Vous êtes sur la page 1sur 52

TERMINALE S

Cours de Mathématiques

Math-Performance 2006-2007

1

Math-Performance -- Math-Performance -- Math-Perform

TABLE DES MATIERES

Chapitre 1

Limites de suite et de fonction

page 4

Chapitre 2

Continuité et tableau de variation

page 10

Chapitre 3

Dérivation

page 12

Chapitre 4

Introduction de la fonction exponentielle page 1 5

Chapitre 5

Fonctions logarithmes et exponentielles page 18

Chapitre 6

Suite numérique

page 21

Chapitre 7

Intégration

page 27

Chapitre 8

Intégration et dérivée

page 29

Chapitre 9

Equation différentielle

page 32

Chapitre 10 Nombres complexes

page 33

Chapitre 11 Produit scalaire dans l’espace

page 39

Chapitre 12 Droites et plans de l’espace

page 42

Chapitre 13 Conditionnement et indépendance

page 46

Chapitre 14 Loi de probabilité

page 49

2

Math-Performance -- Math-Performance -- Math-Perform

Avant propos

Vous trouverez dans cet ouvrage édité par Math Performance, le cours complet de Terminale S conforme au

programme officiel de l’éducation nationale.

Vous pouvez télécharger ou imprimer ce cours pour une utilisation privée ou collective uniquement.

3

Math-Performance -- Math-Performance -- Math-Perform

Chapitre 1

Limites de suite et de fonction

1. Limite d’une suite

Définition

Soit U n une suite de nombres réels.

n

n

On dit que U admet une limite finie L et on note lim u L , si tout intervalle ouvert

n

contenant L contient tous les termes de la suite à partir d’un certain rang.

n

n

On dit que U admet une limite égale à et on note lim u , si pour tout réel

n

A , l’intervalle A , contient tous les termes de la suite à partir d’un certain rang.

n

n

On dit que U admet une limite égale à et on note lim u , si pour tout réel

n

B , l’intervalle , B contient tous les termes de la suite à partir d’un certain rang.

Exemples

1 a n a 2
1
a
n
a
2

1

2 converge vers 0.

n

La suite de terme général u

n

1

n

2

En effet tout intervalle qui contient zéro, contient aussi l ’intervalle a , a avec a 0 et u

n

a , a

donc tous les termes de la suite u sont contenus dans l’intervalle a , a à partir du rang n vérifiant

n

0

n 0 1 a . Ainsi la suite u converge vers 0.

n

n

La suite de terme général u

n admet une limite égale à

2

En effet n A est équivalent à n A . L’intervalle A ; contient toutes les valeurs

lim

n

n

n à partir du rang n 0

vérifiant n 0 A donc

Propriété

Une suite croissante non majorée tend vers l’infini.

Démonstration

non majorée tend vers l’infini. Démonstration Soit u n une suite croissante non majorée et A

Soit u n une suite croissante non majorée et A un nombre positif. u n’est pas majorée alors, il existe p tel que

p A. Tous les termes de la suite appartiennent à

l’intervalle A , à partir du rang p. Ainsi lim u

n

u p A or u est croissante donc pour tout n p u

n

n

n u

n

Exemple

est croissante donc pour tout n p u n n n u n Exemple La suite

La suite n 2 est croissante et n’est pas majorée, on en déduit alors lim u

n

n

Théorème des gendarmes

Soient u n , v et w trois suites vérifiant à partir d’un certain rang

n

n

u n v n w

lim u n L

n

n

et lim w n L

n

alors

n

lim v L

n

4

Math-Performance -- Math-Performance -- Math-Perform

Exemple

sin n Soit u n n 1 lim n
sin n
Soit u n
n
1
lim
n

, (avec n 0 ), on a 1 sin n 1 alors

1

sin n

1

 
 

n

n

n

1

n

0 alors lim

n

sin n

n

0

n 0 et lim

n

2. Limite d’une fonction

Définition

Soit f une fonction définie sur D

f

x

a

On dit que la fonction f admet une limite L appartenant à en a et on note lim f x L

si pour tout intervalle ouvert contenant L , f x appartient à pour x appartenant à D

suffisament proche de a .

Il est équivalent d’écrire: Pour tout intervalle ouvert contenant L , il existe un intervalle I

contenant a tel que pour tout x appartenant à I , f

f

x .

x

On dit que la fonction f à pour limite L appartenant à en et on note lim f x L

si tout intervalle ouvert contenant L contient toutes les valeurs de f x pour x assez grand.

Il est équivalent d’écrire: Pour tout intervalle ouvert contenant L ; il existe A appartenant

à D f tel que pour tout x appartenant à A . f x appartient à

On dit que la fonction f a pour limite en et on note lim

x

f x

si pour tout réel A l’intervalle A , contient toutes les valeurs de f x pour x assez

grand.

On dit que la fonction f a pour limite en et on note lim

x

f x

si pour tout réel B l’intervalle

, B contient toutes les valeurs de f x pour x assez grand.

Exemple

lim x I
lim
x
I

Montrer que lim 2 x 3 5

x 1

f x 5 2 x 3 5 2 x 2 2 x 1 ,

En posant γ

M ; si x M alors f x I.

Soit ε 0 on a f x 5 ε dès que 2 x 1 ε , soit x 1

ε

2

ε

2

alors, pour tout ε 0 il existe γ 0 tel que x 1 γ implique f x 5 ε

x 2 , en effet pour tout M 0 , f x M si x 2 M, si x

M donc pour tout intervalle

Théorème des gendarmes

Soient f , g et h trois fonctions vérifiant

g

x

f

x

lim a h x b

x

h x lim a g x b

x

alors lim f x b

x

a

Exemple

x
x

Or lim

sin x

en

Déterminer la limite de

x

2

1 2 sin x

2

1

Pour tout x 0 1 sin x 1 et donc

1

2 0 et lim

1

x

x

x

2 0 . D’après le théorème des gendarmes lim

x

2

x

x

x

sin x

x

2

0 .

5

Math-Performance -- Math-Performance -- Math-Perform

3. Opération sur les limites

On notera FI pour forme indéterminée, représente soit soit

Si f a pour limite Si g a pour limite l l l l Alors
Si f a pour limite
Si g a pour limite
l
l
l
l
Alors f g a pour limite
l l
FI
Si f a pour limite Si g a pour limite l l 0 l 0
Si f a pour limite
Si g a pour limite
l
l 0
l 0
l 0
l 0
0
l
Alors f g a pour limite
ll
FI
Si f a pour limite Si g a pour limite l l 0 l l
Si f a pour limite
Si g a pour limite
l
l
0
l
l
0
l
0
l
0
l
0
0
0
l Alors f a pour limite FI FI g 0 l
l
Alors f a pour limite
FI
FI
g
0
l

Attention 0 0, il s’agit bien d’une forme indéterminée, par exemple la limite de f x

correspond à ce cas mais lim f x 1

x

1

x

x en

4. Fonction rationnelle polynomiale au voisinage de l’infin i

Théorème

Au voisinage de ou un polynôme se comporte de la même façon que ses termes de plus

haut degré.

Au voisinage de ou une fonction rationnelle dont le numérateur et le dénominateur

sont des polynômes se comporte de la même façon que ses termes de plus haut degré.

Exemples

lim x
lim
x

4 x 4 x 3 x 2 1 lim

x

x 3 2 x 1

3

3 x x

2

4 x 4

Calculer lim

x

x 3 2 x 1

3 x 3 x

1

Au voisinage de la limite de

On obtient donc lim

x

est la même que la limite de la fonction

x 3 2 x 1

3 x 3 x

3

x

3

1

3

x 3

3

5. Limite d’une fonction composée

Théorème

Soit f une fonction définie sur un intervalle I , g une fonction définie sur f I , a un élément de I

ou une borne de I , l et l deux réels, ou ou .

Si lim a f x

l

x

alors lim

x

a

f x

l

lim

X

l

g X

l

g Æ

6

Math-Performance -- Math-Performance -- Math-Perform

Exemples

1 Déterminer lim 4 x x 1 lim x 4 4 1 x lim 4
1
Déterminer lim
4
x
x
1
lim x 4 4
1
x
lim
4 2
x
lim 4 X 2
x
X
2
Déterminer lim
x
3 x 2
x
lim
x
2 3 x 2
x
2
lim
x
3 x 2
lim
x
X
X
1
Déterminer lim
x
x 1
1
x
1
Etudions le signe de x 1 :
x 1
0
lim x 1 0
et
x 1 0
x
1
1
x
1
1
lim
lim
x
x
1
1
x
1
X
X
0
X
0
lim x 1 0
et
x 1 0
x
1
1
x
1
1
lim
lim
x
x
1
1
X
x
1
X
0
X
0
x 5
x 5
1
Déterminer lim
. On transforme
sous la forme x 5
2
2
2
x
x 5 x 6
x 5 x 6
x 5 x 6
2
x
2
3
2
Etudions le signe de x 5 x 6 :
2
x
5 x 6
2
lim x 2 5 x 6 0,
x 5 x 6 0
x
2
1
x
2
lim
1
2
x
5
lim
x
x 5 x 6
2
lim
x
2
X
0
X
2
x
x 5 x 6
2
X
0
x
2
lim x
5
3
x
2
x
2
2
lim x 2 5 x 6 0,
x 5 x 6 0
x
2
1
x
2
lim
1
2
x
5
lim
x
x 5 x 6
2
lim
x
2
X
0
X
2
x
x 5 x 6
2
X
0
x
2
lim x 5 3
x
2
x
2

6. Comparaison au voisinage de

Théorème

Soient f et g deux fonctions.

Si: pour tout x d’un intervalle b , , f x g x

x lim g x

alors lim

x

f

x

Exemple

2
2

x 0 1 x x or lim x alors lim

x

x

1 x 2

7

Math-Performance -- Math-Performance -- Math-Perform

7. Asymptote

Théorème

7. Asymptote Théorème La droite d’équation y b est asymptote horizontale à en (respectivement en )

La droite d’équation y b est asymptote horizontale à en (respectivement en )

x f x b (respectivement si lim f x b )

si lim

x

x b (respectivement si lim f x b ) si lim x La droite d’équation x

La droite d’équation x a est asymptote verticale à si lim

x

a

ou si lim

x

a

f x

f x

verticale à si lim x a ou si lim x a f x f x La

La droite d’équation y ax b avec a 0 est asymptote oblique à en (respective-

ment en ) si lim

x

f x ax b 0 (respectivement lim

x

f x ax b 0)

Exemple

lim x f x ax b ℄ 0) Exemple 1 La fonction d’équation y f x

1

La fonction d’équation y f x x 1

1

1

x

x

x

admet une asymptote oblique d’équation y x 1 . En effet f x

1

x

0 et donc lim f x x 1 0 ainsi y x 1 est

x

x 1 x 1 x 1

x

or lim

asymptote oblique à la courbe.

8. Composée d’une suite et d’une fonction

Théorème

Soit la fonction f et la suite u n . Si lim

n u n a et lim a f x b alors lim

x

n

f u n b

Exemple

lim a f x b alors lim x n f u n b Exemple Soit u

Soit u n 1

1

n

2

lim

n

1

n

2

0 et lim

x 0

1 x 1 alors lim

n

1

1

2 1

n

9. Limite d’une fonction comportant des "racines"

Méthode Rechercher la limite d’une fonction comportant des "racine s" est souvent délicat. Une forme
Méthode
Rechercher la limite d’une fonction comportant des "racine s" est souvent délicat. Une forme in-
déterminée peut apparaître. ll convient alors de transformer la fonction de manière à lever l’indé-
termination.
La transformation la plus courante consiste à multiplier pa r la quantité conjuguée:
a
a
b
a b
b
a b
a
b
a
b
Il suffit alors d’exploiter cette expression pour lever l’indétermination.
Une autre transformation consiste à factoriser sous la racine:
ab c ad e
a b
c
a
a d
e
a
a
b
c
a
d
e
a

8

Math-Performance -- Math-Performance -- Math-Perform

Exemples

Calculer lim 2 x 1 x 1 x Au voisinage de l’infini x 0 alors
Calculer lim
2 x 1
x 1
x
Au voisinage de l’infini x 0 alors
1
1
1
1
2 x 1
x 1
x
2
x
1
x
2
x
1
x
x
x
x
1
1
x
2
1
x
x
1
lim
2
x
x
2
1
1
lim
2
1
2
1
1
1
1
x
x
lim
x
2
1
x
lim
1
1
x
x
x
x
x
lim
x
x
ainsi
lim
2 x 1
x
1
x
Calculer lim
x 1
x 2
x
On multiplie l’expression par la quantité conjuguée, on obt ient:
2
2
x 1
x
2
x
x 2
x 1
x 2
1
x 2
x 1
x
x
2
x 1
x 2
1
x 1 x 2
x
x
2
1
1
x
x
2
1
lim
x 1 x 2
x
1
lim
0
1
lim
0
x 1
x 2
x
X
X
ainsi
lim
x
1
x 2 0
x
2
Calculer lim
x
x 2 2 x
x
Au voisinage de l’infini x 0 alors
1
2
1
2
1
2
2
2
x 2 x 2 2 x
x
1
2 x
x
1
1
2 x
2
2 x x
x
x
x
x
2
x
x
2
Or au voisinage de x x on obtient alors:
1
2
1
2
x 2 x 2 2 x
x
1
2 x x
1
2
x
2
x
x
2
x
1
2
lim
1
1
1
2
2
x
x
x
lim
1
1
1
2
x
2
x
lim
X
1 1
lim
1
2
1
x
2
x
x
x
X
1
lim
2
2
x
lim
x
x
1
2
On en déduit alors que lim
x
1
2
2
x
x
x
2
ainsi
lim
x
x 2 2 x
x

9

Math-Performance -- Math-Performance -- Math-Perform

Chapitre 2

Continuité et tableau de variation

1. Continuité

Définition

Soit f une fonction définie sur un intervalle I et a un élément de I

f

définie sur un intervalle I et a un élément de I f est continue en un

est continue en un point a si lim

x

a

f x f a

Théorème

Toute fonction construite par composition ou opération à pa rtir de fonctions polynômes ou trigo-

nométriques est continue.

Remarque

polynômes ou trigo- nométriques est continue. Remarque Soit f la courbe représentative de la fonction f

Soit f la courbe représentative de la fonction f sur un intervalle I alors f est continue sur I signifie que l’on peut

tracer f sur I sans lever le crayon

Exemples

peut tracer f sur I sans lever le crayon Exemples continue. f x x 2 est

continue.

f x x 2 est continue sur

La fonction f définie par f x E x

E x désigne la partie entière de x n’est pas

y 0 x
y
0
x

2. Théorème des valeurs intermédiaires

Théorème

Soit f une fonction définie et continue sur un intervalle I . Soient a et b deux nombres réels appar-

tenant à I . Pour tout réel k compris entre f a et f b , il existe au moins un réel c compris entre a

et b tel que f c k

Corollaire

Si f est une fonction continue strictement monotone sur a , b

alors pour tout réel k compris entre f a et f b , l’équation

f x k a une solution unique dans a ; b

Démonstration

f

f

y b k a x 0 a c b
y
b
k
a
x
0 a c
b
tout x et
tout x et

Soit f strictement monotone (On peut supposer par exemple qu e f est strictement croissante ce qui signifie que pour

x appartenant à a , b x x implique f x f x .) Soit k appartenant à f a , f b alors d’après le

théorème des valeurs intermédiaire il existe c appartenant à a , b tel que f c k. Supposons qu’il existe un autre

c c vérifiant f c k alors l’hypothèse de stricte monotonie est contredite. L’ équation f x k admet donc une

unique solution dans a ; b

10

Math-Performance -- Math-Performance -- Math-Perform

Corollaire

Si f est une fonction continue strictement monotone sur a ; b ( b ou
Si f est une fonction continue strictement monotone sur a ; b ( b ou ) alors pour tout
réel k compris entre f a et lim f x , l’équation f x k a une solution unique dans a ; b .
x b
On pourra chercher la solution de l’équation f x k par dichotomie ou balayage avec la calcu-
latrice.
Exemples
3
Soit f x x 2 x 1 .
2
Montrer que f x 0 admet une seule solution α , encadrer α à 10
près. en déduire le signe de f .
x
α
f
3 x 2 2 .
x
f
f
est donc strictement croissante sur .
x
De plus lim f x et lim
f
x .
x
x
f
0
x
On dresse le tableau de variation ci contre:
f
est continue strictement croissante sur , l’image de par f est or 0 nous pouvons donc conclure que
f
x 0 admet une unique solution dans notée α .
2
Pour encadrer
α à 10
près, nous utilisons un tableau de valeurs, obtenue au moyen d’une calculatrice.
f
1 2 et f 0 1 alors α 1; 0
f
0,5 0,125 et f 0,4 0,136 alors α 0,5; 0,4
f
0,46 0,017336 et f 0,45 0,08875 alors α 0,46; 0,45
f
est continue strictement croissante sur et f α 0 ainsi pour tout x ; α
f x 0 et pour tout
x
f x 0
℄ α ;
x 5
3
1
5
f est la fonction continue définie sur
5; 5 dont le
10
8
tableau de variation est représenté ci contre:
f x
2
Déterminer le nombre de solution de f x 0 .
5
D’après le tableau de variation de f , f est continue strictement croissante sur 5; 3 ℄ or 0 5; 10 .
L’équation f x 0 admet une unique solution dans 5; 3
f
est décroissante sur 3; 1 et f 1 2 donc pour tout x 3; 1 f x 2 . L’équation f x 0 n’a pas de
solution dans 3; 1
f
est croissante sur 1; 5 et f 1 2 donc pour tout x 1; 5 f x 2 .
L’équation f x 0 n’a pas de solution dans 1; 5
L’équation f x 0 admet donc une unique solution.
Considérons la fonction f définie pour tout x 2;
1
2
2
par f x
x x 2
Montrer que l’équation f x 1 admet une unique solution.
2 x 1
1
f
est dérivable sur
2;
2 Or pour tout x 2;
1
2
et f
x
f x 0
2
2
x 2 x
1
1
f
est continue et strictement croissante sur
2; 2 et l’image de x 2; 2 est f x 0; 5 or 5
2
2
5
1,12 ainsi 1
0;
L’équation f x 1 admet alors une unique solution.
2

11

Math-Performance -- Math-Performance -- Math-Perform

Chapitre 3

Dérivation

1. Rappels de première

Définitions

Soit y f x une fonction de courbe représentative .

f

f x 0 f x x x 0 x x 0
f x
0
f x
x x
0 x x
0

est dérivable en x si lim

0

est un nombre A appartenant à .

dy

dx

.

Ce nombre est appelé nombre dérivé noté A f x

f est dérivable sur I si pour tout x appartenant à I , f est dérivable en x .

0

Le nombre dérivé f x est égal au coefficient directeur de la droite tangente à la courbe au

point d’abscisse x .

Une équation de la droite tangente à la courbe au point M

d’abscisse x 0 est :

0

0

0

y

f

x 0 x

x

0 f x 0

Propriété 1

La définition de la dérivée peut se traduire de la façon suivante :

Si f est dérivable en a alors f x f a x a f a x a ε x avec lim

x

a ε x 0.

Cela signifie que lorsque x est proche de a alors une approximation de f x est f a x a f

On parlera alors d’approximation affine de f .

x a ε x représente l’erreur commise lorsque l’on remplace f x par f a x a f a

a

Propriété 2

Soit f une fonction dérivable sur un intervalle alors

Si f x 0 pour tout x appartenant à alors f est constante sur .

Si f x 0 (resp f x 0) pour tout x appartenant à alors f est croissante sur . (resp

f est strictement croissante sur .)

Si f x 0 (resp f x 0) pour tout x appartenant à alors f est décroissante sur . (resp

f est strictement décroissante sur .)

Soit f une fonction dérivable sur un intervalle ouvert .

Si f admet un extremum local en x alors f x 0.

0

0

Soit f une fonction dérivable sur un intervalle ouvert et x un réel de .

0

Si la fonction dérivée s’annule en x en changeant de signe alors f admet un extremum local

en x 0 .

0

Propriété 3

Soient u et v deux fonctions dérivables sur un même intervalle et k un nombre réel alors :

u v est dérivable sur et u v

x u x v x

u v est dérivable sur et u v

est dérivable sur et k u

x u

x v x u x v x

x

k u

x

k u

Si v ne s’annule pas sur alors

u

est dérivable sur et

v

u v x u u x v x v x x v 2 x
u
v x
u
u x v
x v x
x
v
2
x

Soit f x ax b une fonction affine telle que f appartienne à l’ensemble de définition

de u alors

u ax b

a . u ax b

12

Math-Performance -- Math-Performance -- Math-Perform

2. Etude de la fonction tangente

Etude de la fonction tangente

Etudions la fonction f x tan x . sin x f tan x x cos
Etudions la fonction f x tan x .
sin x
f
tan x
x
cos x
π
f
est continue dérivable sur les valeurs de x telles que cos x 0 soit x
k π
k
2
π
f
est continue dérivable sur I
k π k
2
sin x π
sin x
sin x
x I , x π I f x π
tan x f x
cos x π
cos x
cos x
π π
ainsi f est périodique de période π , on fera une étude sur
2
; 2
sin x
sin x
x I , x I et f x tan x
tan x f x
cos x
cos x
π
π
π
ainsi f est impaire. Si x 0;
alors x
; 0 d’où étude sur 0;
2
2
2
π
La courbe représentative de f sur I s’obtient à partir de la courbe représentative de f sur 0;
,
2
en faisant une symétrie par rapport à l’origine et ensuite en reportant la courbe obtenue sur des
intervalles de longeur
π .
2
2
cos x sin x
1
2
x
0; π f
ainsi f
1 tan x
x
x
2
cos x
2
cos x
2
π
x 0; π f x 0 donc f est strictement croissante sur 0;
2
2
π
Etudions la limite de f en
:
2
lim cos x 0 et
cos x 0
x π
2
1
x π
2
lim
1
π
cos x
sin x
lim
x
2
π
lim
X
x
X 0
X 0
2
π
cos x
x
2
π
lim sin x 1
x
2
π
x
2
π
x
2
π
Ainsi f admet une asymptote verticale d’équation x
2
Courbe représentative de f sur
π
3 π
; π
2
2
; 2
π 2
π
π
3 π
Tableau de valeur
2
2
2
π
π
π
x
0
6 4
3
3
tan x
0
3
3 1

13

Math-Performance -- Math-Performance -- Math-Perform

3. Dérivation d’une fonction composée

Théorème

Soit g une fonction définie sur tel que g appartienne à l’ensemble de définition d’une fonc-

tion f alors f Æ g

x g

x

f

g x

Exemple

f alors f Æ g x g x f g x Exemple 2 Soit f la

2

Soit f la fonction définie par f x sin x x alors f

x

2 x 1 cos x

2 x

4. Tableau récapitulatif des dérivées usuelles

Dans ce tableau vous trouverez deux nouvelles fonctions (ln x et e ) dont les dérivées sont à connaître et qui

seront étudiées ultérieurement.

x

Fonction: f(x)= Dérivée: f’(x)= Fonction: f(x)= Derivée: f’(x)= k 0 k n 1 n n
Fonction: f(x)=
Dérivée: f’(x)=
Fonction: f(x)=
Derivée: f’(x)=
k
0
k
n 1
n
n 1
x n
n
nx
u x
nu x u
x
u
x
1
1
1
u
2
x
x 0
x
2
u x 0
x
u x
1
n 1
nu x
n
n 1
n
x
n
x 0
u x 0; n
x
u x
u
n 1
x
u
x
1
x
2
u x
x 0
u x u x 0
2
x
sin x
cos x
sin u x
u x cos u x
cos x
sin x
cos u x
u x sin u x
1
u
ln x
x
x 0
ln u x u x 0
x
u x
x
u
u x
e x
e
e
x
u x e
1
u
tan x
2
tan u x
1 tan x
x
2
cos x
2
cos u x

14

Math-Performance -- Math-Performance -- Math-Perform

Chapitre 4

Introduction de la fonction exponentielle

1. Méthode d’Euler

Méthode

La désintégration nucléaire du radium est une notion traité e en physique en classe de
La désintégration nucléaire du radium est une notion traité e en physique en classe de terminale S.
Si N t désigne le nombre d’atome de radium présent à l’instant t , nous savons que N t aN t avec a
une constante positive. (se reporter au cours de physique.)
Connaissant N 0
N 0
, on souhaite tracer la courbe représentative de N , de manière à pouvoir visualiser
la désintégration du radium en fonction du temps.
Ce problème revient à déterminer la courbe représentative d e N vérifiant N
aN et N 0
N 0
La méthode d’Euler permet d’obtenir une construction appro chée de la courbe représentative de N .
L’objet de ce paragraphe est la résolution d’un problème plus simple: Faire une construction approchée de
la courbe d’une fonction f vérifiant f f et f 0 1.
La méthode que nous allons utiliser est la méthode d’Euler dé crite dans les lignes suivantes:
L’intervalle sur lequel nous étudions la courbe est 0; 1 ℄
Considérons l’intervalle 0; 1 ℄ que nous découpons de la façon suivante:
x 0
0; x 1 0 h ; x x h ;
; x
x h ;
x 1. On prendra h 0,2 et ensuite h 0,1.
2
1
k 1
k
n
f
est dérivable alors l’approximation affine de f a h est f a h f a avec h proche de 0
On peut écrire f a h f a h f a
Ainsi dans notre cas, si on prend a x
k
f x k
f x h f x
k
k
h
f x h f x
car
f
f
k
k
1 h f x k
or x k h x k 1 on a alors f x
k ,
k 1
1 h f x
Nous avons alors
f x 1 1 h f x 0 1 h f 0 1 h
2
f x 2 1 h f x 1 1 h 1 h 1 h
k
ainsi de proche en proche on obtient: f x
k 1 h
Ainsi si h 0,1 on construit la courbe point par point
Ainsi si h 0,2 on construit la courbe point par point
à partir des points M x ; f x dont les coordonnées
à partir des points M x ; f x dont les coordonnées
k
k
k
k
sont obtenues dans le tableau ci dessous:
sont obtenues dans le tableau ci dessous:
x
0
0,1
0,2
0,3
0,4
0,5
x k
0
0,2
0,4
0,6
0,8
1
k
k
f
x
1
1,1
1,21
1,33
1,46
1,61
f x k 1,2 k
1
1,2
1,44
1,72
2,07
2,48
k
1,1
x
0,6
0,7
0,8
0,9
1
k
k
f
x
1,77
1,95
2,14
2,36
2,59
k
1,1
j
j
0
i
0
i
Avec un pas h de plus en plus petit le tracé de la courbe est de plus en plus proche de la fonction f .

15

Math-Performance -- Math-Performance -- Math-Perform

2. Fonction exponentielle

Théorème

Si f est une fonction dérivable non nulle sur vérifiant f x y f x f y avec x et

y alors

f 0 1 et pour tout réel x

f x k f x k f 0

Démonstration

f f a
f
f a

0 alors a f a 0

0 f a f 0 soit f a f a f 0 or f a 0 alors f 0 1

Supposons x fixe alors f x y f

x y et f x f y f x f y

x f x f 0

donc f x y f x f y , en particulier si y 0 , f

Théorème et définition

Il existe une unique fonction f dérivable et strictement positive sur telle que f f et f 0 1

Cette fonction est appelée fonction exponentielle On la note f x exp x e x

Démonstration

et Il
et
Il

On admet l’existence d’une fonction f vérifiant f f et f 0 1 .

Montrons l’unicité de f . Soit g une autre solution de f

g f g f

2

or g

g et f

g

x

f

x

1 soit g f

f et f 0 1 alors g g et g 0 1 Soit h g définie

f

f

alors h

0

g f g f

g

2

f

0

f

0

1

0 .

dérivable sur alors h

f

s’ensuit que h est une fonction constante égale en particu lier à h

Nous obtenons donc h x

Théorème

Soit k un nombre réel Il existe une unique fonction f dérivable et strictement positive sur telle que f k f et f 0 1. Cette fonction est e kx

3. Propriété de la fonction exponentielle

Propriétés

La fonction exponentielle est strictement croissante sur

x Pour tout réel x e 0 a b Pour tout réel a et b
x
Pour tout réel x
e 0
a
b
Pour tout réel a et b
e e est équivalent à a b

Pour tout réel a et b

b

e e est équivalent à a b

a

La fonction exponentielle est dérivable sur et pour tout réel x e

x

e

x

Si u dérivable alors e

u

u e

u

Pour tout réel x et y

e

x y

x y

e e

Pour tout réel x

1 x e e x
1
x
e
e
x

Pour tout réel x et y

x e x y e y e
x
e
x y
e
y
e

Pour tout réel x et tout n

e

x n

e

nx

16

Math-Performance -- Math-Performance -- Math-Perform

4. Tracé de la fonction

e 1 0 1
e
1
0
1

5. Etude des limites

Propriétés

x

x

e

lim e x 0

lim

x

lim

x

0

e x

1

x

1

lim

x

lim

x

e

x

x

e

x

n

x