Vous êtes sur la page 1sur 28

N°21 ete 2013

Journal municipal

Mairie de Clohars-Carnoët Ti-kêr Kloar-Karnoed

édito
Belle, accueillante et déjà rayonnante La médiathèque Robert Badinter a été inaugurée en présence de l’ancien ministre Robert Badinter devant plus de 500 personnes. De son intervention, on retiendra sa vision de la culture qu’il définit comme une partie intégrante de la cité, un élément de la vie quotidienne, qui se doit d’être l’affaire de tous et non pas l’apanage de quelques privilégiés. Une position pleinement assumée avec l’ouverture de cet équipement venant compléter une offre de services déjà large sur la commune. Le lieu a été pensé comme l’intérieur d’une maison. Chacun peut très facilement prendre ses marques : petits salons avec banquettes, larges présentoirs et bacs, couleurs claires et lumineuses avec de grandes baies laissant entrer lumière et chaleur. Plusieurs espaces en retraits permettent des activités plus intimes : salle de travail, cabanes à histoire, coin multimédias, espace ado, jardin zen, coin presse avec machine à café. Une salle ouverte permet aussi l’accueil des scolaires et propose des expositions. Le lieu est accueillant et a été pensé pour toutes les générations aussi bien dans la constitution des collections que dans la conception des espaces. Et le succès est déjà au rendez-vous. En un mois on compte déjà 950 inscrits. Le tarif de 10 € pour les adultes et la gratuité pour les moins de 18 ans marque notre volonté d’offrir un service de lecture publique accessible à tous. Chaque jour, ce sont en moyenne 250 personnes qui franchissent le seuil de la médiathèque. Un parking paysager situé derrière l’équipement vient aussi compléter l’offre de stationnement en centre-ville. Hier, la vie s’organisait autour de l’ancien magasin Shopi qui a été transformé à cette occasion. Aujourd’hui, c’est cet équipement culturel qui prend le relais donnant naissance à une nouvelle dynamique sur ce lieu ! Nous en sommes heureux et vous attendons encore plus nombreux ! Jacques JULOUX, Maire de Clohars-Carnoët Kaer, degemerus ha skedus dija Digoret eo bet mediaoueg Robert Badinter tre dirak ar ministr kozh hag ouzhpenn ur 500 den bennak. Deus e brezegenn e talc’himp soñj deus e zoare da welet ar c’hultur , hennezh o vezañ ul lodenn deus ar geodet ha un tamm deus ar vuhez bemdeziek. Ret eo dezhañ bezañ afer an holl ha n’eo ket danvez un nebeut tud o-unan. Un doare da wel asumet da vat gant an digoradurse, hag a zeu da glokaat ur c’hinnig servijoù, braz a-walc’h dija, war ar c’humun.Meizet eo bet al lec’h evel diabarzh un ti.Gallout a ra pep hini kavout e blas : saloñsoù bihan gant azezennoù , palerioù ledan ha bakoù , livioù sklaer ha splann ha baeoùannez braz a lez ar goulou hag an tommder da vont e-barzh. Reiñ a ra meur a lec’hioù an tu d’ober traoù muioc’h persoñel  : sal labour, lochoù kontadennoù, korn liesmediaoù, tachenn ar grennarded, liorzh zen, korn ar c’hazetennoù gant ur mekañik kafe. Reiñ a ra tu ur sal digor da zegemer ar skolidi ha da ginnig diskouezhadegoù. Degemerus eo al lec’h ha soñjet eo bet evit an holl rummadoù tud , kement da geñver an dastumadegoù hag ar spasoù. Berzh mat e ra ar vediaoueg dija. Dindan miz zo bet un 950 enskrivadur bennak . Diskouezh a ra ar prizioù enskrivañ hon youl da reiñ ur servij lenn forañ evit an holl : 10€ evit ar re c’hour ha digoust eo evit ar re zindan 18 bloaz. 250 den a ya e-barzh bemdez. Klokaet eo bet ar parkiñ e kreiz-kêr ivez gant un dachenn barkiñ ardremezet a-dreñv ar vediaoueg. Aozet e oa dec’h ar vuhez tro dro ar stal Shopi kozh cheñchet gant an degouezh-mañ. Deuet eo ul lañs nevez hiziv dre c’hras an aveadur sevenadurel-se en deus tapet e blas. Eürus ha fier omp.Degemer mat du-se ! Jacques JULOUX, Maer Kloar Karnoed

Kloar Infos est édité à 3200 exemplaires Directeur de publication : Jacques Juloux Conception & Impression : iris imprim

Brèves de Conseils
FINANCES : Fonds de concours: Le Conseil municipal a autorisé le Maire à solliciter auprès de la COCOPAQ 2 types de fonds de concours : Le premier est relatif aux économies d’énergie réalisées dans le cadre des travaux de construction de la médiathèque, pour un montant de 56 703 € Le second concerne les aménagements relatifs à l’accès des personnes à mobilité réduite réalisés sur l’arrêt de transport devant la médiathèque pour un montant de 3 906 € TRAVAUX : Médiathèque : Le Conseil municipal a autorisé la signature de 4 avenants pour un montant total HT de 15 512.91€ pour les lots charpente bois, serrurerie, ravalement peinture et agencements intérieurs. L’enveloppe initiale du projet est respectée : fixée à 1 173 000 €, elle s’élève aujourd’hui à 1 096 314 €. Port de Doëlan : un mouillage va être spécifiquement créé au profit du Kistinig, le navire qui assure la liaison estivale avec Groix, afin de lui éviter les allers retours quotidiens avec le port de Locmiquélic. Les travaux ont fait l’objet d’une convention financière avec la compagnie des îles qui s’engage à payer sur 2 ans, la moitié du mouillage. VIE ASSOCIATIVE : Convention avec l’association TREUSKAS : Le Conseil municipal a autorisé le Maire à signer une convention avec l’association TREUSKAS pour les soutenir dans leur mission de sauvegarde du patrimoine breton local. En plus de la subvention annuelle, dont le montant est défini chaque année en conseil, la collectivité met à disposition un local pour le stockage des costumes. L’association quant à elle s’engage à faire découvrir ses collections lors des journées du patrimoine, à intervenir auprès des jeunes et à poursuivre son travail de collecte et de sauvegarde du patrimoine breton. Subvention 2013 au club nautique du Pouldu : Le Conseil municipal a voté une subvention de 1500 € au profit du CNP pour l’année 2013, au titre du soutien aux associations locales. Organisation de la fête de la musique : Plusieurs associations ont décidé d’organiser ensemble la fête de la musique. Pour les aider et les soutenir dans ce projet, le Conseil municipal leur a attribué une aide exceptionnelle de 600€ pour la location de la sonorisation, mise à disposition des groupes.

Les nouveaux cloharsiens, arrivés sur la Commune depuis l’été dernier, sont invités à la journée d’accueil des nouveaux arrivants, le samedi 14 septembre 2013. Au programme : découverte du territoire, visites des bâtiments et services communaux, pauses gourmandes. Inscription en Mairie.

Sommaire
Médiathèque ........................... 4/7 Maison-Musée du pouldu..... 8/9 Questions à.......................... 10/11 Step......................................... 12/13 Rentrée 2013/enfance........ 14/15 un été sports....................... 16/17 Stationnements................... 18/19 vie économique................... 20/21 randonnée/ Les Rias........... 22/23 Divers culture..................... 24/25 Tribune libre/Kloar NAva . 26/27

Sommaire

3

Médiathèque Robert Badinter : belle, accueillante, rayonnante !
Nous nous devions d’offrir à la population un équipement de lecture publique moderne : une médiathèque, un véritable outil de communication, créateur de lien social, rappelons-nous que Kloar était la seule ville de la communauté de commune à ne pas en posséder. Son implantation au cœur du quartier Lannevain va permettre de redynamiser cette partie du bourg. La médiathèque Robert Badinter c’est : • 750 m2 dont 600 destinés au public, 15 000 livres, BD et documentaires, 2 000 CD et 1 500 DVD. • Une équipe de 3 professionnels et de bénévoles formés pour vous recevoir durant les 20 heures d’ouverture au public, mais aussi tous les autres publics : Amzer Zo, la crèche des Petits Malins, les assistantes maternelles du RAM, et bien entendu les 400 enfants des écoles de la commune. • Un lieu d’expositions avec sa salle multifonctions qui accueillera des évènements, projections, ateliers avec les scolaires et dès cet été, dans le cadre des Arts en Balades, Gens de Mer, vous pourrez y voir une première exposition : « Paroles ». • Des coins multiples aux usages différenciés qui s’adressent à des publics de tous les âges. • Un projet financé de façon responsable : La Direction Régionale de l’Action Culturelle (ETAT) pour 505 000 € Le Conseil Général pour 95 600 € La COCOPAQ pour 156 000 €

Sur un total budgétaire de 1 470 000 € (travaux, mobilier et maîtrise d’œuvre) cela représente 51% de financement subventionné. Souhaitons longue vie à la Médiathèque Robert Badinter. En un mois elle totalise déjà 950 adhérents et elle est fréquentée chaque jour par plus de 200 personnes. Ce lieu de vie est à vous, investissez-le, il ne demande qu’à vivre et à vous faire vivre de bons moments autour d’un livre, d’un CD ou d’un DVD, ou tout simplement en venant y lire le journal, avec un café…. Ce Kloar infos est l’occasion de passer en revue et en images les services et les espaces mis à disposition.

4

Des services à la carte pour un coût annuel très réduit. L’abonnement L’abonnement a été volontairement fixé à un montant modique pour les adultes (10 euros l’année) et gratuit pour les moins de 18 ans, étudiants et demandeurs d’emploi. Cela marque notre volonté de rendre accessible au plus grand nombre cet équipement  ! Une fois inscrit, vous pouvez emprunter 4 imprimés (livres, revues) 2 CD et 1 DVD sur votre carte. La durée des prêts est de 3 semaines. Les horaires Attention durant l’été la médiathèque change d’horaires ! Ceux-ci d’adaptent au rythme des plages ! Mardi, jeudi et vendredi : 14 h-18 h Mercredi et samedi : 10 h-14 h Les collections Magazines, romans, documentaires, albums, bandes dessinées, CD, DVD et ressources électroniques sont à l’honneur et si vous ne trouvez pas votre bonheur, vos idées sont les bienvenues. Un point écoute musique Le prêt de lecteur MP4 vous permet d’écouter la sélection musicale et des textes lus proposés par l’équipe. A la banque d’accueil Toute l’équipe répond à vos questions. Des copies sont réalisables sur simple demande. Pour les tarifs renseignez-vous sur place. Vous pouvez également imprimer depuis n’importe quel poste informatique du réseau Des espaces pour tous les usages et tous les goûts ! Le Kiosque Dans cet espace vous pouvez lire les journaux ou profiter de la culture locale avec le fond Gauguin et les peintres du Pouldu Le jardin zen Venez feuilleter un livre en profitant de la vue. Un petit salon vous permettra de profiter des rayons de soleil aux beaux jours. La cabane à histoires Cachette idéale pour raconter des histoires à vos enfants et petits-enfants, sans oublier de venir écouter l’heure du conte ! L’espace animation Cet espace de 60 places vous permet d’assister à toutes les animations proposées par la médiathèque : expositions, rencontres, débats. L’atelier multi médias Des postes informatiques sont à votre disposition pour accéder à Internet ainsi qu’aux nombreuses animations qui sont proposées. Ecouter voir Retrouver toute la musique et le cinéma. Découvrez le salon numérique avec ses tablettes et ses liseuses. Le petit salon Votre petit salon où regarder un bon film est possible en toute tranquillité. Une console de jeux vous permettra aussi de passer de bons moments avec vos amis. Le box de travail L’endroit le plus studieux puisqu’il vous permet d’avoir le calme et le confort d’une salle dédiée au travail à proximité des dictionnaires et encyclopédies !

5

Médiathèque : chronologie d’une date clé

Dès 8h … le bâtiment frémit ! L’équipe arrive pour finaliser les derniers préparatifs liés à l’inauguration. 9h … certains ouvriers sont encore à l’œuvre, le ménage se peaufine. 10h … récupération des derniers éléments de la signalétique, marouflage sur les frontons des étagères, mise en place des dernières nouveautés sur les présentoirs. 11h … poteaux, rubans, ciseaux et calicots sont récupérés en Mairie pour assurer la traditionnelle coupe du ruban. 11h30 … arrivée du piano dans la Cabane à Histoires pour l’intervention lyrique de Dominique Henry en hommage à Francis Poulenc 12h … l’équipe composée des trois salariés (Florence Brulay pour la direction, Tristan Pengloan pour l’accueil et le secteur multimédia et Loïc Cariou pour l’accueil et le secteur jeunesse) ainsi que les élus et les bénévoles font une pause et surtout se mettent sur leur 31 ! 14h … dernière mise en place des livres des invités prestigieux du jour, réajustement des assises, de l’exposition … 16h15 … arrivée de Monsieur Robert Badinter sur le parking de la Médiathèque, accueilli par Monsieur le maire et Patrice Lorent, conseiller en charge du projet. 16h30 … accueil des invités sur le parking balayé par le vent et bientôt les premières gouttes de pluie. 16h40 … coupe du ruban et dévoilement de la plaque inaugurale rendant hommage à l’action politique de l’ancien garde des sceaux. 16h45 … premiers pas dans le bâtiment, une visite guidée laborieuse tant les invités sont pressés de tout découvrir et de pouvoir serrer la main et rendre hommage de vive voix à cet homme tant admiré. 17h … la visite se poursuit avec le piano-voix émouvant du bestiaire d’Apollinaire de Francis Poulenc, quelques interviews … 17h30 … les discours se succèdent au fur à mesure que le temps se dégrade. L’auditoire est captivé par le final et les justes mots de notre ancien Ministre, Robert Badinter. 18h30 … le verre de l’amitié délie les langues et les compliments fusent autour de cette belle réalisation. La population et les invités retournent une dernière fois faire les curieux à l’intérieur en attendant les portes ouvertes du lendemain. 550 personnes se sont retrouvées autour de cet événement.  Plus d’infos sur http://mediathequecloharscarnoet.blogspot.fr/

6

Robert Badinter : quand l’histoire s’écrit à Doëlan!
Pour autant, la lutte n’est pas finie pour une justice plus humaine. Surtout, à regarder le monde tel qu’il se présente dans sa cruelle réalité, je vois les combats encore à mener contre le fanatisme, l’obscurantisme, le racisme, l’oppression des femmes, les violences faites aux enfants, l’homophobie. Et je me dis que la tâche à accomplir pour les défenseurs des droits de l’homme demeure immense et que les jeunes générations ne manqueront pas de justes causes à soutenir. Or, dans la lutte contre toutes les formes d’injustice, le savoir, l’information, la culture et l’art sont des moyens privilégiés de combat. Robert Badinter restera une personnalité marquante de la 5ième république pour son engagement contre la peine de mort, les discriminations et les injustices sociales. Et c’est à Doëlan, chez ses amis, Benoîte Groult et Paul Guimard, qu’il trouva les mots justes, qu’il prononça à l’Assemblée Nationale en 1981. A l’occasion de l’inauguration de la médiathèque qui porte son nom, devant plus de 500 personnes le 24 mai 2013 il revient sur cette période de sa vie. Extraits…. «  Il s’agit d’une récompense pour sa fidélité à un vieil amoureux de la Bretagne, région que j’aime plus que toute autre en France, cadre de mes souvenirs d’enfance, des passions de ma jeunesse et des joies de la maturité quand avec Elisabeth et les enfants nous séjournions tous les étés en Bretagne. C’est au mois d’août 1981 que les Guimard nous avaient ouvert leur maison de douaniers suspendue au-dessus de l’anse de Doëlan. Maison de belles pierres, dont le petit jardin dominait la mer. J’ai écrit là mon discours pour l’abolition de la peine de mort. Il faisait très beau J’étais assis devant une table de fer et regardais le ballet des bateaux descendant vers la mer ou remontant l’anse. Ce n’est donc pas à moi en vérité que cette belle médiathèque est dédiée mais bien aux causes pour lesquelles j’ai lutté depuis des décennies en France et dans le monde : peine de mort, châtiments inhumains, juridictions d’exceptions, lois liberticides, conditions indignes de détention, impunité des criminels contre l’humanité, indifférence aux victimes, la liste est longue des fléaux qui entachent la justice. Au soir de ma vie je mesure les progrès réalisés en France, patrie de la Déclaration des droits de l’Homme, et sur tout le continent européen, libéré de la peine de mort, espace privilégié de la défense des droits fondamentaux par rapport aux autres continents. 1- Le savoir, parce que les régimes totalitaires sont toujours des régimes où le mensonge et l’ignorance sont entretenus sciemment parce que la nuit et le brouillard favorisent le fanatisme et les crimes d’état. 2- L’information, c’est-à-dire l’accès de chacun à des média multiples et pluralistes, qui seule permet aux citoyens d’êtres « libres et égaux », c’est-à-dire responsables. 3- La culture, c’est-à-dire l’ouverture à tous et à tous les âges de ce qui constitue notre patrimoine intellectuel à travers les siècles et les civilisations et fonde au-delà du pluralisme des sociétés l’universalisme de l’humanité. 4- L’art enfin qui témoigne du génie propre à l’espèce humaine, l’art c’est-à-dire la création sous toutes ses formes de la beauté et aussi l’offrande à chacun de nous de ces trésors de l’âme. C’est bien ainsi toute la richesse de l’humanité qui se présente à nous dans cette médiathèque vouée aux « Lumières »…. Cette médiathèque s’inscrit ainsi heureusement dans l’espace urbain qui l’entoure et fait corps avec elle. Je salue cette volonté d’ouverture. » Grâce à elle, la culture devient partie intégrante de la Cité. Elle est un élément de sa vie quotidienne. Rien de plus heureux que pareille fusion. Ainsi se trouve réalisé le vœu des Républicains : la culture est l’affaire de tous et non pas l’apanage de quelques initiés ou de quelques privilégiés….. Saluons donc les concepteurs de cette médiathèque et les élus responsables de sa réalisation qui se sont résolument tournés vers l’avenir, comme les bretons savent le faire. D’où le plaisir que je ressens en cet après-midi que je n’ose appeler printanier. Mais chacun le sait en Bretagne, demain sera rayonnant à l’image de cette médiathèque dont je suis fier de porter le nom… Je vous remercie.» Robert Badinter

7

[RE]DÉCOUVRIR LA [NOUVELLE] MAISON-M
Vous croyez la connaître… Vous allez être impressionnés !
Remontez le temps… À l’automne 1889, lassés par la foule de Pont-Aven, Paul Gauguin, Meijer de Haan, Paul Sérusier, puis Charles Filiger s’installent au Pouldu, à la Buvette de la Plage tenue par Marie Henry. Durant l’hiver, ils vont décorer les murs, plafonds, portes et vitres de la salle à manger. Ce lieu devient le témoin d’un nouveau courant artistique : le synthétisme. En visitant la Maison-Musée du Pouldu… Cet arrêt sur image de l’auberge de Marie Henry en 1890 est un témoignage de la vie au Pouldu à la fin du XIXème siècle. La reconstitution permet de comprendre ce qu’est une auberge à cette époque et d’évoquer le destin particulier d’une femme. L’aménagement et le décor des pièces contribuent à recréer dans l’imaginaire des visiteurs l’atmosphère qui régnait dans ce lieu. À l’occasion du week-end de réouverture, plus de deux cent personnes ont pu découvrir ou redécouvrir la reconstitution de la Buvette de la Plage. Les visiteurs locaux étaient au rendez-vous avec plus d’une cinquantaine de Cloharsiens et une trentaine d’habitants de la Communauté de Communes du Pays de Quimperlé. La Maison-Musée du Pouldu propose plusieurs nouveautés. Des créations sonores, un jeu de lumière et de nouvelles mises en scènes permettent de revivre l’ambiance de 1890. L’histoire de la Buvette de la Plage se raconte par le biais des tablettes numériques, des vidéos, un parcours d’introduction dans un jardin rénové et des carnets de peintre. Le budget de cette rénovation s’élève à 182 000 € HT financée à hauteur de 30 % par le Conseil général : 45 500 € et le conseil régional : 10 000 €.

« un projet dans la continuité initié par Marcel Raoul » 8

MUSÉE DU POULDU Sur les traces de Gauguin
Été 2013 : À CHACUN SA VISITE Pour l’été, la Maison-Musée se visite soit librement avec ou sans les tablettes numériques, soit avec un médiateur. Plusieurs visites guidées sont programmées par jour : les mardis, mercredis, vendredis et samedis à 11h30, 15h et 16h. Une visite supplémentaire est proposée les jeudis et dimanches à 17h30. Pour aller plus loin, un film La petite maison posée sur la dune est projeté les samedis à 17h. Deux animations permettent aux familles de découvrir de manière ludique l’histoire de Gauguin et de ses amis peintres au Pouldu chez Marie Henry. Du 15 juin au 15 septembre, à partir de 7 ans, la visite-découverte de la Maison-Musée du Pouldu avec MON PETIT CARNET DE PEINTRE est proposée les mercredis et samedis à 17h30. Munis du petit carnet et accompagnés de l’apprenti peintre Charlie, les enfants parcourent la maison en répondant aux questions. Les réponses trouvées leur permettront de repartir avec une surprise. Le parcours se déroule en deux temps : une visite guidée suivie d’une enquête en famille. JOURNÉES EUROPÉENNES DU PATRIMOINE Le 14 et 15 septembre 2012, 11h00 à 19h00 Entrée libre Pour les 3 - 6 ans, RACONTE-MOI GAUGUIN À 16h00 (sur réservation) Grâce à deux courtes histoires lues par l’animatrice, les plus petits font connaissance avec le peintre Paul Gauguin. Du 9 juillet au 31 août, pour les 3-6 ans, l’animation COULEURS ET FORMES débute à 17h30 les mardis et vendredis. L’histoire de Cri-Cri et les peintures de la salle à manger est suivie de l’atelier « Couleurs et formes » avec puzzle et coloriage. Tarif : forfait un adulte + un enfant 5,10 € (1 € par enfant supplémentaire) Informations pratiques : Maison-Musée du Pouldu 10, rue des Grands Sables – Le Pouldu 29360 Clohars-Carnoët 02 98 39 98 51 ou 02 98 71 53 90 maison-musee-lepouldu@clohars-carnoet.fr www.museedupouldu.clohars-carnoet.fr RDV sur facebook Jours et horaires d’ouverture Haute saison  - 15 juin > 15 septembre : tous les jours de 11h à 19h sauf le lundi Moyenne saison  (Pas de visite guidée) - 16 septembre > novembre 2013 : samedi et dimanche de 14h à 18h - Vacances de la Toussaint: tous les jours de 14h à 18h sauf le lundi Droits d’entrée Plein tarif : 4,10 € Tarif réduit (enfants 12 à 16 ans, chômeurs, étudiants, personnes handicapés) : 2,60 € Gratuité (enfants de - de 12 ans) Groupes À partir de 10 personnes Sur réservation Tarif : 3,10 € par personne

9

UN BOUILLON DE CULTURE : Questions à Christelle Bellec,
Vous êtes Responsable des affaires Culturelles, en quoi consiste ce métier ? C’est la personne qui programme et administre tout ce qui a trait au culturel, du patrimoine aux arts vivants en passant par la médiation culturelle ou la lecture publique, dans une collectivité. Le responsable des affaires culturelles est un généraliste de la culture qui comme moi se passionne pour tout ! Je choisis le programme en accord avec la commission culture, prépare les actions en amont (les expositions ou les spectacles). Il y a aussi la gestion, l’administration budgétaire. De 2009 à 2013, nous avons porté deux gros chantiers avec tout le suivi et la pugnacité que cela demande. Et bien que nous soyons une petite équipe à l’année, 5 agents, le management est au cœur de mes missions. Et le soutien du Service Communication est essentiel afin de promouvoir toutes ces actions. Pourriez-vous nous présenter ce service à Kloar ? Ce service à la population a été créé sous cette mandature avec comme intention de proposer un service de proximité (ne plus faire des km pour emprunter un livre ou voir un spectacle), proposer de la diversité, apporter du dynamisme, du divertissement mais aussi de l’éducation et de l’ouverture sur le monde. Avec les élus, et depuis la création de ce service en 2009, nous nous sommes saisis de ces mots-clés et de ses objectifs pour créer et développer la mission suivante : - Doter la commune d’un service de lecture publique : la médiathèque. - Renforcer l’attractivité et l’apport de l’information de deux établissements culturels et touristiques. Ce sont le site abbatial de St Maurice et la Maison-Musée du Pouldu. - Doter la commune d’un accès à toutes les formes de spectacle, c’est la saison 7 à vous, les Sorties de bains, les Rias et ce également par le soutien aux associations culturelles comme le LAMA, Kloar music, etc - Doter la commune d’un accès aux arts plastiques, c’est le circuit Les arts en balades et l’ouverture d’un établissement : la Longère. Des résidences d’artistes sont aussi ponctuellement organisées. Le service est structuré ainsi :

Maison-Musée du Pouldu Sur les traces de Gauguin Virginie Gorrec Saisonniers - Chemin des peintres

Site abbatial St Maurice

Médiathèque Robert Badinter

Spectacle Vivant Saison 7 à vous Les sorties de bain Un été à Kloar Festival les Rias

Arts plastiques Expos à la Longère Circuit les Arts en balades Saisonniers

Patrimoine Animations, valorisation protection du patrimoine

Gwénaël Guillouzouic Yves Roland, agent détaché des ST Saisonniers

Florence Brulay Marianne Péron Tristan Pengloan

10

Responsable du service culturel
C’est un service avec des structures et des équipes, comment cela fonctionne-t-il ? touristes. Je pense aux Sorties de bain, le rdv du dimanche aux Grands sables, l’été, et aussi aux Arts en Balades, et bien sûr au site abbatial de Saint-Maurice et la Maison Musée du Le lundi, c’est une journée de travail avec l’adjointe à la Pouldu qui évoque le passage ici de Paul Gauguin. Le festival culture et parfois d’autres élus sur des questions connexes. des Rias, né ici, à lui une dimension régionale désormais. Le Mardi, c’est le jour des réunions internes. Le matin, entre Toutefois on y croise toujours un voisin ou des amis, preuve cadres autour de la Directrice Générale des Services, nous qu’il concerne toujours autant les gens d’ici. avons le compte rendu du bureau municipal, comme une feuille de route pour la ou les semaines à venir. L’après-midi, c’est avec l’équipe culture que l’on se retrouve. Nous faisons du partage d’information et prenons des décisions. La plupart du temps cette réunion ne permet pas de traiter les avancées des dossiers. Aussi, d’autres temps de travail sont programmés au cours de la semaine. C’est aussi un secteur qui travaille en réseau, avec les partenaires comme le Conseil général, le Conseil régional, la Cocopaq, la DRAC mais aussi Très Tôt Théâtre, La Caf, Rivages de France, etc…Certains de ces partenaires sont des subventionneurs importants pour notre service.

« Battle Breizh B.Boys le 7/06/2013 » Les jeunes sont un public prioritaire, dans la découverte du livre, des spectacles, c’est pourquoi nous travaillons ponctuellement avec la Caf et la Cocopaq dans ce domaine. Nombre d’actions se déroulent également en partenariat avec le Balafenn comme le projet danse en 2012. Quels changements prévoyez-vous dans les années à venir ? Avec la ré-ouverture de la Maison-musée du Pouldu ce 15 juin dernier, nous passons un cap dans la structuration de ce service tout neuf. Florence Brulay, Marianne Péron et Tristan Pengloan sont désormais dans leurs murs avec un service opérationnel. L’avenir est de poursuivre et faire vivre ce lieu. Virginie Gorrec, épaulée par deux saisonniers en pleine saison, a aussi retrouvé un mode de fonctionnement opérationnel sous mon couvert. Les années à venir seront consacrées à poursuivre cet élan et doter les lieux d’un espace complémentaire

Et qui sont vos publics ? Les Cloharsiens sont directement concernés par notre offre culturelle. Aux spectacles de 7 à vous, adultes de tous âges et enfants fréquentent la salle des fêtes pour ces occasions. 709 personnes ont assisté à cette saison.

A la Médiathèque, service de proximité par excellence, les familles sont d’ici également. Avec Florence Brulay, la biblio- Gwénaël Guillouzouic, a connu moins de grands chantiers thécaire, nous avons comptabilisé plus de 900 inscrits. Elle durant ces quatre années, c’est peut-être à venir ! a été vite adoptée. Plus globalement, le service demande à se développer enNous savons aussi par les statistiques que la Longère a un core d’un côté et de l’autre asseoir ses acquis, faire vivre et public local, souvent avec des artistes cloharsiens. Nous ancrer les rendez-vous. la mettons à la disposition des artistes et associations, et Enfin la valorisation du patrimoine est un secteur qui peut n’oublions pas le succès de l’exposition du Cercle en 2012. encore être développé sur la commune. Ensuite nous avons des lieux et des événements qui mixent plus les publics, Cloharsiens, Moëlannais ou Guidélois et des Il est remarquable !

11

Station d’épuration de Kerzellec : M
Le projet de station d’épuration est maintenant dans sa phase opérationnelle. Les travaux ont commencé en avril. Un chantier dont une des caractéristiques est l’attention portée à l’environnement humain et paysager. Au final, c’est un ouvrage écologique performant qui garantira un traitement optimum des eaux usées. Kloar infos fait le point sur ce dossier. Un projet innovant et qualitatif Plusieurs mois d’études, de visites sur différents sites de stations, de rencontres avec les professionnels ont permis de retenir les techniques les plus performantes et les mieux adaptées aux contraintes du site. Le procédé membranaire retenu permettra une qualité de traitement très lar-

gement supérieure à celle des boues activées. Les bassins seront sous terre et tous les procédés techniques utilisés permettent de maîtriser totalement les nuisances olfactives, sonores et visuelles. Afin de suivre les recommandations du commissaire enquêteur et pour rassurer les riverains une étude de modélisation des émissions sonores a été effectuée par un cabinet indépendant. Elle a conclu à l’absence d’impact futur sur les habitations environnantes. Enfin le traitement paysager a été particulièrement soigné puisqu’il a été pensé en lien avec l’Architecte des Bâtiments de France. La station aura l’aspect d’un corps de ferme avec des bardages bois. La ma-

jorité des talus existants sera conservée, le chemin creux sera restauré et des aménagements paysagers viendront renforcer l’aspect végétal et naturel des lieux. La station aura l’aspect d’un corps de ferme avec des bardages bois. La majorité des talus existants sera conservée, le chemin creux sera restauré et des aménagements paysagers viendront renforcer l’aspect végétal et sauvage des lieux.

12

Mise en service en septembre 2014
La construction de la station La construction de la nouvelle station va bon train et le chantier se déroule dans des conditions très satisfaisantes. Les techniques utilisées permettent la préservation des talus des limites séparatives et aucun imprévu n’a perturbé la réalisation du chantier. Les travaux seront interrompus du 13 juillet au 25 août afin de ne pas pénaliser la saison touristique. Vous trouverez ci-dessous le planning détaillé des travaux : Pour 2013 : Du 2 avril au 15 juin : Terrassement Du 15 juin à fin décembre : Construction du bassin d’orage et des bassins de traitement Pour 2014 : De janvier à fin mars : Construction des bâtiments Mise en place des principaux équipements de process De mars à septembre : Equipements process, canalisation, électricité De juillet à septembre : Aménagements paysagers Septembre : Essais de mise en service Décembre : Réception de la nouvelle station Les réseaux : Au vu des volumes plus importants à traiter les canalisations et postes de relèvements allant du bassin d’orage de Saint Mady à la station de Kerzellec doivent être changés. Les travaux commenceront par la construction du poste de relèvement situé à côté de l’école Saint Maudet. Ils se dérouleront du 15 juillet à fin août afin de ne pas gêner le fonctionnement de l’école. Le reste des travaux commencera en octobre 2013 pour une durée prévue de 8 mois environ. Des coûts inférieurs aux prévisions pour la station, plus élevés pour les réseaux Les estimations faites en fin juin 2009 pour la construction de la station se sont révélées inférieurs aux marchés attribués. C’est aussi le cas pour les frais études et de maîtrise d’œuvre (MOE). En revanche les coûts des réseaux sont plus élevés. Cela est dû, en partie, à des travaux de remise en état de voirie plus conséquents que prévus (le Conseil Général demande que les voiries départementales soient refaites pour moitié) et à des coûts sur les stations de relevage plus importants en raison de nouvelles exigences de sécurisation demandées par l’Agence de l’Eau. L’objectif initial était d’être au plus près des coûts prévisionnels de la station de Rostel (projet attaqué en 2004 et invalidé pour des raisons juridiques en 2008). Le tableau ci-dessous résume et compare les différentes données financières.

Estimations Rostel avril 2004 Construction station MOE et études Réseaux Total 4 642 000 € 470 740 € 1 974 000 € 7 086 740 €

Estimations Kerzellec juin 2009 5 120 000€ 631 927 € 1 199 269 € 6 951 196€

Marché Kerzellec mars 2013 4 985 801 €* 537 358 € 1 840 414 € 7 363 573 €

A ce jour, il n’est pas possible d’indiquer avec exactitude les subventions car les financeurs n’ont pas encore tous délibéré sur la hauteur de leurs participations. Celles-ci devraient être aux alentours de 50 % du coût total. L’extension des réseaux sur Posmoric (pour un montant de 539 802 €) sera menée durant cette phase de travaux et la remise en état du site de la station de fort Clohars sera également réalisée (coût de 122 510 €). * Rappelons que le procédé membranaire à Kerzellec occasionne un surcoût de 500 000 € qui explique la différence avec le projet de Rostel qui était en boue activées.

13

Rentrée 2013 : Kloar à l’heure des nouveaux rythmes scolaires
La nouvelle loi « Refondons l’école », tout le monde en parle depuis quelques mois, car c’est tout le temps de la vie de l’enfant qui est ainsi repensé, afin de respecter ses rythmes, de placer ses temps d’apprentissage aux heures propices à sa concentration, et de lui offrir des temps de pause et de découvertes indispensables à son équilibre et à sa réussite. Nous sommes convaincus que ces nouveaux rythmes sont une chance pour les enfants et pour cela Clohars-Carnoët a décidé de modifier ses rythmes scolaires dès la rentrée 2013.
Une nouvelle organisation de la journée des enfants

Nous pouvions le faire, grâce à une politique éducative en plein essor, un projet éducatif local actif, un service éducation-jeunesse structuré, des personnels compétents et motivés, des équipes pédagogiques prêtes à relever le défi, et un monde associatif très présent à nos côtés. De nombreuses réunions ont eu lieu, des débats ont été organisés, chaque conseil d’école a validé son organisation journalière d’enseignement, les horaires des APC *et des TAP*, en fonction de ses spécificités, de son projet d’école, et des impératifs de transports scolaires.
Une journée d’enseignement plus courte

2 types d’activités :

24 heures d’apprentissages, rythmées par des heures d’enseignement le matin, et en début d’après-midi sont réparties sur 4 jours et demi. Le choix de la demi-journée s’est porté sur le mercredi matin.
Des TAP d’une heure

- Les « activités de période », de 6 à 8 séances, entre chaque période de vacances scolaires, - Les « activités ponctuelles », d’une séance, avec des mini ateliers et des temps calmes. L’alternance de ces activités sera proposée aux enfants afin de respecter leur rythme de récupération après la journée d’enseignement.
Des interventions riches et variées !

Nous avons voulu faire plus que ce que la loi préconise, des TAP d’une heure minimum plutôt que 45 minutes, permettant de mettre en place des projets dans de bonnes conditions. Les TAP (Temps d’activités périscolaires) seront dispensés les aprèsmidi après les heures d’enseignement. Pour mémoire : *TAP = Temps d’activités périscolaires organisés par la commune. * APC = Activités pédagogiques complémentaires organisées par les enseignants en soutien aux élèves.
Un « arc en ciel » de découvertes pour tous les enfants

Des TAP (Temps d’activités périscolaires) non obligatoires et gratuits - 4 jours par semaine (selon les écoles) : Les petits cloharsiens vont bénéficier d’une grande avancée à la rentrée 2013 avec l’accès pour tous les enfants à des interventions gratuites par des professionnels qualifiés, à des activités sportives, culturelles, et artistiques diversifiées.
A Chaque thème d’activités sa couleur !

- Les animateurs du service périscolaire et du service des sports travaillent sur une programmation d’activités variées  :(Ateliers cuisine, danse, découverte d’un pays, tir à l’arc, roller, sports innovants...). La période d’été leur permettra de construire et de concrétiser ces projets. - Les personnels du service culture, de la médiathèque, de l’abbaye de St Maurice, des services techniques seront associés et proposeront des activités ponctuelles sur certaines périodes de l’année. - Des intervenants extérieurs proposeront des activités dans des domaines divers : les arts plastiques, la gravure, la danse, la musique, le théâtre, la photo, la poterie, le yoga, les sports d’opposition...
Un projet inventif et plein de promesses

Une « palette d’activités » leur sera proposée et les enfants pourront effectuer un parcours aux couleurs de « l’arc en ciel » ! Rouge pour les activités art et culture  Jaune pour le sport Orange pour les sciences et vie Vert pour les activités multi-thèmes

Les enfants découvriront en cheminant sur le parcours « arc en ciel » des d’ateliers variés, des matières, des techniques, des sensations, et le plaisir de découvrir... C’est tout leur temps de vie d’enfant qui est repensé. Les services et la municipalité s’investissent pour que chacun d’eux selon son niveau, selon son âge, ses goûts et ses aptitudes fasse son propre parcours de connaissances et de découvertes.
Informations pratiques

Bleu pour les activités ponctuelles

14

Un temps de garderie gratuit sera organisé le mercredi midi jusqu’à 12h30, pour les familles qui en auront l’absolue nécessité. Un transport de car gratuit vers l’ALSH des Petites Salles sera mis en place le mercredi à la fin de l’enseignement.

Petite enfance

Séjour artistique à l’île Tudy

Liste des assistantes maternelles BOURGLAN Angeline, BRUYNOOGHE Sandrine, CAPITAINE Isabelle, CARDIN Christelle, DOBBELAERE Brigitte, FAMIN Ana-Paula, JOUAN Sabine, LACOMBE Isabelle, LE GOFF Martine, LE GUERN Patricia, LE ROY Annaïck, LELY Virginie, NAGY Sylviane, PERAIS-SOREL Anne Gaëlle, PERENNOU Valérie, PINET Marie Françoise, VALLADE Hélène, VINTRIGNER Laura. Cette liste est établie au 27 mai 2013, elle est susceptible d’évoluer (assistantes maternelles en moins ou en plus). Se renseigner en mairie, auprès du collectif «kloarassmat’» : cloharsassmat@orange.fr ou du Relais Assistante Maternelle, sinon sur le site de la COCOPAQ : http://www.cocopaq.com
NB : seules apparaissent sur cette liste, les assistantes maternelles ayant autorisé la transmission de leurs coordonnées.

Les enfants des clases de CP au Ce2 de l’école St Maudet sont partis en séjour à l’ïle Tudy. Ils tiennent à nous faire part de leur expérience. « Nous sommes allés à l’Atelier à l’Ile Tudy pour travailler sur l’art abstrait et pour rapporter des oeuvres qui vont décorer la cour de l’école. Les CP CE1 ont peint sur du bois. Les CE2 ont sculpté du béton cellulaire pour faire des empilements. Nous avons fait beaucoup de travaux pour arriver à faire nos oeuvres pour la cour. Les CE2 ont travaillé avec de l’encre, des craies grasses et sèches, de l’encre de Chine. Nous avons travaillé sur des oeuvres de Miro, de Sonia Delaunay, de Van Doesburgh, de Matisse et de Calder. Nous avons appris ce que sont des formes géométriques et lyriques. Les premières sont celles qu’on connaît, comme les rectangles, les carrés, les cercles... Les formes lyriques sont celles qui ne ressemblent à rien qu’on ne connaisse déjà et on les imagine comme on veut. Nous sommes partis du lundi 27 mai au mercredi 29 mai. Chaque jour, nous avons travaillé le matin et l’après-midi en musique, pour être bien concentrés. Les professeurs d’art étaient très gentils. Il y avait aussi des petites récréations entre les ateliers. Et le soir, nous sommes allés faire des jeux sur la plage et faire une randonnée.» Bleuenn, Philomène et Marika.

--------------

Les ateliers d’éveil psychomoteur ont repris pour les bébés cloharsiens et leurs parents. Deux séances ont eu lieu, les 26 mai et 9 juin derniers, animées par Claude Colleu. Trois groupes par tranche d’âge se sont partagés la matinée du dimanche: de 9h15 à 10h, les tout petits âgés de 0 à 15 mois; de 10h15 à 11h : les enfants de 15 à 24 mois et de 11h15 à 12h : les plus grands, de 2 à 4 ans. Il y a eu trois inscrits dans le premier groupe, 2 dans le second et 8 dans le troisième. Les ateliers reprendront en septembre et octobre, les dates seront affichées et annoncées dans la presse locale, mais dès début septembre les inscriptions seront de nouveaux ouvertes à l’accueil de la mairie !

15

Raid nature 2013
L’OMS cloharsien & le service des sports ont organisé leur traditionnel Raid nature de fin de saison, le 15 juin dernier. De l’édition 2013, on pourra retenir un record de participation avec 107 personnes réparties en 27 équipes !
Cette année avait pour thème « pékin express ». Au départ de la salle des sports, les participants devaient rejoindre par leurs propres moyens et le plus rapidement possible l’OTSI : en stop, à pied, un coup de fil à un ami : tout le monde s’est prêté au jeu ! Au fil de la journée, les équipes ont dû relever plusieurs défis : recueillir 3 signatures d’élus (une grande partie d’entre eux étaient réunis à la Maison-Musée pour son inauguration), des blagues de cloharsiens, des tampons de commerçants… Les épreuves ont fait une belle place au nautisme avec du Stand up & du kayak. Les équipes ont également pu s’affronter au tir à l’arc, parcourir les routes à VTT, et participer à de multiples épreuves surprises. Cette manifestation s’est déroulée dans la bonne humeur et la convivialité. Un grand merci à tous les bénévoles qui ont permis à cette journée d’être une réussite, et une dédicace toute particulière à Florian & Damien qui ont beaucoup œuvré sur ce projet.

16

Un été sports !
Voici déjà la 4ème saison, que le service des sports propose pendant la période estivale les « PASS NATURE ». Ce programme sportif propose pour une somme modique (30€la semaine ou 8€ la journée) de pratiquer une activité physique par jour et ceci du lundi au samedi. Les A.P.S proposées vont permettre de découvrir le bocage et la côte cloharsienne sous différents point de vue. C’est ainsi que le lundi, les pratiquants longeront la Laïta en marche nordique, que le mardi, ils feront du surf au Kérou, que le mercredi, ils iront de la cale des dériveurs vers Porsach en kayak. Ils sillonneront le jeudi toute la commune en V.T.T, et s’exerceront au tir à l’arc sur le panorama des grands sables le vendredi. Enfin, les amoureux de sports de plein air, finiront la semaine par une balade sur la Laïta, en stand up paddle , de Porsmoric à saint Maurice. Les séances seront animées par le service des sports, par l’E.S.B Kloar pour le surf et le stand up, et par le CKCQ pour le kayak. Pour toutes informations ou réservations, s’adresser à l’OTSI au 02.98.39.93.42.

17

Stationnement et citoyenneté l’été : à chacun d’y être attentif !

L’été la commune passe de 4200 à plus de 20 000 personnes. Il en résulte de nouvelles contraintes, notamment en matière de stationnement. Chacun est invité ici à respecter les règles en vigueur et à faire preuve de citoyenneté. Les zones bleues sont réactivées à partir du 1er juin jusqu’au 30 septembre. Elles sont situées près des commerces et ont pour but de permettre une meilleure rotation des places. Les bandes jaunes placées sur les trottoirs rappellent que les stationnements le long de ces chaussées sont totalement interdits pour des raisons de sécurité. Deux agents de sécurité sur la voie publique (ASVP) ont été recrutés cet été pour faire respecter les règles de stationnement et sécuriser les nombreuses manifestations estivales (sorties de bain, marché du bourg et du Pouldu etc). En centre-ville rappelons ici qu’un nouveau parking de 56 places situé derrière la médiathèque permet de stationner en étant à proximité de tous les commerces. Comme chaque année, 7 gendarmes chargés de la sécurité seront affectés au Pouldu. Leur mission principale est de faire de la prévention et de veiller au calme sur la station, notamment en soirée. Signalons aussi que le poste de gendarmerie de Bellangenet a été rénové par nos services techniques pour assurer un meilleur accueil du public. Il est ouvert chaque jour et permet à chacun de signaler les éventuels problèmes rencontrés.

Stationnement au Kérou : attention l’ancien parking est fermé !

Le parking utilisé jusqu’à l’an passé pour la plage du Kérou n’est plus accessible, les héritiers de l’ancien propriétaire refuse de le louer et en ont bloqué l’accès. Il a fallu faire face à cette difficulté et une solution transitoire a donc été trouvée sur un autre terrain légèrement plus éloigné de la plage. Si vous venez de Clohars un fléchage va vous guider  au niveau du rond-point du Kérou village vers ce nouveau parking situé à Kermazuel. Le cheminement vers la plage se fera ensuite à pied par un itinéraire fléché et qui empreinte la rue des ajoncs. L’accès de la rue du Kérou (désormais devenu impasse) sera donc limité aux riverains et aux piétons. La ligne jaune qui est sur cette voie interdit tout stationnement à gauche en descendant afin de permettre aux secours d’accéder à la plage. Un panneau à l’entrée de la rue rappelle ces changements et les contrevenants seront verbalisés. Une autre solution pour se stationner est possible à l’arrière du parking de Bellangenet. L’accès vers la plage du Kérou sera également fléché. Cette situation est transitoire. Le parking que nous utilisions en 2012 figure au futur PLU. Dès que celui-ci sera adopté, la commune entend exercer son droit d’acquisition dans le cadre d’une déclaration d’utilité publique. En attendant chacun est appelé à respecter ces règles.

18

Démocratie locale : des réunions de quartier toujours fréquentées et actives
Les réunions de quartier permettent de recueillir les doléances individuelles des citoyens, de débattre des projets municipaux et des propositions de chacun pour améliorer les services en place.
Chaque année plus de 200 personnes participent à ces réunions. En 2012, la participation était encore au rendez-vous avec une centaine de personne au Pouldu, une cinquantaine au bourg et plus de 70 à la réunion consacrée à Doëlan. Sur 5 ans, en public cumulé, ce sont plus de 1000 personnes qui ont pu prendre part à ces temps de concertation. Le Pouldu (16 juillet 2012) : station d’épuration, surf et containers au centre des débats. Comme c’est le cas depuis 3 ans, beaucoup de questions portaient sur la station d’épuration de Kerzellec  : quand commenceront les travaux ? Quelles suites seront données aux recommandations du commissaire enquêteur ? L’extension des réseaux à Posmorich sera-t-elle effective ou pas ? A ces questions, les élus ont répondu que le chantier débuterait en fin d’année et que la recommandation sur l’étude de modélisation des bruits sera faite dès la rentrée. Pour l’extension prévue des réseaux sur Posmoric, elle sera faite en même temps que les travaux de la station. Plusieurs interventions ont aussi concerné les caches container. La commune poursuit ses efforts pour en installer de nouveaux, et ce jusqu’en 2013. Au-delà, la réflexion engagée sur l’intercommunalité sur la pesée embarquée peut nous amener à cesser ou modifier ces aménagements. Il a aussi été question de la future base de surf au Kerou, qui sera construite par la COCOPAQ . L’accent sera mis pour qu’elle tienne compte, dans sa conception, de la proximité avec les riverains. Il est prévu de minimiser au maximum les éventuels impacts de circulation et d’avoir des horaires d’ouverture adaptés. Agenda 2013  : prochaine réunion à l’école St Maudet  le jeudi 18 juillet à 18 heures Le bourg (6 octobre 2012) : comment améliorer la circulation, la place des piétons et des vélos ? Les déplacements ont été au centre des débats. Comment faire ralentir les véhicules ? Comment améliorer les circulations piétonnes et vélos ? Où en est-on des voies cyclables  ?  Les élus ont indiqué qu’une zone 30 verrait le jour en entrée de bourg jusqu’à la médiathèque avec la pose de plusieurs plateaux ralentisseurs. Pour les itinéraires vélos, ceux-ci seront décalés des voiries principales. Un circuit sera créé à partir de la zone artisanale et un autre prendra place dans la future zone d’aménagement concertée des hauts du Sénéchal. Beaucoup de remarques ont aussi été formulées sur les incivilités et le danger à stationner le long de la fontaine. La réunion a permis de répondre à des questions sur la future extension de la zone artisanale. Elle prendra place dans le prolongement de celle existante derrière le stade et sur les terrains aboutissants sur la route de Moëlan après l’école. Agenda 2013: prochaine réunion à la salle des fêtes samedi 28 septembre 17 h 30 Doëlan (27 octobre 2012): échanges sur la conserverie, les réseaux et les terrasses. Comme chaque année, un point a été fait sur l’ancienne conserverie. Un projet de reconversion économique est prévu sur 5 ans. Concernant l’extension du réseau d’assainissement collectif, il est intégré au schéma d’assainissement de la commune. Sa mise en œuvre sera étudiée après les travaux de la station mais à ce jour son financement n’est pas bouclé et incertain. Quant à l’effacement des réseaux, il est réalisé en priorité à l’occasion des travaux de voirie afin d’en limiter les coûts. Sur Doëlan il n’y pas de programme prévu en 2013. Le dernier réalisé a été effectué sur Keruster. Enfin, s’agissant de l’occupation du domaine public par les terrasses des cafés, les élus ont rappelé leur volonté de favoriser l’exploitation de celles-ci. Des arrêtés individuels ont été pris et les tarifs ont été harmonisés sur la commune. Agenda 2013  : prochaine réunion à la salle St Jacques le samedi 26 octobre 17 h 30

19

Commerces : à l’Astrolabe, on se régale !

A l’Astrolabe, le centre commercial de Bellangenêt vous trouverez des commerçants prêts à vous satisfaire.
Installés au Galatée, Emilie et Sébastien auront à cœur de vous proposer de quoi vous restaurer sur leur spacieuse terrasse. Ouvert toute l’année leur bar brasserie est aussi un lieu de vie pour de nombreux habitués qui, agréablement installés, échangent et disputent de conviviales parties de cartes. Emilie propose aussi de délicieuses pâtisseries maison: gâteaux bretons caramel au beurre salé, fondants au chocolat… Dès le mois d’avril ils sont alors entourés d’autres professionnels, tout aussi soucieux de vous offrir des prestations de qualités. Juste à coté, se trouvent Daniel et Marie Claire, qui ont tout d’abord tenu le Pic Marée, rebaptisé par leurs soins Le Café des Délices (maintenant Galatée). Ils ont dans un second temps ouvert un point chaud pain viennoiseries pour aujourd’hui, après la fermeture de l’épicerie alors en place, compléter cette activité avec l’épicerie et les pizzas à emporter. « Mat Kenan ! »  « Trop Bon » en breton voilà ce que vous pourrez dire en dégustant les glaces artisanales de Gwénaël. Au sortir de la plage, qui n’a pas souhaité déguster une vraie bonne glace ? Une glace ou si vous avez plus de temps vous régaler d’une crêpe. C’est alors chez Christine, Au régal des crêpes, que vous vous attablerez. Avec le sourire, sur ses billigs elle saura vous étonner, des crêpes bien entendu, sucrées salées, mais aussi des omelettes, qui éveilleront vos papilles ! Et vous aurez peut-être la chance d’y croiser Thierry Lhermitte ! Profiter de votre repas sur cette terrasse à l’abri du vent, c’est aussi ce que vous pourrez faire Chez Flo. Flo a souhaité faire de son Snack un lieu de vie et de détente, où vos enfants peuvent bénéficier d’un espace de jeux, qui vous permettra de profiter de votre repas en tout tranquillité. Simplicité et générosité sont les valeurs que Flo souhaite partager. L’Astrolabe c’est aussi : - Une agence immobilière des résidences Lagrange - Une agence postale ouverte à l’année : l’hiver, du lundi au vendredi, 9h à 12h l‘été , 9h à 14h samedi 10h à 12h - Un poste de gendarmerie - Le Galatée ouvert tout l’année avec restaurant en saison - L’épicerie, point chaud d’avril à septembre et aussi aux vacances d’automne. - Le régal des crêpes d’avril à septembre et aux vacances d’automne, et en saison toute la journée non stop. - Chez Flo d’avril et septembre le soir et juillet et août midi et soir. - Le Glacier « Mat kenan » d’avril à septembre

20

Vie économique
Une entreprise maraîchage bio à la grenouillère David Saulais, cet ancien employé de l’Entreprise Henrio de Quimperlé aujourd’hui titulaire d’un Brevet Professionnel de Responsable d’Exploitation Agricole y a installé son exploitation maraîchère. Diplômé en juillet 2012, tout s’enchaîne très vite pour lui : installations de serres, créations de serres qui reçoivent rapidement les divers plants et une première vente directe dès la fin avril. Si les cultures sous serres nous sont familières, les talus de David sont de nature à éveiller notre curiosité. 2 nouveaux pêcheurs au Pouldu Le premier, Monsieur Charles BRAINE, connaît bien la région pour y avoir de la famille. Il réside actuellement à Croas An Ter. Sa passion pour la mer et la pêche l’amène à l’obtention d’un Bac+5 en gestion pêche. Une formation à Paimpol lui permet d’exercer en tant que patron du fileyeur « Even Mor », navire en alu de 5.40 M, basé tout d’abord à Saint Quay Portrieux avec lequel il pratique les filets maillants (bar, daurade, mulet…). Le Pouldu lui tient à cœur, il y débarque en mars 2013 pour y pratiquer les mêmes pêches avec en plus des filets, quelques palangres à bars. Le second, Monsieur Jean-Jacques DAUBIN, y débarque début juin 2013, il possédait déjà un bateau de plaisance depuis 2011, il connaît donc la Laïta et ses pièges. Il réside actuellement à Rédéné. Ce marin, patron-pêcheur, a déjà une forte expérience. En effet, il a navigué 39 ans sur la Loire à Saint Nazaire où il a pratiqué différentes pêches locales : civelle, le chalut à crevettes grises dans l’estuaire, la drague, les filets, le semi pélagique pour l’anguille. Monsieur DAUBIN est patron du « DEBORAH II » un navire en chêne de 7.30 M avec lequel il a obtenu la licence filets et palangres pour la Bretagne, en zone D et secteur 9-10. Il pêchera dans la région jusqu’en octobre/novembre puis fera la saison des civelles en Loire avant de ramener son bateau au printemps prochain. Monsieur DAUBIN est issu d’une famille de pêcheurs mais surtout avec son collègue Monsieur BRAINE, ils s’installent dans une démarche de petite pêche durable. Ces deux navires s’amarrant au ponton pêche, une place de 7 à 8 M est prévue pour les opérations d’embarquement et de débarquement pour d’autres navires. Ses talus permettent une pratique du « non agir » basée sur quatre principes fondamentaux : pas de labour, pas d’engrais, pas de sarclage et pas de pesticide. Le travail du sol est alors, le travail des racines des plantes, le travail des micro-organismes qui décomposent la matière organique, le travail des vers de terre qui retournent la terre, participant à sa structuration en permanence. Pour conserver une couverture du sol, David tapissent ses talus de matériau végétal mort constituant un tapis protecteur ; et «  recycle  » ainsi les déchets de tonte de pelouse ; ceux des services techniques de la commune ainsi que les déchets verts de paysagistes locaux. Les fruits et les légumes qui ne sont pas en contact de la terre grâce à ce paillage sont moins abîmés, et l’eau s’écoule naturellement dans les fossés ainsi créés. Mais pourquoi des talus en cercle ? Un choix esthétique, pour obtenir, lorsque les trois compositions seront finalisées, un triskell. Entre les trois « jambes » de ce triskell, et sur les espaces non travaillés, prendra place une forêt comestible où se côtoieront arbres et arbustes ; ce sont alors 1000 espèces qui devraient être présentes à la fin du projet. Comme vous l’aurez deviné, David Saulais est un professionnel plein de projets et d’ambitions pour son exploitation. La dernière serre sera, comme il aime à la présenter, une serre tropicale. Mais aujourd’hui c’est déjà une grande variété de fruits et légumes qui prend place dans les serres et sur les talus : betteraves, côtes de bettes, salades, choux, potirons, framboises, melon, courgettes... des associations étagées suivant compatibilité.
Si vous souhaitez profiter de cette production maraichère au naturel, vous pouvez passer sur site le mercredi de 11h à 13h ou prendre contact avec David au 06 14 92 14 00 et bonne dégustation !

21

Le Pouldu : Balade des chapelles aux moulins

le Kloar info vous présente un nouveau circuit de randonnée de 2.h30 pour une boucle de 8.7 km (extrait du guide 17 idées de balades du Pays de Quimperlé, en vente à l’office de tourisme). Avis aux randonneurs et aux curieux : Le sens directionnel se fait dans le sens inverse des aiguilles. Le point de départ se trouve à l’office de tourisme. Le Balisage est le suivant PR 3 (balisage jaune avec numéro 3).

22

Les Rias : le programme à Clohars !
Contigo > Oultimo momento ©Pedro dos Santos (création 2006) 30mn Cirque-Théâtre - Portugal Contigo, «  avec toi  », en portugais est un solo interprété par Joao Paulo Dos Santos et imaginé avec le chorégraphe Rui Horta. La rencontre de ces deux artistes et de leurs univers est le fil rouge de cette création que porte une scénographie épurée. Seul en scène, Joao s’appuie sur quelques objets, une chaise, un bâton de pluie, une pierre, pour aller, comme toujours, se confronter avec talent à son agrès : le mât chinois.   ÉQUIPE ARTISTIQUE Compagnie O ULTIMO MOMENTO (France / Portugal) CONTIGO Une pièce de Joao Paulo Dos Santos et Rui Horta, Interprétée par Joao Paulo Dos Santos, Musique : Tiago Cerqueira et Vitor Joaquim, Costumes : Pedro Dos Santos, Lumières : Rui Horta. Production / Diffusion : Claire Perret PARTENAIRES Coproduction O Ultimo Momento, Festival d’Avignon 2006, SACD/Le Sujet A Vif. Avec le soutien de l’O Espaço do Tempo, Montemor o Novo (Portugal). La compagnie O Ultimo Momento reçoit le soutien de l’Institut Français pour ses tournées à l’international. CONTACT : www.oultimomomento.com Où et quand ? > Clohars-Carnoët Samedi 31 août| à 16H16  > Clohars-Carnoët Dimanche 1er septembre | à 11h11

Le Conte Abracadabrant > Les batteurs de pavés ©Renaud Berger - Les Batteurs de Pavés (création 1999) 40mn Contes de rue - Suisse Nous sommes dans un royaume dont le peuple vit tranquillement. Un jour arrive un méchant qui enlève la princesse pour devenir le nouveau roi. Un chevalier courageux, à l’aide d’un étrange chien magique, part pour la sauver. Il devra combattre une hydre et trouver le moyen de diminuer les pouvoirs magiques du méchant. L’amour sera le grand gagnant, bien sûr.    ÉQUIPE ARTISTIQUE  Mise en scène, création et jeu : Laurent Lecoultre et Manu Moser CONTACT : www.batteursdepaves.com 

Où et quand ? > Clohars-Carnoët Dimanche 1er septembre | à 11h11

L’oca > Mesdemoiselles ©Mäkinen (création 2011) 50mn Cirque aérien - Les Ulmes (49) Trois femmes, deux aériennes et une danseuse contorsionniste. Un trio surprenant qui nous entraîne dans un univers artistique déjanté et coloré. Ensemble elles représentent la Femme ou toutes le femmes c’est au choix, avec leurs hésitations, leurs doutes, leur folie aussi... Il ne s’agit pas d’une dramaturgie avec un début, un milieu et une fin. Il ne s’agit pas d’une histoire mais de fragments de vies réelles ou imaginées. L’oca est une invitation à découvrir le monde circassien mais pas seulement. C’est aussi une invitation à se découvrir et à interroger l’être humain, ses relations, ses dépendances...  ÉQUIPE ARTISTIQUE  Mise en scène : Jean-Yves Pénafiel Interprètes : Claire Nouteau, Laure Bancillon, Anna Von Grünigen PARTENAIRES  Résidence : Cité du cirque Marcel Marceau (Le Mans), La Grainerie (Toulouse) CONTACT : http://ciemesdemoiselles.wix.com/cirque

Où et quand ? > Clohars-Carnoët Dimanche 1er septembre | à 16h16

23

Culture Bretonne : Treuskas et la commune signe une convention

Restauration de la statue de Ste Anne

La commune de Clohars Carnoët souhaite développer sa politique en faveur de la langue bretonne. Depuis deux ans elle participe au financement de cours de breton à l’école St Maudet. Cette année elle s’est engagée dans le financement du festival « Festi Breizh » et vient de signer une convention avec l’association Treuskas. La prochaine étape devrait être la signature de la charte Ya ar Brezonneg. TREUSKAS, association à caractère culturel et éducatif, s’est donné pour but la sauvegarde du patrimoine vestimentaire traditionnel cloharsien, de tous les objets liés à sa confection ou son utilisation, et de tous les documents en relation avec ce patrimoine, en particulier les photographies. L’association compte à ce jour une collection de 74 pièces de costumes anciens, 305 photographies et 92 cartes postales numérisées. En contrepartie de l’engagement de TREUSKAS d’organiser le collectage et d’assurer la conservation du patrimoine vestimentaire, de photographies et cartes postales anciennes ainsi que tout autre accessoire retraçant l’histoire de Kloar, la Commune s’engage à soutenir financièrement l’association pendant 3 ans, en lui allouant une subvention (1000 € en 2013) et en mettant à sa disposition une pièce au sein de la maison des Associations adaptée aux besoins de conservation de la collection. En cas de dissolution de l’association ou de mise en sommeil, la collection sera léguée en totalité à la Commune à titre gratuit afin qu’elle en assure la sauvegarde. TREUSKAS lance un appel aux Cloharsiens : « avant de vendre ou de jeter des vêtements, objets ou photos, prenez contact avec nous ! » Contact : Gilles LE MEURLAY - 02.98.39.98.54 gilles.lemeurlay@orange.fr ou déposer un courrier dans la boîte à lettre de TREUSKAS à la Maison des Associations de St Jacques Le 13 juin dernier une petite cérémonie a été organisée à la chapelle Ste Anne de Doëlan à l’occasion du retour de la statue de Ste Anne qui après quelques mois de rénovation a retrouvé tout son éclat et ses couleurs. Le désir conjoint du comité des Amis de la chapelle et de la municipalité de mener à bien ce projet de rénovation date de 2010. Avec le soutien du conseil général (subvention de 35%), le travail de qualité de la société Arthéma, l’investissement du service culturel de la commune et celui des membres du comité de la chapelle Ste Anne, la statue a repris bonne place et s’offre encore quelques années de longévité . Au cours de cette cérémonie, Marcel Bouque au nom du comité a remis au Maire un chèque de 900 € en guise de participation aux frais de rénovation. C’est un projet qui tenait effectivement très à coeur les membres du comité et notamment Mr et Mme De Fréminville dont la vente des oeuvres ont permis de recueillir cette somme permettant de contribuer à la rénovation de la statue. Cette cérémonie a été l’occasion de saluer la bonne entente entre la municipalité et le comité de la chapelle qui permet depuis 2009 de donner vie à la chapelle à travers de multiples expositions et événements. Grâce à cela la chapelle est très souvent ouverte et constitue un véritable patrimoine vivant à Doëlan. Un grand merci à tous les membres du comité des Amis de la chapelle Ste Anne pour leur investissement et leur générosité !

24

Les Arts en balades 2013 Gens de mer
Après gens de terre en 2012, les Arts en balade 2013 guideront vos pas d’expositions en expositions reliées par la thématique : GENS DES MER. Cette dualité reflète le caractère de la commune de Clohars Carnoët.

Commune de terre et de mer, elle se compose d’un bourg perché sur un plateau et adossé à une forêt, et d’une station balnéaire bordée par l’océan et parcourue par de nombreuses rivières. Sa population, sa culture sont pour une part façonnées par cette dualité. La Mer, est une thématique dont les traitements artistiques sont aussi vastes que les étendues d’océan qui couvrent notre planète. Son évocation en 5 expositions vous en offre une certaine vision. 1/ A la longère : photographies de Catherine LE GOFF «  pêches en mots salés » 2/ A la chapelle St Jacques : peintures de Roger RODE « brumes » 3/ A la médiathèque Robert Badinter : photographies de Laëtitia VILLEMIN «  paroles » 4/A la chapelle Ste Anne de Doëlan : installation de Bénédicte KLENE «  Les petits riens des gens de mer » 5/ A la galerie de la ferme de Kerzellec : photographies de Jacques FAUJOUR «  cabines et plages » Accès libre Ouvert tous les jours sauf le lundi, de 10h30 à 12h30 et de 16h30 à 18h30

25

Tribune libre
La preuve par l’action !
La médiathèque qui vient d’ouvrir ses portes avait fait l’objet de bien des controverses avant sa construction. Inutile, trop chère, trop grande, trop équipée etc… Au final chacun s’accorde à dire que c’est un bel équipement fonctionnel, où chacun se sent bien. En 6 semaines elle est déjà fréquentée par près de 1000 utilisateurs ! Quant au coût il a été divisé par 2 grâce aux subventions… Le dossier de la station d’épuration était bloqué depuis 10 ans. Il aurait fallu encore attendre et la faire ailleurs. La contestation et les pressions ont été multiples. Les élus ont écouté, pris en compte, amendé le projet mais n’ont pas fléchi. Le chantier est en cours de réalisation et se déroule comme prévu. Les coûts ont été maitrisés et demain la commune pourra continuer à s’équiper et se développer. Là encore chacun sera surpris par la qualité de l’ouvrage. L’ancienne usine capitaine Cook ? Il ne fallait pas l’acheter … La Maison Musée il fallait la laisser en l’état… Les rythmes scolaires il fallait attendre... La Zone d’aménagement concertée des Hauts du Sénéchal ? Elle est trop grande, les parcelles trop petites, les logements sociaux trop nombreux ! Il est toujours urgent d’attendre, de ne rien faire, de renoncer … ! S’il on peut comprendre que des craintes de riverains s’expriment, que des doutes surgissent, le rôle des élus est d’en tenir compte mais pas de renoncer à agir. Nous devons mettre en place les équipements et dispositifs pour que demain Clohars reste une commune attractive, ouverte, vivante, équipée de nombreux services … Et comme pour la médiathèque c’est par l’action et la qualité des projets que la commune évoluera et non par l’immobilisme !

Groupe Kloar 2008, Un nouvel horizon.

A propos du PLU
Depuis 2008, nous avons participé à la révision du plan d’occupation des sols et à l’élaboration du plan local d’urbanisme dans le respect des règles du SCOT et du programme de l’habitat mis en oeuvre de la COCOPAQ. Durant ces 5 années nous avons participé aux nombreuses réunions de la commission d’urbanisme en présence du bureau d’études CITANOVA chargé de l’étude du projet. Outre la loi littoral, contrainte important du développement communal, 3 préoccupations majeures ont été prises en compte dans la réflexion pour entrer dans le cadre réglementaire dont les enjeux sont économiques, sociaux, environnementaux. De nombreuses remarques ont été formulées au cours des débats ou le souci du détail a conduit parfois à des visites de terrain. Le dossier constitué a été soumis au service de l’état, il fait actuellement l’objet d’enquêtes publiques conjointes PLU et AVAP en mairie. A notre connaissance, plusieurs centaines de demandes ont été faites que nous avons parfois soutenues. Elles ont fait l’objet de courrier adressé par la mairie conseillant de rencontrer le commissaire enquêteur. Aucune considération à caractère personnel n’a donc été prise en compte en commission. Et si l’on parlait de l’entretien de la commune Toutes les voies de communication de la commune ne semblent pas bénéficier des mêmes soins, cela est-il lié à l’importance de leur fréquentation ou au manque de surveillance des personnes en ayant la responsabilité ? Une question que l’on peut se poser cette année. La sécurité qui devrait être le premier souci à prendre en compte ne semble toujours pas primée à certains carrefours dangereux. Après un fauchage bâclé en mai, des hautes herbes continuent de masquer la visibilité. Faudra-t-il que les riverains concernés mentionnent ce fait sur le cahier de doléances de la mairie pour que ces travaux qui entrent dans le cadre d’un entretien général soit mieux réalisés alors qu’ils laissent à désirer.

Les élus de Clohars pour tous - Joël CHENOT, élise BRIAND, Marcel LEPORT, Yvon GREMILLET

Oh lala qu’c’est beau ! mais…
Et de une, et de deux, et... des inaugurations, en voici, en voilà. Quelques exemples pas pris par «hasard» : - la Médiathèque : était-ce indispensable à Clohars-Carnoët ? était-ce une priorité dans le contexte actuel ? Ces questions ne sont plus d’actualité. La médiathèque est ouverte à tous pour un prix d’abonnement très modique. Force est de constater que l’édifice est très accueillant et plutôt fonctionnel. - la Maison - Musée du Pouldu (ex. Maison Marie Henry) : relookée avec un certain coût ou un coût certain, et un coût de fonctionnement pas moins certain. - la caserne des pompiers : construite avec des matériaux adaptés notamment anti-sismiques, et dimensionnée en tenant compte d’une augmentation probable de la population cloharsienne. - la Station d’épuration : osons dire, une «Rolls» pour répondre aux exigences de la population redoutant bruits et odeurs. Mais tout cela a certes un prix, prévu et anticipé, nous le pensons ; mais une question se pose : par une comptabilité analytique, a-t’on une idée de l’augmentation d’impôts qui est, ou qui sera nécessaire pour honorer les remboursements d’investissements, et surtout les coûts de fonctionnement directs (facilement calculables), mais aussi des coûts indirects (clé de répartition oblige !) ? Vous avez dit transparence ! D’accord ! On attend ... Bon été à tous et bonnes vacances.

26

Elus n’appartenant pas à la majorité : Francis JEGOU - Daniel MANCEAU - Jeannine STEPHAN - Patrick VINTRIGNIER

Jumelage Kloar Nava : 20 ans d’histoire… 2013 l’année du partage !
Du 15 au 18 Août prochain, nos amis Navetos seront présents sur la commune dans le cadre du jumelage qui unit la ville de Kloar et de Nava depuis 20 ans.
A cette occasion nous voulions dans ce Kloar Infos retracer l’histoire de ce jumelage. C’est aussi l’occasion de rappeler que grâce à l’action du comité de jumelage Kloar/Nava la notion d’échange interculturel entre les deux villes est encore bien active après toutes ces années. A l’occasion des 20 ans du jumelage nous appelons chaque Cloharsien intéressé par cet échange, à venir rencontrer les membres du comité de jumelage et les Navetos, le samedi 17 Aout sur le marché et vers midi à la salle des fêtes. Une cérémonie ouverte à tous célébrera les 20 ans du jumelage, et permettra de faire découvrir à un plus grand nombre de Cloharsiens les liens qui unissent nos communes et pérenniser cette action pour les années à venir en vous donnant envie de rejoindre le comité. Kloar Nava: 20 ans d’histoire 1992 En mai, premiers contacts entre Clohars et Nava : le Maire de Nava adresse un courrier au maire de Clohars lui proposant un jumelage entre les 2 communes. En août, une délégation de Nava se retrouve représentée au Festival Interceltique de Lorient alors présidé par Pierre Guergadic, Cloharsien qui favorise la première rencontre entre nos 2 communes productrices de cidre. Le 9 août, en fin de matinée, une dizaine de Navetos sont reçus en Mairie de Clohars en présence de Louis Le Pensec, du Maire, Marcel Raoult et de ses adjoints. 1993 L’année du premier échange : en avril, 24 Navetos sont reçus à Clohars, et en août, 50 Cloharsiens font le déplacement dans les Asturies. L’association de jumelage Kloar-Nava voit le jour, Alain Milice en devient le président. 1994-2013 Dès lors, le principe d’une rencontre annuelle entre les 2 villes jumelées est adopté. Un protocole d’amitié est signé à Clohars en août 1994 et la plantation d’un if à Saint Maurice vient le symboliser. A Nava, le protocole d’amitié est signé en juillet 1995. En août 1997, les Navetos assistent au baptême de la place de Nava, à Clohars, près des écoles. La promenade de Clohars-Carnoët est inaugurée à Nava en juillet 2000, en présence du cercle celtique de Clohars. Des rencontres sportives (football et handball) ont également été organisées entre nos 2 communes. A la suite du décès d’Alain Milice, plusieurs présidents se sont succédés  : son fils Nicolas, puis ensuite Sabine Bernard et depuis 2011 Laurence Guyomar. De même, notre Mairie a vu se succéder Messieurs Raoult, Le Floch et actuellement Monsieur Juloux : Nava a aussi connu plusieurs Maires en 20 ans et on ne peut que se réjouir de constater que toutes ces personnes ont contribué au maintien de notre jumelage. 2013 Nous mettrons tout en œuvre pour que le principe d’un échange annuel alternatif perdure encore pendant au moins 20 ans de plus. Pour fêter l’événement, une quarantaine de Navetos dont le Maire de Nava Emilio Balesteros et deux de ses conseillers seront présents parmi nous du 15 au 18 août prochain. Aujourd’hui forte de cinquante membres, l’association du comité de jumelage est ouverte à tous y compris les cours d’espagnol (niveau débutant) mis en place cette année et qui reprendront à la rentrée afin de faciliter nos échanges lors du prochain voyage des Cloharsiens à Nava en 2014.

NAVA (5600 habitants-province des Asturies - chef-lieu  : Oviedo) est située au Nord Ouest de l’Espagne. Cette commune a la particularité de produire du cidre à grande échelle et d’abriter le musée National du cidre Espagnol. Clohars et Nava sont maintenant jumelées depuis 20 ans, 2 décennies d’échanges culturels et sportifs où se sont nouées de nombreuses amitiés.

Rendez vous à tous le samedi 17 Août sur le marché puis à la salle des fêtes pour venir rencontrer nos amis Navetos et les membres du comité de jumelage afin de célébrer et partager ce moment interculturel...

27

FEU D’ARTIFICE LES NUITS ETOILEES SAMEDI 13 JUILLET 2013 OFFICE DE TOURISME LE POULDU 23H15

Etat civil
Avril - Mai - Juin 2013
Bienvenue aux nouveaux petits Cloharsiens, félicitations aux parents de Liz Guyader. Ils nous ont quittés. La ville présente ses condoléances aux familles de

Louis GOURIER, Liliane HARLé, Danielle LE MOIGNE, Michel JULLIG, Marie LE BRIS veuve PRESSE, Yves HELFENBEIN, Denise GUYOMAR veuve PLESSIX, Solange PENNEC veuve HARNAY, Joséphine MALCOSTE veuve DESGRE, Michel NICOL, Joseph BRANGOULO, Marcelle FRESNEL veuve LE TREQUESSER, Annick BOUCHAUD, Christophe PéRON, Jean-Pierre LE PENNEC.
Ils se sont mariés. La ville présente ses félicitations à Marina PIEDALLU

et Samuel NICOLAS, Laurie LE NABEC et Gonçalo BATISTA MARTINS, Béatrice OSTY et Nicolas CLOAREC, Nathalie MAHOïC et Laëtitia VILLEMIN.

Si vous souhaitez faire passer une information dans le journal municipal, contactez Florent Brochard en mairie.

Téléphone : 02 98 71 53 90 - Fax : 02 98 71 59 83 Internet : http://www.clohars-carnoet.fr - E-mail : mairie@clohars-carnoet.fr