Vous êtes sur la page 1sur 10

Séparation fluide-solide

Séance 3
Distillation de pétrole brut sous Aspen Plus
Créé par Cédric Henri, encadré par Marie-Laure Thielens

2006-2007

Introduction
Le schéma complet d’une colonne de raffinage du pétrole brut vous est
présenté à la figure 1. Quelques petites particularités la distingue d’une co-
lonne de distillation ”classique” :
– L’alimentation en brut peut se faire via un four
– Il peut ne pas y avoir de rebouilleur
– Tout le long de la colonne, il y a des pumparounds et des strippers

Fig. 1 – Schéma complet d’une colonne de raffinage du brut

1
La simulation d’une colonne de distillation du pétrole brut diffère égale-
ment d’une distillation ”classique” :
– Lors de création d’une nouvelle simulation, vous devez choisir ”Crude
Fractionation” sous l’onglet ”Refinery”.
– Dans le menu ”Components → Assay/Blend”, vous devez définir un
assay CRUDE qui va reprendre la composition de votre alimentation.
En effet, en distillation du brut, il est quasiment impossible de déter-
miner avec précision la composition exacte d’un flux, tant les composés
différents sont nombreux. Vous avez alors à votre disposition plusieurs
onglets, qui vous permettent de préciser des données mesurées expéri-
mentalement et relatives à cet assay, comme par exemple une courbe
de distillation, une densité, une masse moléculaire, etc.
– Lorsque vous définirez vos flux, il vous suffira alors de leur assigner une
composition de 100 % en assay CRUDE.

Exercice 1
On vous demande de simuler le fonctionnement d’une colonne de distil-
lation de pétrole brut dont le schéma est repris à la figure 2. La méthode
thermodynamique la plus appropriée pour traiter ce type de système tra-
vaillant à basse pression est la méthode BK10.

Fig. 2 – Exercice 1

2
Les informations suivantes sont également disponibles :

Courbe de distillation (ASTM D86)


Les données de la courbe de distillation sont reprises à la table 1 et à la
figure 3.

% vol. liq. Température (F)


0 211
5 326
10 382
30 509
50 655
70 807
90 1088
95 1220
100 1352
Tab. 1 – Données de la courbe de distillation ASTM D86

Fig. 3 – Courbe de distillation selon ASTM D86

3
Configuration de la colonne
La colonne comporte 25 étages comprenant un condenseur, mais pas de
rebouilleur. Le taux de distillat sortant de la colonne est de 13000 barils par
jour. L’alimentation du brut se fait à l’étage 22, via un four. De la vapeur
est introduite à l’étage 25.
Le profil de pression au sein de la colonne est donné à la table 2.

Etage n˚ 1 2 25
Pression (psia) 15.7 20.7 24.7

Tab. 2 – Profil de pression

Le four utilisé (”single stage flash”) travaille à une pression de 24.18 psia
et a une fraction volumique de survaporisation (overflash) de 0.03.
Les flux de vapeur sont composés d’eau pure à la température de 400˚F
et à la pression de 60 psia.
La table 3 reprend les spécifications des strippers et des pumparounds :

Strip. Nombre Etage Etage Flux Débit de produit


d’étages d’aspiration de retour vapeur (barils/jour)
Kérosène 4 6 5 SSTMKERO 11700
Diesel 3 13 12 SSTMDIES 16500
AGO 2 18 17 SSTMAGO 8500

Pump. Etage Etage Débit Duty


d’aspiration de retour (barils/jour) (MMBtu/h)
Haut 8 6 49000 -40
Bas 14 13 11000 -15
Tab. 3 – Spécifications des strippers et des pumparounds

4
Questions
1. Déterminez les débits (en barils/jour)
(a) du composé ayant un point d’ébullition proche de 537˚F (281˚C)
dans le flux CRUD-FD ;
(b) du même composé dans le flux RED-CRUD ;
(c) du composé ayant un point d’ébullition proche de 1518˚F (826˚C)
dans le flux CRUD-FD ;
(d) du même composé dans le flux RED-CRUD ;

2. Déterminez pour chaque flux de sortie de la colonne le composé majo-


ritaire.

3. Déterminez les températures de fonctionnement des deux pumparounds.

Exercice 2
Le flow-sheet présenté aux deux dernières pages représente une instal-
lation complète, comprenant 3 unités : un PREFLASH, une CDU (crude
distillation unit) et une VDU (vacuum distillation unit). Pour résoudre cet
exercice, utilisez à nouveau la méthode thermodynamique BK10.

Preflash
La première colonne (PREFLASH) comprend 10 étages, un condenseur
partiel vapeur-liquide, avec un débit de distillat de 15000 barils/jour. Les flux
d’alimentations sont MIXCRUDE (à l’étage 10 via un four) et PF-STEAM
(étage 10). Le profil de pression est donné à la table 4.

Etage Pression (psi)


1 39.7
2 41.7
10 44.7
Tab. 4 – Profil de pression - PREFLASH

La température du condenseur est de 170˚F. Le four est considéré comme


un étage et travaille à une température de 450˚F sous une pression de 50 psi.
On demande comme spécification pour le NAPHTHA, que la température
ASTM D86 95 % soit de 375˚F. Pour cela, faites varier le flux de distillat.

5
Crude Distillation Unit
La seconde colonne (CRUDE) possède 25 étages, un condenseur total,
et a un débit de distillat de 13000 barils/jour. Les alimentations sont CDU-
FEED (étage 22 via four) et CU-STEAM (étage 25). Le profil de pression
est donné à la table 5.

Etage Pression (psi)


1 15.7
2 20.7
25 24.7
Tab. 5 – Profil de pression - CRUDE

Le four travaille à une pression de 24.18 psi, est considéré comme un


étage et a une survaporisation de 0.03. La table 6 reprend les spécifications
des strippers et des pumparounds.

Strip. Nombre Etage Etage Débit de produit


d’étages d’aspiration de retour (barils/day)
Kérosène 4 6 5 11700
Diesel 3 13 12 16500
AGO 2 18 17 8500

Pump. Etage Etage Débit Duty


d’aspiration de retour (barils/day) (MMBtu/hr)
Haut 8 6 49000 -40
Bas 14 13 11000 -15
Tab. 6 – Spécifications des strippers et des pumparounds - CRUDE

On demande comme spécification pour le HNAPHTHA, une température


ASTM D86 95% de 375˚F en faisant varier le flux de distillat, et pour le
DIESEL, une température ASTM D86 95% de 640˚F en faisant varier cette
fois le débit de produit de fond du strippeur S-2.

Vacuum Distillation Unit


La troisième colonne (VDU) possède 6 étages, un pumparound en tête
et ne possède pas de condenseur. Les alimentations sont RED-CRD (étage
6 via four) et VDU-STM (étage 6). Les flux de sortie sont LVGO (étage 2

6
- totalement liquide - 8000 barils/jour) et HVGO (étage 4 - liquide - 17000
barils/jour). Le profil de pression est donné à la table 7.

Etage Pression (mmHg)


1 60
6 70
Tab. 7 – Profil de pression - VDU

Le four est ici considéré comme un étage dans lequel la survaporisation


contourne le four. La survaporisation est de 0.006 et la pression est de 2.03 psi.
La colonne possède deux pumparounds dont les spécifications sont reprises à
la table 8.

Pump. Etage Etage Débit Duty


d’aspiration de retour (barils/day) (MMBtu/hr)
Haut 2 1 2000 -28.6
Bas 4 3 49000 -80
Tab. 8 – Spécifications des pumparounds - VDU

On demande comme spécification une température de 150˚F à l’étage 1.


Pour cela, faites varier le duty du pumparound supérieur.

Flux d’entrée
Les flux d’entrée de l’installation ont les caractéristiques reprises à la table
9. Les composés OIL-1 et OIL-2 sont des pseudo-composés. Les informations
disponibles au sujet de ces composés sont reprises aux tables 10 et 11. Les
températures de coupe sont reprises à la table 12.

7
MIXCRUDE CU-STEAM CU-STM1 CU-STM2 CUSTM3 PF-STEAM VDU-STEAM
Température (˚F) 200 400 400 400 400 400 400
Pression (psi) 60 60 60 60 60 60 60
Débit (lb/hr) - 12000 3300 1000 800 5000 20000
Débit (barils/jour) 100000
Composition
H2 O 1 1 1 1 1 1
OIL-1 20%vol
OIL-2 80%vol
Tab. 9 – Flux d’alimentation

8
Courbe de distillation TBP Light-Ends Courbe de gravité API
%age distillé Température (˚F) Composé Fraction vol. Mid % distillé API
6.8 130 C1 0.001 5 90
10 180 C2 0.0015 10 68
30 418 C3 0.009 15 59.7
50 650 i-C4 0.004 20 52
62 800 n-C4 0.016 30 42
70 903 i-C5 0.012 40 35
76 1000 n-C5 0.017 45 32
90 1255 50 28.5
60 23
70 18
80 13.5

API gravity = 31.4


Tab. 10 – OIL-1

Courbe de distillation TBP Light-Ends Courbe de gravité API


%age distillé Température (˚F) Composé Fraction vol. Mid % distillé API
6.5 120 H2 O 0.001 2 150
10 200 C1 0.002 5 95
20 300 C2 0.005 10 65
30 400 C3 0.005 20 45
40 470 i-C4 0.01 30 40
50 550 n-C4 0.01 40 38
60 650 i-C5 0.005 50 33
70 750 n-C5 0.025 60 30
80 850 70 25
90 1100 80 20
95 1300 90 15
98 1475 95 10
100 1670 98 5

API gravity = 34.8


Tab. 11 – OIL-2

9
Domaine (˚F) Incréments (˚F)
100-800 25
800-1200 50
1200-1400 100
1400-1640 120
Tab. 12 – Températures de coupes

Questions
1. Quelle est la température (˚F) du flux HVGO ?

2. Quel est le débit (barils/h) de DIESEL produit ?

3. Quel est le composé principal du flux OFF-GAS ?

4. Quel est le composé principal du flux RESIDUE ?

5. Y a-t-il une différence de composition entre les flux NAPHTHA et


HNAPHTHA ?

10