ASSOCIATION RABAT 2013

6ème Sommet Africités 2012
du 04 au 08 décembre 2012, à Dakar - Sénégal Compte rendu de la mission menée par l’Association Rabat 2013

L’Association Rabat 2013 a participé au 6ème Sommet Africités, qui s’est tenu à Dakar, du 04 au 08 décembre 2012, sur le thème de « Construire l’Afrique à partir de ses territoires : quels défis pour les collectivités locales ? », aux côtés de près de 5000

personnes issues d’une cinquantaine de pays, dont la moitié d’élus. L’Association Rabat 2013 faisait partie de l’importante délégation marocaine, conduite par Monsieur le Ministre de l’Intérieur, Mohand LAENSER, Composée de 310 personnes, cette délégation comptait près de 280 élu(e)s, Présidents de communes rurales et urbaines, d’arrondissements, de conseils provinciaux et de conseils régionaux, ainsi que des Gouverneurs, fonctionnaires, représentants d’Universités, acteurs socio-économiques des secteurs publics et privés, acteurs associatifs, experts, et autres. Au sein de la délégation marocaine, Monsieur Fathallah OUALALOU, Président de la Commune Urbaine de Rabat et Président de l’Association Rabat 2013, était accompagné d’une délégation composée de Mesdames et Messieurs :
       

Abdelmounaim MADANI, Vice Président à la Commune Urbaine de Rabat. Driss ERRAZI, Président du Conseil de l’Arrondissement Hassane. Sidi Brahim EL JOUMANI, Président du Conseil de l’Arrondissement Youssoufia. Mostafa AKEL, Président du Conseil de l’Arrondissement Souissi. Rachid ESSASSI, Vice Président à la Commune Urbaine de Rabat. Ouafae IRAQI, Conseillère à la Commune Urbaine de Rabat. Tourya CHERKANI HASSANI, Conseillère à la Commune Urbaine de Rabat. Ghizlane ELMOUJAHID, Conseillère à la Commune Urbaine de Rabat.

1

     

Hassania GHAICH, Conseillère à la Commune Urbaine de Rabat. Abdelfattah SKIR, Directeur de l’Association Rabat 2013. Mhamed AIT ALI, Chargé de Mission à l’Association Rabat 2013. Fatiha HASSANI, Chargée de Mission à l’Association Rabat 2013. Fatiha CHAHID, Chargée du Secrétariat à l’Association Rabat 2013. Elodie MARTELLIERE-SADOUK, Chargée de mission à l’Association Rabat 2013.

Première Journée : Mardi 04 décembre 2012
La première journée a été marquée par la cérémonie d’ouverture officielle du Sommet, l’inauguration du Salon Africités, l'organisation d'une table ronde inaugurale, ainsi que d’une conférence de presse de lancement. .

Lors de la cérémonie d’ouverture, présidée par le Président de la République du Sénégal, Monsieur Macky SALL, hommage a été rendu à SM le Roi Mohammed VI pour sa contribution à l’organisation d’Africités 2012. A cette occasion, Monsieur le Ministre de l’Intérieur a déclaré que la forte participation marocaine traduit l’importance qu’accorde le Royaume aux Sommets Africités, qui constituent un cadre privilégié de rencontres, de dialogue et d’échange sur des thématiques aussi essentielles que le développement et la gouvernance locale. Il a ensuite insisté sur l’idée que le Maroc, où est initié le processus de régionalisation avancée, est fortement convaincu du rôle majeur que doivent jouer les collectivités locales pour relever le défi du développement du Royaume, qui passe nécessairement par le développement des territoires. Selon Monsieur le Ministre, cette grande réforme permettra de doter les collectivités territoriales de larges pouvoirs conduisant à une autonomie de gestion accrue, tout en précisant que les transferts de compétences seront nécessairement accompagnés de transferts de ressources financières.

2

De façon plus générale, Monsieur le Ministre a rappelé la longue expérience marocaine en matière de décentralisation, puisque depuis la première charte communale de 1959, le Royaume n’a cessé de promouvoir ce modèle de gestion, qui va connaître son apogée avec la régionalisation avancée, dont la vision est portée par Sa Majesté le Roi Mohamed VI et dont les principes fondateurs ont été consacrés par la Constitution de juillet 2011.(Voir Annexe1) Lors d’un point de presse, Monsieur le Ministre de l’Intérieur a expliqué que la forte participation du Maroc au Sommet Africités de Dakar illustre la volonté du Royaume de partager son expérience et son expertise en matière de décentralisation avec les autres pays du continent africain.

Sur le Salon Africités, le Royaume du Maroc disposait du pavillon le plus important, en terme de superficie (660 m²) et de nombre de stands : 27 stands parmi lesquels ceux de l’Agence de l’Aménagement de la Vallée du Bouregreg, l’Agence du Développement de l’Oriental, l’Agence du Développement du Nord, l’Agence du Développement du Sud, le Fond d’Equipement Communal, les Centres Régionaux d’Investissement de Rabat, de Marrakech et de Casablanca, l’INDH, la Dir ection Générale des Collectivités Locales, Maroc Télécom, la CDG, l’ONEE, l’Agence AL Omrane, l’UIR, l’Université d’Ifrane, etc.).(Voir Annexe 2) Le pavillon du Maroc a été par ailleurs sans aucun doute l’espace du Salon le plus animé : démonstrations musicales et d’artisanat, distribution de thé, organisation de jeux, diffusion de publications spécifiques, réalisation d’un site web dédié à ce pavillon, organisation d’ateliers, etc.

3

UNE PRESENCE MAROCAINE MASSIVE
Après le succès d’Africités Marrakech en 2009, le Maroc a sans aucun doute, une fois de plus, marqué positivement les esprits des participants du Sommet panafricain de Dakar. En plus d’une délégation de plus de 300 personnes, d’un pavillon très vaste enrichi de nombreuses animations, le Maroc a été particulièrement remarqué à double titre :
 L’organisation de nombreux ateliers et sessions illustrant la diversité et

la qualité de l’expérience marocaine en matière de gestion locale, parmi lesquels : - « Le projet de régionalisation avancée et la consolidation de la démocratie locale ». - « L’investissement dans le capital humain par la formation au service du développement local - Quelle ingénierie pour prendre en charge l’élite politique locale? Formation des cadres et du personnel local » - « Quels financements pour les projets de développement locaux : Fiscalité locale, Transferts de l’Etat, problématique de l’autonomie financière des collectivités locales » - «La gouvernance participative et développement humain : inclusion, cohésion sociale et lutte contre la fragilité socioéconomique : cas de l’INDH» - « Le Maroc économique et social à travers les plans de développement sectoriels et les grandes stratégies nationales » - « La gestion déconcentrée de l’investissement” - « CRI un partenariat public-public au service du développement » - « Le rôle des agences de développement local dans l’appui au développement territorial » - « Coopération décentralisée : échange d’expérience, transfert de savoir faire et développement solidaire »  Une logistique essentiellement « Made in Morocco » à travers la présence du groupe Rahal qui a pris en charge la partie infrastructure de l'évènement, soit près de 10 000 m² de chapiteaux et de structures pour couvrir le site du sommet et plus de 20 000 m² d’équipement, correspondant à 600 tonnes de matériel.

4

Le stand de l’Association Rabat 2013, paré de panneaux au logo et au slogan du 4ème Congrès mondial de CGLU, a accueilli des centaines de visiteurs en quête d’informations sur cet événement. Tous ont reçu la documentation éditée à cet effet, ainsi qu’un pins et un sac au logo de Rabat 2013 ; ils ont pu visionner le film sur Rabat, diffusé en permanence sur le stand pour présenter les grands projets réalisés dans la capitale du Royaume.

Ce fut l’occasion pour les animateurs du stand, membres de l’équipe Rabat 2013, de collecter les coordonnées de ces visiteurs, en tant que participants potentiels au Sommet, qui sera organisé du 1er au 4 octobre prochains. (Voir Annexe 3) L’Association Rabat 2013 a par ailleurs profité de sa présence à Africités pour interviewer de nombreuses personnalités associées à CGLU, sur le thème du Sommet de Rabat, afin de les diffuser dans les prochaines semaines sur le site web de Rabat 2013 (www.rabat2013.com). Seront ainsi prochainement visibles en ligne les Maires de Istanbul, Hararé, Stuttgart, de Nouakchott, le Président de l’Association des Authorités locales du Kenya, le Président de Cités Unies France ainsi que son Président d’honneur, le Secrétaire Général de CGLU, etc. Le stand de Rabat 2013 a reçu la visite de Monsieur le Ministre de l’Intérieur, et celle d’autres personnalités, tels que Mohamed SAJID, Maire de la ville de Casablanca, Monsieur Bertrand DELANOË, Maire de la ville de Paris, le Maire de Stuttgart, de Brazzaville, des hauts fonctionnaires africains, des experts, des hommes d’affaires, des universitaires, des étudiants. En outre, le stand a été le cadre d’interviews données par Monsieur le Directeur de l’Association Rabat 2013 à des représentants de la presse marocaine et internationale.

5

Deuxième Journée : Mercredi 05 décembre 2012
Monsieur Fathallah OUALALOU, Maire de la ville de Rabat a présidé une réunion préparatoire du Congrès de Rabat, lors de laquelle il a mis l’accent sur :

Les atouts de la ville de Rabat, qui deviendra durant les quatre jours du 4ème Congrès de CGLU, la capitale des collectivités et autorités locales du monde, invitant ainsi les membres de la commission statutaire à participer aux travaux de cet événement important. Les potentialités du continent africain et plus précisément celles du Maroc qui a accompli ces dernières années des reformes majeures en faveur de la démocratie et la gouvernance locale. Des thématiques telles que l’amélioration de la qualité de vie, la gestion de la diversité, la solidarité entre les territoires ou encore, la maîtrise de l’avenir urbain.

6

Monsieur le Maire a ensuite fait une présentation de l'état d'avancement et des préparatifs du Congrès de Rabat, avant d’inviter les Secrétaire Général de CGLU et les secrétaires des diverses sections de l’organisation mondiale à prendre part à une mission préparatoire. Monsieur Josep ROIG, Secrétaire Général de CGLU a ensuite présenté l'objectif de la note d'introduction du Congrès, explicitée par son concepteur, Monsieur Yves CABANNES consultant. (Voir Annexe 4 et 5)

Nombreux sont les élus de la Ville de Rabat à avoir participé à cette réunion de présentation des préparatifs du 4ème congrès mondial de CGLU à l’issue de laquelle le Maroc et Rabat ont été félicités pour les étapes déjà accomplies et les efforts fournis pour réussir cet événement.

Monsieur Fathallah OUALALOU et Monsieur Abdelmounaim MADANI sont intervenus par ailleurs aux sessions suivantes : (Annexe 6 et 7)
     

Rencontre avec la députation de Barcelone sur les projets conjoints aux deux commissions. Réunion de la commission de la décentralisation et de l’autonomie locale. Réunion de la commission des Finances Locales pour le développement. Réunion sur l’Observatoire des Finances Locales. Structuration du réseau des professionnels des Finances Locales et création de l’Association des Directeurs Financiers des Villes Africaines. Financement des Collectivités Locales.
7

Dans la même journée, le Conseil Mondial de CGLU a organisé une réunion des commissions, ainsi qu’un débat du Bureau Exécutif auquel seuls les membres de l’Organisation ont pris part.

A la fin de cette réunion du Bureau Exécutif, Monsieur le Maire a demandé aux participants de transmettre par écrit au secrétariat de CGLU, les amendements à la note présentée le matin même par Monsieur Yves CABANNES, pour pouvoir les inclure et les présenter au cours des travaux du Conseil Mondial.

Troisième journée : Jeudi 06 décembre 2012
De nombreux temps forts ont été organisés au cours de cette journée, parmi lesquels :
 

Une session spéciale consacrée au rôle des agences de développement local dans l’appui au développement territorial. Le lancement officiel des activités du réseau des Femmes Elus Locales organisé par la Conférence Africaine de la Décentralisation et du Développement Local (CADDEL), dont fait partie le Maroc. Une session spéciale organisée par CGLU sur l’apprentissage par les pairs et leadership local : un moyen pour changer nos villes.

Mais surtout, en parallèle a eu lieu une réunion du Conseil mondial, lors de laquelle ses membres se sont engagés à participer au 4e Congrès mondial de CGLU, qui se tiendra à Rabat. Ils ont confirmé le thème central de ce rassemblement « Imaginez la société, construire la démocratie », qui doit être inclusif et ouvert à toutes les organisations partenaires. Les membres de CGLU ont par ailleurs demandé que la Culture comme quatrième pilier du développement durable et l'égalité des sexes soient fortement pris en compte dans le programme du Congrès. A cette occasion, Monsieur le Maire de Rabat a souligné le désir de sa ville de faciliter le dialogue et les échanges qui devraient contribuer à un avenir pacifique pour tous.

Quatrième journée : Vendredi 07 décembre 2012
Les membres de la délégation marocaine ont participé en nombre à l’ouverture officielle des Rencontres Politiques, ainsi qu’à la table ronde qui a suivi, sur le thème « Construire l’unité et l’intégration de l’Afrique : quels chemins et quelles étapes, où en sommes-nous en 2012 ? » (Voir Annexe 8) Dans l’après-midi, l’Assemblée Générale Elective de CGLUA a présenté le rapport moral de son Président, ainsi que le rapport d’activités du Secrétaire Général. Puis, les résultats des élections des nouvelles instances par le Conseil panafricain des collectivités locales ont été annoncés comme suit :
8

Monsieur Khalifa SALL, Maire de la ville de Dakar a été élu Président de CGLUA. IAfrique du Nord :

1. Ville de Nouakchott, élue Vice Président de la région Afrique du Nord. 2. Ville de Rabat, 3. Fédération Nationale des Villes Tunisiennes. II- Afrique de l’Ouest : 1. Ville de Dakar, élue Vice Président de la Région Afrique de l’Ouest et Président de CGLUA Afrique. 2. Ville de Bamako. 3. Association des Maires du Sénégal. III- Afrique de l’Est : 1. Association des Gouvernements Locaux et Autorités du Kenya, Vice Président de la Région Afrique de l’Est. 2. Association des Gouvernements Locaux d’Ouganda. 3. Association du District de Victoria. IV- Afrique Centrale :
1. Association des Maires du Congo, Vice Président de la Région Afrique Centrale. 2. Association nationale des Communes du Tchad. 3. Communes et Villes Unies du Cameroun.

V- Afrique Australe : 1. Association des Gouvernements locaux de l’Afrique du Sud, Vice Président de la Région Afrique Austral. 2. Association des Autorités Locales du Botswana. 3. Association des Gouvernements Locaux du Zimbabwe. *De fait, la ville de Rabat s’est vue assurer de conserver le siège de CGLUA. En outre, la ville de Brazzaville a été cooptée pour abriter la prochaine assise du Bureau du Comité Exécutif. Quant à la désignation de la ville pour abriter le sommet Africités 7, le Comité Exécutif a demandé au Congrès de lui accorder le mandat de départager les deux candidats : Lusaka en Zambie et Johannesburg en Afrique du Sud, qui sera finalement choisie pour accueillir Africités 7 en 2015.

9

*Enfin, la ville de Rabat a été désignée à la fonction très stratégique de trésorier de CGLU.

Cinquième Journée : Samedi 08 décembre 2012
La matinée a été consacrée aux réunions préparatoires à la rencontre de dialogue tripartite : Ministres, autorités locales et partenaires au développement, et bien entendu, à l’adoption des résolutions du Sommet Africités 2012 et de la Déclaration finale.

DECLARATION FINALE DE LA SIXIEME EDITION D'AFRICITES
Africités 6, à Dakar, marque un tournant dans l’histoire d’Africités. Il a regroupé plus de 5000 personnes. Il s’est affirmé, par le nombre des élus réunis, plus de 3000, dont 2500 élus africains, comme la principale rencontre démocratique de l’Afrique. Africités est l’espace de la reconnaissance de la légitimité croissante des collectivités locales africaines. L’élargissement de cette reconnaissance a été manifestée notamment par la présence et la participation effective aux travaux de trois anciens chefs d’Etat, parmi les plus éminentes personnalités du continent : le Président Pedro Pirés du Cap-Vert, le président Thabo Mbeki d’Afrique du Sud et le Président Nicéphore Soglo du Bénin. Cette reconnaissance est manifestée aussi par l’intérêt nouveau des institutions africaines et internationales, par la participation active des organisations de la société civile, des acteurs économiques, des experts, des techniciens, des administratifs et des médias. Comment construire l’Afrique à partir de ses territoires ? Cette interrogation a servi de fil directeur au Sommet Africités 6. Les collectivités locales et territoriales africaines, comme celles du monde entier, devront prendre en compte l’impact de la mondialisation, de l’urbanisation et de la démocratisation sur les différentes échelles de territoire et sur les relations entre elles. Elles doivent dès lors intégrer dans leur vision politique la contribution essentielle des collectivités locales et territoriales pour améliorer la vie des populations et construire les bases d’une nouvelle citoyenneté. Cette nouvelle citoyenneté doit être plurielle : à la fois locale, nationale et africaine. Les collectivités territoriales devraient en conséquence adopter une stratégie nouvelle : partir du territoire local pour redéfinir les espaces nationaux et inventer la perspective de l’Afrique. Les collectivités locales et territoriales africaines n’ignorent pas l’importance des espaces nationaux. Ceci appelle le besoin d’un renouvellement de l’autorité publique héritée de l’ordre colonial. La souveraineté nationale sera actualisée par l’action citoyenne. La démocratisation participe à la construction de la confiance entre les populations et les institutions publiques, et peut prendre appui sur l’action économique et sociale de proximité et la participation citoyenne. La dynamique de l’unité africaine gagnerait à la mobilisation et à l’action commune des milliers d’élus de tous les pays africains. Les participants à Africités 6 ont reconnu l’indispensable contribution des femmes élues locales dans cette dynamique de construction de l’Afrique à partir du territoire. 10

Africités 6 a montré la capacité de mouvement des élus locaux en inaugurant les échanges entre les maires africains et toutes les régions du monde, en rencontrant les maires chinois, turcs et brésiliens. De même, la mise en action concrète de la construction de l’unité africaine sera renforcée par la coopération décentralisée entre collectivités territoriales africaines. Africités 6 a été clôturé par un dialogue tripartite entre les maires, les ministres et les partenaires de coopération. Ce dialogue a mis en évidence l’importance de l’environnement national favorable à l’action des collectivités locales et de leurs associations : mobilisation de ressources propres, statut des associations nationales, transfert des compétences et des ressources, etc. Il a montré la place des collectivités locales dans le paysage de la coopération internationale : préparation de la conférence Habitat 3, Déclaration de Paris, mécanisme de la coopération décentralisée etc. Ce dialogue a conclu sur la nécessité d’adopter une Charte Africaine de la gouvernance locale et d’instituer un Haut Conseil des autorités locales au sein de l’Union Africaine.

Pendant la soirée officielle de Clôture du Sommet, Monsieur Jean-Pierre Elong MBASSI, Secrétaire Général de CGLUA a lu le rapport moral et financier de l’organisation, en déclarant la nouvelle présidence du Bureau Exécutif de CGLUA, attribuée à Monsieur Khalifa SALL, Maire de la ville de Dakar. A cette occasion, une fois encore, Sa Majesté le Roi Mohammed VI a été chaleureusement remercié pour son appui dans l’organisation de ce Sommet panafricain. L’engagement du Maroc en faveur de la décentralisation, des collectivités locales d’Afrique et du développement local sur le continent a été salué par l’attribution de plusieurs prix à des personnalités marocaines, rappelant ainsi que déjà en 2009, lors d’Africités Marrakech, le Maroc avait reçu le Prix de la décentralisation pour les efforts accomplis, cinquante années durant, en matière de gestion locale et de décentralisation.
Abdelfattah SKIR Directeur du Projet Rabat 2013

Rabat, le 28/12/2012 11

Association Rabat 2013

ANNEXE 1

Allocution de Monsieur Le Ministre de l’Intérieur

12

Allocution de Monsieur le Ministre de l’Intérieur

Excellence Monsieur le Président de la République du Sénégal Messieurs les Ministres Monsieur le Directeur Exécutif de l’ONU-Habitat Monsieur le Président de Cités et Gouvernements LocauxUnis d’Afrique Monsieur le Maire de la Ville de Dakar Mesdames et Messieurs les Maires Excellences Distingués Délégués Honorable Assistance Mesdames et Messieurs

Je voudrais de prime abord vous exprimer le réel plaisir et le grand honneur que j’éprouve à me retrouver aujourd’hui à

13

Dakar parmi vous à l’occasion de la cérémonie officielle d’ouverture de la sixième édition d’Africités. Permettez moi au nom de SA MAJESTE LE ROI MOHAMMED
VI, au nom des représentants des collectivités territoriales

marocaines présents de rendre un vibrant hommage à Son excellence le Président de la République du Sénégal, au Gouvernement et aux autorités sénégalaises dont l’action remarquablement conjuguée avec celle de Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique a donné un cachet tout spécial à ce grand rendez vous africain. Mes remerciements s’adressent aussi à vous tous, Mesdames et Messieurs les ministres, maires et distingués participants dont la présence à ce grand événement confirme s’il en était encore besoin que les Sommets Africités constituent désormais le cadre privilégié de rencontre, de dialogue sur la thématique en rapport avec le développement et la gouvernance locale. Excellences, Mesdames et Messieurs, Comme vous le savez, le Royaume du Maroc a accueilli à Marrakech du 16 au 20 décembre 2009 l’édition précédente de ce grand rendez vous panafricain des Cités et Gouvernements
14

Locaux. Je voudrais vous exprimer toute la joie et la fierté du Royaume du Maroc de passer le flambeau à la République du Sénégal. Nous sommes convaincus que ce Sommet sera couronné, à l’instar des éditions précédentes, du succès qu’il mérite eu égard à l’engagement et la détermination des autorités publiques, des représentants des collectivités territoriales et des gouvernements locaux mais également de la société civile de l’ensemble des Pays de notre Continent qui sauront instaurer une nouvelle dynamique de coopération Sud/Sud et établir un nouvel ordre des échanges pour asseoir une réelle politique de décentralisation et de développement durable en Afrique. Mesdames et Messieurs, Le thème retenu pour la présente édition « Construire l’Afrique territoriale à partir de ses territoires : quels défis pour les Collectivités Locales ? » reflète le rôle grandissant des gouvernements locaux dans le processus du

développement intégré et durable des territoires au sein de notre continent. La pertinence et les enjeux de la dimension territoriale du développement ont été depuis de nombreuses années soulignés par SA MAJESTE LE ROI MOHAMMED VI à travers les chantiers de

développement engagés aux niveaux national, régional et
15

local. l'objectif recherché est de placer le processus de la décentralisation et de la régionalisation avancée au cœur de la problématique de développement du Pays. Le renforcement du le rôle des collectivités territoriales se pose de nos jours en termes de partage judicieux des compétences, des pouvoirs les collectivités territoriales. A ce titre, je voudrais vous réaffirmer l’engagement du Royaume du Maroc et sa ferme volonté de promouvoir et d'appuyer les actions ayant pour but de renforcer les relations de coopération et de solidarité de ses collectivités territoriales avec celles des pays frères de Notre Continent. A cet effet, nous sommes appelés à favoriser et faciliter l'échange du savoir faire et l'expertise dont disposent développement local dans nos pays respectifs. Dans cette perspective, permettez moi de vous annoncer la concrétisation de la recommandation de l'édition précédente du Sommet AFRICITES relative à la création d'une académie africaine pour la formation des élus et cadres locaux tout en formulant le vœu que la mise en place d'un fonds de soutien à la coopération décentralisée Sud-Sud soit engagée dans les meilleurs délais. Permettez moi, Mesdames et Messieurs, de réitérer, à Son Excellence Monsieur le Président de la République du
16

les acteurs du

Sénégal, à son Gouvernement et au peuple sénégalais frère, en mon nom propre et au nom de l'ensemble des membres de la délégation marocaine, l'expression de nos vifs et sincères remerciements pour leur accueil chaleureux et leur hospitalité. Je suis convaincu que les travaux du Sommet de Dakar seront couronnés de succès et qu’ils apporteront des réponses concrètes et des alternatives adaptées aux défis actuels de Notre Continent.

Je vous remercie pour votre aimable attention.

17

Association Rabat 2013

ANNEXE 2

Plan du Salon d’Africités

18

19

Association Rabat 2013

ANNEXE 3

Allocution de Monsieur le Président de l’Association Rabat 2013

20

SOMMET D’AFRICITES VI
Dakar, du 04 au 08 2012

Le Mot du Président de la Commune Urbaine de Rabat

Dans quelques mois, Rabat, capitale administrative du Royaume du Maroc deviendra durant quatre jours la capitale des collectivités et autorités locales du monde. L’élu que je suis, mais plus encore, l’Africain que je suis est particulièrement fier que Rabat ait été élue à l’unanimité lors du dernier Congrès mondial à Mexico, pour abriter le 4ème Congrès de CGLU, et ce, pour la première fois au nom de l’Afrique. Je vois dans ce choix la volonté de mettre à l’honneur les potentialités d’un continent trop souvent sous-estimées, de distinguer un pays comme le Maroc qui a accompli ces dernières années des réformes majeures en faveur de la démocratie et de la gouvernance locale, et de consacrer une ville dont l’engagement international n’est désormais plus à démontrer. Que vous soyez maire d’une capitale ou d’une ville, président d’une collectivité territoriale, élu, représentant d’autorité locale, agent de collectivité territoriale, membre d’une organisation internationale, expert, journaliste, chercheur, acteur économique, membre d’une ONG, etc. Rabat vous attend, et vous accueillera dans la plus pure tradition de l’hospitalité marocaine. Ensemble, nous aborderons des thèmes comme l’amélioration de la qualité de vie, la gestion de la diversité, la solidarité entre les territoires ou encore la maîtrise de l’avenir urbain. En effet, le contexte actuel, tendu, marqué par la crise économique et la diminution des ressources budgétaires en notre possession, propice aux tentations de repli sur soi, nous incite au contraire à imaginer de nouvelles modalités de développement de nos territoires, plus solidaires et plus durables.
21

C’est par l’échange, les rencontres, le partage d’expériences, le débat et la confrontation d’idées, que nous y parviendrons.

Très concrètement, en venant à Rabat du 1er au 4 octobre prochains, pour un événement qui, par ailleurs, coïncide avec le centenaire du mouvement municipal à travers le monde, nous vous offrons l’opportunité de prendre part aux travaux qui seront lancés à cette occasion sur le devenir des Objectifs du Millénaire pour le Développement après leur terme, en 2015, et la mise en place d’un nouvel agenda urbain mondial dans le cadre de l’Habitat III, en 2016.

Lors de votre venue à Rabat, vous découvrirez une ville capitale aux multiples facettes :  Une ville historique, qui vient d’être inscrite sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO en tant que “capitale moderne et ville historique : un patrimoine en partage”,  Une capitale environnementale, où il fait bon vivre et respirer, choisie en 2010 avec quatre autres villes du monde pour célébrer le 40ème Anniversaire de la Journée de la Terre,  Une ville du savoir, en tant que 1ère ville universitaire du Maroc, riche de ses 43 000 étudiants, dont 8 000 étudiants africains, et de ses nombreuses institutions de recherche et d’enseignement,  Une ville qui préserve et valorise son savoir-faire artisanal ancestral, tout en développant le secteur des services de nouvelle génération, tels que l’offshoring,  Une cité touristique, grâce à son patrimoine culturel, historique et naturel,  Une ville en mouvement qui ne cesse de mettre en œuvre des projets structurants destinés à améliorer la vie quotidienne de ses habitants : le premier tramway du Maroc, une marina, des ponts et tunnels, et bientôt un nouveau théâtre et un musée d’art contemporain,  Une capitale foisonnante d’initiatives culturelles : un festival international de musique, un festival de cinéma, un festival dédié à la littérature féminine en Méditerranée, etc.
22

 Une capitale qui a fait de l’action internationale, le moteur de sa stratégie de développement, à travers de nombreux partenariats de coopération décentralisée et l’adhésion à des réseaux internationaux, qui l’ont particulièrement ancrée à l’espace méditerranéen comme à l’Afrique subsaharienne.

Durant ces quelques jours d’octobre 2013, vous découvrirez que Rabat est avant tout riche de son capital humain. En effet, le Sommet de CGLU constitue une formidable opportunité pour rapprocher durablement le citoyen des institutions et décideurs locaux. A travers un certain nombre d’activités, de dispositifs et de partenariats, nous ferons de Rabat 2013 un événement citoyen, populaire et participatif, fondé sur l’appropriation et l’implication des Rabatis et Rabatias, dont vous apprécierez le sens de l’hospitalité. Rabat l’Africaine, Rabat la Méditerranéenne, historiquement liée à l’Europe et ouverte vers l’Atlantique, vous attend avec impatience pour un grand moment de partage, de réflexion et de dialogue essentiel au renforcement de la bonne gouvernance dans la gestion des affaires publiques locales, et indispensable au positionnement des collectivités locales au sein de la gouvernance mondiale. Dans l’attente de cette rencontre, je vous invite à découvrir notre site internet, ce lien qui va nous unir jusqu’à octobre 2013 et même au-delà. Cette plateforme web a vocation à vous présenter l’événement dans ses multiples aspects, à faciliter la préparation de votre séjour, ainsi qu’à créer et animer une communauté CGLU, en encourageant vos contributions aux débats et au site, ainsi que l’interaction entre les internautes, qui seront, je l’espère, de futurs participants à Rabat 2013. A très bientôt,
Fathallah OUALALOU Maire de Rabat

23

Association Rabat 2013

ANNEXE 4

Présentation du Projet de l’Association Rabat 2013 Pour Organiser le 4ème Congrès de CGLU 01 AU 04 Octobre à Rabat

24

4ème CONGRES DE CGLU

Sommet Mondial des Dirigeants Locaux et Régionaux
Rabat, du 1er au 4 Octobre 2013

1

25

PREPARATION DU 4ème CONGRES CGLU RABAT, 01 - 04 OCTOBRE 2013

2

26

Axe 1: La Communication
Dans le but de la promotion du 4ème Congrès de CGLU et la ville de Rabat, qui abritera cet événement au nom de l’Afrique, l’Association Rabat 2013 a entamé les actions suivantes :  Edition et diffusion de plusieurs documents de communication (dépliants, ouvrages, flyers, roll up dossiers de presse etc)  Création d’un Site web dynamique www.rabat2013.com  Participation à tous les événements internationaux, organisés par CGLU ou ses caucus régionaux ou partenaires,

*

Conseil Mondial décembre 2011.

de CGLU à la ville de Florance du 09 au 11

4

*

Forum Urbain Mondial, à Naples, du 01 au 07 septembre 2012. - Délégation d’élus et cadres de la ville de Rabat. - Organisation d’un stand Rabat 2013 ( 12m² avec habillage )

-.

- Distribution de 8000 flyers en 4 langues . - Projection en boucle un film sur Rabat.
5

27

* Organisation d’une grande cérémonie de lancement, présidée par le Ministre de l’Intérieur, représenté par le Wali Directeur Général des Collectivités Locales, le10 mai 2012,

Objectifs: - Informer la population marocaine de l’événement, - Associer les partenaires gouvernementaux et les opérateurs économiques et sociaux.
7

* Sensibilisation de la population de la ville de Rabat à travers les activités
culturelles suivantes : - Organisation de 3 expositions de peinture et de photos . - Organisation des activités artistiques sur le thème de la ville. - Coordination permanente avec la presse.

8

28

Axe 2: Elargissement du cercle des partenaires de la ville de Rabat Au niveau National:
*
Partenaires gouvernementaux. Ministère de l’Intérieur Ministère des Affaires Etrangères, Ministère de l’Economie et des finances, Ministère de la Communication, Ministère de la Culture, Ministère de l’Artisanat.

9

* Partenaires universitaires:
- Institut Supérieur de l’Information et de la Communication (ISIC) - Université Mohamed V - Université Al Akhawayne

Rédaction d’un ouvrage sur le Maroc: désignation d’un groupe d’étudiants « amis de l’élu »
10

29

* Partenaires économiques et sociaux:
Bailleurs de fonds Etablissements économiques. Fédérations des entreprises CGEM Chambres de Commerce et d’Artisanat Organisations non Gouvernementales.

11

Au niveau International:
L’Association Rabat 2013 œuvre à l’élaboration de partenariat avec: - L’Organisation de Cités et Gouvernements Locaux unis d’Afrique CGLUA - Organisation des Villes Arabes (OVA) - Organisation des Villes et Capitales Islamiques (OVCI) - Un ensemble de réseaux internationaux des pouvoirs locaux.

12

30

14

Axe 3: Préparation logistique Hébergement:
Suite à l’appel à manifestation d’intérêt, l’Association a accrédité l’agence de voyage Arian Tours pour assurer les missions suivantes:
- Réserver toute la capacité hôtelière de la ville de Rabat. - Négocier les prix des chambres. - Assurer les navettes aller- retour . - Gérer les inscriptions et les badges.
VILLE/GATEGORIE Luxe 5* 4* 3* 2* 1* VVT RT MH PENSION GITES ETAPES TOTAL

RABAT SALE SKHIRAT-TEMARA KHEMISSET TOTAL 215

818

1206 1142 93 93 138

274 197 65 536

199 254 90 344

55

84 14

46

3824 93 30 773 385 5075

62 261

818

1392 1280

55

98

46

30

CASABLANCA
TOTAL GENERAL

1000
6075

13

31

14

Transport:
Suite à l’appel à manifestation d’intérêt, l’Association a accrédité l’agence de voyage Supratours pour assurer les missions suivantes: - Le transport à l’intérieur de Rabat par Bus, Van, Voitures, - Le déplacement entre les lieux d’hébergement et les sites d’événements, - Les déplacements pour les visites thématiques, - Le transport pour les visites touristiques.

15

32

SITES DES TRAVAUX DU CONGRES:
Dans l’objectif de créer un village du congrès et pour éviter les déplacements inutiles, et après concertation avec le Secrétariat permanant de CGLU, les sites choisis selon la nature d’activités sont : Hôtel SOFITEL (espace de 2 hectares avec l’ouverture officielle et e la clôture: tente cristal équipée) pour

16

Hôtel Sofitel Réunions statutaires Commissions Caucus régionaux Bureau Executif Cérémonies d’ouverture et de clôture Plénières 1 et 3

ISESCO et Banque du Maroc Plénière 2 Plénière 4 Sessions des plénières 2

17

33

CEREMONIES ET FESTIVITES

Pour permettre à la ville de rabat d’accueillir ses honorables invités dans l’esprit de la tradition d’hospitalité marocaine, l’association organisera des cérémonies et des festivités selon le programme suivant :

18

JOUR 1
MARDI

CEREMONIE D’ACCUEIL: COCKTAIL - HOTEL SOFITEL

1
OCTOBRE A 20 H 00
19

34

L’ENOGURATION DU SALON DES VILLES ( Rabat EXPO )

JOUR 2

MERCREDI

2
OCTOBRE A 18 H 30
20

RECEPTION OFFICIELLE: DINER SPECTACLE THEME: MARIAGE MAROCAIN - DAR SALAM
JOUR 2 MERCREDI

2
OCTOBRE A 20 H 00
21

35

JOUR 3
JEUDI

SOIREE ARTISTIQUE AU SITE HISTORIQUE DES OUDAYAS AVEC ANIMATION « BALADE ANDALOUSE »

3
OCTOBRE A 20 H 30
22

SPECTACLE SON ET LUMIERE AU SITE HISTORIQUE DE CHELLAH JOUR 4
VENDREDI

4
OCTOBRE A 21 H 00
23

36

ACTIVITES CULTURELLES :
Soirée musicale au quai du Bouregreg sous le thème « la ville ».

SPECTACLE OFFERT AU PUBLIC DE RABAT ET SES INVITES
24

SHOW NAUTIQUE SUR LE FLEUVE BOUREGREG

EN PARTENARIAT AVEC LE CLUB « PLAGE DE RABAT »

25

37

VISITES THEMATIQUES
* Nouvelle décharge d’Oum Azza. * Station déspolisation de littoral . * Agence d’aménagement du Bouregreg. * Société de gestion du tramway de Rabat-Salé. * Société du Transport urbain. * Différents modèles de gestion déléguée des services municipaux (Eau, Assainissement et nettoyage).

26

VISITES CULTURELLES ET TOURISTIQUES
 Circuit touristique de la ville de Rabat.
   Ville historique romaine de Volubilis. Ville de Fès et de ses Saints Soufi et Tijani. Ville de Casablanca et Mosquée Hassan II.

27

38

Merci de Votre Aimable Attention

28

39

Association Rabat 2013

ANNEXE 6

Programme CGLU

40

UCLG World Council, 4-6 December 2012, Dakar, Senegal
DRAFT PROGRAM @ 23 NOVEMBER

Tuesday 4 December – Venue: Almadies Hotel Africities Summit Opening 09:00-13:00 King Fahd Hotel Free lunch/Africities delegates buffet World Forum of Regions Africities Summit 15:30-16:00 16:00-16:30 Plenary Sessions King Fahd Hotel 16:30-19:00 Break Dara Room Preparatory Meeting (tbc) Signara 1 Room Gender Equality Signara 1 Room

13:00-14:30

14:30-15:30

World Forum of Regions Dara Room

Evening

Welcome reception of Africities

Wednesday 5 December morning - Venue: Almadies Hotel Rabat Congress Preparatory Meeting (UCLG Members only) Dara Room Decentralization and local selfgovernment Signara 1 Room Local Economic Development Signara 2 Room

09:00-10:15

Middle-East Teranga Room

10:15-10:30 Africities Summit 10:30-11:45 Sessions King Fahd Hotel

Break Financial Management Committee (By invitation) Dara Room Local Finance Signara 1 Room Development Cooperation & City Diplomacy Signara 2 Room

Urban Health Teranga Room

11:45-12:00

Break Committee on Statutory Affairs (By invitation) Dara Room Strategic Planning/Digital Cities/Urban Mobility Teranga Room CIB Working Group Signara 2 Room

12:00-13:15

Culture Signara 1 Room

41

Wednesday 5 December afternoon - Venue: King Fahd Hotel 13:15-14:30 14:30-16:15 Free lunch/Africities delegates buffet Africities Summit Sessions 16:15-16:30 16:30-18:30 Evening King Fahd Hotel Free dinner UCLG Executive Bureau Open Debate – Big Amphitheater Local & Regional Authorities in International Agenda towards Habitat III Break

UCLG Executive Bureau (Members only) - Big Amphitheater

Thursday 6 December – Venue: King Fahd Hotel 09:00-10:45 Africities Summit Sessions 10:45-11:00 11:00-13:00 King Fahd Hotel UCLG World Council Open Debate - Big Amphitheater Contributing to MDGs and beyond: Basic Services, Equality, Local Development Break

UCLG World Council (Members only) - Big Amphitheater

42

Association Rabat 2013

ANNEXE 7

Programme des Réunions Animées Par Mr. Le Président de l’Association Rabat 2013

43

Commission des Finances Locales pour le Développement programme du sommet Africités à Dakar
Dates et lieux 4 décembre 18H RV : lieu à fixer (bar de l’hôtel King Fadj certainement) 5 décembre 9H-10H15 Hotel « les Almadies » Salon Club Nom de la session Rencontre avec la députation de Barcelone sur les projets conjoints aux deux commissions Intervenants marocains sollicités   Fatallah OUALALOU, Présidence de la commission, présence indispensable ; Abdelmounime EL MADANI, présence vivement souhaitée Abdelmounime EL MADANI (projet de rapprochement des 2 commissions, notamment sur l’observatoire des finances locales) présence vivement souhaitée ; Autres membres de la délégation marocaine intéressés Fatallah OUALALOU, Présidence de la commission, présence indispensable ; Abdelmounime EL MADANI, présence vivement souhaitée ; Autres membres de la délégation marocaine intéressés Fatallah OUALALOU, présidence de la session (peut ne pas rester toute la séance et/ou être remplacé par Abdelmounime EL MADANI) ; Abdelmounime EL MADANI, intervenant à la session, présence indispensable ; Abdelrhani GUEZZAR, intervenant à la session, présence indispensable ; Autres membres de la délégation marocaine intéressés

Réunion de la Commission de la Décentralisation et de l’autonomie Locale

 5 décembre 10H3011H45 Hotel« les Almadies » Salon Club Réunion de la Commission des Finances Locales pour le Développement   

5 décembre 14H3016H30 Session 2PM-07 A Centre de conférence du King Fadh Salon Saint Louis (niveau +1)

Observatoire des finances locales

  

44

5 décembre 16H45-18H Centre de conférence du King Fadh Salon Saint Louis (niveau +1)

Structuration du réseau des  professionnels des finances locales et création de l’association des directeurs  financiers des villes africaines  

Fatallah OUALALOU ; présence souhaitée mais non indispensable Abdelmounime EL MADANI, présence vivement souhaitée ; Abdelrhani GUEZZAR, présence vivement souhaitée ; Autres membres de la délégation marocaine intéressés

6 décembre 9H-12H session SS 3AM 18 Hotel« les Almadies », Salon Club

Session spéciale organisée  par la CFLD : « S’outiller pour accéder à l’emprunt : le PEFA un outil à la  disposition des collectivités locales africaines. 

Fatallah OUALALOU, président de la Session, peut être remplacé par Abdelmounime EL MADANI ; Abdelmounime EL MADANI, présence souhaitée ; Abdelrhani GUEZZAR, intervenant à la session, présence indispensable

6 décembre 14H3017H30 session SS 3PM 25 Hotel« les Almadies », Salon Club

Session spéciale organisée par la CFLD : « La plusvalue foncière : une voie pour financer les collectivités locales »

   

Fatallah OUALALOU, , président de la Session, peut être remplacé par Abdelmounime EL MADANI ; AbdelmounimeEL MADANI, présence souhaitée Abdelrhani GUEZZAR, présence souhaitée mais non indispensable Maire de Casablanca ou un de ses proches collaborateurs, intervention sur le projet Zenata en coordination avec la Région ile de France (IAU, Victor SAID), présence vivement souhaitée

45

Association Rabat 2013

ANNEXE 8

Programme CGLUA

46

47

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful