Vous êtes sur la page 1sur 6

1 dd/06/yyyy

LE SQUELETTE AXIAL : dessins

Squelette vu de face

Frontal
Ethmoïde

7ème cervicale
Acromion
Apophyse coracoïde
Sternum

V deltoïdien Appendice xiphoïde


Humérus

12ème vertèbre dorsale


Côtes flottantes
Ilion Disque intervertébral
Crête iliaque
Tubérosité bicipitale du radius 5ème vertèbre lombaire
Epine iliaque antéro supérieure Fosse iliaque interne
Epine iliaque antéro inférieure Radius
Grand trochanter Cubitus
Os du carpe Scaphoïde
Symphyse pubienne Ischion
Métacarpiens Fémur
Phalanges Sacrum

Condyles du fémur Rotule (patella)

Tubérosité antérieure du Tibia

Péroné

Malléole externe (du péroné) Astragale


Métatarsiens
Phalanges

JMD
2 dd/06/yyyy

Squelette vu de dos

Occipital
Atlas
Axis
Vertèbres cervicales
Clavicule
Acromion
Trochiter Epine de la scapula
Fosse sous épineuse

12ème dorsale

Olécrane du cubitus
Apophyse transverse
Vertèbres lombaires

Sacrum
Coccyx
Tête du fémur Grand trochanter
Col du Fémur
Petit trochanter
Tubérosité ischiatique

Ligne âpre du fémur

Condyles
Epine du tibia

Astragale
Calcanéum

JMD
3 dd/06/yyyy
LE SQUELETTE AXIAL :

Il est constitué de la tête et du tronc. Il se prolonge par le squelette appendiculaire formé


des membres supérieurs et des membres inférieurs.

La hauteur du squelette axial que l’on peut mesurer en position assise, correspond à environ 50% de
la taille totale + ou – 2 à 4 cm. A l’adolescence les proportions évoluent dans un premier temps au
profit des membres. Lors des poussées de croissance du tronc qui suivent avec un peu de retard, la
colonne vertébrale est particulièrement fragilisée. Les zones cartilagineuses de croissance
hypertrophiques des vertèbres sont très sensibles aux tractions et aux pressions.
Certaines pathologies comme la maladie de Scheuermann (cyphose dorsale excessive) se
développent à ce moment là.

LA TÊTE (22 OS)

Formé d'os plats et irréguliers, elle comprend entre autre :


- En avant, l'os frontal, réputé le plus dur du corps humain
- A la base du nez l'ethmoïde dont la lame criblée est traversée par les nerfs olfactifs.
Sa fracture peut entraîner la perte de l'odorat.
- En arrière l’occipital où vient s’insérer le µ trapèze
- Sur le dessus les os pariétaux
Chez le petit enfant avant 2 ans, lorsque les sutures crâniennes sont encore incomplètes, les
fontanelles constituent 6 trous membraneux qui fragilisent le crâne :
Fontanelles antérieure et postérieure, 2 fontanelles sphénoïdales et 2 mastoïdiennes.

LE TRONC :

Il est constitué de la colonne vertébrale et du squelette thoracique :

La colonne vertébrale ou axe rachidien ou rachis:


Le sujet sera repris et développé ultérieurement

Généralités :
La colonne vertébrale ou rachis comprend environ 33 vertèbres et mesure ~ 66 cm de haut
pour 77 cm de long.
De l’atlas au coccyx, on distingue :
° 24 vertèbres plus ou moins mobiles: 7 cervicales, 12 dorsales et 5 lombaires.
° 5 vertèbres sacrées soudées entre elles et 4 coccygiennes également soudées. La partie
pelvienne du rachis n’est pas mobile.
Le rapport longueur / hauteur est en moyenne de ~ 117% .

La colonne cervicale : BCG p 65


Convexe en avant (lordose), elle est formée de 7 vertèbres articulées en haut avec le crâne
par l’intermédiaire de l’atlas et son pivot l’axis.
En bas de la colonne cervicale, l’apophyse épineuse de C 7 est proéminente en arrière.

Les apophyses transverses des cervicales sont traversées par une artère vertébrale qui
alimente le cerveau.

La colonne thoracique ou dorsale : BCG p 58


Convexe en arrière (cyphose), elle comprend 12 vertèbres articulées avec 12 paires de
côtes.

JMD
4 dd/06/yyyy

La colonne lombaire : BCG p 54


Convexe en avant (lordose), elle est constituée de 5 vertèbres dont L 4 et L 5 qui sont
presque immobiles. Le centre de gravité de l’homme adulte se situe en moyenne en avant
de L2 – L3.

La colonne pelvienne :
Convexe en arrière elle comprend 5 vertèbres sacrées soudées entre elles pour former le
sacrum, et 4 vertèbres coccygiennes qui constituent le coccyx.

Les courbures de la colonne :


Le rachis peut être affecté de lordose ou de cyphose naturelle ou pathologique.
La scoliose sinistro ou dextro convexe est toujours pathologique.

VERTEBRE DORSALE (type)


Dessin d’origine Wikipédia

Arc neural Corps vertébral

Apophyse articulaire
supérieure vers AR et H 3 Facettes costales

anneau
Disque
noyau
Apophyse transverse
Trou de conjugaison
AV
AR

Moelle épinière
Apophyse épineuse

Apophyse articulaire
inférieure vers AV et B

La vertèbre type : BCG p 36


Elle est dotée en avant, d’un corps vertébral cylindrique
En arrière du corps, 2 pédicules et 2 lames forment l’arc neural entourant le trou
vertébral (triangulaire et postérieur) où passe la moelle épinière.
Les pédicules présentent des incisures vertébrales supérieures et inférieures qui forment
avec les vertèbres contiguës, des trous de conjugaisons d’où s’échappent les nerfs
rachidiens.

JMD
5 dd/06/yyyy

A la jonction des pédicules et les lames, on observe :


2 apophyses transverses,
2 apophyses articulaires supérieures
2 apophyses articulaires inférieures.
La jonction entre les lames se prolonge en arrière par une apophyse épineuse.

Les vertèbres sont reliées entre elles par l’intermédiaire d’un disque intervertébral,
fibrocartilagineux, doté d’un noyau (nucléus) au centre et d’un anneau (annulus) en
périphérie, qui amortissent les chocs diminuent les frictions et favorisent la congruence et la
coaptation entre les surfaces articulaires.

Le squelette thoracique : BCG p 60 chiffres indicatifs

Il s’apparente pour un individu « standard » à un cylindre d’une hauteur antérieure de 15 cm


et d’une hauteur postérieure de 30 cm dans l’axe vertical.
Sa largeur maximale dans l’axe transversal est de 29 cm.
Sa profondeur maximale dans l’axe sagittal (lien 8) est de 20 cm.

Il comprend :
Un montant antérieur : formé par les arcs chondraux-costaux (les côtes) et le sternum.
Un montant postérieur : constitué de la colonne thoracique et des côtes.
Deux montants latéraux : les côtes

Les côtes sont au nombre de 12 paires :


7 vraies côtes articulées avec le sternum ;
3 fausses côtes fixées par leur partie cartilagineuse entre elles (10ème à 9ème ; 9ème à 8ème
et 8ème à la 7ème)
2 côtes flottantes asternales, libres fixées uniquement sur la colonne vertébrale.

Le sternum, os plat, est formé du manubrium en haut, d’un corps et de l'appendice xiphoïde
en bas.
Il protège avec les côtes, les poumons et surtout le cœur dont la pointe ventriculaire (l’apex)
se situe en regard du 5ème espace intercostal légèrement sur la gauche du sternum.

L’abouchure de l’aorte émerge du ventricule gauche derrière la 2ème côte.

JMD
6 dd/06/yyyy

LE THORAX
Dessin d’origine Wikipédia

1ère vertèbre dorsale

Manubrium sternal

Arcs chondro-costaux

Sternum

7ème vraie côte


Appendice xiphoïde

1ère vertèbre lombaire

Fausses côtes
8 à 10

Côtes flottantes 11
et 12

JMD