Vous êtes sur la page 1sur 2

Echos et nouvelles

Guilbert Express: 108 ans au chaud

L’entreprise familiale française Guilbert Express conçoit et commercialise depuis 1905 des appareils de soudure et des outils chauffants pour les secteurs du sanitaire- plomberie-chauffage et climatisation, de l’étanchéité et de la couverture, de l’emballage, la logistique et, plus généralement, pour le Btp, l’industrie, l’agriculture, les espaces verts,… C’est dire si, en près de 110 ans, elle a acquis un savoir-faire de pointe dans ce domaine. D’autant que les grands projets urbanistiques du XX e siècle mis en œuvre dans les grandes villes et les progrès du genre «eau et gaz à tous les étages» ont également favorisé son essor. Elle fait donc ses premiers pas en 1905 avec Léon Guilbert qui fonde un commerce spécialisé dans les appareils à souder et les lampes d’éclairage à essence à Paris. Les premiers fers à souder électriques apparaissent en 1927 et le lancement du Cercoflam Express pour les plombiers marque une autre étape décisive en 1972. Vingt ans plus tard, une commande symbolique vient étoffer ses références, Guilbert Express est retenue pour concevoir et réaliser la torche de la flamme olympique des JO d’hiver d’Albertville. Plus anecdotique, en 2008, la marque fête le 5 millionième chalumeau Express vendu à un distributeur du Gard. Aujourd’hui, la 3 e génération de Guilbert est aux commandes de l’entreprise basée à Fontenay-sous-Bois près de Paris. Elle compte près de 100 collaborateurs dans le monde car ses succès hexagonaux ont été de pair avec son développement international puisque la marque est présente dans 54 pays.

international puisque la marque est présente dans 54 pays. > Le Sirocco, un chalumeau à air

> Le Sirocco, un chalumeau à air chaud sans flamme, développé avec Imperbel Derbigum.

Si les années 30 et suivantes ont assuré le développement technique des produits, les années 60 ont donné le coup d’envoi de son déploiement commercial. Son réseau de distribution va ainsi de la quincaillerie locale aux grandes surfaces de bricolage et sa gamme compte aujourd’hui un pôle «professionnels» et un pôle grand public. Elle réalise 70% de son chiffre d’affaires à l’exportation avec, en tête de liste, l’Allemagne, la Belgique, les pays nordiques et la Pologne qui monte en puissance. Hormis Paris, Guilbert Express compte 3 filiales en Allemagne, aux Etats- Unis et en Chine. La Belgique, où Guilbert Express est active depuis les années 30, occupe une place à part dans ce réseau. Notre marché est non seulement qualitatif et de proximité, mais il est également très ouvert et fait donc office de porte d’entrée vers l’Europe

du Nord. Quand il ne joue pas le rôle de zone test. Par exemple, Guilbert Express a conçu avec Imperbel Derbigum, leader mondial dans les matériaux de toiture, un chalumeau à air chaud sans flamme - le Sirocco - dans le cadre de l’appel à projet européen Eurêka. Cette innovation, qui allie la puissance du gaz et la sécurité de l’air chaud, répond à la demande des professionnels ne pouvant recourir à une solution de type «flamme» en raison de la nature du chantier ou de la législation par exemple. Soucieuse de rester «maître de ses produits», l’entreprise consacre 5% de son chiffre d’affaires à la R&D et s’efforce de déposer de 2 à 3 brevets chaque année. Depuis sa création, elle a ainsi déposé plus de 60 brevets et entretient une véritable culture de l’innovation, meilleurs gages contre la mondialisation et l’inévitable concurrence asiatique.

> Du vieux chalumeau aux techniques de pointe (test de flamme).

concurrence asiatique. > Du vieux chalumeau aux techniques de pointe (test de flamme). 4 I La
concurrence asiatique. > Du vieux chalumeau aux techniques de pointe (test de flamme). 4 I La

4 I La Chronique I 23/08/13

Echos et nouvelles

Quelques exemples sont éloquents:

1932: création d’appareils au butane et propane 1974: création de la brasure Cercofer 2000: lancement des fers électriques Tempo 2003: lancement de Lamp’Piezo avec le nouveau gaz 2015

2004: sortie de la cartouche sécurisée Stop Gas System 2009: lancement du chalumeau Vulcane Express

2011:

Cette volonté d’innovation concerne tous les métiers cibles de l’entreprise. Dans la couverture par exemple, le fer autonome de couvreur atteint très rapidement une température de chauffe de 600° en bout de panne, avec sa puissance de 1,3 kW à 2 bars. Il se veut l’appareil nomade par excellence car il permet aux couvreurs de s’affranchir des tuyaux et des bouteilles de gaz nécessaires au fonctionnement des fers classiques lors des travaux de reprise ou de contrôle sur le toit, par exemple. Idéal pour les finitions, le fer autonome Express 364 offre à l’utilisateur une autonomie de 70 minutes et lui permet de se déplacer librement sur le toit au gré des interventions à réaliser.

nouvelle gamme de chalumeaux d’étanchéité Titan’Express et Stainless Steel’Express.

Dans l’étanchéité, les chalumeaux Titan Express et Stainless Steel Express, en titane et inox, figurent parmi les plus légers et les plus performants. Grâce au choix des matériaux et alliages, ils offrent aux étancheurs un confort de travail appréciable avec moins d’un kilo en bout de bras. De quoi réduire nettement la pénibilité du travail. Le feed back des utilisateurs est également pris en compte. C’est ainsi qu’à la demande d’hommes de métier, l’entreprise a conçu une cartouche avec câble pour rendre les chalumeaux plus maniables et qu’elle a développé une gamme de fers à souder non-piézo pour les couvreurs.

VISIBILITÉ

Parallèlement, Guilbert Express met une série d’outils à la disposition de ses clients distributeurs comme de la documentation technique, des photos, des argumentaires, des fiches de données de sécurité,… Elle participe également à une douzaine de foires et salons par an (Batimat à Paris, Internationale Eisenwarenmesse à Cologne, Budma à Poznan, Roofex à Birmingham, Project Qatar à Doha, la Journée de la toiture à Bruxelles, etc.). Au-delà de la visibilité, c’est là un bon moyen de déceler les nouvelles tendances et de concevoir les outils de demain. Le prochain salon Batimat, qui aura lieu du 4 au 8 novembre à Paris Nord Villepinte, sera à ce titre un temps fort pour l’entreprise qui y présentera ses toutes dernières innovations en avant-première. Toutes ces démarches sont encore renforcées par un plan «Qualité» lancé en 1989 et authentifié par le label Iso 9001 ainsi que par une démarche environnementale responsable. Cette dernière passe par le recours à un imprimeur certifié Pefc et certifié Iso 14001, par la suppression progressive des emballages en coque plastique et par la sensibilisation de son

personnel à des comportements éco- responsables depuis 2009. Près de 2.000 tonnes de matières premières ont ainsi pu être économisées de cette manière. Forte de ses expériences chez nous et de la réputation de ses produits, Guilbert Express a en outre décidé de passer à la vitesse supérieure sur le marché belge qu’elle estime sous-dimensionné. Elle a donc renforcé son offre à destination des artisans belges via un nouveau réseau de vente dirigé par Eric Henot, directeur du développement export. De plus, la Belgique se caractérise par une forte présence technique qui ne demande qu’à s’adjoindre une forte présence commerciale…. Les couvreurs et étancheurs figurent parmi les cibles principales étant donné les défis qui attendent ces métiers dans les prochaines années. En finale, la Pme familiale entretient sa flamme depuis plus d’un siècle. La recette du succès repose notamment sur une politique d’innovation continue, une écoute attentive du marché, une maîtrise assurée de la production, une gamme très étendue pour contrer la concurrence et des produits de niche.

F. Genicot

Validité

étendue

Chaque année, plus de 250 millions de titres-repas sont distribués en Belgique comme complément de salaire. De 0,3 à 0,4% d’entre eux ne sont pas utilisés, leur date de validité ayant été dépassée. Cela représente une perte annuelle pour l’économie de 10 millions d’euros, souligne l’Union des Classes moyennes (Ucm). Pour éviter cette perte, une loi récente prolonge la durée de validité des titres- repas de 3 mois à un an. Par ailleurs, l’Ucm encourage la généralisation des chèques-repas électroniques qui devrait rendre le système plus fiable, plus écologique, plus économique et donc bénéfique pour les employeurs. Les titres-repas papier représentent en effet un coût non négligeable pour les entreprises. L’impression, la mise sous enveloppe, l’envoi mensuel sont à charge de l’employeur. La distribution se faisant souvent en main propre, le système génère une organisation contraignante et mobilise du personnel. Selon les derniers chiffres, deux tiers des utilisateurs reçoivent des chèques- repas papier, le tiers restant, soit 530.000 personnes, utilisent les chèques-repas électroniques. Convaincu de l’efficacité de ces derniers, le secrétariat social Ucm s’est donc associé à Monizze pour proposer ce système à ses clients. Cette Pme belge, active depuis 2011, émet exclusivement des titres-repas électroniques et offre un service clé sur porte aux entreprises en leur évitant un lot de tracasseries administratives. Pratiquement, quand un client de l’Ucm décide d’adopter les titres-repas électroniques, il ne doit plus s’embarrasser de fichiers de commande. Les titres-repas déclarés par l’employeur sont directement transmis à la société émettrice et chacun de ses travailleurs reçoit une carte sur laquelle le montant des chèques-repas auxquels il a droit est crédité mensuellement. La carte se présente sous la forme d’une carte de banque et peut être utilisée sur les terminaux de paiement existants des commerces et des établissements Horeca.

23/08/13 I La Chronique I 5