Vous êtes sur la page 1sur 1

Prosper Mérimée est né le 28 Septembre 1803 à Paris et mort le 23 Septembre 1870 (à 67 ans), souffrant d’asthme, pendant une cure à Cannes. C’est un écrivain nouvelliste et romancier. Il est aussi historien et archéologue. Prosper est issu d'une famille bourgeoise et cultivée. Sa mère, Anne Moreau était portraitiste, elle enseignait aussi l'art. Son père, Léonor Mérimée fut professeur de dessin à l'école polytechnique et sera plus tard secrétaire perpétuel de l'école des Beaux-arts. Prosper apprit de nombreuses langues : l’Arabe, le Russe, le Grec et l’Anglais. Ce fut l’un des premiers traducteurs de la langue russe en français. Il fit aussi des études de droit et de philosophie. Il étudia au lycée Napoléon puis il obtint sa licence en 1823. La même année, il fut exclu du service militaire pour faiblesse de constitution. Tout de même, en 1830, il fut incorporé à la Garde Nationale. À l'aube du mouvement romantique, il se lie avec Stendhal qui devient son ami, malgré leur différence d'âge. Mérimée est fasciné par le théâtre, qu'il rêve de révolutionner. Il publie d'ailleurs en 1825 et 1827des œuvres sous d'autres noms que le sien, ce que l'on qualifie encore de mystifications littéraires comme son Théâtre de Clara Gazul (1825). Il prend ses distances avec les milieux littéraires quand il est nommé inspecteur des monuments historiques, charge qu'il exercera avec talent et efficacité. Son métier, ses voyages l'amènent tout naturellement vers le genre du roman historique (Chronique du règne de Charles IX, 1829), mais c'est dans celui de la nouvelle pittoresque et colorée qu'il triomphera durablement, de Mateo Falcone (1829) à Carmen (1845). Sa curiosité « d'antiquaire » le conduira à tâter aussi du genre fantastique avec des nouvelles comme La Vénus d'Ille (1837). La Venus d’Ille écrite en 1835 et publiée en 1837 est une nouvelle fantastique. Prosper Mérimée en a eu l’idée en faisant un voyage dans le Roussillon en 1834. Il avait alors découvert un site antique où des fouilles archéologiques avaient révélé un temple antique dédié à Vénus. Durant 30 ans, il publie une vingtaine de nouvelles. Cédant à la mode romantique pour l'histoire, il se spécialise dans un genre historique. Mérimée confirmera aussi son inspiration pour le fantastique ce qui lui vaut, en 1884, d'être élu à l'Académie Française. Prosper connaissait personnellement le couple royal. En 1853, il fut nommé sénateur. Tableau récapitulatif :

En 1853, il fut nommé sénateur. Tableau récapitulatif : -Naissance : le 28 septembre 1803 à

-Naissance : le 28 septembre 1803 à Paris.

 

-Décès : le 23 septembre 1870 à Cannes suite à une maladie.

 

-Activité : Écrivain, historien et archéologue français du XIX° siècle.

-Nationalité :

-Nationalité :

France.

-Principales œuvres :

 

1825

Le théâtre de Clara Gazul

1834

Les Ames du purgatoire

1827

La Guzla

1837

1829

Chronique du temps de Charles IX Mateo Falcone Le carrosse du Saint-Sacrement L'enlèvement de la Redoute

1840

Notes d’un voyage en Corse Colomba

1841

Essai sur la guerre sociale

1845

Carmen

1832

Lettres à une inconnue

1849

La Dame de pique

1833

La double méprise

1868

Lokis

de pique 1833 La double méprise 1868 Lokis Mohammed Bouchriha. Lycée Ibn Sina. Marrakech. E-mail :
de pique 1833 La double méprise 1868 Lokis Mohammed Bouchriha. Lycée Ibn Sina. Marrakech. E-mail :

Mohammed Bouchriha. Lycée Ibn Sina. Marrakech. E-mail : bouchrihamed@gmail.com

Francaislycee_Marrakech

https://sites.google.com/site/francaislycee/

Page 1