Vous êtes sur la page 1sur 2

CULTURE.

Demain et samedi, les arènes montoises accueillent les


Journées gallo-romaines. Une initiative de deux professeurs de
lettres des lycées Duruy et Despiau

Les arènes accueillent le bivouac gallo-


romain

Du Colisée de Rome aux arènes du Moun, il n'y a qu'un pas : vingt siècles plus
tard, nous revoilà à l'époque de César. (photo afp)

«Les jeux sont ouverts ! » Aujourd'hui débutent les Journées gallo-romaines de Mont-de-
Marsan. Une troupe de légionnaires membres de l'association Legio VIII Augustaa planté ses
tentes dans les arènes montoises, jusqu'à demain soir.

Ces bénévoles, originaires d'Albi, ont recréé la vie de légionnaires de l'époque flavienne (69-
96 av. JC) sous forme pédagogique. Ils interviennent pour des manifestations culturelles et
organisent des conférences dans les lycées et collèges. Dans un souci de rigueur historique ils
ont travaillé leurs reconstitutions avec des spécialistes comme Peter Connolly (1).

Un événement à l'initiative de Françoise Gardera du lycée Victor-Duruy et Jean-Pierre


Brèthes du lycée Charles-Despiau. Tous deux sont professeurs de lettres et membres de
l'association Arelabor (Association régionale des enseignants de langues anciennes de
Bordeaux).

Sauvegarder les options

« Cette organisation a pour but d'établir un lien entre les collèges, lycées et universités sur les
programmes des langues anciennes, elle se bat aussi pour conserver les options latin et grec »,
explique Françoise Gardera.

Un spectacle qui promet d'être captivant. Ils offrent une reconstitution authentique de la vie de
nos ancêtres grâce à de nombreuses expositions et démonstrations.

Pour Jean-Pierre Brèthes et Françoise Gardera, il est important de conserver les options de
langues anciennes « car tout enfant doit pouvoir accéder à la culture latine, clé de notre
civilisation occidentale. Le latin et le grec sont les piliers des langues occidentales, et de notre
précieux gascon ».

Aujourd'hui, les animations sont réservées aux élèves landais de second cycle et à leurs
professeurs. Ils sont invités à parcourir une rue gallo-romaine et à rencontrer ses habitants. Ils
goûtent la cuisine de l'époque, découvrent les techniques de tissage, de maquillage, la religion
dans sa pratique domestique, l'ingénierie et bien d'autres aspects du quotidien des Gallo-
Romains.

Les élèves savoureront la frénésie d'une bataille musclée entre Romains et Celtes. L'objectif
est « d'offrir une vision vivante de l'Antiquité », commente Jean-Pierre Brèthes.

Pédagogie vivante

Lui et sa consoeur Françoise Gardera espèrent susciter auprès des jeunes un intérêt pour les
langues anciennes et l'histoire de la civilisation antique. Pour conclure cette journée, Jean-
Pierre Brèthes animera, à 18 heures, une conférence à l'auditorium de l'école de musique sur
l'arrivée des Romains en Aquitaine. Cette intervention permettra de faire le lien entre les deux
journées.

Samedi, les arènes seront ouvertes gratuitement à tous, de 10 heures à 18 heures. Pour le
bonheur des petits comme des grands, la Légion VIII affrontera les Celtes, à l'occasion de
deux batailles. « Le but est d'élargir cette animation au public afin de permettre à tous de
découvrir le passé gallo-romain des Landes », explique Jean-Pierre Brèthes. Les organisateurs
espèrent accueillir le plus de monde possible lors de cette manifestation inédite. Ils souhaitent
ainsi sensibiliser les visiteurs au patrimoine local et à la place de la culture antique dans notre
histoire.

La gratuité de l'exhibition a été rendue possible grâce au Conseil général des Landes qui a
financé l'ensemble du projet. La mairie quant à elle a fourni toute la logistique pour accueillir
la manifestation. Les arènes ont été gracieusieusement prêtées à nos ancêtres les romains qui
dormiront sur place et dans leurs tentes durant le séjour.

(1) Renseignements sur le site Internet de l'association, à l'adresse : www.leg8.com

Centres d'intérêt liés