Vous êtes sur la page 1sur 62

LA

COMMUNICATION ORALE
L’ÉCOUTE

2

Programme d‘études – document de mise en Œuvre / introduction du domaine Communication orale – l’écoute

LA CULTURE ET L’IDENTITÉ

1.0 L’ORIENTATION DU DOMAINE CULTURE ET IDENTITÉ
L’élève francophone doit se situer face aux réalités linguistiques et culturelles francophones de son milieu et d’ailleurs et il doit manifester des comportements qui témoignent de la manière dont il vit sa francophonie. Ces dimensions du travail en culture et identité, pour être signifiantes, doivent être travaillées à l’intérieur des situations d’apprentissage en Communication orale, en Lecture et en Écriture. Le travail en culture et identité, quel que soit le domaine à travers duquel il est véhiculé, demandera à l’élève de participer activement à la construction de son identité culturelle. Le domaine Culture et identité devient omniprésent dans l’apprentissage de l’élève. Il est, pour l’élève, non seulement un tremplin pour la construction de son identité francophone et pour la découverte de son appartenance à la communauté, mais également un tremplin pour l’expression de sa francophonie et pour le développement d’une image vivante de la langue. Le contact avec les réalités culturelles francophones et avec les réalités culturelles du monde qui l’entoure permet à l’élève de prendre conscience des similitudes et des différences qui composent la diversité culturelle et par le fait même de se situer face à sa propre culture. Cette prise de conscience se traduira, chez l’élève, par une manifestation de comportements par lesquels il exprime sa fierté culturelle. Celui-ci posera des gestes qui iront au-delà de la consommation de produits culturels puisqu’il sera amené à contribuer à l’épanouissement de la collectivité francophone. C’est en raison de cet enjeu social que l’enseignant doit constamment veiller à mettre en place des stratégies pédagogiques qui valorisent, chez l’élève, le développement d’une compétence culturelle et d’un sens d’appartenance à une collectivité plus grande, celle de la francophonie nationale et internationale.

2.0

LA CULTURE ET L’IDENTITÉ ET LA COMMUNICATION ORALE — L’ÉCOUTE
La communication orale joue un rôle important dans le développement d’une compétence culturelle chez l’élève. En effet, la communication orale s’est avérée, à travers les années, un moyen privilégié de transmission de la culture. C’est à travers l’histoire orale que l’élève prend contact avec les valeurs et les réalités qui composent sa culture. C’est également par la communication orale qu’il exprime son appartenance à cette culture. Le travail en culture et identité peut se faire à l’aide de ressources d’apprentissage spécifiquement dédiées au développement de la dimension culturelle et identitaire mais il peut également prendre d’autres formes.

Programme d’études – document de mise en œuvre / culture et identité

3

L’élève. L’élève prendra alors conscience. peut être travaillée en classe même si le sujet du projet d’écoute ne comporte aucune caractéristique relevant du domaine Culture et identité du programme d’études – document de mise en œuvre. Un aspect pertinent du discours oral peut être isolé et peut servir d’amorce à une discussion qui rejoindra un ou plusieurs résultats d’apprentissage de Culture et identité. de ses propres valeurs culturelles. à travers son travail sur cet aspect du discours. La dimension culturelle. mais également ceux de Culture et identité. toutefois. à travers son travail sur cette dimension culturelle. Un projet d’écoute qui traite de la chanson francophone permettra de travailler.Les résultats d’apprentissage du domaine Culture et identité peuvent être partie intégrante du travail de l’élève en écoute. non seulement les résultats d’apprentissage de l’écoute. prendra conscience de la richesse culturelle dans laquelle il vit. 4 Programme d’études – document de mise en œuvre / culture et identité .

Quoique le programme d’études — document de mise en œuvre travaille l’écoute dans un contexte structuré. Cette reconstruction du sens accorde une importance particulière au développement d’une relation réciproque entre l’élève et le discours oral. Cela lui permettra de mieux planifier et gérer son écoute. Programme d’études — document de mise en œuvre / introduction du domaine Communication orale — l’écoute 5 . tout en respectant les particularités du discours à écouter.LA COMMUNICATION ORALE L’ÉCOUTE 1. pour répondre à ses besoins d’information et à ses besoins d’imaginaire et d’esthétique. les stratégies et les connaissances linguistiques acquises. pour sa part. une autonomie de plus en plus grande en écoute.0 L’ORIENTATION DU DOMAINE COMMUNICATION ORALE — L’ÉCOUTE Le domaine Communication orale — l’écoute du programme d’études — document de mise en œuvre conçoit l’élève comme un récepteur actif dans la reconstruction du sens d’un discours. chez celui-ci. C’est le va et vient continuel entre l’écoute spontanée et l’écoute structurée qui assurera le développement maximal de ce sous­ domaine de la communication orale. contrôle et régule son écoute en mettant en œuvre les stratégies et les connaissances linguistiques appropriées à la situation de communication et à la tâche à réaliser. Guidée par une intention de communication. y compris des produits médiatiques. place l’élève dans des contextes planifiés où il aura non seulement à utiliser des habiletés spécifiques mais également à prendre conscience de la relation qui existe entre l’application de ces habiletés et l’atteinte de son intention d’écoute. Ces stratégies et ces connaissances se doivent d’être enseignées et évaluées simultanément puisqu’elles sont interreliées. Pour que l’élève parvienne à reconstruire un sens au discours oral. l’élève comprend des discours oraux provenant d’une variété de genre littéraire et représentant différentes formes de communication. l’élève perfectionne les habiletés d’écoute qu’il a développées naturellement depuis sa naissance. À travers sa communication spontanée. la reconstruction du sens peut s’effectuer dans un contexte spontané lorsque l’élève interagit avec son entourage ou dans un contexte structuré lorsqu’il est appelé à travailler certaines habiletés et connaissances spécifiques reliées à l’écoute. Dans les deux cas. Le travail structuré à l’écoute. il devra être en mesure de choisir et d’appliquer. il ne faut pas négliger l’aspect spontané de ce sous-domaine langagier. La reconstruction du sens de ces discours oraux est possible grâce à la mise en œuvre de stratégies et l’application de connaissances linguistiques. C’est pourquoi toute situation d’écoute doit être travaillée à l’intérieur d’un processus qui comporte deux aspects complémentaires : la planification au cours de laquelle il prépare son écoute et la gestion au cours de laquelle il dirige. L’enseignement et l’apprentissage de la Communication orale — l’écoute préconisés dans le programme d’études — document de mise en œuvre visent à outiller l’élève en ce sens pour développer.

c’est au récepteur qu’il appartient. c’est-à-dire la Communication orale. mimiques. à s’engager dans des discussions sur le discours oral et à échanger ses idées.0 L’ÉCOUTE L’écoute est caractérisée par une activité langagière active dont la maîtrise s’acquière par un travail systématique des différents éléments qui la composent.0 L’ÉCOUTE : UN ASPECT LANGAGIER PARMI LES AUTRES L’écoute. etc. l’élève n’écoute pas passivement les mots d’un discours les uns après les autres. Cette reconstruction du sens sera influencée par un ensemble de facteurs. pour apprendre. il traite le discours pour en reconstruire un sens qui lui est propre. au contraire. les connaissances linguistiques. Mais il ne suffit pas seulement de posséder des connaissances générales sur le contenu notionnel. paralangagiers (gestes. Le travail à l’écoute pourrait être suivi d’un projet de lecture. Quel que soit le sens donné au message par l’émetteur. C’est la relation dynamique entre les différents domaines langagiers qui permettra à l’élève de communiquer efficacement dans divers contextes de la vie courante. débit. 6 Programme d’études — document de mise en œuvre /introduction du domaine Communication orale — l’écoute . La connaissance et la compréhension de la nature et de la fonction de ces indices aideront l’élève dans sa recherche du sens. linguistique et culturel du sujet d’un discours pour arriver à le comprendre. les habiletés et les attitudes acquises dans un domaine langagier particulier influeront sur les acquisitions faites dans les autres domaines et viendront les compléter et les enrichir. l’écoute doit être en relation avec les autres domaines de l’apprentissage langagier. pour développer chez l’élève une compétence langagière. pour se construire une identité et pour se créer un espace culturel. Que son écoute soit effectuée dans un contexte spontané ou dans un contexte structuré. Ceci est particulièrement évident pour les sous-domaines de la Communication orale — l’écoute. Il aura besoin de réagir aux opinions et aux commentaires des autres et devra développer ses habiletés à travailler en groupe. En situation de communication orale.) donnent un sens particulier au discours. ne doit pas être considérée comme un aspect séparé. la Lecture et l’Écriture. l’interaction et l’exposé. Les indices syntaxiques. sémantiques. Les connaissances du monde qui l’entoure. pour mener à terme son projet d’écoute. bien que faisant l’objet de résultats d’apprentissage particuliers qui nécessitent un enseignement et un apprentissage d’habiletés et de connaissances linguistiques spécifiques à ce sous-domaine. 3. En effet. Le travail effectué par l’élève à l’intérieur d’une situation d’écoute amènera celui-ci à élargir ses apprentissages au delà de l’écoute elle-même. Il sera appelé. Il existe un lien langagier d’interdépendance entre ses trois sous-domaines puisqu’une situation d’écoute implique nécessairement une situation d’expression orale. etc. d’écriture ou d’exposé. entre autres.2. sa relation avec l’émetteur et ses connaissances antérieures. l’élève doit se mettre à l’écoute d’un discours particulier et en reconstruire du sens. scolaire et sociale et d’utiliser la langue française pour penser.) et prosodiques (intonation.

4. l’élève est en interaction constante avec le discours oral. la forme et les informations du discours oral.L’enseignement et l’apprentissage de l’écoute préconisés dans le programme d’études — document de mise en œuvre offrent à l’élève tout un éventail de possibilité de travailler les différents indices composant un discours oral. Il est essentiel que les trois étapes de la démarche soient présentes pour déclencher.0 LA DÉMARCHE PÉDAGOGIQUE EN ÉCOUTE La démarche pédagogique dans le cadre de l’enseignement et de l’apprentissage de l’écoute comporte trois étapes : la préécoute. il n’existe pas de critères définis pour identifier les éléments qui seront obligatoirement travaillés en préécoute. l’élève est appelé à faire le point sur ses connaissances du sujet. Même s’il est possible d’établir une association entre la planification et la préécoute. entre la gestion et l’écoute et également entre le réinvestissement et la postécoute. C’est également à ce moment. l’écoute et la postécoute. chez l’élève. La connaissance et la compréhension de la nature et de la fonction de ces indices aidera l’élève dans sa reconstruction du sens du discours oral. que l’élève commence à anticiper le genre littéraire. un processus interne qui mène au développement de nouvelles habiletés et attitudes ainsi qu’à l’acquisition de nouvelles connaissances sur le monde qui l’entoure et de nouvelles connaissances linguistiques. écoute et en postécoute. C’est le moment où il se pose des questions. Ce sont les besoins d’apprentissage ainsi que l’intention de communication qui dicteront le travail pédagogique de chacune des étapes. Toute situation d’apprentissage en écoute doit comporter une intention de communication qui se traduira par un travail spécifique relié à cette intention dans chacune des trois étapes de la démarche. peu importe son genre littéraire ou sa forme de communication. fait des prédictions et se prépare un instrument qui lui permettra de prendre des notes. émet des hypothèses. C’est également au cours de la préécoute qu’il active Programme d’études — document de mise en œuvre / introduction du domaine Communication orale — l’écoute 7 . L’élève prendra ainsi conscience que l’organisation des idées à l’intérieur d’un discours influe sur le message véhiculé dans celui­ ci. l’écoute et la postécoute.0 LE PROCESSUS D’ÉCOUTE Le processus d’écoute se compose des étapes suivantes : la préécoute. l’amenant ainsi à reconstruire un sens au discours. En cheminant à travers ces trois étapes. — la préécoute Au moment de la préécoute. 5. à l’aide entre autres d’informations sur l’auteur et sur son intention. • la préécoute — la mise en situation C’est au moment de la mise en situation que l’élève prend connaissance de l’intention d’écoute.

sur comment il s’y est pris et sur ses acquisitions au niveau du contenu général et linguistique. l’élève s’engage dans un processus dans lequel il réagit aux idées et aux informations présentées. L’élève écoute le discours oral et met en œuvre les stratégies appropriées lui permettant de gérer son écoute et ainsi d’orienter celle-ci en fonction de son intention de communication. 6. page 18).2 du livre LA LECTURE de la théorie à la pratique de Jocelyne Giasson. ajuster ou changer le sens qu’il avait donné au discours oral pendant la première écoute. Le cheminement de l’élève à travers ce processus sera influencé par le fait qu’il aura ou non la possibilité de réécouter le discours oral ou de poser des questions à l’émetteur. 8 Programme d’études — document de mise en œuvre /introduction du domaine Communication orale — l’écoute . est appelé à objectiver sa pratique de compréhension orale. C’est le moment où il réfléchit sur ce qu’il a fait. C’est également au moment de la postécoute qu’il réagit. une meilleure compréhension à l’oral. Cette réflexion sur le processus d’écoute et sur le contenu du discours oral mènera à d’autres situations d’apprentissage qui prendront la forme de lectures supplémentaires. au moment de la postécoute. Pour ce faire. Cette réaction lui permettra de vérifier les hypothèses faites au moment de l’étape précédente. Ce retour sur le discours oral lui permettra de dégager des éléments qui pourraient confirmer. • la postécoute L’élève. La relation optimale entre ces composantes favorisera. d’organiser et de traiter les informations nouvelles ainsi que de confronter ses connaissances antérieures l’amenant ainsi à se poser de nouvelles questions qui résulteront en la formulation de nouvelles hypothèses.0 LA COMPRÉHENSION EN ÉCOUTE L’écoute. • l’écoute C’est l’étape de la réalisation et de l’exploitation. analyse et évalue ses nouvelles connaissances pour se les approprier. de communications orales spontanées ou structurées ou de projets d’écriture.ses connaissances antérieures et fait le lien avec son vécu et ses expériences personnelles. chez l’élève. au même titre que la lecture. est un processus interactif où le récepteur interagit avec le discours oral et le contexte comme le démontre la figure 1 à la page 9 (adaptation de la figure 1. La compréhension orale dépendra de la relation entre ces trois composantes du processus de compréhension.

Ces trois éléments interagissent dans un discours oral pour véhiculer un message particulier. L’enseignement et l’apprentissage de l’écoute préconisés dans le programme d’études — document de mise en œuvre visent à outiller l’élève dans ce domaine en le mettant en contact avec une variété de discours oraux et diverses formes de communication orale. les connaissances et le vocabulaire.figure 1 en œuvre du • le récepteur Trois facteurs décrivent le récepteur dans ce processus : ses connaissances sur la langue et sur le monde qui l’entoure. L’élève possède à un certain degré ces trois éléments et il les utilise dans diverses situations d’écoute. Programme d’études — document de mise en œuvre / introduction du domaine Communication orale — l’écoute 9 . L’habileté à dégager l’intention de l’émetteur aidera l’élève à reconnaître la structure générale du discours déterminant l’organisation des idées et. à développer ses habiletés de mise en œuvre et à consolider ses attitudes afin de l’amener à une autonomie de plus en plus grande en écoute. également à reconnaître le contenu délimitant les concepts. l’organisation du discours et le contenu. ses attitudes face à l’écoute en général et face à un discours en particulier et ses habiletés de mise en œuvre du processus. • le discours oral La composante discours oral porte sur le message à écouter et regroupe trois éléments : l’intention de l’émetteur. L’enseignement et l’apprentissage de l’écoute préconisés dans le programme d’études — document de mise en œuvre visent à bâtir sur les connaissances de l’élève.

etc. la compréhension interprétative et la compréhension critique. la distinction entre les situations d’écoute où l’émetteur peut être observé par l’élève (conférence. La composante contexte regroupe toutes les conditions auxquelles l’élève est exposé lorsqu’il prend contact avec le discours oral. La compréhension d’un discours oral a cependant des particularités qui lui sont propres : les éléments du paralangage et les éléments de prosodie. chanson.0 LES NIVEAUX DE COMPRÉHENSION EN ÉCOUTE Il existe trois niveaux de compréhension en écoute : la compréhension littérale. ces éléments véhiculent toute une gamme d’informations qui viennent préciser le message. Il existe trois contextes : — le contexte psychologique qui inclut l’intention d’écoute et l’intérêt pour le discours. le discours oral et le contexte résultera en une meilleure compréhension du discours. Il cherche ensuite à vérifier ces hypothèses à l’aide des informations explicites ou implicites que lui donne le message et à l’aide de ses propres connaissances.• le contexte Les éléments qui composent le contexte ne concernent pas le discours oral en lui­ même mais influent sur la compréhension de celui-ci. sa compréhension interprétative et sa compréhension critique d’un discours oral. etc. C’est donc par un travail sur les trois niveaux que l’élève développera les habiletés complémentaires nécessaires à la compréhension du message. 10 Programme d’études — document de mise en œuvre /introduction du domaine Communication orale — l’écoute . journal télévisé. Bien que certaines de ces conditions puissent être. dans son processus de reconstruction du sens. il est important de prendre conscience du rôle positif ou négatif que peut jouer le contexte dans la compréhension en écoute. Il est donc important que l’élève soit amené à développer sa compréhension littérale. soit imposées par l’enseignant ou encore hors du contrôle des participants (température. L’élève. ici. Il faut faire. En effet. Il est donc important que l’élève soit placé dans des situations d’écoute où il aura à travailler ces deux contextes de la communication orale. etc. Dans le dernier cas. se pose sans cesse des questions auxquelles il répond sous forme d’hypothèses.). l’élève ne pourra pas s’appuyer sur les gestes et sur les expressions faciales pour dégager certaines informations du discours oral. 7. — le contexte social qui regroupe les interventions de l’enseignant et des pairs. film.) et celles où l’élève n’a pas de contact avec l’émetteur (émission radiophonique. La relation optimale entre le récepteur. Chacun de ces trois niveaux travaille des habiletés spécifiques reliées à un niveau particulier du processus de compréhension. — le contexte physique dans lequel on retrouve le temps disponible et le bruit. soit fixées par le récepteur. L’enseignement et l’apprentissage de l’écoute préconisés dans le programme d’études — document de mise en œuvre a pris en compte ces trois composantes dans sa conception du sous-domaine Écoute.). bruit.

les réponses n’apparaissent ni explicitement. Les réponses à son questionnement intérieur sont mentionnées explicitement dans le message oral et les indices qui établissent la relation entre la question et la réponse sont clairement exprimés. Quoique les éléments de sa réponse pourraient se retrouver dans le message oral. je suis allé à la pêche. lorsqu’il travaille la compréhension interprétative. Mon père a gagné un trophée car il a pêché le plus gros poisson. des situations exprimées explicitement dans le discours. L’élève utilisera également les éléments du paralangage et les éléments de prosodie contenu dans le discours oral pour établir des liens entre ses réactions personnelles et les parties du discours sur lesquelles portent ses réactions. lorsqu’il travaille la compréhension critique. repère des informations. le yoyo et le jeu de cubes. des idées. Ces éléments ont un lien direct avec le message transmis mais leur sens est toujours implicite et doit être interprété par l’élève. lorsqu’il travaille la compréhension littérale du discours oral. est implicite. • la compréhension critique L’élève. • la compréhension interprétative L’élève.• la compréhension littérale L’élève. Question : Pourquoi le père a-t-il gagné un trophée? Réponse : Parce qu’il a pêché le plus gros poisson. des structures textuelles et des indices donnés par l’émetteur pour susciter des réactions affectives ou intellectuelles. est appelé à faire des inférences puisque la réponse à son questionnement intérieur. Question : Quel jouet n’est pas un succès? Réponse : Le yoyo car il ne se vend pas bien. Exemple : Discours : En fin de semaine. est appelé à réagir à son questionnement intérieur en s’appuyant sur ses connaissances des formes de discours. Exemple : Discours : Je suis un inventeur de jouets. Parmi mes inventions. l’élève doit l’inférer. Sa question et sa réponse découlent toutes les deux du message oral mais il n’y a pas d’indice grammatical qui relie la question et la réponse. Programme d’études — document de mise en œuvre / introduction du domaine Communication orale — l’écoute 11 . Les éléments du paralangage et les éléments de prosodie sont une composante du discours oral dont l’élève doit interpréter la signification. La toupie et le jeu de cubes se vendent très bien. on retrouve la toupie. quoique énoncée dans le discours oral. ni implicitement puisqu’elles ont comme point de départ les réactions personnelles de l’élève.

La compréhension littérale.0 L’ÉVALUATION DE L’ÉCOUTE L’évaluation de l’écoute a pour but premier de fournir à l’enseignant et à l’élève des informations pertinentes qui leur permettront de prendre des décisions pédagogiques en vue d’assurer la progression de l’enseignement et de l’apprentissage. Cette évaluation. Ces trois types de compréhension sont très importants pour le développement de la compréhension en écoute. Ces trois catégories visent à connaître la capacité de l’élève à reconstruire un sens au discours oral. L’enseignement et l’apprentissage de l’écoute préconisés dans le programme d’études — document de mise en œuvre visent à développer chez l’élève les trois niveaux de compréhension. non seulement d’évaluer sa compréhension du discours oral. Il faut tout d’abord décider de ce qui doit être évalué. Cependant. sa compréhension interprétative et sa compréhension critique d’un discours oral. interprétative et critique travaillent trois différents niveaux de processus mentaux chez l’élève. L’évaluation de l’écoute sera principalement d’ordre formative diagnostique. en plus de donner des indications sur la capacité de l’élève à comprendre le discours oral. renseigne l’enseignant et l’élève sur le processus que ce dernier met en œuvre pour reconstruire un sens au discours oral. 12 Programme d’études — document de mise en œuvre /introduction du domaine Communication orale — l’écoute . 8.Exemple : Discours : La vie a beaucoup changé depuis 20 ans. formative interactive ou formative rétroactive (voir l’introduction du programme d’études — document de mise en œuvre aux pages xxxiv et xxxv). Trois grandes catégories ont été identifiées pour l’écoute : l’évaluation de la compréhension de l’élève du discours oral. un accent particulier est mis sur le travail en compréhension interprétative et critique pour amener l’élève à réagir au discours oral. C’est à travers les réponses de l’élève qu’il sera possible. Question : Expliquez pourquoi on ne se préoccupait pas de l’environnement il y a 20 ans? Réponse : Les réponses varieront selon les élèves. Ils orienteront le choix des composantes de l’écoute qui seront évaluées. l’évaluation des habiletés mises en place par celui-ci et l’évaluation du processus qu’il suit. Les résultats d’apprentissage sont le point de départ vers cette décision. Nous sommes beaucoup plus conscients du rôle que nous pouvons jouer pour préserver l’environnement. ce qu’il fait pour soutenir sa compréhension à l’oral et comment il s’y est pris. • l’évaluation de sa compréhension du discours oral L’évaluation de la compréhension en écoute se fera à l’aide de questions qui mesureront sa compréhension littérale. mais également sa capacité à utiliser les stratégies et à mettre en œuvre les habiletés en écoute.

Les stratégies. • l’évaluation des stratégies Cette évaluation porte sur les stratégies spécifiques qui sous-tendent la compréhension orale. met en œuvre tout un éventail de stratégies (représentées ici par des X). il faut faire la distinction entre stratégies et habiletés. dans son cheminement du point A au point B. L’enseignant outille l’élève en terme de stratégies mais elles ne resteront que des stratégies tant que l’élève ne parviendra pas à choisir et à appliquer pertinemment celles qui l’amèneront à atteindre son intention d’écoute. Les stratégies représentent les interventions que l’élève met en œuvre face au discours oral lui permettant ainsi de poursuivre son écoute. stratégies : C’est l’ensemble des opérations parmi lesquelles l’élève choisit les plus appropriées pour atteindre un but spécifique. Les stratégies représentent des façons de faire isolées et doivent être enseignées. L’élève. habiletés : C’est l’utilisation efficace de l’ensemble des stratégies qui forment le processus. Les stratégies constituent l’ensemble des moyens que l’élève peut mettre en œuvre pour cheminer dans ses apprentissages. Ces stratégies sont reliées entre elles et sont appliquées selon un ordre particulier en fonction de l’intention d’écoute et de la tâche à réaliser. de façon interdépendante. deviennent des habiletés. Les habiletés représentent la relation qui existe entre les différentes stratégies enseignées. c’est-à-dire la capacité qu’a l’élève à mettre en place les stratégies nécessaires et pertinentes pour reconstruire un sens au discours oral et également pour favoriser et soutenir sa compréhension. lorsqu’elles sont maîtrisées et utilisées efficacement dans un processus. Les habiletés (représentées ici par des →) sont constituées de l’ensemble des stratégies mises en place à l’intérieur d’un processus d’écoute.Pour arriver à discerner les deux prochaines catégories d’évaluation. L’élève choisit et met en œuvre. Programme d’études — document de mise en œuvre / introduction du domaine Communication orale — l’écoute 13 . les stratégies pertinentes qui assureront une progression vers l’atteinte de son intention d’écoute.

14 Programme d’études — document de mise en œuvre /introduction du domaine Communication orale — l’écoute . sa compréhension littérale. Le but est d’évaluer comment l’élève intègre et applique plusieurs stratégies. L’accent est placé sur le processus. les questions que se posera l’enseignant seront du genre : — — Jusqu’à quel point l’élève est-il capable d’utiliser les moyens appropriés pour pallier une perte de compréhension? Jusqu’à quel point l’élève est-il capable d’utiliser ses connaissances de l’organisation du discours oral pour en dégager l’information importante? • l’évaluation des habiletés L’évaluation des habiletés porte plus spécifiquement sur la compétence à écouter de l’élève. les questions que se posera l’enseignant seront du genre : — — Jusqu’à quel point l’élève réussit-il à reformuler l’information pour vérifier sa compréhension? Jusqu’à quel point l’élève peut-il établir un lien entre l’information nouvelle du discours et ses connaissances antérieures? La situation pédagogique à l’intérieur de laquelle l’évaluation de l’écoute est menée doit être cohérente à l’expérience d’apprentissage de l’élève. Les deux composantes ci-haut mentionnées seront évaluées à travers des questions qui mesurent. sur l’organisation des stratégies plutôt que sur l’acquisition de stratégies isolées. interprétative et critique telles qu’elles auront été travaillées en classe.Pour vérifier les habiletés. Pour vérifier le processus. chez l’élève.

LES TABLEAUX SYNTHÈSE .

T2 Programme d’études — document de mise en œuvre / tableaux synthèse .

y compris des produits médiatiques. de l'auteur.COMMUNICATION ORALE ÉCOUTE L’élève sera capable de/d’ comprendre des discours oraux divers. les services et les produits culturels francophones Résultats d’apprentissage généraux Résultats d’apprentissage spécifiques Programme d’études — document de mise en œuvre / tableaux synthèse T3 . au sujet des relations entre les personnages planifier son écoute en fonction de la situation de communication et de la tâche à réaliser gérer son écoute en utilisant les stratégies appropriées à la situation de communication et à la tâche à réaliser faire des prédictions sur le contenu du discours à partir de facteurs tels que ses connaissances de l'interprète. pour soutenir sa compréhension utiliser les informations du discours pour ajuster sa compréhension et faire de nouvelles prédictions INTERACTION gérer ses interventions dans des situations d’interactions reprendre la parole suite à une interruption CULTURE ET IDENTITÉ se situer face aux réalités linguistiques et culturelles francophones de son milieu et d’ailleurs discuter de son choix d'œuvre de la littérature pour adolescents partager son appréciation de la chanson populaire exprimer dans son milieu certaines valeurs et manifester certains comportements qui témoignent de la manière dont il vit sa francophonie collaborer à un projet visant à faire connaître les médias. y compris des produits médiatiques. techniques et visuels 7e année comprendre des discours oraux divers. pour répondre à ses besoins d’imaginaire et d’esthétique dégager les relations entre les personnages d'un récit faire part de ses sentiments. du présentateur ou de l'émission faire appel aux structures textuelles et aux marqueurs de relation. de ses opinion. pour répondre à ses besoins d’information reconstruire le sens du discours à l'aide d'un plan ou d'un schéma fourni discuter des moyens employés par l'émetteur pour transmettre son message tels que les moyens linguistiques.

T4 Programme d’études — document de mise en œuvre / tableaux synthèse .

le plan ou le schéma les moyens pour transmettre un message les structures textuelles et les marqueurs de relation l'ajustement de sa compréhension les prédictions les relations entre les personnages Besoins Besoins d’imaginaire et d’information d’esthétique ses opinions et ses sentiments Planifier et gérer Comprendre des textes COMMUNICATION ORALE – ÉCOUTE 7e année INTERACTION Gérer ses interventions la reprise de la parole suite à une interruption la littérature pour adolescents CULTURE ET IDENTITÉ Prise de conscience Expression le partage de son appréciation la collaboration à un projet Programme d’études — document de mise en œuvre / tableaux synthèse T5 .

T6 Programme d’études — document de mise en œuvre / tableaux synthèse .

LE CONTENU D’APPRENTISSAGE LA COMMUNICATION ORALE L’ÉCOUTE LES BESOINS D’INFORMATION .

CA 2

Programme d’études — document de mise en œuvre / contenu d'apprentissage

CONTENU D’APPRENTISSAGE
CO3 comprendre des discours oraux divers, y compris des produits médiatiques, pour répondre à ses besoins d’information
TERMINAUX 1.0/CO3 discuter des moyens employés par l’émetteur pour transmettre son message tels que les moyens linguistiques, techniques et visuels
l’anticipation des moyens employés en fonction — du titre — du contexte de diffusion — du médium utilisé — des informations fournies par le schéma ou le plan l’intention de l’auteur — informer — expliquer — convaincre/persuader/faire agir — s’exprimer le lien entre le moyen utilisé et l’intention de l’auteur les moyens linguistiques la précision du vocabulaire les marqueurs de relation les expressions particulières les moyens techniques et visuels les pauses le volume le débit le ton de la voix le mouvement de la caméra

C

ommunication orale l’écoute 7e année

CO1 planifier son écoute en fonction de la situation de communication et de la tâche à réaliser

CO2 gérer son écoute en utili­
sant les stratégies appropriées à la situation de communication et à la tâche à réaliser

interventions dans des situations d’interaction

CO5 gérer ses

EN VOIE D’ACQUISITION 2.0/CO3
• • • •

dégager les idées principales implicites (S1)
l’intention de l’émetteur l’identification du sujet du discours les informations importantes qui expliquent le sujet le processus de construction de l’idée principale implicite — prédire l’idée principale — relever des informations — modifier son idée principale — relever d’autres informations — ... — développer une idée principale finale le lien entre les informations du discours et ses hypothèses sur l’idée principale la justification de son choix

• •

• • • • • • • •

3.0/CO3

distinguer les informations essentielles des informations accessoires (8e)
l’information essentielle selon l’intention de l’émetteur ou l’intention d’écoute les indices utilisés par l’émetteur pour signaler les informations importantes — les répétitions — l’intonation — les gestes — le rappel d’informations importantes les idées principales et les idées secondaires

• •

4.0/CO3

reconstruire le sens du discours à l’aide d’un plan ou d’un schéma fourni
le lien entre le type de schéma ou de plan et — l’organisation du discours — l’importance des énoncés du discours prédire l’intention de l’émetteur anticiper les idées secondaires du discours /...

• •

Programme d’études — document de mise en œuvre / contenu d’apprentissage

CA 3

CONTENU D’APPRENTISSAGE
CO3 comprendre des discours oraux divers, y compris des produits médiatiques, pour répondre à ses besoins d’information
TERMINAUX

C

ommunication orale l’écoute 7e année

CO1 planifier son écoute en fonction de la situation de communication et de la tâche à réaliser

CO2 gérer son écoute en utili­
sant les stratégies appropriées à la situation de communication et à la tâche à réaliser

CO5 gérer ses

interventions dans des situations d’interaction

EN VOIE D’ACQUISITION

.../ •

la relation entre les informations du schéma ou du plan — logique — séquentielle — hiérarchique — de dépendance — comparative — de conséquence

5.0/CO2

vérifier si l’information entendue confirme, complète, nuance ou contredit ses connaissances sur le sujet (8e)
l’anticipation du contenu du discours ses connaissances antérieures sur le sujet et les aspects traités les informations du discours qui confirment, complètent, nuancent ou contredisent ses connaissances antérieures — les mots ou les expressions spécifiques — les énoncés le lien entre les informations du discours et ses connaissances antérieures le retour sur ses connaissances antérieures avec des modifications au besoin

• • •

6.0/CO1

faire des prédictions sur le contenu du discours à partir de facteurs tels que ses connaissances de l’interprète, de l’auteur, du présentateur ou de l’émission
anticiper le contenu du discours selon — le contexte de diffusion — le lieu de diffusion — le temps de diffusion — l’émetteur

• •

8.0/CO2

utiliser les informations du discours pour ajuster sa compréhension et faire de nouvelles prédictions
le processus de validation de ses prédictions — faire des prédictions — établir un lien entre l’information du discours et ses prédictions — valider son choix — modifier ou confirmer ses prédictions — faire de nouvelles prédictions le lien entre ses connaissances antérieures et son habileté à faire des prédictions /...

7.0/CO1

examiner la situation d’écoute à partir de facteurs tels que la durée du discours, la familiarité avec le sujet et avec le vocabulaire, la possibilité de réécoute ou de poser des questions (8e)
l’influence que chaque facteur peut avoir sur son écoute — la durée du discours influence – le nombre d’informations données – la précision des informations données – le rappel des informations /...

CA 4

Programme d’études — document de mise en œuvre / contenu d’apprentissage

..0/CO1 prévoir des façons d’écouter en fonction de ses attentes par rapport au discours (8e) • ses attentes en fonction — de ses besoins — de l’intention d’écoute de l’intention de l’émetteur — /./ • . enfin./ le lien entre ses prédictions et les informations du discours à l’aide — des mots clés — d’expressions particulières — d’informations spécifiques EN VOIE D’ACQUISITION la familiarité avec le sujet et le vocabulaire influence – l’activation de ses connaissances antérieures – l’anticipation du contenu du discours – son habileté à repérer l’information importante — la possibilité de réécoute influence – sa façon d’écouter – son intention d’écoute – sa façon de prendre des notes – sa sélection de mots clés — la possibilité de poser des questions influence – son intention d’écoute – son habileté à repérer l’information importante – son habileté à pallier à ses pertes de compréhension l’anticipation des questions possibles en se basant sur ses connaissances antérieures — 9..CONTENU D’APPRENTISSAGE CO3 comprendre des discours oraux divers.. pour soutenir sa compréhension le rôle des marqueurs de relation — pour annoncer une structure textuelle spécifique — pour annoncer des informations spécifiques — pour annoncer l’organisation du discours l’utilité des marqueurs de relation — pour introduire : d’abord. /.. l’utilité des structures textuelles — pour organiser l’information — pour transmettre un message clair et précis • • • • 10.. — pour développer : ensuite. etc. y compris des produits médiatiques. cependant. Programme d’études — document de mise en œuvre / contenu d’apprentissage CA 5 . finalement. alors que.. pour répondre à ses besoins d’information CO1 planifier son écoute en fonction de la situation de communication et de la tâche à réaliser C ommunication orale l’écoute 7e année CO2 gérer son écoute en utili­ sant les stratégies appropriées à la situation de communication et à la tâche à réaliser CO5 gérer ses interventions dans des situations d’interaction TERMINAUX . puis. etc. premièrement. — pour conclure : comme résultat.0/CO2 faire appel aux structures textuelles et aux marqueurs de relation. etc. — 11.0/CO5 reprendre la parole suite à une interruption • les mots et les expressions qui permettent de reprendre la parole — comme je le disais — pour continuer — pour faire suite à ce que je disais etc..

0/CO2 ajuster au besoin sa manière d’écouter en tenant compte du déroulement du discours et du changement dans la situation d’écoute (S1) • l’ajustement de sa manière d’écouter en fonction de — ses attentes — son intention d’écoute — l’intention de l’émetteur — l’organisation du discours CA 6 Programme d’études — document de mise en œuvre / contenu d’apprentissage .. pour répondre à ses besoins d’information CO1 planifier son écoute en fonction de la situation de communication et de la tâche à réaliser C ommunication orale l’écoute 7e année CO2 gérer son écoute en utili­ sant les stratégies appropriées à la situation de communication et à la tâche à réaliser CO5 gérer ses interventions dans des situations d’interaction TERMINAUX ./ • • EN VOIE D’ACQUISITION • ses connaissances antérieures et leur influence sur ses attentes sa façon d’écouter selon ce que l’on veut retenir — des informations générales — des informations spécifiques — les liens entre les divers aspects du sujet traité — l’organisation du discours sa façon d’écouter en fonction du but visé — apprendre — le plaisir — se familiariser avec le sujet — donner une rétroaction sur le sujet — compléter ses connaissances — faire le lien avec un autre sujet — discuter du sujet — résumer le sujet — informer les autres sur le sujet 12.../ • le lien entre le message et la reprise de celui-ci ..CONTENU D’APPRENTISSAGE CO3 comprendre des discours oraux divers. y compris des produits médiatiques.

nous — des mots impliquant des émotions • 14. pour répondre à ses besoins d’information CO1 planifier son écoute en fonction de la situation de communication et de la tâche à réaliser C ommunication orale l’écoute 7e année CO2 gérer son écoute en utili­ sant les stratégies appropriées à la situation de communication et à la tâche à réaliser interventions dans des situations d’interaction CO5 gérer ses TERMINAUX EN VOIE D’ACQUISITION 13.CONTENU D’APPRENTISSAGE CO3 comprendre des discours oraux divers. pour soutenir sa compréhension (S3) • • son intention d’écoute et l’intention de l’émetteur l’anticipation de la structure de l’exposé Programme d’études — document de mise en œuvre / contenu d’apprentissage CA 7 . y compris des produits médiatiques.0/CO1 prévoir une façon de prendre des notes pour retenir l’information (S3) 15.1/CO2 prendre des notes et retenir l’information en fonction de besoins ultérieurs.0/CO3 discuter de l’influence de la publicité sur la perception de soi et des autres (8e) • • • • l’intention de l’émetteur le vocabulaire utilisé la pertinence des informations la suffisance des informations 15.0/CO3 distinguer les faits des opinions (S1) • les caractéristiques propres aux faits et aux opinions — la précision ou la généralisation des informations — le neutralité ou l’émotivité des termes — la nature des informations les éléments faisant partie de la communication orale — des témoignages — des dates — des statistiques — un vocabulaire affectif — l’utilisation de pronoms : je.

CONTENU D’APPRENTISSAGE CO3 comprendre des discours oraux divers. pour répondre à ses besoins d’information CO1 planifier son écoute en fonction de la situation de communication et de la tâche à réaliser C ommunication orale l’écoute 7e année CO2 gérer son écoute en utili­ sant les stratégies appropriées à la situation de communication et à la tâche à réaliser CO5 gérer ses interventions dans des situations d’interaction TERMINAUX .0/CO2 faire appel aux habiletés langagières acquises dans une autre langue pour soutenir sa compréhension (8) CA 8 Programme d’études — document de mise en œuvre / contenu d’apprentissage . en rapportant ses propos.0/CO5 utiliser divers moyens pour inclure les participants dans la conver­ sation tels que résumer les propos pour un nouvel arrivant et inciter une personne à parler en lui posant une question. y compris des produits médiatiques. le développement et la conclusion les mots ou les expressions qui annoncent l’information importante l’identification des mots clés l’organisation des notes — schématique — télégraphique • • • 16. 17. il doit être travaillé en classe au même titre que les résultats d’apprentissage spécifiques dont le contenu d’apprentissage a été développé.. en lui demandant de développer un point (8e) • • • les idées principales les mots clés les mots et les expressions qui permettent d’inclure une personne dans la conversation — et toi.. Quel que soit le cas. qu’en penses-tu? — est-ce que cela t’es déjà arrivé? — etc. Le résultat d’apprentissage ci-dessous ne contient pas de contenu d’apprentissage car il est lui-même un contenu d’apprentissage ou il fait référence à un contenu observable./ • EN VOIE D’ACQUISITION les mots ou les expressions qui annoncent l’introduction.

LE CONTENU D’APPRENTISSAGE LA COMMUNICATION ORALE L’ÉCOUTE LES BESOINS D’IMAGINAIRE ET D’ESTHÉTIQUE .

CA 10 Programme d’études — document de mise en œuvre / contenu d'apprentissage .

complète. pour répondre à ses besoins d’imaginaire et d’esthétique CO1 planifier son écoute en fonction de la situation de communication et de la tâche à réaliser C ommunication orale l’écoute 7e année CO2 gérer son écoute en utili­ sant les stratégies appropriées à la situation de communication et à la tâche à réaliser CO5 gérer ses interventions dans des situations d’interaction TERMINAUX 1. établir des liens entre les traits de caractère des personnages d’un récit et leur impact sur l’action (8e) les caractéristiques physiques et psychologiques des personnages les indices qui décrivent les traits de caractère des personnages les concepts de cause à effet et de problème et solution le type d’impact apporté par les traits de caractère des personnages — direct ou indirect — réfléchi ou impulsif le rôle des traits de caractère pour déclencher les actions le rôle des actions pour faire ressortir les traits de caractère • • • • • • Programme d’études — document de mise en œuvre / contenu d’apprentissage CA 11 . nuancent ou contredisent ses connaissances antérieures — les mots ou les expressions spécifiques — les énoncés le lien entre les informations du discours et ses connaissances antérieures le retour sur ses connaissances antérieures avec des modifications au besoin • • • • • • • • 3.0/CO2 utiliser les informations du discours pour ajuster sa compréhension et faire de nouvelles prédictions le processus de validation de ses prédictions — faire des prédictions — établir un lien entre l’information du discours et ses prédictions — valider son choix — modifier ou confirmer ses prédictions — faire de nouvelles prédictions le lien entre ses connaissances antérieures et son habileté à faire des prédictions le lien entre ses prédictions et les informations du discours à l’aide — des mots clés — d’expressions particulières — d’informations spécifiques EN VOIE D’ACQUISITION 2.CONTENU D’APPRENTISSAGE CO4 comprendre des discours oraux divers. complètent. nuance ou contredit ses connaissances sur le sujet (8e) l’anticipation du contenu du discours ses connaissances antérieures sur le sujet et les aspects traités les informations du discours qui confirment. y compris des produits médiatiques.0/CO2 vérifier si l’information entendue confirme.0/CO4 4.0/CO4 • • • • dégager les relations entre les personnages d’un récit les personnages principaux et les personnages secondaires les indices qui décrivent les traits de caractère des personnages les traits de caractère des personnages qui animent la relation les différents types de relation possibles — amicale — de travail — de conflit — de rivalité — etc.

au sujet des relations entre les personnages les mots ou les expressions qui annoncent une réaction personnelle les mots qui annoncent l’expression de sentiments ou d’opinions l’identification des éléments sur lesquels portent ses réactions le lien entre ses sentiments ou ses opinions et les traits de caractère des personnages les mots clés qui font le lien entre ses interventions et le discours les adjectifs et les adverbes qui expriment l’intensité • • • • • • • 8.0/CO1 prévoir des façons d’écouter en fonction de ses attentes par rapport au discours (8e) ses attentes en fonction — de ses besoins — de l’intention d’écoute — de l’intention de l’émetteur ses connaissances antérieures et leur influence sur ses attentes sa façon d’écouter selon ce que l’on veut retenir — des informations générales — des informations spécifiques — les liens entre les divers aspects du sujet traité — l’organisation du discours sa façon d’écouter en fonction du but visé — apprendre — le plaisir — se familiariser avec le sujet — donner une rétroaction sur le sujet — compléter ses connaissances — pour faire le lien avec un autre sujet — discuter du sujet — résumer le sujet — informer les autres sur le sujet • • • • 7.CONTENU D’APPRENTISSAGE CO4 comprendre des discours oraux divers. du présentateur ou de l’émission anticiper le contenu du discours selon — le contexte de diffusion — le lieu de diffusion — le temps de diffusion — l’émetteur EN VOIE D’ACQUISITION 6. sur certains passages ou scènes du discours (8e) les mots ou les expressions qui annoncent une intervention personnelle appuyer ses interventions par des mots clés /.0/CO4 faire part de ses sentiments.0/CO2 faire appel aux structures textuelles et aux marqueurs de relation.0/CO4 faire part de ses opinions.. de ses émotions.0/CO1 faire des prédictions sur le contenu du discours à partir de facteurs tels que ses connaissances de l’interprète. pour soutenir sa compréhension le rôle des marqueurs de relation — pour annoncer une structure textuelle spécifique pour annoncer des informations — spécifiques /. • • • CA 12 Programme d’études — document de mise en œuvre / contenu d’apprentissage . de l’auteur. pour répondre à ses besoins d’imaginaire et d’esthétique CO1 planifier son écoute en fonction de la situation de communication et de la tâche à réaliser C ommunication orale l’écoute 7e année CO2 gérer son écoute en utili­ sant les stratégies appropriées à la situation de communication et à la tâche à réaliser CO5 gérer ses interventions dans des situations d’interaction TERMINAUX 5. de ses opinions.. de ses sentiments.. y compris des produits médiatiques. 9..

0/CO1 examiner la situation d’écoute à partir de facteurs tels que la durée du discours. pour répondre à ses besoins d’imaginaire et d’esthétique CO1 planifier son écoute en fonction de la situation de communication et de la tâche à réaliser C ommunication orale l’écoute 7e année CO2 gérer son écoute en utili­ sant les stratégies appropriées à la situation de communication et à la tâche à réaliser CO5 gérer ses interventions dans des situations d’interaction TERMINAUX . — pour conclure : comme résultat. l’utilité des structures textuelles — pour organiser l’information — pour transmettre un message clair et précis — ./ pour annoncer l’organisation du discours l’utilité des marqueurs de relation — pour introduire : d’abord. le lien entre le message et la reprise de celui-ci • 12. etc. puis. enfin. la possibilité de réécoute ou de poser des questions (8e) • l’influence que chaque facteur peut avoir sur son écoute — la durée du discours influence – le nombre d’informations données – la précision des informations données – le rappel des informations /... cependant. alors que. la familiarité avec le sujet et avec le vocabulaire. finalement.0/CO5 reprendre la parole suite à une interruption • les mots et les expressions qui permettent de reprendre la parole — comme je le disais — pour continuer — pour faire suite à ce que je disais — etc. y compris des produits médiatiques. premièrement. Programme d’études — document de mise en œuvre / contenu d’apprentissage CA 13 ..CONTENU D’APPRENTISSAGE CO4 comprendre des discours oraux divers. etc.. — pour développer : ensuite. de l’événement ou de la personne qui suscite des réactions • 10..0/CO2 ajuster au besoin sa manière d’écouter en tenant compte du déroulement du discours et du changement dans la situation d’écoute (S1) • l’ajustement de sa manière d’écouter en fonction de — ses attentes — son intention d’écoute — l’intention de l’émetteur — l’organisation du discours 11./ • EN VOIE D’ACQUISITION • • la reformulation d’un passage ou d’une scène de façon à faire ressortir l’information pertinente à sa réaction l’annonce de l’objet.. etc.

. pour répondre à ses besoins d’imaginaire et d’esthétique CO1 planifier son écoute en fonction de la situation de communication et de la tâche à réaliser C ommunication orale l’écoute 7e année CO2 gérer son écoute en utili­ sant les stratégies appropriées à la situation de communication et à la tâche à réaliser CO5 gérer ses interventions dans des situations d’interaction TERMINAUX . y compris des produits médiatiques.CONTENU D’APPRENTISSAGE CO4 comprendre des discours oraux divers./ EN VOIE D’ACQUISITION • la familiarité avec le sujet et le vocabulaire influence – l’activation de ses connaissances antérieures – l’anticipation du contenu du discours – son habileté à repérer l’information importante — la possibilité de réécoute influence – sa façon d’écouter – son intention d’écoute – sa façon de prendre des notes – sa sélection de mots clés — la possibilité de poser des questions influence – son intention d’écoute – son habileté à repérer l’information importante – son habileté à pallier à ses pertes de compréhension l’anticipation des questions possibles en se basant sur ses connaissances antérieures — CA 14 Programme d’études — document de mise en œuvre / contenu d’apprentissage ..

CONTENU D’APPRENTISSAGE CO4 comprendre des discours oraux divers. le développement et la conclusion les mots ou les expressions qui annoncent l’information importante l’identification des mots clés l’organisation des notes — — schématique télégraphique • • • Programme d’études — document de mise en œuvre / contenu d’apprentissage CA 15 .0/CO4 établir des liens entre les paroles. pour répondre à ses besoins d’imaginaire et d’esthétique CO1 planifier son écoute en fonction de la situation de communication et de la tâche à réaliser C ommunication orale l’écoute 7e année CO2 gérer son écoute en utili­ sant les stratégies appropriées à la situation de communication et à la tâche à réaliser CO5 gérer ses interventions dans des situations d’interaction TERMINAUX EN VOIE D’ACQUISITION 13.1/CO2 prendre des notes et retenir l’information en fonction de besoins ultérieurs. y compris des produits médiatiques. pour soutenir sa compréhension (S3) • • • son intention d’écoute et l’intention de l’émetteur l’anticipation de la structure de l’exposé les mots ou les expressions qui annoncent l’introduction. la musique et la structure à l’intérieur d’une chanson (8e) • • le vocabulaire utilisé les éléments qui créent des effets particuliers — la répétition — la rime — le sens figuré des mots ou des expressions le lien entre la musique et le message véhiculé dans une chanson • 14.0/CO1 prévoir une façon de prendre des notes pour retenir l’information (S3) 14.

Quel que soit le cas. pour répondre à ses besoins d’imaginaire et d’esthétique CO1 planifier son écoute en fonction de la situation de communication et de la tâche à réaliser C ommunication orale l’écoute 7e année CO2 gérer son écoute en utili­ sant les stratégies appropriées à la situation de communication et à la tâche à réaliser CO5 gérer ses interventions dans des situations d’interaction TERMINAUX EN VOIE D’ACQUISITION 15.CONTENU D’APPRENTISSAGE CO4 comprendre des discours oraux divers. Le résultat d’apprentissage ci-dessous ne contient pas de contenu d’apprentissage car il est lui-même un contenu d’apprentissage ou il fait référence à un contenu observable.0/CO5 utiliser divers moyens pour inclure les participants dans la conver­ sation tels que résumer les propos pour un nouvel arrivant et inciter une personne à parler en lui posant une question. 16. il doit être travaillé en classe au même titre que les résultats d’apprentissage spécifiques dont le contenu d’apprentissage a été développé. qu’en penses-tu? — est-ce que cela t’es déjà arrivé? — etc. en rapportant ses propos. y compris des produits médiatiques. en lui demandant de développer un point (8e) • • • les idées principales les mots clés les mots et les expressions qui permettent d’inclure une personne dans la conversation — et toi.0/CO2 faire appel aux habiletés langagières acquises dans une autre langue pour soutenir sa compréhension (8e) CA 16 Programme d’études — document de mise en œuvre / contenu d’apprentissage .

LES SITUATIONS D’APPRENTISSAGE ET D’ÉVALUATION LA COMMUNICATION ORALE L’ÉCOUTE LES BESOINS D’INFORMATION .

pour soutenir sa compréhension utiliser les informations du discours pour ajuster sa compréhension et faire de nouvelles prédictions Demander aux élèves de prédire le contenu ainsi que le mes­ sage des vidéocassettes.0. tech­ niques et visuels faire des prédictions sur le PROJET D’ÉCOUTE : se familiariser avec les organismes franco-manitobains. les enseignants. (6. Leur demander ce qu’ils connaissent de ces organismes. y compris des produits SUGGESTIONS DE SITUATIONS D'APPRENTISSAGE EN ÉCOUTE Comprendre pour répondre à ses besoins d'information reconstruire le sens du discours à l'aide d'un plan ou d'un schéma fourni discuter des moyens employés par l'émetteur pour transmettre son message tels que les moyens linguistiques. ça s’fait en français. – Est-ce qu’ils utilisent des services en français? – Est-ce qu’ils ont des loisirs en français? – Est-ce qu’ils écoutent la radio ou la télévision en français? – Où peut-on avoir des services en français au Manitoba? Expliquer aux élèves qu’ils vont visionner les vidéocassettes et qu’ils vont devoir identifier. expliquer le mot secteur aux élèves.. en choisir un et le faire connaître aux autres élèves de la classe.0) � INTERACTION Gérer reprendre la parole suite à une interruption � CULTURE ET IDENTITÉ Prendre conscience partager son appréciation de la chanson populaire discuter de son choix d'œuvres de la littérature pour adoles­ cents � suite à la page 4 SAE 2 suite à la page 4 Programme d'études — document de mise en œuvre / situation d'apprentissage et d'évaluation . contenu du discours à partir de facteurs tels que ses connaissances de l'interprète. Mentionner les organismes qui ont contribué à l’élaboration de ces deux vidéocassettes. au cours du premier visionnement. Ex : les secteurs reliés à l’école : la direction d’école. (D'autres exemples de schéma énumératif se trouvent à la page A 6 à l'appendice B.L'ÉCOUTE 7e année TERMINAUX L'élève sera capable de/d' Comprendre des discours oraux divers. 15. de l'auteur. du présentateur ou de l'émission � Gérer faire appel aux structures textuelles et aux marqueurs de relation.) Les amener à prendre conscience de la structure particulière du schéma et du lien qu’ont les éléments entre eux. les élèves. etc.0) – Pourquoi a-t-on fait ces vidéocassettes? – De quoi vont-elles traiter? – Quel message sera transmis? – Quel pourrait-être le contenu visuel des vidéocassettes? Discuter avec les élèves de ce qu’ils font en français en dehors de l’école. – Le français au cœur de l’Amérique. les employés de soutien. À l’aide d’un exemple. Distribuer un schéma de type énumératif. PRÉÉCOUTE � Planifier Présenter aux élèves les deux vidéocassettes avec lesquelles ils auront à travailler : – Au Manitoba. (4. les différents secteurs où la langue française est utilisée et valorisée. INTENTION D’ÉCOUTE : dégager les informations pertinentes à son organisme.

• La francophonie au cœur de l'Amérique.0) 2. la familiarité avec le sujet et avec le vocabulaire. Évaluer leur capacité à faire la distinction entre ces deux formes d’informations. complète. (DREF.7407127/B952). Rencontrer les élèves avec leur schéma et leur demander. cote KABH).médiatiques. en se basant sur les informations qu’ils ont notées. nuance ou contredit ses connaissances sur le sujet faire appel aux habiletés langagières acquises dans une autre langue pour soutenir sa compréhension ajuster au besoin sa manière d'écouter en tenant compte du déroulement du discours et du changement dans la situation d'écoute prendre des notes et retenir l'information en fonction de besoins ultérieurs. 5. Demander aux élèves de souligner dans leur schéma. les informa­ tions essentielles en rouge et les informations accessoires en bleu. Vidéocassette et guide pédagogique.0) Comprendre pour répondre à ses besoins d'information distinguer les informations essentielles des informations accessoires discuter de l'influence de la publicité sur la perception de soi et des autres dégager les idées principales implicites distinguer les faits des opinions Planifier examinier la situation d'écoute à partir de facteurs tels que la durée du discours. • L'annuaire des services en français au Manitoba (Société franco-manitobaine). ça s'fait en français. MM/305. (4. Vidéocassette.0) 3. entendue confirme. de faire un résumé du message contenu dans les vidéocassettes. (3. pour soutenir sa compréhension suite à la page 5 SAE 3 Programme d'études — document de mise en œuvre / situation d'apprentissage et d'évaluation . (DREF. la possibilité de réécoute ou de poser des ques­ tions prévoir des façons d'écouter en fonction de ses attentes par rapport au discours prévoir une façon de prendre des notes pour retenir l'information Gérer vérifier si l'information Ressources d'apprentissage • Au Manitoba. C1/S1. Faire préciser par les élèves dans quelle mesure les informations véhiculées dans ces deux vidéocassettes ont enrichi leurs connaissances sur les organismes francophones au Manitoba (Culture et identité. pour répondre à ses besoins d'information SUGGESTIONS DE SITUATIONS D'ÉVALUATION EN ÉCOUTE L'ÉCOUTE 7e année EN VOIE D'ACQUISITION L'élève sera capable de/d' 1.

Faire une mise en commun des informations recueillies par les élèves.L'ÉCOUTE 7e année TERMINAUX L'élève sera capable de/d' Comprendre des discours oraux divers. lire un paragraphe d’un texte et leur de­ mander d’en dégager les informations essentielles.0) ÉCOUTE � Mentionner aux élèves qu’au cours du premier visionnement. (5. les services et les produits culturels francophones � Mentionner aux élèves qu’il y aura beaucoup d’informations dans la vidéocassette. (Il peut s’avérer nécessaire de faire cet exercice plus d’une fois. Introduire les concepts d’informations essentielles et d’informations accessoires. � � � � � suite à la page 6 SAE 4 Programme d'études — document de mise en œuvre / situation d'apprentissage et d'évaluation .1) Visionner la vidéocassette Au Manitoba. Chacune des équipes sera responsable pour un secteur et devra présenter aux autres équipes les informa­ tions qu’elle aura recueillies. y compris des produits SUGGESTIONS DE SITUATIONS D'APPRENTISSAGE EN ÉCOUTE suite de la page 2 suite de la page 2 S'exprimer collaborer à un projet visant à faire connaître les médias. ils ne rempliront que la première rangée du schéma. Pour les préparer à ne noter que les informations essentielles. (15. (Culture et identité. Faire le lien entre ce qu’ils avaient prédit avant le visionnement et ce qu’ils ont écouté. ça s’fait en français. Leur demander ce qu’ils ont appris de nouveau sur la francophonie au Manitoba.0) À partir de chacun des secteurs. amorcer une discussion sur l’importance d’avoir ce service en français au Manitoba.) (3. C1/S1) Diviser la classe en 5 équipes.

en lui demandant de développer un point CULTURE ET IDENTITÉ Prendre conscience des passages d'œuvres de son choix dans la littérature pour adolescents qui ont suscité un intérêt particulier ou éveillé une émotion discuter de l'influence des pairs et de son entourage sur le développement de son identité francophone discuter. en rapportant ses propos. des réalités représentées dans quelques œuvres d'auteurs canadiens contemporains discuter de l'importance pour lui des divers services disponibles en français dans sa région discuter S'exprimer collaborer à la réalisation d'un Ressources d'apprentissage projet à caractère culturel visant à divertir Programme d'études — document de mise en œuvre / situation d'apprentissage et d'évaluation SAE 5 . pour répondre à ses besoins d'information SUGGESTIONS DE SITUATIONS D'ÉVALUATION EN ÉCOUTE L'ÉCOUTE 7e année EN VOIE D'ACQUISITION L'élève sera capable de/d' suite de la page 3 INTERACTION Gérer utiliser divers moyens pour inclure les participants dans la conversation tels que résumer les propos pour un nouvel arrivant et inciter une personne à parler en lui posant une question. à partir de son vécu.médiatiques.

(11. y compris des produits SUGGESTIONS DE SITUATIONS D'APPRENTISSAGE EN ÉCOUTE suite de la page 4 � Expliquer aux élèves qu’ils vont écouter la vidéocassette une deuxième fois.1 ) Les élèves de l’équipe partagent les informations qu’ils ont dégagées au cours du visionnement et discutent des informations essentielles et des informations accessoires. ça s’fait en français. Nomme ces trois endroits. (11. � � � � Donner du temps aux équipes pour qu’elles organisent leur écoute. ils devront écouter pour trouver des informations qui pourront venir compléter celles qui se trouvent dans leur schéma et pour trouver les réponses aux questions suivantes : – – – – – Donne 2 qualificatifs qui décrivent la francophonie manitobaine.0) Visionner la vidéocassette Au Manitoba. Cette fois-ci.0. Combien est-on de franco-manitobains? Combien de personnes sont considérées bilingues? Où sont concentrés les franco-manitobains? Les franco-manitobains sont partis de trois endroits dans le monde pour venir au Manitoba. Pour cette écoute. 12. les élèves se regroupent en équipes et font une mise en commun des informations qu’ils ont recueillies. 4. Ils discutent des informations essentielles et des informations accessoires et complètent leur schéma avec les informations des autres membres de l’équipe si elles diffèrent des leurs.1 ) Suite au visionnement. (15. (3. (3. Faire prendre conscience aux élèves qu’ils ne sont pas obligés de tout noter mais qu’ils peuvent se partager le travail d’écoute. Ces informations seront notées dans la deuxième partie du schéma.0. ils vont porter une attention particulière aux informations transmises pour chacun des secteurs. (15.0) � � suite à la page 8 SAE 6 Programme d'études — document de mise en œuvre / situation d'apprentissage et d'évaluation .L'ÉCOUTE 7e année TERMINAUX L'élève sera capable de/d' Comprendre des discours oraux divers.0) Expliquer aux élèves qu’ils vont visionner l’autre vidéocassette Le français au cœur de l’Amérique.0) Visionner la vidéocassette Le français au cœur de l’Amérique.0. 12.

pour répondre à ses besoins d'information SUGGESTIONS DE SITUATIONS D'ÉVALUATION EN ÉCOUTE L'ÉCOUTE 7e année EN VOIE D'ACQUISITION L'élève sera capable de/d' Ressources d'apprentissage Programme d'études — document de mise en œuvre / situation d'apprentissage et d'évaluation SAE 7 .médiatiques.

SAE 8 Programme d'études — document de mise en œuvre / situation d'apprentissage et d'évaluation . Comparer les deux vidéocassettes et travailler chacun des aspects. Faire un lien entre leurs prédictions au moment de la PRÉÉCOUTE (Pourquoi a-t-on fait ces vidéocassettes) et l’intention qu’ils ont dégagée. visuels et linguistiques employés dans les deux vidéocassettes. Les amener à faire le lien entre les moyens utilisés et le message que l’émetteur veut transmettre. Veuillez vous référer à ces sections pour identi­ fier les résultats d’apprentissage qui pourraient être travaillés.0) Discuter de ce qui leur a causé le plus de difficulté dans l’écoute des vidéocassettes. (5. y compris des produits SUGGESTIONS DE SITUATIONS D'APPRENTISSAGE EN ÉCOUTE suite de la page 6 POSTÉCOUTE � En équipe.1) Demander aux élèves quelle était l’intention première de l’émetteur dans les vidéocassettes. Les amener à trouver des solutions possibles aux � � � � Cette activité est une excellente occasion de travailler les résultats d’apprentissage en Communication orale — exposé et en Lecture. en fonction de l’intention de l’émetteur. � Les équipes font la présentation de leur secteur.0) Faire un travail sur les moyens techniques. Leur demander de trouver quelques organismes qui dispensent des services en français au Manitoba pour leur secteur. (1. (Culture et identité. 15. Ils peuvent consulter l’annuaire des services en français de la Société franco-manitobaine pour trouver d’autres informations qui viendront compléter celles qu’ils ont déjà. les élèves préparent leur présentation. Les autres élèves prennent des notes pour remplir leur schéma. (1. C2/7e.0) Discuter du moyen qui. leur semble le mieux réussi. Les amener à faire des liens entre leurs arguments et les passages de la vidéocassette auxquels ils sont reliés.L'ÉCOUTE 7e année TERMINAUX L'élève sera capable de/d' Comprendre des discours oraux divers.

pour répondre à ses besoins d'information SUGGESTIONS DE SITUATIONS D'ÉVALUATION EN ÉCOUTE L'ÉCOUTE 7e année EN VOIE D'ACQUISITION L'élève sera capable de/d' Ressources d'apprentissage Programme d'études — document de mise en œuvre / situation d'apprentissage et d'évaluation SAE 9 .médiatiques.

SAE 10 Programme d'études — document de mise en œuvre / situation d'apprentissage et d'évaluation .

LES SITUATIONS D’APPRENTISSAGE ET D’ÉVALUATION LA COMMUNICATION ORALE L’ÉCOUTE LES BESOINS D’IMAGINAIRE ET D’ESTHÉTIQUE .

(5.0. du présentateur ou de l’émission Gérer faire appel aux structures textuelles et aux marqueurs de relation.0) Situer le récit en résumant brièvement l’histoire. – des méchants sans scrupules. PRÉÉCOUTE � Expliquer aux élèves qu’ils vont regarder une vidéocassette intitulée Le comte de Monte-Cristo. y compris des produits SUGGESTIONS DE SITUATIONS D'APPRENTISSAGE EN ÉCOUTE Comprendre pour répondre à ses besoins d’imaginaire et d’esthétique dégager les relations entre les personnages d’un récit faire part de ses sentiments. (5. 12.L'ÉCOUTE 7e année TERMINAUX L'élève sera capable de/d' Comprendre des discours oraux divers. conte et comte au tableau et demander aux élèves de vous donner les définitions de chacun des mots et de dire lequel de ces mots est pertinent au titre du récit qu’ils écouteront. 12. – un héros qui sort gagnant de l’épreuve. INTENTION D’ÉCOUTE : dégager des informations sur la relation entre les personnages du récit. de l’auteur.0. – l’auteur du récit (il y a une courte biographie de l’auteur Alexandre Dumas dans le guide qui accompagne la vidéocassette). – une histoire avec plusieurs épisodes. Leur demander s’ils connaissent ce récit et à quel genre littéraire il appartient. pour soutenir sa compréhension utiliser les informations du discours pour ajuster sa compréhension et faire de nouvelles prédictions � � INTERACTION � Gérer reprendre la parole suite à une interruption � suite à la page 14 SAE 12 suite à la page 14 Programme d'études — document de mise en œuvre / situation d'apprentissage et d'évaluation . Situer le contexte du récit et discuter de l’importance de connaître ces éléments pour mieux comprendre le récit : – quand se déroule le récit. – un trésor caché. � contenu du discours à partir de facteurs tels que ses con­ naissances de l’interprète. – de ce qui peut pousser les gens à accuser à tort des personnes. de ses opinions. Discuter : – s’ils ont déjà été accusés de quelque chose qu’ils n’avaient pas commise. Discuter avec les élèves des caractéristiques du récit d’aventure : – un héros qui est brave. au sujet des relations entre les personnages Planifier faire des prédictions sur le PROJET D’ÉCOUTE : écrire la fin du récit Le comte de Monte- Cristo. – le succès du héros à la fin. Demander aux élèves de prédire quelle sorte d’aventures vivaient les gens à cette époque. – des voyages dans des endroits exotiques. – de comment ils se sont sentis lorsqu’ils ont été accusés alors qu’ils étaient innocents. – des événements excitants et dangereux.0) Écrire les mots compte.

pour répondre à ses besoins d'imaginaire et d'esthétique SUGGESTIONS DE SITUATIONS D'ÉVALUATION EN ÉCOUTE L'ÉCOUTE 7e année EN VOIE D'ACQUISITION L'élève sera capable de/d' 1. Les élèves visionnent la vidéocassette et répondent aux questions. QUESTIONS 1. Pourquoi la vie n’est plus la même pour le personnage principal après son retour chez lui? (4. (9.0) 10. (DREF. de ses sentiments. 4.1) Comprendre pour répondre à ses besoins d’imaginaire et d’esthétique établir des liens entre les traits de caractère des personnages d’un récit et leur impact sur l’action faire part de ses opinions. En quoi est-ce que tout ce que l’abbée a enseigné au personnage principal a pu lui être utile? (3. la musique et la struc­ ture à l’intérieur d’une chanson Planifier examiner la situation d’écou­ te à partir de facteurs tels que la durée du discours. Comment se nomme la prison où est détenu le personnage principal? 4.0) 3. Vidéocassette dans la série les contes du cristal bleu. complète. Qui attendait le personnage principal au quai? 3.0) 6.0) 2.0) 4.0. entendue confirme. nuance ou contredit ses connaissances sur le sujet faire appel aux habiletés langagières acquises dans une autre langue pour soutenir sa compréhension suite à la page 15 Programme d'études — document de mise en œuvre / situation d'apprentissage et d'évaluation SAE 13 . Évaluer leur compréhension littérale. (14.0) 8. Distribuer aux élèves un questionnaire. est-ce que tu te vengerais? (7.0) 9. Demander aux élèves de choisir un événement du récit et d’expliquer les causes et les effets de cet événement. Qu’est-ce que le personnage voulait dire quand il a dit aux pirates : je me joins à vous.0) 5. Demander aux élèves de faire le lien entre le titre Le comte de Monte-Cristo et le récit. Leur donner le temps de lire les questions. Depuis combien d’années le personnage principal était-il en prison quand l’abbée est mort? 7. la familiarité avec le sujet et avec le vocabulaire. Évaluer leur capacité à prendre des notes pertinentes à leur intention d’écoute. interprétative et critique. cote JFQH).0. je suis un fugitif? (3. (4. la pos­ sibilité de réécoute ou de poser des questions prévoir des façons d’écouter en fonction de ses attentes par rapport au discours prévoir une façon de prendre des notes pour retenir l’information Gérer vérifier si l’information suite à la page 15 Ressources d'apprentissage Le comte de Monte-Cristo. pourquoi pas. Évaluer leur capacité à établir des liens de cause à effet dans le récit. À quel endroit et en quelle année se déroule le récit? 2. 7. Pourquoi l’abbée dit-il qu’il est un vieil idiot? (3. Évaluer leur capacité à établir des liens entre les événements du récit. Si tu étais à la place du personnage principal. Ramasser le schéma narratif et la feuille de travail des élèves.médiatiques. de ses émo­ tions. sur certains passages ou scènes du discours établir des liens entre les pa­ roles. Quelles sont les 2 raisons qui ont poussé le véritable traître à faire arrêter le personnage principal? (4.

y compris des produits SUGGESTIONS DE SITUATIONS D'APPRENTISSAGE EN ÉCOUTE suite de la page 12 suite de la page 12 CULTURE ET IDENTITÉ Prendre conscience de son choix d’œuvres de la littérature pour adolescents partager son appréciation de la chanson populaire discuter � Distribuer aux élèves le schéma narratif.0) LE SCHÉMA NARRATIF � S’exprimer collaborer à un projet visant à faire connaître les médias.0) Expliquer aux élèves qu’il y a 6 événements importants vécus par le personnage principal. (6. suite à la page 16 SAE 14 Programme d'études — document de mise en œuvre / situation d'apprentissage et d'évaluation . lors du visionnement. Leur expliquer qu’ils devront. La première écoute sera d’ordre générale et servira à remplir le schéma narratif tandis que la deuxième écoute se concentrera sur le personnage principal. 3. (D’autres exemples de schéma narratif se trouvent aux pages A 37 et A 38 à l’appendice J. Leur mentionner que la fin ne fait pas partie de la vidéocassette et qu’ils n’auront rien à noter dans la composante dénouement. 5.L'ÉCOUTE 7e année TERMINAUX L'élève sera capable de/d' Comprendre des discours oraux divers. 6. 2. utiliser le schéma pour prendre des notes. ( 14. Leur mentionner que ces événements peuvent être résumés par un seul mot. Ils auront à identifier ces 6 événements et à les noter dans la partie développement de leur schéma. 4. Le dénouement La présente situation d’apprentissage a été préparée en fonction de deux écoutes.0. les services et les produits culturels francophones La situation initiale L'élément déclencheur Le développement 1. 14.) Discuter de chacune des quatre composantes du schéma.

4.0. Demander aux élèves d’expliquer pourquoi le personnage principal parlait de vengeance. en lui demandant de développer un point CULTURE ET IDENTITÉ discuter Ressources d'apprentissage Prendre conscience des passages d’œuvres de son choix dans la littérature pour adolescents qui ont suscité un intérêt particulier ou éveillé une émotion discuter. pour répondre à ses besoins d'imaginaire et d'esthétique SUGGESTIONS DE SITUATIONS D'ÉVALUATION EN ÉCOUTE L'ÉCOUTE 7e année EN VOIE D'ACQUISITION L'élève sera capable de/d' suite de la page 13 5. Évaluer les écrits des élèves.médiatiques. en rapportant ses propos. Les critères d’évaluation seront les mêmes que ceux qui auront été travaillés lors de la rédaction de leur dénouement.0. (3. Évaluer leur capacité à établir des liens entre les différents événements et les actions des différents personnages du récit. des réalités représentées dans quelques œuvres d’auteurs canadiens contemporains discuter de l'influence des pairs et de son entourage sur le développement de son identité francophone discuter de l'importance pour lui des divers services disponibles en français dans sa région suite à la page 17 Programme d'études — document de mise en œuvre / situation d'apprentissage et d'évaluation SAE 15 . 7. pour sou­ tenir sa compréhension INTERACTION Gérer utiliser divers moyens pour inclure les participants dans la conversation tels que résu­ mer les propos pour un nouvel arrivant et inciter une personne à parler en lui posant une question.0) 6. à partir de son vécu. suite de la page 13 ajuster au besoin sa manière d’écouter en tenant compte du déroulement du discours et du changement dans la sit­ uation d’écoute prendre des notes et retenir l’information en fonction de besoins ultérieurs.

(14.0. Les amener à prendre conscience de la relation de cause à effet entre les événements vécus par le personnage principal. Discuter de la relation entre les différentes composantes. (4.0) suite à la page 18 SAE 16 Programme d'études — document de mise en œuvre / situation d'apprentissage et d'évaluation . 9. ils auront à dégager les sentiments du personnage principal et sa relation avec les autres personnages du récit. y compris des produits SUGGESTIONS DE SITUATIONS D'APPRENTISSAGE EN ÉCOUTE suite de la page 14 ÉCOUTE � Faire visionner la vidéocassette aux élèves. Distribuer la feuille de travail pour la deuxième écoute. 4. Leur expliquer que pour chacun des événements qu’ils ont notés dans le développement.1) Demander aux élèves de donner leur opinion sur le récit et sur ce que vit le personnage principal. (7.L'ÉCOUTE 7e année TERMINAUX L'élève sera capable de/d' Comprendre des discours oraux divers.0) Faire une mise en commun des informations recueillies par les élèves. ( 3.0.0 ) Événement : Sentiments : Événement : Sentiments : � � � � Événement : Sentiments : Relations : Relations : Relations : Événement : Sentiments : Événement : Sentiments : Événement : Sentiments : Relations : Relations : Relations : � Discuter des différents types de relation que l’on peut avoir avec quelqu’un et de l’effet qu’elles peuvent avoir sur les gestes que l’on pose. Leur demander de prendre des notes en fonction de leur schéma narratif.

médiatiques. pour répondre à ses besoins d'imaginaire et d'esthétique SUGGESTIONS DE SITUATIONS D'ÉVALUATION EN ÉCOUTE L'ÉCOUTE 7e année EN VOIE D'ACQUISITION L'élève sera capable de/d' suite de la page 15 S’exprimer collaborer à la réalisation d’un projet à caractère culturel visant à divertir Ressources d'apprentissage Programme d'études — document de mise en œuvre / situation d'apprentissage et d'évaluation SAE 17 .

que celle-ci soit mise à exécution ou non. les élèves rédigent le dénouement du récit Le comte de MonteCristo. vous arrêterez la vidéocassette après chaque événement de façon à ce qu’ils puissent noter les informations sur leur feuille de travail.1) Faire une mise en commun des informations qu’ils ont recueillies. pour chacun des événements. – de l’impact de ces traits de caractère sur la réaction du personnage principal. l’élément déclencheur. – les événements du dénouement doivent respecter les traits de caractère du personnage. en demandant aux élèves de faire des liens avec des passa­ ges du récit. le développement et le dénouement doit être respectée. 14. – des traits de caractère du personnage principal. 10. – le dénouement doit contenir l’idée de vengeance.0. y compris des produits SUGGESTIONS DE SITUATIONS D'APPRENTISSAGE EN ÉCOUTE suite de la page 16 � Expliquer aux élèves que pour cette deuxième écoute.0. Les amener à prendre conscience du fait que leur façon d’écouter sera différente de la première écoute puisqu’ils recherchent de l’information précise et pertinente à un seul événement du récit. (6. � suite à la page 20 SAE 18 Programme d'études — document de mise en œuvre / situation d'apprentissage et d'évaluation . (7. (3.0) � � POSTÉCOUTE � Reprendre le schéma narratif et compléter la section le dénouement en notant les mots clés qui leur serviront pour rédiger un dénouement.L'ÉCOUTE 7e année TERMINAUX L'élève sera capable de/d' Comprendre des discours oraux divers. 9. – de l’impact que ces relations ont eu sur le personnage principal.0. Leur donner des consignes précises qui les aideront dans leur écrit : – la relation entre la situation initiale.0 ) Faire visionner la vidéocassette une deuxième fois et demander aux élèves de noter. En se référant à leur schéma narratif et à leur feuille de travail.0. Discuter. – des types de relation qu’il a vécues avec les personnages secondaires. les sentiments du personnage principal et le type de relation qu’il entretient avec les personnages secondaires. 4. – les événements du dénouement doivent contenir les personnages du récit.

médiatiques. pour répondre à ses besoins d'imaginaire et d'esthétique SUGGESTIONS DE SITUATIONS D'ÉVALUATION EN ÉCOUTE L'ÉCOUTE 7e année EN VOIE D'ACQUISITION L'élève sera capable de/d' Ressources d'apprentissage Programme d'études — document de mise en œuvre / situation d'apprentissage et d'évaluation SAE 19 .

(Le résumé du dénouement se trouve dans le guide qui accompagne la vidéocassette. � Les élèves partagent leur dénouement.L'ÉCOUTE 7e année TERMINAUX L'élève sera capable de/d' Comprendre des discours oraux divers. Lire le dénouement du récit aux élèves. Veuillez vous référer à cette section pour identifier les résultats d’apprentissage qui pourraient être travaillés.) SAE 20 Programme d'études — document de mise en œuvre / situation d'apprentissage et d'évaluation . y compris des produits SUGGESTIONS DE SITUATIONS D'APPRENTISSAGE EN ÉCOUTE suite de la page 18 Cette activité est une excellente occasion de travailler les résultats d’apprentissage en Écriture.

pour répondre à ses besoins d'imaginaire et d'esthétique SUGGESTIONS DE SITUATIONS D'ÉVALUATION EN ÉCOUTE L'ÉCOUTE 7e année EN VOIE D'ACQUISITION L'élève sera capable de/d' Ressources d'apprentissage Programme d'études — document de mise en œuvre / situation d'apprentissage et d'évaluation SAE 21 .médiatiques.

SAE 22 Programme d'études — document de mise en œuvre / situation d'apprentissage et d'évaluation .

FEUILLES DE PRÉPARATION .

L'ÉCOUTE 7e année TERMINAUX L'élève sera capable de/d' SUGGESTIONS DE SITUATIONS D'APPRENTISSAGE EN ÉCOUTE SAE 24 Programme d'études — document de mise en œuvre / situation d'apprentissage et d'évaluation .

L'ÉCOUTE 7e année SUGGESTIONS DE SITUATIONS D'ÉVALUATION EN ÉCOUTE EN VOIE D'ACQUISITION L'élève sera capable de/d' Ressources d'apprentissage Programme d'études — document de mise en œuvre / situation d'apprentissage et d'évaluation SAE 25 .

SAE 26 Programme d'études — document de mise en œuvre / situation d'apprentissage et d'évaluation .