Vous êtes sur la page 1sur 15

Crise Pilpres Iran, Election Iran crise, 457

Khamenei Tenangkan Mass personnes arrêtées


Grâce sermon du vendredi Mardi, 23 Juin 2009
Écrit par Web Editor Les personnels militaires
Samedi 20 Juin 2009 10:54 iraniennes Strict garde à
Chef suprême de l'Iran, l'extérieur des bâtiments
vendredi (19 / 6) a gouvernementaux dans Fatemi,
prononcé le sermon de la Téhéran, hier. A informer les
première fois depuis fonctionnaires de hauts
l'élection controversée de responsables politiques
déclencher des poursuivent Mir Hossein Mousavi
protestations dans la avec la prétendue menace la
capitale de Téhéran. sécurité de l'État.

Téhéran (SI) - Plus de 457


L'ayatollah Ali Khamenei, personnes arrêtées dans les
qui soutient terpilihnya forces de sécurité iraniennes
le président Ahmadinejad pascabentrok sanglante rue de
mengimbau si calme et a Téhéran, dimanche (21 / 6) il
exhorté la population de ya. La détention est effectuée
l'Iran obéissant. Des en ligne, chef de l'opposition
milliers de personnes se appel Mir Hossein Mousavi Iran
sont rassemblées à afin que les manifestants se
l'Université de Téhéran poursuivent à l'action. Bastion
pour entendre un discours de l'opposition ne fait pas que
Kubu arrêter le mettre en garde le gouvernement
rassemblement de mettre fin au recrutement
l'opposition prévue, après massadijalanan action.
quatre jours de suite la
preuve. Jon Leyne Ditengahkrisisterburuk en Iran
correspondant de la BBC à depuis la révolution islamique
Téhéran, a dit l'ayatollah de 1979, le Conseil des gardiens
discours vendredi que de l'élection des superviseurs
l'élan sera important dans des institutions, ont admis la
cette crise. tricherie à l'élection
présidentielle a tenu 12 Juin,
mais les conclusions n'ont pas
Mousavi des centaines de changé les résultats globaux de
milliers de supporters à l'élection. «Au moins 457
la rue ce week-end à personnes arrêtées dans les
plusieurs réunions conflits qui se produisent à
publiques, des actions de proximité de Ground Azadi, à
protestation en Iran Téhéran," le gouvernement
depuis 30 ans. Ils croient iranien a déclaré hier la radio.
en l'élection
d'Ahmadinejad acte
frauduleux. Huit personnes Lorsque la turbulence se
tuées lors de la première produit, dimanche (21 / 6),
réunion publique ce week- plusieurs hélicoptères volant
end, quand la milice des au-dessus Teheran.Mereka tenir
protestataires beleaguer autour de la capitale jusqu'à ce
complexe occupé le soutien que la nuit hari.Bunyi explosion
du gouvernement. coups de feu a retenti dans le
nord de Téhéran, la base de
soutien Mousavi. "J'ai maintes
Arrêter de démonstration fois entendu le coup de feu
lorsque les gens crier Allah
Ce docu ment est confidentiel
Indoné sie menacée d'une
ré volution en Ir an !! !! !!! !!!

jeu croupier marijuana héroïne à Singapour, Indonésie pimpin


ani Bambang mère comme la mère de ce président Indonésie
Iran de coopération avec le Myanmar dans la mer des pirates
de Malacca fonds propriétaires de sites kaskus.us
indonesiaindonesia.com kafegaul.com indosiar.com
liputan6.com voulons créer un mouvement révolutionnaire
anti-américain syndicat soutient communisme Myanmar cyber
tour à Jakarta en laiton de leur nid masterwebnet.com
profokasi fonctionnaires Jakarta attaque Australie
liste le nom de provocateur Indonésie adversaire de
la guerre et des responsables des États-Unis sont
Autralia masterwebnet.com menace d'accueil du site
hack Australie Singapour Singapour soalnya un
capital de jeu à Singapour pour acheter des armes
pour le mouvement indépendantiste d'Aceh, et le
coût de la guerre, les adversaires Malaisie diincar
ce hacker CIA et le FBI NSA

masterwebnet.com

liste le nom de provocateur Indonésie adversaire de la


guerre et des responsables des États-Unis sont Autralia
masterwebnet.com menace d'accueil du site hack Australie
Singapour Singapour soalnya un capital de jeu à Singapour
pour acheter des armes pour le mouvement indépendantiste
d'Aceh, et le coût de la guerre, les adversaires Malaisie
diincar ce hacker CIA et le FBI NSA
!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!111
Désorienté dans le Moyen-
vortex la corruption en
Indonésie, l'Indonésie menace
l'Australie

SUWARDIMAN

Cela semble plus perplexes et


impuissants ne traitent pas
de la corruption qui continue
de saper l'état d'argent.
Après plusieurs faits
indiquent le nombre de cas de
corruption qui ne sont pas
complètes, l'imprécision de
l'argent doit être remboursé
le corrupteur frustration
ajouter aux efforts de la
corruption publique.

De plus en plus public de la


gravité du gouvernement dans
la lutte contre la corruption
dans ce pays. Quelque 61,3
pour cent des répondants
taux, le gouvernement ne fait
pas sérieux face à la
corruption. La majorité de la
population (81,3 pour cent
des répondants), le processus
d'application de la loi n'a
pas été uniforme contre le
corrupteur.

Problème lié à l'argent de la


corruption, autant que 74,7
pour cent des répondants ont
indiqué le système juridique
n'est pas convaincu qu'il
sera en mesure de restaurer
le pays de la perte de la
greffeur qui a été condamné
coupable. Pendant ce temps,
environ 73,4 pour cent des
répondants ont le droit de
doute les agents seront en
mesure de poursuivre la
corruption fonds.

L'élimination de la
corruption dans ce pays est
confronté à de nombreux défis
complexes. À partir d'une
série de problèmes complexes
de corruption, tous vides sur
la gouvernance de cette
dituding n'ont pas la volonté
politique ou de l'engagement
et une volonté manifeste dans
la lutte contre la
corruption.

Ce pays ne semble pas être


impuissant à la corruption
endémique qui se propagent
dans les différentes couches
du système, en particulier
dans la bureaucratie.
Démarrer une corruption de la
police, les procureurs exalté
bureau, les partis
politiques, au Parlement. Au
milieu de l'esprit de la
décentralisation, l'équilibre
des fonds gelontoran
également augmenter les
foyers de la corruption dans
la région.

Un certain nombre de règles


de droit qui a fait depuis
1998 devrait être en mesure
d'appuyer la pratique de la
corruption dans ce pays.
Produit une législation qui
est né au cours des dix
dernières années ont été
sensiblement meilleure en
comparaison avec le produit
du droit à l'époque, avant
les réformes. Toutefois, les
instruments juridiques qui
ont été créés dans la
pratique, pas en conformité
avec les réalités sur le
terrain.

Pascareformasi premier
gouvernement, dirigé par BJ
Habibie memotori corruption
avec les efforts
d'éradication de la loi n °
28 publié l'année 1999 sur
l'état des propres et
exemptes de corruption, la
collusion et le népotisme.

La loi qui a été adopté en


Mai 1999, que, entre autres,
définit la corruption comme
un acte criminel et d'exiger
que les agents publics à
déclarer leurs richesses.
Engagement de l'éradication
de la corruption, qui est
devenu l'un des principaux
esprit de la réforme, le
renforcement de la naissance
de la loi n ° 31/1999 sur la
corruption criminelle
Pemberantasan Suivez le tuyau
a été adoptée seulement trois
mois à partir de la loi n °
28/1999.

Grâce à cette loi, la peine


mis en place un plus
explicite acte de corruption.
L'article 2 de la loi dit,
chaque personne qui est un
état financier ou de
l'économie nationale avec le
dipidana pénale à perpétuité
ou la plupart des criminels
de prison de quatre ans et
d'un maximum de 20 ans avec
une amende d'au moins 200
millions de Rp et d'un
maximum de 1 milliard de
rupiahs.

Par la loi exige également


que la mise en place d'un
Pemberantasan la corruption
(KPK). Toutefois, la
formation de nouveaux KPK
réalisé trois ans plus tard,
par la loi n ° 30/2002. La
création de KPK également
accompagnée de la création du
Tribunal spécial pour la
Suivez pénale contre la
corruption.

Esprit?

Chaque gouvernement
pascareformasi toujours lever
l'esprit antikorupsi dans le
programme de travail du
gouvernement. De même, il a
déclaré que la vente de
l'esprit de la corruption
dans le 100-jours la promesse
du gouvernement, la fin de
2004. L'esprit du Président
quand il apparaît menggebu-
gebu. Déclare explicitement
akan Yudhoyono a conduit
directement à l'éradication
de la corruption.

L'esprit de lutte contre la


corruption au début de la
Yudhoyono gouvernement qui
sera publié l'instruction
présidentielle n ° 5 Année
2004 sur l'accélération de la
corruption et la forme
Pemberantasan équipe de
coordination Pemberantasan
Suivez pénale la corruption
(Tim Tastipikor) par le
décret présidentiel N ° 11
Année 2005. Il a également
fondé l'équipe de chasseurs
corrupteur sous l'autorité du
procureur général et le
Ministre de la coordination
politique et de sécurité du
droit de poursuivre en fuite
et de leurs actifs.

Considérons le nombre de cas


de destitution contre le
crime par la spéciale du
procureur général, qu'il est
de plus en plus de façon
significative d'année en
année. Au cours de l'année,
le gouvernement dit, par
exemple, le nombre de cas
dans lesquels la destitution
est complété par
l'augmentation de 586 cas en
2004, est devenu le 637 cas
en 2005. Ce montant est
beaucoup plus que si la
première année de la réforme
en 1998 qui a enregistré
seulement 115 cas, complétée
par.

Un certain nombre de
résultats obtenus par le
gouvernement à cette époque
n'était pas encore en mesure
de mieux faire apprécier les
efforts de lutte contre la
corruption du gouvernement.
Ce vote reflète la majorité
des répondants qui ne sont
pas satisfaits de la
performance du gouvernement
dans le traitement du
problème de la corruption.
Quelque 75,3 pour cent des
personnes interrogées dans ce
sondage le dit.

Le public continue de penser


que le traitement de la
corruption dans ce pays n'a
pas été fait de manière
approfondie. Traitement de la
corrupteur du droit, selon la
majorité des répondants, est
toujours considéré comme
épais avec nuance politique.
Le droit religieux est aussi
toujours considéré
susceptible de forces
d'intervention, à la fois
économique et politique
particulier.

Quelque 76,4 pour cent des


répondants taux les efforts
du gouvernement, la
corruption est encore épais
avec nuance politique. Huit
répondants sur dix a
également exprimé le
traitement des cas de
corruption au cours de cette
course sont capricieux.

La perception publique de mai


tergiring non-respect par le
gouvernement de démanteler un
certain nombre de cas de
corruption kakap classe. En
outre, un certain nombre de
controverses politiques qui
fixent le gouvernement a
également soulevé des
questions au milieu de la
gravité, le gouvernement
régler le problème de la
corruption.

Un gouvernement de la
controverse politique est la
dispersion Tastipikor par le
décret présidentiel n ° 10 de
2007. L'équipe de 48
personnes composée d'éléments
provenant des procureurs, des
policiers, et le Conseil de
surveillance des finances et
du développement, est de
quitter un certain nombre de
cas qui ne sont pas traités
de manière approfondie. Un
certain nombre de cas qui
n'ont pas été ensuite
complété par la reprise de
poursuites ou de la police.

Au milieu de la complexité de
la gestion de la corruption,
le gouvernement est
actuellement aussi face aux
critiques concernant la
faiblesse de la gestion du
pays, la perte de la
corrupteur. Un ensemble de
règles et de lois qui ont le
dispositif mai pas seuls.
Dans la lutte contre la
corruption doit harmonie la
mission et les objectifs et
l'exécution de tous les
instruments disponibles. Dans
ce cas, la majorité de la
population (66,1 pour cent)
croient à l'harmonie n'a pas
la vision et les objectifs
des différents services
répressifs dans la lutte
contre la corruption.
> swap

Malaisie Rejeter Move navires de guerre Ambalat


Mercredi 13 avril 2005 | 17:55 WIB
TEMPO Interactive, Putrajaya: Malaisie prétendre avoir la position du gouvernement est
forte, afin de "préserver la souveraineté» dans la mer de Sulawesi à devenir l'objet d'un
différend avec l'Indonésie. Par conséquent, le Premier ministre Abdullah Ahmad Badawi
a déclaré des navires de guerre ne quittent pas le pays, la région connue sous le nom de
Ambalat bloc.

«Nous pensons que, de la Malaisie ont une bonne raison (pour maintenir les
revendications de propriété Ambalat", a déclaré Abdullah lors d'une conférence de presse
à Putrajaya, en Malaisie. Il répondait à une lettre de protestation de frottement sur
l'incidence des navires de guerre, à la fois la propriété de l'Etat, lundi.

Vice-Premier ministre Najib Razak a déclaré à l'Ambalat bloc est détenu par la Malaisie.
Pour cela, il a dit, la Malaisie a le droit de placer une force dans la zone marine.
Ministre des Affaires étrangères Hassan Wirajuda, à Djakarta, a déclaré aujourd'hui, le
personnel de la marine des deux pays se réuniront pour discuter de l'incident de lundi.
Prévue de deux jours de réunion à Batam en vue de "réduire les tensions

Difficulté de lutter contre la corruption en Indonésie

La corruption est devenue une maladie mai être «dérivé» est


difficile à guérir, en Indonésie. En raison de diverses
manières ont été fait pour guérir cette maladie, a
également été récupéré, pas encore guéri. Aussi surprenant
que, à ce temps à parler au milieu de beaucoup de règles
qui semblent menjurus de «remise» pour un greffeur d'un
certain nombre de votes korupsinya. Ont non seulement parce
que les personnes impliquées émotionnellement PP 37, nés de
nouveau comme un projet de règles de droit Tipikor (Suite
pénale la corruption) que la confusion de personnes dans ce
pays.

Peut-être, les gens qui volent des poulets ou les vêtements


peuvent être punis de l'emprisonnement de plusieurs mois,
tandis que le greffeur serait ainsi donnée de clémence. Il
s'agit d'un nouveau processus de l'injustice, qui offrent
des possibilités pour le corrupteur à réaliser et préserver
la culture korupsinya en Indonésie.
Projet de loi Tipikor de cette controverse afin de tirer
akan controverse. En plus des règles de la corruption sous
Rp25 millions pardonné, il y avait aussi une autre clause
qui fait secouer la tête de la tête-secouer la tête. Cela
est lié à des affaires de corruption qui a eu lieu il ya 18
ans, Bakal akan diputihkan, alias dikorek ne peut pas à
nouveau par les enquêteurs. Le greffeur ne doit pas être en
mesure de tenir.

Ils sont énumérés dans l'article 34 du projet de révision


de la loi pénale Pemberantasan Suivez la corruption
(Tipikor) que la fuite a été dilansir detikcom de nouvelles
en ligne, mercredi (07/02). Le projet de loi est en cours
avec le gouvernement digodok Andi Hamza à la tête de
l'équipe de discussion. Article 34 qui se lit "Pour les
intérêts des criminels de corruption, si elle a perdu plus
de 18 ans depuis l'apparition de la criminalité."

En outre, des révisions au projet examiné, le 30 Janvier


2007 n'est pas mis sur la création de la Cour, comme le
prescrit la Cour constitutionnelle Tipikor (MK). Résultats
de l'enquête par Timtas Tipikor et procureurs KPK présenté
au procureur général (JPU). Mais ce n'est pas expliqué si
la KPK pouvez également faire de la poursuite des cas de
corruption que ditanganinya. Cela est stipulé dans
l'article 36, qui est, les cas de corruption, les enquêtes
menées par la police, les procureurs et enquêteurs de la
KPK. Suivant l'article, ce nombre n'a pas été écrit
l'article, au paragraphe (1) que l'ensemble des résultats
des enquêtes menées par les enquêteurs de la JPU.

Dans le paragraphe (2) et aussi que tipikor être reçues par


le procureur à la cour pour les pays et d'être examiné par
une session extraordinaire tipikor juge. Dans le prochain
article, qui n'a pas donné les chiffres, également en 1 an
après que la loi est promulguée, les juges devraient être
désignés spécifiquement pour le délit de corruption dans
les tribunaux de tous les noirs

Attention! Beaucoup de Malacca


pirate
KOMPAS / NELI Triana
Unité de patrouille des bateaux appartenant à la TNI AL
Pangkalan Dumai, Riau, une patrouille de routine dans le
Malacca.
/
Mercredi 30 Juillet 2008 | 21:42 WIB
MEDAN, mercredi - de Malacca, à la toujours sujettes à la
piraterie contre les navires pêcheurs. Toutefois penindakan
contre les pirates ont souvent des difficultés lorsque la
victime, notamment les armateurs ne veulent pas de lui
faire rapport des incidents de piratage qui utilisent
généralement les menyandera de bord ou de la salle des
machines.

Au cours de la période Mai-Juin, d'après les données de


Pangkalan Utama TNI Angkatan Laut je Belawan, se produit à
quatre reprises contre la piraterie contre les navires
pêcheurs. L'un des cas de piratage qui a eu lieu le 30 Juin
KM Champion il ya à prendre X tragique. Les groupes armés
qui mènent l'action contre la piraterie dans le flotteur
équipage dans la mer pendant que le navire a été brûlé.
Jusqu'à présent, le sort de la salle des machines de bord
et KM Champion X sort inconnu, même après un pirate en
otage.

L'explication de la Perwira Belawan je Lantamal capitaine


Siahaan AR, la possibilité de la piraterie qui s'est
produit dans le plus grand nombre de données à partir de
Malacca le Lantamal Je Belawan. Siahaan dit, au cours de
cette très rares propriétaires de bateaux et de pêcheurs
qui sont victimes de piratage rapport TNI AL.

"En fait, nous avons essayé le programme pour les pêcheurs


et les propriétaires de bateaux qui concerne l'utilisation
des fréquences radio. Fréquence de ce vieil homme peut être
utilisé en cas de piraterie dans la mer. Nous venons de
Kamla (sécurité maritime), en un moment du temps peut faire
une recherche du pirate . Malheureusement, la fréquence de
ce rarement utilisée pour signaler l'infraction dans la mer
", a déclaré Siahaan.

Siahaan dit, de nombreux bateaux de pêcheurs sont réticents


à ouvrir des fréquences radio dans la mer quand. Il n'a pas
la prétention de savoir pourquoi vous êtes réticent à
ouvrir le capitaine de navire de fréquence radio. Mais
quand le piratage se produit, tend à rendre pirate saisie
des moyens de communication d'abord, dit-il.

Même Siahaan dit, lorsqu'ils demandent une rançon de bord


et le haut de la page pirate penyanderaan interprète
moteur, ils utilisent la radio pour la communication par le
propriétaire des navires. "Si, en effet, ils ne veulent pas
entendre komunikasinya, elles peuvent réellement
verrouiller votre propre fréquence radio komunikasinya", a
déclaré Siahaan.

L'un des pêcheurs de Belawan menuturkan, leur réticence à


faire rapport à la piraterie maritime, les pêcheurs se
sentent plus pessimiste en raison de l'action de l'appareil
de sécurité peut être fait. Il a avoué, est rarement de
piraterie peuvent être capturées. Pirate de la Malacca, en
plus souvent recours à un bateau de pêche en bateau, ils
sont également équipés d'une arme automatique.
Le navire pirate mer Malacca Rompak ONU

Kuala Lumpur - merompak deux groupes de pirates qui a loué


l'avion cargo de matériaux de construction dans le Malaka
ONU, la zone près de l'entrée de la région de l'Indonésie.

Fonctionnaires du Bureau Antibajak Sea Center Maritime


International (DGI) Noel Choong de Kuala Lumpur, mardi (4 /
7), a déclaré l'action était de faire du vol à main brûlée
par le biais de la mer dans le détroit le plus peuplé dans
le monde. Tels que le Boston Globe cité il ya un instant.

Les deux navires dont la voile dirompak avec un drapeau de


l'Indonésie. Transport de matières dans la voile vers la
province de Nanggroe Aceh Darussalam (NAD), dans le nord de
l'île de Sumatra. Les deux navires qui ont amené des
matériaux de construction pour construire des maisons des
victimes du tsunami à Aceh, le pirate attaque le dimanche
(2 / 7) Il ya nuits.

Noel dit qu'il n'y a pas d'équipage blessés dans


l'incident. Lorsqu'il est attaqué, le navire est engagé par
le Programme alimentaire mondial des Nations unies.

"Lieu de piratage second bateau n'a pas été trop loin. Très
probablement, ils dirompak par les groupes de pirates de la
même ", at-il dit.

Toutefois, il n'a pas la prétention de connaître le nombre


exact de pirates qui est impliquée dans l'action.

Malaka reliant l'Asie à l'Europe et le Moyen-Orient au


cours de cette bien-connu comme la région la plus
dangereuse pour le transport de marchandises. Toutefois, le
nombre de cas a commencé à diminuer après le vol
d'Indonésie, de Malaisie et de Singapour d'accord pour
organiser des patrouilles conjointes pour garder la trace
de plus le monde est occupé.

Selon la note la DGI, il n'existe pas de rapports


d'attaques de pirates dans le détroit, depuis les trois
premiers mois de 2006. Mais après l'incident de dimanche,
le nombre d'attaques de pirates dans le Malacca rose si les
cinq cas depuis avril 2006. (BG / Edy Haryadi/E4)