Vous êtes sur la page 1sur 11

Parties de la marche

Marche : Surface horizontale sur laquelle on pose le pied. Nez de marche : partie de la marche en saillie sur le nu de la contremarche, la hauteur du garde corps ou de la maincourante est calcule partir du nez. Contremarche : Partie verticale entre deux marches. La contremarche est scurisante, cependant elle n'est pas systmatique (les chelles de meunier n'en ont pas, par exemple). Paillasse Dans le cas des escaliers en bton, cest la dalle en pente intgrant les marches dune vole. Giron Distance horizontale de nez de marche nez de marche. En cas de vole courbe, le giron thorique est alors la largeur de marche mesure sur la ligne de foule (lieu de giron constant).

chiffre, mur d'chiffre mur sur lequel repose l'escalier. Vole Portion d'escalier comprise entre deux plates-formes et qui comprend les marches. Les marches sont droites (en parallle) dans la vole droite, les marches sont rayonnantes dans la vole d'escalier vis ( la franaise), les marches sont biaises ou balances ou dansantes dans les quartiers tournants. Palier Plate-forme mnage l'tage accdant aux portes palires, le palier principal. La plate-forme intermdiaire est appele repos ou palier de repos et ne donne pas accs des locaux.

chappe Hauteur de passage, prise verticalement entre le nez de marche et la partie infrieure du plancher ou de la vole au-dessus (mini : 1,90 m ; gnralement : 2,10 m).

Ligne de foule : Elle est situe au centre de l'emmarchement ou 50 cm de la rampe si l'escalier fait plus d'1 mtre de la large.

Jour Espace vertical laiss par les voles, vide central dans la cage d'escalier.

Lisse (ou main-courante) Elle appartient au garde-corps et elle accompagne l'escalier sur toute sa longueur.

60< 2 h + G > ou = 65

Limon Pice d'appui, poutre qui permet de tenir les marches d'escalier. Cette pice se trouve parallle au mur et suivant l'angle de l'escalier. Lorsqu'il est en bois, les marches et contremarches sont encastres dans sa pleine masse. Pour les escaliers en pierre, le limon n'est pas une pice d'appui, elle a une fonction esthtique et est autonome dans sa structure. Crmaillre Pice d'appui, soutenant marches et contremarches, suivant l'angle de l'escalier, souvent plaque contre le mur d'appui, et se diffrenciant du limon par le fait qu'elle est dcoupe suivant le dessous de la marche et l'arrire de