Vous êtes sur la page 1sur 10

TAXONOMANIA

REVUE de TAXONOMIE et de NOMENCLATURE


BOTANIQUES
Éditeur D.J.P. De Blaay - rue des Basses 16 - B 6940 Durbuy

N° 2
10 février 2001

Sur suggestion de certains sympathisants,


la revue s'appellera dorénavant Taxonomania
au lieu de Taxonomaniac.

∆∆∆∆∆∆∆∆

SUPPLÉMENT À L'ÉTUDE DES ORCHIDACEAE DU RWANDA ET DES ENVIRONS (III)

par Gilbert DELEPIERRE & Jean-Paul


LEBEL
Laatste Oortje 7, B-8550 Zwevegem Paroisse de Kicukiro B.P. 1062, RW Kigali

Sous la direction de Daniel GEERINCK


Rue Charles Pas 4, B-1160 Auderghem

Publication dédiée à la mémoire de David DEFLEUR (1973-1998)


décédé tragiquement en Afrique centrale et qui y fut dès l'âge de 14 ans, le plus jeune récolteur.

Abstract. DELEPIERRE G. & LEBEL J.-P., collab. GEERINCK D. -- Contributions to the study of the Orchidaceae in Rwanda (III). --
Ftfteen taxa new for Rwanda are cited among which three new species and one new variety are described: Polystachya woosnamii
RENDLE var. nyungweensis DELEPIERRE & LEBEL; Roeperocharis maleveziana GEERINCK, Tridactyle stevartiana GEERINCK, Ypsilopus liae
DELEPIERRE & LEBEL.

Introduction. Cette publication est la suite de deux précédentes parues dans le "Belgian Journal of Botany". Elle rend compte
des progrès de l'exploration botanique au Rwanda pour la famille des Orchidaceae. À ce jour 211 taxons sont reconnus parmi
lesquels 198 espèces et notamment 13 espèces et 1 variété endémiques de cet État africain. Tous les échantillons cités sont
déposés au Jardin botanique national de Belgique/Nationale Plantentuin van België (BR).

1
Bulbophyllum cochleatum LINDLEY var. tenuicaule (LINDLEY) J.J. VERMEULEN, Bull.
Jard. Bot. Nat. Belg., 56: 230 (1986) -- Orchid Monogr., 2: 45, fig. 16 (1987) -- in GEERINCK, Fl. Afr.
Centr., Orchid.: 323 (1992).

Distribution: Rwanda, route Pindura -- Bweyeye km 23, forêt de Nyungwe, alt. 1900 m, janv. 1999,
DELEPIERRE 59.
Observation: Ce taxon correspond par la morphologie de son labelle à la var. tenuicaule mais
l'inflorescence est totalement jaune avec un labelle d'un jaune plus foncé. Cette coloration a aussi été
observée à Uwinka. Habituellement les sépales sont d'un vert purpurin et le labelle est de teinte
pourpre ou rouge brunâtre.

Bulbophyllum saltatorium LINDLEY, Edw. Bot. Reg., 23: tab. 1970 (1837); J.J. VERMEULEN,
Orchid Monogr., 2: 31 (1987); GEERINCK, Fl. Afr. Centr., Orchid.: 315 (1992).

Distribution: Rwanda, Kamiranzovu, forêt de Nyungwe, alt. 2000 m, févr. 1996, DELEPIERRE &
LEBEL 53, DELEPIERRE 72.
Observation: C'est la première fois que ce taxon est signalé au Rwanda. D'après la monographie de
J.J. VERMEULEN (l.c.), il y a trois variétés. L'un d'entre nous (J.-P. LEBEL), ayant examiné du matériel
frais, considère qu'il s'agit de la var. saltatorium bien que signalée uniquement en Afrique occidentale.
Inflorescences (9 pièces) assez compactes, de 5-10 cm de long, dépassant ou non les feuilles. Fleurs:
labelle à poils perpendiculaires ou infléchis vers l'avant. On peut se demander si les caractères sont
suffisants pour déceler réellement trois taxons infraspécifiques.

Bulbophyllum sandersonii (HOOKER f.) REICHENB. f. subsp. stenopetalum


(KRAENZLIN) J.J. VERMEULEN, Bull. Jard. Bot. Nat. Belg., 56: 234 (1986) -- Orchid Monogr., 2: 110
(1987) -- in GEERINCK, Fl. Afr. Centr., Orchid.: 350 (1993).

Distribution: Rwanda, route Pindura -- Bweyeye km 15, forêt de Nyungwe, alt. 1810 m, mars 1993,
DELEPIERRE 210 [aquarelle]; ibid., sept. 1997, LEBEL 44.
Observation: J.J. VERMEULEN distingue cette sous-espèce déjà connue auparavant d'Afrique cen-
trale mais pas précisément du Rwanda bien que géographiquement elle soit peu clairement séparée
de la subsp. sandersonii. Le sépale médian et le labelle sont notamment légèrement plus étroits chez
cette dernière. Les deux sous-espèces existent donc au Rwanda.

Cyrtorchis arcuata (LINDLEY) SCHLECHTER subsp. whytei (ROLFE) SUMMERHAYES, Kew


Bull., 14: 147 (1960); la CROIX, Orchids Malawi: 265 (1991).
C. arcuata .var. variabilis Auct. non (SUMMERHAYES) GEERINCK; GEERINCK in TROUPIN, Fl. Rwan-
da, 4: 548 (1988) p.p. quoad TROUPIN 15750 -- GEERINCK, Fl. Afr. Centr., Orchid.: 483 (1992) p.p.
quoad TROUPIN 15750.
C. arcuata var. whytei (ROLFE) GEERINCK, Fl. Afr. Centr., Orchid: 484 (1992).

Distribution: Rwanda, Nyungwe -- Uwinka, forêt de montagne, alt. 2400 m, oct. 1993,
DELEPIERRE & LEBEL 57; Gisakura, forêt de montagne, alt. 1900-2200 m, 1974, TROUPIN 15750.
Observation: Cette sous-espèce est reconnue au Rwanda; elle est plus altitudinale que la subsp.
arcuata [syn. subsp. variabilis SUMMERH., var. variabilis (SUMMERH.) GEERINCK]; le réexamen du
spécimen Troupin 15750 le confirme. Cependant les deux taxons peuvent parfois croître au même
endroit mais fleurissent à des époques différentes et de ce fait ne font pas d'hybridation (la CROIX

2
l.c.). Sur base de ces critères, il faut les considérer comme sous-espèces. L'espèce ne compte plus que
deux sous-espèces; la subsp. variabilis n'est plus distincte de la subsp. arcuata.

Diaphananthe lorifolia SUMMERH., Kew Bull., 11: 235 (1956); CRIBB., F. Trop. E. Afr.,
Orchid.: 526 (1989); J . STEWART & B. CAMPBELL, Orchids Kenya: 42 (1996).

Distribution: Rwanda: forêt de Nyungwe, route de Bwyeye km 20, avr. 1998 [3 échantillons ré-
coltés en attente de floraison]. - Congo [ex-Zaïre]: route Goma-Rutshuru, forêt de montagne, alt.
1700 m, oct. 1992 et janv. 1993 (floraison sept. 1998), DELEPIERRE & LEBEL 61. - Sudan, Éthiopie,
Uganda, Kenya, Tanzania.
Observation: La découverte de cette espèce nouvelle pour le Rwanda et le Congo [ex-Zaïre]
modifie la clé du genre Diaphananthe dans la Flore d'Afrique centrale: 546 (1992) comme suit:
4. Bractées jusqu'à 2 mm de long …………………………………………………………… 4'
4. Bractées d'au minimum 3 mm de long ……………………………………………………. 5
4' Feuilles d'au minimum 2 cm de large; inflorescences au minimum 15-flores; éperon subcylindri-
que à étroitement obovoïdal ………………………………………………… 14. D. divitiflora
4' Feuilles de moins de 2 cm de large; inflorescences jusqu'à 15-flores; éperon légèrement fusiforme
……………………………………………………………………………………. D. lorifolia

Habenaria microsaccos KRAENZLIN, Bot. Jahrb., 43: 393 (1909); GEERINCK, Fl. Afr. Centr.,
Orchid.: 112 (1984)..
Distribution: Rwanda, Butare -- Cyangugu km 61, forêt de Nyungwe, février 2000, DELEPIERRE
85.
Observation. Il s'agit de la très étrange espèce connue aquparavant que d'Uganda et du Burundi,
présentant souvent des fleurs anormales, à pièces surnuméraires.

Polystachya eurygnatha SUMMERH., Kew Bull. 4: 433 (1949); PIERS, Orchids E. Afr., ed. 2:
124 (1968); CRIBB, Fl. Trop. E. Afr., Orchid.: 371 (1984); J. STEWART in A. & S. AGNEW, Upl.
Kenya Wild Fl., ed. 2: 336, pl. 159 (1994); J. STEWART & B. CAMPBELL, Orchids Kenya: 66, photo
(1996).

Distribution: Rwanda, route de Rangiro km 9, forêt de Nyungwe, 1830 m, janvier 1999,


DELEPIERRE 75.
Observation: : La découverte de cette jolie espèce nouvelle à fleurs vertes pour le Rwanda modifie
la clé du genre Polystachya dans la Flore d'Afrique centrale: 546 (1992) comme suit:
5. Feuilles largement oblongues, arrondies, de 20-25 cm de long et 2-3 cm de large; périanthe de 20
cm de diamètre; sépales de 20-22 mm de long; pétales d'environ 15 mm de long; épichile
d'environ 15 mm de long, à lobe médian étroitement ovale et longuement acuminé …………….
……………………………………………………………………………… 65. P. stewartiana
S. Feuilles oblongues à étroitement elliptiques, aigües, de 4,5-15 mm de long et 0,5-2 cm de large;
périanthe de 5-9 mm de diamètre; sépales de 5-7 mm de long; pétales de 2,5-3,5 mm de long;
épichile de 4-6 mm de long ……………………………………………………………… 5'
5'. Inflorescence de 15-20 cm de long; périanthe verdâtre ou jaunâtre, ponctué de pourpre; pétales
sublinéaires, aigus au sommet; épichile à lobe médian cuspidé ………………. .. 63. P. simplex
5'. Inflorescence de 6-10 cm de long; périanthe vert mais labelle jaune verdâtre; pétales oblongs à
spatulés, arrondis au sommet; épichile à lobe médian subtronqué, à bords crénelés …………….
………………………………………………………………………………….. P. eurygnatha

3
Polystachya meyeri CRIBB & PODZ., Kew Bull., 32: 693 (1978); CRIBB, Fl. Trop. E. Afr.,
Orchid.: 343 (1984); ARBONNIER & GEERINCK, Belg. Journ. Bot., 126: 259 (1993).

Distribution: Rwanda, route de Bwyeye km 7, forêt de Nyungwe, janv. 1994, DELEPIERRE 56.
Observation: Cette espèce avait déjà été récemment signalée au Burundi; elle est maintenant
connue du Rwanda. La récolte d'une plante vivante date de 1993 mais n'a fleuri en collection qu'en
1998.

Polystachya retusiloba SUMMERH., Bull. Misc. Inform. [Kew] 1931: 285 (1931); GEERINCK, Fl.
Afr. Centr., Orchid.: 419 (1992).

Distribution: Rwanda, Gishwati, juin 2000, DELEPIERRE & LEBEL 87.


Observations: Espèce très rare, connue auparavant du Congo (ex-Zaïre) par deux spécimens et
nouvelle pour le Rwanda. Le rachis peut-etre denseùent pubérulent par contre le lobe médian du
labelle est elliptique à transversalement elliptique, à bort entier à crénelé, à sommet subcuspidé et à
surface interne glabre à pubérulente.

Polystachya woosnamii RENDLE var. nyungweensis DELEPIERRE & LEBEL var. nov.; a
var. woosnamii foliis crassis et floribus dimidioribus differt. -- Planche 1.

Distribution: route de Rangiro km 9, forêt de Nyungwe, alt. 1890 m, sur Newtonia buchananii
déraciné, janv. 1999, DELEPIERRE 63 (holotype BR); ibid., mai 1999, DELEPIERRE 71.
Observation: Ce taxon se rapporte nettement à P. woosnamii par la structure du labelle mais celui-ci,
ainsi que toutes les autres pièces florales, sont deux fois plus petites; d'autre part les feuilles sont plus
épaisses et nettement coriaces. Apparemment aucune différenciation écologique ne peut être
rapportée par rapport à la variété typique qui existe aussi en forêt de Nyungwe.

Rhaesteria eggelingii SUMMERHAYES, Kew Bull., 20: 191 (1966); CRIBB, Fl. Trop. E. Afr.,
Orchid.: 511, fig. 120 (1989).
Angraecum petterssonianium GEERINCK, Bull. Jard. Bot. Nat. Belg., 60: 181 (1990) -- Fl. Afr. Centr.,
Orchid.: 473 (1992), syn. nov.
A. humile Auct. non SUMMERH.; GEERINCK in TROUPIN, Fl. Rwanda, 4: 521 (1988).

Distribution: Rwanda, Kamiranzovu, marais à Syzygium, alt. 2000 m, mars 1956, CHRISTIAENSEN
1394; Nyungwe, route Pindura -- Bweyeye km 8, forêt de montagne, sept. 1997, LEBEL 48;
Nyungwe, roure Butare -- Cyangugu km 99, forêt de montagne, mars 1998, LEBEL & DELEPIERRE
49; Nyungwe, forêt de montagne, alt. 2300 m, 1975, TROUPIN 15744. - Uganda (connu uniquement
par l'holotype).
Observation: Le réexamen du matériel d'Angraecum petterssonianum montre une apparente soudure
des pièces florales et clairement un rostelle dilaté, caractéristiques du genre méconnu Rhaesteria. Ce
genre nouveau modifie la clé de la Flore d'Afrique centrale: 300 [1992]) comme suit:
9. Plantes aphylles ...
9. Plantes feuillées …………………………………………………………………………… . 9'
9'. Sépale médian libre; sépales latéraux et pétales soudés entre eux à la base ……… 43. Angraecopsis
9'. Sépales et pétales soudés entre eux à la base ………………………………………… Rhaesteria

4
Planche 1
Polystachya woosnamii RENDLE var. nyungweensis DELEPIERRE & LEBEL: port (× 1)., inflorescence (× 1), fleurs (× 6),
fleurs (× 6), gynostème (× 4), épichiles (× 9) - D'après DELEPIERRE 63.
Aquarelle Gilbert DELEPIERRE.

5
Roeperocharis maleveziana GEERINCK sp. nov.; a R. wentzeliana KRAENZLIN petalis subellipticis apice
cuspidatis, labello quam lobo medio calcari longiore praecipue differt. - Fig. A-E.

Herbe glabre, atteignant 70 cm de haut. Feuilles environ 6, caulinaires, espacées, subpétiolées,


engainantes, oblongues, aigües, de 6-20 cm de long et 12-18 mm de large. Inflorescence assez lâche,
environ 20-flore, d'environ 20 cm de long; bractées étroitement ovales, acuminées, jusqu'à 2 cm de
long; pédicelles de 6-8 mm de long. Fleurs d'environ 6 mm de diamètre, extérieurement vert foncé,
intérieurement jaunâtres; sépale médian subelliptique à irrégulièrement 2-5-lobé (lobe médian
d'environ 6 mm de long et 2,5 mm de large); sépales latéraux obliquement largement ovales,
cuspidés, antérieurement appendiculé à la base, d'environ 6 mmm de long et 4 mm de large; pétales
courtement onguiculés, elliptiques, cuspidés, munis vers le sommet de 2 indurations latérales,
d'environ 6 mm de long et 2,5 mm de large; labelle à éperon cylindrique, pendant mais légèrement
épaissi au tiers supérieur, d'environ 2 cm de long, à sommet lobulé, à épichile tripartite, à segments
latéraux filiformes et d'environ 3 mm de long, à segment médian étroitement ovale, aigu, d'environ 6
mm de long et 2 mm de large; gynostème d'environ 4 mm de long; stigmates à segments d'environ 4
mm de long.
_____________________________________________________________________________

Roeperocharis maleveziana GEERINCK: A, fleur de profil; B, sépale latéral; C, pétale latéral; D,


sépale médian; E, labelle. -- D'après LEBEL 45 (× 3) -- Dessin d'Antonio FERNANDES (BR).
_____________________________________________________________________________

Distribution: Congo [ex-Zaïre], route Goma -- Rutshuru, à 2 km au N de l'aéroport, forêt de


montagne, déc. 1992, LEBEL 55 (holotype BR).
Observation: Les sépales des différentes fleurs examinées sont parfois anormalement divisés en
plusieurs lobes; s'agit-il de pièces partiellement mangées? Cette espèce nouvelle diffère essen-
tiellement de toutes les autres du genre par ses pétales munis de deux indurations latérales à l'apex.
C'est la deuxième espèce connue d'Afrique centrale, à moins d'un kilomètre de la frontière du
Rwanda; la clé de la Flore d'Afrique centrale: 153 (984) est modifiée comme suit:
1. Pétales obliquement oblongs à ovales, ondulés à irrégulièrement denticulés au sommet; labelle à
éperon nettement plus court que le segment médian …………………………… R. wentzeliana
1. Pétales subelliptiques, cuspidés au sommet; labelle à éperon nettement plus long que le segment
médian ………………………………………………………………………… R. maleveziana

6
Espèce dédiée à Noël MALEVEZ (1945-1998), ingénieur agronome en Afrique centrale puis
responsable des plantations de la Ville de Bruxelles, tragiquement décédé suite à une agression en se
rendant à son bureau.

Triceratorhynchus viridiflorus SUMMERH., Bot. Mus. Leafl. Harv. Univ., 14: 234 (1951);
CRIBB, Fl. Trop. E. Afr., Orchid.: 604, fif. 151 (1989); J. STEWART in A. & S. AGNEW, Upl. Kenya
Wild Fl., ed. 2: 344 (1994); J. STEWART & B. CAMPBELL, Orchids Kenya: 81 (1996).

Distribution:: Rwanda, Pindura -- Bweyeye, forêt de Nyungwe, oct. 1993, LEBEL 41; ibid., févr.
2000, DELEPIERRE 74, 86.
Observations: Genre unispécifique, nouveau pour le Rwanda, aupa ravant bonnu d'Uganda et
Kenya. Ce genre se distingue d'Angraecum BORY par un gynostème pourvu d'un opercule inement
frangé au bord inférieur et d'un rostelle 6-lobé, à savoir à la fois 3-denté vers le haut et 3-denté vers
le bas..

Tridactyle stevartiana GEERINCK sp. nov.; a T. eggelingii SUMMERH. labelli lobo medio quam
lateralibus leviter brevioribus et subintegris vel apice leviter denticulatis differt. - Fig. F.

Herbe jusqu'à 40 cm de long; tige d'environ 1,5 mm


de diamètre. Feuilles oblongues, planes, de 4-7 cm de
long et 4-5 mm de large, arrondies au sommet et à
échancrure longue de 2-4 mm. Inflorescences 2-3-flo-
res, jusqu'à 1 cm de long. Fleurs à périanthe blanc;
sépales étroitement elliptiques, acuminés, d'environ
2,5 mm de long et 1 mm de large; pétales linéaires,
d'environ 2,5 mm de long et moins de 0,5 mm de
large; éperon à peine obovoïdal, à sommet arrondi,
de 5-6 mm de long; épichile d'environ 2,5 mm de
long et 3 mm de large, profondement trilobé, à auri-
ricules minuscules, à lobes latéraux sublinéaire à étroi-
tement triangulaires, subentiers à très légèrement den-
ticulés au sommet, légèrement plus courts que le lobe
médian qui est triangulaire et aigu.

Distribution: route Butare -- Cyangugu km 70, fo- Tridactyle stevartiana GEERINCK:


rêt de Nyungwe, févr. 1997, DELEPIERRE & LEBEL fleur. -- D'après DELEPIERRE & LE-
47 (holotype BR). BEL 47 (× 10). -- Dessin d'Antonio
Observation: Cette espèce nouvelle pour la Flore FERNANDES.
d'Afrique centrale modifie la clé: 529 (1992) comme
suit:
11. Éperon légèrement épaissi vers la moitié apicale; épichile jusqu'à 3,5 mm de long ………. 11'
11' Tige de 2,5-4 mm de diamètre; feuilles de (6-)8-20 cm de long; inflorescence de 1-2 cm de long;
sépales de 3-3,5 mm de long; pétales de 1-2 mm de large; éperon de 8-12 mm de long; épichile
à lobes latéraux entiers ………………………………………………………. 14. T. virgula
11' Tige d'environ 1,5 mm de diamètre; feuilles de 4-7 cm de long; inflorescences jusqu'à 1 cm de
long; sépales d'environ 2,5 mm de long; pétales de moins de 0,5 mm de large; éperon de 5-6 cm
de long; épichile à lobes latéraux subentiers à très légèrement denticulés au sommet .................................
…………………………………………………………………………………. T. stevartiana

7
Elle ressemble aussi végétativement à T. eggelingii SUMMERHAYES mais les lobes latéraux de
l'épichile sont légèrement plus courts que le médian, subentiers ou à peine denticulés au sommet.
Espèce dédiée à l'orchidologue Tarik STEVART (BRLU).

Tridactyle tridactylites (ROLFE) SCHLECHTER, Beih. Bot. Centralbl., 36: 148 (1918); GEER-
INCK, Fl. Afr. Centr., Orchid.: 543 (1992).

Distribution: route Pindura -- Bweyeye km 12, forêt de Nyungwe, mars 1998, Delepierre & Lebel
52.
Observation: Nouvelle espèce pour la Flore du Rwanda

Ypsilopus liae DELEPIERRE & LEBEL sp. nov.; a Y. longifolio (KRAENZLIN) SUMMERHAYES foliis
latioribus, labelli epichilio subcirculari mucronulatoque, circa 9 mm longo et 8 mm lato praecipue
differt. -- Fig. G & planche 2.

Herbe épiphyte, glabre, à tige d'environ 2 cm de long, couverte d'anciennes gaines foliaires. Feuilles
4-6, subapicales, oblongues, planes, de 10-16 cm de long et 6-11 mm de large, légèrement et
inégalement échancrées au sommet et aux lo-
subarrondis. Inflorescences 2-4, pendantes, 2-17-
flores, de 10-30 mm de long; bractées d'en-
viron 2,5 mm de long; pédicelles d'environ 5
mm de long, roses. Fleurs à périanthe blanc:
sépale médian elliptique, mucroné, d'environ
7 mm de long et 3,5 mm de large; sépales la-
téraux étroitement elliptiques, obtus, d'envi-
ron 7 mm de long et 2 mm de large; pétales
latéraux elliptiques, mucronés, d'environ 7
mm de long et 3,5 mm de large; labelle à épe-
ron fusiforme, pointu et rose au sommet,
d'environ 3 cm de long et 2 mm de diamètre
à la base, à épichile subcirculaire, mucronulé,
d'environ 9 mm de long et 8 mm de large; gy-
nostème d'environ 2,5 mm de long; rostelles
cylindriques, d'environ 1 mm de long; stipe
d'environ 1 mm de long.
Distribution: route Butare -- Cyangugu km
99, forêt de Nyungwe, alt. 2100 m, mars 1998,
DELEPIERRE & LEBEL 46 (holotype BR).
Observation: Cette espèce a aussi été vue
mais non récoltée sur la piste de Gisakura, alt.
1880 m, sur la piste Bweyeye km 12 et 16, alt. Ypsilopus liae DELEPIERRE & LEBEL: G,
1850 m. Ce genre est nouveau pour la Flore fleur. -- D'après DELEPIERRE & LEBEL 46
d'Afrique centrale, ce qui modifie la clé com- (× 3).-- Dessin d'Antonio FERNANDES.
me suit :
51. Labelle à éperon allongé et progressivement arqué ………………………………….. Ypsilopus
51. Labelle à éperon différent ……………………………………………………………… 51bis

Espèce dédiée à Lia PACKET (1932-1989), épouse de Gilbert DELEPIERRE.

8
.
Planche 2
Ypsilopus liae DELEPIERRE & LEBEL: port (× 1), - D'après DELEPIERRE & LEBEL 46.
-- Aquarelle Gilbert DELEPIERRE.
Remeriements: Initialement prévu pour le "Belgian Journal of Botany", ce texte avait été revu par
Paul BAMPS (BR) et illustré par Antonio FERNANDES dont les auteurs sont redevables.

9
.

βββββββββββ

TAXONOMANIA

βββββββββββ

N° 1 GEERINCK D., Considérations taxonomiques et nomenclaturales sur des arbres et des


arbustes cultivés en Belgique: 23 p. (10/1/2001).

N° 2 DELEPIERRE G. & LEBEL J.-P., direct. GEERINCK D., Supplément à l'étude des Orchidaceae du
Rwanda et des environs (III): 10 p. (10/2/2001).

10