Vous êtes sur la page 1sur 2

http://jfbradu.free.fr/GRECEANTIQUE/themes/mythologie/hesiode.

htm
Retour vers la naissance de l'Univers

HÉSIODE ( VIIIéme - VIIéme siècle av JC)

Buste d'Hésiode, musée du Capitole, Rome.

On sait un peu plus de choses sur Hésiode que sur Homère, même si sa vie est sans doute enveloppée de
légendes. Il serait né à Ascra, en Béotie, d'un père paysan. Il aurait ensuite quitté sa ville natale à la suite
d'un différend avec son frère à propos de l'héritage paternel et il se serait retiré à Orchomène. On ne
connaît ni la date ni le lieu de sa mort.
On peut classer l'œuvre d'Hésiode dans la poésie didactique qui prétend instruire et enseigner. Son
oeuvre, qui mêle constamment les éléments mythiques et biographiques, possède une dimension épique et
morale. De toutes les oeuvres que les Anciens lui attribuaient, deux semblent rigoureusement authentiques,
"Les Travaux et les jours" et la "Théogonie".
"Les Travaux et les jours" sont à la fois un poème moral destiné à son frère Persès qui lui intenta un procès
pour le spolier de sa part d'héritage et une leçon pratique sur les travaux de l'agriculture, il encourage son
frère à se consacrer avec persévérance à l'agriculture. Le poème se présente comme un calendrier concis
de l'année rustique. L'auteur instaure un parallèle entre le monde des hommes et celui des dieux. Écrit en
dialecte ionien mêlé d'éléments béotiens, le poème chante le travail, l'honnêteté et la justice en opposition à
l'ancien idéal guerrier d'Homère. Il contient, outre de nombreuses notations agricoles et astrologiques, le
tableau des cinq âges du monde, une explication mythique de la naissance des races. Prophète de la race de
fer, qu'il fait succéder à la race des Héros, Hésiode dénonce la rapacité des rois, l'injustice et la guerre.
Parmi de nombreux récits mythiques, il développe celui de Pandore. Virgile, dans ses "Géorgiques", s'est
inspiré de cette oeuvre.

Dans la "Théogonie" Hésiode s'affirme comme un poète inspiré choisi par les Muses pour dire la vérité. Il
retrace les origines du monde issu du chaos (la cosmogonie), la généalogie et l'histoire des dieux. La
"Théogonie" représente le premier traité écrit de mythologie grecque. Elle ouvre ainsi la voie à la
philosophie en essayant d'introduire un ordre rationnel dans les légendes relatives aux dieux. Mais la
"Théogonie" n’est pas seulement un récit qui raconte le surgissement d’un monde ordonné sur l’horizon d’un
chaos primordial, c’est aussi et surtout un hymne à la puissance d’un dieu souverain, qui étend son pouvoir
sur tout l’univers, et dont la victoire sur les forces adverses établit un ordre définitif, la Théogonie est un
hymne à la gloire de Zeus. Contre les Titans d’abord, contre Typhon ensuite, Zeus engage deux batailles
décisives dont l’enjeu est à chaque fois la victoire de l’ordre (cosmos) sur les puissances du désordre.
On attribue par ailleurs à Hésiode plusieurs oeuvres, dues sans doute à ses continuateurs. Parmi celles-ci,
"Le Bouclier", long poème exaltant la paix qui, décrivant le bouclier d'Héraclès, tente de rivaliser avec la
description de celui d'Achille dans L'Iliade.
On a récemment découvert un nouveau texte, "Descente de Thésée et Pithiroüs aux enfers", qui aurait
effectivement été composé par Hésiode.
L'œuvre d'Hésiode constitue un précieux document sur les modes de production et les croyances
archaïques, sur la pensée grecque à son origine.
Retour vers la naissance de l'Univers