Vous êtes sur la page 1sur 2

FAITs&DOCUMENTS

.

LETIRED'INFORMATIONS CONFIDENTIELLES D'EMMANUEL RATIER

SOMMAIRE
N° 181 8€ 1er au 15 octobre 2004
~ PORTRAIT:

PORTRAIT

SÉGOLÈNE ROYAL

Ségolène Royale (p.1-2)
~ POLITIQUE:(p.3-4) ~ LOBBIES: (p.5) ~ ENQUÊTE: (p.6-7) ~ ETRANGER:(p.8) ~ POLITIQUE:(p.9)

Le «non» au référendum à la Constitution européenne de Laurent Fabius, alors même qu'il est pro-européen, et le «OUI» de Lionel Jospin, alors même gu'il a toujours été réticent envers l'Europe, s'inscrivent dans .Ia course à l'élection présidentielle. Lionel Jospin sait très bien qu'il ne sera plus candidat mais il entend baliser le chemin pour l'adversaire de Fabius, qu'il a toujours aimablement détesté. Après avoir marginalisé Dominigue Strauss-Kahn, la voie s'ouvre en réalité pour François Hollande, premier secrétaire du Parti socialiste ayant obtenu des résultats jamais atteints par son parti lors des élections régionales et européennes, mais surtout pour sa «femme Ségolène» Royal. Hollande verrouillant le Parti socialiste, c'est en effet Ségolène Royal, beaucoup plus médiatique, qui a, en réalité toutes les chances d'être désignée comme la candidate de compromis du PS en 2007. Un parcours balisé même après sa mort par François Mitterrand 'lui a fait tres largement la carrière de l'actuel président de la région POitou-Charentes. Un itinéraire en beaucoup de points semblables avec une famille très nettement à droite et un encrage à gauche de l'héritière, tout en conservant des attitudes de droite évidentes (sur la télévision, la violence à l'école, la protection des enfants, etc.).
Marie, Ségolène Royal, dite Ségolène Royal, apres avoir fait disparaître son premier prénom pour faire sans dans doute plus «laïque», est officiellement magistrat à la Cour des comptes bien que n'ayant jamais réellement exercé (elle fut auparavant conseiller de tribunal).Elle est née le 22 septembre 1953 à Dakar (Sénégal)dans une famillede militaires. On retrouve dans sa généalogie (cf Histoire familiale des hommes politiques français, sous la direction de Marie-Odile Mergnac, Archives & Culture, 1997)notamment son grand-père,le général
net rouge» qui pilotait le zodiac, cf. Guerres secrètes à l'Elysée du capitaine Paul Barril). Après avoir travaillé dans l'industrie pharmaceutique, cet ancien du service «Action» a rejoint le cabinet de conseil et d'intelligence économique Géos en 2003 afin de s'occuper du département «risque concurrentiel». Son frère Antoine Royal a milité au RPR, sa sœur Anne-Christine Royal fut candidate à Limoges sous l'étiquette Front national aux élections cantonales de 1998, l'une de ses cousines, Hélène Royal, a épousé le

~ KIOSQUE:(p. 1O-1l)
~ POLITIQUEMENT INCORRECT

:

(p.12)

INDEX

Florian Royal (1891-1975). Son père, Jacques sa belle-sœur Véronique Royal-Jallas a présidé le Royal, né le 23 février 1920et décédéle 17 juin comité de soutien à la liste villiériste aux élections
1981,fut colonel d'artillerie de marine, titulaire de la Médaille militaire et de la Légion d'honneur. TIfut aussi adjoint au maire, proche des idées monarchistes, de Chamagnes, village des Vosges,même si la famille est d'origine lorraine (ce qui fit que par exemple Hector Royal, né le 3 janvier 1899 à Lunéville, fit la guerre contre ses frères à la bataille de Verdun). Sa famille ne parait pas avoir du tout adopté ses convictions politiques: «Mon père était plutôt à droite, voire à l'extrême droite. Chez les Royal, les enfants n'avaient pas droit à la parole. C'était l'esprit "Vieille France"» raconte son frère Antoine Royal (23 mars 1994, Le Quotidien de Paris). Le Monde (30 mars 2004) indique que toute sa famille vota Jean-Louis Tixier-Vignancour en 1965.Elle-même est passée par les écoles de sœurs. européennes en Haute-Loire en 1994 tandis que son propre mari le présideraen 1995,etc.

directeurdu mensuellégitimisteLa

Lorraine royaliste,

M .-H. A eN
Mitterrand

p.9 p.9 p.10 p.4 p.10

F. ..;1J.I

MuselierR. p.9 PasquaC. p.9 Ramadan T. p.3 RoyalS p.! SabbanH p.10 SantrotJ. p.3' SeguinP. p.II
Seil1ièreE-A. ...p.3

Simonpiéri D p.4 SitrukL p.3 StasiB p.3 StewartC. p.12 ThoreP.-E. p.6n VeilS p.4 ViretJ p.ll

Ancienne élève de l'Ena, cette fille de gendarme vit donc maritalement avec le premier secrétaire du Parti socialiste François Hollande, rencontré sur les bancs de l'Ena. Le fait qu'ils ne se soient pas marié leur a fermé quelques portes de la haute bourgeoisie: c'est ainsi que ses enfants furent refusés dans divers rallyes parisiens, le concubinage n'y étant pas toléré. Après avoir semble-t-il blièvement flirté avec l'extrême gauche activiste(selon des sourcesprivées, qui n'ont toutefoisjamais été confirmées dans la presse), elle est entrée à l'Elysée, sur la recommandation de Jacques Attali, comme chargée de mission pour les affaires sociales (immigration, santé, famille, jeunes). Elle a donc travaillé aux côtés de François L'un de ses frères, le lieutenantGérard Royal, parti- Mitterrand de 1981 à 1988, avant d'être nommée cipaau sabotage du RainbowWarrior,le navire-ami- conseiller au tribunal administratif de Palis. Entreral de Greenpeace(il est le fameux «homme au bon(Suite page 2)

comme «une initiative unique en Europe». ce qui lui permit de se concilier les producteurs locaux (elle devait par la suite obtenir une appellation d'originepour ce fromagedes Deux-Sèvres).10%. à Paris-Match. méconnaissent la "vraie nature" de Ségolène en ce qu'elle ajustement de séduisant pour François Mitterrand.JeanPierre Marche (né le 17 octobre 1936). elle n'hésita pas à faire réaliser des pins à son effigie. Conseillère générale du canton de La Mothe-Saint-Heray depuis 1992 (elle battit alors le RPR sortant Pierre Thomas).PR Léopold Moreau. Pourtant étoile socialiste des médias. où elle grimpa encore plus haut. en 1993. elle devait même obtenir de Mitterrandque soit servi le chabichou. Déjà coqueluche des médias.En décembre 1990. qui lui permettaientd'être invitée dans des émissions non politiques comme Le Printemps des grands-parents CLaffont)ou Le Ras-le-bol des bébés zappeurs (Laffont). contre 36. lesphotos des premières heures de son quatrième enfant (récidivant. «De ces trois protégées.elle figuraitégalement parmi les douze députés socialistessignatairesd'un appel à un «sursaut» et à un «nouvel humanisme politique». Jean-Paul Jean. dit-elle. qui finit par divorcer mais doit faire des ménages en attendant d'obtenir une pension alimentaire.Elle le servit alors habillée en costume poitevin alors qu'elle était d'origine lorraine. en janvier 1993. Bref. en mars 2004.44%. elle se couvrit aussi de ridicule avec l'interdiction du «pyralène australien». elle reconnaît. elle a été élue dejustesse. 16 mars 2000). elle envoie une note de service exigeant que toutes les notes de service soient signées «La ministre de l'Environnement et non le ministre». elle a eu l'habitude de rebondir chaque année en publiant des ouvrages. avec 53. en 1994. Priorité DeuxSèvres. Elle avait en fait pour charge de séduire l'électorat écologiste.Elle devait d'ailleurs obtenir un rectificatif du Courrier de l'Ouest(16 mars 1992).. elle devait conduire une liste dont le nom. son concubin. elle démissionne de la présidence du conseil national du PS en appelant au boycott du processus devant aboutir à l'investiture du candidat socialiste à l'élection présidentielle. Dès 1997. conseiller général et maire de Saint-Maixent. René Bellec.elle lançaitavecle journaliste ex-communiste Michel Cardoze. alors que ces cartes étaient publiques depuis 1982. Quelques jours plus tard. qu'elle devait finir par épouser. Celuici ne l'oubliera pas et. avec 46. etc. et Edith Cresson. François Hollande.» Elle n'a adhéré au PS qu'en 1988(L'Express. le 12juin 1988. n'a cessé de se révolter contre son milieu et. paysages (1993). maire UDF de Celles. deviendra le premier secrétaire du Parti socialiste. issue d'une famille très traditionnelle et très catholique de huit enfants.dans Gala.sur intervention directe du président de la République qui l'imposa à quelques semaines des élections (alors même qu'un autre candidat. c'est peut-être avec cette dernière qu'il a eu le plus de connivences. qui la conduira même à une triangulaire sauvage aux élections municipales de 1995(où elleseravaincue. lit-on dans le chapitre Les Reines de . «pour riposter à l'idéologiesécuritaire».. dans les infirmeries des lycées et collèges. améliorant même son score. du Protocole national sur l'organisation des soins et des urgences dans les écoles et les établissements du second degré. face à Pierre Billard.elle entrera au barreau de Paris. la majorité absolue dès le premier tour des élections régionales en PoitouCharentes. emploi -écologie-égalitédes chances. entendant ainsi bloquer la route à Henri Emmanuelli au profit de Lionel Jospin.ce qu'ellene devait pas réussir en raison de quelquesbourdes médiatiquesmonumentales (elle présenta notamment un ensemble de cartes sur la pollution en France. le congé post-partum accordé aux pères ou l'accouchement sous X. étant toutefois conseillèremunicipale. c'est également une "écolo" de toujours [. le patron de SOS-Racisme Harlem Désir et Me Dominique Tricaud. En janvier 1995.avant de démissionnerhuit mois plus tard). 7 mai 1992). en mars 1992. sous prétexte de mieux lutter contre les sectes.. Elle fut donc l'un des rares députés socialistes à conserver son siège. Ayantsigné un nouvelessaienlevé.maire et conseiller général de Lezay.29%. sous la houlette de Martine Aubry puis d'Elisabeth Guigou.). elle se fit connaître par une séried'initiatives très médiatiquesne touchant surtout pas directement à la politique mais à des sujets contingentset originaux comme l'heure d'été. plus particulièrement contre son père.). bien qu'ayant été tête de liste. qui ne se privent guère de dauber son tempérament hypermédia- PORTRAIT devenait ministre de l'Environnement dans le gouvernementde Pierre Bérégovoy. un militaire de carrière. le string visible à l'école. «C'est en misant tout sur Poitou-Charentes que Ségolène Royal pense avoir des chances de gagner son pari.un fromage de chèvre local. Bien que battue aux élections cantonales de 1998par le diversdroiteJean-Pierre Griffault. est alors entré à l'Assemblée nationale.ce quotidien ayant qualifié sa liste de «socialiste»! Elue mais minoritaire.. Pour sa première garden-party à l'Elysée. elle devient conseiller municipal de Melle. Dès son arrivée. en novembre 1997. la région du Premier ministre JeanPierre Raffarin. Aux élections législatives de juin 2002.» Pour former un couple. et ayant lancé l'associationCombat pour l'espoir à gauche.. Pour se faire connaître alors qu'elle était totalementinconnue dans cette circonscription agricole.) à une époque où les hommes politiquesne s'exposaient pas encore en famille dans les gazettespopuhiires. etc. comme avocate. Elle fut aussi l'une des premières femmespolitiques à médiatiser à outrance son image.Page 2 1er au 15 octobre 2004 FAIT~OCUMENTS (Suite de la page 1) temps. une guerre épique avec le maire socialiste de Niort. l'association Riposte. ce qui renforça d'autant son influence. De son côté.]De la même manière que François Mitterrand sait distinguer les arbres. en mars 1993. totalisant 61. face à l'UDF. allantjusqu'à «offrir». elle par exempleDuo d'ego Rue de Grenelle. dès la victoire de la gauche aux élections législatives de 1997. une espèce de «discours de gauche sur la famille» comme le dira Jospin. Son suppléant.6%. il en fut de même en juin 1997. 26 août 2004).81%.Parachutéedans les Deux-Sèvres. et de s'ouvrir de nouveauxhorizons(Le Point. royal? . le 14 décembre 1999.députéPS de la 2' circonscription du département. paysans.20% à la présidente sortant Elisabeth Morin et 8. En parallèle. Pour obtenir un meilleurscore en mars 1992 aux élections régionales. apparaissant dès lors comme une très plausible présidentiable en 2007. de l'Enfance et des Personnes handicapées (mars 2000). mais surtout. elle avait en effet conservé son poste au gouvernement. sans le consentement de leurs parents. Elle a notamment été à l'origine de l'adoption. dans Elle.7% au frontiste Jean-Romée Charbonneau. nO4). cf tique. en avril1996. puis ministre de la Famille. elle a rapidement et discrètement démissionné du conseil régional présidé par JeanPierre Raffarin. elle frôle. l'importance des grands-parents ou la violence à la télévision.05%) député face à l'UMPRPR Valérie Cauvin.En mars 1989. ne faisait aucune allusion au socialisme. La plupart des collaborateurs du président. et l'emporte au second avec 55. avait déjà été désigné). elle avait figuré. elle est facilementréélue (55. la provinciale Ségolène. d'autant que Lionel Jospin l'apprécie et disposed'un réel pouvoirde nuisance vis-à-visde Dominique Strauss-Kahn et Laurent Fabius. sous la houlette de Claude Allègre (avec lequel elle aura de très vifs accrochages quant à ses prérogatives.avec ses enfants. Tonton dans Le Président qui aimait lesfemmes de Marie-Thérèse Guichard. parmi les «casques blancs» chargés de protéger les manifestants étudiants durant les grandes grèves de décembre 1986. toujours face à Moreau.afin de s'imposer dans le département. elle se déclara favorable à une reconnaissance «du couple homosexuel en alignant sa situation sur celle de l'union libre hétérosexuelle» (Ex Aequo.rejoignant le cabinetMignardTeitgen (futur bâtonnier)-Grisoni-Hogrel-Jossie. sans consultation des médecins (ce qui rend cette pilule plus accessible aux mineures qu'aux adultes. et que son mari. a verrouillé le Parti socialiste. deux cents espèces de champignons. ayant obtenu 50. hommes contre femmes.. qui permet la distribution gratuite de la «pilule du lendemain» aux élèves mineurs. appel issu du club Démocratie 2000 de Jacques Delors (dont François Hollande était la cheville principale).La Véritéd'unefemme (1996) ainsi quePays. Elle a également renforcé «le contrôle de l'obligation scolaire» qui. Tout comme lui. met le couperet sous la gorge des écoles catholiques hors contrat. Féministe en réaction contre une mère écrasée sous la tutelle conjugale. avec son concubin. elle rejoint le gouvernement comme ministre à l'Enseignement scolaire. Par la suite ce sera la lutte contre le bizutage dans les classes préparatoires ou les grandes écoles. Le Monde. Elle conduira. en remplacement de Brice Lalonde. en mars 1989.