Vous êtes sur la page 1sur 2

18 Juillet 1995 Los Angeles Times Le 9 juillet, dans la Ville de l’Industrie, un employé de poste s’est avancé vers son directeur, a tire un pistolet d’un sac en papier et a abattu son supérieur qui est mort sur le coup – cet acte de violence en milieu de travail constitue le dernier d’une liste qui s’allonge à un rythme particulièrement alarmant. Une étude réalisée par le Département de la Justice des USA mentionne qu’un million de crimes violents sont perpétrés chaque année dans les entreprises américaines. Ces drames représentent 1/6ème des cas d’homicides en Amérique. Seize pourcent des agressions en général, 8% des viols et 7% des vols se produisent sur les lieux de travail. Une enquête conduite par l’Université de Californie au cours de l’Automne de l’année précédente a démontré que les licenciements constituent la cause majeure de la violence en entreprise.

Le 31 juillet 201/Jessica Garrison and Molly Hennessy-Fiske Los Angeles Times

Le patient était ivre, nu et couvert de sang lorsqu’aux environs de 2 heures du matin, il surgi de sa cabine dans la salle d’urgence en brandissant une paire de ciseaux pour se lancer à la poursuite de deux infirmières. Il aura fallu l’intervention de deux officiers de police et trois décharges électriques pour parvenir à le maitriser. Ebranlée par une tentative d’assassinat au poignard, en 2009 et d’autres attaques perpétrées au Ventura County Medical Center, l’infirmière urgentiste, Lorraine Sandoval, a entrepris de répertorier les cas d’agressions ou de menaces subis par ses collègues, de la part des patients. Elle a pu constater que, ces incidents se produisaient en

moyenne une à deux fois par jour.

responsables de l’hôpital : « Nous ne devons pas attendre qu’une infirmière, un médecin ou un employé du service médical ou encore un patient se fasse sérieusement attaquer ou tuer pour entreprise une action ». C’est suite à cette intervention que la direction avait décider de place un policier armé en faction dans la salle d’urgence.

Sandoval se souvient avoir textuellement dit aux

Un Homme armé tue 5 collègues avant de se suicider Le 9 juillet 2003 | Scott Gold and Lianne Hart- Times Staff Writers Dans le Mississipi, un homme qui avait ouvertement exprimé son racisme envers les noirs et évoqué sa capacité à tuer, s’est déchainé mardi matin à l’usine de défense où il travaillait. Il a abattu 14 personnes à coup de fusil cinq victimes ont été mortellement atteintes, alors que les neuf autres ont été blessées. D’après la police et des résidents de la zone, l’attaquant s’est donné la mort avec un pistolet, après avoir perpétré les homicides. Les investigations ont permis d’identifié l’assaillant: Doug Williams âgé de 48 ans travaillait depuis 19 ans, comme ouvrier affecté à la chaine d’assemblage de Lockheed Martin Aeronautics Co.

Deux personnes assassinées à coups de fusil sur un chantier Le 25 Février 2005| Natasha Lee - Times Staff Writer Un employé de voirie de la ville de Los Angeles qui, suivant les dires, avait été réprimandé à cause de son retard au travail a ouvert le feu, avec un fusil d’assaut, sur son superviseur et un autre collègue, jeudi après-midi. L’agression s’est produite sur un site de décharge situé au bas de la ville, rapporte la police. Le suspect s’est rendu en voiture à la station de police de Hollenbeck pour se constituer prisonnier, peu de temps après le forfait, d’après le Chef de Police William J. Bratton said. Un fusil de type AK-47 a été retrouvé dans la voiture par les autorités

February 7, 1993 | DAVID REYES, TIMES STAFF WRITER Karen Marie LaBorde, the bookkeeper who died Tuesday after being set on fire, allegedly by a disgruntled janitor, may have been a "target of opportunity" and not the focus of her assailant's rage, a behavior expert said. "It is rare that a supervisor or the subject of a romantic obsession gets hurt," Dr. Chris Hatcher, a clinical professor of psychology at the UC San Francisco, said Friday.

November 3, 2004 | From Times Wire Reports A woman apparently upset about the firing of a friend took three people hostage at a Caterpillar factory in Clayton before gradually releasing them and surrendering. No one was injured during the two-hour incident at the construction-equipment plant southeast of Raleigh. The woman appeared to be holding a shotgun and claimed she had explosives when she walked into the plant's lobby in mid-afternoon, said Johnston County Sheriff Steve Bizzell.

By Henry Pierson Curtis, Orlando Sentinel, January 20, 2012 KISSIMMEE A criminal investigation into possible workplace violence involving Osceola County Clerk of Court Malcom Thompson has been launched, the Florida Department of Law Enforcement has confirmed. The initial accusation came from a woman working in the courthouse's executive offices who told colleagues that Thompson shoved her after she failed to remove Christmas cards displayed in his office, according to employees who did not want to be identified out of fear of being fired and others familiar with the investigation.

Orlando Sentinel

Dimanche 18 août, au petit matin, un infirmier a reçu un coup de couteau au bras de la part d’un individu, arrêté par la police et impliqué un peu plus tôt dans une rixe mortelle en centre-ville. « Cet infirmier a été mis au repos pour dix jours. Sa blessure physique n’est pas grave, mais il est marqué psychologiquement »