Vous êtes sur la page 1sur 8
Août – 2013
Août – 2013

Négociations

des conventions collectives 2013 - 2017 :

Deux ententes de principe et une loi spéciale
Deux ententes de
principe et une
loi spéciale
Deux ententes de principe ET UNE LOI SPÉCIALE Les négociations des conventions collectives 2013-2017 passeront

Deux ententes de principe

ET UNE LOI SPÉCIALE

Les négociations des conventions collectives 2013-2017 passeront à l’histoire. Elles auront été marquées par plusieurs évènements.

Négocier dans le contexte de la loi 30

Dès le départ du processus de négociation, l’Alliance syn- dicale a dû composer avec les modifications apportées par la loi 30. Les parties syndicales devaient établir un protocole pour établir le fonctionnement des négociations. Lorsque le protocole fut statué, les négociations pouvaient alors débuter.

Les 19, 20 et 21 mars, les parties syndicales déposaient leurs demandes auprès des associations patronales.

Des demandes syndicales raisonnables

L’Alliance syndicale tient à rappeler le caractère raisonnable de ses demandes. Nous connaissons une période de crois- sance et nous battons des records de productivité jamais vus dans notre industrie. Nous savons que nos travailleurs et travailleuses sont des professionnels compétents et se clas- sent parmi les meilleurs au monde.

Nos demandes répondaient d’abord à un besoin de partage des richesses; on sait que les entrepreneurs ont engendré des records de profits dans la dernière décennie. Nous voulions également améliorer les conditions de travail qui touchent la santé et sécurité et la qualité de vie des travail- leurs et leur famille.

L’intransigeance des associations patronales

Jamais les syndicats n’auront été confrontés à un tel mur d’intransigeance des patrons. Des cahiers volumineux de demandes de reculs de nos conditions de travail ont été déposés par les associations patronales. Les négociations s’annonçaient difficiles. Aux tables de négociations, les concessions étaient rares du côté des patrons.

À la mi-mai, lorsque les médiateurs ont annoncé qu’ils ne prolongeaient pas leur mandat, l’Alliance espérait toujours une entente négociée dans les différents secteurs.

La grève : un choix difficile, mais nécessaire

Depuis 27 ans, il n’y avait pas eu de grève dans l’industrie de la construction. Mais, parce que les associations patronales ont fait preuve de fermeture et d’absence de concessions dans leurs demandes rétrogrades, l’Alliance n’a pas eu le choix de déclencher une grève générale le 17 juin 2013.

Cette grève s’est déroulée dans la conformité des lois. Les travailleurs qui se sont mobilisés ont fait preuve de civisme et de respect; l’Alliance tient à les remercier de leur participa- tion et leur implication dans la dénonciation des exigences patronales. Notre mobilisation a porté ses fruits pour deux secteurs; des demandes patronales ont été abandonnées et deux ententes ont alors été signées pour les secteurs résidentiel et génie civil-voirie.

Une loi spéciale pour les secteurs institutionnel/ commercial et industriel

Malgré deux ententes sectorielles, l’ACQ est demeurée sur ses positions; une loi spéciale, déposée le 30 juin, forçait le retour au travail des travailleurs et travailleuses de ces secteurs. Cette loi prévoit la continuité des conditions de travail actuelles sauf pour les salaires et les frais de déplacement où elle prévoit une hausse de 2 %.

Ainsi, les négociations entre l’Alliance syndicale et l’ACQ se poursuivront et les parties devront arriver à une entente de principe avant le 30 juin 2014. L’Alliance fera le néces- saire pour atteindre cet objectif, mais pas en sacrifiant nos conditions de travail.

Des dispositions communesAUX QUATRE SECTEURS Bien que chaque secteur possède sa propre convention collective, la loi prévoit

AUX QUATRE SECTEURS

Des dispositions communes AUX QUATRE SECTEURS Bien que chaque secteur possède sa propre convention collective, la

Bien que chaque secteur possède sa propre convention collective, la loi prévoit que certains articles des conventions collec- tives doivent être négociés pour l’ensemble des travailleurs de la construction. Ceci demeure vrai malgré l’adoption de la loi spéciale. Il s’agit notamment des dispositions qui touchent les régimes de base d’assurances et de retraite.

Les régimes de base sont ceux qui s’appliquent à l’ensemble des travailleurs, peu importe leur métier, leur spécialité ou leur occupation.

À ces régimes, peuvent s’ajouter des régimes supplémentaires qui sont négociés, aux tables de négociations sectorielles, pour certains métiers ou pour certaines spécialités ou occupations. Notez cependant qu’il n’y a pas de régimes supplémentaires dans le secteur résidentiel, sauf pour les électriciens.

dans le secteur résidentiel, sauf pour les électriciens. Assurances Une cotisation horaire additionnelle de 0,05 $

Assurances

Une cotisation horaire additionnelle de 0,05 $ pour l’employeur s’appliquera à compter de chacune de ces périodes :

Cette hausse de cotisation des employeurs permettra de bonifier, dans certains cas, les assurances que reçoivent les travailleurs invalides à long terme. Pour obtenir ces bonifica- tions, les individus devront répondre à certains critères. Le comité des avantages sociaux poursuivra ses travaux visant à définir les modalités d’octroi de ces sommes.

visant à définir les modalités d’octroi de ces sommes. Retraite Le tronc commun du régime de

Retraite

Le tronc commun du régime de retraite n’a pas été modi- fié. Rappelons que malgré les difficultés économiques que traversent bien des économies au plan mondial, notre régime de retraite demeure actuellement en bonne santé financière.

Congés annuels obligatoires Les dates de congés annuels prévues aux conventions collectives des secteurs résidentiel
Congés annuels obligatoires Les dates de congés annuels prévues aux conventions collectives des secteurs résidentiel

Congés annuels obligatoires

Les dates de congés annuels prévues aux conventions collectives des secteurs résidentiel et génie civil et voirie.

Vacances d’été

Du 21 juillet 2013 au 3 août 2013 Du 20 juillet 2014 au 2 août 2014 Du 19 juillet 2015 au 1 er août 2015 Du 24 juillet 2016 au 6 août 2016

Vacances d’hiver

Du 22 décembre 2013 au 4 janvier 2014 Du 21 décembre 2014 au 3 janvier 2015 Du 20 décembre 2015 au 2 janvier 2016 Du 25 décembre 2016 au 7 janvier 2017

Veuillez noter que les dates des congés annuels pour les secteurs institutionnel/commercial et industriel ont été déterminées jusqu’au 30 juin 2014.

3
3
Résidentiel EN VIGUEUR DEPUIS LE 28 JUILLET 2013 Salaire Augmentation de salaire dans le résidentiel

Résidentiel

EN VIGUEUR DEPUIS LE 28 JUILLET 2013

Résidentiel EN VIGUEUR DEPUIS LE 28 JUILLET 2013 Salaire Augmentation de salaire dans le résidentiel lourd

Salaire

Augmentation de salaire dans le résidentiel lourd et léger

28 juillet 2013

2 %

2 %

2 %

2,2 %

27 avril 2014

26 avril 2015

1 er mai 2016

Quelques exemples dans le secteur résidentiel lourd

 

Avant la signature

le 28 juillet

27 avril 2014

26 avril 2015

1 er mai 2016

Charpentier-menuisier, poseur de systèmes intérieurs, parqueteur-sableur

34,35 $

35,04 $

35,74 $

36,45 $

37,25 $

Briqueteur-maçon

34,07 $

34,75 $

35,45 $

36,16 $

36,96 $

Quelques exemples dans le secteur résidentiel léger

 

Avant la signature

le 28 juillet

27 avril 2014

26 avril 2015

1 er mai 2016

Charpentier-menuisier, poseur de systèmes intérieurs, parqueteur-sableur

31,43 $

32,06 $

32,70 $

33,35 $

34,08 $

Plâtrier

30,91 $

31,53 $

32,16 $

32,80 $

33,52 $

Manoeuvre

25,41 $

25,92 $

26,44 $

26,97 $

27,56 $

Redéfinition de la région de la Baie-James25,41 $ 25,92 $ 26,44 $ 26,97 $ 27,56 $ « Le territoire de la région

« Le territoire de la région de la Baie-James comprend le territoire bordé à l’ouest par la limite Ouest du Québec, au sud par le parallèle 50˚00 nord, à l’est par les districts électoraux de Roberval, de Dubuc et de Saguenay ainsi que par le prolongement vers le nord de la limite ouest du district électoral de Saguenay et au nord par le 58˚00 nord. »

4

Frais de déplacementFrais de déplacement : une augmentation de 9 % 0,48 $ du km , à

Frais de déplacement :

une augmentation de 9 %

0,48 $ du km, à compter du 28 juillet 2013 pour la durée de la convention pour chaque km parcouru au-delà de 40 km entre le domicile et le chantier.

Frais de stationnement :

une augmentation de 36 %

Actuellement 11 $/jour 28 juillet 2013 15 $/jour
Actuellement 11 $/jour 28 juillet 2013 15 $/jour

Actuellement

11 $/jour

28 juillet 2013

15 $/jour

Utilisation du véhicule du salarié à la demande de l’employeur

0,48 $ du km à compter du 28 juillet 2013 pour la durée de la convention.

Frais de chambre et pension

Une augmentation de

28 juillet 2013 pour la durée de la convention

15

$

à

compter

du

Actuellement 110 $/jour 28 juillet 2013 125 $/jour
Actuellement 110 $/jour 28 juillet 2013 125 $/jour

Actuellement

110 $/jour

28 juillet 2013

125 $/jour

Indemnité de repas : une augmentation de 3 $ sur 3 ans

Actuellement 14 $ 27 avril 2014 15 $ 26 avril 2015 16 $ 1 e
Actuellement 14 $ 27 avril 2014 15 $ 26 avril 2015 16 $ 1 e
Actuellement 14 $ 27 avril 2014 15 $ 26 avril 2015 16 $ 1 e
Actuellement 14 $ 27 avril 2014 15 $ 26 avril 2015 16 $ 1 e

Actuellement

14 $

27 avril 2014

15 $

26 avril 2015

16 $

1 er mai 2016

17 $

Traversiers, ponts et autoroutes à péage

véhicule pour le traversier.

ponts et autoroutes à péage véhicule pour le traversier. Période de repos 15 minutes pour s’asseoir

Période de repos

15 minutes pour s’asseoir et prendre une pause. Une fois vers le milieu de l’avant-midi et une autre vers le milieu de l’après-midi.

de l’avant-midi et une autre vers le milieu de l’après-midi. Conciliation travail / famille (Ex :

Conciliation travail / famille

(Ex : les garderies).

5
5
Génie civil et voirie EN VIGUEUR DEPUIS LE 28 JUILLET 2013 Salaire Augmentations de salaires

Génie civil et voirie

EN VIGUEUR DEPUIS LE 28 JUILLET 2013

Génie civil et voirie EN VIGUEUR DEPUIS LE 28 JUILLET 2013 Salaire Augmentations de salaires :

Salaire

Augmentations de salaires : 8,6 % de plus sur 4 ans

28

juillet 2013

+ 2,0 %

27

avril 2014

+ 2,1 %

26

avril 2015

+ 2,2 %

+

0,10 $ / heure de rattrapage pour tous les métiers (compagnons) et occupations

qui gagnent moins de 29 $ de l’heure à la date de la signature

1 er mai 2016

+ 2,3 %

+ 0,10 $ / heure de rattrapage pour tous les métiers (compagnons) et occupations

qui gagnent moins de 29 $ de l’heure à la date de la signature

moins de 29 $ de l’heure à la date de la signature Frais de déplacement Le

Frais de déplacement

Le logiciel

à la date de la signature Frais de déplacement Le logiciel sera dorénavant la référence dans

sera dorénavant la référence dans le calcul des distances

Frais de transport : 12 % de plus sur 4 ans

Lorsque la distance entre votre domicile et le chantier est de moins de 120 km

28

juillet 2013

27 avril 2014

26 avril 2015

1 er mai 2016

Règle générale

+ 3,0 %

+ 3,0 %

+ 3,0 %

+ 3,0 %

Montréal, Québec, Trois-Rivières, Estrie

 

De 60 à 90 km

 

33,36 $

34,36 $

35,39 $

36,45 $

+

de 90 km à 120 km

39,73 $

40,92 $

42,15 $

43,41 $

Autres régions

 

De 48 à 72 km

 

19,07 $

19,64 $

20,23 $

20,84 $

+ de 72 km à 88 km

32,97 $

33,96 $

34,98 $

36,03 $

+ de 88 km à 120 km

37,31 $

38,43 $

39,58 $

40,77 $

Chambre et pension : 18 $ de plus par jour sur 4 ans

Travaux situés à plus de 120 km du domicile du salarié

28

juillet 2013

27 avril 2014

26 avril 2015

1 er mai 2016

Règle générale

+ 3 $ 125 $ / jour

+ 5 $ 130 $ / jour

+ 5 $ 135 $ / jour

+ 5 $ 140 $ / jour

6

Traversiers, ponts et autoroutes à péage

Les frais pour les autoroutes et les ponts à péage seront désormais remboursés, incluant ceux du véhicule pour le traversier.

Utilisation du véhicule du salarié à la demande de l’employeur

L’indemnité passe de 0,44 $ / km à 0,48 $ / km au 28 juillet 2013.

Elle passera à 0,50 $ / km au 26 avril 2015.

Frais de stationnement : 1,90 $ de plus par jour sur 4 ans

28 juillet 2013

27 avril 2014

26 avril 2015

1 er mai 2016

12,25 $ / jour

12,75 $ / jour

13,25 $ / jour

13,75 $ / jour

/ jour 12,75 $ / jour 13,25 $ / jour 13,75 $ / jour Indemnités pour

Indemnités pour équipements de sécurité

Équipements de sécurité - Règle générale

L’indemnité est augmentée de 0,05 $ /heure au 27 avril 2014 et de 0,05 $ / heure au 1 er mai 2016.

27 avril 2014 et de 0,05 $ / heure au 1 e r mai 2016. Primes

Primes

Prime de chef d’équipe

La prime de chef d’équipe passe de 5 % à 6 % à compter du 27 avril 2014.

Prime pour travaux de nuit

Au

28

juillet

2013,

pour

les

travailleurs

de

revêtement

de

chaussée,

la

prime

passe

de

0,50

$

/

heure à 1,00

$

/

heure pour les

travaux de nuit.

Prime de chef de groupe

La prime de chef de groupe passe de 7 % à 8 % à compter du 27 avril 2014.

Prime pour les travaux dans un caisson à air comprimé ou avec un appareil respiratoire à ventilation assistée :

Au 28 juillet 2013, la prime passe de 0,75 $ / heure à 1,00 $ / heure.

Mobilité provinciale :

l’Alliance a su maintenir le statu quo

Malgré la demande patronale de l’ACRGTQ d’ouvrir la mobilité provinciale à tous les métiers, l’Alliance syndicale a catégoriquement refusé de céder sur ce point. Il n’y a donc aucun changement dans la convention collective 2013-2017. Les parties se sont, par ailleurs, entendues sur la mise sur pied d’un comité de travail qui se penchera sur ce problème qui touche particulièrement certaines régions.

7
7
Institutionnel / commercial et industriel Une loi spéciale au lieu d’une entente négociée Le 1

Institutionnel / commercial et industriel

Une loi spéciale au lieu d’une entente négociée

Le 1 er juillet, l’Assemblée nationale du Québec a adopté une loi spéciale qui mettait fin à la grève dans les secteurs institutionnel, commercial et industriel (IC-I).

Les conditions de travail contenues dans la dernière convention collective demeurent inchangées à l’excep- tion du salaire et des frais de déplacement qui ont été indexés de 2,0 %. Ces modifications s’appliquent

obligatoirement depuis le 2 juillet dernier. Cette loi est en vigueur pour un an.

Aucune des demandes majeures de l’Association de la construction du Québec (ACQ) n’a été incluse dans la loi. Malgré la loi spéciale, l’Alliance a empêché le recul des conditions de travail des 100 000 travailleuses et travailleurs des secteurs IC-I.

des 100 000 travailleuses et travailleurs des secteurs IC-I. Salaire Changement dans les conditions de travail

Salaire

Changement dans les conditions de travail

Période d’application
Période d’application
Période d’application 2 juillet 2013 au 30 juin 2014 Augmentation salariale 2 % Frais de déplacement
Période d’application 2 juillet 2013 au 30 juin 2014 Augmentation salariale 2 % Frais de déplacement

2 juillet 2013 au 30 juin 2014

Augmentation salariale
Augmentation salariale

2 %

Frais de déplacement
Frais de déplacement

2 %

salariale 2 % Frais de déplacement 2 % Frais de déplacement Une augmentation de 2 %

Frais de déplacement

Une augmentation de 2 %

Lorsque la distance entre votre domicile et le chantier est de moins de 120 km

29 avril 2012

2 juillet 2013

Québec, Trois-Rivières, Estrie et Cantons-de-l’Est

 

De 60 à 90 km

32,39 $

33,04 $

+

de 90 km à 120 km

38,57 $

39,34 $

Autres régions

 

De 48 à 72 km

18,51 $

18,88 $

+ de 72 km à 88 km

32,01 $

32,65 $

+ de 88 km à 120 km

36,22 $

36,94 $

8

L’Alliance syndicale a dénoncé la loi spéciale qui attaque le droit de grève des travailleuses et des travailleurs. Elle demande tout de même à toutes les travailleuses et tous les travailleurs de respecter l’ensemble de la loi.

Ce sont le Parti libéral du Québec (PLQ) et la Coalition avenir Québec (CAQ) qui ont modifié la loi spéciale. Le gouvernement proposait d’appliquer les hausses de salaire du secteur du génie civil et de la voirie pour quatre ans.

Selon l’Alliance syndicale, le PLQ et la CAQ ont pris position en faveur de l’Association de la construction du Québec (ACQ) et du Conseil du patronat du Québec. Tout au long des débats, ils ont attaqué les syndicats et leurs membres. Nous devrons nous en rappeler !

Les négociations avec l’ACQ reprendront dans les prochaines semaines. L’Alliance syndicale espère que l’ACQ changera ses demandes. Ce sera la seule façon d’en arriver à une entente négociée. Les travailleuses et les travailleurs ont démontré leur volonté de préserver des conditions de travail acceptables.