Vous êtes sur la page 1sur 17

Tabac Cholestérol et

Tabac,
Sport
L. Chevalier
Clinique du Sport Bordeaux
Bordeaux--
Mérignac
CŒURS DU FOREZ 2008
Tabac et hyper
hyper--LDL
LDL--émie

„ Les 2 facteurs de
risque majeurs vis-
vis-à-
vis de ll’Infarctus
Infarctus Du
Myocarde

„ Etude INTERHEART
Lancet 2004
Tabac et Sport

„ Effets habituels
dysfonction endothèliale, action pro-
pro-inflammatoire, diminution
de la fibrinolyse
y
„ Spasme coronarien en période d’effort sur
hyperagrégabilité plaquettaire,
plaquettaire hyperviscosité plasmatique,
plasmatique
rigidité accrue des hématies
„ Plusieurs accidents médiatisés chez sportifs
ces dernières années (V Trossero, A Allub, T Mentières)
Prévalence du tabagisme régulier
dans la population sportive
„ Population tout-
tout-venant INVS Mars 2008
„ 2000 : 41% < 17 ans
ans, 40
40.4
4 % 18-
18-25 ans
„ 2005 : 33% < 17 ans, 36.2 % 18-
18-25 ans

„ Population sportive 2002 : 24% garçons


garçons, 32%
filles < 40 ans. 5.5% des > 40 ans
„ Population ados sports glisse 2004 : 9%
tabac fumé,, 5.6% TNF (chique,
( q , snuff dipping,
pp g,
prise )
U population
Une l i sportivei et
tabagique peu sensibilisée

„ 71 % des < 40 ans fument dans l’heure


l heure
qui précède ou les 2 heures qui suivent
l’ ff
l’effort
„ 49 % des > 40 ans également
Objectif :

„ Sevrage total

„ Dans le pire des cas : pas de


tabac 1 heure avant et 2
heures après l’activité
l activité
physique ( règle d’or n°
n° 4 )
Comment obtenir le sevrage ?

„ En prenant le temps d’en


d en parler.
„ Le discours de la Raison :
excellent
ll rapport qualité/prix
li é/ i : 5% ded sevrage
dans la population tout-
tout-venant.
„ Béquilles médicamenteuses
„ S tif : population
Sportifs l ti plus
l hermétique
h éti : plus
l
jeune et « en bonne santé »
Comment obtenir le sevrage ?
„ Mettre l’accent sur l’impact
i négatif
é i sur la
performance.

„ Affinité du CO pour ll’hémoglobine


hémoglobine 200 X > à
celle de l’O2
„ Di i ti du
Diminution d stock
t k de
d fibres
fib I aérobies
é bi :
fatigue plus rapide, récupération plus lente
Hypercholestérolémie et Sport

„ Comme dans toutes


les populations :
Relation linéaire
entre baisse du LDL
et diminution de la
morbi--mortalité
morbi
cardio--vasculaire
cardio
Relation entre LDL-cholestérol et risque CV
Taux d’événements cardiovasculaires majeurs à 8 ans
160
142
140
nements / 1000 à 8 ans
120

100
72
80

60
41
ux d’évén

40
23
20
Tau

0
<1,35 1,35-1,54 1,55 -1,95 >1,95

LDL-C (g/l)
Etude PROCAM - Assmann G et al. Eur Heart J 1998
Hypercholestérolémie et Sport
„ Risque de rupture de plaque accru lors de
l’activité sportive
p : forces de cisaillement sur
dilatation Ventriculaire Gauche consécutive à
l’hyperdébit
l hyperdébit de la pompe cardiaque
Hyper LDL-
LDL-émie : un paramètre
trop ignoré

„ Population sportive 2002 : 25.4 +/-


+/- 8.8 ans

„ 17 % Hommes ont fait doser leur LDL


„ 39 % Femmes ont fait doser leur LDL

„ Un dépistage
p g p plus systématique
y q est
nécessaire
Objectifs chez le sportif ?
„ Des valeurs
l plus
l basses
b que
chez le sujet sédentaire ?

„ Risque cardio
cardio--vasculaire
moins élevé mais risque
accru dd’accident
accident à ll’effort
effort
„ Ne pas accepter un LDL >
1 6 g/l
1.6 /l chez
h un sportif tif
masculin > 35 ans
Comment y parvenir ?
Renforcer les règles
è hygiéno
hygiéno-
ié -
diététiques
avec Plus de HDL et Moins de
LDL à la clé
Marge de manœuvre limitée

Les statines
Bien supportées si hydratation,
étirements p
post-efforts,, pas
post- p
de résistance dure
Mécanismes bénéfiques
„ Appauvrissement de la plaque en LDL
: une plaque moins friable

„ Effet anti-
anti-arythmique ?
1847 sportifs, 95% H, 58 ans 431 sujets ESV répétitives effort, 284 sujets
ESV répétitives récup. Après ajustement pour âge, sexe, IMC, FDR, atcd
angineux, modif ST, capacité effort, B-
B-bloquants : groupe statines ( 145 ):
- 37% ESV répétitives effort – 49% ESV répétitives récup
FE Dewey et al JACC 2008
En conclusion
„ General Montgomery : « Je ne
bois pas, je ne fume pas, je dors
beaucoup,p, voilà ppourquoi
q je
j
suis 100 % en forme »
„ Sir W. Churchill : « Je bois
beaucoup, je dors peu, je fume
cigare sur cigare, voilà
pourquoii je
j suis
i 200 % en
forme ».
„ « Le secret de ma longévité ?
No sport »
La réponse des cardiologues du
sport