Vous êtes sur la page 1sur 31

MOT DU DIRECTEUR GÉNÉRAL

5

MOT DU DIRECTEUR GÉNÉRAL 5 CORPORATE 2006 a été une année charnière pour Méditel 7 Une

CORPORATE

2006 a été une année charnière pour Méditel

7

Une année de grands changements

8

Une démarche construite sur la base d'une philosophie claire et structurée

9

Une mission, un métier et des ambitions

10

Nos valeurs, une plateforme qui donne du sens à notre organisation

11

Gouvernement d'entreprise

12

PROGRÈS

Méditel, acteur majeur des télécoms au Maroc

15

Méditel, moteur de développement économique et social

16

Méditel : de la démocratisation des télécoms à une pénétration de 100%

17

Méditel, locomotive de la consolidation de la croissance du PIB national

18

Méditel, une organisation mobilisée en faveur de ses clients

19

INVESTISSEMENT

Une politique soutenue d'investissement

21

20 milliards d’investissement injectés depuis 2000

22

GSM, faisceau Herztien, fibre optique, Wimax, le réseau Méditel tisse sa toile

23

Un réseau qui couvre à 96 % de la population marocaine

24

PARCOURS

Un réalisme entreprenarial à l'origine d'un parcours riche et unique

27

En six ans d’histoire, Méditel a livré les recettes d’une succes story

28

RÉSULTATS

Méditel présente, à fin 2006, des ratios de performance en constante progression

31

Un chiffre d’affaires en constante progrerssion

32

5,3 millions de clients en 2006

34

Une profitabilité de plus en plus soutenue

36

Les revenus se répartissent sur plusieurs segments

37

RÉALISATION

Un plan d'action ambitieux

39

Une organisation en Business Units

40

Une reconversion de la dette à l’origine d’une flexibilité

41

Devenir la marque la plus aimée au Maroc

42

Plus de 150 initiatives commerciales ont vu le jour en 2006

43

RESPONSABILITÉ CORPORATE

Une institution responsable, engagée et citoyenne

45

Méditel, acteur du développement local et promoteur important des initiatives éducationnelles

46

Respect des normes d’émissions électromagnétiques :

La RSE Méditel en œuvre

50

Une politique d’achat qui respecte les règles de transparence et de normes sociales

51

PERSPECTIVES

L'ère de la convergence

53

Portabilité, dégroupage… Le calendrier réglementaire est source d’opportunités

54

Un investissement soutenu pour accompagner une concurrence prononcée

55

Le Mot du Directeur Général Notre révolution vient à peine de commencer La convergence et

Le Mot du Directeur Général

Notre révolution vient à peine de commencer La convergence et les technologies IP bousculent le

Notre révolution vient à peine de commencer

La convergence et les technologies IP bousculent le présent et l’avenir du secteur télécoms. Le rapport du client à la voix, à la data et à l’Internet commence à changer de périmètre. Le positionnement de Méditel vis-à-vis de son marché, aussi.

atteindre ses objectifs que si elle est adaptée aux besoins et accessible en termes de prix. L’année 2006 a été encore l’occasion pour partager avec nos clients notre savoir-faire et de leur donner, ainsi, toutes les garanties de notre engagement.

L’évolution de ce marché et des besoins qui en découlent impose un travail de prospective où l’anticipation est le maître mot. Souvent ce travail d’adaptation se réalise sur le court terme. Dans notre secteur, il faut ainsi regarder loin, mais agir dans l’immédiat et évoluer au jour le jour en fonction des aspirations de la population que nous servons et du périmètre sur lequel nous opérons.

Quatre éléments moteurs permettent de réaliser ce dualisme stratégique tout en gardant une souplesse technologique, commerciale et décisionnelle, une donne essentielle pour s’adapter au marché.

L’investissement vient en premier. Tout au long de l’année 2006, Méditel a poursuivi sa politique d’investissement pour étendre sa couverture, tant pour la téléphonie fixe que pour le réseau mobile. L’objectif est de disposer d’infrastructures fiables, capables de répondre aux besoins multiservices des clients, particuliers et entreprises. Pour investir dans un environnement serein, il fallait d’abord harmoniser la monnaie des recettes et des dépenses. D’où l’importance de la reconversion de la dette que les équipes de Méditel ont mené avec brio. Une reconversion, faisant désormais partie de notre patrimoine historique, qui ouvre de nouvelles perspectives financières à notre société.

Investir est donc vital, mais aussi innover. L’innovation est l’une de nos compétences distinctives. Depuis nos premières offres en 2000, Méditel n’a pas cessé de répercuter sur le marché sa vision de l’usage de la technologie. Nous sommes conscients que l’innovation ne peut

Notre vision repose ainsi sur la satisfaction de nos clients. Pour cela, notre organisation a été structurée en business unit. Ce changement n’est pas un luxe, mais une nécessité inspirée par le marché. En 2006, nous sommes parvenus à la conviction que nous gagnerons en écoute et en réactivité en mettant en place des business unit, des entités autonomes qui confèrent une meilleure flexibilité et donc une réactivité optimale par rapport aux signaux du marché. Avec plus de 5 millions de clients en 2006, nos réalisations nous en donnent raison.

Cette organisation nous a permis de mieux cibler notre clientèle grâce à un effort commercial considérable. Avec plus de 150 initiatives commerciales en 2006, Méditel reste fidèle à sa stratégie qui vise à démocratiser les télécoms tout en augmentant le taux de pénétration des produits technologiques dans un pays qui offre des opportunités inestimables.

La conjugaison de l’investissement, l’innovation, l’organisation et l’engagement commercial, a renforcé la rentabilité de la société (458 millions de dirhams de résultat net). A fin 2006, notre profitabilité a crû de 266% et notre chiffre d’affaires s’est établi à plus de 4,6 milliards DH. Grâce à ses solides fondamentaux, Méditel envisage l’avenir avec beaucoup de sérénité et de confiance. Cela est d’autant plus stratégique que le marché attend davantage de nous. En retour, nous avons tant à lui donner, surtout dans la perspective du développement de nos offres multiservices. Notre révolution vient à peine de commencer.

Iñigo Serrano

2006 a été une année charnière pour Méditel

L’opérateur y a consolidé ses acquis en affichant une croissance satisfaisante et des perspectives alléchantes. 2006 a été également l’année de tous les défis, celle du déploiement technologique pour la mise sur le marché des offres de téléphonie fixe tout en maintenant la croissance du segment du mobile.

Méditel poursuit le périple qu’il a entamé depuis 1999, mais avec une autre cadence et en usant de moyens plus puissants. En effet, le contexte du marché des télécoms a évolué de manière significative en 2006.

Le segment du mobile a crû de 12%, soit 4 millions de

clients en une seule année, ce qui exige un recadrage plus pointu tout en affinant les méthodes d’approche.

A la même année, le régulateur ouvre la course

commerciale dans l’activité de la téléphonie fixe et son corollaire, Internet. Cela s’est soldé par une forte mobilisation des équipes et des investissements

pour respecter les cahiers de charge et créer une émulation au sein du marché pour en tirer plus de valeur. Ces changements avaient besoin de préparation, de réflexion et de plan d’action. Méditel a anticipé ses changements en adaptant sa stratégie aux nouvelles donnes du marché et en consacrant à l’investissement une bonne part de ses résultats financiers. L’objectif étant d’asseoir sa notoriété en tant qu'opérateur global, convergent et multiservices.

Corporate

les prérequis d’une vision

Une année de grands changements L’année 2006 a été un tournant pour le secteur des
Une année de grands changements L’année 2006 a été un tournant pour le secteur des

Une année de grands changements

L’année 2006 a été un tournant pour le secteur des télécoms. Non seulement la croissance des différents segments de l’activité se confirme, mais le secteur se prépare à de grands changements, tant sur le plan des offres commerciales que sur le plan des choix technologiques.

Les chiffres d’abord. A fin 2006, le parc des clients

à la téléphonie mobile a atteint les 16 millions

d’utilisateurs, soit une croissance annuelle de plus de 29%. Le taux de pénétration a donc gagné 12 points en une année pour s’établir à 53,54% contre 41,46% une année auparavant. Cette évolution démontre que le segment du mobile demeure très dynamique faisant ainsi appel à un grand effort d’imagination technologique et commerciale.

En revanche, le segment de la téléphonie fixe a enregistré une légère régression au 31 décembre 2006 : le nombre d’abonnés a baissé de 5,6% par rapport à fin 2005 qui a tiré le taux de pénétration vers le bas, passant de 4,49% en 2005 à 4,24% à fin 2006.

Sans doute, les maigres performances du segment du fixe ont convaincu de la nécessité

d’opérer une révolution basée sur la libéralisation totale du secteur des télécoms. C’est ainsi que les autorités de régulation ont poursuivi la mise en place de la note d’orientation générale portant sur la période 2004-2008. Le 2 mai 2006, un appel

à la concurrence a été lancé pour l’attribution

des licences fixes de dernière génération, la 3G. Septembre de la même année, Méditel a été déclaré adjudicataire de la licence 3G attribuées par le régulateur. Et de ce fait, l’opérateur a affirmé sa volonté de développer un réseau d’infrastructures performant, couvrant tout le

territoire national et permettant de mettre sur

le marché des offres innovantes et à grande

valeur ajoutée. Un engagement qui tablait sur un programme ambitieux d’investissement.

Le secteur des télécoms a été, en outre, marqué

par l’adoption d’une nouvelle méthode pour la

définition des tarifs d’interconnexion. C’est ainsi que l’Agence National de Réglementation des Télécommunications (ANRT) a mis en place une grille tarifaire basée sur la méthode dite des Coûts Moyens Incrémentaux de Long Terme (CMILT). Dans le même registre, la préparation à l’arrivée sur le marché d’un nouvel opérateur

a été accompagnée par l’application d’une

nouvelle tarification pour les communications internationales.

La mutation du secteur des télécoms marquée

par le renforcement de la concurrence, la diversité des offres et une grande pression sur les prix de communication, nécessite des ajustements tant sur le plan stratégique qu’organisationnel. L’objectif est de s’inscrire dans une croissance vertueuse à long terme tout en répondant aux attentes du client. Méditel, conscient des enjeux du secteur, a su amorcer ce virage grâce à

sa vision et son plan d’action 2006, lui-même

considéré comme un prélude pour entamer 2007 dans un climat serein où le mot d’ordre est celui d’une croissance rentable.

Une démarche construite sur la base d'une philosophie claire et structurée

Opérateur global, convergent et multiservices, Méditel a affiché, depuis son installation, des objectifs très ambitieux, mais aussi une vision claire basée sur une philosophie d’actions pragmatiques. quatre axes majeurs forment le socle d’une stratégie télécoms innovante et constructive.

LA CRÉATION DE LA VALEUR

Tous les efforts de l’opérateur télécoms sont concentrés sur la création de la valeur, tant pour l’actionnaire que pour le client et les ressources humaines de Méditel. Cela implique une constante écoute du marché pour une réactivité optimale et une organisation adéquate permettant de mener à bien les orientations stratégiques et la politique commerciale de l’entreprise.

La pertinence de cette stratégie a permis de tirer profit de la croissance du marché du mobile, pour atteindre 5 millions de clients à fin 2006. Le segment du fixe ne sera pas en reste, surtout dans le cadre d’une synergie entre le fixe et le mobile. Sur ce segment, la création de valeur s’instruit d’une segmentation du marché en deux pôles d’activité, à la fois distancés et complémentaires :

sur le plan interne, développer le segment domestique tout en se positionnant en intégrateur pour le segment des entreprises. Sur le plan international, Méditel noue des partenariats, voire opte pour une représentation à l’étranger pour s’imposer dans le segment des communications internationales.

Que ce soit pour le segment de la téléphonie fixe, du mobile, ou celui du Data. Méditel a développé toute une stratégie qui permettra une introduction de services évolués. Pour cela, l’opérateur bénéficie de l’expérience et de l’expertise de ses partenaires technologiques.

L’INNOVATION AVANT TOUT

Le défi d’un opérateur télécoms est de créer constamment de la valeur en stimulant le marché des télécommunications par des offres innovantes et adaptées. Méditel a pu, grâce à ses offres

innovantes, créer une dynamique de marché qui a laissé entrevoir un nouveau potentiel de marché. En effet, avec un taux de pénétration ne dépassant pas 55%, le marché du mobile a une grande marge de croissance que l’innovation peut stimuler. Il en va de même de la téléphonie fixe dont le taux de pénétration arrive à peine à 6% à fin 2006 et présente de fortes perspectives de croissance.

LA SATISfACTION CLIENT EST UNE PRIORITÉ

Le secteur des télécoms est mutant et le marché demeure, malgré sa croissance constante, caractérisé par une certaine volatilité. De ce fait, l’effort de recrutement et de fidélisation constitue le nerf de guerre de l’opérateur télécoms. Aussi, Méditel a-t-il adopté une organisation tournée vers le client pour mieux suivre l’évolution de ses besoins et pour mieux le servir.

L’INVESTISSEMENT POUR UNE OffRE DE qUALITÉ

Après des investissements lourds pour le déploiement technologique pour la téléphonie mobile, Méditel a entamé un autre cycle de valeur après l’attribution de la deuxième licence fixe. Méditel a mobilisé une enveloppe budgétaire conséquente pour la réalisation d’infrastructures de pointe tels que les sites de transmission «backbones», les liaisons en fibre optique ou encore la technologie Wimax. L’ampleur des engagements financiers (plus de 1,5 milliard de dirhams en moyenne par an) témoignent de la qualité des choix technologiques que Méditel opère pour mettre sur le marché des offres de qualité.

CorporateCorporate

notre Mission

Une mission, un métier, des ambitions Méditel est un opérateur télécoms global qui a su,

Une mission, un métier, des ambitions

Méditel est un opérateur télécoms global qui a su, en peu de temps, ouvrir le marché à de nouvelles opportunités, d’abord par la maîtrise de son métier avec une forte tendance à l’innovation.

Ensuite, l’opérateur s’est fixé comme objectif de démocratiser les télécommunications en les rendant plus accessibles au grand nombre et table sur un taux de pénétration dépassant les 100%.

plus en plus exigeante. Grâce à son réseau et aux services innovants qu’il met sur le marché, l’opérateur offre à ses clients des solutions modulables selon les besoins et pour toutes les bourses.

Un pari possible grâce à l’appui de ses actionnaires de références, tant sur le plan technologique que financier, à la dynamique de la gestion de ses ressources et enfin à la confiance dont l’opérateur jouit dans le marché des télécoms.

Disposant d’une vision stratégique, Méditel marie la technologie au pragmatisme du marché pour satisfaire une clientèle à la fois diversifiée et de

Une combinaison qui a démontré sa pertinence sur le segment de la téléphonie mobile et qui sera renforcée davantage sur les segments de la téléphonie fixe et de l’Internet. C’est dire que les ambitions de Méditel s’inscrivent dans le temps et font appel à beaucoup d’énergie, d’écoute et d’investissement.

Corporate

nos valeurs

Nos valeurs, une plateforme qui donne du sens à notre organisation

Méditel, c’est des ambitions, de l’investissement, du savoir-faire, mais surtout des valeurs fortes qui soudent une organisation tournée vers la satisfaction du client. Une grande entreprise comme Méditel, ne peut capitaliser sur ses atouts que si elle puise son énergie dans une source de valeurs qui donne un sens à l’action et à l’engagement.

DévEloppEmEnt Ethique, mais aussi à la quête continue de leviers de développement. Méditel mise sur
DévEloppEmEnt
Ethique, mais aussi à la
quête continue de leviers de
développement. Méditel mise
sur la croissance des relations
d’affaires dans une relation gagnant
gagnant où clients et partenaires
s’épanouissent, se développent pour
participer à l’essor d’une économie
dynamique. Développement
des structures, mais aussi des
ressources humaines dans le cadre
d’un contrat social ouvert et évolutif.
innovation
EthiquE Et intégrité
Point de citoyenneté sans éthique
et intégrité. Fort de cette règle,
Méditel favorise, tant à l’intérieur de
la structure que dans ses rapports
avec les différents partenaires, un
environnement sain dans le respect
mutuel et la transparence.
Depuis son installation en 1999,
Méditel a mis l’innovation au
centre de son modèle d’affaires.
Grâce à sa stratégie axée sur
l’innovation, l’opérateur a pu capter
d’importantes parts de marché
en si peu de temps permettant
ainsi d’apporter de la valeur à son
organisation, à ses clients
et à ses actionnaires.
Nos valeurs

Esprit D’équipE

La victoire se joue dans le choix des hommes. Méditel a su capitaliser sur une équipe gagnante, motivée et surtout convaincue de la mission à la fois commerciale et citoyenne de l’opérateur. Grâce à sa synergie, à ses compétences et surtout à l’esprit d’appartenance à une structure qui œuvre pour le développement, l’équipe de Méditel gagne chaque jour un pari dans un secteur où les défis technologiques et commerciaux ne cessent d’évoluer.

technologiques et commerciaux ne cessent d’évoluer. lEaDErship Cet esprit gagnant trouve sa source dans une

lEaDErship

Cet esprit gagnant trouve sa source dans une organisation qui favorise le leadership. Méditel

a mis en place une politique de

recrutement et de développement de carrière qui laissent les portes des opportunités ouvertes à tout un chacun. L’objectif est de favoriser un climat de travail qui envisage l’esprit

d’initiative, la participation et surtout

la reconnaissance de l’apport de

chacun à la construction de l’édifice global.

oriEntation cliEnt

La satisfaction client aussi bien en externe qu’en interne est une

priorité chez Méditel, en offrant une qualité de service exceptionnelle et une relation de confiance à long terme. La confiance du client se construit grâce à des offres innovantes qui répondent

à un besoin exprimé, un service

pris en charge par des équipes

à l’écoute et enfin par le respect des engagements.

Corporate

GouverneMent d'entreprise

Conseil d’administration

Fin décembre 2007

13,06 %

RMA Watania

5 %

Finance.com

17,59 %

Holdco

5 % Finance.com 17,59 % Holdco 32,18 % PT Movers Serviços de telecominicacoes SGPS, SA 32,18
5 % Finance.com 17,59 % Holdco 32,18 % PT Movers Serviços de telecominicacoes SGPS, SA 32,18
5 % Finance.com 17,59 % Holdco 32,18 % PT Movers Serviços de telecominicacoes SGPS, SA 32,18
5 % Finance.com 17,59 % Holdco 32,18 % PT Movers Serviços de telecominicacoes SGPS, SA 32,18
5 % Finance.com 17,59 % Holdco 32,18 % PT Movers Serviços de telecominicacoes SGPS, SA 32,18

32,18 %

PT Movers Serviços de telecominicacoes SGPS, SA

32,18 %

Telefónica

Composition de l’actionnariat

L’actionnariat Méditel est le fruit d’une alliance entre des majors des télécoms en Méditerranée et de solides groupes financiers et industriels marocains. Des entreprises leaders dans leurs marchés qui, dans une philosophie de synergie, mettent leur expertise au profit de Méditel.

Nos principaux partenaires :

Opérateur télécoms espagnol, Telefónica est l’un des leaders mondiaux dans le domaine des télécommunications. Avec une présence en Europe, en Afrique et en Amérique Latine, Telefónica compte aujourd’hui plus de 200 millions de clients dans le monde et réalise près de 53 millions d’euros en 2006.au profit de Méditel. Nos principaux partenaires : Portugal Télécom : Telefónica : Groupe marocain privé

Portugal Télécom :le monde et réalise près de 53 millions d’euros en 2006. Telefónica : Groupe marocain privé

Telefónica :

Groupe marocain privé aux ambitions régionales et internationales affirmées, Finance.com est présent notamment dans les services financiers (Groupe BMCE bank), les assurances (RMA Watanya) et les télécommunications (Méditélécom).le monde et réalise près de 53 millions d’euros en 2006. Portugal Télécom : Telefónica :

Finance.com :

Holdco :financiers (Groupe BMCE bank), les assurances (RMA Watanya) et les télécommunications (Méditélécom). Finance.com :

Portugal Télécom est un opérateur de télécommunications global leader dans tous ses secteurs d’activités au Portugal. Opérateur multiservices, Portugal Télécom est présent dans tous les segments d’activités de fixe, mobile, et Internet. Avec une présence dans plusieurs pays tel que l'Angola, Cabo Verde, le Bostwana et la Namibie.

La CDG, Caisse de Dépôt et de Gestion, détient à travers la holding Holdco 17,99% de l’actionnariat Méditel.

12

Le Président

Les Administrateurs

Aziz Akhannouch Zouheir Bensaid Mustapha Bakkoury Jéronimo Paez fernando Panizo Iñigo Serrano José Géraldes Gomez Luis Ribeiro José Vilela Pimentel

José Géraldes Gomez Luis Ribeiro José Vilela Pimentel Othman Benjelloun Secrétaire du Conseil Taieb Belkahia
José Géraldes Gomez Luis Ribeiro José Vilela Pimentel Othman Benjelloun Secrétaire du Conseil Taieb Belkahia
José Géraldes Gomez Luis Ribeiro José Vilela Pimentel Othman Benjelloun Secrétaire du Conseil Taieb Belkahia
José Géraldes Gomez Luis Ribeiro José Vilela Pimentel Othman Benjelloun Secrétaire du Conseil Taieb Belkahia
José Géraldes Gomez Luis Ribeiro José Vilela Pimentel Othman Benjelloun Secrétaire du Conseil Taieb Belkahia
José Géraldes Gomez Luis Ribeiro José Vilela Pimentel Othman Benjelloun Secrétaire du Conseil Taieb Belkahia

Othman Benjelloun

Secrétaire du Conseil

Taieb Belkahia

Méditel est structuré en trois pôles fonctionnels :

Vice Présidence Finances et Ressources
Vice Présidence
Finances
et Ressources
Vice Présidence Réseaux et Services
Vice Présidence
Réseaux
et Services
Vice Présidence Commerciale
Vice Présidence
Commerciale
Présidence Finances et Ressources Vice Présidence Réseaux et Services Vice Présidence Commerciale Business Units

Business Units

Méditel a mis en place sa politique de gestion des ressources humaines en plaçant l’orientation client au cœur de sa stratégie, et ce à tous les niveaux de métiers. Organisée en Business Units, la structure organisationnelle de Méditel offre une meilleure flexibilité, plus d’autonomie et de compétitivité entre les Business Units.

Une organisation compétitive et mobilisée en faveur de ses clients

Une organisation compétitive et mobilisée en faveur de ses clients

13

Méditel, acteur majeur des télécoms au Maroc

Grâce à une stratégie engagée et responsable, Méditel s’est rapidement imposé comme un acteur majeur des télécoms dans le royaume. Aujourd’hui, Méditel revendique 5,2 millions de clients et possède déjà 33,1% % de part de marché. L’obtention de la licence fixe témoigne de la confiance que les institutions marocaines placent en Méditel. Ce nouveau positionnement étend les perspectives de croissance de l’opérateur.

En 1999, le secteur des télécoms représentait

à peine 2,5% du PIB, soit la moitié de ce qui est

enregistré aujourd’hui. La couverture par notre société de 80% de la population à partir de 2001 a donné plus de tonus au secteur.

Au terme de l’année 2006, le parc des abonnés mobile a atteint environ 16 millions de clients, soit une croissance annuelle de plus de 29% (environ 12 millions de clients au 31 décembre 2005).

Cette bonne performance s’est répercutée positivement sur le taux de pénétration qui a

gagné 12 points en une année en affichant 53,54%

à fin décembre 2006 contre 41,46% une année auparavant.

Depuis le démarrage de son activité, Méditel a largement contribué à cette démocratisation des télécoms.

Méditel a vu son parc clientèle progresser de façon significative : 27% entre 2005 et 2006 (5,2 millions) et de 376% depuis 2001.

Malgré la forte concurrence qui caractérise le secteur, surtout après l’entrée sur scène du troisième opérateur, Méditel est parvenu à maintenir ses positions sur l’échiquier.

Méditel a permis, par ailleurs, de créer 814 emplois directs et 18.000 emplois indirects. De plus, environ une cinquantaine d’entreprises travaillent quasi exclusivement avec Méditel.

proGrés

Méditel, moteur de développement économique et social Plus qu’un acteur des télécoms, Méditel est un

Méditel, moteur de développement économique et social

Plus qu’un acteur des télécoms, Méditel est un opérateur responsable et créateur de mobilité pour chacun. Son ambition est de contribuer ainsi à favoriser le développement économique, social et culturel de la communauté dans son ensemble.

Depuis 1999, date de l’installation de l’entreprise, le taux de pénétration du mobile au Maroc n’a cessé d’augmenter. En l’espace de sept ans, ce taux est passé en effet de 1,3% à 54%.

Grâce à une stratégie engagée et responsable, Méditel s’est rapidement imposé comme un acteur majeur des télécoms dans le royaume. A fin 2006, Méditel revendique 5,2 millions de clients et possède déjà 33,1% % de part de marché, selon les chiffres de l'ANRT. Depuis l’attribution de sa licence mobile, Méditel n’a cessé, ainsi de se développer, innovant dans ses formules commerciales. L’objectif à moyen terme étant d’atteindre une part beaucoup plus importante et significative sur le marché des télécoms.

Globalement, le marché de la téléphonie mobile marocain réagit positivement vis-à-vis des services Méditel. L'innovation continue de fonctionner comme une locomotive qui tire les offres vers le haut, notamment sur le segment des particuliers.

Opérateur multiservices, Méditel l’est depuis août 2005. L’obtention de la licence fixe témoigne de la confiance que les institutions marocaines placent en cet opérateur. Ce nouveau positionnement étend les perspectives de croissance de Méditel.

Méditel, qui a su mener une compétition courageuse, responsable et fructueuse, n’a pas hésité à relever le défi en se positionnant dans de nouveaux métiers, Tilifoune Dial Dar, fixe pour entreprise, transfert de données

Méditel fournit aussi aux entreprises marocaines plusieurs services de voix et data, comme les accès Internet au haut débit garantis, des services IP-VPN, les liaisons louées nationales et internationales, à travers son réseau IP national.

Avec des technologies nativement IP, les solutions Méditel permettent aujourd’hui d’offrir une large gamme d’applications adaptées aux différents besoins des entreprises.

Acteur incontournable du secteur, Méditel est aussi un moteur de l’économie nationale. A fin 2006, Méditel a permis ainsi de créer 814 emplois directs et 18.000 emplois indirects. De plus, environ une cinquantaine d’entreprises travaillent quasi exclusivement avec Méditel.

Son engagement se reflète, enfin, à travers la contribution à l’amélioration de la réglementation des télécoms dans le cadre de consultations me- nées par l’Agence Nationale de la Réglementation des Télécoms.

Méditel : de la démocratisation des télécoms à une pénétration de 100%

démocratisation des télécoms à une pénétration de 100% Au terme de l’année 2006, le parc des

Au terme de l’année 2006, le parc des abonnés mobile a atteint environ 16 millions de clients, soit une croissance annuelle de plus de 29% (environ 12 millions d’abonnés au 31 décembre 2005).

Cette bonne performance s’est répercutée positivement sur le taux de pénétration qui a gagné 12 points en une année en affichant 53,54% à fin décembre 2006 contre 41,46% une année auparavant.

En ce qui concerne la répartition des clients du mobile par type d’abonnement, le Prépayé prédomine toujours avec 95,7% (95% à fin décembre 2005) contre 4,3% pour le Post Payé.

(95% à fin décembre 2005) contre 4,3% pour le Post Payé. Les deux types d’abonnement ont

Les deux types d’abonnement ont terminé l’année en hausse assez remarquable, enregistrant une croissance de 30% pour le Prépayé et de 12,8% pour le Post Payé par rapport à 2005.

Compte tenu de cette évolution, les perspectives sont jugées très encourageantes. Le mobile a encore un fort potentiel de croissance. A titre d’exemple, sur l’ensemble des grands pays d’Europe, le taux de pénétration moyen est de 100% - atteignant même 121% au Royaume-Uni et 140% en Italie, où de nombreux utilisateurs possèdent plusieurs mobiles.

D’après une enquête lancée par Méditel et diligentée auprès d’un cabinet international,10% des clients mobiles déclarent disposer de plusieurs lignes.

Depuis le démarrage de son activité, Méditel a largement contribué à cette démocratisation des télécoms. Méditel a vu son parc clientèle progresser de façon significative : 27% entre 2005 et 2006 (5,2 millions) et de 376% depuis 2001.

Malgré la forte concurrence qui caractérise le secteur, surtout après l’entrée en scène du troisième opérateur, Méditel est parvenu quand même à maintenir ses positions sur l’échiquier.

Méditel a ainsi considérablement ré- duit l’écart avec l’opérateur historique. Déjà à fin 2005, Méditel est parvenu à s’accaparer 33,4% de part de marché. En dépit de la riposte par la concur- rence, la société maintient le cap. A fin décembre 2006, Méditel revendique une part de marché de 33,1%.

Par ailleurs, Méditel se positionne de plus en plus dans de nouveaux métiers : Tilifoune dial dar, fixe pour entreprise ou encore transit de données…

plus en plus dans de nouveaux métiers : Tilifoune dial dar, fixe pour entreprise ou encore

proGrés

Méditel, locomotive de la consolidation de la croissance du PIB national

S’il y a un secteur qui peut se targuer de participer activement au développement de l’économie nationale, c’est bien celui des télécommunications. Le secteur a réalisé en 2006 un chiffre d’affaires global de 27,3 milliards de dirhams, soit pratiquement trois fois le chiffre d’il y a sept ans, date de l’attribution de la deuxième licence GSM.

L’importance du secteur est surtout illustrée à travers sa participation au PIB. Celle-ci est actuellement de l’ordre de 5,6% du PIB.

Depuis l’arrivée de Méditel, cette participation s’est considérablement accentuée. La société est devenue même une locomotive de la consolidation de cette croissance. Il faut savoir qu’en 1999, le secteur des télécoms représentait à peine 2,5% du PIB, soit la moitié de ce qui est enregistré aujourd’hui.

Une hausse progressive qui a été maintenue par les nombreuses initiatives de Méditel. La couverture par notre société de 80% de la population à partir de 2001 a donné plus d’ampleur au secteur.

Grâce notamment à la mise en place du système de recharge électronique et de la recharge 20 dirhams, le secteur des télécoms a amélioré considérablement sa participation au PIB (4,3 % en 2003).

Les efforts maintenus par Méditel dans l’optique d’une démocratisation des télécoms ont pris une

nouvelle dimension à partir de 2004 à travers la commercialisation de terminaux à 299 dirhams et de la recharge à 10 dirhams. Une autre date importante, celle qui correspond

à l’attribution de la licence du fixe. La mise en

place par ailleurs du programme fidélisation «points rouges» a permis au secteur d’asseoir sa notoriété. En 2005, les télécoms représentaient 5,5% du PIB.

Cet effort de la part de Méditel s’est poursuivi

avec le lancement d’autres initiatives. Les offres de terminaux à 249 dirhams, les recharges à 5 DH, la campagne «Khamssa ou Khmiss», conjuguées aux nombreuses opérations de promotion telles que «100 jours, 100 voitures» ont été très favorables au secteur. Grâce notamment

à la percée du fixe de Méditel, les télécoms sont parvenus à améliorer leur participation au PIB.

recharge 5 dH Campagne Khamsa ou Khmiss 2007 ? terminaux à 99 dH 5,6% 2006
recharge 5 dH
Campagne Khamsa ou Khmiss
2007
?
terminaux à 99 dH
5,6%
2006
27,3
terminaux à 249 dH
tdd-Fixe Méditel-100 jours, 100 voitures
5,5%
2005
25
imedia
programme fidélisation points rouGe
4,9%
2004
22
terminaux à 299 dH
recharge 10 dH plus de 5 000 pdv
4,3%
2003
18
recharge électronique
4,3%
2002
17
recharge 20 dh
4%
80% couverture de la population
2001
15
3,5%
2000
12
lancement Méditel
2,5%
1999
9
attribution 2 ème licence GsM
% du piB
Ca secteur télécom
Source : ANRT
Méditel, une organisation mobilisée en faveur de ses clients Ecouter le client, le connaître, le

Méditel, une organisation mobilisée en faveur de ses clients

une organisation mobilisée en faveur de ses clients Ecouter le client, le connaître, le comprendre, le

Ecouter le client, le connaître, le comprendre, le satisfaire, et lui recommander les produits ou services correspondant à son profil sont les missions qui relèvent du quotidien des équipes Méditel.

D’après une enquête réalisée au titre du quatrième trimestre 2006, quant à la perception des clients Méditel de leur opérateur, 91,56% des clients ont exprimé leur satisfaction.

En terme de délai de traitement des réclamations (moyenne 2006), 99,36% de celles-ci ont été réglées en moins de 24 h.

Ces résultats confirment ainsi les efforts entrepris par Méditel depuis le départ pour répondre aux attentes de ses clients et traiter leurs différentes interrogations dans les meilleurs délais.

Au-delà de ces résultats, la démarche de Méditel est révélatrice de l’intérêt qu’elle accorde à sa clientèle. Les enquêtes réalisées fréquemment permettent à Méditel de suivre les attentes de ses clients et de s’adapter, in fine, à leurs besoins. Cette satisfaction vient aussi du fait que Méditel multiplie les initiatives commerciales pour offrir des produits qui conviennent aux attentes de chaque segment. L’un des points forts de Méditel réside aussi dans sa politique de proximité. Grâce au suivi entrepris, les clients sont sûrs de trouver un interlocuteur de qualité.

Ces efforts se sont soldés notamment par la création d’une direction dédiée à la fidélisation de sa clientèle. Plusieurs offres promotionnelles sont ainsi proposées pour récompenser les clients.

Une politique soutenue d'investissement

Pour maintenir un réseau fiable, hautement technologique, permettant d’offrir des services innovants à ses clients, Méditel poursuit sa politique soutenue d’investissement. Une stratégie payante qui vise le développement des capacités et la densification de la couverture, l’introduction de nouvelles technologies, l’optimisation des réseaux et le renforcement des réseaux d’interconnexion nationale et internationale.

Avec l’attribution de la licence du fixe, cet effort d’investissement a été renforcé afin que Méditel puisse jouer pleinement son rôle d’opérateur global multiservices. 2006 a été aussi une année de mobilisation des équipes techniques pour préparer de nouvelles offres Méditel. En effet, déployer rapidement des services innovants devient un enjeu crucial dans un environnement concurrentiel accru et de raccourcissement des cycles technologiques. C’est pourquoi des efforts permanents sont engagés pour optimiser la réactivité des équipes.

En sept ans d’activité, Méditel a investi près de 20 milliards de dirhams. Une orientation stratégique faisant appel à des moyens financiers importants pour répondre à des enjeux majeurs : densifier le réseau sur tout le territoire du Maroc. Les 2.200 stations radio (BTS) disponibles actuellement, permettent un taux de couverture de 96,3% de la population.

Couverture, mais aussi diversité des services en usant de technologie de dernière génération. Cette règle immuable chez Méditel a nécessité la mobilisation de plus de 1,5 milliard de dirhams en 2006 pour accompagner l’évolution technologique et améliorer le service offert à ses clients. Une année marquée par la mise en place d’infrastructures de pointe tels que les sites de transmission «backbones», les liaisons en fibre optique ou encore la technologie Wimax.

Il est prévu qu’à la fin de l’année en cours, Méditel achève le déploiement de plus de 1.200 km de fibre optique. Support de transmission puissant, la fibre optique permettra l’ultra haut débit avec de grandes performances.

Sur un autre registre Méditel reste très active sur le plan international en proposant des liaisons louées via Paris et Madrid. Aujourd’hui, Méditel possède des accords de roaming avec 154 pays.

L’attribution d’une licence 3 ème génération a constitué par ailleurs un grand événement pour Méditel en 2006. L’offre relative à cette technologie consistera à proposer une connectivité à Internet illimitée, haut débit allant jusqu’à 3,6 Mb/s avec un modem USB nomade et sans ligne téléphonique. Mieux encore, grâce au roaming, la connexion pourra courir même en dehors du territoire.

En conclusion, Méditel reste fidèle à sa stratégie initiale, celle consistant à être précurseur en matière de déploiement technologique. Grâce à sa politique d’investissement, l’offre a tendance à se diversifier au grand bonheur des clients.

investisseMent

investisseMent 20 milliards d’investissement injectés depuis 2000 Améliorer les services et appuyer la présence

20 milliards d’investissement injectés depuis 2000

Améliorer les services et appuyer la présence d’une société innovante passe nécessairement par un effort permanent d’investissement. Depuis son installation, Méditel a entrepris un vaste programme qui prend davantage d’importance chaque année.

Essentiellement allouée au renforcement des réseaux mobile et fixe et à l’amélioration constante de la qualité de service, l’enveloppe réservée à l’investissement en 2006 a été de 1,5 milliards dirhams représentant 32% du chiffre d’affaires.

Cette enveloppe a été en progression de 46% par rapport à 2005. Au total, en sept ans d’activité, le montant des investissements frôle les 20 mil- liards de dirhams, soit une augmentation de 59%, y compris le prix de la licence GSM.

Cet effort maintenu en matière d’investissement a permis à Méditel de densifier son réseau sur tout le territoire du Maroc.

Avec plus de 2.200 stations radio (BTS), Méditel dispose, en effet, d’un taux de couverture de 96,3% de la population. Aujourd’hui, tous les efforts sont entrepris pour que cette couverture soit totale.

Ces efforts ont été renforcés depuis l’attribution de la licence du fixe. Un programme d’investisse- ment très ambitieux a été minutieusement pré- paré pour accompagner le développement sur ce segment.

Globalement, il s’agira d’injecter une enveloppe de plus de 1 milliard de dirhams principalement dans la mise en place des infrastructures de pointe tels que les sites de transmission «back- bones», les liaisons en fibre optique ou encore la technologie Wimax.

Au delà des investissements techniques, Médi- tel a renforcé par ailleurs ses actions en matière d’image de marque.

Avec des investissements publicitaires proches des 220 millions de dirhams, Méditel est de loin la marque dont on se souvient le plus. Le succès repose essentiellement sur une véritable straté- gie marketing et de communication cohérente et reposant sur le carré des valeurs d’une marque devenue culte : Force, Sympathie, Proximité, In- novation.

Investissements cumulés (milliards DH) 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 12,2 14,0 15,4 16,1
Investissements cumulés (milliards DH)
2000
2001
2002
2003
2004
2005
2006
12,2
14,0
15,4
16,1
16,8
17,8
19,4
2004 2005 2006 12,2 14,0 15,4 16,1 16,8 17,8 19,4 Il est prévu qu’à la fin

Il est prévu qu’à la fin de l’année 2006, Méditel achève le déploiement de plus de 1.200 km de fibre optique. Support de transmission puissant, la fibre optique permettra l’ultra haut débit avec de grandes performances.

En 2006 aussi, Méditel a signé avec l’ONCF un partenariat stratégique pour le développement d’infrastructures télécom. Ce partenariat a concerné deux accords. Le premier, porte sur la location de fibres optiques sur la ligne Fès-Oujda ainsi que la colocalisation des équipements de transmission de Méditel dans les locaux techniques de l’ONCF. Cette convention porte sur une durée de 30 ans.

Le second concerne la construction, le long de la voie ferrée, de deux réseaux à fibre optique reliant Casablanca, Rabat, Fès, Tanger et Marrakech.

reliant Casablanca, Rabat, Fès, Tanger et Marrakech. Enfin, les faisceaux hertziens raccorderont des utilisateurs

Enfin, les faisceaux hertziens raccorderont des utilisateurs sur des distances jusqu’à 30 km avec un débit de plus de 100 Mb/s. Les avantages de ces derniers sont nombreux.

Wimax, un standard de transmission sans fil

Méditel propose par ailleurs, des liaisons louées internationales via Paris et Madrid et possède des accords de roaming avec 154 pays. Une solution mobile 3G pour 2007 devait également être proposée.

Il s’agit en fait d’une connectivité à l’Internet illimité, haut débit allant jusqu’à 3,6 Mb/s pour le résidentiel. Elle est basée sur la technologie HSDPA, dite 3,5 G ou 3G+, protocole offrant des performances dix fois supérieures à la 3G – UMTS R’99 – dont il est une évolution logicielle.

La connexion, la plus haute sur le marché pour le grand public, réalisée grâce à un modem USB, est nomade et sans ligne téléphonique. Plus encore, grâce au roaming, la connexion pourra courir même en dehors du territoire.

GSM, faisceau Herztien, fibre optique, Wimax, le réseau Méditel tisse sa toile

fibre optique, Wimax, le réseau Méditel tisse sa toile Avec l’attribution de la licence de la

Avec l’attribution de la licence de la téléphonie fixe, Méditel devient désormais un opérateur global et propose notamment des solutions de téléphonie mobile et de transfert de données.

Depuis le démarrage de son activité, Méditel a renforcé ses installations, disposant, à fin 2006, d’un réseau GSM qui couvre 96,3% de la population et d’un réseau Wimax haut débit.

Le

permettant d’atteindre un débit de plus de 10 Mégabit par seconde (MB/s) et par antenne, assure aujourd’hui une couverture aussi bien pour les zones urbaines que rurales.

Par ailleurs, les principales villes du royaume sont reliées à un backbone en fibre optique et des boucles locales sont installées sur Casablanca et Rabat.

investisseMent

investisseMent Un réseau qui couvre 96 % de la population marocaine En bâtissant un réseau performant

Un réseau qui couvre 96 %

de la population marocaine

En bâtissant un réseau performant à la mesure des pays les plus développés, Méditel accompagne le Maroc dans sa dynamique de croissance.

Le réseau de Méditel s’agrandit de jour en jour en couvrant de plus en plus de villes et de régions. L’objectif est de permettre de désenclaver les régions les plus reculées tout en respectant les engagements pris auprès de l’Etat marocain.

Grâce aux efforts entrepris, plus de 96 % de la population marocaine peut d’ores et déjà accéder aux services Méditel.

Méditel lui permet aussi d’être en toute circonstance plus mobile, plus libre, plus réactif et plus dynamique aussi bien dans sa vie professionnelle que personnelle. En plaçant la proximité au cœur de sa démarche, Méditel participe ainsi activement au rapprochement de tous les Marocains.

La recherche permanente de la qualité du réseau est par ailleurs indispensable pour fidéliser les clients Méditel. Justement, et afin de répondre à leurs exigences, les professionnels de Méditel travaillent sans relâche 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 pour veiller sur le réseau et faire en sorte qu’il puisse accueillir des services toujours plus innovants.

La volonté de Méditel est d’aller toujours de l’avant, d’anticiper sur les prochaines mutations, pour que chacun puisse disposer des technologies les plus avancées. Développer un réseau de qualité sur l’ensemble du territoire, performant et sans rupture de service est aussi une nécessité pour un développement régional justement réparti. C’est dans ce sens

que Méditel met tout en œuvre pour que chaque Marocain, où qu’il vive, tire les bénéfices de la révolution des télécoms.

Mettre en

richesse. En

communications, Méditel favorise l’essor d’activités, la création d’emplois, dans de nombreux secteurs.

en améliorant les

place un réseau, c’est créer de la

facilitant

et

Présent sur le terrain, Méditel connaît les besoins socio-économiques régionaux et y répond le plus précisément possible à travers sa démarche industrielle et commerciale mais aussi en tant qu’entreprise citoyenne, partenaire des collectivités locales et de la société civile.

FO international Tanger Tanger Tétouan Saidia Larache Oujda Fès Rabat Rabat Casablanca Meknès El Jadida
FO international
Tanger
Tanger
Tétouan
Saidia
Larache
Oujda
Fès
Rabat
Rabat
Casablanca
Meknès
El Jadida
Settat
Marrakech
Essaouira
Agadir
Laayoune
Oujda Fès Rabat Rabat Casablanca Meknès El Jadida Settat Marrakech Essaouira Agadir Laayoune 2424 25

Un réalisme entreprenarial à l'origine d'un parcours riche… et unique

Méditel a relevé le défi du développement dans un environnement en apprentissage. La création de la start-up technologique qu’était Méditel en 1999 s’est concrétisée à un moment où le secteur des télécommunications s’ouvrait à peine à la concurrence.

Nul donc ne savait comment les choses allaient évoluer ni jusqu’à quel point le marché allait tenir ses promesses. Si Méditel est parti sur des prévisions modestes, c’est que ses fondateurs voulaient faire preuve de pragmatisme et de réalisme entreprenarial. De 6 millions de clients prévus pour l’ensemble des opérateurs, le Maroc est à plus de 16 millions de clients à fin 2006.

Méditel a pris toute la mesure de ce développement fulgurant des télécoms dont il est l’un des initiateurs en adaptant sa stratégie et en réalisant des performances qui constituent actuellement des étapes clés de sa vie d’entreprise.

En effet, dès le départ, Méditel a fait l’exception en regroupant au tour d’un projet des partenaires de qualité tant au niveau national qu’international.

L’opérateur a pu ainsi décrocher un financement syndiqué de grande facture faisant appel à des banques internationales. Méditel a également su développer des alliances stratégiques et augmenter la valeur ajoutée du secteur des télécoms. En six ans, l’opérateur a séduit par son engagement en termes d’investissement, par son dynamisme commercial et surtout par son histoire.

parCours

Faits Marquants 2000-2006 2005 2006 Janvier 2006 février 2005 En six ans d’histoire, Méditel a
Faits Marquants 2000-2006
2005
2006
Janvier 2006
février 2005
En six ans d’histoire,
Méditel a livré les recettes
d’une success story
ce fut un événement : la cession de la deuxième licence gsm au maroc. c’était en
1999 : telefónica, allié à portugal telecom et en partenariat avec BmcE Bank, la cDg
et akwa group, s’adjuge la deuxième licence gsm dans le cadre du processus de
libéralisation du secteur des télécoms. c’est de cette alliance que naîtra méditel.
Méditel associe son image à celle
de trois figures emblématiques du
sport et de la culture au Maroc.
Outre le grand champion de tennis,
Younès El Aynaoui, Méditel a signé un
contrat de sponsoring avec Hicham
El Guerrouj, champion du monde de
demi fond, le footballeur Marouane
Chamakh et le comédien Hassan
El Fad. L’alliance avec ses stars fait
suite à un changement de stratégie
de communication. Force, sympathie,
innovation, et proximité constituent
désormais le carré des valeurs de la
marque Méditel.
Afin d’assurer ses liaisons de
téléphonie fixe, l’opérateur a lancé
les travaux de construction de son
réseau à fibre optique. Celui-ci
parcourera la voie ferrée de l’ONCF.
Pour cela, un accord a été conclu
entre les deux parties. Et les travaux
ont été entamés jeudi 26 janvier.
Ils s’étaleront sur une période de
six mois. L’investissement global
est de 200 millions de DH. Au total,
quelques 1.400 kilomètres de
fibre optique seront déployés pour
desservir les principales villes.
février 2006
2000
Mars 2005
Début 2000
Lancement de la marque « Méditel »
en se focalisant sur le prépayé
« Médijahiz » et les offres sous
forme de forfaits plafonnés pour
les abonnements Post Payés, une
stratégie payante qui a permis à
l’opérateur de se positionner, dès
le départ, en challenger sérieux
sur le marché. D’emblée, Méditel
affiche la couleur en mettant sur le
marché deux services complètement
révolutionnaires : les forfaits et les
factures plafonnés.
2003
Décembre 2003
Avril 2006
2002
Année de rebondissement pour
Méditel. L’opérateur a atteint 3,2
millions d’abonnés, réalisant ainsi
une augmentation de 25% pour
s’adjuger 43% de part de marché.
Cette tendance allait s’accélérer suite
à une nouvelle politique commerciale
plus agressive et un service client
plus dynamique.
Le conseil d’administration de
l’Agence nationale de la régulation
des télécommunications (ANRT)
prolonge de dix ans la licence GSM.
Cette décision, qui rallonge la durée
d’exploitation de la licence de 15 à 25
ans, a permis à Méditel d’assurer une
viabilité économique à moyen terme
en redimensionnant l’amortissement
du coût de la licence GSM qui
avait mobilisé en 1999 près de 11
milliards de DH, ainsi que tous les
investissements consentis depuis le
démarrage. La charge annuelle sera
étalée sur une plus longue période et
la rentabilité sera améliorée.
Méditel se positionne sur le marché
européen. Le second opérateur de la
téléphonie fixe et mobile ouvre une
représentation à Paris, dédiée au
segment des entreprises. L’opérateur
compte ainsi se positionner sur
la niche des centres d’appels et
accompagner la dynamique des
délocalisations.
Novembre 2002
2001
Méditel et DHL signent une
convention marquant un événement
unique en Afrique. Il s’agit d’un
accord dans la messagerie
concernant la transmission, via le
réseau GSM de Méditel, des données
relatives aux livraisons collectées par
les agents de DHL.
Méditel lance les offres pour la
téléphonie fixe. Trois types d’offres
fixes correspondant à trois segments
de clientèle sont proposés: les
entreprises et les administrations
publiques dont les offres portent
le nom de Neo, les call-centers
auxquels sont proposées des
solutions de transport de la voix
et, enfin, les résidentiels auxquels
l’opérateur propose pour la première
fois Tilifoune Dialdar, un service de
téléphonie fixe sans engagement et à
consommation maîtrisée.
Octobre 2000
Méditélécom réalise la plus grande
opération de financement par crédit
bancaire du Maroc. Il s’agit d’un
emprunt d’un montant record de
18 milliards de dirhams dont
1 milliard d’euros. Cette enveloppe
impressionnante devait servir au
déploiement des infrastructures
de Méditel, tenu par le cahier des
charges d’atteindre 60% de la
couverture du territoire national
à terme de la première année
d’exploitation et 100% en 2001.
Plusieurs banques nationales ont
participé à ce montage et à leur tête
BMCE Bank comme chef de file.
ABN Amro et la Société Générale
- Investment Banking - et la SFI
(société financière internationale)
ont été retenues parmi les banques
internationales qui ont postulé pour
ce projet de financement.
Décembre 2001
Décembre 2005
Décembre 2006
Le premier bilan technologique de
Méditel a été fait en décembre 2001.
Il en ressortait que Méditel avait
respecté ses engagements vis-à-vis
de l’Etat marocain en présentant
un bilan en avance par rapport au
calendrier fixé par le cahier des
charges. A cette date, le réseau de
l’opérateur couvrait déjà plus de 80%
du territoire.
Un vrai tournant dans la vie d’une
entreprise. Depuis sa création,
Méditel réalise un résultat net positif
pour la première fois à fin 2005. Avec
un chiffre d’affaires de 4,455 milliards
de dirhams, soit une progression de
21% par rapport à 2004, un EBITDA
s’établissant à plus de 1,735 milliard
de dirhams, le résultat net bondit
à 125,2 millions de dirhams, en
progression de 171%, par rapport à
2004. Cette progression rassure le
marché sur la capacité de Méditel à
mener à bien de gros investissement
et créer de la valeur pour ses
actionnaires, tout en restant focalisé
sur la satisfaction client.
« Khamssa ou Khmiss Alikoum »,
c’est avec cette expression chère
aux Marocains que Méditel annonce
ses 5 millions de clients et leur
propose un cadeau technologique. En
effet, six ans après son installation
sur le marché marocain, Méditel
franchit le cap des 5 millions de
clients. Pour fêter cet événement et
remercier ses clients, Méditel lance
cinq actions promotionnelles dont
celle permettant à tous les clients
Médijahiz et abonnés de recharger à
partir de 5 Dh.
515 000 clients
1 113 000 clients
1 600 000 clients
2 150 000 clients
3 031 000 clients
5 298 000 clients

Méditel présente, à fin 2006 des ratios de performance en constante progression.

Depuis le démarrage de son activité, Méditel n’a ménagé aucun effort pour répondre aux attentes de ses clients et pour être à la hauteur de leur confiance. que ce soit en terme d’offres commerciales, de proximité, d’écoute ou encore d’innovation, Méditel a toujours été présente avec force

Ces efforts sont aujourd’hui récompensés. Méditel est arrivé en effet à asseoir progressivement

sa notoriété et à s’imposer hautement concurrentiel.

dans un marché

Pour preuve, tous les indicateurs financiers sont au vert. Mieux encore, l’amélioration des résultats dépasse les ambitions du groupe. A titre d’exemple, le chiffre d’affaires a progressé de 9% par rapport à 2005. Quant au résultat net, il monte en flèche de 266% à 458 millions de dirhams.

Côté profitabilité, Méditel présente, à fin 2006, des ratios de performance en constante progression. En effet, l’EBITDA a dépassé la barre de 2 milliards de dirhams, soit une progression de 18% par rapport à 2005.

La recette du succès de la profitabilité de Méditel réside au niveau de sa politique de maîtrise des coûts. Même avec une activité commerciale intense, les charges opérationnelles de Méditel n’ont connu qu’une légère augmentation de 1% en 2006.

Mais au-delà de ces indicateurs, c’est surtout l’augmentation du parc client qui dénote de la performance de Méditel. Aujourd’hui, un Marocain sur six dispose d’un mobile Méditel. Avec 150 différentes initiatives commerciales lancées en 2006, Méditel a vu son parc clients

s’accroître de 27% par rapport à 2005 pour atteindre 5,298 millions de clients. En 2000, ce parc ne comptait pas plus de 515.000 clients.

Si Méditel remporte un aussi franc succès, c’est qu’elle est parvenue à répondre aux besoins de sa clientèle en proposant des offres variées et adaptées à chaque segment du marché.

Cette percée s’explique aussi par la capacité de Méditel d’innover et de s’adapter aux attentes des clients et prospects que ce soit sur le segment des particuliers que celui des entreprises.

Justement, afin d’être plus réactive et efficace face à un marché de plus en plus exigeant, une direction dédiée à la fidélisation des clients a été créée. Objectif : définir les stratégies, les offres et le plan marketing de fidélisation.

En l’espace d’une année, plus de 21.000 clients particuliers et 13.000 lignes entreprises ont été ainsi fidélisés, soit des progressions respectives de 350% et 32% par rapport à 2005.

Méditel ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Un programme ambitieux a été établi. L’objectif étant le même : continuer à servir avec professionnalisme nos clients et permettre aux nouveaux de découvrir des offres parfaitement adaptées à leurs besoins.

résultats indiCateurs Clés Evolution des revenus nets* (Millions dh) 2006 4 637 9% 2005 4
résultats
indiCateurs Clés
Evolution des revenus nets* (Millions dh)
2006
4 637
9%
2005
4 250
2004
3 562
2003
2 877
2002
2 216
187%
2001
1 615
2000
663
*Revenus Nets issus du trafic net des promotions, des commissions sur recharges et des créances douteuses
Un chiffre d’affaires
en constante progression
En 2006, Méditel a terminé l’année avec un chiffre d’affaires de 4,8 milliards de dirhams,
en progression de 9% par rapport à 2005. Cette croissance traduit un fort dynamisme
commercial et une grande adaptation des offres aux attentes du marché.
Le résultat d’exploitation (avant amortissements,
impôts et charges financières), de 880 millions de
dirhams, est en hausse de moitié (58%).
Quant au résultat net, il croît de 266% à 458
millions de dirhams. Méditel a ainsi triplé ses
résultats en cinq ans.
En dépit d’un résultat net en hausse, les résultats
cumulés sont encore négatifs. Une situation due à
l’amortissement des licences, aux investissements
très capitalistiques et aux coûts financiers induits
par la dette.
L’amélioration des résultats s’explique en partie
par la bonne évolution des lignes de métiers
traditionnelles, à savoir le Prépayé, le Post Payé,
les téléboutiques, le roaming et l’interconnexion.
d’acheminer le trafic de Maroc Télecom via son
réseau. Par ailleurs, l’ouverture d’un bureau de
représentation commerciale à Paris, a permis
de se rapprocher de deux nouveaux segments du
marché, à savoir les entreprises françaises ayant
des filiales au Maroc (offres de commercialisation
de Lignes Louées Internationales et installation
de call centers entre autres
)
et les MRE qui
pourront faire l’objet d’actions plus ciblées.
Sur le même registre, Méditel a conclu plus de 84
nouveaux accords de roaming, ce qui représente un
total de 315 opérateurs desservant plus de 164 des-
tinations. Les revenus générés par l’activité IRI (In-
terconnexion, Roaming et International) ont enre-
gistré une progression de 15 % par rapport à 2005.
SERVICES ROAMING ET INTERNATIONAL
NOUVELLES LIGNES DE PRODUITS
Sur le plan de l’activité internationale, l’année
2006 a été marquée par l’ouverture d’une route
directe d’acheminement du trafic entre France
Télecom et le réseau Méditel, l’objectif étant
d’optimiser les coûts du trafic sortant.
Cette route a également permis à Méditel
2006 a été marquée par le lancement de nouvelles
lignes de business et produits. C’est le cas de
Tilifoune Dial Dar pour le résidentiel.
Moins de deux mois après l’approbation par le
Conseil des ministres du décret n° 2-05-1535, la
solution Tilifoun Dial Dar a vu le jour en mai 2006.
32

Sept mois plus tard, plus de 100.000 ménages en sont équipés. Et ce n’est pas tout. Tilifoune Dial Dar, une solution sans facture, sans engagement, sans frais d’abonnement, semble bien parti pour équiper des milliers d’autres ménages.

ENTREPRISES

En 2006, Méditel a procédé au lancement des premières offres téléphonie fixe, data et Internet pour les entreprises. Néofix : un plan tarifaire de base avec un en- semble d’options complémentaires permettant aux clients de bénéficier des meilleurs tarifs sur le marché et ce, selon leurs besoins et type de consommation. NéoData : Service de réseau privé virtuel RPV IP qui permet aux entreprises de communiquer en utilisant le réseau IP de Méditel et ce, avec un dé- bit garanti.

NéoNet : Accès illimité à la navigation dans l'In- ternet, avec une bande passante propre à Médi- tel et avec la possibilité d’avoir des adresses IP fixes.

OffRE CALL CENTER

Une offre révolutionnaire avec une facturation à la seconde, et alliant compétitivité et flexibilité pour des entreprises de plus en plus exigeantes.

Evolution du Résultat Net Annuel (Millions dh)

2006

2005

2004

2003

2002

2001

2000

1999

458 266% 125 -177 -1 351 -1 817 -2 269 -1 842 -208
458
266%
125
-177
-1 351
-1 817
-2 269
-1 842
-208

Evolution des Résultats Net Cumulés (Millions dh)

2006 -2 930 2005 -3 388 2004 -7664 2003 -7487 2002 -6136 2001 -4 319
2006
-2 930
2005
-3 388
2004
-7664
2003
-7487
2002
-6136
2001
-4 319
-2 050
2000
-208
1999
Réduction de capital opérée dans le cadre d’une régularisation des pertes sociales à fin 2005, à hauteur de 4 151 milliards DH

33

résultats indiCateurs Clés Evolution du parc Méditel (en milliers) 5 298 376% 27% 4 156
résultats
indiCateurs Clés
Evolution du parc Méditel (en milliers)
5 298
376%
27%
4 156
MOBILE :
SEGMENT PRÉPAyÉ PARTICULIERS
3 031
La désormais offre légendaire
2 150
MARChÉ « PARTICULIERS »
1 600
1 113
Une solution pour résidentiels
médiJahiz
S’agissant de l’offre tarifaire, cette année a vu la
consolidation de la politique initiée en 2005 avec le
lancement d’offres spécifiques à chaque segment de
population.
515
tilifoun Dial Dar
Après le lancement de Tilifoun Dial Dar, des offres
promotionnelles se sont succédées pour accélérer
l’acquisition de celui-ci et constituer rapidement un
parc client important (l’offre Duo, l’offre Bundlée…).
Parallèlement, le trafic national et international a bé-
néficié d’offres promotionnelles exceptionnelles. Sept
mois après son lancement, Tilifoune Dial Dar compte
100.000 ménages.
SEGMENT POSTPAyÉ PARTICULIERS
2000
2001
2006
2002
2004
2005
2003
Une offre differenciée et adaptée
abonnements
En 2006, Méditel a concentré ses efforts sur un recru-
tement qualitatif via la relance notamment des forfaits
Premium 6h, 9h, et 12h, des forfaits A vie.
5,3 millions
de clients en 2006
MARChÉ « ENTREPRISES »
POLITIqUE DE fIDÉLISATION
Des solutions sur mesure
Une dynamique commerciale, de l’innovation, une écoute de la clientèle…
Il n’en a pas fallu plus pour que de nouvelles personnes fassent confiance à Méditel.
Explications.
Des terminaux haut de gamme
et plus encore
offres mobiles
Méditel a procédé au lancement des Forfaits Ajustables :
Avec 150 différentes initiatives commerciales
lancées en 2006 (Forsa, Tilifoune Dial Dar ),
Méditel a vu son parc clients s’accroître de 27%
par rapport à 2005 pour atteindre 5,298 millions
de clients, soit un Marocain sur six ayant un
mobile Méditel.
Le segment du prépayé figure en tête de liste
avec environ 4,9 millions d’utilisateur de la carte
Méditel. Le Post Payé, quant à lui compte 280.000
une nouvelle gamme de Forfaits Entreprises principa-
lement dédiée aux PME, avec une tarification spéciale
et des gratuités au niveau des communications natio-
nales, internationales et GPRS.
offres fixe, data et internet :
clients et Tilifoune Dial Dar, 100.000 clients, à fin
2006.
En 2006, Méditel a procédé au lancement des premiè-
res offres téléphonie fixe, data et internet pour les en-
treprises (NéoFix, NéoData, NéoNet).
Le parc d’abonnés de Méditel enregistre une
évolution constante d’une année à l’autre. Ainsi,
en 2000, le nombre de clients ne dépassait pas
les 515.000. Une année après, ce chiffre a plus
que doublé pour atteindre 1,113 million de
clients. Depuis, la vitesse de croissance du parc
s’est accélérée. Depuis 2001, le nombre de clients
a progressé de 376%.
Cette évolution impressionnante illustre le succès
des offres de Méditel et la création de valeur
apportée à ses différents segments de clients.
programmes points rouges
Afin d’être plus réactive et efficace face à un marché de
plus en plus exigeant, Méditel a choisi de mettre l’accent
sur la fidélisation de ses clients en se dotant début 2006
d’une structure qui lui est spécifiquement dédiée.
Ainsi une nouvelle Direction a été créée avec pour
mission de définir les stratégies, les offres et le plan
marketing de Fidélisation et de Rétention de la clientèle
Post Payé.
En l’espace d’une année, plus de 21.000 clients parti-
culiers ont été fidélisés (avec reconduction de contrats
pour une durée de 24 mois), soit 350% par rapport à
2005.
Sur le segment entreprises, 13 000 lignes ont été fidéli-
sées, soit une augmentation de 32% par rapport à 2005
(56% appartiennent à des grands comptes).
34

35

résultat

Evolution de l'EBITDA (Millions dh) 2006 2055 44% 2005 41% 1736 2004 48% 1700 2003
Evolution de l'EBITDA (Millions dh)
2006
2055
44%
2005
41%
1736
2004
48%
1700
2003
35%
1009
2002
17%
384
435%
-6%
2001
-89
-133%
-884
2000
EBITDA
Marge EBITDA
Une profitabilité
de plus en plus soutenue
Grâce à ses efforts orientés vers la satisfaction des clients et sa politique rigoureuse en
matière de maîtrise des coûts, Méditel consolide ses performances opérationnelles.
De plus en plus profitable, Méditel présente, à
fin 2006, des ratios de rentabilité en constante
progression. En effet, l’EBITDA (résultat d’exploi-
tation avant amortissements, impôts et charges
financières) a dépassé la barre de 2 milliards
de dirhams enregistrant ainsi une progression
de 18% par rapport à 2005. Une performance
remarquable après sept ans seulement
d’existence. Depuis 2002, l’EBITDA a progressé
de 435%. Méditel affiche, par ailleurs, un taux de
marge d’EBITDA (EBITDA sur Chiffre d’Affaires)
de 44%.
Cette maîtrise des coûts a permis par conséquen-
ce, d’obtenir une croissance d’EBITDA supérieure
à celle des revenus nets (18% contre 9%).
Les fondamentaux de Méditel en 2006 ont été à
l’origine d’un Résultat Net remarquable : 458
millions de dirhams, soit une progression de plus
de 266% par rapport à 2005.
Avec un amortissement enregistrant un niveau
similaire par rapport à l’exercice 2005, le Résultat
d’Exploitation (EBIT) s’est établi à 880 millions
de dirhams à fin 2006, en amélioration de 58%
comparativement à une année auparavant.
Si ces résultats sont aussi performants, c’est
grâce au dynamisme commercial de Méditel qui a
pu, avec 150 différentes initiatives commerciales
lancées en 2006, accroître son parc clients de 27%
par rapport à 2005 et totaliser ainsi 5,298 millions
de clients.
Cette croissance de la profitabilité s’est adossée
à une politique rigoureuse de maîtrise des coûts.
En dépit d’une activité commerciale intense, les
charges opérationnelles de Méditel n’ont connu
qu’une légère augmentation de 1% en 2006.

36

connu qu’une légère augmentation de 1% en 2006. 36 Particuliers, entreprises… Les revenus se répartissent

Particuliers, entreprises…

Les revenus se répartissent sur plusieurs segments

Depuis l’attribution de la deuxième licence fixe, les revenus de Méditel connaissent une certaine évolution. Bien entendu, c’est le segment du mobile qui représente l’essentiel du chiffre d’affaires.

Méditel compte, à fin 2006, 5,3 millions de clients dans le mobile avec une prépondérance du seg- ment du prépayé (environ 4,9 millions de clients). Pour le Post Payé, le nombre de clients atteint les 280.000 et Tilifoune Dial Dar, 100.000 clients.

L’évolution du nombre de clients a fait en sorte qu’une nouvelle répartition des revenus se mette en place.

Bien qu’il ne représente que 2% de la clientèle globale, le segment représenté par Tilifoune Dial Dar, le fixe Entreprise, les téléboutiques et le transit international a atteint 6% dans le chiffre d’affaires global de Méditel. Les 94% sont représentés par le segment mobile dans son ensemble (Post Payé et Prépayé).

Ce segment devrait participer davantage dans les résultats avec le lancement de nouveaux produits et l’initiation de nouvelles campagnes de promotion.

Par ailleurs, les revenus générés par l’activité IRI (Interconnexion, Roaming et International) ont représenté une partie importante des revenus globaux de la compagnie de l’année 2006 et ont progressé de 15 % par rapport à 2005.

37

38

Un plan d'action ambitieux

La concrétisation d’un plan d’action ambitieux impose des moyens et une organisation adaptée. Méditel, conscient de la mission stratégique que les autorités lui ont dévolues depuis l’obtention de la licence GSM en 1999, a su donner à cette règle tous ses titres de noblesse.

D’abord les moyens : en octobre 2005, Méditel mandate des banques marocaines pour la mise en place d’un montage pour la reconversion d’une dette en devise de près de 6,3 milliards de dirhams. La reconversion de la dette en devise permet à Méditel d’ harmoniser la monnaie des recettes et des dépenses limitant les risques encourus sur le plan financier et permet une flexibilité en termes de financement et de mise en œuvre d'une stratégie de croissance interne et externe.

Méditel continue d’accroître sa notoriété grâce au rythme soutenu des actions commerciales, événementielles et promotionnelles qui animent

le marché des télécommunications.

Avec plus de 200 millions de dirhams consacrés

à la communication, tous segments confondus,

soit le deuxième plus grand budget média du pays, Méditel a réalisé en 2006 plus de 89 campagnes publicitaires (télévision et affichage principalement). Des campagnes qui évoluent en

fonction du positionnement de l’opérateur qui, d’un acteur exclusivement tourné vers la téléphonie mobile, devient, avec l’obtention de la licence d’exploitation de la téléphonie fixe un opérateur global multiservices. De même, en 2006, Méditel

a poursuivi sa politique de sponsoring axée sur

le partage des moments forts et l’émancipation des talents. Ce qui témoigne de la présence d’une puissante stratégie marketing sur laquelle Méditel s’appuie pour renforcer son leadership sur le marché.

Ensuite une organisation : Méditel a initié en 2006 une nouvelle organisation basée sur la mise en place de Business Units. Méditel a adapté son organisation à la nouvelle segmentation de marché. Ainsi, les Business Units ont pour mission de suivre via des études de terrain l’évolution de la demande, d’adapter les offres déjà existantes et de mettre sur le marché de nouvelles offres innovantes.

Les moyens conjugués à une organisation qui stimule les équipes a permis de réaliser des résultats plus que satisfaisants. Bâtie autour de quatre valeurs motrices, à savoir Force, Innovation, Sympathie et Proximité, la marque

39

40

40 Une reconversion de la dette à l’origine d’une flexibilité fidèle à son image de pionnier,

Une reconversion de la dette à l’origine d’une flexibilité

fidèle à son image de pionnier, Méditel a initié l’opération de reconversion de dette en devises la plus importante dans l’histoire du pays. En octobre 2005, Méditel mandate les groupes BMCE Bank, CDG et Attijawafa bank pour la mise en place d’un montage pour la reconversion d’une dette en devise de près de 6,3 milliards de dirhams. huit mois après (juin 2006), le syndicat bancaire honore son contrat et Méditel rembourse ses créanciers internationaux.

En termes d'impact, la reconversion de la dette de l’opérateur a mis en exergue deux enseignements majeurs :

Méditel a la capacité de mener des opérations stratégiques grâce à la mobilisation de ses ressources propres. En effet, la reconversion de la dette a été menée par les équipes de l’opérateur, tant sur le plan montage qu’en phase d’exécution et de suivi.

Le marché financier marocain a témoigné de son capital confiance dans les fondamentaux économiques de l’opérateur. Preuve en est les résultats du sondage réalisé à la veille de l’opération de reconversion de la dette et qui révèle que les banques sont prêtes à accompagner Méditel dans ses projets de développement.

Côté objectif, la reconversion de la dette en devises permet à Méditel d’adosser la monnaie de la recette sur celle de l’endettement. Une harmonisation qui limite les risques encourus sur le plan financier et permet une flexibilité en termes de financement et de mise en œuvre

de stratégie de croissance interne et externe. Cela est d’autant plus opportun que l’opérateur s’inscrit dans une optique d’investissement pour satisfaire sa clientèle et asseoir sa notoriété d’opérateur global et multiservice. Et pour disposer d’une marge de manœuvre financière confortable, l’opérateur se devait de reconvertir sa dette en devises qui le liait à plusieurs institutions financières internationales par des contrats très contraignants.

réalisations

par des contrats très contraignants. réalisations Une organisation en Business Units Une ambition, mais
par des contrats très contraignants. réalisations Une organisation en Business Units Une ambition, mais
par des contrats très contraignants. réalisations Une organisation en Business Units Une ambition, mais
par des contrats très contraignants. réalisations Une organisation en Business Units Une ambition, mais
Une organisation en Business Units Une ambition, mais aussi des moyens et une organisation dédiée

Une organisation en Business Units

Une ambition, mais aussi des moyens et une organisation dédiée à la réussite du projet d’entreprise et la satisfaction client. Méditel a initié en 2006 une nouvelle organisation basée sur la mise en place de Business Units. L’objectif de cette structure est de créer une émulation au sein de l’entreprise en affrontant les résultats des unités d’affaires de l’entreprise, les poussant davantage à optimiser leurs résultats par la créativité et la réactivité aux besoins du marché.

Pour consolider sa position et accroître sa part de marché, la vision formulée par Méditel repose sur deux éléments essentiels : le déploiement d’une politique differenciée et adaptée à chaque segment de marché et la faculté d’innover et de s’adapter aux attentes des clients et prospects.

Pour donner corps à cette vision, Méditel a adapté son organisation à la nouvelle segmentation de marché. Ainsi, les Business Unit ont pour mission de suivre via des études de terrain l’évolution de la demande, d’adapter les offres déjà existantes et de mettre sur le marché de nouvelles offres innovantes.

La segmentation a mené vers une organisation articulée en fonction de la clientèle-cible et du type de produits. Ainsi, le marché est partagé en deux, selon la formule classique, entre les particuliers et l’entreprise. Au sein même de ces catégories,

la segmentation est renforcée en se spécialisant par type d’offres. Ainsi, l’organisation par marché distingue le Post Payé du Prépayé, la data du transport de la voix… L’avantage de cette structure est qu’elle permet une spécialisation avancée au sein de l’entreprise et donc une connaissance approfondie des besoins des clients.

A cela s’ajoute, la création d’une structure

entièrement dédiée à la satisfaction client. C’est une nouveauté enregistrée en 2006 et qui vise,

via des plans marketing adaptés, de renforcer la

fidélisation des clients de Méditel.

en 2006 et qui vise, via des plans marketing adaptés, de renforcer la fidélisation des clients
en 2006 et qui vise, via des plans marketing adaptés, de renforcer la fidélisation des clients

41

réalisations

Positionnement :

devenir la marque la plus aimée au Maroc

Depuis sa création en 1999, Méditel a adopté une stratégie tournée vers le client et l’a enrichi par des initiatives pertinentes. Au centre de la stratégie de développement de

l’opérateur se trouve sa marque Méditel qui, fondée sur un positionnement fort, continue de se développer avec l’ambition de devenir la marque préférée des Marocains.

Enracinée dans la société, la marque Méditel tire sa force de l’écoute de son marché. Bâtie autour de quatre valeurs motrices, à savoir, Force, Innovation, Sympathie et Proximité, la marque Méditel continue d’accroître sa notoriété grâce au rythme soutenu des actions institutionnelles, commerciales, événementielles et promotionnelles qui animent le marché des télécommunications, en particulier, et ceux de la culture de l’art et de la promotion des jeunes, de manière plus large.

Avec plus de 200 millions de dirhams consacrés à la communication, tous segments confondus, soit le deuxième plus grand budget média du pays, Méditel a réalisé en 2006 plus de 89 campagnes publicitaires (télévision et affichage principalement). Des campagnes qui évoluent en fonction du positionnement de l’opérateur qui, d’un acteur exclusivement tourné vers la téléphonie mobile, devient, avec l’obtention de la licence d’exploitation de la téléphonie fixe un opérateur global multiservice. Le passage d’un positionnement à un autre ne fait pas perdre à la marque sa cohérence et sa force de pénétration en maintenant sa proximité du client, son innovation et sa force d’adaptation à la demande du marché.

Du business, mais aussi de l’émotion, de la chaleur, du partage. Méditel est la marque partenaire des émotions. En 2006, Méditel a poursuivi sa politique de sponsoring axée sur le partage des moments forts et l’émancipation des talents. Cette politique s’est traduite par le soutien de nombreux festivals et manifestations musicales et culturelles à forte audience dans plus de 18 villes du Royaume :

Festival de Musique de Casablanca, Mawazine, Musiques Sacrées de Fès, Festival de la Magie, Tanjazz, etc.

Sacrées de Fès, Festival de la Magie, Tanjazz, etc. Cinéma, sport, musique… Méditel n’hésite pas à
Sacrées de Fès, Festival de la Magie, Tanjazz, etc. Cinéma, sport, musique… Méditel n’hésite pas à

Cinéma, sport, musique… Méditel n’hésite pas à s’approprier des événements phares et à s’associer à des idoles nationales, à l’instar de Chemmakh, Hajji et Hassan El Fad, pour véhiculer son message d’opérateur ancré dans la société, prêt à accompagner les talents et à satisfaire le client tant sur le plan technologique qu’émotionnel. Ce qui témoigne de la présence d’une puissante stratégie marketing sur laquelle Méditel s’appuie pour renforcer son leadership sur le marché.

4242

Plus de 150 initiatives commerciales ont vu le jour en 2006

La force de Méditel réside dans sa capacité à épater le marché par l’innovation. Preuve en est le nombre croissant des offres commerciales diversifiées qui aliment le marché depuis la mise en service de Méditel. L’année 2006 ne déroge pas à cette règle.

L’année 2006 a, en effet, été l’année du lancement

de l’offre résidentielle Tilifoune Dial Dar et de la refonte du business de la Publiphonie. Le fixe pour l’entreprise n’est pas en reste. Méditel

a lancé « NéoFix » doté d’un plan tarifaire de

base en fonction des besoins et des types de consommation. Dans la même lignée, NéoData, est une offre de service de réseau privé virtuelle IPVPNquipermetauxentreprisesdecommuniquer en utilisant le réseau IP de Méditel avec un débit garanti. L’internet a son NéoNet qui offre un accès illimité à la navigation. Plus sophistiqué

est le NéOfix Opti, une offre forfaitaire Multiligne partageable avec des tarifs avantageux. Les centres d’appels sont aussi dans la ligne de mire de Méditel qui leur a consacré une offre adaptée avec une facturation à la seconde. Toujours pour l’entreprise, Méditel a mis sur le marché des forfaits ajustables principalement dédiés aux PME, avec une tarification spéciale

et des gratuités au niveau des communications

nationales, internationales et GPRS.

Sur le segment de la publiphonie, Méditel a

développé des offres multiples visant à accroître

la capillarité du réseau. L’offre a été, en outre,

relayée par des aménagements tarifaires et des promotions attractives comme la « Promotion Ramadan » qui a mis à disposition des clients des tarifs très compétitifs vers des destinations comme la France , l’Arabie Saoudite, etc.

Sur le segment Prépayé Particuliers, Méditel a

capitalisé sur le plan Batal et le réaménagement des plans existants à travers la mise en place d’offres « bundlées ». Le marché a également découvert de nouvelles offres ciblées comme le pack « Journée de la Femme » à destination de

la cible féminine, du pack « Mondial » pour les

jeunes sportifs et du pack « Chaabi ».

Le

l’innovation. En 2006, Méditel a concentré ses

pas échappé à

marché

des

forfaits

n’a

efforts sur un recrutement qualitatif via la relance des forfaits Premium 6h, 9h, et 12h, des forfaits AVie etdel’Offretrafic1500dhs.Cepositionnement a permis l’augmentation des revenus, elle-même récompensée par une vaste opération de refonte des points rouges pour fidéliser les clients.

Sur le plan de l’activité internationale, l’année

2006 a été marquée par la conclusion de plus

de 84 nouveaux accords de roaming, ce qui représente un total de 315 opérateurs desservant plus de 164 destinations. Une augmentation justifiée puisque les revenus générés par l’activité IRI (Interconnexion, Roaming et International) ont représenté une part importante des revenus globaux de l’année 2006 en progression de 15% par rapport à 2005.

Pour renforcer davantage ce pôle d’activité, Méditel a procédé en 2006 à l’ouverture d’une route directe d’acheminement du trafic entre France Telecom et le réseau Méditel, lui permettant ainsi d’optimiser les coûts de son trafic sortant.

Enfin, durant le premier semestre 2006, l’offre de services de contenu a connu une activité promotionnelle intense s’appuyant sur de grands événements sportifs internationaux tels que la CAN 2006 ou la Coupe du Monde 2006.

2006 a été clôturée sur une note particulière :

l'opération 100 jours – 100 voitures. Cette action consistait à offrir chaque jour une voiture à un client tiré au sort parmi ceux ayant participé à la tombola, soit en envoyant un SMS premium au 2222 soit en appelant le service vocal 2222. Ce concept novateur est considéré comme le jeu le plus important de l’histoire des télécoms au Maroc et a défié tous les pronostics en termes de participation des clients de Méditel. Cet exploit technique et marketing met en avant la volonté de Méditel de conserver son positionnement pionnier en terme d’innovation.

4343

44

Une institution responsable, engagée et citoyenne

Le débat de la responsabilité sociale semble recouvrir une résonance théorique importante donnant naissance à une rhétorique et à de nouvelles pratiques managériales. A Méditel, la dimension sociale de l’entreprise a été présente dès sa création. Aujourd’hui, grâce à sa mobili- sation croissante, Méditel accompagne la dyna- mique d’investissement dans l’environnement marocain en tant qu’institution responsable, engagée et citoyenne. Méditel s’inscrit aussi comme un promoteur majeur de la qualité de vie des habitants de la cité.

Grâce à son engagement, Méditel a pu initier et mettre en œuvre des projets de grande envergure, déclinés en trois axes majeurs : Education, Solidarité & Santé, Culture.

Ainsi, au titre de l’année 2006, Méditel a poursuivi son soutien aux différents acteurs de la scène culturelle et artistique nationale en devenant partenaire de 12 festivals musicaux, 5 concerts, 13 événements culturels et 6 événements sportifs.

L’année 2006 a été particulièrement dense en matière de sponsoring et de mécénat, consacrant Méditel en tant qu’entreprise responsable et renforçant son image auprès de la société civile et du grand public.

Ces actions ont consisté en l’accompagnement de nombreuses initiatives à caractère social, éducatif ou culturel. Elles ont été menées en concert notamment avec la Fondation Mohammed V, la Fondation Mohammed VI, les Enfants du Cœur, l’association Bayti, l’Heure Joyeuse, la Fondation Orient Occident, l’ALCS…

Méditel a été par ailleurs à l’origine du développement du concept des micro-entreprises en participant à la création de plus de 9.000 points de vente et 16.000 points de recharge.

Les efforts de Méditel en matière d'éclosion d’une culture de citoyenneté se sont traduits par l’élaboration d’un code déontologique. Objectif :

renforcer l’engagement de l’opérateur et assurer le suivi des différentes actions entreprises à ce niveau.

Dans ce programme, Méditel consacre un grand chapitre à la préservation de la santé des citoyens et à leur bien-être. Si, à ce jour, aucune étude scientifique n’a démontré l’existence d’un quelconque risque dû aux ondes électromagnétiques émises par les équipements de téléphonie mobile, Méditel assume un engagement de vigilance et de totale transparence.

Sur ce registre, une organisation a été mise en place pour suivre attentivement les recherches de la communauté scientifique. L’objectif consiste également à veiller au respect des réglementations en vigueur et collaborer étroitement avec les autorités publiques, nationales et locales, dans un esprit de responsabilité et de concertation.

Enfin, conformément à ses engagements d’entreprise socialement responsable, Méditel a mis en place une politique rigoureuse d’achat dont les maîtres-mots sont la transparence et l’équité.

45

responsaBilté

Corporate

Méditel, acteur du développement local et promoteur important des initiatives éducationnelles Au-delà de son rôle

Méditel, acteur du développement local et promoteur important des initiatives éducationnelles

Au-delà de son rôle d’acteur majeur du marché des télécoms, Méditel a inscrit le développement local et durable en tête de ses priorités. Méditel est convaincu du rôle des entreprises dans l’éclosion d’une culture de solidarité. Cette démarche s’appuie sur l’expertise acquise à l’international et sur un partenariat structurant avec ses partenaires institutionnels, la société civile et la fondation Telefónica Maroc, tant sur le plan régional que national. Grâce à sa mobilisation croissante, Méditel accompagne ainsi la dynamique d’investissement dans l’environnement marocain en tant qu’institution responsable, engagée et utile.

Partenaire technologique et financier des projets de promotion du savoir et de l’éducation auprès des couches les plus défavorisées, Méditel s’inscrit comme un promoteur majeur dans l’élaboration d’une cohésion sociale et l’amélioration de la qualité de vie des individus, urbains et ruraux. Par son action citoyenne et sociétale soutenue, Méditel a pu ainsi initier et mettre en œuvre, des projets de grande envergure. Ils sont déclinés en trois axes majeurs : Education, Solidarité, Santé et Culture.

ANIMATIONS SOCIOCULTURELLES :

Comme chaque année, Méditel s’implique fortement dans la vie culturelle et artistique du pays à travers la participation dans plusieurs manifestations.

Méditel s’affirme ainsi comme un acteur social et culturel incontournable dans le paysage marocain, grâce à un sponsoring musical de

qualité (42%), sportif (18%) et culturel (14%). Par ailleurs, à chaque fois que l’occasion se présente, Méditel n’hésite pas à s’impliquer pour encourager les nouveaux talents. Des actions qui ont contribué favorablement à valoriser l’identité visuelle de l’opérateur.

Acteur citoyen de premier ordre, Méditel,

« Partenaire de tous ceux qui aiment l’émotion »

a toujours su se mobiliser pour promouvoir

davantage le paysage culturel marocain dans toutes ses dimensions, sans oublier de valoriser les différents héritages historico-culturels.

Ainsi, depuis sa création, Méditel a associé son image à celle du festival Gnawa d’Essaouira, le rendez-vous musical marocain le plus médiatisé

à l’international, rassemblant chaque année

quelque 400.000 personnes dans une ambiance festive célébrant la fusion des rythmes et des cultures.

4646

Ce festival a toujours été pensé sous le prisme de la dynamique socioculturelle induite et dont l’impact va bien au-delà de la ville d’Essaouira. Méditel a été également présente dans d’autres rendez-vous culturels tels que le Festival international des Andalousies atlantiques, le Festival de Casandalouse, le Festival de la Rose de Kelaat Mgouna, le festival de jazz à Tanger.

CRÉATION D’EMPLOIS :

Méditel, un acteur majeur

Au fil de son développement, Méditel est devenu un important pourvoyeur d’emplois. Méditel compte actuellement plus de 900 collaborateurs en direct. Le réseau de distribution et d’autres partenaires ont créé de manière directe ou indirecte environ 20.000 postes. Cet effort se poursuit. Méditel est à l’affût de compétences pointues dans différents domaines au même titre que les distributeurs. Pour adapter l’offre du marché à cette demande, Méditel a mis en place un minutieux programme de formation avec la participation de professionnels.

cette demande, Méditel a mis en place un minutieux programme de formation avec la participation de
cette demande, Méditel a mis en place un minutieux programme de formation avec la participation de

4747

48

responsaBilté

Corporate

48 responsaBilté Corporate Politique RH Ce volet ressources humaines figure en tête des priorités. L’objectif est

Politique RH

Ce volet ressources humaines figure en tête des priorités. L’objectif est que les employés soient suffisamment motivés et valorisés. La Direction des Ressources humaines joue également un rôle d’écoute et de conseil pour les salariés. Elle a aussi pour mission de favoriser l’égalité des chances et de permettre aux salariés d’évoluer dans un environnement favorable.

Les hommes et les femmes de Méditel sont ses meilleurs atouts. C’est pourquoi Méditel a mis en place une politique des ressources humaines dynamique, découlant des principes de gestion et des valeurs de Méditel :

Ethique et intégrité : un environnement sain dans le respect mutuel et la transparence un environnement sain dans le respect mutuel et la transparence

Développement : favoriser le développement comme levier d’épanouissement et d’enri- chissement professionnel favoriser le développement comme levier d’épanouissement et d’enri- chissement professionnel

innovation : innover en permanence, apporter de la valeur à notre organisation, nos clients, nos actionnaires innover en permanence, apporter de la valeur à notre organisation, nos clients, nos actionnaires

Esprit d’équipe : une équipe gagnante qui puise sa force dans la synergie une équipe gagnante qui puise sa force dans la synergie

leadership : engager les personnes et les faire progresser à travers l’influence et la reconnaissance engager les personnes et les faire progresser à travers l’influence et la reconnaissance

orientation client : satisfaire nos clients est notre priorité, en offrant une qualité de service exceptionnelle et une satisfaire nos clients est notre priorité, en offrant une qualité de service exceptionnelle et une relation de confiance à long terme.

Micro-entreprises :

Méditel appuie l’initiative privée

Une entreprise citoyenne est une entreprise qui participe à la création de la richesse à travers notamment l’encouragement de l’initiative entrepreneuriale. Depuis le démarrage de son activité, Méditel a permis la création de plus de 1.300 points de vente et 16.000 points de recharge. L’action de Méditel ne s’arrête pas à ce niveau puisqu’elle participe à l’accompagnement de ses nouveaux partenaires, et ce à tous les stades de la création et du fonctionnement. Suivi, conseil, aide… Méditel ne ménage aucun effort pour que ces micro- entreprises puissent opérer dans un environnement favorable et parviennent, in fine, à voler de leurs propres ailes.

RESPONSABILITÉ SOCIALE

Elaboration d’une charte

L’engagement de Méditel dans la responsabilité sociale d’entreprise ne date pas d’aujourd’hui. Acteur principal dans le développement économique du pays, Méditel est également très active en matière d’actions citoyennes.

Cet effort s’est soldé par l’élaboration d’un code déontologique. Objectif : renforcer l’engagement de l’opérateur et assurer le suivi des différentes actions entreprises à ce niveau. Ce code implique les différentes parties prenantes, à savoir les clients, les fournisseurs, les salariés et les actionnaires.

EDUCATION, SANTÉ ET CULTURE

Méditel renforce son rôle social

L’année 2006 a été particulièrement dense en matière de sponsoring et de mécénat, consacrant Méditel en tant qu’entreprise citoyenne responsable et renforçant son image auprès de la société civile et du grand public. Ces actions ont consisté en l’accompagnement de nombreuses initiatives à caractère social, éducatif ou culturel. Elles ont été menées en concert notamment avec la Fondation Mohammed V, la Fondation Mohammed VI, les Enfants du Cœur, l’association Bayti, l’heure joyeuse, la Fondation Orient Occident, l’ALCS…

EDUCATION

Ces initiatives viennent renforcer les autres actions déjà entreprises par Méditel en faveur notamment de l’éducation:

• Un centre pour les enfants de la rue à Tétouan en partenariat avec la fondation Codespa et APISF.

• Un collège rural du douar Bougdour près de Tanger, initié avec la Fondation BMCE.

• Un centre d’enseignement et de culture à La- rache.

• la création de classes didactiques dans le cadre d’un partenariat avec la fondation Codespa.

• l'équipement de salles informatiques de plu- sieurs associations avec la soutien de la Fon- dation Telefónica Maroc.

SOLIDARITÉ

Méditel réinvestit, encore une fois, le champ social. Durant le mois de Ramadan, Méditel reverse à l'association Banque Alimentaire un pourcentage de ses revenus, et ce, sur certains types de transactions commerciales réalisées dans le segment de la recharge et de MédiJahiz. Au-delà du mois de Ramadan durant lequel de nombreux acteurs associatifs se mobilisent par solidarité avec les personnes en situation de précarité, l’action de Méditel avec la banque alimentaire est de nature à procurer des denrées alimentaires à des associations sérieuses qui s’occupent de personnes démunies tout au long de l’année et sur tout le territoire marocain.

En fait, ce don qui sera déduit de la vente des packs MédiJahiz ainsi que des recharges Méditel, s’adosse sur des offres commerciales spécifiques et à fort impact, que Méditel a développé, et sur lesquels l’entreprise reversera une partie de ses revenus. Socialement responsable, Méditel permettra, grâce à son action, de lutter contre la faim et la précarité dans de nombreuses régions du Maroc.

SANTÉ

Méditel a toujours été sensible aux actions de protection de la santé à travers la participation dans plusieurs campagnes. Cet effort s’est poursuivi tout au long de l’année 2006 via des actions ciblées.

Ce projet vient confirmer le rôle de premier plan qu’occupe Méditel dans la prévoyance sanitaire. Ces actions s’ajouteront à celles déjà engagés :

• Protection des non-voyants de Marrakech.

• Soins aux handicapés en collaboration avec la Fondation Codespa.

• Lutte contre le sida avec à travers l’appui des actions de l’Association de lutte contre le sida (ALCS).

• Soutien des diabétiques de Mohammedia.

• La charte des engagements qualité-sûreté du réseau Méditel

MÉDITEL S’ENGAGE

• à respecter les meilleures normes nationales et internationales en vigueur concernant l’aménagement des réseaux de téléphonie mobile ;

• à ne rien faire qui pourrait porter sciemment atteinte à la santé et la sécurité des utilisateurs et à tenir informer l’opinion publique et les autorités du pays des dernières recherches scientifiques en la matière ;

• à rechercher en concertation avec l’ensemble des acteurs locaux les solutions les plus équilibrées pour l’esthétique des sites et la protection de l’environnement ;

• à mobiliser l’ensemble de ses collaborateurs sur la base de valeurs éthiques et citoyennes ;

• à être toujours une entreprise ouverte à toute demande d’information de la part des citoyens, des organisations de la société civile et des pouvoirs publics.

49

Une politique d’achat qui respecte les règles de transparence et de normes sociales Le respect
Une politique d’achat qui respecte les règles de transparence et de normes sociales Le respect

Une politique d’achat qui respecte les règles de transparence et de normes sociales

Le respect des règles de transparence est un gage que Méditel a pris depuis le départ. Evoluant dans un contexte de normalisation, l’opérateur assume son rôle d’entreprise citoyenne soucieuse des principes d’équité et de développement durable.

Tous les départements de Méditel, sans exception, respectent scrupuleusement ces règles de bonne gouvernance. L’objectif est d’asseoir et réconforter la confiance non seulement des clients mais aussi des partenaires qu’ils soient prestataires ou équipementiers.

Sur ce registre, Méditel a mis en place une politique rigoureuse d’achat qui puise ses fondements dans les règles de transparence et d’équité.

Adossée à des entreprises aussi performantes que Telefónica et Portugal Télécom, Méditel bénéficie du transfert de son savoir-faire dans ce domaine. L’objectif est d’arriver à réaliser des économies tout en respectant les règles de bonne gouvernance.

C’est la raison pour laquelle Méditel cherche toujours à diversifier ses sources d’approvision- nement, dans une optique de transparence et d’égalité des chances.

Ceci étant, Méditel n’hésite pas, par ailleurs, à récompenser ses partenaires les plus performants en créant une relation gagnant-gagnant.

responsaBilté Corporate Respect des normes d’émissions électromagnétiques : La RSE Méditel en oeuvre Pour
responsaBilté
Corporate
Respect des normes
d’émissions électromagnétiques :
La RSE Méditel en oeuvre
Pour Méditel, un réseau de qualité est un réseau qui obéit aux meilleurs critères
techniques, sans « zones blanches » et d’un confort d’écoute parfait. Mais c’est aussi
une infrastructure qui respecte l’individu dans son environnement quotidien. Un aspect
sur lequel Méditel s’est attelé depuis son installation.
Consciente de l’impact de ses activités sur le
patrimoine culturel et naturel marocain, Méditel
a
fait de l’intégration paysagère des antennes un
pilier de sa politique environnementale.
Méditel n'occulte pas l’impact de son activité sur
le bien-être de la population et surtout de leur
santé. Si, à ce jour, aucune étude scientifique
n’a démontré l’existence d’un quelconque risque
dû aux ondes électromagnétiques émises par
les équipements de téléphonie mobile, Méditel
assume un engagement de vigilance et de totale
transparence.
faut savoir qu’une onde détermine le niveau
du champ électromagnétique. La puissance
d’émission d’une antenne-relais varie en
moyenne de 10 à 20 W. Celle d’un téléphone
mobile ne dépasse jamais 2 W.
Il
Sur ce registre, une organisation a été mise en
place pour suivre attentivement les recherches
de la communauté scientifique. L’objectif
consiste également à veiller au respect des
réglementations en vigueur et à collaborer
étroitement avec les autorités publiques,
nationales et locales, dans un esprit de
responsabilité et de concertation.
Ce souci sanitaire et environnemental s’inscrit
parfaitement dans la stratégie de Méditel.
En effet, l’opérateur adhère totalement à la
responsabilité sociale d’entreprise à travers
l’initiation et la mise en place de toutes les
actions susceptibles de conforter le citoyen en
améliorant son cadre de vie.
50
la mise en place de toutes les actions susceptibles de conforter le citoyen en améliorant son

5151

52

L'ère de la convergence

La stratégie de Méditel est fondée sur des données objectives émanant du marché. Une analyse profonde de l’existant et des ouvertures programmées dans le cadre de la poursuite de la libéralisation des télécoms, révèle d’emblée les perspectives d’un secteur en pleine ébullition.

Ainsi, la convergence des services voix et données constitue un changement majeur pour le secteur des télécommunications. L’émergence des technologies IP permet de combiner des offres de téléphonie, d’Internet et de multimédia. De même que la mobilité gagne de plus en plus de terrain. Aussi, le marché assistera-t-il dès 2007 à l’émergence d'offres Internet mobile de troisième génération (3G) ainsi que le développement des offres multimédias combinant technologie filaire, surtout la fibre optique, et le contenu audiovisuel. Méditel, dont les nouveaux métiers pèsent déjà 6% du chiffre d’affaires à fin 2006, inscrit sa stratégie dans cette tendance innovatrice et envisage de tirer profit des prochaines étapes de la libéralisation : portabilité, dégroupage…

La téléphonie mobile n’est pas en reste. Le taux de pénétration du mobile dépasse à peine 50% de la population marocaine. Cette situation révèle un gisement significatif sur la filière low cost. Elle témoigne aussi du potentiel de développement sur des filières innovatrices.

La réussite de cette stratégie se base sur une politique d’investissement soutenue pour mettre en place une infrastructure permettant de développer des offres touchant à tous les segments du marché. Ce qui explique que Méditel ait déjà souscrit à la mise en place d’une infrastructure d’accès basée sur deux types de technologies :

Wimax, Fibre Optique, Faisceau Hertzien…

L’arrivée des services de 3 ème génération devrait enrichir l’offre mobile et donner un nouveau souffle au marché des télécommunications au Maroc.

53

54

proGrés

54 proGrés Portabilité, dégroupage… Le calendrier réglementaire est source d’opportunités L’ouverture de la

Portabilité, dégroupage… Le calendrier réglementaire est source d’opportunités

L’ouverture de la concurrence dans le segment de la téléphonie fixe marque n’est pas l’étape ultime dans la libéralisation du marché des télécommunications au Maroc. Ainsi, en plus des opportunités qu’offre le fixe, le développement du business trouve racine dans deux sortes d’évolutions : technologique et commerciale.

Sur le plan technologique, la convergence des services voix et données constitue un change- ment majeur pour le secteur des télécommunica- tions. L’émergence des technologies IP permet de combiner des offres de téléphonie, d’Internet et de multimédia. Cela est d’autant plus prévisible que les applications et les contenus s’adaptent de plus en plus à tous les types de terminaux, de sorte qu’ils soient accessibles depuis un télépho- ne mobile, le téléphone de la maison, un PC ou un ordinateur de poche. En outre, les nouvelles technologies radio offrent des débits qui se rap- prochent des technologies filaires et proposent des couvertures significatives à moindre coût.

Méditel, dont les nouveaux métiers pèsent déjà 6% du chiffre d’affaires à fin 2006, inscrit sa stra- tégie dans cette tendance innovatrice et envisage de tirer profit des prochaines étapes de la libéra- lisation, à commencer par le dégroupage (partiel prévu à partir de 18 mois après l’attribution des licences fixes) et la portabilité inscrite dans le ca- lendrier 2007.

Sans oublier les efforts que Méditel envisage de doubler pour augmenter le taux de pénétration du mobile. Le marché du mobile devrait continuer à croître de façon significative. Une progression qui vise deux segments distincts du marché.

D’abord, les produits de masse. Le taux de pé- nétration du mobile dépasse à peine 50% de la population marocaine. Cette situation révèle un gisement significatif. Les classes défavorisées ne sont pas servies par les offres actuelles du mar- ché. Cela représente un potentiel de croissance important en usant d’offre adaptée aux classes visées.

Ensuite, grâce à l’innovation, Méditel table sur l’augmentation des revenus sur le segment mo- bile par l’utilisation de la 3G, une technologie qui permet d’optimiser l’utilisation du GSM en l’ouvrant à de nouveaux horizons.

Un investissement soutenu pour accompagner une concurrence prononcée

Il est clair que pour tirer profit des opportunités qu’offre l’ouverture totale du marché des télécommunications, cela nécessite un effort en investissement assez important et ininterrompu.

Le développement d’offres touchant à tous les segments du marché requiert une infrastructure dédiée avec des applications qui offrent de nouveaux services. Ce qui explique que Méditel ait déjà souscrit à la mise en place d’une infrastructure d’accès basée sur deux types de technologies : filaire et hertzienne. Ainsi, grâce à une convention signée avec l’ONCF en 2006, Méditel entre de plain pied dans la course de l’installation de réseau en fibre optique. Un réseau qui sera étendu à toutes les villes du Royaume avec une capacité répondant aux besoins du marché.

Sans oublier que l’exigence de plus en plus accrue de la mobilité oriente l’investissement vers l’installation de solution Internet basée sur des technologies nouvelles

comme la 3G. Méditel a fait le choix d’exploiter la technologie Wimax pour offrir une grande mobilité à ses clients avec des services à valeur ajoutée d’une grande qualité et dotée de débit satisfaisant.

Enfin, ayant droit, sur le plan réglementaire, de développer le mobile 3G, Méditel confirme par des investissements lourds et technologiquement fiables, sa volonté de jouer dans la cour des opérateurs globaux multiservices en se distinguant par des offres multiservices soutenues par des solutions minutieusement choisies en fonction des besoins du marché.

par des offres multiservices soutenues par des solutions minutieusement choisies en fonction des besoins du marché.
par des offres multiservices soutenues par des solutions minutieusement choisies en fonction des besoins du marché.

55

Les Own Shops

CASABLANCA 36, Boulevard d'anfa résidence anafe

RABAT 28 , avenue allal Ben abdellah / espace ennakhil 2 angle Boulevard ennakhil & Mehdi Ben Barka

56

MARRAKECh 279, avenue Mohammed v / 12 Complexe socio educatif Bab el Khmeis

TANGER 66, Boulevard Mohammed v / Magasin 68

OUJDA 38, rue sidi Brahim avenue Mohammed v

NADOR 240, avenue des Forces armées royales

LARAChE place la libération rue d'espagne iMM menara n° 33

AGADIR 101, avenue Hassan ii / immeuble acima avenue Hassan ii

fES 46, avenue Hassan ii

MEKNES 3, rue de paris. ville nouvelle

KENITRA 407, Boulevard Mohammed v

OwN ShOP MARJANE BOUSKOURA Galerie Marchande Marjane Bouskoura

OwN ShOP MARJANE AïN SEBâA Galerie Marchande Marjane ain sebaa

OwN ShOP MARJANE BOUREGREG Galerie Marchande Marjane Bouregreg

OwN ShOP MARJANE hAy RIyAD Galerie Marchande Marjane Hay riyad

OwN ShOP MARJANE MARRAKECh Galerie Marchande Marjane Marrakech

OwN ShOP MARJANE AGADIR Galerie Marchande Marjane agadir

OwN ShOP MARJANE TANGER Galerie Marchande Marjane tanger

58

58 Zone industrielle Sidi-Maârouf Téléphone (+212-22) 65 55 10/00 - fax (+212-22) 65 55 12 12

Zone industrielle Sidi-Maârouf Téléphone (+212-22) 65 55 10/00 - fax (+212-22) 65 55 12 12

60