Vous êtes sur la page 1sur 600

1

w^

TRAITÉ

DE

GÉOMÉTRIE

PARIS. IMPRIMERIE G A UTH lER-VILL A RS ET G",

66570-22

55, Quai des Grands-Augustins, 55

Va

TRAITE

DE

GÉOMÉTRIE

PAR

Eugène ROUCHÉ et Ch. de COMBEROUSSE

NOUVELLE EDITION

PREMIERE PARTIE

GÉOMÉTRIE PLANE.

PARIS

GAUÏHIEK-VILLARS et C'% ÉDITEURS

LIBRAIRES DU BUREAU DES LONGITUDES, DE l'ëCOLE POLYTECHNIQUE 55, Quai des Grands-Augustins, 55

1922

u. W

tiû^à,

Tous droits de traduction et reproduction réservés.

.

TABLE ANALYTIQUE DES MATIERES.

Avertissement

Notions historiques

Définition de la Géométrie

Pa^e»

xvi:

xxi

i

GÉOMÉTRIE PLANE.

LIVRE PREMIER.

LA LIGNE DROITE.

§ I. Des angles.

Égalité et somme de deux angles

Bissectrices d'un angle

Egalité des angles opposés par le sommet Perpendiculaire à une droite. Égalité des angles droits

Angles adjacents et supplémentaires Somme des angles autour d'un point

Bissectrice des angles formés à la rencontre de deux droites indéfinies

.

§ II. Des triangles.

.

Propriétés du triangle isocèle

Cas dégalité des triangles quelconques

Comparaison des angles opposés à des côtés inégaux

La ligne droite est plus courte que toute ligne brisée ayant les mêmes

extrémités. Conséquences

8

9

10

11

1

i4

i5

17

20

22

24

§ III. Des perpendiculaires et des obliques.

Dépendance mutuelle entre la longueur d'une oblique et la distance de

son pied à celui de la perpendiculaire.

Conséquences

R. et DE G. Tr. de Géom. { I" Partie).

/->

27

.

VI

TABLE DES MATIÈRES.

Cas d'égalitd des triangles rectangles

Lieu des points équidistants de deux points donn('-^ Lieu des points équidistants des côtés d'un anglu

§ IV. Droites parallèles.

Postulatum. Deux parallèles ont leurs perpendiculaires communes

Relations entre les angles alternes-internes, correspondants, etc

"Égalité des parallèles comprises entre parallèles

»

PagCi

29

3i

Sa

34

36

38

Relations entre les angles dont les côtés sont parallèles ou perpendicu-

laires

4o

§ V. Somme des angles d'un polygone.

Somme des angles d'un triangle

Égalité des angles de deux triangles dont les côtés sont parallèles ou per-

pendiculaires

Somme des angles d'un polygone

4*

43

44

§ VI. Du parallélogramme.

Propriétés des côtés, des angles et des diagonales du

Caractères auxquels on reconnaît qu'un quadrilatère est un parallélo-

gramme

Propriétés du rectangle, du losange et du carré

Lieu des points situés à une distance donnée d'une droite

4^

47

48

5o

§ VII. Figures symétriques.

Symétrie par rapport à une droite et symétrie par rapport à un point

La figure symétrique d'une droite est une droite

Égalité de deux figures symétriques; deux modes de superposition

Figure à deux axes de symétrie rectangulaires

LIVRE IL

5i

02

53

36

LA CIRCONFÉRENCE DE CERCLE

§ I. Des arcs et des cordes.

Propriétés des diamètres

58

Dépendance mutuelle entre les longueurs des arcs et des cordes

09

TABLE DES MATIÈRES.

VU

Pages

Dépendance mutuelle entre la longueur d'une corde et sa distance au

centre

6i

§ II. Tangente au cercle. Positions mutuelles

de deux circonférences.

Propriété de la tangente au cercle

Normales et obliques

Égalité des arcs compris entre deux parallèles

Trois points non en ligne droite déterminent un cercle

Point de concours des perpendiculaires élevées sur les milieux des côtés

d'un triangle et point de concours des hauteurs Intersection, contact et angle de deux circonférences Positions relatives de deux cercles; relations correspondantes entre ia distance des centres et les rayons

§ III. Mesure des angles.

Mesure des angles au centre

Mesure des angles inscrits ; segment capable

Mesure des angles dont le sommet est intérieur ou extérieur au cercle

Lieu des points d'où l'on voit une droite sous un angle donné

Propriétés des angles opposés d'un quadrilatère inscrit convexe

63

65

66

67

68

69

70

72

74

76

77

78

§ IV. Construction des angles et des triangles.

Usage de la règle et du compas

Commune mesure de deux droites; la diagonale et le côté d'un carré sont

deux lignes incommensurables entre elles

Construction des angles; leur évaluation en degrés; usage du rapporteur.

Co'nstruction des triangles ; les quatre cas fondamentaux

Discussion du cas douteux; nouveau cas d'égalité des triangles

Autres cas qui se ramènent aux cas fondamentaux

79

80

82

85

87

89

§ V. Tracé des parallèles et des perpendiculaires,

Construction des parallèles ; usage de l'équerre

Division d'une droite, d'un arc, d'un angle en deux parties égales Bissectrice d'un angle dont le sommet est inaccessible

Cercle passant par trois points donnés Construction des perpendiculaires

90

91

98

gS

9 /j

§ VI. Problèmes sur les tangentes.

Construction des tangentes au cercle

Cercles inscrit et ex-inscrits à un triangle; points de concours des bis-

96

Vfll

TABLE DES MATIÈRIÎS.

râpes

sectrîces des angles intérieurs et extérieurs d'un triangle; distances d'un sommet aux diffe'rents points de contact situés sur un même côté

passant par ce sommet Segment capable d'un angle donne

Tangentes communes à deux cercles

97

99

100

APPENDICE DU DEUXIÈME LIVRE.

De la résolution des problèmes

Méthode des substitutions successives. Analyse et synthèse

Méthode par intersection de lieux géométriques; exemples; droite de

Simson

Constructions auxiliaires ; translation, renversement, etc.; billard poly-

gonal; construire un polygone connaissant les perpendiculaires élevées sur les mil eux des côtés

io3

io3

io5

m

Polygones égaux et de même sens

1 15

Déplacement d'une figure dans son plan, centre instantané de rotation. Point une droite mobile touche son enveloppe

118

Polygones égaux et de sens opposés

119

LIVRE III.

LES FIGURES SEMBLABLES.

§ I. Lignes proportionnelles.

Positions relatives des deux points qui divisent une droite dans un rap-

port donné ; division harmonique

121

Proportionnalité des segments interceptés sur deux droites quelconques

par une série de parallèles

128

Rapport des segments déterminés sur un côté d'un triangle par la bis-

sectrice intérieure ou extérieure de l'angle opposé

126

Lieu des points dont les distances à deux points tixes sont dans un rap-

port donné

127

§ II. Lignes proportionnelles dans le cercle.

Propriétés des droites anti-parallèles par rapport à un angle

129

Constance du produit des segments interceptés par un cercle sur les trans- versales issues d'un point fixe; tangente, moyenne proportionnelle entre la sécante entière issue du même point et sa partie extérieure; puissance d'un point par rapport à un cercle

i3i

TABLE DES MATIÈRES.

§ m. Similitude des polygones.

de similitude des triangles

Point de concours des médianes d'un triangle

Décomposition des polygones semblables en triangles semblables

Rapport des droites homologues de deux polygones semblables; rapport

de leurs périmètres Proportionnalité des segments interceptés sur deux parallèles par des

droites concourantes Lieu des points dont les distances à deux droites fixes sont dans un rap-

port donné

i35

i38

iSg

142

i43

i^S

§ IV. Relations métriques entre les différentes parties

d'un triangle.

Relations entre les côtés d'un triangle rectangle, la hauteur abaissée du

sommet de l'angle droit, et les segments de l'hypoténuse

Carré de l'hypoténuse.

Carré du côté opposé à un angle aigu ou obtus dans un triangle quel-

conque. Hauteurs en fonction des côtés

Somme des carrés de deux côtés d'un triangle. Somme des carrés des

côtés d'un quadrilatère. Lieu des po",nts dont la somme des carrés

fixes est constante. Médianes d'un

triangle en fonction des côtés Différence des carrés des côtés d'un triangle. Lieu des points dont la

des distances à deux points

différence des carrés des distances à deux points fixes est constante

Produit de deux côtés d'un triangle en fonction de la bissectrice de leur

angle ou de la hauteur correspondant au troisième côté. Bissectrices

et rayon du cercle circonscrit en fonction des côtés

Propriétés du quadrilatère inscriptible. Construire le quadrilatère

connaissant les quatre côtés. Diagonales en fonction des côtés.

Calcul de la corde de la somme de deux arcs

i47

i48

i5o

i53

i55

i56

i58

§ V. Problèmes relatifs aux lignes proportionnelles.

Division d'une droite en parties dont les rapports sont donnés

Quatrième proportionnelle à trois droites données

Moyenne proportionnelle entre deux droites données ; limite supérieure de

la différence entre la moyenne arithmétique et la moyenne géométrique

de deux longueurs

Construction de certaines expressions algébriques Rétablissement de l'homogénéité dans les formules

Construction d'un polygone semblable à un polygone donné

Construire deux droites dont on a le produit et la somme ou la différence; construction des racines de l'équation du second degré et de l'équation

bicarrée

,

162

i63

1G4

iG5

168

1G9

17 *

X

TABLE DES MATIÈRES.

Division d'une droite en moyenne et extrême raison

Tangentes communes à deux

cercles

cercles ; centres de similitude

de

deux

Cercle passant par deux points et tangent à une droite ou à un cercle

Détermination d'un cercle astreint à trois conditions ( dix cas)

Passes

j -4

1-6

180

181

§ VI. Polygones réguliers.

Tout polygone régulier est inscriptible et circonscriptible Deux polygones réguliers d'un même nombre de côtés sont semblables, et

leur rapport de similitude est égal au rapport de leurs rayons ou de

leurs apothèmes

Nombre des polygones réguliers convexes ou étoiles de m côtés

i83

186

187

§ VII. Problèmes sur les polygones réguliers.

Inscription du carré

Inscription de l'hexagone régulier et du triangle équilatéral

Inscription des deux décagones réguliers et des deux pentagones

Inscription des quatre pentédécagones réguliers

Connaissant le côté d'un polygone régulier inscrit, calculer : le côté du

polygone régulier inscrit d'un nombre de côtés double; le côté du po-

lygone régulier circonscrit semblable Problème sur le polygone régulier isopérimètre

'

1 88

189

^90

192

194

198

§ VIII. Mesure de la circonférence.

Définition de la longueur d'une ligne courbe; la ligne droite est le plus

court chemin d'un point à un autre; le rapport d'un arc de courbe à sa

corde a pour limite l'unité

200

Le rapport ir de la circonférence au diamètre est constant; calcul de la

longueur d'un arc de cercle ; arcs semblables

2o5

Unités employées dans la mesure des angles Calcul de ic. Méthodes des isopérimètres ; perfectionnement et degré de

206

l'approximation. La méthode des périmètres conduit aux mêmes calculs.

209

APPENDICE DU TROISIÈME LIVRE.

Principe des signes. Des segments rectilignes et des angles; formules

pour le changement d'origine

ai6

Théorie des Projections; généralisation de la formule fondamentale de la

Trigonométrie rectiligne

219

Transversales dans le triangle. Théorèmes de Ménélaiis et de Jean de Céva. Applications ; relations trigonométriques

22a

TABLE DES MATIÈRES.

Pages

Rapport anharmonique de quatre points en ligne droite; il est projectif;

*-•

son expression trigonométrique

228

Rapport anharmonique d'un faisceau de quatie droites, de quatre points ou de quatre tangentes d'un cercle

281

Propiidte's fondamentales relatives à deux faisceaux qui ont un rayon

homologue commun et un rapport anharmonique égal, ou à deux séries

rectilignes de quatro points qui ont un rapport anharmonique égal et un

point homologue commun

233

Triangles homologiques

234

Hexagones de Pascal et de Brianchon

235

Divisions et faisceaux harmoniques, propriétés et formules fondamentales;

moyenne harmonique ; polaire par rapport à un angle

287

Pôle et polaire dans le cercle ; triangle autopolaire

241

Méthode des polaires réciproques; transformation des propriétés descrip- tives et des propriétés métriques ; applications aux polygones inscrits ot

circonscrits

245

.Hémothét'ie. Propriétés des figures homothé tiques. Centres et axes

d'homothétie de trois figures homothétiques deux à deux et, en parti-

culier, de trois cercles

262

Définition générale de la. similitude. Pôle

double de deux figures

semblables

267

Méthode des figures semblables et méthode par renversement; inscrire

dans un quadrilatère un quadrilatère semblable à un quadrilatère donné;

combinaison de la méthode par rotation avec la construction d'une

figure homothétique ; problème de la section de raison

260

Puissance d'un point par rapport à un cercle. Axe radical de deux

cercles; centre radical de trois cercles; axe radical commun à trois

cercles, autres propriétés du quadrilatère complet. Points antiho-

mologues du système . de deux cercles, propriétés des systèmes de deux

cercles touchés par un troisième

266

Notions* sur Flnvolution; points -doubles, dispositions de la figure suivant que les points doubles existent ou n'existent pas. Condition pour que trois couples de points en ligne droite forment une involution; propriétés involutives du quadrilatère

270

Faisceaux de cercles; points liniites d'un laiscoau du premier genre; points fondamentaux d'un faisceau du second genre ; faisceaux conjugués ;

nouvelle expression de la puissance d'un point par. rapport à un cercle.

Cercles orthogonaux; cercles coupés diamétralement

Inversion. Propriétés des figures inverses; conservation des angles; figure inverse d'une droite ou d'un cercle; tout faisceau de cercles du

premier genre ou du second genre peut être transformé, par inversion,

en un système de cercles concentriques ou en un faisceau de droites; propriétés des cercles inverses de deux cercles tangents; le rapport de

la tangente commune à la moyenne géométrique des rayons est le même

pour le système de deux cerclée

et pour la figure inverse

R. et DE C. Tr. de Géom. (I" Partie).

C

2-;

281

XII

TABLE DES MATIÈRES.

Méthode de transformation par rayons vecteurs réciproques. Relation

qui lie les longueurs des tangentes communes, lorsqu'un cercle en touche quatre autres

Cercle isogonaux

Problème d'Apollonius : cercles tangents à trois cercles donnés. Solu- tions applicable aux divers cas particuliers. Discusçion générale. Quelques propriétés des cercles tangents à trois cercles

Cercle coupant trois cercles donnés sous des angles donnés : cas parti- culiers, solution générale

Cercle des neuf points

ou cercle d'Euler; son contact avec les cercles

inscrit et ex-inscrits ou théorème de Feucrbach

Inverseurs de Peaucellier et de Hart

Problème

Problème de Malfatti

Transformation par semi-droites réciproques. Propriétés des semi-

droites et des cycles. Applications de cette méthode employée seule

ou combinée avec la méthode de transformation par rayons vecteurs réci-

de

Castillon

proques

LIVRE IV.

LES AIRES.

rages

290

298

297

3o4

3o6

809

3 10

3 1

3i4

§ I, Mesure des aires des polygones.

Proportionnalité entre l'aire du rectangle et chacune de ses dimensions

Aire du

Aire du parallélogramme

Aire du triangle. Calcul de cette aire et des rayons des cercles cir- conscrit, inscrit et ex-inscrits en fonction des côtés du triangle

Aire du trapèze. Mesure de l'aire d'un polygone quelconque

,

325

327

328

829

333

§ II. Comparaison des aires.

Rapport des aires de deux polygones semblables

Rapport des aires de deux triangles qui ont un angle égal ou supplémen-

taire

335

337

Propriétés des carrés construits sur les côtés d'un triangle rectangle.

Théorème de Pythagore

338

§ III. Aires du polygone régulier et du cercle.

Aire d'un polygone régulier. Rapport des aires de deux polygones ré-

guliers d'un môme nombre de côtés. Aire d'un secteur polygonal

régulier

3 'j i

TABLE DES MATIÈRES.

XIII

Aire du cercle. Rapport des aires de deux cercles

Aire du secteur circulaire. Rapport des aires des secteurs semblables .

Aire du segment circulaire. Rapport des aires de deux segments sem-

blables

§ IV. Problèmes sur les aires.

Transformer un polygone en un triangle ou en un carré e'quivalent Transformer un polygone en un autre de même aire et semblable à un po-

lygone donné

Deux figures semblables étant données, construire une figure semblable égale à leur somme ou à leur diiïérence. Lunule d'IIippocrate

Construire un polygone semblable à un polygone donné et dont l'aire ait

un rapport donné avec celle de ce polygone

Pages

344

346

348

349

352

353

354

APPENDICE DU QUATRIÈME LIVRE.

Évaluation approchée de Taire d'une figure à contour curviligne. For-

mule de Simpson. Formule de Poncelet Limite supérieure de la différence entre la longueur d'un arc de cercle et celle de sa corde Maximums et minimums des figures planes. Maximum de l'aire d'un

triangle dans lequel on connaît la base et le périmètre, ou les longueurs

de deux côtés, ou la somme de deux côtés

357

36i

363

Entre toutes les figures planes isopérimètres, le cercle est un maximum.

Maximum d'une figure composée d'une droite et d'une ligne de forme

»dont

arbitraire. Maximum d'un polygone de côtés donnés, ou d'un polygone

on donne le périmètre et le nombre des côtés. Application aux

polygones réguliers

365

QUESTIONS PROPOSÉES SUR LA GÉOMÉTRIE PLANE.

Exercices concernant les divers paragraphes :

Du premier Livre (1 à 67 )

Du deuxième Livre (68 à 155)

Du troisième Livre ( 156 à 372 )

Du

Du quatrième Livre ( 373 à 481 )

Questions diverses de Géométrie plane (482 à 530)

369

376

385

4o8

419

1

X V

TABLE DES MATIÈRES.

NOTES

NOTE I.

Mesure des grandeurs.

Mesure d'une grandeur commensurable avec l'unité Mesure d'une grandeur incommensurable avec l'unitd

Calcul des nombres incommensurables Rapport des deux grandeurs

Conditions pour que deux grandeurs varient proportionnellement Grandeur proportionnelle à plusieurs autres

Paget

^^27

428

42c)

482

433

435

NOTE II.

Sur l'impossibilité de la quadrature du cercle.

Historique du problème

Impossibilité de l'équation (A) ; transcendance de «? Impossibilité de l'équation (B ) ; transcendance de it

,

437

438

/|4o

NOTE III.

Sur la géométrie récente du triangle.

Définition des coordonnées d'un point et d'une droite; coordonnées nor-

males et coordonnées barycentriques

443

Points complémentaires et anticomplémentaires ; triangle complémentaire

et triangle anticomplétentaire du triangle de rélércnce; orthocentre, triangle orthique, droite d'Euler

44^

Droite et points harmoniquement associés à un point donné; axe orthique

d'un triangle

Points et transversales réciproques

Points inverses, droites isogonales, triangle podaire et triangle anti-

podairo

Triangles orthologiques. Propriétés des quadrangles métapolaires Métapôles de deux triangles; expressions des coordonnées des métapôlcs.

44?

45o

45

4^4

TADLE DES MATIÈRES.

XV

,

Triangles métaharmoniques par rapport à un point; propriétés du triangle métaharmonique et du triangle podaire d'un triangle par rapport à un

môme point. Centres métaharmoniques de deux triangles; trouver

dans le plan d'un triangle un point dont les distances aux trois sommets soient proportionnelles à des nombres donnés; points tripolairement associés

Symédianes; centre des symédianes ou point de Lemoine, droite de Le- moine; coordonnées normales et coordonnées barycentriques du centre des symédianes; ces dernières coordonnées sont les mêmes dans le tri-

angle donné et dans son triangle orthique; trouver dans le plan d'un

triangle un point dont la somme des carrés des distances aux côtés du triangle soit un minimum; autres propriétés

Centres isogones et centres isodynainiques; propriétés et détermination; cercles d'Apollonius

Cefcle de Brocard; premier et second triangle de Brocard du triangle

Page

4^1

1^67

47

donné; angle de Brocard du même triangle; axes et angles de Steiner.

Propriétés et formules correspondantes. Points de Brocard, leurs

coordonnées barycentriques et leurs coordonnées normales. Autres

propriétés relatives au cercle de Brocard Cercles tangents aux trois côtés d'un triangle; point de Gergonne; point

de Nagel

Des ligures semblablement variables; propriétés et formules diverses

Sur quelques cercles remarquables. Construire un triangle qui soit ho-

mothétique à un triangle donné et tel que les six points de rencontre des côté.ï non homologues des deux triangles soient situés sur une même circonférence; conséquences. Les projections respectives des pieds

d'un triangle donné, sur les deux autres côtés, sont six

des hauteurs

points situés sur une même circonférence; etc

Questions proposées sur la Géométrie du triangle (1 à 56)

NOTE IV.

Sur la Géométrographie.

Notations

Problèmes

îclusion

47^

/,82

484

492

5oi

5i5

5i8

545

AVERTISSEMENT,

Il y a deux manières d'écrire un livre destiné aux études

on peut se restreindre aux Programmes officiels et n'en pas franchir le cadre; on peut aussi, en suivant strictement ces

Programmes dans ce qu'ils ont d'obligatoire, aller au delà et

essayer de les compléter. Pour appliquer une science, il ne suffit pas d'en connaître quelques parties; il faut être fami-

liarisé avec toutes ses méthodes, en saisir l'ensemble. Les

magnifiques découvertes de la Géométrie moderne n'ont pas pénétré dans l'enseignement; délaissées par les Programmes, elles n'occupent pas dans la série des études mathématiques

la place qui leur est due; on en parle à peine et accessoire-

Iient en Géométrie analytique, elles semblent bien à tort

tre une nouvelle conquête de l'admirable instrument créé

ar Descartes. Nous sommes loin de reprocher aux Pro-

, grammes leur silence à cet égard; ils sont tellement chargés,

^^^'on serait mal venu à réclamer une addition. Mais ne peut-on

^^t>prendre un programme d'examen et essayer en même

^^mps de comprendre la portée de la science que l'on étudie,

^ e n prenant une connaissance rapide, une vue générale de ses

^^incipales méthodes? Telle est la pensée qui nous a guidés

^Hins la composition de cet Ouvrage; c'est aussi celle qui ap- ^Hiraît dans le choix des caractères employés.

XVIII

AVERTISSEMENT.

Borné aux parties imprimées en caractères ordinaires, l'Ou-

vrage est entièrement conforme aux Programmes officiels et

à leur esprit. Les numéros imprimés en petits caractères con-

tiennent d'utiles développements du texte destinés aux Can-

didats aux Écoles spéciales. Enfin les Appendices sont consa- crés à l'exposition des nouvelles méthodes. L'élève studieux les lira à son aise sans se préoccuper de la nécessité de rete-

nir immédiatement tous les détails; il y puisera une profonde

admiration pour la science dont les limites lui apparaîtront si lointaines, un goût des spéculations mathématiques qui don-

nera à son esprit plus de rectitude et de fermeté; et, à me- sure que son savoir gagnera en étendue, par une réaction

inévitable, les matières exigées, éclairées par ses nouvelles

connaissances, perdront pour lui leur difficulté première. Le