Vous êtes sur la page 1sur 34

Diffusion libre

Marché concerné : Résidentiels, Professionnels. Domaine : Réseaux optiques
Référence FT.2007M0084 ed 3

Règles d’ingénierie « Transport et Distribution de premier niveau » FTTH-V1 Zone Très Dense (Zone 1) Pour les IRIS Hautes Densités
Synthèse

Date d'application

18 Juillet 2012

Service Émetteur Direction de l’Ingénierie, Ce document décrit les règles d’ingénierie FTTH-V1 suite aux recommandations de des processus de la fibre l’Arcep en vue de proposer des offres Très Haut Débit à la clientèle résidentielle et professionnelle. Date d’approbation : Il est consacré à la partie « Transport et Distribution de niveau 1 » qui va du NRO jusqu’au Point d’éclatement (PE). La colonne montante, le branchement client et le 18 juillet 2012 « Réseau domestique » ne font pas partie du périmètre de ce document. Signataire(s) : Liens utiles : processus/métiers réseau FTTH processus production

Mots-clés
Ingénierie Boucle Locale Fibre Optique FTTH (Fiber To The Home) Très Haut Débit pour Résidentiels

Valérie MARTIN DTF/ DFIBRE/ DIPF

Destinataires… … pour action : Chargé d’affaires FTTH (T+D1), VT … pour information : UPR

Soutien Service Soutien
DTF/ DFIBRE/ DIPF/ DAI Gilles Le Traon Tél. : 02 28 56 42 12 E Mail : gilles.letraon@orange.com Site Intranet : :

Documents de rattachement
Création

Validité Permanente Temporaire jusqu'au :

Présentation

Consultation & téléchargement
Consultable sur netDOC

Annule et remplace :
Fait Référence :

Modifie :

Processus

Produit

Métier cible

Complète :

Page 1

Ingénierie FTTH – Réseau d’accès

Version
FT.2007M0084 ed 1 FT.2007M0084 ed 2

Date

Commentaires
Création du document Modification des C1 en PDZ et allumage des coupleurs, calcul des C2 en PE Prise en compte des recommandations Arcep

Statut
validé

FT.2007M0084 ed 3

Page 2

Ingénierie FTTH – Réseau d’accès

SOMMAIRE :

1 2 3 4

INTRODUCTION..............................................................................................................................7 PRINCIPE DU PON ..........................................................................................................................8 DESCRIPTION DE L’ARCHITECTURE FTTH V1 ....................................................................9 DESCRIPTION DE L’INGENIERIE ............................................................................................10 4.1 4.2 TAUX DE COUPLAGE ...................................................................................................................10 CONTRAINTES TECHNIQUES ........................................................................................................11

5

DU NRO AU POINT D’ECLATEMENT (PE) ............................................................................12 5.1 5.2 5.3 5.4 5.5 5.6 5.7 INTRODUCTION ...........................................................................................................................12 PRE-REQUIS ................................................................................................................................12 POINTAGE ...................................................................................................................................12 CASAGE POUR DETERMINER LES ZONES D’INFLUENCE ................................................................13 DIMENSIONNEMENT DE LA DISTRIBUTION DE NIVEAU 2 .............................................................18 DIMENSIONNEMENT DE LA DISTRIBUTION DE NIVEAU 1 .............................................................19 DIMENSIONNEMENT DU TRANSPORT ...........................................................................................21

6 7

LE RACCORDEMENT DES PM ≤ 200 EL ..................................................................................22 CONCEPTION DES RESEAUX....................................................................................................23 7.1 CAS PARTICULIER DES ZONES DIRECTES « PROCHES » DITES ZONE « 0 » :...................................24

8

DEPLOIEMENT DU RESEAU......................................................................................................25 8.1 8.2 8.3 8.4 8.5 REGLE D’ALLUMAGE DES COUPLEURS C1 ET C2 .........................................................................25 GENIE CIVIL ................................................................................................................................27 DESCRIPTION GENERALE DU SYSTEME ........................................................................................28 IMPLANTATION DES BAIES OLT ET PASSIVE AU NRO .................................................................28 RECETTE TRANSPORT ET DISTRIBUTION 1..................................................................................29

9 10 11

ANNEXE 1 – DOCUMENTS ASSOCIES .....................................................................................30 ANNEXE 2 – LE PMR (LES PRINCIPES) ...............................................................................34 ANNEXE 3 – MATERIELS TRANSPORT ET DISTRIBUTION D1 ....................................34

Préambule concernant la réglementation
Page 3

Les villes de zone 2 L’ensemble de villes autre que les 148 communes de zone 1 La recommandation de l’ARCEP du 14 juin 2011 instaure pour les villes de la zone 1 la zone Haute Densité (HD) et Basse Densité (BD) La segmentation des zones HD et BD s’appuie sur des contours d’IRIS Nota : Classification des IRIS sur les 148 communes de zone 1 en annexe 1. En zone BD Quelque soit la taille des immeubles ils seront raccordés sur un PM extérieur .Les immeubles raccordés à des égouts visitables (c’est le cas de Paris). Ces ressources sont en effet essentielles pour le FTTx.148 communes sont concernées Nota : la liste des 148 communes est en annexe. Principe de la position des points de mutualisations a. . . Le projet de cadre juridique élaboré par l’ARCEP classifie les villes en zone très dense (ville de zone1) et en zone moyenne dense (ville de zone 2) : 1.Les immeubles d’au moins 12 logements Les cas dans lesquels le point de mutualisation est extérieur au domaine privé . 2. quelle que soit la taille de l’immeuble . Le cadre juridique a été défini à l’été 2008 par la loi de modernisation de l’économie.Ingénierie FTTH – Réseau d’accès Rappel du dispositif de régulation 1. sauf dans les cas définis par l’ARCEP. La régulation du génie civil de France Télécom Mise en place depuis mi 2008 dans le cadre de l’analyse des marchés conduite par l’ARCEP. La régulation de la partie terminale du réseau en fibre optique (la plus proche des abonnés. afin de bénéficier des mêmes conditions que France Télécom. En zone HD Les cas dans lesquels le point de mutualisation peut être situé dans les limites de la propriété privée . puisque 50 à 80 % du coût de déploiement d’une boucle locale en fibre optique est lié au génie civil . 2. à l’intérieur des immeubles et jusqu’au point de mutualisation).prévoit que le point de mutualisation est situé en dehors des limites de la propriété privée.La taille de ce PM sera au minimum de 300EL Page 4 . elle permet aux opérateurs alternatifs de déployer leurs réseaux en fibre optique dans le réseau de génie civil de France Télécom. et ce. Les villes de zone 1 .Les immeubles inferieurs à 12 logements seront regroupés sur des PM extérieur (PMR) b. qui : .instaure un principe de mutualisation entre opérateurs de la partie terminale des réseaux permettant de minimiser les interventions dans la propriété privée tout en limitant le risque de monopoles locaux dans les immeubles .

PM (Point de Mutualisation) : Le PM est une interface entre la Boucle Locale Optique des opérateurs et le câblage mutualisé desservant les logements. PMR (Point de Mutualisation de Rue) : PM placé à proximité des logements (sur le domaine public). PMI (Point de Mutualisation en Immeuble) : PM placé en immeuble (en domaine privé).Ingénierie FTTH – Réseau d’accès Définitions NRO (Nœud de Réseau Optique) : Centre vers lequel convergent les câbles de transport. Il concerne les immeubles supérieurs ou égaux à 12 logements. Il permet de réaliser un couplage.. la liaison NRO-PDZ (PDZ inclus). Il est situé à un point de convergence de l’arborescence de génie civil en amont d’un groupe de PE qui lui sont rattachés. D2 (Distribution de niveau 2) : On entend par distribution de niveau 2. Chaine d’essai : Ensemble d’équipements pour la réalisation des essais optiques sur la fibre optique. OLT (Optical Line Termination) : L’équipement actif. installé au NRO. dispose d’une interface optique coté boucle locale et est connecté à une Livebox. il est le point sur lequel se raccordent les câbles de distribution 2 d’un ou plusieurs immeubles. installé chez le client. Colonne rampante : On entend par colonne rampante l’ensemble du câblage extérieur (conduite. C’est le siège du premier niveau de couplage (C1). Pb (Point de branchement) : Placé au plus près du client final. à un point de convergence de l’arborescence de génie civil. Ce point n’intègre jamais de fonction de couplage. PTO (Prise Terminale Optique) : La prise optique du client est reliée au Pb par un câble de branchement. C2 : coupleur situé au PM ou au PE Colonne montante : On entend par colonne montante l’ensemble du câblage intérieur de l’immeuble. (Cette colonne montante est également désignée sous le nom de câblage vertical). dispose de cartes GPON pour le raccordement des clients et de cartes GigaEthernet pour le raccordement au réseau structurant. façade ou aérien) qui permet la liaison PME-Pb. Il concerne les immeubles inférieurs à 12 logements. PE (Point d’éclatement) : Placé dans une chambre à proximité des immeubles. ONT (Optical Network Termination) : L’équipement actif. Il est le point de dérivation vers les PDZ. les liaisons PE-PM (PE et PM non inclus). Il n’y a pas de fonction couplage dans cette boite. T (Transport) : On entend par transport. qui permet la liaison PMI-Pb. PEP (Point d’Epissurage et de Piquage) : Il est situé sur le câble de transport. C1 : coupleur situé au PDZ D1 (Distribution de niveau 1) : On entend par distribution de niveau 1 les liaisons PDZ-PE (PE inclus). c’est à partir de ce point que les clients sont raccordés au réseau par un câble individuel (le câble de branchement). - - - - - - Acronymes FTTH : Fiber To The Home GPON : Gigabit Passif Optical Network NGPON : Next Generation Passif Optical Network OPGC : Offre de Partage de Génie Civil ORT : Opérateurs-Tiers PEO : Protection d’Epissures Optiques BLO : Boucle Locale Optique Page 5 . PDZ (Point de distribution de Zone) : c’est le point de flexibilité le plus en amont du réseau PON.

Appellation « PRI d’ilots ». devient PMR Immeubles<12 EL sur PMR Capacité max sur PMR = 12 EL pour le casage FTTH V1 après janvier 2012 Capacité max sur PMR = 120 EL pour le casage e logement remplace média poste pour le pointage Suppression du couplage au PE pour les immeubles de 12 à 24 EL Appellation « câble Transport » entre PEP et PDZ/PM (immeubles>200EL). Précablage et allumage de 3 C1 au PDZ au déploiement du T +D1 Appellation « câble D2 » entre PEP et PDZ/PM (immeubles>200EL Précablage de 3 C1 au PDZ au déploiement du T +D1 Allumage au fil de l’eau en fonction de l’arrivée des immeubles - Prise en compte du dispositif OPGC et des règles associées. Capacité max du PRI d’ilots = 24 EL pour le casage. Couplage C1 : 1 vers 8 au PDZ. FTTH-V1 après janvier 2010 devient PMI. Immeubles< 6 EL sur PRI d’ilots. Ce qui reste identique • • • Dimensionnement des câbles pour desservir 100% des logements. Taux de couplage 1 vers 64 avec 2 niveaux de couplage.Ingénierie FTTH – Réseau d’accès Ce qui change FTTH-V1 avant janvier 2010 Appellation « PRI ». Page 6 .

La colonne montante. Cette évolution FTTH-V1 répond au nouveau contexte règlementaire : Hébergement du point de mutualisation dans les immeubles de taille supérieure ou égale à 12 logements en zone HD. Page 7 . Les documents décrivant ces parties sont disponibles sur NETDOC.Ingénierie FTTH – Réseau d’accès Première partie : Présentation 1 Introduction Ce document décrit les règles d’ingénierie FTTH-V1 suite aux recommandations de l’ARCEP. Règles sur le PMR pour les moins de 12 EL en zone HD. cette ingénierie s’applique aux NRO ouverts en FTTH-V1 sur les zones très denses et iris poche HD. le branchement client et le « réseau domestique » sont hors périmètre du document. Il décrit la partie transport et distribution de niveau 1 « T + D1 » qui va du NRO jusqu’au Point d’éclatement(PE) et précise le dimensionnement de la distribution 2.

Il permet de délivrer les services Très Haut Débit sur la Livebox du client.Ingénierie FTTH – Réseau d’accès 2 Principe du PON Le PON (Passive Optical Network) est une architecture point à multipoints. L’équipement Terminaison de Réseau Optique (ONT) est situé chez le client. interface entre le réseau de collecte et la boucle locale FTTH. les cartes pourraient disposer de 8 ports. Chaque port PON gère jusqu’à 64 clients.5Gb/s dans le sens descendant et de 1. La mise en place de coupleurs dans le réseau permet de partager l’infrastructure fibre optique entre les clients.25Gb/s dans le sens remontant. Page 8 . Les coupleurs sont installés dans le réseau Boucle Locale et au Point de Mutualisation(PM). Le PON utilise une longueur d’onde dans chaque sens (1490 ± 10 nm pour le flux descendant et 1310 ± 10 nm pour le flux montant). Les cartes PON disposent de 4 ports actuellement. Dans un avenir proche. Le GPON permet d’atteindre des débits de 2. Petite Armoire Coupleurs 1->8 Schéma 1 : Schéma de principe de l’architecture PON de France Télécom pour les zones très denses (poches HD) France Télécom utilise plusieurs points de couplage en cascade dans son réseau GPON. Un équipement Terminaison Optique de Ligne (OLT) est situé au NRO.

Les immeubles supérieurs à 200 EL sont raccordés directement sur un PEP par un câble de distribution de niveau 2. Les PE sont les points d’éclatement pour les immeubles inférieurs ou égaux à 200 EL.Ingénierie FTTH – Réseau d’accès 3 Description de l’architecture FTTH V1 Le schéma ci-après montre un réseau PON en ingénierie V1. Page 9 . Schéma 2 : La Boucle Locale PON Les PDZ sont des points de distribution de zone et hébergent les coupleurs du réseau BLO.

Schéma 3 : portée maximale • Immeubles inférieurs ou égaux à 200 Équivalents logements • Le premier niveau de couplage est situé au PDZ. il est réalisé par une cascade de deux coupleurs 1 vers 8. Il permet une distance NRO-Immeuble comprise entre 0 et 15 km (sans prise en compte de la chaine d’essais). • Page 10 . il est réalisé avec un coupleur 1 vers 8. • Le second niveau de couplage est situé au PM. il est réalisé avec un coupleur 1 vers 8. • Le niveau de couplage est situé au PDZ/PM.Ingénierie FTTH – Réseau d’accès 4 Description de l’ingénierie 4. Immeubles supérieurs à 200 Équivalents logements Le PDZ et le PM sont confondus.1 Taux de couplage Le taux de couplage dans la Boucle Locale Optique FTTH y compris le PM est de 1 vers 64.

25 dB pour un pigtail connectorisé SC/APC.14 dB par épissure mécanique. Page 11 .Ingénierie FTTH – Réseau d’accès 4.35 dB par connexion (1 raccord + 2 fiches optiques). Les valeurs moyennes d’affaiblissement à prendre en compte pour le calcul prévisionnel du budget optique sont les suivantes : . .9.55 µm). • Réflectance Les fibres issues d’un C1 et non raccordées à un tronc de C2 devront comporter à leur extrémité une contrainte par la réalisation d’une petite boucle (de l’ordre de 7 à 9 mm de diamètre) maintenue par un point de collage.1 dB pour la marge dite de « vieillissement des lasers ».0.07 dB pour une épissure soudée. .0.3 µm pour la fibre optique (0. La perte d’insertion (affaiblissement apporté par le composant) moyenne à 1. .0.3 µm apportée par les coupleurs est la suivante : . . .0.37 dB/km à 1.2 • Contraintes techniques Bilan optique entre OLT et ONT Le budget optique entre l’équipement centre (OLT) et l’équipement client (ONT) doit être compris entre 13 et 28 dB aux deux longueurs d’ondes 1310 nm et 1490 nm.9 dB pour les coupleurs 1 vers 8.22 à 1.0.

e logement. A titre d’exemple. Ces données géocodées sont indispensables pour la réalisation du pointage (médiapost. on y apportera donc un soin particulier.1 Introduction Le présent chapitre décrit les phases de l’étude du réseau FTTH et la méthodologie pour le dimensionnement du Transport et de la Distribution de niveau 1. pointage terrain. Le pointage 5.des données d’urbanisme permettant d’obtenir le nombre de logements résidentiels et de locaux professionnels par adresse.…). Le pointage est réalisé à partir d’un fichier acquis par FT (e logement). Page 12 . . Le nombre d’Equivalents Logements est relevé à chaque adresse d’immeuble ou de pavillon. Les Villes ont la possibilité d’affiner les données fournies par les fichiers en faisant réaliser un pointage Terrain. Dans ce cas.des plans itinéraires obtenus auprès de l'OPGC.3 Pointage Avertissement : Ce pointage est primordial car il conditionne la qualité des étapes suivantes.2 Pré-requis La réalisation d’un projet pertinent reposera sur les éléments suivants : . Cette étape consiste à identifier sur un fond de plan le nombre d’Equivalents Logements (logement résidentiel ou local professionnel) dans chaque immeuble et à en déduire le potentiel de clients PON pour chaque adresse. il sera compté un accès par logement résidentiel et un accès par local professionnel. le schéma 4 indique le pointage «Terrain » réalisé pour une zone urbaine.Ingénierie FTTH – Réseau d’accès Seconde partie : Le schéma directeur 5 Du NRO au Point d’Eclatement (PE) 5. 5.

• Identification des immeubles : Les immeubles sont identifiés selon 3 catégories : .les immeubles de taille moyenne compris entre 12 Equivalents Logements (12 EL inclus) et 200 Equivalents Logements (200 EL inclus) où l’implantation d’un PMI permet l’interopérabilité. Ces immeubles seront raccordés sur des PMR. Le casage 5. Il faut toujours commencer par l’extrémité de la zone et remonter vers le NRO. qui seront équipés de coupleurs 1 vers 8 (les RI PMR font l’objet d’un document spécifique en cours de définition). rattacher les PE sur des Points de Distribution de Zone (PDZ). isoler les immeubles entre 12 EL inclus et 200 EL inclus.4 Casage pour déterminer les zones d’influence Le casage consiste à : 1. 4. Chacun des ces immeubles aura un PM dédié (PMI). 2. La qualité des données et des plans conditionnent la qualité de l’étude. rattacher les PMI et les PMR sur des Points d’Eclatement (PE). regrouper les immeubles < 12 EL sur des PM (PMR) de capacité maximale de 120 EL 3. Le PMI sera équipé de coupleurs 1 vers 8. . Page 13 .les immeubles de petite taille (moins de 12 Equivalents Logements) où l’implantation d’un PMI n’est pas justifiée.Ingénierie FTTH – Réseau d’accès Schéma 4 : Pointage des équivalents logements Le pointage des équivalents logements est reporté sur un fond de plan cadastral auquel on associe le plan itinéraire.

sup (nombre d’EL de chaque PMI/8) T L2 T L2 T 2 24 L2 T 6 10 L2 T T L2 10 4 9 T 10 L3 8 10 L2 T L2 T 2 10 4 10 7T L2 10 L3 T 2 10 0 10 5 10 0 10 L3 T 3 10 98 1 10 99 97 T L2 L4 T T L2 82 2 11 T L3 95 B 7 10 9 10 80 5 11 T L2 86 83 T L2 81 79 82 78 T 7 L1 12 77 70 75 L2 T L1 76 T 74 9 11 1 12 67 66 62 Page 14 . Nombre de C2 max au PMI = arrondi. Pour la phase Schéma Directeur. L4 21 7 • T 25 6 L2 21 1 3 20 5 20 4 24 24 20 7 6 8 24 20 9 0 25 25 2 1 20 0 24 238 19 9 9 19 L2 3 19 L4 T 2 22 236 234 232 230 228 226 4 22 L3 T 19 5 T C L2 T 94 L2 T T L3 5 10 99 T L1 87 89 97 95 3T L 91 Schéma 5 : Raccordement des immeubles ≥12 et ≤ 200 Équivalents Logements Le PMI sera équipé de coupleur 1 vers 8. Il conviendra d’identifier les immeubles de taille moyenne pour prévoir le raccordement sur le PE de la zone. ces immeubles sont identifiés par des rectangles bleus. le nombre de coupleurs sera calculé en prenant pour hypothèse que les coupleurs sont installés dans les Points de Mutualisation (PMI). Dans l’exemple schéma 5. Ces immeubles n’entrent pas dans le casage des PDZ. Il faudra prévoir une sortie sur le PE par PMI. Le PMI permet l’interopérabilité et sera équipé de deux coupleurs 1 vers 8 en cascade pour réaliser un couplage 1 vers 64.Ingénierie FTTH – Réseau d’accès - les immeubles de grande taille (supérieurs à 200 Equivalents Logements) où les PMI ont aussi la fonction PDZ. mais uniquement dans le dimensionnement des arbres PON. Le nombre de C2 est indiqué dans les cercles roses sur le schéma 6.principes de raccordement de ces immeubles au PE. Le nombre de coupleur C2 au PMI est fonction du nombre d’Equivalents Logements de l’immeuble de taille moyenne. Immeubles de taille moyenne de capacité ≥ 12 Equivalents Logements et de capacité ≤ 200 Equivalents Logements.

Il faudra prévoir une sortie sur le PE par PMR. Ils seront raccordés sur un PMR.Ingénierie FTTH – Réseau d’accès Schéma 6 : Nombre de coupleurs C2 pour les Immeubles ≥12 et ≤ 200 Équivalents Logements Immeubles de petite taille : <12 Equivalents Logements . Dans l’exemple schéma 7. On regroupera les immeubles de petite taille sur des PMR dont la capacité sera limitée à 120 Équivalents Logements. ces immeubles sont identifiés par des rectangles roses.principes de raccordement de ces immeubles au PMR. L4 21 7 T 25 6 L2 21 1 3 20 1 20 20 5 2 44 24 20 7 6 24 8 20 9 2 50 2 25 24 0 19 9 9 19 19 5 L2 3 19 T L4 2 22 4 22 T L2 T T L3 L1 T Schéma 7 : Identification des immeubles < 12 Equivalents Logements L2 T T L2 T 2 24 L2 T 6 10 L2 T L2 T 10 4 9 T 1 0 L3 8 10 L2 L3 T T L2 T 10 4 10 2 7T L2 10 L3 T 2 10 10 5 10 0 0 10 L3 T 3 10 98 1 10 99 97 95 94 86 L4 T T L3 82 80 83 L2 T 81 79 82 78 L2 L1 76 T T 77 70 75 67 74 66 62 Page 15 . en tenant compte des possibilités offertes par l’infrastructure existante.

12 ou 16 sorties de diamètre 6 à 12 mm pour raccorder les immeubles situés dans la zone adressable de ce PE (distribution 2). Nota : La zone d’influence du PMR est décrite dans l’application Geofibre • Identification de la zone d’influence du PE Le PE est le point d’interface entre la distribution de niveau 1 et la distribution de niveau 2. o Règle 2 Uniquement sur les immeubles avec égout visitable (Paris): L2 T T L2 T 2 24 L2 T 6 10 L2 T L2 T 10 4 9 T 1 0 L3 8 10 L2 L3 T T L2 T 10 4 10 2 7T L2 10 L3 T 2 10 10 5 10 0 0 10 L3 T 3 10 98 1 10 99 97 94 86 L4 T 82 12 C2 95 T L3 80 83 L2 T 81 79 82 78 L2 77 70 75 67 T L1 76 T 66 74 62 Page 16 . Règles pour déterminer l’emplacement du PE o Règle 1 : Le nombre de distribution de niveau 2 par PE est limité à 10 maximums. cette protection d’épissures optiques comporte : . Cette condition sera vérifiée pour un taux de pénétration de 25%.Une entrée/double pour le câble de distribution de niveau 1 de diamètre maximum 18 mm. . Le PE est une protection d’épissures optiques de taille 2 144 FO FTTH. Le nombre de coupleur C2 au PMR est fonction de la somme du nombre d’Equivalents Logements des immeubles de petite taille regroupés sur ce PMR (dans la limite de 120 EL).sup (nombre d’EL de la zone PMR/8) L4 21 7 T 25 6 L2 21 1 20 1 20 5 2 44 24 20 7 6 24 8 20 9 2 50 2 25 24 20 3 0 19 9 9 19 19 5 L2 3 19 T L4 2 22 4 22 T L2 T T L3 L1 T Schéma 8 : Nombre de coupleurs C2 pour les immeubles < 12 Equivalents Logements Nota : Les PMR sont installés en armoire.62 Ingénierie FTTH – Réseau d’accès Le PMR sera équipé de coupleurs 1 vers 8. ce qui permet de raccorder 48 clients couplés au PE. il est situé dans une chambre à proximité des immeubles à desservir. Nombre de C2 max au PMR= arrondi. Le nombre de C2 est indiqué dans les cercles hachurés roses sur le schéma 8. .Cas particulier de Paris o le PE héberge au maximum 6 coupleurs 1 vers 8.

L2 T PE3 0 2 25 L2 T 2 24 L2 T 6 10 L2 T L2 T 10 4 9 T 1 0 L3 8 10 L2 L3 T T L2 T 10 4 10 2 7T L2 10 L3 T 2 10 10 5 10 0 0 10 L3 T 3 10 98 1 10 99 97 95 94 86 83 81 79 L4 T 82 PE1 T L3 L2 T 80 82 78 L2 77 70 75 67 T L1 76 T 66 74 62 Page 17 . L4 PE2 L2 T 21 7 T 6 25 21 1 20 1 20 5 24 4 24 20 7 6 8 24 20 9 25 24 20 3 0 19 9 9 19 19 5 L2 3 19 T L4 2 22 4 22 T L2 T T L3 L1 T Schéma 9 : Identification de la zone d’influence des PE Chaque PE relie 10 PM max. on utilisera la PEO taille 3. il est situé dans une chambre à un point de convergence du GC. Le PDZ est une protection d’épissure optique (PEO) équipée de cassettes et héberge les coupleurs C1. • Identification de la zone d’influence du PDZ Le PDZ est le point d’interface entre le transport et la distribution de niveau 1. Le nombre de PM raccordés sera limité à 4 et le nombre de coupleurs C2 sera limité à 3. les cassettes supplémentaires pouvant être affectées au lovage et stockage des fibres non raccordées selon les recommandations « matériels » . La PEO taille 2 sera utilisée pour un PDZ inférieur à 96 C2. La zone d’influence du PDZ est la somme des zones d’influence des PE situés sur une même arborescence de distribution. On pourra raccorder au maximum 48 clients couplés au PE. Le PE est installé dans une chambre en respectant les RI GCFTTH.Ingénierie FTTH – Réseau d’accès On se limitera à 6 coupleurs maximum. la PEO taille 1 pourra être utilisée. on optimisera le nombre de PE afin de ne pas occuper plus d’une chambre traversée sur trois. cette condition sera vérifiée pour un taux de pénétration de 25% sur les PM inférieurs à 12 EL. Nota : Pour les zones de PE de petite taille. La règle 2 est à vérifier uniquement en cas de PM <12 EL avec égout visitable(Paris) nota : La zone d’influence du PE est décrite dans l’application Géofibre. la règle 1 est respectée. Le PDZ sera généralement compris entre 600 EL et 1200 EL. Au-delà. Sur la zone du PDZ. La taille de la PEO est conditionnée par la zone d’influence du PDZ.

Le dimensionnement des câbles 5.Ingénierie FTTH – Réseau d’accès Dimension du PDZ Equipement PEO câble amont du PDZ Logement adressable max EL adressable Inférieure à 96 C2 Taille 2 câble 12 FO (12 C1 max) 600 EL environ 96 C2 * 8 branches Entre 96 et 192 C2 Taille 3 câble 24 FO (24 C1 max) 1200 EL environ 192 C2 * 8 branches Le positionnement du PDZ dans la zone se fera donc au point de convergence des D1. La distribution de niveau 2 prendra en compte les besoins pour 100% des Equivalents Logements à raccorder sur ce PM. 7 2 21 1 PE2 2 25 6 25 21 20 7 PE3 2 20 1 20 3 5 20 4 24 6 24 8 24 20 9 19 9 9 19 2 L3 T 0 24 238 2 2 3 9 19 3 19 5 2 22 T L4 236 234 232 230 228 226 4 22 2 C T L2 87 89 97 95 3T L 91 99 Schéma 10 : Zone d'influence du PDZ La zone d’influence du PDZ est obtenue par adjonction d’un nombre entier de PE. Le dimensionnement du câble est indiqué dans le tableau suivant : Nbre équivalents logements n raccordés Position des C2 Position des C1 sur le PM au PMR dès T0 en PDZ sur rue n<12 T L2 4 0 25 3 3 3 3 Délimitation de la zone du PDZ L2 T 2 24 L2 T L2 T L2 T L3 T L3 T 12 T L2 T L2 PE1 2 11 B 2 5 10 7 10 9 10 5 11 3 3 3 2 1 12 T L2 2 3 9 11 T 7 L1 12 7 Capacité du câble de D2 12 FO si PMR≤88 Page 18 . on préconise des PDZ proche de 1200 EL. Le choix de la chambre pour l’installation du PDZ tiendra compte des règles d’ingénierie Génie Civil FTTH (respect des règles d’encombrement de la chambre et d’occupation des alvéoles). Généralement.5 Dimensionnement de la Distribution de Niveau 2 Rappel : La distribution de niveau 2 relie le PE au PM. ce point se situera en début d’arborescence. Pour le schéma directeur. Le positionnement cible du PDZ sera finalisé au moment de l’étude de la D1.

Pour optimiser l’utilisation du GC. 5. Ces câbles devront donc être rattachés directement à un PEP de l’axe de transport. La distribution de niveau 1 prendra en compte les besoins pour 100% des Equivalents Logements. Le nombre de fibres utiles PDZ-PE résultera du calcul du nombre de coupleurs C2 des PM de la zone du PE. Nombre de FO utiles de la Distribution de Niveau 1 = somme des FO utiles de chaque PM des zones PE On prendra un câble référencé de taille égale ou supérieure au besoin défini pour la distribution de niveau 1. c'est-à-dire : . les PE seront de préférence en cascade. les câbles de D2 (12.6 Dimensionnement de la Distribution de Niveau 1 Rappel : La distribution de niveau 1 relie le PDZ au PE. contacter le service ingénierie (contact en annexe) Nota : T0 = date de raccordement de l’immeuble au réseau FTTH Les chiffres portés dans ce tableau ont été calculés en prenant en compte au moins une fibre de réserve par module 12 FO sur le câble d’adduction d’immeuble (pour la maintenance).des besoins liés aux coupleurs C2 implantés en PMI (pour les immeubles ≥12 et ≤200 EL). . Page 19 . Pour les immeubles dont le nombre d’équivalents logements est supérieur ou égal à 200. Pour les PM dont le nombre d’équivalents logements est inférieur à 200.des besoins liés aux coupleurs C2 implantés en PMR (pour les immeubles <12 EL regroupés).Ingénierie FTTH – Réseau d’accès 24 FO si PMR>88 12≤n≤24 au PMI dès T0 en PDZ sur rue 6 FO 25≤n≤88 au PMI dès T0 en PDZ sur rue 12 FO 89≤n≤176 au PMI dès T0 en PDZ sur rue 24 FO 177≤n≤200 en PMI dès T0 en PDZ sur rue 36 FO 201≤n≤703 en PMI dès T0 dans le PMI (PMI=PDZ) 12 FO 704 et plus étude spécifique. Le besoin en module de ces câbles sera intégré dans le dimensionnement de l’axe de transport. les câbles d’adduction du PMI (12 ou 24 FO suivant le cas) sont des câbles de distribution 2. 24 ou 36 fo suivant le cas) devront être rattachés à un PE et ces PM devront donc être pris en compte dans le dimensionnement de la D1 de ce PE.

Plusieurs scénarios sont possibles pour le raccordement des PE vers le PDZ (câble D1).Ingénierie FTTH – Réseau d’accès 30 L4 21 7 PE2 T 21 1 2 20 9 4 20 7 PE3 5 20 1 20 24 4 24 6 24 8 0 25 2 25 25 6 T L2 Nbre de FO utiles amont PE 2 24 20 3 0 2 22 9 19 3 19 9 9 19 2 9 T 1 0 L3 10 8 19 5 3 T L2 2 22 T L4 4 22 2 98 L2 2 T T L3 L1 T PMR PMI Schéma 11 : Nombre de FO distribution niveau 1 Le nombre de FO utiles en distribution de niveau 1 est indiqué dans les cercles verts pour chacun des PE. Pour l’exemple. nous retenons cette configuration. T L2 L2 T 2 24 L2 T 3 L2 T 6 10 L2 T 3 3 3 L4 82 10 4 T L2 L3 T L2 T 4 10 2 10 7T L2 10 L3 T 2 10 0 10 10 0 10 5 L3 T 3 10 2 1 10 99 97 95 94 86 T 12 PE1 T L3 80 25 3 83 3 L2 T 2 82 78 81 3 77 75 79 L2 3 70 76 T 2 7 L1 T 67 66 74 62 Page 20 .

Les coupleurs C1 sont de type 1 vers 8 et sont implantés en PDZ.7 • Dimensionnement du transport Taille 1 L2T ou >L2T Taille 2 L3T ou >L3T Besoin en fibres résultant des coupleurs C1 implantés en PDZ desservant les PM ≤200 EL Rappel. le câble de transport relie le NRO au PDZ via un PEP. En pratique. On privilégiera la technique de piquage des modules pour le raccordement des PE afin d’optimiser la gestion des ressources et l’encombrement du GC. Nombre de C1 au PDZ= arrondi. Câble 24 FO 22 PDZ Câble 72 FO 30 Câble 72 FO 25 Schéma 12 : Synoptique du raccordement des PE sur le PDZ Le PDZ sera positionné en tenant compte des contraintes du GC et dans le respect des règles GC FTTH. Le PEP est une PEO de taille 2(144FO) ou taille 3(288 FO) installé sur le câble de transport. taille maximale du PDZ. le PDZ sera alimenté par un câble de un ou deux modules 12 FO issus du PEP. Il sera installé à un nœud de l’arborescence du GC qui permet d’agglomérer au plus 192 C2.sup (nombre de C2/8) Le nombre de fibres utiles de transport pour alimenter le PDZ est égal au nombre de coupleurs C1 prévus dans ce PDZ. Nombre de FO utiles en amont du PDZ= nombre de C1 au PDZ • Besoin en fibres résultant des coupleurs implantés en PDZ/PMI >200 EL Page 21 .Ingénierie FTTH – Réseau d’accès . Extrait des RI GCFTTH PEO pour PE Caractéristique de la chambre 5. Leur nombre dépend du nombre de coupleurs C2 installés sur la zone PDZ. Extrait des RI GCFTTH PEO pour PDZ Caractéristique de la chambre Taille 2 L3T ou >L3T Taille 3 L4T ou >L4T Le PE sera positionné en tenant compte des contraintes du GC et dans le respect des règles GC FTTH.

on affectera un ou plusieurs modules 12 FO du câble de transport à chaque immeuble >200 EL. Page 22 . le PMI fait fonction de PDZ. la taille du PM. Il est installé en pied d’immeuble dans un local technique ou dans un endroit défini en concertation avec le syndic. le coupleur C2 sera installé au PE ou au PM L’étude de l’immeuble fournira le nombre exact d’Equivalents Logements.Ingénierie FTTH – Réseau d’accès Dans ce cas. Lors du raccordement. Coupleur au PE uniquement PMI (Paris) 1 C2 au PM 1 C2 au PM 2 C2 au PM 3 C2 au PM 4 C2 au PM 5 C2 au PM 6 C2 au PM 7 C2 au PM 1 C1 et 8 C2 au PDZ/PMI 2 C1 et 16 C2 au PDZ/PMI Position du coupleur C2 à T0 Le tableau ci-dessus donne le nombre de coupleur C2 selon la taille de l’immeuble lors de son raccordement et le nombre d’épissures à réaliser au PE.sup (nombre d’EL/64) Le câble de transport. Nombre de FO utiles en amont du PDZ/PMI = arrondi. le câblage au PE de la D2 sera réalisé pour permettre un taux de pénétration clients de 25%. Selon. Le nombre de fibres utiles du câble de distribution 2 pour alimenter le PDZ/PMI est égal au nombre de coupleurs C1 prévus dans ce PDZ /PMI. sur son axe principal. Les coupleurs installés en PMI sont de type 1 vers 8 en cascade pour un taux de couplage 1 vers 64. prend en compte les besoins en modules entiers pour les PDZ (immeubles ≤ 200 EL) et les PDZ/PMI (immeubles > 200 EL). Dimensionnement du transport = somme des modules pour les PDZ + somme des modules PDZ/PMI.sup de 25% des EL. On calculera le nombre de FO à épissurer au PE à partir des données de l’étude « Immeuble ». En pratique. Nbre de FO à épissurer au PE 1 à 6 selon taille du PM 1 1 2 3 4 5 6 7 au PEP au PEP Nbre d'EL dans le PM 1-11 12-24 25-32 33-64 65-96 97-128 129-160 161-192 193-200 201-256 257-512 Nombre de coupleurs à T0 dans le PMI ou PMR Arrondi. 6 Le raccordement des PM ≤ 200 EL Les Points de Mutualisation (PMI et PMR) sont raccordés sur les PE par un câble D2.

préconisations 1) Le raccordement des immeubles ≤ 200 EL se fera à partir du PE. le câble étant dimensionné à 100% de la zone. 3) On privilégiera la technique du piquage pour le raccordement des PEP. Conception de l’axe de transport . L’encombrement des chambres et les loves de câble respecteront les RI de l’offre d’accès au Génie Civil de France Telecom pour les réseaux FTTH. 48. 24. Page 23 . 2) Le PE sera toujours placé à l’extérieur des immeubles en domaine public. 72. Chaque PEP dessert un ou plusieurs PDZ. dans une chambre dont les dimensions et l’encombrement sont compatibles avec la protection d’épissures. 144 FO modularité 12 FO. On respectera la technique de pose des protections d’épissures sur câble tout en tenant compte des besoins de réinterventions pour le raccordement d’un nouvel immeuble ou pour l’augmentation du taux de pénétration. tout surdimensionnement est inutile. Le câble sera dimensionné pour un raccordement à 100 % des équivalents logements. En effet. 36.préconisations 1) La conception et le dimensionnement des câbles de transport se feront en tenant compte de l’ensemble des PDZ et PEP (du programme en cours et à venir) accessibles par un même axe de GC. Conception des réseaux de distribution de niveau 1 . 3) On utilisera la technique de piquage en affectant un nombre entier de modules 12 FO à chaque PE.préconisations 1) On utilisera un câble 12. 4) Aucune ressource FO supplémentaire ne devra être réservée en transport à des fins de maintenance. • • Principe de raccordement des PDZ Pour une zone d’environ 1200 équivalents logements le câble est un 24 FO et la boite une PEO T3. Le câble sera dimensionné pour un raccordement à 100 % des Equivalents Logements. 2) On privilégiera l’utilisation de chambres sous trottoir afin de faciliter les ré-interventions aux PDZ pour la maintenance et éventuellement pour les extensions.Ingénierie FTTH – Réseau d’accès Cinquième partie : La conception des réseaux 7 Conception des réseaux • Conception des réseaux de distribution de niveau 2 . 2) Le raccordement des immeubles > 200 EL se fera à partir du PEP.

que le GC à emprunter est saturé. Les zones directes représentant un nombre important d’équivalents logements. les coupleurs C1 seront installés dans l’armoire passive implantée au NRA (cf dossier sur site FTTH). Il n’y a pas de préconisation a priori. La solution C1 en PDZ (placé en chambre) en réduisant le nombre de fibres nécessaires en sortie de NRO pour assurer la liaison NRO-PDZ sera d’autant plus conseillée : .que les PE et l’emplacement possible pour le PDZ sont éloignés du NRO.Ingénierie FTTH – Réseau d’accès 7. La zone directe sera donc en pratique divisée en plusieurs zones. . Page 24 .1 Cas particulier des zones directes « proches » dites zone « 0 » : Lieu d’implantation du niveau de couplage C1 Solution 1 : C1 dans l’armoire passive au NRO Dans cette architecture. la couverture PON de ces zones peut requérir l’implantation de plusieurs PDZ.si la chambre possible pour le siège de PDZ est facile d’accès et n’est pas saturée. chacune étant traitée séparément. Solution 2 : C1 en PDZ positionné en infra au NRO ou en chambre L’ingénierie applicable sera alors totalement identique à celle mise en œuvre pour les clients derrière PDZ. ce sont les éléments « terrain » qui amèneront à choisir l’emplacement des PDZ. .

On câblera un nombre de coupleur C1 (1 vers 8) et C2 (1 vers 8) en cascade au raccordement du PDZ/PMI pour répondre à un taux d’allumage de 25%. Cette phase correspond à l’état « zone éligible » dans Optimum. Il n’y a pas de coupleur au PEP. Les coupleurs C2 sont allumés pour satisfaire un taux de pénétration de 25% dans le PM ( PMI ou PMR) Pour les immeubles <12 EL avec égout visitable on allumera le coupleur C2 au PE. Les branches des coupleurs C1 seront réparties vers les PE pour assurer un taux de pénétration de 25% dans les premiers immeubles à raccorder. lors de la mise en place des distributions 2. la demande clients nécessite l’allumage de nouveau coupleur C1. On utilisera une PEO taille 2 pour des câbles 144 FO ou taille 3 pour des câbles 288 FO selon l’encombrement du GC et dans le respect des RI GCFTTH. le nombre de coupleurs C1 sera inférieur à 3. On câblera 3 coupleurs C1 dans un PDZ utilisant une PEO de taille 3 c-à-d. Elle consiste à rendre la zone du PDZ éligible au FTTH. Dans cette phase 1.Ingénierie FTTH – Réseau d’accès Sixième partie : Le déploiement 8 Déploiement du réseau • • Phase 1 : installation des PEP. Installation du PDZ : Le PDZ est raccordé au PEP par un câble de transport 12 ou 24 FO. Les immeubles sont raccordés au fil de l’eau au PEP de la zone d’influence. Si par la suite. Le nombre de FO du câble D2 soudée au PE répond à un taux de pénétration de 25% dans le PMI ou PMR PM > 200 EL. on ciblera les coupleurs à allumer. on considère qu’il n’y a pas d’immeuble raccordé. Entre l’immeuble et le PEP. seules seront soudées les fibres utiles pour desservir 100% des EL. Le PE sera installé à la pose du câble D1. L’allumage des coupleurs sera progressif et en relation avec l’arrivée des immeubles. Les PM sont raccordés au fil de l’eau au PE de la zone d’influence. • Phase 2 : Raccordement des PM PM ≤ 200 EL. un PDZ proche de 1200 EL. Installation du PEP : Le PEP est installé sur le câble de transport. Chaque PM est raccordé par un câble de distribution de niveau 2 dimensionné pour 100% des EL. Pour un PDZ proche de 600 EL. Page 25 . Installation des PE : Les PE sont installés sur les câbles de distribution de niveau 1 au plus près des immeubles. Un PEP peut desservir plusieurs PDZ ou PDZ/PMI (immeubles>200EL).1 Règle d’allumage des coupleurs C1 et C2 Les coupleurs C1 du PDZ seront allumés pour respecter un taux de pénétration de 25% dans les premiers immeubles raccordés. PDZ et PE Il s’agit du déploiement initial. mais au fil de l’eau. Toutes les branches des coupleurs C1 seront affectées vers les PE. 8. Les coupleurs C2 ne sont pas mis en place lors de la pose de la distribution 1. Chaque immeuble est raccordé par un câble de distribution de niveau 2 dimensionné pour 100% des EL. le câble sera dimensionné par rapport aux FO utiles desservant l’immeuble. On cherchera à allumer en priorité les coupleurs C1 dont les branches sont réparties sur plusieurs câbles tout en respectant le taux de pénétration. les coupleurs C1 ne sont pas allumés au NRO.

Ingénierie FTTH – Réseau d’accès Nombre d’EL dans le PM Nombre de FO allumées à T0 dans le PM 1 1 1 1 2 2 2 2 3 3 3 1 C2 1 C2 1 C2 1 C2 1 C2 1 C2 1 C2 1 C2 1 C2 1 C2 1 C2 1 C2 1 C2 1 C2 2 C2 3 C2 4 C2 4C2 5 C2 6 C2 7 C2 1 C1 et 8 C2 2 C1 et 16 C2 2 C1 et 16 C2 Type de PM 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 PMI PMI PMI PMI PMI PMi PMI PMI PMI PMI PMI PMI PMI PMI PMI PMI PMI PMI PMI PMI PMI PMI PMI PMI PMI PMI ou PMR PMI ou PMR PMI ou PMR PMI PMI PMI PMI PMI PMI PMI Cas particulier des immeubles inferieurs à 12 EL avec égout visitable (Paris) 25-32 33-64 65-96 97-120 121-128 129-160 161-192 193-200 201-256 257-384 385-512 Nbre de FO allumées au PM à T0 Page 26 .

On utilisera l’infrastructure existante en respectant le partage des installations de Génie Civil.2008M0045 disponible sur netDoc.ftgroup/processus/cartographie/REBLO/1/Pages/referentiel.Ingénierie FTTH – Réseau d’accès 8.itn.aspx Page 27 . Lien sur le site intranet : http://pmt-shp. documentation référencé FT.2 Génie civil Le déploiement FTTH doit se faire sans création de GC sauf cas particulier nécessitant la création de chambre satellite.

Ingénierie FTTH – Réseau d’accès Ingénierie au NRO 8. Dans cette armoire aboutissent : . Le raccordement entre la baie OLT et cette armoire optique passive se fait alors avec des pigtails qui seront protégés par des goulottes (goulottes TYCO) prévues à cet effet et installées sur (ou sous) les platelages. 8.l’ONT (Optical Network Termination) installé chez le client . Page 28 .tous les câbles optiques du réseau PON.le gestionnaire d’administration du réseau Pour l’instant l’OLT sera toujours implanté au NRO de rattachement de la zone concernée. l’armoire optique passive doit être mise en place à proximité de la baie PON (moins de 10 m). Dans cette ingénierie. .l’OLT (Optical Line Termination) installé au NRO .le ou les câble(s) optique(s) de renvoi vers le répartiteur optique du NRA. Cette ingénierie a pour principal avantage de diminuer le nombre de connecteurs optiques et ainsi d’améliorer le bilan optique global du réseau PON. . l’ingénierie retenue est une ingénierie avec armoire optique passive.4 Implantation des baies OLT et passive au NRO Pour le câblage et le raccordement de l’OLT en centre.3 Description générale du système PMI PMR PMR Schéma 13 : Description de l’architecture au NRO Conformément au synoptique ci dessus. les équipements actifs installés sont les suivants : . plutôt dans les travées d'équipements. L’armoire optique passive doit être installée en centre.les éventuels coupleurs (pour les zones directes par exemple).

5 Recette transport et Distribution 1 Voir le document "Recette FTTH Transport et Distribution de premier niveau ingénierie V1 ingénierie V2 Zone Très Dense (Zone 1)" réf FT.Ingénierie FTTH – Réseau d’accès Schéma 14 : Représentation de la baie OLT et la baie passive 8. Page 29 .2010M0027 sur processus et métiers techniques.

ftgroup/processus/cartographie/RE-BLO/1/Pages/referentiel.itn.Ingénierie FTTH – Réseau d’accès Septième partie : Annexes 9 Annexe 1 – Documents associés Ces documents sont sur le site « processus / métiers des réseaux « dans la rubrique FTTH http://pmt-shp.aspx Page 30 .

arcep.Ingénierie FTTH – Réseau d’accès Liste des communes des zones très denses et IRIS HD/ BD Code INSEE nom de la commune Lien vers le site Arcep fichier de classification des iris http://www.fr/?id=11126 06004 Antibes 06011 Beaulieu-sur-Mer 06027 Cagnes-sur-Mer 06029 Cannes 06030 Le Cannet 06079 Mandelieu-la-Napoule 06088 Nice 06123 Saint-Laurent-du-Var 13055 Marseille 31555 Toulouse 33063 Bordeaux 34172 Montpellier 35238 Rennes 37195 La Riche 37261 Tours 38151 Échirolles 38185 Grenoble 38229 Meylan 38317 Le Pont-de-Claix 38421 Saint-Martin-d'Hères 38485 Seyssinet-Pariset 42218 Saint-Étienne 44109 Nantes 45234 Orléans 54395 Nancy 54547 Vandoeuvre-lès-Nancy 57463 Metz 59350 Lille 59410 Mons-en-Baroeul 59512 Roubaix 59599 Tourcoing 63113 Clermont-Ferrand 67482 Strasbourg 69029 Bron 69034 Caluire-et-Cuire 69081 Écully 69123 Lyon 69142 La Mulatière 69199 Saint-Fons 69202 Sainte-Foy-lès-Lyon 69256 Vaulx-en-Velin 69259 Vénissieux 69266 Villeurbanne 69286 Rillieux-la-Pape 75056 Paris 76157 Canteleu Page 31 .

Ingénierie FTTH – Réseau d’accès 76322 Le Grand-Quevilly 76540 Rouen 77083 Champs-sur-Marne 77285 Le Mée-sur-Seine 78158 Le Chesnay 78208 Élancourt 78242 Fontenay-le-Fleury 78297 Guyancourt 78372 Marly-le-Roi 78524 Rocquencourt 78640 Vélizy-Villacoublay 83137 Toulon 83153 Saint-Mandrier-sur-Mer 91215 Épinay-sous-Sénart 91228 Évry 91286 Grigny 91345 Longjumeau 91521 Ris-Orangis 91692 Les Ulis 92002 Antony 92004 Asnières-sur-Seine 92007 Bagneux 92009 Bois-Colombes 92012 Boulogne-Billancourt 92014 Bourg-la-Reine 92019 Châtenay-Malabry 92020 Châtillon 92022 Chaville 92023 Clamart 92024 Clichy 92025 Colombes 92026 Courbevoie 92032 Fontenay-aux-Roses 92033 Garches 92035 La Garenne-Colombes 92036 Gennevilliers 92040 Issy-les-Moulineaux 92044 Levallois-Perret 92046 Malakoff 92047 Marnes-la-Coquette 92048 Meudon 92049 Montrouge 92050 Nanterre 92051 Neuilly-sur-Seine 92060 Le Plessis-Robinson 92062 Puteaux 92063 Rueil-Malmaison 92064 Saint-Cloud 92071 Sceaux 92072 Sèvres 92073 Suresnes 92075 Vanves 92076 Vaucresson 92077 Ville-d'Avray Page 32 .

Ingénierie FTTH – Réseau d’accès 92078 Villeneuve-la-Garenne 93001 Aubervilliers 93006 Bagnolet 93007 Le Blanc-Mesnil 93008 Bobigny 93027 La Courneuve 93029 Drancy 93031 Épinay-sur-Seine 93039 L' Île-Saint-Denis 93045 Les Lilas 93046 Livry-Gargan 93048 Montreuil 93051 Noisy-le-Grand 93053 Noisy-le-Sec 93055 Pantin 93061 Le Pré-Saint-Gervais 93063 Romainville 93064 Rosny-sous-Bois 93066 Saint-Denis 93070 Saint-Ouen 93077 Villemomble 93079 Villetaneuse 94002 Alfortville 94004 Boissy-Saint-Léger 94011 Bonneuil-sur-Marne 94016 Cachan 94018 Charenton-le-Pont 94019 Chennevières-surMarne 94028 Créteil 94033 Fontenay-sous-Bois 94034 Fresnes 94037 Gentilly 94041 Ivry-sur-Seine 94042 Joinville-le-Pont 94043 Le Kremlin-Bicêtre 94046 Maisons-Alfort 94052 Nogent-sur-Marne 94067 Saint-Mandé 94069 Saint-Maurice 94073 Thiais 94077 Villeneuve-le-Roi 94080 Vincennes 94081 Vitry-sur-Seine 95127 Cergy 95252 Franconville 95268 Garges-lès-Gonesse 95555 Saint-Gratien 95680 Villiers-le-Bel Page 33 .

Les PEO Code article Désignation 603230 603229 606832 606833 603992 601159 603228 624847 624848 102621 3411941774320 603282 607084 622621 FTTH PROTECTION EPISSURE 12 FO 3M FTTH PROTECTION EPISSURE 36 FO 3M. LOT 20 CASS 5MM PR 12 EPISS FUSION CASSETTE FTTH 5mm 1 COUPLEUR+9 FUS (x20) Les coupleurs optiques Code article Désignation 624642 FTTH COUPLEUR 1 VERS 8 fp5. PEO 72 FO 2D18 PIQUAGE STAND + FTTH PEO 72 FO 4D12 STAND + FTTH PROTECT EPI 144 FO STD ET FTTH PDZ 3M PROTECT EPI 144 FO FTTH PE 3M FTTH PROTECTION EPISSURE 288 FO 3M ENTREE CABLE UNITAIRE 4-12 MM PEO-3M. On recherchera sont implantation sur une chambre minimum de taille L2T avec si possible moins de 3 chambres entre le PMR et les immeubles de 4 à11 EL 11 Annexe 3 – Matériels Transport et Distribution D1 Les câbles Code article Désignation Usage 622684 622685 622686 622681 622682 622683 622945 CABLE 12FO L1092 FTTH CABLE 24FO L1092 FTTH CABLE 36FO L1092 FTTH CABLE 48FO L1091 FTTH CABLE 72FO L1091 FTTH CABLE 144FO L1091 FTTH CABLE 288FO L1091 FTTH T. D1 T. D1 T. FTTH ENTREE MULTITUBES X4 6MM PEO-3M. Il accueillera les coupleurs C2 (1/8) On recherchera sur une zone de PDZ une moyenne de 80 EL fiabilisés par PMR Il sera en domaine public ou en domaine privé (libre d’accès 7J/7.Ingénierie FTTH – Réseau d’accès 10 Annexe 2 – Le PMR (Les principes) Le PMR (Point de Mutualisation de Rue) est le PM destiné au raccordement des immeubles <12 EL. Page 34 . FTTH ENTREE CABLE DOUBLE 5-27MM PEO-3M. D1 T. D1 T. ENTREE CABLE UNITAIRE 4-18 MM PEO-3M FTTH ENTREE CABLE DOUBLE 5-20MM PEO-3M. D1 T. D1 T. 24H/24H) Il pourra accueillir les ORT.