos “ droits ”, peu importent les
conséquences que votre état d’esprit et votre comportement puissent
avoir sur les autres ? — Romains 14:13, 17.
18
Sous peu, notre Père céleste Jéhovah exaucera complètement
cette prière fervente : “ Que ton royaume vienne. Que ta volonté se
fasse, comme dans le ciel, aussi sur la terre. ” Très bientôt également,
le roi régnant Jésus Christ viendra en ce sens qu’il s’assiéra sur son
trône pour le jugement, afin de séparer les “ brebis ” des “ chèvres ”. À
ce moment fixé, “ le roi dira à ceux qui seront à sa droite : ‘ Venez,
vous qui avez été bénis par mon Père, héritez du royaume préparé
pour vous depuis la fondation du monde. ’ ” Les chèvres “ s’en iront au
retranchement éternel, mais les justes à la vie éternelle ”. (Matthieu
6:10 ; 25:31-34, 46.) “ La grande tribulation ” fera disparaître le vieux
système et tous ceux qui refusent de ‘ saisir le sens ’ du Royaume.
Cependant, les millions de personnes qui survivront à “ la grande
tribulation ” et des milliards d’autres qui seront ressuscitées hériteront
des bénédictions sans fin du Royaume dans le Paradis terrestre rétabli
(Révélation 7:14). Dominant depuis le ciel, le Royaume gouvernera la
terre. Il mènera à terme le dessein de Jéhovah en ce qui concerne la
terre et les humains, et ce pour la sanctification de Son très saint nom.
Un tel héritage ne vaut-il pas la peine qu’on l’attende tout en se
dépensant et en faisant des sacrifices pour lui ? C’est là ce que devrait
signifier pour nous ‘ saisir le sens ’ du Royaume !

7
Article de « La Tour de Garde » du 01/02/1996 http://www.watchtower.org/f/index.html

Que répondriez-vous ?
□ Qu’est-ce que le Royaume de Dieu ?
□ Pourquoi la plupart des auditeurs de Jésus n’ont-ils pas ‘ saisi le
sens ’ du Royaume ?
□ En quoi le fait de ‘ saisir le sens ’ du Royaume s’accompagne-t-il de
bienfaits, mais aussi de responsabilités ?
□ Pour ce qui est de la prédication, qu’est-ce qui montre si nous avons
ou non ‘ saisi le sens ’ du Royaume ?
□ Comment notre conduite sert-elle à montrer que nous ‘ saisissons le
sens ’ d’un conseil ?
[Questions d’étude]
1. Citez quelques croyances courantes concernant ‘ le royaume des
cieux ’.
2. Qu’est-ce que le Royaume de Dieu selon la Bible, et qu’accomplira-
t-il ?
3. Lorsque Jésus a entrepris son ministère, quelle perspective s’est
offerte aux humains ?
4. Au Ier siècle, comment les foules ont-elles réagi à “ la bonne
nouvelle du royaume ”, ce qui leur a valu quelle sentence ?
5. Comment la plupart de ceux qui ont entendu les exemples de
Jésus ont-ils montré qu’ils n’écoutaient pas avec intelligence ?
6. Pourquoi la compréhension des “ saints secrets du royaume ” n’a-t-
elle été accordée qu’aux disciples de Jésus ?
7. Pourquoi est-il important de ‘ saisir le sens ’ du Royaume ?
8. Qu’est-ce qui empêchait les “ grains ” semés sur les trois premiers
types de terre de produire du fruit ?
9. Pourquoi le grain semé sur la belle terre était-il en mesure de
produire du bon fruit ?

8
Article de « La Tour de Garde » du 01/02/1996 http://www.watchtower.org/f/index.html

10. a) Qu’a dit Jésus pour montrer que le fait de ‘ saisir le sens ’ du
Royaume s’accompagne de bienfaits, mais aussi de
responsabilités ? b) La mission confiée par Jésus d’aller et de
faire des disciples s’adressait-elle uniquement aux disciples du
Ier siècle ?
11. Quels événements relatifs au Royaume se sont produits en 1914 ?
12. a) Qu’a produit le vaste témoignage sur le Royaume donné à notre
époque ? b) Dans le monde sceptique qui nous entoure, quel
danger menace les chrétiens ?
13. Pour ce qui est de la mission de prêcher la bonne nouvelle du
Royaume, comment pouvons-nous savoir si nous continuons ou
non à ‘ entendre ’ avec discernement ?
14. Quand nous entendons des conseils, comment montrons-nous
que nous ‘ en saisissons le sens ’ ?
15. Pourquoi est-il important de ‘ chercher d’abord le royaume et la
justice de Dieu ’ ?
16. Comment le fait de ‘ saisir le sens ’ du Royaume de Dieu nous
aidera-t-il à ne pas adopter une mauvaise conduite ?
17. Comment le fait d’accorder du prix au Royaume de Dieu favorise-t-
il l’humilité et écarte-t-il les occasions de trébucher ?
18. Qu’arrivera-t-il aux humains obéissants quand le Royaume de
Dieu interviendra pour que Sa volonté soit faite “ comme dans le
ciel, aussi sur la terre ” ?