Vous êtes sur la page 1sur 1

CGT

EIC PRG

UNSA

Ce jour, mardi 17 Septembre 2013, lors de la runion plnire des dlgus du personnel. La direction nous a tmoign de manire spectaculaire limportance du mpris quelle porte aux cheminots de lEIC PRG. Devant limportance de lactualit, quil sagisse des vnements de Brtigny, de la rforme ferroviaire ou de celle des retraites, les dlgus du personnel ne peuvent plus accepter de recevoir en dernires minutes les documents essentiels, pralables au minimum dchange. A lunanimit les dlgus du personnel, visiblement les seuls concerns par le dialogue social, ont demand une suspension de sance afin de dcider de la marche suivre. A lissue de cette coordination, nous avons prsent une demande des plus simples (voir dclaration) : quun minimum de documents indispensables des rapports constructifs soit remis pralablement aux sances. Dogmatiquement, le directeur, a refus sans aucune justification valable (sans doute quelque raisonnement obscur dont il est seul maitre), la moindre discussion sur nos demandes. Face ce comportement injustifiable et injustifi, lunanimit encore, les dlgus ont dcid de mettre fin aux apparences en quittant la sance. Ci-joint la dclaration commune des DP du 17 septembre 2013 : Monsieur le directeur de lEIC de PRG Les dlgations UNSA Cheminot, CGT dplorent la qualit du dialogue social sur lEIC PRG. En effet lexigence dun dialogue social constructif ne peut trouver pour rponse le faible niveau dinformation actuel, et la manire dont elle est communique aux dlgus du personnel. Cette situation est contraire aux promesses de Guillaume Ppy. En dpit de nos sollicitations rptes et motives, vous avez choisi dignorer les requtes suivantes en information pralable dont voici une liste non exhaustive : - Etat 4293 - Etat 4815 - Cadre dorganisation - Effectif rel et utilisable - Embauches/ point prvision - Postes non tenu(s) et fig(s) - Statistiques repos (annexe 4) - Travaux en cours et venir - Liste des postes vacants - Liste des incidents circulations sur lEIC PRG avec la date des faits, motifs des incidents et leurs dures. Mis part un refus de principe inappropri et injustifiable, il vous appartient de mettre fin, dans lintrt des cheminots, cet enttement.