LES MILLE ET UNE VILENIES DE…

"Je fends l'armure …J'enlève le haut…et puis allez ... j'enlève aussi le bas ! Qui suis-je ?"

Première étape: "Naissance en eaux troubles"
La chimère, être légendaire, est le symbole même de l'ambiguïté dans laquelle je me complais au quotidien avec une personnalité à double face. Car je suis "double" comme "en atteste ma naissance" enregistrée à Lyon mais renouvelée plus tard selon mon bon plaisir en un lieu moins commun, "plus humain", chargé d'histoire et de symboles. Allez imaginer que des morts viendraient me le reprocher ! En fait, des morts non! Mais leurs descendants très pointilleux ont fait des manières et lancé une accusation de falsification et de «captation au profit de ma carrière d'un passage de l'histoire de la population de toute une région». Ils n'ont même pas mesuré l'honneur que je leur faisais et ont osé protester en collectif pour affirmer qu'on n'était pas «juste par hérédité», «non plus en respirant l'air de la commune où on est passé». Ce ne fut heureusement qu'un petit "concert" de province, loin des grands médias et malgré quelques publications mal diffusées et vite oubliées ma fable a gardé un accent de vérité bien utile pour me faire élire. D'ailleurs, sous la protection d'une mère qui domine mon champ de gloire, j'exerce mes différents mandats d'édile et de parlementaire avec une autorité incontestée.

Deuxième étape: "Allah l'Zheimer en Egypte !"

"J'ai la mémoire qui flanche, j’ me souviens plus très bien…" Je vous ai déjà dit, mes amis, que j'avais eu le privilège de naître deux fois…eh bien, si je me retourne sur mon parcours je vois que j'ai utilisé au mieux cette capacité à être double. Mais c'est aussi sans doute la raison pour laquelle il y a quelques "embrouilles" dans le récit que je fais de mes vies, la réelle et l'imaginaire. L'étonnement de n'avoir pu préciser un jour devant un journaliste l'année de ma sortie de l'ENA me conduit à reconstituer mon parcours d'études plutôt que de sombrer dans l'inquiétude devant une telle défaillance de mémoire. Voyons…l'agrégation en 97, un passage d'un an à l'IEP et ensuite 27 mois à l'ENA…ça y est ! La sortie de l'ENA c'était en 2001 ! Comment ai-je bien pu oublier une date qui marquait mes vrais débuts dans la vie active ? C'est inquiétant, non !?

De fait ma mémoire s'est probablement figée quand, lors d'un stage de 6 mois à l'Ambassade de France en Égypte, me trouvant au pied des pyramides j'ai cru entendre Napoléon s'écrier "du haut de ces pyramides 40 siècles te contemplent ! ".

La tête m'en tourne encore et c'est sans doute la cause de tout ce qui m'embrouille et me conduit à vous embrouiller parfois. Ainsi, quand je relis des extraits de mes interviews je ne suis plus capable de dire si j'ai vraiment fait plusieurs stages en Égypte ou seulement le stage de 6 mois en ambassade qui appartient au cursus de l'ENA. Je ne sais plus où caser l'année que j'ai dit avoir passée à enseigner le Français dans un bidonville du Caire. J'ai bien rencontré Sœur Emmanuelle mais l'ai-je rêvée cette année au milieu des chiffonniers ou bien un don d'ubiquité m'aurait-il permis d'être aux études à Paris et de vivre en même temps «ce temps très dur pendant lequel j'ai vu le cœur de la pauvreté, mais où j'ai eu le sentiment d'être utile» ? Pourtant je ne vois vraiment pas où "la caser" cette année de dévouement sinon sur ma carte de visite pour me donner une personnalité toute pétrie d'humanisme et de générosité. Tant pis, personne n'a cherché à vérifier. Sœur Emmanuelle n'est plus là pour me contredire et moi même je m'y perds…alors je reprends son «Yalla», puisque cela ne fait de mal à personne : autant garder en bénéfice une affirmation bien utile voire capable de faire oublier quelques autres mensonges véniels dénoncés par des esprits chagrins et mesquins, comme ceux qui me refusent le fait d'avoir grandi et d'avoir été scolarisé sur ces terres où je prétends que s'enfoncent mes racines et auxquelles va toute ma dévotion.

Troisième étape: "l'architecte du mensonge !"

Pour vous soutenir dans votre recherche je fais des efforts mais j'ai vraiment du mal à tout mettre en ordre dans ma tête. Je suis vraiment double puisque je suis né d'abord à Lyon puis dans "mes terres". Mon double serait-il ma part d'ombre ? Jérôme Monod avait salué mon «intelligence» et mon «honnêteté» et par respect je ne puis le taxer de naïveté ou d'imprudence. Alors pour ne pas le mettre en difficulté sur le deuxième point -car pour le premier il n'y a rien à contester- je dois revoir certaines de mes déclarations qui finissent par me troubler moi-même. J'aime à rappeler que je suis un pur produit de la méritocratie parce que mes origines sont modestes.

Ma mère ne s'est-elle pas «saignée aux quatre veines pour que je puisse faire de longues études ?» Je dois à la vérité de préciser que pendant la plus grande partie de mes études je recevais l'équivalent d'un salaire pour étudier et puis, pour arriver au même résultat, d'autres ont choisi des parcours plus directs. Le mien, que ma modestie dissimule de son mieux pour ne pas en souffrir, était peut-être un moyen d'éblouir mon père issu comme ma mère d'une famille d'industriels et devenu directeur de la banque Indosuez Scandinavie mais aussi gérant d'une société de conseil en investissement. D'accord, on ne peut rattacher cette filiation à des origines modestes mais puisque les psychiatres disent que pour grandir il faut un jour ou l'autre "tuer le père" autant faire disparaître le mien de ma biographie pour m'avantager d'un petit côté rural plus proche du peuple. Par ailleurs la résidence secondaire familiale tout près du lac où j'allais en vacances et où je passe encore de temps en temps me donne de vraies racines campagnardes et peu importe que ce soit dans un autre département que celui dont je prétends être pour flatter mes électeurs !

Pour plaire davantage encore à ces derniers si chrétiens, je ne rate jamais une occasion de mettre en avant Sœur Emmanuelle à qui je dois en quelque sorte en grande partie mon ascension : elle est un exceptionnel faire-valoir et j'en use sans discrétion. Certains trouvent que de la "mettre à toutes les sauces depuis des années" la rendrait "difficile à passer", d'autres m'envient cette référence morale inusable….mais personne n'a pris la mesure du côté extraordinaire et quasi surnaturel de notre relation. Jugez plutôt : Pendant mon stage à l'Ambassade de France au Caire, je jouissais de beaucoup de temps libre et le consacrais à l'association créée par Sœur Emmanuelle. C'était en 1999 et j'avais 25 ans. Je lui rends tous les jours grâce de son accueil, et même dans les vœux que j'adressais pour 2011 à mes administrés je n'avais pu m'empêcher de faire mousser tout ce que je lui devais : «Promouvoir la solidarité, consacrer un peu de sa vie aux autres, ce sont des valeurs que j'ai apprises au Caire avec Sœur Emmanuelle….»

Et combien de fois en ai-je parlé aux journalistes en évoquant mes souvenirs ? Par exemple, l'une écrivait en m'écoutant : « peut-être depuis ce jour où, stagiaire de l'ENA au Caire, il a soutenu le regard de Sœur Emmanuelle à qui il proposait de l'aide dans les bidonvilles».

A un autre j'avais expliqué ce que je devais «à Sœur Emmanuelle, rencontrée dans les bidonvilles du Caire, qui m'a donné le sens de l'engagement». Une troisième écrivait en m'interviewant: «quand x (moi) retrouvait Sœur Emmanuelle au Caire, elle lui prenait la main et l'interrogeait: "Qu'as-tu fait de bon depuis que je t'ai vu la dernière fois ?" ».

Encore un souvenir…d'une de mes interviews enregistrées. J'en ai des larmes aux yeux: "Je me souviens qu'elle racontait souvent cette histoire pour expliquer aux enfants pourquoi est-ce qu'il fallait se laver les mains …euh...pour lutter contre les maladies " Et un autre de la même interview dont j'avais pu faire le script. J'expliquais pourquoi je me suis engagé en politique : «En fait, j'étais en Egypte. A l'époque je pensais pas vraiment faire de la politique et euh…Sœur Emmanuelle me reçoit et elle me dit "Est-ce que tu te rends compte de tout ce que tu as reçu dans la vie et de toute la chance que tu as ? Et il y a une chose que tu dois faire c'est que tu dois apprendre à rendre."» Ces souvenirs sont si vivants en moi, si proches encore que j'en oublierais presque qu'en 1999 Sœur Emmanuelle était depuis 6 ans (1993) retirée dans un foyer de religieuses à Callian dans le sud de la France. Elle avait quitté définitivement l'Egypte en 1993…

Quatrième étape: "en terre chrétienne il n'y a pas que des cloches !"

La foi me porte. D'abord celle que j'ai en moi et en mon grand destin, mais aussi la foi en Dieu et je revendique haut et fort mes racines chrétiennes. Cela donne d'ailleurs un plus fort accent de vérité à mes "racines rurales" dans une contrée si imprégnée de culture chrétienne depuis le Moyen âge qu'à chaque pas le regard peut croiser celui d'un pèlerin ou se poser sur un clocher roman.

Cela justifie aussi l'utilisation quasi permanente du souvenir de Sœur Emmanuelle à défaut de pouvoir me faire photographier à ses côtés. Elle est en quelque sorte une piqure de rappel et un saint démenti, presque une caution pour tous ceux qui "ne me trouvent pas très catholique" dans ma manière d'être en politique. Je n'ai pas encore dit que c'est elle qui m'a soufflé la décision que j'ai prise en temps qu'édile de la ville sainte que j'administre…Je n'en ai pas encore eu besoin parce que , à part "Public-Sénat" qui se contentait d'informer et quelques blogueurs inaudibles qui ont manifesté leur indignation, même ici dans ma ville qui est étendue, un grand voile de pudeur presque islamiste permet à un bon nombre de mes administrés de tout ignorer encore de mon originalité. Je n'en fais pas de publicité car le bénéfice-risque ne serait pas de façon assurée à mon avantage, surtout si un petit malin faisait ressortir qu'une seule autre ville de France, administrée par des socialo-communistes depuis des lustres a un maire ayant accordé la même autorisation. Je veux parler de Nanterre. J'ai un peu de mal à aller plus loin dans la confidence…Tant pis, je me lâche et Sœur Emmanuelle viendra à mon secours. Bon…ben…euh… euh….c'est pas facile ! Je vais d'abord vous réciter le petit paragraphe à tout faire que je place mot pour mot dès qu'un journaliste aborde le sujet de l'islam, et ce même s'il ne constitue pas forcément une réponse adaptée …. pour reprendre mon souffle… «Il n'y a pas de débat à avoir sur l'islam, il est évident que l'islam est conciliable avec la République. Il n'y a pas de place, non plus, pour un débat sur la laïcité car la laïcité n'est pas en débat, c'est le socle du contrat républicain. Il y a, en revanche, un vrai débat à avoir sur l'intégration.» Voyez-vous, j'ai vécu en Égypte. Ma mémoire s'est figée et le souvenir que j'en ai m'empêche de remettre en question ma perception de ce temps bienheureux où Sœur Emmanuelle avait le bras assez long pour me donner la main par dessus la Méditerranée et où les islamistes, comme la charia, n'avaient pas connu leur printemps.

«J'ai toujours veillé ici à ce que chacun trouve sa place y compris les représentants de l'islam. Notre ville a des racines chrétiennes et je l'assume. Tout en étant vigilant sur le contrat républicain, j'ai beaucoup œuvré pour sortir l'islam des garages et accompagner la construction de nouveaux lieux de culte» Jusque là qui pourrait me faire le plus petit reproche? Personne assurément.

Mais j'ai cru bien faire en marchant dans les pas du maire de Nanterre parce qu'un rapide calcul m'a montré que les voix des musulmans aux élections n'étaient pas à négliger. Si "un sou c'est un sou", "une voix c'est une voix" et comment la gratitude des musulmans de "ma" ville et même de la circonscription tout entière pourrait-elle me manquer alors que presque seuls en France ils sont réveillés dans tout un quartier par l'appel du muezzin amplifié avec un haut-parleur ?

Oui je vous parle d'une des villes les plus saintes de France, mondialement connue des historiens grâce au rôle joué par son évêque lors de la première croisade, et de tous les chrétiens pour son pèlerinage ou celui de Saint-Jacques de Compostelle…mais la décision que j'ai prise appartient au maire de chaque ville et ici, c'est MOI qui décide !!! Et vous qui ne votez pas pour moi, je vous…oublie !

Cinquième étape: "Avoir le croc utile !"

"Coucou! C'est moi !….Vous me voyez bien ?" Eh bien non, contrairement à ce que disait Jérôme Monod je ne suis pas «prêt à [me] tordre le coup pour être sur la photo». C'est seulement que j'ai peur de me bloquer les reins ou d'avoir des crampes , alors je bouge, je me penche à droite, à gauche, je m'étire en redressant la tête , je joue un peu des coudes, je me faufile... et c'est pur hasard si je me retrouve dans le champ des caméras ou des photographes car ma modestie en souffre.

Non, non je ne veux pas toujours être au premier rang dans un groupe mais ce n'est pas ma faute si on me laisse à l'arrière parce que je suis de belle taille sans tenir compte du fait qu'alors d'un coup je suffoque comme un claustrophobe dans un espace trop resserré. De surcroît si le "mur de dos" qui m'obstrue la vue est fait d'amis presque aussi grands que moi, si je ne les poussais pas pour que l'œil des objectifs me retrouve c'est comme si je les trahissais en laissant croire que je n'étais pas parmi eux. Croyez-moi, je peux jurer ne jamais faire défaut à mes amis en politique, enfin aux vrais ! Certains vous diront que je ne prends pas le risque d'être parjure tout simplement parce que je n'en ai pas. Ils n'ont pas tout à fait tort car MOI, JE JOUE PERSO ! Cependant même si pour ma part j'ai pratiqué des sports individuels («nage, vélo, course à pied») je trouve utile et payant électoralement de promouvoir tous les sports dans ma vie d'édile. Dans ma vie de parlementaire en revanche j'ai toujours eu du mal «à jouer collectif» pour aborder le côté "sportif" des relations en politique. En fait de sport dans ce cadre-là je serais plutôt adepte de ce qui pourrait se rapprocher du "blitzkrieg".

Pour dire vrai c'est plutôt un de mes amis qui a déclaré que les «blitzkrieg» sont ma spécialité. Il voulait sans doute faire le malin et montrer qu'il était germanophone. Moi, en toute simplicité j'aurais dit "spécialiste de la guerre éclair" pour ne pas afficher que je l'étais aussi, sans doute même d'un meilleur niveau. Mais la modestie n'est pas donnée à tout le monde. Ceci dit, faut savoir ce qu'on veut ! «Moi je suis franc et direct mais il ne faut pas me marcher sur les pieds». Alors quitte à me faire traiter encore «d'arriviste chevronné» j'ai «l'amitié utile» et pas de temps à perdre. Je suis un homme pressé ! Je ne comprends pas pourquoi certains disent «On ne peut pas lui faire confiance». Si ! On peut me faire confiance ! Mais sans vous faire d'injure en vous récitant la fable de La Fontaine "Le loup et le chien" comme

j'eus plaisir à le faire devant une journaliste probablement inculte, je répète à votre intention que «Jamais je n'accepterai le collier du chien qui, devenu gras, ne cherche qu'à son maître complaire». Cependant, je le répète aussi «point n'est besoin d'être cynique» pour réussir en politique. «Il faut être un tueur» ! C'est d'ailleurs la raison pour laquelle, répondant à un scientifique de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en Guyane qui m'expliquait en me parlant du jaguar «C'est le seul animal qui tue sa proie en lui broyant le crâne», j'avais eu un bel esprit de répartie et ce cri du cœur: «En politique, ça peut être utile !».

Et autant vous le dire, j'envisage de mettre une tête de jaguar sur mon blason.

Sixième étape: "Flagrant délit d'ingratitude !"
Un jour j'ai lu dans "Libération" que je n'aimais pas les vieux. Ce n'est pas tout à fait vrai : ils sont utiles pour vous mettre le pied à l'étrier…et j'en ai bien usé.

Mais une fois que c'est fait, ben oui, faut le dire, faut qu'ils laissent la place parce qu'avec eux «la démocratie est ultramalade !» Je l'ai lâché une fois vertement au cours d'une réunion dans un bar du Marais face à un public homosexuel en m'emportant contre «les vieux sages qui phagocytent le débat». C'est vrai «Il y en a marre d'être la génération sacrifiée !». MOI, grâce à d'indéniables et exceptionnelles qualités j'avais su conquérir l'estime d'un député-maire. Il m'avait accordé un stage d'été en 1997 dans sa mairie avec pour mission de «préparer Intervilles». Arrivé sur les lieux le 25 Juillet j'avais tout organisé en deux temps trois mouvements pour le 30 Juillet. Comme par magie ! Ayant gardé un souvenir ébloui par tant d'efficacité et de rapidité ce député m'avait alors par la suite imposé sur son secteur que j'estimais facile à conquérir. Il m'avait alors mis sur ma ligne de départ en proposant sa suppléance en 2002. MOI je pensais qu'il serait aussitôt nommé ministre mais pfff…même pas ! Rongeant en douce mon frein de mes dents aiguisées mais sans perdre mon «sourire de premier communiant» jugé si ravageur, j'ai donc dû attendre qu'il soit nommé Commissaire Européen pour le remplacer à l'Assemblée Nationale en 2004. Deux ans à souhaiter qu'il disparaisse du paysage alors qu'en fait mon vrai père spirituel c'est Georges Pompidou. «Il incarne l'idéal du président de la République, très terrain, à l'écoute, chaleureux, fin lettré, visionnaire». Je me sens aussi le fils de Philippe Seguin qui «a secoué les idées reçues, renversé les tables, mais il n'a pas su transformer l'essai en politique». Comme ils sont morts tous les deux je peux en faire usage autant qu'il me plaît et il n'y a même pas à faire semblant d'être reconnaissant. En revanche voyez comme ils font bien dans mon décor ! Mais pour celui que j'ai remplacé à l'Assemblée, imaginez qu'il n'ait pas eu le poste de Commissaire…et je serais encore là à piaffer d'impatience en lui faisant des courbettes ! J'avais quand même noué avec lui une «profonde amitié» et je disais partout le considérer comme mon «père spirituel», à qui je devais tout…non ...la moitié de tout, l'autre moitié revenant à Sœur Emmanuelle. Je l'ai tout de même remercié avec quelques années de décalage pour lui prouver ma fidélité : j'ai refusé mon soutien à la candidature de son fils Jean-Noël aux cantonales de 2011. Comme sur le département c'était déjà moi qui faisais la loi, j'ai «convaincu» ce dernier de retirer sa candidature. Je n'allais tout de même pas être assez con pour laisser entrer un jeune loup, séduisant qui plus est, dans ma bergerie ! Mais bon, c'est du passé et il ne faudrait pas grossir ma dette envers lui car une fois introduit dans l'équipe de Chirac je me suis débrouillé tout seul pour séduire - en tout bien tout honneur - le conseiller Elyséen Jérôme Monod tout en devenant «l'enfant chéri du président». Ceci dit j'ai vite compris que Chirac avait fait son temps et qu'il n'y avait plus à le ménager. D'ailleurs il ne m'avait pas fait de place dans le gouvernement de Villepin et j'avais tourné la page pour loucher

du côté de Sarkozy dont je disais pourtant en 2005 « qu'il n'était pas ma tasse de thé » mais dont chacun sentait bien qu'il représentait le futur…MON FUTUR !!!

Et pour ce qui est de la reconnaissance…autant en emporte "la burle", ce vent glacial des hautsplateaux qui balaie tout sur son passage.

Septième étape: "Sous le soleil de Satan !"

Pourquoi en visitant le Mont Saint-Michel, devant une statue de l'archange en lutte contre le diable m'est-il venu cette réflexion ? «Satan n'est pas enraciné dans le mal. Il est d'abord un serviteur de Dieu, puis il fait le choix du mal». Dans mon inconscient Satan n'était-il pas la représentation symbolique de ce que je suis devenu en tant qu'homme politique ? Car c'est bien moi, je l'ai déjà dit, qui ai aussi déclaré: «Pour réussir en politique, point n'est besoin d'être cynique. Il faut être un tueur».

Et là, on est loin en effet du serviteur de Dieu et de ses semblables que Sœur Emmanuelle m'avait enjoint de devenir… Je suis bien double en effet si j'ai été vraiment capable de me dévouer pour son association et loin d'elle, même si cela aura été en me limitant à donner de temps à autre des cours de Français comme je l'ai précisé certains jours de grande modestie. Car est-ce bien ce "serviteur" de Dieu et de ses semblables que ses collègues ou des cadres de l'UMP décrivent ainsi tout en mettant en «off» avec des journalistes de Marianne mon côté «girouette et opportuniste» : « On ne peut pas lui faire confiance», «On ne peut pas s'entendre avec lui, dès que vous avez le dos tourné , il vous baise», «Il a un tel égo qu'il ne voit que lui», «pas sympa», «veut toujours tirer la couverture à lui», «A chaque fois qu'il me dit bravo pour ceci ou pour cela , ça sonne faux», «c'est l' archétype de l'arriviste chevronné», «c'est fou le nombre d'ennemis qu'il peut avoir». Est-ce bien cet homme-là qui, après avoir en quelque sorte déjà trahi le devoir de reconnaissance envers tous ceux qui l'avaient aidé à se construire un remarquable et fulgurant début de carrière a ajouté une vraie touche de médiocrité en brillant par son absence au meeting du Trocadéro le 1er Mai ? Certes Sarkozy avait préféré NKM pour être sa porte-parole pendant la campagne et je lui en gardais quelque rancune…Mais ce faisant je dois reconnaître qu'il m'aura soulagé d'une plus grande infamie car j'avais déjà fait le choix de son "successeur" comme béquille pour continuer mon ascension vers la plus haute gloire.

Est-ce bien lui encore dont ses adversaires peuvent dire : «Il travestit la réalité pour qu'elle soit conforme à ses intérêts» (Président du Conseil Régional) ou encore : «Quand nous lui adressons la parole en Conseil Municipal, quand nous lui posons une question, il tourne systématiquement le dos, il ne nous écoute pas, il se tourne vers les services, il a un mépris et un dédain dans sa façon de nous traiter qui est insupportable.» (Elue minoritaire. JT 19h20 FR322.2.2013) et encore : «Toutes les fois qu'un conflit, une histoire l'aident dans sa promotion, il est là, mais toutes les fois que ça lui coûte, il est absent.» (Représentant de la CGT - même journal de FR3) ?

Est-ce bien toujours et encore lui au sujet duquel les journalistes ont écrit de façon redondante au fil des années : «le hussard sûr de soi», «ambitieux solitaire», «toujours prêt à balancer une vacherie», «graves approximations», «un ministre spécialiste de la politique par l'exemple …sauf que ces exemples sont souvent faux», «mensonges avérés pendant les questions au gouvernement», «il s'arroge la paternité de certaines réformes», «persiste et signe dans le bobard», «manipule la vérité», «la tendance à enjoliver les chiffres s'est transformée en capacité à mentir», «le dernier mensonge», «la double falsification», «le sniper», «cynisme insoupçonné», «arme bactériologique inventée par Fillon»…?

J'ai l'impression de parler d'un autre…oui, c'est cela…je dois parler d'un autre…à moins que Jérôme Monod n'ait fait acte de prophétie en disant de moi : « Il risque de s'abîmer…»

Huitième étape: "Le mendiant de la com"

Quoique un peu chamboulé de m'être remémoré les propos désobligeants de certains à mon égard j'ai retrouvé le sourire en pensant au coup de génie que j'ai eu en quittant mon ministère. Car pour en être un cela en fut un ! J'ai pris de court tous les autres ministres en annonçant aussitôt que je renonçais aux indemnités auxquelles nous avions tous droit pendant six mois. Sans préciser naturellement la condition essentielle à cette attribution : ne pas avoir d'emploi... Et là quel concert de louanges ! Les médias, les bobos, les intellos, le peuple…Plus personne qui ne tarisse d'éloges devant «mon exemplarité» et mon naturel noble et désintéressé. Et si mes collègues avaient expliqué que je n'étais pas sans emploi puisqu'en attendant ma très proche et très probable réélection comme député je pouvais réintégrer mon poste de Maître des requêtes au Conseil d'Etat, ils auraient été taxés de malveillance. En outre je n'avais pas souhaité retrouver mon poste de député dont le mandat courait jusqu'au 17 Juin. En fait je n'ai repéré que le commentaire d'un grincheux pour mettre en avant que mon renoncement était un exceptionnel «coup de com» pour faciliter ma réélection comme député, même si mon adversaire avait cru bon de dire «Qu'il les prenne mais qu'il les donne à des petites communes dans le besoin !».

Moi j'étais conscient du fait que cela m'eût privé d'un impact plus large auprès de mes admirateurs et futurs électeurs à l'échelon national sans régler le problème lié au fait que j'ai, à tout moment, un emploi qui m'attend au Conseil d'état et ne puis donc en aucun cas être déclaré sans emploi même si je n'exerce pas ce droit . Enfin René Dosières qui n'en loupe jamais une avait cru bon d'ajouter «s'il est réélu député, il n'aurait de toutes façons plus droit à ce traitement». La manœuvre, sans risque au demeurant, est donc passée comme une lettre à la poste et j'en recueille encore au quotidien les intérêts auprès de tous les naïfs ébahis par tant de désintéressement. En somme avec un petit déguisement particulièrement bien choisi en ces temps d'austérité j'ai fait un pas vers la sainteté.

Par ailleurs du côté des médias tous trop occupés à fêter "leur" victoire aux présidentielles aucun journaliste ne s'était étonné d'une telle générosité en me resservant un plat réchauffé. Je veux parler des gros titres humiliants qui avaient annoncé que je «faisais la manche» ! En fait et pour bien préciser les choses, profitant d'un déplacement officiel à Londres en 2010 en tant que Secrétaire d'état à l'emploi et, harassé par ma mission, j'avais eu besoin de me détendre le soir dans un club du quartier de Mayfair avec le gratin français de "La City", banquiers, gérants de "hedge fund". Ma persuasion naturelle avait fait merveille et, à l'issue du dîner, j'avais fait passer une "corbeille " afin que chacun déposât son aumône : mon micro-parti "Nouvel oxygène" -dont ma naturelle pudeur m'interdit de vous donner le nombre et l'identité des adhérents- avait précisément besoin "d'oxygène" pour promouvoir et soutenir l'action de son fondateur.

Un "fouille-merde" du "Point "avait porté le fait sur la place publique aussitôt suivi de tous les aboyeurs patentés. Heureusement "L'express" avait donné foi à mes dénégations : «C'est faux. Ce n'était pas un repas de financement, ni de financeurs, même s'il y avait parmi les convives des gens qui soutiennent mon action politique. Non, il n'y a pas eu de dons ce jour-là!». Cependant je m'étais prudemment ravisé auprès de "Libération" sans toutefois préciser le montant des dons : «Les donateurs ne souhaitent pas que ce soit public» et puis «franchement, ce n'étaient pas des grosses sommes, c'est moins que ce qu'on peut avoir dans d'autres occasions.» "Libération" avait alors précisé que je n'en étais pas à mon coup d'essai et qu'un troisième dîner était déjà prévu…mais j'avais désamorcé la bombe en obtenant après de multiples appels la discrétion de mes amis londoniens et en affirmant : «La première partie de la visite étant officielle, le billet aller a été financé sur fonds publics mais j'ai payé ma nuit d'hôtel moi-même, ainsi que le billet retour.» Personne n'avait ironisé sur l'originalité d'une réservation (Eurostar ou avion) d'un "aller simple" faite par le service adéquat du ministère pour son ministre… et j'avais clos le débat: «Il n'y a pas de sujet. Les gérants de fonds n'ont rien à voir avec ce dont je m'occupe dans mon ministère.» Cependant la leçon fut bonne car elle m'a conforté dans l'idée qu'il faut mettre une infinie discrétion et non moins de prudence dans tout ce qui touche à l'argent. Et croyez-moi, je m'y emploie d'autant plus qu'il faut avoir "l'argent utile", quitte à se voir critiqué par ses adversaires : «Ici, il se comporte comme un seigneur qui tutoie les gens, distribue les bises et les subventions, mais uniquement aux personnes qui lui sont utiles. Il n'y a aucune transparence sur l'utilisation de la réserve parlementaire.»

Neuvième étape: "Rouge de corps, vert de rage"

On me dit «communicant né, n'ayant jamais eu besoin de média training pour faire mouche». Ma modestie souffrirait de l'assumer comme tel et j'aurais en outre peur d'être accusé par exemple d'avoir élaboré une «stratégie de la parka». La vérité est autre. «Il se trouve que cette parka m'a été offerte par ma femme juste avant les municipales. Elle m'a porté chance. C'est une parka fétiche. Et si ça gêne quelques bons esprits parisiens qu'on me voie si souvent avec, je m'en moque !». C'était en 2008…

Admirez mon habileté d'avoir su mettre en avant cette part de mon intimité quand je me fais brocarder par Canteloup imitant Guillaume Durand «Vire-moi cette parka rouge !» et "taquiner" dans les médias depuis 5 ans déjà : porter en toutes occasions cette parka m'ajoute habilement une touche de tendresse et de fidélité là où on voudrait m'accuser de chercher à être "lumière et vie" dans l'océan bleu-gris de mes semblables, habillés selon moi «comme des croque-morts» . Heureusement personne n'a fait le lien avec Nicolas Diat, qui était mon conseiller spécial à partir de 2008. Professionnel de la communication, il avait «travaillé auprès de Pierre Bergé au groupe Yves Saint-Laurent». De là à penser qu'il maîtrisait à la perfection le pouvoir du vêtement et de la couleur pour créer une image… En tout cas, pour le tutoiement tellement systématique, même avec des inconnus, que Laurent Ruquier m'en avait fait une remarque au cours de son émission "On n'est pas couchés"…c'est bien moi qui signe. Et là j'en use et j'en abuse autant que des bises distribuées à l'envie même à celles rares je suppose- qui n'en demanderaient pas tant. Ainsi «sans faire campagne avec du gros rouge qui tache» je bois tout de même un coup ou partage le casse-croûte, c'est selon, et je «tutoie, cajole, promets, opine du chef» et chaque fois qu'ainsi j'affiche " je suis proche de vous et avec vous je ne fais pas de manières" ce sont des électeurs gagnés ou fidélisés. Hélas la formule ne saurait être gagnante en tous lieux … Depuis qu'en 2009 j'étais apparu, pour le futur, comme «le sauveur de la droite Lyonnaise» je rêvais d'un destin plus grandiose en tant qu'édile. Et même, pour être maire de Lyon j'aurais été prêt à renier "mes racines des Hautes-terres" et du même coup ma deuxième naissance tant contestée, pour revendiquer mes seules et vraies racines Lyonnaises. En 2009 j'avais le profil idéal mais en 2013 il a été estimé que pour moi c'était «déjà trop tard puisque je m'étais déjà construit un fief». Et le même cadre de l'UMP a osé ajouter «On ne lâche pas aussi facilement la proie pour l'ombre» jetant ainsi un doute sur ma capacité à me faire élire. Enfin, humiliation suprême il me narguait : «Mieux vaut avoir un petit chez soi qu'un grand chez les autres».

Le "petit" est encore en travers de ma gorge mais j'ai quand même pu glisser dans la presse locale de la cité mariale «C'est vrai que des gens m'ont sollicité pour être candidat à Lyon ou à Saint-Etienne». Juste de quoi faire peur à mes administrés : "S'il nous lâchait ?" et aussitôt après rassurer, grand seigneur : «Mais je ne suis pas un mercenaire. J'adore ma ville et je n'ai pas l'intention de trahir mon territoire.» Bien qu'il ne me déplaise pas de montrer la pertinence de mes références, le journaliste qui m'interviewait n'a quand même pas eu droit à la fable de La Fontaine "Le renard et les raisins" :"(…) Ils sont trop verts et bons pour des goujats".

Dixième étape: "Le rêve du jaguar"

Ne pas me voir appelé pour être le sauveur de la droite Lyonnaise pour les prochaines élections municipales aura été une vraie trahison et même une sidération ! Allez comprendre : pour la présidence de l'UMP, Copé s'était imposé sans discussion dans le département du Rhône, je le concède, mais Fillon avait été préféré à Lyon. Et Fillon, c'était, c'est MOI !. Donc en toute logique Lyon devrait être pour moi !!! Alors voir s'ajouter une humiliation au prix de la défaite de Novembre, trop c'est trop ! Ah si seulement j'avais pu appliquer avec Copé la technique de mise à mort du jaguar ! Cela aurait été simple, direct, efficace et sans retour ! Encore une chance que ma bonne étoile sœur Emmanuelle m'ait fait lever le lièvre qui avait pu ouvrir "la chasse au Copé" ! Je me suis bien un peu embrouillé dans ce qui a fait ma gloire. A un journaliste j'avais dit que «le lièvre avait été levé par pur hasard» : une petite ligne de résultats qui m'avait intrigué. Avec un autre c'était une «enveloppe fermée qui n'aurait pas été dépouillée». Mais je ne vais pas chipoter sur des détails, l'essentiel c'était d'attaquer et d'attaquer encore puis de continuer pendant des semaines à asséner partout des contrevérités, jamais vérifiées par les journalistes qui étaient tous dans notre camp, en utilisant systématiquement des petites phrases

lourdes de sens. Le tout avec d'autant plus d'aisance que nous avions leur oreille complaisante : ils nous avaient précédés dans "la chasse au Copé" une fois qu'ils s'étaient trouvés privés de " chasse au Sarko" et se réjouissaient sans doute de nous voir leur apporter gracieusement le concours de notre meute pour ouvrir la route et leur donner l'espoir de sonner avec nous l'hallali.

"La bête" s'était montrée résistante et, même si j'en étouffe encore de rage contenue, je dois à la vérité de reconnaître que la victoire était bel et bien de son côté. C'était une bien meilleure raison encore de vouloir l'abattre. Alors avec un usage immodéré de langage à double sens nous vous avons offert un florilège de phrases assassines en espérant encore sinon "tuer la bête" au moins l'affaiblir assez pour «négocier les postes» et «faire les petites enchères» que, grâce au soutien appuyé des médias, nous étions à même d'imposer contre toute démocratie. Notre suprême habileté aura cependant été de toujours dire "nous" comme si nous ne voulions ni stigmatiser nos adversaires ni les accabler car cela nous donnait toutes les apparences d'une humilité et d'une honnêteté sans faille.

Nous avions perdu la première manche mais nous avons joué la deuxième de main de maître, avec de vrais talents de comédiens et une hypocrisie au moins aussi vaste que la blessure béante de nos égos. Qui veut atteindre le but à n'importe quel prix sait utiliser tous les moyens n'est-ce pas? Et dans mon cas un peu de honte est vite bue quand on a fait "servir les copains" et obtenu pour soi-même la vice-présidence. D' autant plus que j'avais vite compris en le voyant agir avec la défaite en travers du gosier que Fillon n'était pas dimensionné et formaté pour occuper le poste de président de l'UMP. … Je n'étais même

plus certain qu'il l'eût un jour réellement désiré. De fait pour lui comme pour moi le "ticket" de nos candidatures associées avait comme but de ratisser large en vue de 2017 tout en coupant les ailes de Copé et … celles de Sarkozy s'il lui prenait l'envie de sortir un jour de sa réserve. Pour Sarkozy il y aura toujours un moyen de m'en rapprocher s'il retrouvait le devant de la scène ... On verra plus tard si nos prières sont inefficaces, mais les ailes de Copé nous avons réussi à les ronger … Hélas, il semble qu'elles repoussent ! C'est bien pourquoi je tiens tant à me présenter à la présidence de l'UMP en Septembre prochain. Et quand j'entends que Le Canard Enchaîné porte sur la place publique les motivations profondes de Fillon pour me désigner comme son «successeur et représentant» à cette élection dans le seul but de nuire à Copé, je m'en réjouis. Dans le même temps je m'en inquiète car un homme averti en vaut deux. Et puis dévoiler ainsi les motivations qui nous portent ne va-t-il pas conduire trop de militants à ouvrir les yeux : «Le but n'est pas qu'il [moi] gagne, mais qu'il fasse le score le plus haut possible, au moins 40%, et surtout qu'il pousse Copé à faire une vraie campagne, qu'il l'emmerde, et qu'il le fasse souffrir» ?. Enfin c'est fait, mais cela veut doublement dire qu'en 2017 …somme toute je ne dois rien à Fillon et je ne m'interdirai donc rien. D' autant plus qu'un ami (j'en aurais donc un ?), «homme de l'ombre de la droite» qui croit en mon avenir, m'a fait remarquer avec sagesse: «Ce qui vient d'arriver à Fillon est une excellente chose pour toi. S'il avait gagné triomphalement, tu n'aurais pas pu te présenter -fais le calcul- avant 2027 !»

Et à cela je ne peux qu'ajouter : "Quand on a goûté à la trahison, cela lève toutes les inhibitions et c'est comme si vous deveniez dès la première fois complètement "addict".

Onzième et ultime étape: "Les yeux d'Emmanuelle"

Je n'ai pas dormi de toute la nuit. Que je ferme les yeux ou pas, que je sois debout, assis, couché…je "la" vois et je "l'entends" me dire: «Depuis que je te connais, qu'est-ce que tu as fait de bon pour les autres ?».

Je me souviens avoir raconté maintes fois combien cette interrogation de Sœur Emmanuelle avait pu me hanter : «C'est redoutable. Très désagréable. Si la réponse ne vient pas, c'est l'angoisse immédiate. Surtout quand elle vous fixe avec ses petits yeux perçants». Et là je voudrais répondre…mais je ne trouve pas …

Je voudrais surtout échapper à ce regard, pouvoir détourner ma pensée, et c'est alors Victor Hugo qui me nargue : "L'œil était dans la tombe et regardait Caïn". J'ai l'impression de devenir fou…N'est-ce point moi qui disais un jour «Quoi que tu fasses, le pouvoir te pète la tête.» ? Alors, d'avoir vaincu "l'animal", de m'être imposé pour me voir confier maintenant par Fillon une mission d'aussi grande envergure et de haute noblesse, «qu'il l'emmerde, qu'il le fasse souffrir», bien sûr cela me grise d'assumer une telle confiance… Mais deux petits yeux perçants sont là pour me fixer et "la voix" me murmure à l'oreille : "Cet homme qui, lorsque tu l'avais contrarié en parlant du cancer de l'assistanat, avait failli te demander de démissionner, cet homme qui te trouvait «imaginatif et très efficace» ….ne serait-il pas en train de te piéger pour avoir eu l'impudence d'annoncer : «je ne m'interdis rien, pas même pour 2017 ?»" Aurait-il compris qu'après avoir "tué le père", trahi tous mes mentors, piétiné mes compagnons de route pour aller plus vite et monter plus haut, je l'avais utilisé comme un vulgaire marchepied ?.

Aurait-il enfin compris que moi qui en guise de programme ne fais «que piocher parmi les mesures qui reçoivent le plus d'assentiment dans les sondages» je n'en avais en réalité d'autre que mon ascension vers le plus haut sommet ?. Et l'ayant compris, m'enverrait-il à la mort pour assurer ses arrières ou pratiquer la politique de la terre brûlée avant de finir comme le scorpion de la fable ?. "Au scorpion ne sachant pas nager et demandant à une grenouille de lui faire franchir la rivière, celleci répondit : - Je ne suis pas folle, si j'accepte tu me piqueras avec ton dard et je mourrai. - Raisonne donc, répondit le scorpion, si je te pique, tu coules et moi aussi ! Convaincue par la justesse du raisonnement la grenouille donne son accord et commence la traversée. Encore loin de la berge elle sent le dard du scorpion s'enfoncer dans son dos… La naïve s'indigne : - Mais pourquoi m'as-tu piqué ? Te voilà condamné toi aussi à une mort certaine ! - Que veux-tu, lui crie le scorpion en se débattant prêt à sombrer au milieu du flot, je ne peux m'en empêcher, c'est ma nature !"

Vous m'avez lu jusqu'au bout, et tout effort méritant récompense, je ne me déroberai pas :

Dans le flot continu qu'alimentent les médias les informations se dispersent. Alors, isolées les unes des autres voire pour certaines passées aux oubliettes, elles n'ont que peu de résonance et deviennent au final inutiles et vides de sens avant de s'évaporer. Cette modeste et imparfaite mais loyale synthèse des traces que j'ai laissées en nombre sur mon passage malgré la brièveté de mon parcours d'homme politique -à peine plus de 10 ans- cette synthèse, dis-je, est destinée à vous laisser découvrir mon nom et quelques traits essentiels de ma personnalité qui auraient pu vous échapper. En somme j'avais décidé de vous offrir un vrai luxe : au moment de mettre un bulletin dans l'urne, que ce soit en 2013, 2014 ou 2017…chacun d'entre vous aura le privilège de décider "en meilleure connaissance de cause" s'il doit ou non choisir celui qui porte mon nom.

En tout cas, plus aucun d'entre vous ne pourra dire "Je ne savais pas".

JE SUIS, JE SUIS, JE SUIS, Stop ! Réponse dans les liens ci-dessous, sur lesquels s'appuie tout ce que vous avez pu lire me concernant au fil de ces 11 étapes....

Webographie
Laurent WAUQUIEZ - Politique.net Laurent WAUQUIEZ. ... Il entre alors en contact avec l'association de Sœur Emmanuelle et y donne quelques cours de français. Depuis, des partenariats se sont Laurent Wauquiez : "Je n'ai jamais rencontré quelqu'un d'aussi fort ... 20 oct. 2008 – Dans sa vie, Laurent Wauquiez a croisé à plusieurs reprises Soeur Emmanuelle. Le porte-parole du gouvernement l'a rencontré pour la 1ère ... Laurent Wauquiez et son équipe présentent leurs voeux - Site ... Laurent Wauquiez et son équipe présentent leurs voeux .... aux autres, ce sont des valeurs que j'ai apprises au Caire avec Sœur Emmanuelle, et je ... Laurent WAUQUIEZ Etudiant brillant, Laurent Wauquiez s'intéresse aussi à l'Orient, apprend l'arabe ... un bidonville du Caire, en Egypte, avec l'association de Sœur Emmanuelle. Laurent Wauquiez : « Oui, j'ai de l'ambition » | Le Perchoir 23 août 2011 – Laurent Wauquiez : « Oui, j'ai de l'ambition » ... A Sœur Emmanuelle, rencontrée dans les bidonvilles du Caire, qui m'a donné le sens de ... Wauquiez: qui lui dira de se taire ? | Archives de Juan 19 janv. 2013 – Laurent Wauquiez n'a pas grand chose à faire ni à dire. Mais il le fait, et le dit. Le voici donc à occuper et polluer les pages de mon journal ... Défaite: Nicolas Sarkozy en veut à Laurent Wauquiez | Slate.fr 25 mai 2012 – Alors que l'UMP a annoncé sa volonté de mener collégialement la bataille des législatives — laissant entendre que les règlements de compte ... La double falsification de Laurent Wauquiez - Bsavenir.fr 2 févr. 2012 – Lu dans le Canard Enchainé du 11 janvier 2012 : « Je ne suis pas sûr » – a dit JF Copé –« que pendant la guerre Laurent Wauquiez aurait été ... Laurent Wauquiez, le catholique engagé - France - La Vie 24 janv. 2012 – Laurent Wauquiez, le catholique engagé - Rencontre avec l'actuel ministre de l' Enseignement supérieur et de la Recherche, 36 ans, dont les Laurent Wauquiez Le Prétentieux - Les blogs Educpros.fr - Educpros 18 déc. 2011 – Laurent Wauquiez, agrégé d'histoire, énarque et Conseiller d'Etat, Ministre de l' enseignement supérieur et de la recherche, délaisse les ... JT 19h20, Journal Télévisé FR3 Auvergne- 22 Février 2013 Portrait signé Gérard Rivollier et Elodie Brot-Monnier Un dauphin chez les requins, actualité Politique - Le Point 21 sept. 2006 – Un dauphin chez les requins, retrouvez l'actualité Politique sur Le Point. ... Laurent Wauquiez raconte que, lorsqu'il est arrivé à l'Assemblée, en ...

Laurent Wauquiez et son anorak rouge menacés en Haute-Loire ... De Christophe Rauzy 24 mai 2012 – L'ex-ministre se présente de nouveau aux législatives dans son fief auvergnat, terre traditionnellement à droite. Mais les scores du FN et du PS ... Laurent Wauquiez, l'ambitieux boy-scout du ... - Libération 11 mai 2011 – Nommé ministre à 32 ans, le poulain de Barrot a créé en 2010 son propre club. Wauquiez et ses soutiens financiers de la City - L'EXPRESS 14 juil. 2010 – Wauquiez et ses soutiens financiers de la City. Laurent Wauquiez, secrétaire d' Etat à l'Emploi. AFP. Mais qu'allait donc faire Laurent Wauquiez ... La collecte «proprement hallucinante» de Laurent ... - Libération 16 juil. 2010 – Socialistes et Verts jugent «choquante» la visite londonienne du secrétaire d'Etat a l'Emploi visant, entre autres, à financer son microparti ... Laurent Wauquiez : "Jean-François Copé parle à 90% d'immigration ... 18 nov. 2012 – L. Wauquiez : "Jean-François Copé parle à 90% d'immigration : François Fillon en parle aussi, mais lui balaie l'ensemble des thèmes" ... François Fillon | Laurent Wauquiez Laurent Wauquiez est un espoir de la politique française. Il a été un ministre imaginatif et très efficace. C'est un très jeune et brillant élu du territoire, élu en ... Laurent Wauquiez : « Copé doit cesser de s'accrocher - L'Alsace 22 nov. 2012 – Comment avez-vous repéré ces bulletins de vote oubliés ? Présidence UMP : comment Wauquiez a découvert "l'oubli" - BFMTV 21 nov. 2012 – Comment le camp Fillon a découvert que trois fédérations ... L'ancien ministre Laurent Wauquiez a découvert l'erreur par hasard (BFMTV) ... UMP : comment l'équipe Fillon a découvert l'erreur de comptage En épluchant les résultats des motions, Laurent Wauquiez, ... Comment Wauquiez a découvert l'erreur - Europe1.fr - Politique 21 nov. 2012 – Politique : Comment Wauquiez a découvert l'erreur - C'est par hasard... Mardi soir, Laurent Wauquiez épluche les résultats des motions, dont ... Laurent Wauquiez, le hussard sûr de soi - Libération 12 févr. 2013 – Il est le plus jeune de la bande. Et aussi, à 37 ans, le plus avancé vers une candidature à la présidence de l'UMP. Ses amis politiques ont été ... Revue de presse | Laurent Wauquiez danse avec les chiffres Laurent Wauquiez danse avec les chiffres. 1 décembre 2011. «Cinq établissements sur 150 ont des difficultés financières», a asséné Wauquiez ce mercredi ... quand Laurent Wauquiez disait "non" au référendum - Le Monde 30 janv. 2013 – La séance du 30 janvier est animée à l'Assemblée, qui débat du mariage entre personnes de même sexe. Mariage gay : Wauquiez trahi par Wauquiez | Rue89 De Mathieu Deslandes

30 janv. 2013 – Mariage gay : Wauquiez trahi par Wauquiez ... Laurent Wauquiez dans l'émission « C Politique », France 5, le 13 janvier 2013 (IBO/SIPA) ... «Ne se concentrer que sur l'immigration est une erreur» - Libération Politiques. «Ne se concentrer que sur l'immigration est une erreur». 11 mars 2011 à 00:00 (Mis à jour: 15:22 ). Laurent Wauquiez. (AFP). -; A; +; 21 · Tweeter ... Laurent Wauquiez, et s'il était de gauche - Politique .com 24 déc. 2011 – Laurent Wauquiez, et s'il était de gauche ? Et si c'était lui le « Eric Besson » de l' UMP ? Sans aller jusqu'aux noms d'oiseaux qu'avait eu le ... Laurent Wauquiez, grand malade ou visionnaire ? | Aurélien Véron 16 nov. 2011 – Laurent Wauquiez est-il suicidaire, ou bien suit-il une stratégie (très) audacieuse ? Ce jeune loup de la politique s'était déjà démarqué du ... Le député Laurent Wauquiez dénonce la christianophobie 5 janv. 2013 – Député UMP de la Haute-Loire, l'ancien ministre Laurent Wauquiez dénonce avec force dans les colonnes du Figaro la christianophobie ... Laurent Wauquiez chasse les zombies du Puy-en-Velay - France Info 31 oct. 2012 – Laurent Wauquiez, le maire du Puy-en-Velay, a interdit la tenue dimanche prochain dans sa ville d'une "Zombie walk", une Marche des ... Laurent Wauquiez contre les zombies - Europe1.fr - France 30 oct. 2012 – France : Laurent Wauquiez contre les zombies - - Europe1.fr. Laurent Wauquiez chasse les zombies du Puy-en-Velay - France Info 31 oct. 2012 – Laurent Wauquiez, le maire du Puy-en-Velay, a interdit la tenue dimanche prochain dans sa ville d'une "Zombie walk", une Marche des ... 2012 : les idées de Wauquiez séduisent aussi à gauche - Le Figaro 1 nov. 2011 – 2012 : les idées de Wauquiez séduisent aussi à gauche. Selon un ...Thématique : Laurent Wauquiez ... Et elles séduisent à gauche ! ou la la ! Laurent Wauquiez se tient prêt pour la présidence de l'UMP - leJDD.fr 9 févr. 2013 – "Wauquiez? Il attend plus le vote que les militants eux-mêmes!", s'amuse l'un des secrétaires généraux adjoints de l'UMP. Cela n'a échappé à ... Wauquiez souscrit au discours de Hollande - Le Point 6 févr. 2013 – Parlement européen : Wauquiez souscrit au discours de Hollande ...Laurent Wauquiez (UMP), ex-ministre des Affaires européennes, interrogé ... UMP, Laurent Wauquiez - Le Nouvel Observateur -UMP : Laurent Wauquiez, le nouveau poil-à-gratter de Jean-François. Ainsi, les membres du ticket Fillon ont obtenu de siéger à la droite du nouveau dieu de ... Laurent Wauquiez en course pour 2017. (L'article intégral) - Paris ... 1 févr. 2012 – Major de Normale Sup et marathonien, le fondateur de la Droite sociale n'entend pas se laisser distancer par ses rivaux. Avec son épouse, il ... Wauquiez, confessions d'un homme pressé | Valeurs actuelles 24 janv. 2013 – Wauquiez, confessions d'un homme pressé. Par ... En grignotant une salade, Laurent Wauquiez tombe la veste et fend l'armure. La veille, il a ...

Avant la passation de pouvoirs, Laurent Wauquiez refuse ses ... 18 mai 2012 – Avant même la passation de pouvoirs avec son successeur, Laurent Wauquiez a décidé de refuser les indemnités proposées aux ministres qui ... Laurent Wauquiez renonce aux six mois de salaire des ex-ministres ... 18 mai 2012 – Je pense que dans cette période où l'on demande des efforts, c'est important qu' on puisse montrer l'exemple» déclare l'ex-ministre UMP. Wauquiez s'entoure de fidèles | L'Europe avec EurActiv France Wauquiez s'entoure de fidèles. Le nouveau ministre des Affaires européennes a arrêté la composition de son cabinet. 08/12/2010. Laurent Wauquiez · Nicolas ... Sarkozy "remercie" Wauquiez et les "donneurs de leçons" - Le Point 7 mai 2012 – Sarkozy "remercie" Wauquiez et les "donneurs de leçons" ...(littéralement) le ministre de l'Enseignement supérieur, Laurent Wauquiez, présent ... Laurent Wauquiez, le mystère - Rumeurs remaniement 2010 - L ... 10 sept. 2010 – Annoncé pour l'automne, le remaniement ministériel fait bouillir les médias et frémir les ministres. Qui va tirer son épingle du jeu ? L'Internaute ... Laurent Wauquiez et la fable des cent emplois supprimés - Libération12 févr. 2013 – Le vice-président de l'UMP affirme qu'en confiant son marché de centre d'appel à un opérateur officiant au Maroc, le Syndicat des transports ... Laurent Wauquiez - Désintox, le blog 29 janv. 2013 – Laurent Wauquiez persiste et signe.... dans le bobard. Ce matin, le vice-président de l'UMP était invité de Christophe Barbier sur iTélé, lequel ... UMP - Laurent Wauquiez : "Plus jamais ça" - Le Point 20 nov. 2012 – Le soutien de François Fillon n'est "pas fier" du "spectacle donné au... Pour Laurent Wauquiez, l'UMP "n'a pas eu envie de choisir au fond ... Wauquiez «pas fier du spectacle donné» par l'UMP - Libération 21 nov. 2012 – L'ex-ministre Laurent Wauquiez a avoué mercredi n'être «pas fier du spectacle donné» par son parti, l'UMP, lors du scrutin qui a abouti à la ... Wauquiez "pas fier du spectacle" donné par l'UMP - BFMTV 21 nov. 2012 – Wauquiez "pas fier du spectacle" donné par l'UMP ... du processus électoral, a commenté le l'ex-ministre Laurent Wauquiez sur Canal +. Laurent WAUQUIEZ Rencontre avec le plus jeune député de France ... Laurent Wauquiez, 29 ans, ...Pourtant, le jeune député convient sans rechigner qu'il est un « pur produit de la .. Laurent Wauquiez, Nicolas Canteloup et la parka rouge - France 3 ... 21 févr. 2013 – Samedi 23 février, Laurent Wauquiez est l'invité de La Voix est Libre sur notre antenne. Enregistrée jeudi après-midi, l'émission a permis au ... Schizophrénie française - Le Monde 31 mars 2011 – Schizophrénie française ... Il faut savoir (et Laurent Wauquiez, maire du Puy-en- Velay et agrégé d'histoire, ne pouvait l'ignorer) que c'est un ...

UMP:Wauquiez,autre beau spécimen!… Au rang du mensonge et ... 28 mars 2013 – Au rang du mensonge et manipulation,il veut toujours être le premier… ... C'est ce que laissent penser les évolutions de Laurent Wauquiez. Quand Laurent Wauquiez invente des citations dans le programme ... 16 janv. 2013 – C'est une petite manipulation, elle n'en est pas moins gênante. Invité de LCI mercredi 16 janvier, Laurent Wauquiez, député UMP de Haute-Loire, .... A coup de mensonges éhontés, qu'il aurait nié avoir dit 2 jours après. Socialo'Land - Mensonge-Manipulation / Quand Laurent... | Facebook Mensonge-Manipulation / Quand Laurent Wauquiez (UMP) invente des citations dans le Projet du PS. Commentaires sur l'article : Gouvernement: Laurent Wauquiez ... 18 mai 2012 – Gouvernement: Laurent Wauquiez renonce aux six mois de salaire des ex- ministres .... par la gauche. pinocchio le 18/05/2012 à 17:57 ... Etudiants étrangers : Wauquiez affabule chez Ruquier - Le Nouvel ... De Lisa Vaturi 22 déc. 2011 – "Le Nouvel Observateur" décerne un Pinocchio à Laurent Wauquiez. Simple erreur ou petit arrangement volontaire avec la vérité ? Invité de ... Michel Abhervé » Blog Archive » Laurent Pinocchio Wauquiez 13 déc. 2009 – Décidemment, Laurent Wauquiez a du mal à donner des chiffres exacts. Devant les sénateurs, il affirmait, le 5 Décembre dernier, à propos des ... Michel Abhervé » Blog Archive » Laurent Pinocchio Wauquiez (bis) 16 févr. 2010 – La tendance de Laurent Wauquiez à enjoliver les chiffres s'est, irrémédiablement , transformée en capacité à mentir. Qaunt ce mensonge ... Michel Abhervé » Blog Archive » Laurent Pinocchio Wauquiez (ter) 9 sept. 2010 – Une nouvelle fois, Laurent Wauquiez ment devant la représentation nationale, comme nous l'avions déjà relevé (voir Laurent Pinocchio ... Laurent WAUQUIEZ - Politique.net Laurent WAUQUIEZ. ... Biographie de Laurent Wauquiez. Origines et formation.Laurent Wauquiez est né le 12 avril 1975 en Haute-Loire, sur le plateau ... Taille : célébrités mesurant 1m91 avec biographie et photo. La plus ... Biographie de Laurent Wauquiez. Laurent Wauquiez-Motte ou Laurent Wauquiezest un homme politique français né le 12 avril 1975 à Lyon. Il est marié à ... Laurent WAUQUIEZ - Politique.net Laurent WAUQUIEZ. ... Biographie de Laurent Wauquiez. Origines et formation.Laurent Wauquiez est né le 12 avril 1975 en Haute-Loire, sur le plateau ... Laurent Wauquiez tente de cacher son étiquette UMP ... - RMC5 juin 2012 – Laurent Wauquiez tente de cacher son étiquette UMP : par Catherine Lagrange LE PUY-EN-VELAY, Haute-Loire (Reuters) - Mais où est ... Laurent Wauquiez tente de cacher son étiquette UMP - Le Point Laurent Wauquiez tente de cacher son étiquette UMP. - Publié le 05/06/2012 à 14:51 - Modifié le 05/06/2012 à 14:52. par Catherine Lagrange ... Laurent Wauquiez tente de cacher son étiquette UMP - Le Nouvel ...

5 juin 2012 – LE PUY-EN-VELAY, Haute-Loire (Reuters) - Mais où est passée l'UMP? Jeune loup de l'équipe de Nicolas Sarkozy, Laurent Wauquiez tente ... Islam, laïcité, FN : Wauquiez dit tout le contraire de Sarkozy - Le ... 11 mars 2011 – "Il n'y a pas de débat à avoir sur l'islam, il est évident que l'islam est conciliable ... Le ministre des Affaires européennes Laurent Wauquiez (c) Afp ..."L'UMP ne doit pas restreindre son discours aux thèmes chers à Marine Le ... Laurent Wauquiez ne veut pas du débat sur la laïcité ... - La Montagne 11 mars 2011 – Laurent Wauquiez ne veut pas du débat sur la laïcité et l'islam. La Montagne. Lu 726 fois. Ses propos sur les racines de DSK avaient fait ... UMP - Laurent Wauquiez : "Plus jamais ça" - Le Point 20 nov. 2012 – "Plus jamais ça. C'était juste médiocre", a réagi mardi Laurent Wauquiez, soutien de François Fillon, au lendemain de la campagne pour la ... Nicolas Sarkozy et le contrat républicain du Puy-en-Velay - Le Figaro 2 mars 2011 – Nicolas Sarkozy et le contrat républicain du Puy-en-Velay. Le chef de l'État se rend jeudi dans la ville de Laurent Wauquiez, le ministre chargé ... Wauquiez : "L'opposition n'est pas audible" - leJDD.fr 8 mars 2013 – Wauquiez : "L'opposition n'est pas audible". INTERVIEW DE LA SEMAINE - Laurent Wauquiez a reçu leJDD.fr dans son bureau de ... Video Wauquiez vu par Laurent - leJDD.fr 8 mars 2013 A l'occasion de l'entretien politique de la semaine du JDD.fr, le vice-président de l'UMP, Laurent Wauquiez ... Wauquiez et l'exemple font mauvais ménage - Libération 1 mars 2012 – Wauquiez et l'exemple font mauvais ménage. 1 mars 2012 à 00:00 ...La politique par l'exemple, c'est le nouveau credo de Laurent Wauquiez. Wauquiez, le ministre qui a su semer ses idées - Le Figaro 4 avr. 2012 – Laurent Wauquiez: «En politique, il y a trop de petites phrases et pas assez de convictions. ... Wauquiez, le ministre qui a su semer ses idées ... Un dauphin chez les requins, actualité Politique - Le Point 21 sept. 2006 – Un dauphin chez les requins, retrouvez l'actualité Politique sur Le Point. ... Laurent Wauquiez raconte que, lorsqu'il est arrivé à l'Assemblée, en ... Trentenaire de la guerre - Libération 6 juin 2005 – Trentenaire de la guerre ... Comme Gaymard, Laurent Wauquiez est énarque. ... Laurent Wauquiez, c'est un fait, n'aime pas les vieux. Dans un ... Laurent Wauquiez. - Innovation Democratique 11 juin 2011 – Et ne manque pas de ruer dans les brancards. Un parcours riche, d'enfant « bien né » au sein d'une famille d'industriels du Nord, ... Laurent Wauquiez entre au gouvernement comme secrétaire d'Etat ... 19 mars 2008 – Laurent Wauquiez, 32 ans, nommé mardi secrétaire d'Etat chargé de l'Emploi après avoir été porte-parole du gouvernement, se voit ... Laurent Wauquiez : l'épreuve du feu - Les Echos

18 févr. 2009 – Enfant chéri de Jacques Chirac devenu l'un des sept ministres préférés de Nicolas Sarkozy, Laurent Wauquiez fait figure, à trente-trois ans, Législatives. Wauquiez renonce à son salaire d'ex-ministre ... 18 mai 2012 – Lui aussi veut montrer l'exemple : Laurent Wauquiez, l'ex-ministre UMP.... présidentielle de 2017 , il est très ambitieux et même très arrogant. Laurent Wauquiez - Wikipol - Slate.fr D'abord chiraquien, le jeune ambitieux s'est ensuite rapproché de Nicolas Sarkozy. Il est un temps ... 1 Laurent Wauquiez; 2 Pourquoi il compte. 2.1 Pourquoi il .. Wauquiez, confessions d'un homme pressé. - Innovation ... 16 févr. 2013 – Ses ennemis, ses amis, ses ambitions, l'UMP, Sarkozy. ... En grignotant une salade, Laurent Wauquiez tombe la veste et fend l'armure. Le vice-Président tel qu'en son royaume | 24heuresactu.com 30 janv. 2013 – Mais cet auto-portrait veut oublier un détail majeur : comme tous les dévorés d' ambition, Laurent Wauquiez a les dents très très longues et ... Laurent Wauquiez - Wikipédia En 2010, Laurent Wauquiez lance « La Droite sociale », un club de réflexion qui rassemble une cinquantaine de parlementaires et qui a pour double ambition ... Vous avez consulté cette page 5 fois. Dernière visite : 14/03/13 Quand Patrick Buisson biberonnait Laurent Wauquiez - Sarkofrance 20 mai 2012 – Du 6 mai 2007 au 17 juin 2012, ce blog s'appelait SARKOFRANCE … Laurent Wauquiez s'est distingué, depuis le printemps 2010, par de violentes saillies contre « l'assistanat .... Derrière le spam, la misère du monde … Laurent Wauquiez à l'assaut de l'UMP - Paris Match 14 mars 2013 – Royal Blog · Culture ... François Fillon, dont Laurent Wauquiez a été l'un des principaux soutiens, a échoué .... En effet à force d'attendre on se retrouve avec des dirigeants qui devraient être comme tout le monde à la retraite. Laurent Wauquiez - Désintox, le blog 29 janv. 2013 – Un blog Liberation. ... Laurent Wauquiez persiste et signe.... dans le bobard. Ce matin, le ..... Les élus font donc comme tout le monde.» ... Quand Laurent Wauquiez invente des citations dans le programme ... 16 janv. 2013 – Le blog "Les décodeurs" est animé par la cellule "décryptages" duMonde.fr : Imaginé et créé par Nabil Wakim, différents membres de la ... Laurent Wauquiez cherche des amis désespérément - L'EXPRESS 20 nov. 2011 – Mais Laurent Wauquiez n'est pas du style à lâcher le morceau: il tente vite de reconquérir les faveurs du Premier ministre. En Guyane, où il est ... Laurent Wauquiez à l'assaut de l'UMP - Paris Match 14 mars 2013 – Le député de Haute-Loire veut affronter Copé. Quitte à droitiser son discours. Laurent Wauquiez - Son activité de député à l'Assemblée nationale ... Pour tout connaître de l'activité de Laurent Wauquiez à l'Assemblée Nationale. Laurent Wauquiez est député UMP de la 1ère circonscription de la Haute-Loire à ...

Le maire filloniste et collabo Laurent Wauquiez tolère l'appel du ... 26 oct. 2012 – Laurent Wauquiez dans l'émission a excellé dans l'exercice de relativisme ... Mais l'islam est parfaitement conciliable avec la république ... Pulvar-Wauquiez chez Ruquier : Le clash de trop ? | France Soir 18 déc. 2011 – Une fois de plus, l'émission de divertissement de Laurent Ruquiez a été... Wauquiez a passé quelques années avec soeur Emmanuelle chez ... Appel des responsables de la Grande Mosquée du Puy-en-Velay ... 15 déc. 2012 – Mais l'islam est parfaitement conciliable avec la république française. »Laurent Wauquiez, maire UMP du Puy-en-Velay et ministre chargé des ... Les pointes sèches de Jérôme Monod, actualité Politique - Le Point 7 mai 2009 – Les pointes sèches de Jérôme Monod, retrouvez l'actualité Politique sur Le Point. ... Par Jérôme Cordelier .... Laurent Wauquiez ? « C'est un ... Laurent Wauquiez : le sniper de l'UMP - Le Monde 9 nov. 2012 – Laurent Wauquiez n'est pas homme à perdre son temps. .... Jérôme Monod, le très influent conseiller spécial de Jacques Chirac qui lui ouvre ... Sur la double falsification de L. Wauquiez - NPA 43 Le Puy, Brioude ... 18 janv. 2012 – Lu dans le Canard Enchainé du 11 janvier 2012 : « Je ne suis pas sur » – a dit JF Copé –« que pendant la guerre Laurent Wauquiez aurait été ... Laurent Wauquiez - Wikipédia Laurent Wauquiez, né le 12 avril 1975 à Lyon, est un homme politique français, ...Après des études secondaires au Collège cévenol du Chambon-sur-Lignon, ... La double falsification de Laurent Wauquiez - Bsavenir.fr 2 févr. 2012 – Laurent Wauquiez n'a aucune origine au Chambon sur Lignon. Laurent Wauquiez est né à Lyon, ses parents descendent de deux familles ... L'appel du muezzin amplifié au Puy-en-Velay - Bivouac-ID 31 mai 2011 L'appel du muezzin amplifié au Puy-en-Velay ! ... Laurent Wauquiez, très fier de l' islamisation tranquille de sa ville, a excellé dans l'exercice de ... Le filloniste Laurent Wauquiez tolère l'appel du muezzin amplifié au ... 26 oct. 2012 – (rediffusion d'un article de mai 2011) Interrogé dans le cadre d'une émission de Public Sénat du 30 mai sur la ville UMP de.. Le filloniste Laurent Wauquiez tolère l'appel du ... - Retour à l'accueil 29 oct. 2012 – Le filloniste Laurent Wauquiez tolère l'appel du muezzin amplifié au Puy-en- Velay(rediffusion d'un article de mai 2011)Interrogé dans le cadre ... L'appel du muezzin amplifié au Puy-en-Velay : Observatoire de l ... 31 mai 2011 – L'appel du muezzin amplifié au Puy-en-Velay ... Laurent Wauquiez a dans l' émission excellé dans l'exercice de relativisme obligé ( il y a des ... L'appel à la prière retentit au Puy-en-Velay, avec la bénédiction de ...

La chaîne Public Sénat consacra, le 30 mai 2011, une émission d'une heure intitulée « Terrain politique » à Laurent Wauquiez, ministre des Affaires ... Wauquiez: qui lui dira de se taire ? | Archives de Juan 19 janv. 2013 – Laurent Wauquiez n'a pas grand chose à faire ni à dire. .... Le secrétaire d'Etat à l' Emploi a admis qu'il était allé à Londres solliciter des dons ... Wauquiez:Allez voir ma femme,c'est elle qui a les clefs du coffre! : L ... 16 juil. 2010 – Visiblement, Laurent Wauquiez a menti à LEXPRESS.fr à propos de son voyage à Londres. Le 8 juillet, Le Point révèle que le secrétaire d'Etat ... Laurent Wauquiez fait la manche à Londres ! : Le réveil de la Haute ... 19 juil. 2010 – Nouvel Oxygène, le mouvement politique créé par Laurent Wauquiez, au Puy-en -Velay, en janvier 2008, sort de l'anonymat en raison d'une ... Wauquiez reconnaît une collecte de fonds à Londres - Politique ... 16 juil. 2010 – Le secrétaire d'Etat à l'Emploi Laurent Wauquiez a dû reconnaître avoir sollicité des dons d'hommes d'affaires français installés à Londres ... Wauquiez et ses soutiens financiers de la City - L'EXPRESS 14 juil. 2010 – En déplacement à Londres le 28 juin, le secrétaire d'Etat à l'Emploi,Laurent Wauquiez, a rencontré le gratin des financiers français de la City. Financement politique: Wauquiez dit non, puis oui - L'EXPRESS 16 juil. 2010 – Visiblement, Laurent Wauquiez a menti à LEXPRESS.fr à propos de son voyage à Londres. Le 8 juillet, Le Point révèle que le secrétaire d'Etat ... Laurent Wauquiez - Wikipédia Laurent Wauquiez, né le 12 avril 1975 à Lyon, est un homme politique français, .... eu lieu à Londres, le 28 juin 2010, et au cours de laquelle Laurent Wauquiez ... Une collecte de Wauquiez relance la polémique sur les micros ... 16 juil. 2010 – ... revenue sur la sellette à la faveur d'une collecte de fonds récemment menée à Londres par le secrétaire d'Etat à l'Emploi Laurent Wauquiez. Laurent Wauquiez reconnaît avoir sollicité des fonds à la City pour ... 17 juil. 2010 – Interrogé par l'hebdomadaire L'Express, Laurent Wauquiez avait d'abord contesté la nature de ce dîner à Londres. Mais dans Libération de ... A Londres, Wauquiez fait la manche - Libération 16 juil. 2010 – A la tête de son microparti Nouvel oxygène, Laurent Wauquiez est un ...a l' Emploi se rend à Londres pour une visite quelque peu intéressée. Lyonpeople.com | Laurent Wauquiez, futur maire de Lyon ? | 19 avr. 2009 – Laurent Wauquiez, puisque c'est de lui qu'il s'agit, a d'ailleurs un ... (il a notamment travaillé avec Sœur Emmanuelle au Caire avant de se ... Wauquiez, confessions d'un homme pressé | Valeurs actuelles 24 janv. 2013 – En grignotant une salade, Laurent Wauquiez tombe la veste et fend ....Avec l' aide de soeur Emmanuelle : « Un jour, elle m'a demandé ... Laurent Wauquiez invité de Radio Orient - Pluriel, le club de la ...

18 juin 2006 – Laurent Wauquiez, arabisant, a passé un an Egypte où il a été bénévole dans l' association de Soeur Emmanuelle. Il a été l'un des rapporteurs . Laurent Wauquiez - News & actus people sur Premiere - Premiere.fr Laurent Wauquiez, c'est un peu l'enfant surdoué de la politique : major de promo de ...il entre en contact avec Soeur Emmanuelle et son association, au sein de .. Les héritiers de la république - Résultats Google Recherche de Livres Eric Fottorino - 2012 - Social Science Laurent Wauquiez se retrouva face à sœur Emmanuelle qui, usant de son habituel tutoiement, lui demanda d'enseigner le français aux enfants du quartier le ... Laurent Wauquiez, sauveur de la droite lyonnaise - LYon-Politique 12 avr. 2009 – Laurent Wauquiez présenterait tous les avantages du profil énoncé : à 34 ... l' organisation de Soeur Emmanuelle, avec qui il a réalisé un stage ... Le Figaro - Flash actu : Soeur Emmanuelle: hommage de Wauquiez 20 oct. 2008 – Actualité : Soeur Emmanuelle: hommage de Wauquiez. ... Le secrétaire d'Etat à l' Emploi Laurent Wauquiez a rendu hommage ce matin à la ... Laurent Wauquiez - Wikipédia Laurent Wauquiez, Yannick Faure (préface d'Emmanuel Le Roy Ladurie), La Haute-Loire de ses origines à nos jours, Ed. Jeanne d'Arc, juillet 2011 (ISBN ... Mon parcours - Site officiel de Laurent Wauquiez Accueil du site officiel de Laurent Wauquiez UMP | Union pour un ... C'est à cette occasion que je suis entré en contact avec Sœur Emmanuelle et son ... Laurent Wauquiez. - Innovation Democratique 11 juin 2011 – Après son passage à Normale Sup, Laurent Wauquiez enchaînera par... Il rencontrera Sœur Emmanuelle et donnera des cours de langue ... JT 19h20, Journal régional FR3 Auvergne -22 Février 2013 Portrait signé Gérard Rivolier et Elodie Brot-Monnier Cantonales: Jean-Noël Barrot se retire de la course sur zoomdici.fr ...18 janv. 2011 – Jean-Noël Barrot vient d'annoncer ce mardi 18 janvier qu'il retire sa ...entre les différents protagonistes - Laurent Wauquiez et Jean Proriol en ... Elections : La droite est-elle sur le point de se déchirer - Haute-Loire ... Dans l'interview accordée au journal l'Eveil, Jean Noël Barrot désigne clairementLaurent Wauquiez et Gérard Roche (autre héritier) comme responsables de ..

SOMMAIRE

Première étape sur 11 : "Naissance en eaux troubles" http://sentinelles-lappeldusixmai.blogspot.fr/2013/04/normal-0-21-false-false-false-fr-x-none.html

Deuxième étape sur 11 : "Allah l'Zheimer en Egypte" http://sentinelles-lappeldusixmai.blogspot.fr/2013/04/chap.html

Troisième étape sur 11 : "L'architecte du mensonge" http://sentinelles-lappeldusixmai.blogspot.fr/2013/04/chap_23.html

Quatrième étape sur 11 : "En terre chrétienne il n'y a pas que des cloches !" http://sentinelles-lappeldusixmai.blogspot.fr/2013/04/chap_26.html

Cinquième étape sur 11 : "Avoir le croc utile !" http://sentinelles-lappeldusixmai.blogspot.fr/2013/04/chap_30.html

Sixième étape sur 11 : "Flagrant délit d'ingratitude !" http://sentinelles-lappeldusixmai.blogspot.fr/2013/05/chap.html

Septième étape sur 11 : "Sous le soleil de Satan !" http://sentinelles-lappeldusixmai.blogspot.fr/2013/05/chap_10.html

Huitième étape sur 11 : "Le mendiant de la com." http://sentinelles-lappeldusixmai.blogspot.de/2013/05/chap_14.html

Neuvième étape sur 11 : "Rouge corps, vert de rage !" http://sentinelles-lappeldusixmai.blogspot.fr/2013/05/chap_16.html

Dixième étape sur 11 : "Le rêve du Jaguar" http://sentinelles-lappeldusixmai.blogspot.fr/2013/05/chap_20.html

Dernière étape : "Les yeux d'Emmanuelle" http://sentinelles-lappeldusixmai.blogspot.de/2013/05/chap_24.html

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful