Vous êtes sur la page 1sur 5

9 PYEL ME1/LR1

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE

série Génie Electronique

Epreuve Physique Appliquée Juin 2009

Mesure du rythme cardiaque

I Etude du détecteur de flux sanguin


I - 1) UR1= UCC – ULD1 donc UR1=5-3,6 = 1,4 V donc R1 = UR1/ Id = 70 Ω
I - 2)
I -2 -1 ) sur la courbe on a pour Emin, Rmax = 40 kΩ Emax Rmin = 10 kΩ
I -2 -2 ) R2 et RPH étant en série un diviseur de tension donne U1 = (R2 /( R2+ RPH ))x Ucc
donc U1min = (R2 /( R2+ RPHmax ))x Ucc = (1 /( 1+ 40 ))x 5 = 0,12 V
U1max = (R2 /( R2+ RPHmin ))x Ucc = (1 /( 1+ 10 ))x 5 = 0,45V

II Etude du filtre
II - 1) Etude qualitative
II -1 -1 ) En basse fréquence C se comporte comme un interrupteur ouvert , un trou et en haute
fréquence comme un interrupteur fermé, un fil
II -1 -2 ) En basse fréquence C coupe le circuit donc iR3 = 0 donc U2 = 0 V
En haute fréquence UC1 = 0 donc U1 = U2
II - 2) Etude en régime sinusoïdal
II -2 -1 ) R3 et C1 sont en série donc un diviseur de tension donne U2 = (R3 /( R3+ ZC1 ))x U1
donc U2 = (1 /( 1+ ZC1/ R3 ))x U1 = (1 /( 1+ 1/ ( j R3Cω )))x U1
1
donc T= U2 / U1 = (1 /( 1- j (1/ R3Cω )) T= 1
1- j
R3 Cω
1
II -2 -2 ) On a le module T = T= 1 2
1+ ( R3 Cω
)
II -2 -3 ) 1 1
on a limT = 1 =0 on a limT = 1 =1
1+ 1+
ω→0 0 ω→∞ ∞

On retrouve bien le comportement d’un filtre passe haut


II -2 -4 ) on a la fréquence de coupure lorsque T = Tmax / 2 on a donc 1 / R3Cω = 1 donc
R3Cω = 1 soit ω = 1/R3C et donc fC = 1/2ΠR3C
II -2 -5 ) fC = 1/2ΠR3C = 0, 34 Hz
II -2 -6 ) 70 bpm correspond à 70/60 =1 ,16 battement par seconde donc fr = 1 ,16 Hz
on a fr > fc donc le filtre passe haut laisse passer les battements cardiaque .

III Etude de l’amplificateur


III - 1) L’Aop est en régime linéaire car la sortie est bouclée sur l’entrée inverseuse E-
III - 2) avec E- = E+ = U2 et comme R4 R5 et R6 sont en série , un diviseur de tension donne
R4 R4 + R5+ R6
U2 = U3 U3 = U2
R4 + R5+ R6 R4

III - 3) R4 + R5+ R6
AV=
R4

R4 + R5+ 0 R4 + R5+ 470


III - 4) R6min = 0 donc AVmin= =8 R6max = 470k donc AVmax= = 108
R4 R4

R4 + R5+ R6
III - 5) Si Av = 10 AV = = 10 donc 10 R4= R4 + R5+ R6 R6 =9R4 - R5 = 9,3kΩ
R4

IV Etude de la mise en forme du signal


IV - 1) Détection de seuils
IV -1 -1 ) L’Aop est en régime non linéaire car la sortie est bouclée sur l’entrée non inverseuse E+
IV -1 -2 ) U4 = 0 V ou U4 = Ucc = 5 V les tensions de saturation sont les tensions d’alimentation
R10 UCC
IV -1 -3 ) R9 et R10 sont en série , un diviseur de tension donne E2- = R R UCC = 2
9 + 10

IV -1 -4 ) Avec le théorème de superposition on a E2+ = R8 R7


U3+ U
R7 + R8 R8 + R8 4
IV -1 -5 ) U4 lorsque E2+ = E2-
UCC R8 R7 + R8
Si U4 = 0 V alors = U3 U3= UCC U3= 3,51 V
2 R7 + R8 2R8
Si U4 = 5 V alors UCC R8 R7
= U + Ucc
2 R7 + R8 3 R8 + R8
UCC R7 R8
- U = U3 (R7 + R8 )UCC – 2R7 UCC = 2R8 U3
2 R7 + R8 CC R8 + R8

R8 - R7
U3= UCC donc U3= 1,49 V
2 R8

IV - 2) Détection des fronts


IV -2 -1 ) τ1= R11C2 = 72,6 ms
IV -2 -2 ) D1 protège la porte logique : lorsque U4 chute de 5 à 0 V la tension U5 devrait être
négative , la diode devient alors passante et limite la tension d’entrée de la porte à 0V ( D parfaite ).
V Etude de la conversion durée tension
V - 1) E3- = E3+ puisqu’il est dit que l’AOp est en régime linéaire R12 UA
V - 2) R9 et R10 sont en série , un diviseur de tension donne E3- = UA =
R12 + R13 2

UCC - E3+
V - 3) d’après la loi d’ohm Ia = UR14 / R14 donc Ia =
R14
UA - E3+
V - 4) Ib = UR15 / R15 donc Ib = R15

V - 5) T1est bloqué le courant Ic ne dépend pas de Ibase donc la loi des nœuds donne IC = Ia + Ib

V - 6) UCC - E3+ UA - E3+ U - UA U - UA U


Ic = + Ic = CC + A Ic = CC
R R R 2R R 2R R
V - 7) Ic = 5/12,5 Ic = 0,4 mA dUC3 dUC3 Ic
V - 8) On a une charge de condensateur à courant constant donc comme Ic =C dt dt
=
C
Ic x t
donc UC3=
C3
V - 9) on a la vitesse qui correspond à la variation de UC3 donc vitesse = 400 E-6 / 100 E-6 =4 V/s
V - 10) si T est saturé U7 = VCEsat = 0 V
V - 11) courbes
V - 12)

VI Etude de la détection de présence R17


VI - 1) R16 et R17 sont en série , un diviseur de tension donne E4- = U
R17 + R16 CC
VI - 2) E4- = (240 x 5) / ( 240 + 10 ) = 4,8 V
VI - 3) DL2 s’allume si la sortie est à l’état haut dons si E4+ > E4- donc si U7 > 4,8 V
VI - 4) La LED s’allume après une impulsion de U6 ( 100 ms ) plus le temps de montée pour
atteindre 4,8 V soit 1,2s donc après 1,3s , il faut donc un délai minimum entre deux salves de 1,3s ce
qui correspond à une fréquence de 47 Hz le pouls doit donc battre à des fréquences inférieures .

VII Etude de la signalisation sonore


VII - 1) τ = R19C4 =104 x 10-7 =1 ms
VII - 2) C4 se charge sous tension constante donc de manière exponentielle et tend vers UCC
VII - 3) La valeur ne sera pas atteinte car lorsque UC4 atteint VH la porte CI3 bascule
UCC - VB 5- 1
VII - 4) ∆t = R19C4ln ∆t = 10-3ln ∆t = 0,69ms
UCC – VH 5– 3
VII - 5) C4 se décharge sous tension constante donc de manière exponentielle et tend vers 0
VII - 6) La valeur ne sera pas atteinte car lorsque UC4 atteint VB la porte CI3 bascule
0 – VH 0- 3
VII - 7) ∆t = R19C4ln ∆t = 10-3ln ∆t2 = 1,1ms
0 – VB 0– 1
VII - 8)
VII - 9) la période est égale à ∆t + ∆t2 donc T = 1,79 ms et la fréquence f = 1/T =558 Hz

VII - 10) si U9 = 0V alors T2 est bloqué si U9 = 5 V alors T2 est saturé

VII - 11) si T2 est bloqué c’est un interrupteur ouvert U10 = 0V


si T2 est saturé c’est un interrupteur fermé VCEsat = 0V donc U10 = 5 V

VIII Synthèse

Vous aimerez peut-être aussi