Vous êtes sur la page 1sur 1

P.

4 Edito 25/06/09 19:31 Page 2

ÉDITO
Le verdict de la honte
Par Omar Brouksy

T
rois ans de prison ferme et une amende Ali Lmrabet : «A partir du moment où cette pierre
de 753 930 dirhams. Tel est le verdict vient d’un palais royal, elle devient sacrée.» Au-delà
prononcé le mercredi 24 juin par le du ridicule. La justice est en général un indicateur
tribunal de première instance de déterminant en matière de gouvernance. Elle est
Casablanca à l’encontre de Chakib en effet une référence qui indique dans quelle
Khyari, président de l’Association Rif des mesure, dans un pays donné, les responsables
droits de l’homme, basée à Nador, où ce politiques peuvent rendre compte de leur action,
militant rifain vivait jusqu’à son arrestation. Il est ce qui met en avant la question de la transparence
condamné à cette peine -surréaliste et honteuse et de la responsabilité politique. C’est pour cela
pour l’image du Maroc et du roi au nom duquel que le principe de séparation des pouvoirs, qui
les jugements sont doit révéler le degré
prononcés- parce qu’il d’indépendance de la justice,
aurait «perçu des est un critère important dans
sommes d’argent de
parties étrangères pour
Le sentiment d’égalité l’évaluation d’un système
politique. C’est ce qui
mener une campagne et de justice que le différencie un Etat de droit
médiatique visant à d’un Etat de non-droit
discréditer les efforts citoyen marocain comme le Maroc. Le fait qu’il
déployés par les autorités n’y ait pas de séparation des
marocaines dans la lutte ressentira à l’énoncé pouvoirs et que la justice
contre le trafic de marocaine soit soumise aux
drogue», peut-on lire, d’un jugement cercles politiques, donneurs
notamment, dans un d’ordres dès lors qu’il s’agit
communiqué du
équitable renforcera sa d’affaires politiques et
parquet de Casablanca.
Le président du
confiance en l’Etat. financières, décourage les
étrangers à investir au
tribunal qui a conduit Maroc. Mais il n’y a pas que
cette parodie de justice cela. Une justice
a prononcé son jugement et s’est rapidement indépendante est également un moyen
éclipsé. Des problèmes de conscience ? Peut-être. d’apaisement des rapports sociopolitiques, un
En tout cas, le procès s’est déroulé en l’absence régulateur qui permet aux tensions sociales de se
de Chakib Khyari et de son avocat Habib Hejji et, déployer dans un cadre institutionnel codifié, avec
selon les militants des ONG marocaines et une réelle prééminence de la loi. Le sentiment
étrangères, ce fut un choc, un énième choc qui d’égalité et de justice que le citoyen marocain
marquera encore une fois et négativement la ressentira à l’énoncé d’un jugement équitable
justice marocaine. Difficile de ne pas faire le renforcera sa confiance en l’Etat et favorisera son
parallèle entre ce procès et celui de la «pierre implication dans ses structures de production et
sacrée», lorsqu’un juge du tribunal de Rabat a de développement. Cela s’appelle le sentiment
exhibé une pierre en s’adressant au journaliste d’appartenance et de participation. ■

4 | du 27 juin au 3 juillet 2009 hebdomadaire