Vous êtes sur la page 1sur 5

23/06/09 1/5

Exercice 1 4 points (commun à tous les candidats)

1. a. Pour tout .

Or ; donc . On en déduit que est une suite géométrique

de premier terme (car et de raison

b. On sait que pour tout . Donc

c. Comme on trouve :

2. a. Puisque , . Donc
b. Démontrons par récurrence que pour tout n . Cela prouvera que est une
suite arithmétique de premier terme 1 et de raison 2.
On a bien puisque
Fixons un entier naturel n et supposons que . Alors :
, donc :

Bilan : ; c’est ce qu’il fallait démontrer.


On trouve alors

Exercice 2 6 points (commun à tous les candidats)

Partie I

1. Puisque l’on a (croissances comparées) alors

2. Pour tout x positif posons . Alors

Par ailleurs .

JD Picchiottino
23/06/09 2/5

Comme x et sont positifs, le signe de est bien celui de .

3. On obtient le tableau de variation suivant, où :

0 1
+ 0
M

0 0

On en déduit que f est croissante sur [0 ; 1] et décroissante sur [1 ; + [

Partie II
Première méthode
a. Le domaine est hachuré ci-dessous.

b. Pour tout .
Donc :

; donc

Deuxième méthode
a.

JD Picchiottino
23/06/09 3/5

b. . Donc, d’après a. :

3. On trouve avec la méthode 1. Avec la méthode 2 on trouve . Le meilleur ma-


jorant est donné par la deuxième méthode.

Exercice 3 5 points (commun à tous les candidats)


I. Pour tout entier naturel n et tout entier p tel que :

C’est ce qu’il fallait démontrer.

II.

1. a. Il y a en tout 7 jetons blancs. Donc

b. Il y a en tout 6 jetons impairs. Donc

c. L’événement signifie « obtenir deux jetons blancs impairs ». Il y a quatre jetons blancs im-

pairs donc . De plus

Puisque les événements A et B ne sont pas indépendants.

2. a. La loi de probabilité de X est résumée dans le tableau ci-contre :


k 0 1 2
En effet on a déjà calculé au 1. a. la probabilité d’obtenir deux jetons
blancs ; la probabilité d’obtenir zéro jeton blanc est égale à la probabilité

JD Picchiottino
23/06/09 4/5

d’obtenir deux jetons noirs, donc , soit ou

On obtient ensuite

b. On trouve . Donc l’espérance de X est égale à 1,4

Exercice 4 5 points (pour les candidats ayant choisi l’enseignement de spécialité)

1. a. Soit un couple solution. On observe que le couple est solution. Donc :

Par soustraction : .

5 et 8 étant premiers entre eux, le théorème de Gauss montre que et ).


Les solutions sont donc les couples de la forme où k est un entier relatif quelconque.
b. Puisque alors . D’après la question précédente p et q sont respec-
tivement de la forme et , k étant un entier relatif quelconque.

Comme on trouve . On en déduit que

c. Puisqu’on doit avoir , on cherche le plus petit entier naturel h tel que .

Comme et on obtient . Le nombre cherché est donc 2009.

2. a.

b. .

Le reste de la division euclidienne de par 7 est donc égal à 4.

3. a.

b. D’après la question précédente,

Donc n est divisible par 7 si et seulement si c’est-à-dire , soit puisque a et b


représentent des chiffres.
Par conséquent les nombres N divisibles par 7 sont ceux dont les chiffres des unités et des milliers sont
égaux. Ce sont : 1 001, 2 002, 3 003, … , 9 009.

JD Picchiottino
23/06/09 5/5

JD Picchiottino