Vous êtes sur la page 1sur 27

Diffusion libre

RECUEIL TECHNIQUE : IMMEUBLE NEUF A USAGE D'HABITATION, PROFESSIONNEL OU MIXTE

RESEAU DE COMMUNICATIONS Pré câblage en Fibre Optique

Édition 6 mars 2012

Ó Orange

Direction Fibre

PREAMBULE
Tous les immeubles dont le permis de construire est délivré postérieurement au 1 janvier 2011 entrent dans le cadre du décret 2009-52 modifié par le décret n°2011-1874 du 14 décembre 2011 et doivent être pré câblés en optique. Le texte intégral de ces décrets et l’arrêté associé figure en Annexe de ce document. Ce recueil technique s'adresse aux promoteurs d'ensembles immobiliers à usage d'habitation et locaux professionnels Il rappelle des règles de construction des installations du réseau optique de communications à Très Haut Débit en mono ou multi fibres pour des applications voix, données, images fournies par les opérateurs commerciaux. Le respect de ces règles: - permet le déploiement d'un réseau optique dans l'immeuble depuis la gaine technique du logement (GTL) de chaque logement jusqu'au local ou emplacement technique situé en pied de l'immeuble en solution mono fibre ou multi fibres. - permet aux résidents de recevoir un débit symétrique de 100Mbits/s au minimum par la technologie FTTH (Fiber To The Home) et ce, sans intervention pour travaux de construction complémentaires à leur domicile. Ce débit donne accès aux services de communication de type "Triple Play": téléphone sur IP, accès rapide à Internet, télévision en simple et/ou haute définition, mono ou multi canaux; ainsi que des services complémentaires proposés par les opérateurs. - permet la mutualisation du pré câblage entre les opérateurs commerciaux. Ce document ne traite pas: · de la réalisation des travaux d'adduction de l'immeuble ou de l'ensemble immobilier aux réseaux des opérateurs, · du réseau cuivre dans les parties communes de l'immeuble ni dans le logement qui restent obligatoires de part la réglementation en vigueur. Pour cela, se référer au document: "Recueil technique: Installations et réseau de communications des immeubles neufs à usage d'habitation".
er

Recueil technique : "immeubles neufs d'habitation" Pré équipement optique

Édition 6 du 06/03/2012 Ó Orange

2/27

.....................................2..........16 1......2 Local technique des opérateurs .......................2 ADDUCTION DE L'IMMEUBLE A PARTIR DES RESEAUX OUVERTS AU PUBLIC LOCAL OU EMPLACEMENT TECHNIQUE DES OPERATEURS 7 8 1................................................................................3 1..............15 Immeuble mono bâtiment en zone dense >12 lots ................ 9 1.........................19 1........................................................................... 4 LIMITES DE LA PRESTATION FO (*) en immeuble neuf : ..............................1 1............................................ 7 1....REPERAGE...................20 1.17 Le Boîtier de Pied d'Immeuble: Le Point de flexibilité ou Point de Branchement Optique Le Dispositif de Terminaison Intérieur Optique Les câbles optiques 18 18 18 18 DESCRIPTION DES MATERIELS......27 Recueil technique : "immeubles neufs d'habitation" Pré équipement optique Édition 6 du 06/03/2012 Ó Orange 3/27 .................................................................................6............6 1...................................................................... 6 INSTALLATIONS...............1 1..................................................................................13 COLONNE DE COMMUNICATION LIAISONS ENTRE LA COLONNE MONTANTE ET LES LOGEMENTS LOGEMENTS 9 10 10 Gaine Technique du Logement (GTL)...............................1 1..................18 LE CABLAGE CLIENT..................2...11 1...................9 1..12 1...............7 1................................................3 PASSAGES HORIZONTAUX 9 1................................2 DOSSIER DE RECETTE CONTRÔLE DU CABLAGE OPTIQUE REPERAGE DES CABLES ET DES FIBRES 20 20 20 Repérage des fibres dans les câbles colonne montante ...........................13 Immeuble mono bâtiment en zone dense jusqu'à 12 lots ..............................................................................................................................SOMMAIRE GLOSSAIRE..............................................................................................23 TEXTES DE REFERENCE...........................................................9...................................9.......5 1....... 8 1...8 1......................17 1....21 Annexe : Décrets et Arrêtés relatifs à la Fibre Optique....................................................3 1.......................11 Câblage client.....................................6.......................................................................................................................................4 1...................2 1........................20 Exemple de fiche de correspondance: .........................................................................3 Emplacement Technique des opérateurs .......18 1......................................................11 GENERALITES PRINCIPES de l’INGENIERIE SCHEMAS DE PRINCIPE 12 12 13 RESEAU DE COMMUNICATIONS EN OPTIQUE .18.....................................................1 1.......4 1..................10 Tableau de communication.......6........................................................................ 8 1...2........................................12 Implantation du DTIO dans le logement: .........................................................................10 1.................................15 GENERALITES SCHEMA DE PRINCIPE DU CABLAGE D'UN LOGEMENT 19 19 DOSSIER DE RECETTE .......16 Immeuble mono bâtiment hors zone dense..............................................9................................1 Généralités ...........9.....CONTRÔLE .......14 1..............................................18..2 1.............................................................

.Cordon optique: Ensemble monté en usine comprenant deux fiches optiques et une longueur de fibre gainée. remplacement ou de gestion des lignes signée avec le propriétaire ou le syndicat copropriétaires. 33-1 CPCE.Opérateur d’Immeuble Personne chargée de l'établissement et/ou de la gestion d'une ou plusieurs lignes dans immeuble bâti.Installations : les ouvrages de génie civil (canalisations et chambres). toutes repérées par un code couleur sont regroupées en modules eux-mêmes repérés par le même code couleur . L'opérateur d'immeuble n'est pas nécessairement un opérateur au sens de l'article L.Micro module: dans les câbles optiques.DTIO: Dispositif de Terminaison Intérieur Optique: Le Dispositif est situé dans la Gaine Technique du Logement.Opérateur Commercial Opérateur choisi par le client final pour la fourniture d'un service de télécommunications ou par un fournisseur d’accès au service pour la fourniture d’un service de télécommunications à son propre client final. protection et répartition correspondants ainsi que les équipements des autres applications de communication (TV.FTTH: Fiber To The Home: ensemble de règles d'ingénierie et de solutions matérielles basées sur l'utilisation de la fibre optique destinée à transporter des informations à très hauts débits (=ou>100Mbit/s) depuis le Nœud de Raccordement Optique (NRO) jusqu'au domicile des clients .) lorsqu’elles sont prévues . Le DTI permet de tester la présence de la tonalité sur a ligne en isolant l'installation du client. . notamment dans le cadre d'une convention d'installation. satellite. d'entretien. le maintien d'une ou plusieurs épissures et un ou plusieurs connecteurs de sortie destinés à connecter un cordon optique. Recueil technique : "immeubles neufs d'habitation" Pré équipement optique Édition 6 du 06/03/2012 Ó Orange 4/27 un de de du . les fibres.DTI Dispositif de Terminaison Intérieur cuivre: Le Dispositif est situé dans la Gaine Technique du Logement.GLOSSAIRE .Gaine technique de l'immeuble ou colonne montante: (selon UTE C 15 900) infrastructures verticales permettant le passage et l'accueil des matériels et câbles de la colonne de communication . le local ou l'emplacement technique.Colonne de communication en optique: Ensemble des câbles de communications et dispositifs de raccordement pour le Très Haut Débit placés dans la gaine technique de l'immeuble sur toute la hauteur de l'immeuble. interactivité. Il est constitué d'un boîtier permettant le lovage d'une ou plusieurs fibres. . . Il constitue le point de terminaison du pré câblage optique du bâtiment. les colonnes de communication et les passages horizontaux permettant la pose des câbles.Gaine Technique du Logement (GTL): Emplacement du logement prévu pour regrouper en un seul endroit toutes les arrivées des réseaux d’énergie et de communication et les tableaux de commande. . C'est la limite de responsabilité de l'opérateur quant à la maintenance du réseau d’accès cuivre . etc.

). il constitue l'Interface entre le câble de colonne montante relié au Point de Mutualisation Immeuble et les câbles de branchement client Ensemble qui peut être composé d'un coffret et de dispositifs de lovage de fibres et protections d'épissures. en vue de fournir des services de communications électroniques aux utilisateurs finals. .. à des opérateurs tiers.. il est positionné en colonne montante. . point de flexibilité optique.Prise Terminale Optique ou DTIO: Prise située dans un logement ou local professionnel qui constitue le point de terminaison du réseau Très Haut Débit .Point de Mutualisation Immeuble (PMI): Lieu où un opérateur ayant établi dans un immeuble bâti ou exploitant une ligne de communications électroniques à très haut débit en fibre optique donne accès à des lignes en fibre optique sous forme passive.. répartiteur optique de distribution.Point de Raccordement Lieu situé dans l'immeuble à proximité du point de pénétration des réseaux (adduction) où sont ramenées toutes les fibres optiques desservant tous les lots de l'immeuble en vue de leur raccordement à un ou des réseaux opérateurs. Souvent appelé Point de Branchement Optique (PBO) .Point de flexibilité Optique: En immeuble. Recueil technique : "immeubles neufs d'habitation" Pré équipement optique Édition 6 du 06/03/2012 Ó Orange 5/27 .Réseau : l'ensemble des câbles et des équipements (répartiteur optique de bâtiment.

Une mesure de continuité au stylo optique est réalisée fibre à fibre de la GTL au BPI la remise du dossier technique du pré-câblage comprenant le schéma de câblage FO (*) * FO : Fibre optique * GTL : Gaîne technique logement * BPI : Boîter de pied d’immeuble Schéma de principe: limite de la prestation pour un immeuble mono bâtiment Recueil technique : "immeubles neufs d'habitation" Pré équipement optique Édition 6 du 06/03/2012 Ó Orange 6/27 .LIMITES DE LA PRESTATION FO (*) en immeuble neuf : La prestation comprend: - l'étude de l'implantation des équipements d'après les plans fournis par le client. le conseil. la participation aux réunions de chantier la réalisation des travaux de pré câblage de la GTL(*) de chaque logement jusqu'au BPI (*) situé dans un local ou espace technique - le contrôle de niveau 1 selon l'UTE C 15 960: voir chapitre Contrôle.

si elles ne sont pas prévues dans le projet du promoteur.le bâtiment doit disposer d'une adduction d'une taille suffisante pour permettre le passage des câbles de plusieurs opérateurs depuis la voie publique jusqu'au point de raccordement. tuyaux. Ces liaisons. INSTALLATIONS 1. 1: "….art." Recueil technique : "immeubles neufs d'habitation" Pré équipement optique Édition 6 du 06/03/2012 Ó Orange 7/27 .1 ADDUCTION DE L'IMMEUBLE A PARTIR DES RESEAUX OUVERTS AU PUBLIC Les matériels et règles d'ingénierie sont identiques à ceux mis en œuvre pour les réseaux cuivre. Selon l'article R111-14 du code de la construction modifié par Décret n°2009-52 du 15 janvier 2009 .. chambres) éventuellement nécessaires pour relier les bâtiments.bâtiment Ainsi que le raccordement inter-bâtiment (équipements et câbles uniquement : cf remarques) Remarques : Les infrastructures (GC. Dans les cas les plus courants. sont exclues de la prestation multi-bâtiments. se référer au document: "Recueil technique Installations et réseau de communications des immeubles neufs à usage d'habitation". comme le montre le schéma de prinicipe. à celles indiquées en mono. les liaisons inter-bâtiments se situent en domaine privé (celui des bâtis de l’opération). Pour sa réalisation.Schéma de principe: limite de la prestation pour un immeuble multi bâtiments La prestation comprend : Les prestations identiques. par bâtiment. peuvent être réalisées en ville notamment sur une infrastructure commune.

Découpage avec palier à 12 logements homogène avec l'ingénierie des réseaux cuivre jusqu'à 12 logements au-delà de 12 logements Nombre minimum de canalisations Réseaux cuivre seuls 2 2 Avec les Réseaux optiques 3 3 30/33mm 42/45mm Dimension minimum des canalisations 1.immeuble > 25 logements. Il répond le plus possible aux contraintes d'implantation des équipements. Ce local est salubre et non inondable.).2 Local technique des opérateurs Il est nécessaire pour les immeubles dont le nombre de logements est supérieur à 25. Le choix entre un emplacement technique des opérateurs et un local technique des opérateurs dépend du nombre de logements (ou locaux) : . .immeuble = 25 logements. point de mutualisation immeuble). Il est accessible à tout moment. Il est destiné à recevoir les câbles et les équipements de communications (boîtiers.. transformateurs. Le choix d'un local ou emplacement technique des opérateurs est fonction du nombre de logements dans l'immeuble. qui dessert l'immeuble.2 1. soit en rez-de-chaussée ou en sous-sol..de la colonne de communication. dans ce local. Il dispose d'au moins une paroi vide de tout conduit et suffisamment résistante pour permettre la fixation des équipements.Le nombre et les dimensions des canalisations permettent l'accès à l'ensemble immobilier pour six opérateurs au minimum dont l'opérateur en charge du service universel par un réseau cuivre. un câblo-opérateur et quatre opérateurs FTTH. La position de ce local dans l'immeuble est déterminée en fonction de la proximité : . il est souhaitable de prévoir. nécessité d'un local technique des opérateurs .2. Il est éloigné de toutes sources de perturbations électromagnétiques (moteurs.1 LOCAL OU EMPLACEMENT TECHNIQUE DES OPERATEURS Généralités Conformément à l'UTE C 15 900 édition en cours mars 2006: Les équipements des différents opérateurs. dès la construction de l'immeuble : Recueil technique : "immeubles neufs d'habitation" Pré équipement optique Édition 6 du 06/03/2012 Ó Orange 8/27 .2.du point d'entrée de la canalisation dans l'immeuble. nécessité d'un emplacement technique des opérateurs 1. Afin de faciliter l'exploitation des réseaux de communications. situé en sous-sol ou au rez-de-chaussée. nécessaires au fonctionnement et à la distribution des réseaux aux occupants de l'immeuble nécessitent la mise à disposition par le propriétaire d'emplacements techniques ou de locaux techniques situés soit à chaque niveau de l'immeuble (pour les immeubles professionnels).

Ils sont réservés aux réseaux de communications. 1. Leur accès se fait au Recueil technique : "immeubles neufs d'habitation" Pré équipement optique Édition 6 du 06/03/2012 Ó Orange 9/27 .0 m dont 1.10m d'épaisseur. constituée de matériaux suffisamment résistants pour permettre tout scellement ou fixation. . cet emplacement technique a les dimensions utiles minimales suivantes : .une prise de courant 230 V (2 x 16 A + T) .4 COLONNE DE COMMUNICATION Les immeubles de plus d'un étage sur rez-de-chaussée doivent être pourvus de colonnes de communication.largeur > 3.30 m.40m. La paroi constituant le fond de cet emplacement doit être d'au moins 0. pour permettre l'accès aux équipements. Ces passages horizontaux sont placés dans les parties communes de l'immeuble. Ces colonnes de communication sont réservées à la pose des câbles et boîtiers de communications ainsi que des dispositifs collectifs nécessaires à la distribution des services de radiodiffusion sonore et de télévision. de conduits de type IRL 3321 selon la norme NF EN 50086 (2-1 et 2-2).. Selon l'UTE C 15 900. est réservé en avant de cet emplacement. . mais en raison de l'installation du réseau optique en plus du réseau cuivre. Ils sont constitués de chemins de câbles.20 m) Ce local est fermé par une porte munie d'une serrure dont la clé est commune aux opérateurs. La traversée éventuelle de parties privatives est réalisée avec des conduits de même type.hauteur = toute hauteur entre sol et plafond (2. Un espace libre. supérieur à 0. Les dimensions minimales du local sont les suivantes : .70 m. il est recommandé de porter cette dimension à 1mètre de largeur pour permettre d'intervenir dans le PMI portes ouvertes (lorsqu'il sera installé).3 PASSAGES HORIZONTAUX Les passages horizontaux permettent d'assurer la continuité de parcours des câbles entre le local technique et les colonnes de communication. . .20 m minimum).hauteur : du sol au plafond (minimum 2.3 Emplacement Technique des opérateurs Il est nécessaire pour les immeubles dont le nombre de logements est inférieur ou égal à 25. en matériau non-propagateur de la flamme.un éclairage.5m réservé à la télédistribution. couloirs ou dégagements commun. .largeur = 0. Ces conduits assurent une continuité de parcours évitant ainsi toute intervention en partie privative.profondeur = 0.2. Elles sont obligatoirement placées dans les parties communes de l'immeuble et accessibles à chacun des niveaux à partir des paliers.une barrette de terre reliée au puits de terre de l'immeuble. 1.superficie au sol = 6 m². Cet emplacement ne doit supporter aucune autre canalisation encastrée ou apparente 1.

côté logement. préférer des conduits de diamètre 25mm). 1.". en principe. Selon le groupe de travail CRIP/ARCEP. 1. de type ICTA 3422 (Isolant Cintrable Transversalement élastique Annelé) selon la norme NF EN 50086 (2-1 et 2-2).30 m. Elles suivent un tracé rectiligne sans changement de direction. de diamètre 20 mm (audelà de 25m.6. A chaque traversée de plancher.35 m. Elles sont réalisées au moyen de conduits non interrompus.20 m et 0. deux socles de prise de courant 16A 250V 2P+T protégés par un circuit dédié pour alimenter les appareils de communication placés dans la GTL………. section 771 "locaux d'habitation". La porte d'accès a une hauteur minimale de 2. le service universel et un câblo-opérateur soit 3 conduits au minimum. section 771 "locaux d'habitation".6 LOGEMENTS Les conduits arrivent dans la Gaine Technique du Logement (GTL).moyen de portes à charnières. ces liaisons arrivent.. Afin d'être facilement identifiables.largeur > 0. non obstrués. sur toute la largeur de celle-ci et sur une profondeur d’au moins 0. Rappel: "La GTL doit contenir….profondeur comprise entre 0. par un percement en fond de gaine. dans la Gaine Technique du Logement (GTL). conformes aux règles de sécurité en vigueur.10 m. La terminaison du réseau optique sera placée dans la Gaine Technique du Logement et plus particulièrement dans le Tableau de Communication. Les dimensions minimales des colonnes de communication sont les suivantes : . . la gaine doit être munie d’un dispositif retardateur de propagation de la flamme de façon tel que le degré coupe-feu de plancher ne soit pas diminué. chaque conduit doit comporter un marquage clair et fiable indiquant le logement desservi. le nombre de conduits doit permettre l'accès au logement depuis la colonne de communication pour le réseau en fibre optique.5 LIAISONS ENTRE LA COLONNE MONTANTE ET LES LOGEMENTS Ces liaisons assurent la continuité de passage entre la colonne de communication et les logements.1 Gaine Technique du Logement (GTL) La Gaine Technique du Logement est définie par l’UTE C 15-900.00 m et une largeur utile supérieure ou égale à 0. 1. Recueil technique : "immeubles neufs d'habitation" Pré équipement optique Édition 6 du 06/03/2012 Ó Orange 10/27 . Ils doivent être aiguillés et rester utilisables: non pliés.40 m. Conformément aux dispositions prévues par la norme NF C 15-100. Ces conduits doivent être facilement accessibles dans la gaine technique de logement comme à leur point d'arrivée dans la colonne montante (une longueur de 20cm minimum doit rester libre de maçonnerie). munies de fermetures "à carré". conformément à la norme NF C 15-100. Les traversées de plancher se font. Les réservations de passages des câbles reçoivent impérativement une obturation facilement démontable et définie selon les règles de sécurité en vigueur. Cette terminaison de réseau est matérialisée par un Dispositif de Terminaison Intérieur Optique (DTIO).

repère b. 771P) ainsi qu’un répartiteur équipé de socles RJ45 (cf. .2. Moyennant l’adaptation de ses dimensions.). alimentations du préamplificateur d’antenne. a b c Figure 771P – Schéma synoptique partiel d’un tableau de communications . . fig.3 Tableau de communication "Le tableau de communication doit être placé dans la GTL.1: "Les bâtiments groupant plusieurs logements doivent être pourvus des lignes téléphoniques nécessaires à la desserte de chacun des logements…/… Chacun des logements est équipé d'une installation intérieure de nature à permettre la desserte de chacune des pièces principales.2 Tableau de communication Selon NF C 15 100 §771. Article R111-14 modifié par Décret N° 2009-52 du 15 janvier 2009 art.les autres matériels pour les applications de la diffusion de télévision terrestre et/ou satellitaire (répartiteurs. 771P) connectés aux câbles de communication alimentant les socles des prises terminales (voir 771. modem. repère c. . certains de ces éléments peuvent être partiellement ou totalement combinés. fig.6.une longueur de 100 mm de rail(1) pour permettre la mise en œuvre du DTI optique. le cas échéant.le point de livraison des opérateurs de télécommunications (DTI.les socles RJ45 (cf.). cf. repère a. etc. Le tableau de communication reçoit au moins : .6.3 Câblage client Code de la Construction et de l'habitation. «box».une barrette de terre.1). 771P).6." Recueil technique : "immeubles neufs d'habitation" Pré équipement optique Édition 6 du 06/03/2012 Ó Orange 11/27 . Dans le cas de solution automatique.558.les autres matériels pour les applications de communication (routeur. Ce DTI permet de réaliser un point de coupure et de tester la continuité du réseau de l’opérateur…" 1.1.559. le tableau de communication peut également recevoir : . concentrateur. etc. fig. . Un Dispositif de Terminaison Intérieur (DTI) ou équivalent matérialise la limite de responsabilité entre le réseau de l’opérateur et les installations internes des utilisateurs. amplificateurs d’appartement. lorsque le raccordement par fibre optique est requis.le répartiteur passif de télédiffusion.

lorsqu'aucun PBO n'est nécessaire. les câbles de branchement client sont amenés directement jusqu'au local ou à l'emplacement technique. . à un point de raccordement dans le bâtiment. dans un Tableau de Communication.d'une fibre au minimum dans les autres zones. de prises murales et des matériels passifs localisés dans la GTL. . (si au moins un PBO est nécessaire dans la colonne montante. le Point de Mutualisation Immeuble (PMI). il peut y avoir des colonnes montantes hétérogènes certaines avec uniquement des kits DTIO et d’autres avec des PBO. L'ingénierie retenue pour chaque bâtiment dépendra de la zone où est situé le bâtiment. l’immeuble est considéré comme autant d’immeubles qu’il y a de colonnes montantes . permet la diffusion à l'intérieur du logement de tous les services contractés par l'occupant auprès de l'opérateur commercial d'un réseau optique de son choix.l'ingénierie est appliquée de façon homogène pour toute une colonne montante. Les principes qui guident le choix de l'ingénierie à mettre en place dans un immeuble donné sont: .Chaque logement doit être équipé d'un câblage permettant la diffusion des services depuis la Gaine Technique du Logement jusqu'aux terminaux situés dans les pièces du logement. .7 GENERALITES Local ou emplacement technique : Le choix d’un local ou emplacement technique des opérateurs est fonction de l’importance en nombre de logements de l’immeuble : Voir en 3. Recueil technique : "immeubles neufs d'habitation" Pré équipement optique Édition 6 du 06/03/2012 Ó Orange 12/27 . L'Autorité de Régulation des Communications Électroniques et de la Poste (ARCEP) a communiqué la liste des 148 villes situées en zone dense dans lesquelles chaque local à usage professionnel et chaque logement en immeuble résidentiel collectif doit être équipé de lignes de communication électroniques à très haut débit en fibre optique.d’au maximum 4 fibres dans les zones denses. Ces lignes relient chaque lot avec au maximum 4 fibres par lot. 1.8 PRINCIPES de l’INGENIERIE Selon la commune où se situe le bâtiment.2 Au niveau de l’emplacement technique ou dans le local technique est réservé un espace où sera éventuellement implanté le futur Point de Mutualisation Immeuble lorsqu'un opérateur d'immeuble sera désigné par le syndic. Le câblage client est constitué de câbles.l’ingénierie est considérée par colonne montante : lorsqu'un immeuble a plusieurs colonnes montantes.lorsqu’un immeuble comporte plusieurs colonnes montantes et dispose d’une adduction pour chacune d’elles. Ce câblage est appelé 'câblage client'. chaque lot sera équipé soit: . tous les logements de cette colonne sont alors raccordés sur un ou plusieurs PBO). RESEAU DE COMMUNICATIONS EN OPTIQUE 1. La mise en place d'un câblage client cuivre conforme à l'UTE C 90 483 édition avril 2007 de grade 1 au minimum.

Ceci sans aucun point de coupure. en pied d'immeuble. ils cheminent dans les passages horizontaux pour rejoindre le local technique. La GTL est généralement située à proximité immédiate de la porte d'entrée du logement. dans le Tableau de Communication. 2 possibilités de raccordement du DTIO: · Tous les logements de la colonne montante sont reliés à l'emplacement technique ou au local technique La pose du câble de branchement client s'effectue depuis le logement vers la colonne de communication puis jusqu'à l'emplacement ou le local technique.9 SCHEMAS DE PRINCIPE 1.1. la colonne de communication jusqu'à l'emplacement ou le local technique.1 Implantation du DTIO dans le logement: Dans tous les logements le DTIO est placé dans la Gaine Technique de Logement. Les câbles sont fixés. protégés et repérés dans l'emplacement technique des opérateurs Si nécessaire. On utilise une canalisation accessible depuis le Tableau de Communication situé dans la Gaine Technique du Logement puis. Recueil technique : "immeubles neufs d'habitation" Pré équipement optique Édition 6 du 06/03/2012 Ó Orange 13/27 . Le DTIO est ensuite fixé sur le rail DIN du Tableau de Communication et repéré.9.

Recueil technique : "immeubles neufs d'habitation" Pré équipement optique Édition 6 du 06/03/2012 Ó Orange 14/27 . ils cheminent dans les passages horizontaux pour rejoindre le local technique. Les câbles de colonne montante sont fixés et repérés par tronçon dans la colonne montante. En pied d'immeuble. protégés et repérés au niveau de l'emplacement ou du local technique.· Tous les logements de la Colonne Montante sont reliés à un ou plusieurs PBO La pose du câble de branchement client s'effectue en tirant le câble depuis le logement vers la colonne de communication. On utilise une canalisation accessible depuis le Tableau de Communication situé dans la Gaine Technique du Logement puis la colonne de communication jusqu'à l'emplacement où est implanté le PBO Le DTIO est ensuite fixé dans le Tableau de Communication et repéré. Les câbles de branchement sont fixés et repérés au niveau du PBO. ils sont fixés. Si nécessaire. ceci sans aucun point de coupure.

2.1.2 Immeuble mono bâtiment en zone dense jusqu'à 12 lots Exemple d'un immeuble de 6 logements en zone dense (4 fibres par logement) En pied d'immeuble. les fibres sont mise s en attente dans un boîtier positionné dans l’emplacement technique.9. L'Opérateur d'immeuble fera son affaire du raccordement de cet immeuble au Point de Mutualisation situé plus haut dans le réseau. voir conditions et caractéristiques dans ce document chapitre 3. Remarque: * La présence d'un emplacement technique en pied d'immeuble est indispensable. Recueil technique : "immeubles neufs d'habitation" Pré équipement optique Édition 6 du 06/03/2012 Ó Orange 15/27 .

il utilisera le pré câblage objet de cette prestation pour relier son client à son réseau. en coordination avec l'Opérateur de cet Immeuble.9. fonction du nombre de logements par étage. les matériels qui lui sont nécessaires puis. Remarque: * La présence d'un emplacement technique ou d'un local technique en pied d'immeuble est indispensable. Recueil technique : "immeubles neufs d'habitation" Pré équipement optique Édition 6 du 06/03/2012 Ó Orange 16/27 . chapitre 3. entre autre.Le nombre et les lieux d'implantation des points de flexibilité (PBO) dans les étages est. les fibres jaunes et rouge sont équipées d'un connecteur. En pied d'immeuble. . Les connecteurs des fibres jaunes sont positionnés sur un panneau de brassage Les autres fibres sont mises en attente dans un autre boîtier.2.3 Immeuble mono bâtiment en zone dense >12 lots Exemple d'un immeuble > 12 lots situé en zone dense: pré câblage en multi fibres. voir conditions et caractéristiques dans ce document. Chaque opérateur de réseau fera son affaire du raccordement de cet immeuble à son réseau. il installera dans le local technique.1.

L'Opérateur d'immeuble fera son affaire du raccordement de cet immeuble au Point de Mutualisation situé plus haut dans le réseau. Remarque: * La présence d'un emplacement technique ou d'un local technique en pied d'immeuble est indispensable. Recueil technique : "immeubles neufs d'habitation" Pré équipement optique Édition 6 du 06/03/2012 Ó Orange 17/27 .Le nombre et les lieux d'implantation des points de flexibilité (PBO) dans les étages est.4 Immeuble mono bâtiment hors zone dense Exemple d'un immeuble situé hors zone dense (1 fibre par logement) En pied d'immeuble. les fibres sont mises en attente dans un boîtier positionné dans l’emplacement technique.2. .9. voir conditions et caractéristiques dans ce document. fonction du nombre de logements par étage. entre autre. chapitre 3.1.

Le DTIO est constitué d'un boîtier permettant le raccordement d'une ou de 4 fibres. Il héberge également. Chacun de ces connecteurs est muni d'un bouchon de protection ou sera enfiché dans un corps de traversée.10 Le Boîtier de Pied d'Immeuble: Il héberge l'extrémité des câbles de colonne montante (cas des bâtiments avec PBO) ou les câbles de branchement client (cas des bâtiments sans PBO). aux connecteurs de sortie au format SC APC destiné à connecter un cordon optique. 1. selon le classement de la zone ou est implanté le bâtiment. Chacun de ces PBO sera raccordé à un maximum de 8 lots ou logements en quadri fibres et 24 lots ou logements en mono fibre. les connecteurs optiques installés à l'extrémité de chacune des fibres optiques des câbles. s'ils existent. Recueil technique : "immeubles neufs d'habitation" Pré équipement optique Édition 6 du 06/03/2012 Ó Orange 18/27 . La fibre des câbles est de type uni modale à dispersion non décalée conforme à la norme G657.13 Les câbles optiques Les câbles de colonne montante et de branchement client sont composés de fibres de même nature. une étude d'ingénierie en déterminera le nombre et la position optimale.12 Le Dispositif de Terminaison Intérieur Optique Le DTIO placé dans la Gaine Technique du Logement (GTL) au plus près du point de pénétration du câble de branchement optique. Un plan de repérage des connecteurs est fixé dans le boîtier en pied d’immeuble. Il assure l'interface entre le réseau de l'opérateur et le câblage du client. lui-même muni d'un bouchon de protection. 1. 1.11 Le Point de flexibilité ou Point de Branchement Optique Le point de branchement optique est placé dans la colonne montante de l'immeuble .DESCRIPTION DES MATERIELS 1.

Article R111-14 modifié par Décret N° 2009-52 du 15 janvier 2009 art.15 SCHEMA DE PRINCIPE DU CABLAGE D'UN LOGEMENT Réseaux cuivre et optique Limite de la prestation de pré câblage en optique dans le logement: Cas d'un immeuble avec PBO Recueil technique : "immeubles neufs d'habitation" Pré équipement optique Édition 6 du 06/03/2012 Ó Orange 19/27 . 1." La réalisation du câblage cuivre doit être conforme à l'UTE C 90 483: "Système de Câblage Résidentiel des Réseaux de Communication".14 GENERALITES Code de la Construction et de l'habitation.LE CABLAGE CLIENT 1.1: "Les bâtiments groupant plusieurs logements doivent être pourvus des lignes téléphoniques nécessaires à la desserte de chacun des logements…/… Chacun des logements est équipé d'une installation intérieure de nature à permettre la desserte de chacune des pièces principales.

Il sera communiqué ultérieurement à l'opérateur d'immeuble par le syndic de l'immeuble. 1. Il comprend notamment: · le cahier des charges établi par le bureau d'étude du constructeur · les plans de bâtiment où figurent les N° de logement · les diagrammes des câblages · le code couleur des types de câbles utilisés · les fiches de concordance ou correspondance · le procès verbal de recette · le certificat ou attestation de conformité · ainsi que tout document utile et lié au câblage 1. La détection visuelle du signal injecté se fait: § lorsqu'ils existent.REPERAGE 1. § s'il n'est pas requis de connecteur. • l’étiquetage des origines et extrémités des liens . Définition du contrôle de niveau 1 selon l'UTE C 15 960 " Le niveau 1 donne confirmation que l’installation est terminée et qu’elle est prête à être utilisée. Il est joint au procès verbal de recette. sur chaque connecteur en attente dans le boîtier de pied d'immeuble ou.17 CONTRÔLE DU CABLAGE OPTIQUE Cette opération indispensable est effectuée par l'installateur. Elle est réalisée par injection d'un signal optique au niveau de chaque connecteur du DTIO de chaque logement. Il comprend : • l’inspection de la réalisation conformément aux CCTP.CONTRÔLE .18 REPERAGE DES CABLES ET DES FIBRES Le repérage des différents composants du câblage optique est déterminé par l'étude d'ingénierie. Il est constitué par l'entité en charge du contrôle et remis au Maître d'Ouvrage à la fin du chantier. • la vérification minimale exigée par le type de câblage . Ce document atteste de la conformité des câblages aux normes en vigueur ainsi qu'au cahier des charges établi par le bureau d'étude du promoteur.18. normes et règles de l’art . Cette fiche de concordance donne la correspondance entre les logements et: Recueil technique : "immeubles neufs d'habitation" Pré équipement optique Édition 6 du 06/03/2012 Ó Orange 20/27 . • la conformité de la documentation à la réalisation. NOTE – Le contrôle visuel ne comporte pas de démontage ou de dépose d’équipements (exemple : pas d’ouverture d’un DTI. il sera reporté sur un document appelé "fiche de concordance" ou "fiche de correspondance" remis par l'installateur à l'entité chargé d'établir le procès verbal de recette puis de délivrer l'attestation de conformité de ces câblages. à l'extrêmité des câbles à fibres optiques.DOSSIER DE RECETTE . ni dépose d’un plastron…)" 1.16 DOSSIER DE RECETTE Le Dossier de recette rassemble tous les documents techniques et administratifs concernant les câblages de communication de l'immeuble.1 Repérage des fibres dans les câbles colonne montante Ce repérage est impératif.

situé à l'étage 4.- les câbles de branchement ou les fibres des câbles colonne montante ou les connecteurs laissés en attente dans le boîtier en pied d’immeuble lorsqu'il est installé 1.18. couleur de fibre bleu "2" à colonne montante N°2 "5" à étage 5 "2" à logement N°2 Recueil technique : "immeubles neufs d'habitation" Pré équipement optique Édition 6 du 06/03/2012 Ó Orange 21/27 . couleur jaune N° de module et couleur 4-jaune 1-rouge 251 2-bleu 252 3-vert 253 4-jaune 254 5-violet 255 6-blanc 7-orange 256 8-gris 9-marron 10-noir 11-bleu turq 12-rose N° de fibre et couleur N° de prise N° de logement Signification de ce repérage: "2-bleu" à fibre N° 2. Vue de la colonne montante N°2 composée de 6 niveaux (RDC. Colonne montante n°2 N° de câble N° PB N° de module et couleur TR21 PT2-1-1 1-rouge 1-rouge 211 2-bleu 212 3-vert 213 4-jaune 214 5-violet 215 6-blanc 7-orange 216 221 8-gris 222 9-marron 223 10-noir 224 11-bleu turq 225 12-rose 226 N° de fibre et couleur N° de prise N° de logement N° de module et couleur 2-bleu 1-rouge 2-bleu 3-vert 4-jaune 5-violet 6-blanc 7-orange 8-gris 9-marron 10-noir 11-bleu turq 12-rose N° de fibre et couleur N° de prise N° de logement N° PB N° de module et couleur PT2-4-2 3-vert 1-rouge 231 2-bleu 232 Point Technique en colonne 2. et étages 1 à 5 dans l'exemple).2 Exemple de fiche de correspondance: Cas d'un immeuble en câblage mono fibre de 40 logements répartis sur 2 colonnes montantes. N°d'ordre dans la colonne: 2 3-vert 233 4-jaune 234 5-violet 235 6-blanc 7-orange 236 241 8-gris 242 9-marron 243 10-noir 244 11-bleu turq 245 12-rose 246 N° de fibre et couleur N° de prise N° de logement Module N°4 dans le câble.

Recueil technique : "immeubles neufs d'habitation" Pré équipement optique Édition 6 du 06/03/2012 Ó Orange 22/27 .

accessible et permettant l’accès à plusieurs réseaux de communications électroniques. . « Ces lignes relient chaque local. Dans ce local ou cet espace dédié sont placés.* 111-1-1 et. en tant que de besoin.* 111-1 du code de la construction et de l’habitation devient R. 2. accessible à tout moment. avec au moins une fibre par local. chacun des locaux à usage professionnel. à un point de raccordement dans le bâtiment. 111-14 du code de la construction et de l’habitation Art.L’article R. sont insérés trois alinéas ainsi rédigés : « Ces mêmes bâtiments doivent être équipés de lignes de communications électroniques à très haut débit en fibre optique desservant chacun des logements. dans les mêmes conditions. Chacun des logements est équipé d’une installation intérieure de nature à permettre la desserte de chacune des pièces principales. le bâtiment doit disposer d’une adduction d’une taille suffisante pour permettre le passage des câbles de plusieurs opérateurs depuis la voie publique jusqu’au point de raccordement. « Les lignes mentionnées aux alinéas précédents doivent être placées dans des gaines ou passages réservés aux réseaux de communications électroniques. des coffrets de sousrépartition des lignes téléphoniques. 111-14 du code de la construction et de l’habitation est modifié comme suit : …/… IV. il doit également être équipé de lignes de communications électroniques à très haut débit en fibre optique desservant.Les bâtiments groupant uniquement des locaux à usage professionnel doivent être équipés de lignes de communications électroniques à très haut débit en fibre optique placées dans des gaines ou passages réservés aux réseaux de communications électroniques et desservant. 1er. 2. Ce point de raccordement doit être situé dans un lieu comportant des espaces suffisants pour accueillir les équipements nécessaires et doit être facilement accessible par les opérateurs. . 111-1 ainsi rédigé : « Art.Les gaines ou passages réservés à l’installation des lignes de communications électroniques et des dispositifs collectifs permettant la réception des émissions de radiodiffusion Recueil technique : "immeubles neufs d'habitation" Pré équipement optique Édition 6 du 06/03/2012 Ó Orange 23/27 . accessible et permettant l’accès à plusieurs réseaux de communications électroniques. » Art. R. . le bâtiment doit disposer d’une adduction d’une taille suffisante pour permettre le passage des câbles de plusieurs opérateurs depuis la voie publique jusqu’au point de raccordement. un ou des boîtiers de pied d’immeuble pour les lignes de communications électroniques à très haut débit en fibre optique. en un point au moins. . à proximité du point de pénétration dans l’immeuble. – Après le deuxième alinéa.Annexe : Décrets et Arrêtés relatifs à la Fibre Optique "Les décrets 2009-52 du 15 janvier 2009 d'application de la LME L’article R. 111-1. « Lorsque le bâtiment est à usage mixte. à un point de raccordement dans le bâtiment. A cet effet. chacun des locaux à usage professionnel. Art.Les réseaux intérieurs de lignes de communications électroniques destinés à assurer la desserte de chacun des logements et locaux à usage professionnel sont constitués à partir des points de raccordement situés dans un local ou un espace dédié. Ces lignes relient chaque logement. Arrêté du 16 décembre 2011 relatif à l’application de l’article R. A cet effet. dans la section 1 du chapitre Ier du titre Ier du livre Ier de la partie réglementaire de ce code. il est inséré un article R. avec au moins une fibre par logement.

Lorsqu’il est prévu des gaines. placés dans le tableau de communication. .Les câbles téléphoniques empruntant les parties communes de l’immeuble sont distribués à partir des coffrets de sous-répartition des lignes téléphoniques. d’une part. . . Art.L’arrêté du 14 juin 1969 fixant les règles techniques relatives aux gaines ou passages de télécommunications dans les bâtiments d’habitation et l’arrêté du 22 juin 1973 modifié relatif à l’établissement des lignes téléphoniques dans les immeubles groupant plusieurs logements sont abrogés. La distance entre l’axe des câbles et des dispositifs susvisés. au niveau des dispositifs de raccordement. Art. le cas échéant. d’autre part. celles-ci doivent comporter.Chaque logement ou local à usage professionnel est relié par au moins une fibre. Art. L’installation intérieure comporte le câblage et les dispositifs de terminaison nécessaires à l’accès à la fois au réseau téléphonique et au réseau de communications électroniques à très haut débit en fibre optique. 7. Les lignes de communications électroniques à très haut débit en fibre optique empruntent les parties communes de l’immeuble et sont placées sur des supports réservés à cet effet qui peuvent être les mêmes que les supports réservés aux câbles des lignes téléphoniques susvisés. 33-6 du code des postes et des communications électroniques. 10. Les câbles de communications électroniques et des dispositifs collectifs permettant la réception des émissions de radiodiffusion sonore et de télévision peuvent être installés dans la même gaine. qui desservent chaque logement ou local à usage professionnel. en vue de leur activation ultérieure par un opérateur de communications électroniques. Ce nombre est porté à quatre pour les immeubles d’au moins douze logements ou locaux à usage professionnel situés dans une des communes définies en annexe. Ces câbles sont placés sur des supports réservés à cet effet et sont raccordés sur des réglettes de distribution échelonnées dans les gaines verticales affectées aux lignes de communications électroniques. 8. chacune des fibres qui la composent. Art. Chaque logement ou local à usage professionnel est desservi par une ligne de communications électroniques à très haut débit en fibre optique entre le point de raccordement et le dispositif de terminaison mentionné à l’article 7.La mise à disposition d’un opérateur de communications électroniques de l’installation fait l’objet d’une convention entre le propriétaire ou le syndicat de copropriétaires et cet opérateur fixant notamment les conditions financières de cette mise à disposition. . Les clauses de la convention relatives à la gestion. doit être au minimum de 20 centimètres. Art. à l’entretien et au remplacement des lignes de communications électroniques à très haut débit en fibre optique sont conformes à celles prévues à l’article L. . et les canalisations électriques de toute nature.La ligne téléphonique d’abonné et la ligne de communications électroniques à très haut débit en fibre optique ainsi que.sonore et de télévision sont placés dans les parties communes de l’immeuble et doivent permettre l’installation des câbles et dispositifs de raccordement ou d’amplification ainsi que l’accès permanent à ces dispositifs. des panneaux amovibles ou ouvrants donnant sur les parties communes. Art. Recueil technique : "immeubles neufs d'habitation" Pré équipement optique Édition 6 du 06/03/2012 Ó Orange 24/27 . 4.A l’achèvement des travaux. . 9.Ne sont pas assujetties aux dispositions des articles précédents les constructions provisoires d’une durée inférieure à deux ans. 6. Toutes dispositions doivent être prises pour éviter les infiltrations d’eau à l’endroit des débouchés vers l’extérieur. . 5. Art.Chaque logement ou local à usage professionnel dispose d’une installation intérieure à laquelle sont raccordés le câble téléphonique d’abonné et la ligne très haut débit en fibre optique. sont identifiées clairement et de manière pérenne au point de raccordement.25 mètre de largeur. dont les dimensions minimales de passage doivent être de 1 mètre de hauteur et de 0. et permettant la desserte de chacune des pièces principales grâce à un équipement de brassage. l’installateur de lignes de communications électroniques en fibre optique procède au contrôle de l’installation qu’il vient de réaliser. La ou. les fibres optiques sont reliées par connecteurs au dispositif de terminaison optique. . 3. Art. le cas échéant.

11.Art. Recueil technique : "immeubles neufs d'habitation" Pré équipement optique Édition 6 du 06/03/2012 Ó Orange 25/27 . .Les dispositions du présent arrêté sont applicables à tous les bâtiments ayant fait l’objet d’une demande de permis de construire déposée à partir du 1er avril 2012.

– Dans le troisième alinéa de l’article R. 2. . 111-14 du code de la construction et de l’habitation est insérée la phrase suivante : « Dans les zones à forte densité et dans les conditions définies par arrêté conjoint du ministre chargé de la construction et du ministre chargé des communications électroniques. Recueil technique : "immeubles neufs d'habitation" Pré équipement optique Édition 6 du 06/03/2012 Ó Orange 26/27 .Décret no 2011-1874 du 14 décembre 2011 modifiant l’article R. . 111-14 du code de la construction et de l’habitation Art. l’obligation peut être portée jusqu’à quatre fibres par logement.Les dispositions du présent décret sont applicables à tous les bâtiments ayant fait l’objet d’une demande de permis de construire déposée à partir du 1er avril 2012. 1er. » …/… Art.I.

407-3 (Décret n° 97-684 du 30 mai 1997). Partie 2 Planification et pratiques de l’installation à l’intérieur des bâtiments. .Décret n° 69-596 du 14 juin 1969 fixant les règles générales de construction des bâtiments d'habitation. Tour Europe. 92049 PARIS LA DEFENSE.TEXTES DE REFERENCE . Partie 3 Planification et pratiques de l’installation à l’extérieur des bâtiments.Arrêté du 16 décembre 2011 relatif à l’application de l’article R.Code de l'urbanisme : article L.Arrêté du 14 juin 1969 : gaines ou passages de télécommunications dans les bâtiments d'habitation. le décret n° 69-596 du 14 juin 1969 fixant les règles générales de construction des bâtiments d'habitation. Tél. CEDEX 7. .Arrêté du 03 mai 1983 modifiant l'arrêté du 22 juin 1973 : établissement des lignes de télécommunications dans les immeubles groupant plusieurs logements. 332-15. . Les normes sont éditées et diffusées par l’Association Française de Normalisation (AFNOR). .Code de la construction : article R.NF EN 50173 "Systèmes génériques de câblage". .Décrets d'application N°2009-52 du 15 janvier 2009 .UTE C 15 900 Ed mars 2006 "Cohabitation entre réseaux de communication et d'énergie.111-14 du code de la construction et de l’habitat. Installation des réseaux de communication .NF EN 50086 "Systèmes de conduits pour installations électriques".NF C 15-100 Ed02 du 5/12/2002 "Installations électriques à basse tension".NF T 54-018 "Tubes en polychlorure de vinyle non plastifié pour lignes souterraines de télécommunications". .Arrêté du 22 juin 1973 : établissement des lignes de télécommunications dans les immeubles groupant plusieurs logements. .» .NF EN 50174-3 « Technologie de l’information – Installation de câblage. . . : 01 46 91 11. 111-14 modifié par décret n°2011-1874 du 14 décembre 2011 . . Recueil technique : "immeubles neufs d'habitation" Pré équipement optique Édition 6 du 06/03/2012 Ó Orange 27/27 .NF EN 50174-2 « Technologie de l’information – Installation de câblage.» .Décret n° 73-525 du 12 juin 1973 modifiant.Code des P et T: articles D. 407-1. D 407-2 et D.UTE C 90-483 Ed avril 2007 « Câblage résidentiel des réseaux de communication » . en ce qui concerne l'établissement des lignes téléphoniques. .