Vous êtes sur la page 1sur 14

Le vendredi 24 mai 2013 à 17h30, la municipalité convie les habitants de Clohars-Carnoët à l’inauguration de la médiathèque Robert Badinter.

Printemps 2013

N°20

Journal municipal
Etat civil
Janvier - Février - Mars 2013
Bienvenue aux nouveaux petits Cloharsiens, félicitations aux parents de Clément PORTIER, Uriell BOUGOT, Kristen BOURVIC MOREAU, Matilin LE GARDIEN, Harmonie GADEMER, Lyam LE PEN et Agathe NICOL Ils nous ont quittés. La ville présente ses condoléances aux familles de Mélanie NARVOR, Eugène PORTIER, Joseph LE BLOA, Louis PERRON, Rémi MAUTRAY, Jacques LE CUN, Gilles POSTEC, Jacqueline GLOANEC veuve MOALIGOU, Chantal BEDEAU, Gaëtan LESPAGNOL, Emilienne ROUAT veuve TANGUY, Adrienne BOURHIS veuve PRIMA, André MÉRÈRE, Martine BRANELLEC, Henri LE FÉLIC, Francis DANIEL, Bruno MASCHELEIN, Joseph GRÉVELLEC.

Si vous souhaitez faire passer une information dans le journal municipal, contactez Laëtitia Villemin en mairie.
Téléphone : 02 98 71 53 90 - Fax : 02 98 71 59 83 Internet : http://www.clohars-carnoet.fr - E-mail : mairie@clohars-carnoet.fr
Mairie de Clohars-Carnoët Ti-kêr Kloar-Karnoed

Édito
Emploi, la priorité. L’Europe connaît une crise majeure dont l’une des principales conséquences est l’augmentation continue du chômage. Pour les français c’est la préoccupation numéro un. Dans le Finistère, le nombre de demandeurs d’emplois avoisine les 40 000 personnes. Sur une année, les statistiques évaluent qu’une famille sur 6 est touchée par ce fléau. C’est insupportable. Dans le pays de Quimperlé, élus et chefs d’entreprise se mobilisent chaque jour pour préserver l’emploi et tracer les conditions d’une reprise : recherche de nouveaux marchés, accompagnement logistique, création de nouveaux produits… Chacun, dans son champ de compétence agit dans ce contexte difficile. Au plan communal, notre action s’est amplifiée. La requalification de la zone de Keranna vient de s’achever offrant un outil performant pour les entreprises et leurs salariés. Son extension future a été actée dans le projet de PLU. Notre politique de développement touristique se poursuit. Après les travaux au Pouldu, le pavillon bleu et les sorties de bain, la Maison Musée ouvrira de nouveau ses portes le 15 juin avec une nouvelle muséographie. A Doëlan le site de l’ancienne conserverie a été acheté en partenariat avec l’EPF. Un projet d’hôtel et des bureaux y sont prévus. Enfin, notre agriculture dispose au sein du futur PLU d’un foncier préservé et la pêche, d’infrastructures rénovées. Les outils sont en place pour conserver à Clohars son attractivité : que les entreprises puissent y travailler dans les meilleures conditions possibles et accueillir de nouveaux salariés. Selon l’Insee, en 3 ans une cinquantaine d’emploi ont été créés sur la commune. C’est un signe encourageant. Ne relâchons pas nos efforts ! Jacques JULOUX, Maire de Clohars-Carnoët An implij : ar c’hentari-wellari Un enkadenn veur ‘zo en Europ, lie dilerc’h kentari o vezafi kresk diehan an dilabour. Setu aze kudenn bennari ar Frafisizien.War-dro 40 000 klasker¬labour ‘zo e Penn-ar-bed. Tizhet eo ur familh war 6 gant ar wallenn-se. N’haller ket padout ! ‘ n em vobiliz bemdez-doue dilennidi ha pennoù embregerezh bro Gemperle evit gwarezifi an implij ha krouiri stuzioù an adlaris : ar c’hlask marc’hadoü nevez, ar skoazellifi lojistik, ar sevel produioù nevez... Ober a ra pep flint war e dachenn blediri daoust d’an endro diaes. Amplaet eo bet lion ober war dachenn ar gumun. Emari adkempenn takad Keranna o paouez echuiri hag e ra ‘mod-se ur binveg a-zoare evit an embregerezhioù hag o gopridi. Aktet eo bet he astenn dazont1barzh raktres ar PLU. Kenderc’hel a ra lion politikerezh diorren an douristelezh. Goude labourioù ar Pouldu, ar pavilhon glas, hag ar sortiadennoù kouronkafi, e addigoro an ti-mirdi ar 15 a viz Even, gant ur mirdiotuiezh nevez. Prenet eo bet lec’hienn fritur kozh Dolan gant kevelerezh an APF. Rakvelet eo eno ur raktres leti ha burevioù. A-benn ar fin en do lion labour-douar ‘barzh ar PLU nevez ur font gwarezet hag ar peskerezh avradurioù renevezet. Elne, ar binvioù e plas evit mirout e sach da Glohar : Ra vo an embregerezhioù gouest da labourat gant ar gwellari stuzioù posubl ha da zegemer gopridi nevez ! Krouet eo bet dindan 3 bloaz un 50 post-labour bennak war dachenn ar gwnun hervez an INSEE. Ur sin kalonekaus eo. Ne lezomp ket lion strivoù da vont da get ! Jacques JULOUX, Maer Kloar Karnoed

Brèves de Conseils
URBANISME : PLU : le Conseil municipal a arrêté le bilan de la concertation et le PLU en janvier. Cette dernière a été menée grâce à différents supports : réunions publiques, plaquettes d’information, diffusion dans la presse, bulletin municipal, site internet. Elle a permis aux habitants de prendre connaissance du document et d’exprimer leurs remarques. AVAP : le Conseil municipal a également arrêté le bilan de la concertation et l’AVAP un mois plus tard, selon les mêmes modalités. Un article complet sur l’AVAP figure au présent Kloar Info. Parking du Kérou : en raison du refus des propriétaires de louer les parcelles qui servaient jusqu’à présent de parking pour la plage du Kérou, le Maire a été autorisé par le Conseil municipal à signer un bail dans les mêmes conditions que précédemment, pour offrir aux habitants une solution de stationnement alternative à celle qui existait jusqu’à présent pour le parking du Kérou. FINANCES : Débat d’Orientation Budgétaire 2013 : Les orientations déclinées au niveau local sont replacées dans le contexte économique national et à l’examen des moyens (financiers, humains, techniques…) dont la collectivité dispose pour mener à bien les objectifs 2013. Le support de présentation est disponible sur le site internet de la commune. Approbation des Comptes Administratifs (CA) 2012 et vote des budgets 2013 : Le Conseil municipal a approuvé les comptes de résultat 2012 pour le budget principal, celui de l’assainissement ainsi que les 3 ports. Une présentation du CA 2012 du budget principal est faite dans ce Kloar info. Le Conseil municipal a également approuvé les budgets 2013. Taux de fiscalité : Ceux-ci ne subissent pas d’augmentation et reste au même niveau pour la seconde année consécutive. Personnel Municipal : Le Conseil municipal a validé la création d’un poste d’agent d’entretien des voiries et des espaces verts, à temps complet, au sein du pôle technique. Ce poste était à temps partiel en 2012. TRAVAUX : Station d’épuration : le Conseil municipal a autorisé le Maire à signer le marché de travaux pour la réalisation des réseaux de transfert pour la station d’épuration (lot 1) avec le groupement TPC OUEST SADE pour un montant de 1 889 025.40€ HT pour la réalisation des réseaux de transfert sur le bassin versant est. Ce montant comprend la tranche ferme et 2 tranches conditionnelles Le marché relatif à la réalisation des postes de refoulement (lot 2) a été attribué au groupement SOGEA - GTM- LE DU pour un montant de 975 940€ HT. Ce montant comprend également la tranche ferme et les 2 tranches conditionnelles du lot 1, auxquelles il faut ajouter la réhabilitation du génie civil des ouvrages de la station d’épuration existante. Maison-Musée du Pouldu : Les marchés peinture et électricité ont fait l’objet d’avenants respectivement de 1605.80€ HT pour le 1er et 5 155.47€ pour le second. Médiathèque : le Conseil municipal a autorisé la signature d’un avenant de 4 054.22€ HT pour le lot 8 : menuiseries intérieures et bardage. INTERCOMMUNALITÉ : Adoption du nouveau tableau des délégués communautaires pour 2014 : la loi sur la réforme des collectivités territoriales du 16 décembre 2010 a instauré de nouveaux principes en matière de répartition des sièges entre communes membres au sein du conseil communautaire. A l’issue de l’accord local au sein du conseil communautaire, le nombre de sièges est fixé à 53 sièges en 2014. Clohars Carnoët conserve 4 sièges. Adoption de la compétence « surveillance des zones de baignade » par la COCOPAQ : Le conseil communautaire du 21 février 2013 a approuvé l’adoption d’une nouvelle compétence permettant à la COCOPAQ d’assurer la surveillance des zones de baignade sur les plages de Clohars Carnoët et Moëlan Sur Mer. Le bulletin développe ce point page 20. Autorisation de délégation de maîtrise d’ouvrage au SMEIL (Syndicat Mixte Elle Isole Laïta) pour le diagnostic des consommations d’eau des bâtiments communaux : la commune va être accompagnée par le SMEIL pour la réalisation de diagnostics des consommations d’eau sur certains postes significatifs. Un groupe de travail a été créé. Ces travaux feront l’objet d’une évaluation et d’une communication au grand public. CONSEIL MUNICIPAL : Modification de la composition du Conseil municipal : Suite à la démission d’Isabelle PIVERT au sein du conseil municipal, Mme Brigitte OSMONT est nommée conseillère municipale et remplace Mme PIVERT dans les différentes commissions où elle siégeait. Avis du Conseil municipal sur l’extension du port de Guidel : le Conseil municipal a rendu un avis favorable à l’extension du port de Guidel, assorti d’une recommandation et d’une réserve. Le Conseil municipal recommande la plus grande vigilance sur le suivi des rejets pendant la période de dragage et demande à être destinataire des résultats des relevés bathymétriques pendant la période de dragage. La réserve est relative à la zone de nourricerie des poissons au lieu-dit « l’étang ».En cas de désordres, des mesures pour y mettre fin devraient être prises dans les plus brefs délais, de façon à ce que les nourriceries soient préservées pendant la période de dragage.

SOMMAIRE
COMPTES ADMINISTRATIFS .... 4/6 FOCUS SUR LE PERSONEL ............ 7 KERANA REFAITE À NEUF ......... 8/9 ECOLES .........................................10 SURF ET SKATE .................11/12/13 PETITE ENFANCE ................... 14/15 AVAP ...................................... 16/17 JARDINONS / CCAS ............... 18/19 DIVERS .................................. 20/21 MÉDIATHÈQUE ............................22 ST MAURICE ................................23 DIVERS ................................... 24/25 TRIBUNE LIBRE/COTONARD 26/27

Directeur de publication : Jacques Juloux

Kloar Infos est édité à 3200 exemplaires
Conception & Impression : iris imprim

SOMMAIRE

3

COMPTES ADMINISTRATIFS 2012 : DES MARGES FINANCIÈRES CONSERVÉES ET UN DÉSENDETTEMENT SIGNIFICATIF
L’examen du compte administratif 2012 fait apparaître 2 éléments clefs : 1- L’épargne nette du budget principal pour 2012 atteint 582 000 €. Cet indicateur essentiel d’évaluation de la santé financière de la collectivité était prévu à hauteur de 336 000 € dans la programmation annuelle d’Investissement (PPI), présentée en Conseil municipal en juin 2010. Le résultat est meilleur que celui calculé il y a 2 ans et témoigne de la bonne gestion financière de la collectivité. 2- La collectivité poursuit sa politique de désendettement. Aucun emprunt n’a été levé en 2012. En 3 ans, seuls 300 000€ ont été empruntés pour des dépenses d’équipements bruts d’un montant total de 5 554 000 € (1 412K€ en 2010 ; 1668K€ en 2011 et 2 474K€ en 2012). C’est donc grâce à l’autofinancement dégagé sur cette période et aux subventions obtenues que la collectivité a pu se doter de nouveaux services et équipements, soutenant par là même l’économie locale.

BUDGET INVESTISSEMENT

BUDGET FONCTIONNEMENT

Les charges de fonctionnement : S’agissant des charges à caractère général, l’augmentation s’explique principalement par une hausse des tarifs pratiqués par les opérateurs (assainissement, électricité, énergies fossiles) ; par la prise en charge des coûts induits par l’ouverture de nouveaux locaux (crèche, écoles) ; par les coûts de maintenance et les politiques en faveur de la jeunesse. Les charges de personnel restent conformes aux prévisions de la PPI.

Le compte administratif 2012 illustre la politique d’investissement engagée depuis plusieurs années. Les dépenses d’équipements bruts se chiffrent à 2 474 000 € et se décomposent comme suit : - ETUDES (CHAPITRE 20) : • 60 460 € dont une grande partie consacrée à la poursuite des études d’urbanisme avec le PLU et l’AVAP.

Les recettes de fonctionnement : Les produits de la fiscalité locales restent dynamiques grâce à une variation favorable de l’assiette (permis de construire et déclaration préalables en hausse) et à une revalorisation des bases identique à l’inflation décidée par la loi de finances de 1.8%, alors même que le Conseil municipal a fait le choix de ne pas augmenter les taux de fiscalité depuis 2 ans.

4

- MOBILIER ET MATÉRIEL (CHAPITRE 21) QUI RECENSE TOUT PARTICULIÈREMENT : • Les acquisitions de terrains pour 126 177€ - Le parking de la médiathèque 69 500€ - Le terrain de foot 22 300 € - Les jardins familiaux 3 131€ - La Maison du Bourg 28 298 € - Acquisition ZA de Keranna dans le cadre des travaux 3 421€ • La poursuite de l’acquisition du fonds de documents de la médiathèque 137 880€ • Le reste, étant constitué de mobilier et matériel divers pour l’ensemble des services municipaux, des bâtiments publics et écoles pour 149 444€.

5

Comptes administratifs 2012 (suite)
- TRAVAUX (CHAPITRE 23) : • Médiathèque 745 604€ • Voirie et réseaux 552 338 € • Requalification de la ZA de Keranna 478 345€ • Création de la garderie à St Maudet 85 458€ • Travaux dans les écoles 22 592 € Ces dépenses sont financées grâce aux recettes suivantes : • l’autofinancement dégagé composé de l’affectation de résultat (excédent de fonctionnement de l’exercice antérieur) et des amortissements. • La collectivité bénéficie également du remboursement d’une partie de la TVA sur ses investissements : le FCTVA et des taxes d’urbanisme : la taxe locale d’équipement aujourd’hui transformée en taxe d’aménagement. • Enfin, les subventions obtenues auprès des différents partenaires publics tels que Conseil Régional, Conseil général, COCOPAQ et Etat participent également à équilibrer les opérations d’investissement.

Finances : focus sur le personnel communal
En 2009 la commune a commandé un audit du personnel communal auprès du centre de gestion du Finistère (CDG 29) qui conseille l’ensemble des collectivités du Finistère. Cet audit recommandait t la réorganisation de nos services en 3 pôles et préconisait le recrutement de 2 cadres pour assurer un meilleur accompagnement de nos agents et améliorer la qualité des services rendus. Cette réorganisation est achevée. C’est l’occasion dans ce Kloar info de faire le point sur les évolutions qui sont intervenues depuis. 63 AGENTS COMMUNAUX AU SERVICE D’UNE POPULATION DGF DE 5704 HABITANTS Au recensement de 2010 la commune comptait 5704 habitants DGF. La population DGF est calculée sur la base des habitants qui résident à l’année (4226 en 2010 au recensement INSEE) à laquelle on ajoute un habitant par résidence secondaire (1478 résidences secondaires). C’est la troisième plus forte population DGF de la communauté de commune derrière Quimperlé et Moëlan. On compte à Clohars 3649 logements : 1883 résidences principales, 1478 résidences secondaires et 288 logements vacants. C’est l’ensemble des besoins générés par cette population qui est couvert par le personnel de la commune. A ce jour on compte 63 agents communaux dont 14 qui travaillent à temps non complet. Ils étaient 44 en 2001 et sont passés à 54 en 2006 (+10 en 5 ans). L’évolution du personnel ces 7 dernières années est de 9 agents. L’ensemble des recrutements de la mandature est achevé. DES RECRUTEMENTS POUR RÉPONDRE AUX BESOINS ET TENIR COMPTE D’UNE POPULATION QUI AUGMENTE. Cinq agents ont été recrutés dans différents services : deux responsables de pôles (recommandations de l’audit), un au service jeunesse, un aux espaces verts (augmentation des surfaces à entretenir) un à la communication (kloar info, site Internet, documents divers). A ces créations s’ajoutent les trois agents recrutés pour le fonctionnement de la médiathèque. Il s’agit de normes fixées par l’Etat (1 emploi par tranche de 2000 habitants DGF). Ces agents ont dû commander et équiper les 17 000 documents qui prendront place dans la médiathèque. A noter qu’un emploi autrefois financé par une subvention versée à l’association Marie Henry a été transféré au budget principal pour faire fonctionner la Maison-Musée. TROIS PÔLES EN PLACE Le personnel est regroupé en 3 pôles ayant chacun une direction et des missions spécifiques. Le pôle technique comprend 23 agents. Il regroupe les services espaces verts, l’entretien des chemins, l’entretien des bâtiments/ voirie et le personnel portuaire. Le pôle cadre de vie est le plus important. 29 agents y sont affectés (dont 12 à temps partiel). Il comprend les écoles, le service jeunesse, le service des sports, le service culturel. Le pôle administratif comprend 10 agents. Il regroupe l’ensemble des services à la population (accueil, urbanisme, état civil, comptabilité, communication, secrétariat, police municipale, agence postale du Pouldu). Ces pôles sont sous la responsabilité de la directrice générale des services (DGS) qui coordonne l’action du personnel et assure le lien avec les élus. DES DÉPENSES DE PERSONNEL COMPARABLES AUX AUTRES COMMUNES DE MÊME TAILLE Kloar fait partie de la state des communes de 3500 à 5000 habitants (population résidente). Pour évaluer la part des dépenses du personnel dans le budget communal, le ministère de l’économie et des finances calcule un ratio basé sur les dépenses de personnel divisées par le total des dépenses de la commune. Comme le montre le tableau ci dessous (source : ministère de l’économie et des finances) ce ratio reste dans la moyenne des collectivités comparables. La population DGF est pourtant supérieure et Kloar est une commune touristique. A ce titre, elle a des dépenses que d’autres communes n’ont pas : ports, emplois saisonniers, espaces muséographiques par exemple. Après une augmentation assez importante de ces ratios entre 2001 et 2006 ceux-ci ont connu un ralentissement depuis 2007.

RATIOS CHARGES DE PERSONNEL / CHARGES DE FONCTIONNEMENT (en pourcentage).
2001 Kl oar Mo yenne national e 31, 75% 39, 75% 2002 37, 81% 42, 78% 2003 40,04% 43,92% 2004 40, 89% 44,06% 2005 41,90% 44,98% 2006 44,44% 45, 86% 2007 41, 27%* 46,31% 2008 45,42% 46,55% 2009 47,03% 46, 84% 2010 47,46% 46, 85% 2011 41,58%* 46, 37% 2012 42,31%* N on connue

6

*ces ratios calculés par les services du trésor prennent en compte des charges exceptionnelles.

7

La zone de Keranna refaite à neuf !
Après avoir été entièrement réhabilitée, la zone d’activités de Keranna a été inaugurée le 9 avril en présence des élus et chefs d’entreprises. L’OBJECTIF DE CETTE RÉNOVATION ? Requalifier l’entrée de bourg et donner à notre économie les moyens de son développement en rendant cette zone attractive et fonctionnelle.

LES ENTREPRISES EN PREMIÈRE LIGNE ! Le projet a été entamé en 2009 par l’envoi d’un questionnaire aux professionnels pour connaître leur perception de la zone et leurs attentes. La qualité des espaces publics et l’image générale de la zone sont alors jugées moyennes voire mauvaises. Les principaux problèmes signalés portaient sur la qualité et l’entretien de la voirie, un manque de stationnement pour les poids lourds, l’absence de trottoirs pour les piétons et une signalétique obsolète. Différentes réunions avec les chefs d’entreprises ont permis d’affiner les demandes. Les travaux, lancés en 2011, traiteront ces demandes mais iront au-delà avec la mise en place d’un réseau de collecte des eaux pluviales, des aménagements paysagers et l’installation d’éclairages publics. UN PÔLE ÉCONOMIQUE PERFORMANT. Keranna en 2009, c’était 26 entreprises, 260 emplois dans une zone dégradée. Aujourd’hui ce sont 27 entreprises, près de 300 salariés dans un cadre de travail attractif et adapté. La clientèle est mieux accueillie et les espaces professionnels mieux desservis. La qualité environnementale de cette réhabilitation a permis d’obtenir le label Bretagne Qualiparc. Dans la période de difficultés que rencontre notre économie, donner une lisibilité et un avenir à cette zone permet d’envisager le futur plus sereinement.

UNE MOBILISATION DE TOUS Au final, le montant des travaux et la maîtrise d’œuvre s’élèvent à 632 018 HT soit 754 129 TTC. Le taux de subvention est de 74 %, ce qui est exceptionnel. Le financement a été assuré à 15% par le Conseil Régional, 16% par le Conseil Général, 20% par l’Etat, 23 % par LA COCOPAQ, les 26% restant à charge de la commune. Cette inauguration n’est pas un point final mais une invitation à poursuivre les efforts pour accompagner nos entreprises. La poursuite du programme Qualiparc sur l’extension de la zone sera le chantier des années à venir. L’EMPLOI UNE PRIORITÉ ABSOLUE. Dans cette période très difficile, où le doute peut s’installer, il faut souligner les réussites. Les efforts déployés portent leurs fruits, même si rien n’est jamais gagné. En décembre 2007 il y avait à Clohars 515 postes de salariés. Trois ans plus tard, le nombre d’emplois sur la commune est passé à 566, ce qui représente une augmentation de 51 emplois en 3 ans. Dans cette période, le secteur industriel est passé de 157 à 185 salariés. Les efforts déployés depuis 5 ans pour développer notre attractivité touristique devraient aussi être porteur d’emplois.

8

9

Ecoles : en 2013 on change de rythme !
UNE RENTRÉE PLEINE DE NOUVEAUTÉS ! Comme 38,4 % des élèves du Finistère, les élèves de Clohars passeront à la semaine de 4 jours et demi à la rentrée 2013. Cette importante réforme permettra aux enfants d’avoir des journées de classe moins chargées et de découvrir un panel d’activités nouvelles sur de nouveaux temps périscolaires. UNE RÉFORME POUR APPRENDRE MIEUX ET RESPECTER LES RYTHMES DES ENFANTS. Les écoliers français subissent les journées les plus longues et les plus chargées d’Europe. Il en résulte beaucoup de fatigue et de difficultés de concentration. En raccourcissant la journée d’enseignement de 45 minutes et en plaçant des activités péri scolaires en fin de journée ,c’est une meilleure réussite et un épanouissement personnel des élèves qui sont visés. UNE CONCERTATION TOUT AZIMUT ! Une douzaine de réunions ont été organisées avec les partenaires du monde éducatif : enseignants, parents, personnel communal, représentants au conseil d’école, Cocopaq, Inspection. Une réunion publique et un questionnaire sont venus compléter ce dispositif de concertation. Au final, la décision a été prise d’appliquer la réforme dès 2013 après qu’il ait été vérifié que les conditions pour sa réussite au plan local soient garanties. Le choix du mercredi matin comme demi-journée supplémentaire a été retenu après consultation des conseils d’école. UNE EXPÉRIENCE DANS LE SECTEUR DE L’ENFANCE QUI A COMPTÉ. L’expérience acquise ces 5 dernières années dans le domaine de la jeunesse permet d’envisager sereinement l’application de cette réforme. La commune dispose d’un projet éducatif local (PEL), nos services périscolaires ont été réorganisés, une transversalité entre les services éducation sport et culture est déjà en place et nous disposons d’un personnel communal formé et impliqué. Les investissements réalisés dans nos équipements facilitent également la mise en œuvre de cette réforme. MUSIQUE, DANSE, ARTS PLASTIQUES, SPORT ET TANT D’AUTRES ACTIVITÉS À DÉCOUVRIR DÈS 2013 ! Le projet en est encore au stade de son élaboration. Il associe de nombreux partenaires qui se trouvent au sein de commissions locales déjà en place. Il va être arrêté au sein d’un document cadre le« plan éducatif de territoire » (PEDT) qui fixera les modalités de mise en œuvre retenues. De nombreuses activités dans tous les domaines seront proposées aux enfants dès la fin des cours. L’objectif de la réforme est de mieux coller aux rythmes des enfants. La possibilité leur sera donc aussi offerte de disposer de moments calmes, plus intimistes où ils pourront lire, jouer, se reposer… TOUS LES ENFANTS DE LA COMMUNE CONCERNÉS. Les activités seront ouvertes à tous les enfants et seront gratuites. Elles seront prises en charge par la commune et par une aide de l’Etat. Tous les élèves des écoles publiques et de l’école privée y auront accès. Les plannings pourront différer entre les écoles au vu des projets pédagogiques mais une unité est recherchée. Le projet devrait être achevé en juin. La concertation nécessaire pour sa mise en œuvre se poursuit.

Une Ecoles jeunesse : en 2013 active onpour change unede commune rythme !dynamique !

offrir aux jeunes des activités sportives variées et adaptées témoigne d’une volonté de les accompagner aussi bien sur les temps scolaires que de loisirs.

10

11

Local surf au Kerou, livraison du bâtiment en 2014

Jeunesse : encourager les pratiques sportives

Depuis un accord amiable en mai 2012 pour un montant de 200 000 €, la COCOPAQ est propriétaire des parcelles cadastrées AN 101, 106 et 107 au Kerou sur le terrain usuellement appelé la « casa ». C’est le cabinet Eric Marion Architecte de Quimperlé qui a été retenu pour la maîtrise d’œuvre du projet, après avis d’appel public à la concurrence. La configuration du bâti doit permettre l’accueil d’une classe de 30 élèves et de 5 encadrants minimum, la réalisation de bureaux, de sanitaires et d’un atelier de stockage du matériel pédagogique (planches et combinaisons). La surface utile totale du bâtiment est d’environ 200 m2 pour un montant de travaux de 320 000 € HT, hors foncier. Le bâtiment actuel « casa » sera entièrement démoli. Le bâtiment, de plain-pied, va épouser les mouvements du terrain pour s’insérer au mieux dans l’environnement existant. Le rétro planning de l’opération prévoit un dépôt de permis de construire au printemps 2013 pour un démarrage des travaux en automne 2013. La livraison du bâtiment est prévue pour la rentrée scolaire de septembre 2014.

LE SKATE PARC FAIT PEAU NEUVE Le skate parc a connu des améliorations ces dernières semaines. En effet, dans le but d’améliorer les équipements sportifs de la commune, cet espace a été repensé pour l’adapter à un plus grand nombre de pratiquant. L’aire de jeux est ainsi en cours de réaménagement. Un premier but combi foot/hand/basket a déjà été installé, un second viendra compléter l’équipement très prochainement. Une piste a été tracée autour de l’aire de jeux, elle va servir à la pratique de plusieurs sports comme l’apprentissage scolaire du vélo ou des courses. Elle servira également à la pratique du roller. L’espace dédié à la pratique des sports à roulettes (skate, bmx, roller) va être réorganisé et équipé de barres de slide. Enfin, la haie côté crèche a été remplacée par une barrière bois réalisée en régie municipale. L’afflux de nouveaux habitants, dont de nombreux jeunes dans le lotissement de Kerambellec contigü au skate parc, a motivé ces améliorations afin de rendre le lieu plus ouvert et convivial.

SURF, ÇA GLISSE POUR LES ÉCOLES Depuis la rentrée de septembre 2012 les cycles 3 (CE2-CM1-CM2) des écoles de la commune ont la possibilité de pratiquer du surf avec ESB Kloar. L’essor du surf scolaire s’inscrit dans la suite logique du développement des sports nautiques à Clohars-Carnoët reconnu comme lieu pertinent de pratique pour l’activité. L’accueil des scolaires se fait dans le local SNSM de Bellangenêt, qui a reçu un agrément provisoire de l’inspection académique, dans l’attente de la construction du local surf au Kerou.

Les sessions ont débuté en septembre à raison de 4 séances et se porsuivront au dernier trimestre 2013.L’ESB Kloar encadre l’activité aves ses éducateurs diplômés mais le groupe reste sous la responsabilité des professeurs d’école comme le prévoit l’Education Nationale. La séance par enfant est facturée 15 € par le prestataire : 11.50 € pris en charge par la commune, 2.10 € par la COCOPAQ, 1.40 € par le Conseil Général du Finistère. Le transport reste pris en charge par la COCOPAQ comme pour la voile ou le kayak. La construction de la base de surf au Kerou va permettre l’accueil de nos scolaires dans des conditions optimales et le développement de l’activité à l’ensemble du Pays de Quimperlé et sans doute au-delà.

LA DANSE S’INVITE DANS LA RUE Les trois écoles du bourg vont comme l’an passé réaliser un projet commun autour de la danse. En effet, depuis le mois d’avril, les CP & CE1 ont débuté un cycle expression corporelle animé par le service des sports municipal. L’objectif final est un spectacle sur la place de la mairie le mardi 2 juillet dans l’après-midi. Ce dernier sera gratuit et ouvert à tous. 12 13

Petite enfance : des modes de garde adaptés et diversifiés

Séjour classe de mer

LA CRÈCHE « LES P’TITS MALINS », UN ACCUEIL COLLECTIF AU PLUS PRÈS DES BESOINS DE L’ENFANT Malgré un léger fléchissement de la courbe des naissances, les bébés de la commune se portent bien. La volonté municipale de permettre à de jeunes parents de résider à CloharsCarnoet passant par les possibilités d’accueil de leurs enfants, nous avons étendu le nombre de places en crèche de 20 à 30 en 2011. La crèche fonctionne maintenant depuis plus d’un an dans un nouvel espace, qui a permis la création de deux unités: les bébés sont bien à l’abri au sud de la structure, et les « grands », ceux qui marchent, évoluent entre la salle de jeu et la salle d’activité, la salle à manger et les salles de repos, sans craindre de déranger les tout petits. La crèche « les p’tits malins » est une crèche associative, gérée par les parents bénévoles formant le conseil d’administration, en étroite collaboration avec la directrice et l’équipe de professionnels Ensemble, ils proposent des aménagements pour le confort des enfants, programment des activités d’éveil ouvertes sur l’extérieur. Cette année, des musiciens amateurs se sont relayés pour offrir aux enfants la découverte des instruments de musique, introduisant une activité d’éveil musical régulière.

LES ASSISTANTES MATERNELLES : UN RÉSEAU QUI S’ENTR’AIDE Notre commune est également bien pourvue en assistantes maternelles agrées, qui offrent un accueil professionnel (leur agrément dépend du suivi d’une formation qualifiante). Elles sont actuellement 17, qui peuvent recevoir une soixantaine d’enfants, du tout-petit aux enfants d’âge scolaire. Elles offrent aux enfants une prise en charge individualisée dans un environnement familial, et permettent souvent aux parents qui travaillent avec des horaires « atypiques » de trouver la souplesse d’accueil dont ils ont besoin. Une partie d’entre elle s’est regroupé depuis un peu plus d’un an dans un collectif, « Clohars Ass ‘Mat » qui leur donne l’occasion de se rencontrer, d’échanger sur leurs pratiques, et d’offrir ensemble aux enfants des activités collectives d’éveil, de pratiques artistiques. Elles ont initié la création d’une « boîte à thème » contenant des jeux, des livres, des activités manuelles qu’elles constituent ensemble et font circuler de l’une à l’autre. Elles ont aussi réussi à constituer un réseau de remplacement pour assurer la continuité de l’accueil en cas de congé ou de maladie: un vrai plus d’entraide au service des parents ! Elles sont en lien avec le RAM, réseau des aides maternelles de la Cocopaq, un service d’écoute des parents et des Ass. Maternelles.

Les élèves de 2 à 4 ans de la classe de Petite Section de la maternelle du bourg sont partis en voyage: un voyage avec une nuit sans Maman et Papa, les 4 et 5 avril. Accompagnés de leurs enseignants, Manuella Mestric, Pierre Le Guirinec, et de Gaëlle Capitaine, leur Aide Maternelle, 22 matelots cloharsiens sont partis braver la mer, au centre de classe de mer de Postofort, à Crozon. Le projet a été mis en route dès la rentrée de septembre. Il a été financé par la municipalité en ce qui concerne le transport, et par l’Amicale Laïque pour une bonne part du coût de la prestation du centre. Les familles de l’école se sont mobilisées pour deux ventes de gâteaux, le coût du séjour s’est donc élevé à 30 euros par enfant. Les enfants étaient encadrés, outre l’équipe éducative de la classe, de trois parents et ont été rejoints par la conseillère pédagogique de la circonscription. Ils ont pu, malgré une météorologie rude, effectuer une sortie sur l’eau d’une heure trente, trouver le temps d’une pêche à pied, pratique une observation d’aquarium marin avec Fanch, l’éducateur en milieu marin du centre, et, pour les plus résistants, bénéficier d’une sortie sur les dunes. Le projet était surtout centré sur le temps de vie collective offerte à cette occasion aux jeunes élèves, hors de leurs repères habituels; il s’inscrit dans un projet plus large dans lequel le Festival de littérature jeunesse de Doëlan, «Rêves d’Océans» est intégré. PS: merci de me contacter si vous voulez d’autres infos sur le sujet. Pierre

L’entretien et la gestion d’une telle structure a un coût et le budget de la crèche, très encadré par la CAF par le biais de la Prestation de Service Unique, est aidé par la mairie à hauteur de 62000 euros en 2013, afin de garantir un accueil de qualité encadré par des personnels qualifiés. En 2012, la crèche, qui offre aussi les services d’une « HalteGarderie », a accueilli 84 enfants (77 familles).

D’AUTRES ANIMATIONS SPÉCIFIQUES « PETITE ENFANCE » > Participation à la « Fête du jeu » au mois de Novembre, > lnscription aux séances de « très tôt théatre » > Séances d’éveil psychomoteur le dimanche matin > Intégration dans le cadre du Projet Educatif Local d’autres activités : musique, contes, cirques

14

15

Aire de Mise en Valeur de l’Architecture et du Patrimoine
Une Aire de Mise en Valeur de l’Architecture et du Patrimoine (AVAP) est un outil règlementaire à la disposition d’une commune ou groupement de communes qui souhaite protéger un territoire présentant un intérêt culturel, architectural, urbain, paysager, historique ou archéologique. L’objectif d’une AVAP est donc de promouvoir la mise en valeur du patrimoine bâti et des espaces dans le respect du développement durable. Elle se traduit par une servitude d’utilité publique qui influe notamment sur la délivrance des autorisations d’urbanisme. Les AVAP ont été créées par le Grenelle 2 en 2010 pour remplacer les Zones de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager (ZPPAUP). Les communes comme Clohars-Carnoët qui avaient engagé l’élaboration d’une ZPPAUP ont dû l’interrompre pour reprendre la procédure sous forme d’AVAP. Une commission locale a été créée pour piloter l’élaboration et le suivi de l’AVAP. Elle est composée d’élus, des services de l’Etat et de représentants associatifs et professionnels. Clohars-Carnoët, comme beaucoup de communes littorales, subit aussi depuis de nombreuses années une forte pression foncière. Durant les dernières décennies, la construction n’a pas toujours eu le souci de la préservation de l’environnement et de l’habitat traditionnel. Les rénovations ont été réalisées sans réel cadrage ou sensibilisation au patrimoine, comme en témoigne certaines transformations inadaptées lors de la rénovation de bâtiments. L’AVAP avec ses réglementations spécifiques permettra de disposer d’outils complémentaires au PLU pour préserver et retrouver les caractéristiques qui font la qualité du cadre de vie de la commune. L’AVAP est donc un projet ambitieux et l’aboutissement d’une longue réflexion. La mobilisation des Cloharsiens, attachés à leur patrimoine, est un appui appréciable pour cet accomplissement. UNE APPROCHE DIFFERENCIÉE POUR LES ENERGIES RENOUVELABLES Le développement des énergies renouvelables est un objectif national à intégrer même au sein d’un territoire préservé. Le diagnostic de l’AVAP permet de définir en fonction de la sensibilité patrimoniale et paysagère des prescriptions sur les conditions d’implantations, le type d’installation possible et les espaces/bâtiments à préserver. LES PRINCIPES UTILISES POUR LA DÉFINITION DU PÉRIMÈTRE DE L’AVAP Délimitation des trois grandes entités structurantes, en fonction de leurs caractéristiques spécifiques. LE BOURG Le périmètre reprend la place de la rue principale caractérisée par un bâti sériel en ordre continu. La visibilité sur le clocher et l’arrivée dans le tissu ancien permet de délimiter le périmètre sur les entrées du bourg DOËLAN Le périmètre reprend l’ensemble de l’anse pour prendre en compte les covisibilités avec le port. Les routes d’accès sont intégrées pour veiller à la qualité des séquences d’entrée. Les hameaux ruraux périphériques sont intégrés LE POULDU Le périmètre reprend l’ensemble du bâti caractéristique de l’architecture balnéaire. Les hameaux ruraux périphériques et le port du Bas-Pouldu sont intégrés. Les quartiers récents et les campings sont exclus, sauf enjeux liés à la proximité immédiate d’un élément remarquable

PROTECTION DE LA FRANGE LITTORALE Le périmètre est défini en fonction de l’interaction des espaces avec l’océan (visibilité depuis la mer, les sentiers côtiers…) Les abords de la Laïta sont intégrés selon la même logique. Les espaces bâtis contemporains à l’arrière du premier rang de construction sont exclus, tout comme les campings. PROTECTION DES MONUMENTS ISOLÉS ET LEURS ABORDS Le périmètre intègre les bâtiments remarquables (Chapelles, manoirs de Saint Mady et du Pencleu, Abbaye Saint Maurice) en intégrant les espaces en covisibilité et les éléments bâtis et non bâtis historiquement liés (dépendances, moulins, vergers, chemins d’accès…) L’AVIS DE L’ARCHITECTE DES BÂTIMENTS DE FRANCE La demande d’autorisation est déposée ou adressée sous pli recommandé en mairie, qui la soumet à l’architecte des bâtiments de France. Celui-ci dispose d’un mois à compter de sa saisine pour rendre cet avis. L’architecte des bâtiments de France vérifie la conformité des travaux avec le règlement de l’AVAP, et le cas échéant, assortit son avis de prescriptions particulières nécessaires pour rendre le projet conforme. QUELLE AUTORISATION DEMANDER ? Si les travaux étaient déjà soumis à une demande d’autorisation hors AVAP en application du Code de l’Urbanisme, celle-ci est maintenue, selon les cas : déclaration préalable, permis de construire, permis d’aménager ou permis de démolir. Si les travaux ne demandaient pas d’autorisation, ils font l’objet dans l’AVAP d’une demande d’autorisation spéciale en application du Code du Patrimoine. Le dossier de demande d’autorisation comprend une notice descriptive des matériaux et des modalités d’exécution des travaux envisagés. Tous les travaux de démolition en AVAP sont soumis à permis de démolir.

16

17

Le printemps est là : jardinons !

Rapport d’activité CCAS exercice 2012
Le CCAS est chargé d’attribuer des secours dans les situations urgentes et de mettre en œuvre des politiques sociales d’accompagnement à l’image des bourses au permis. Cet article a pour objet de présenter à travers quelques chiffres clés l’activité du CCAS. RÉPARTITION DES SECOURS EN 2012 Ce budget finance également: - Des prêts d’honneur ou des prêts étudiants.(2236 €) - Des subventions aux associations: restos du coeur, banque alimentaire (1200 €) - Les bourses au permis de conduire (cinq attribuées en 2012) ACTIVITÉ DU PÔLE SOCIAL EN CHIFFRES • 243 entretiens dont 73 pour des demandes de logement • 90 entretiens téléphoniques avec les divers services sociaux (assistantes sociales, tuteurs de l’UDAF ou de l’ATP, la CAF, le CLIC...) (les distributeurs d’énergie: ERDF, SAUR...) • 31 visites à domicile • la préparation des dossiers d’aide présentés au CCAS (22 dossiers, 7 commissions du conseil d’administration du CCAS) • gestion du repas des anciens: aidés de 15 bénévoles et 10 élus : 149 repas • distribution des colis aux personnes de plus de 80 ans :320 colis distribués sur la commune par les élus et les membres du CCAS, et 51 apportés aux résidents des maisons de retraite Amzer Zo, Moelan-sur mer, Pont Aven et Bois-Joli à Quimperlé. • Gestion de la Banque Alimentaire: 45 personnes reçoivent l’aide alimentaire tous les quinze jours, avec une livraison à domicile pour 6 familles. Une équipe de 8 bénévoles aide les élues dans leur tâche. • Participation aux conseils d’administration de l’ADMR, de la crèche, d’Amzer zo, d’IDES.

Le jardinage connaît un regain d’intérêt depuis quelques années: recherche d’une meilleure qualité de vie et d’alimentation, retour à la nature, respect de l’environnement, développement durable.... Mais on ne dispose pas toujours, et peut-être de moins en moins, de terrain suffisant pour pratiquer cette activité salutaire... C’est pourquoi les membres de la commission « solidarités » ont mis à l’étude de leurs travaux le thème des « jardins familiaux ». La municipalité a eu l’opportunité d’acquérir un terrain à l’entrée du bourg, sur la route de Lorient. Ce terrain, en « jachère » depuis plusieurs années, a été défriché et remis en état par les services techniques, qui ont également étudié la faisabilité de la mise en parcelles de cet espace. L’aménagement du terrain va bientôt commencer, les travaux seront financés par le CCAS. Une dizaine de parcelles de 100 m2 chacune vont pouvoir être mises à la disposition des cloharsiens qui en feront la demande. Toutes les demandes seront examinées par un comité composé de membres de la commission Solidarités, de membres du CCAS et de membres du conseil des sages. En cas de liste d’attente, seront prioritaires les familles et les personnes bénéficiaires de minima sociaux. Un « règlement intérieur » a été rédigé par la commission Solidarités ; il est disponible à l’accueil de la mairie et sur le site internet. Les personnes intéressées sont invitées à en prendre connaissance et à poser leur candidature par écrit, à l’attention du « comité des jardins familiaux », déposée à l’accueil de la mairie ou adressée par la poste, à Mairie de Clohars, place du Gal de Gaulle. Si vous souhaitez d’autres renseignements, vous pouvez prendre rendez-vous auprès de MH Le Bourvellec, adjointe aux solidarités

• Mise en place de 8 ateliers « Equilibre » pour les personnes de 65 ans et plus : 13 personnes ont participé. LOGEMENT SOCIAL En 2012 l’attribution des logements sociaux à Kerambellec a augmenté considérablement l’activité du pôle social. Les 28 logements, essentiellement des T3 et des T4 sont attribués : certains sont déjà occupés, les derniers le seront en juin 2013. Pour information, Mithé GOYON, adjointe aux affaires sociales et Marie Hélène LE BOURVELLEC, conseillère en charge des solidarités, tiennent leur permanence, tous les vendredis de 9 heures à 12 heures.

18

19

Surveillance des plages : elles passent à l’intercommunalité !
Depuis le début de notre mandat, nous avons agi pour que cette compétence soit transférée à l’intercommunalité. Ce service existant est à destination de tous les utilisateurs de nos trois plages surveillées qu’il s’agisse des cloharsiens mais aussi des « cocopaquiens ». Il existe un service appelé « bus des plages » qui permet d’acheminer un plus grand nombre de baigneurs au Kérou, à Bellangenet et aux grands sables. Les statistiques des interventions des maîtres-nageurs de la SNSM témoignent de la diversité de provenance géographique des personnes qui fréquentent les plages. Nos voisins de Lorient agglo, que nous avons rencontrés, nous ont précédés dans cette démarche puisque la communauté d’agglomération a mis en place la surveillance commune de leurs 16 plages. Les négociations sont entrées dans leur dernière phase. Il reste à valider cette compétence par les 16 différents conseils municipaux de la communauté. Dès cet été, ce sera la communauté de communes qui assurera la mise en place de ce service. l’AQUAPAQ a mis en place depuis 3 ans la possibilité de passer le BNSSA ( Brevet national de sauvetage et de secourus aquatique ) ainsi que la formation aux secours qui sera fournie par le SDIS (service incendie et sécurité département). Cela rend possible la création d’emplois en direction de nos jeunes, sur les 5 plages principales (3 à Clohars et 2 à Moëlan ) de la communauté. La police du maire restera toujours une compétence municipale et Clohars ne perd aucune de ses prérogatives en matière de sécurité mais elle se donne les moyens de rendre ce service encore plus performant.

Caserne : le gros œuvre est terminé
Jeudi 14 mars a eu lieu la cérémonie du drapeau sur le site de notre future caserne. Cette cérémonie marquant la fin de la construction du gros œuvre était autrefois célébrée par la mise en place d’un bouquet. Elle a réuni les principaux acteurs de ce chantier. Malgré les intempéries que nous avons subies cet hiver, le chantier n’a pris que quelques jours de retard, et son ouverture est toujours programmée pour le mois de novembre 2013. Comme chacun a pu le constater, le bâtiment est sorti de terre et ses formes commencent à marquer notre paysage urbain. Il est maintenant hors eau, les ouvertures sont en train d’être mises en place ainsi que le bardage lui donnant sa forme définitive. Il est conçu avec les normes parasismiques les plus récentes, afin il puisse rester fonctionnel quelles que soient les circonstances. Encore quelques mois et ce nouvel outil sera disponible pour nos sapeurs-pompiers volontaires qui suivent de près l’évolution de cet important projet.

Eau : la commune s’engage dans une démarche de réduction des consommations !
Dans ce cadre, la commune de Clohars-Carnoët a décidé de s’engager dans la recherche d’économies d’eau au sein de ses bâtiments communaux et d’entreprendre avec le SMEIL (Syndicat Mixte Elle Isole Laïta) une étude diagnostique des consommations d’eau sur certains points. Les postes visés par le diagnostic sont : la mairie, la salle des sports, la halle à marée, le restaurant scolaire, l’école Saint Maudet, le stade et le groupe scolaire, la crèche, les services techniques et les WC publics aux abords des plages et à Doëlan. Ces postes connaissent une consommation importante et peuvent faire l’objet de substantielles économies. Ce diagnostic aboutira à un état de situation des consommations, à un programme détaillé d’actions visant à diminuer les consommations. A cette première phase succèderont deux autres temps : - Programmation des actions et travaux suite à la restitution de l’étude en fonction des priorités définis par le groupe de pilotage - Evaluation de la mise en oeuvre de ces actions et travaux et communication auprès des personnels, usagers des équipements communaux, et de la population. Les économies d’eau, la préservation de la ressource en eau potable sont l’affaire de tous.

Anciens combattants : le 19 mars, nouvelle commémoration !
51 ans après le cessez le feu en Algérie, le premier rassemblement officiel dédié à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie et des combats de Tunisie et du Maroc, a eu lieu devant le monument aux morts. C’est lors de la séance du 8 novembre 2012 que le sénat a adopté la proposition de loi votée par l’assemblée nationale (le 22 janvier 2002) relative à la reconnaissance du 19 mars, au même titre que le 11 novembre 1918 et le 8 mai 1945. A la demande de la FNACA, la commune procédait depuis 4 ans à cette commémoration patriotique, mais dorénavant et à compter de 2012, cette cérémonie est devenue officielle. C’était une demande de cette association depuis 50 ans. La date du 19 mars appartient désormais à l’histoire de notre nation.

20

21

Médiathèque Robert Badinter : les portes grandes ouvertes
L’ouverture de Médiathèque « Robert Badinter » est imminente ! L’inauguration, les portes-ouvertes et un programme d’animations riche vont permettre du 24 mai au 1er juin de familiariser les Cloharsiens avec ce nouvel équipement.

Saint-Maurice : programme 2013
Le site abbatial de St Maurice vient de rouvrir ses portes. Un programme riche d’expositions et d’animations vous attend en 2013. Des occasions de venir et revenir dans cet écrin de verdure.
Exposition : « La forêt de St-Maurice, un héritage à transmettre. » D’avril jusqu’au 9 juin Venez voir de plus près le bois de SaintMaurice : au-delà de la richesse des paysages, vous y découvrirez des expériences sylvicoles hasardeuses, des plantes invasives, un lichen géant, des talus superbes, des parcelles aussi discrètes qu’intéressantes en termes de milieux naturels ou d’archéologie. Cette exposition donne des clés pour comprendre cet espace, et le travail qu’il reste à fournir pour le transmettre aux générations futures. Elle est complétée par les balades nature estivales en forêt de St-Maurice. Exposition : « Mammifères des rivières bretonnes » Du dimanche 16 juin au dimanche 15 septembre. Y a t-il des castors en Bretagne ? Et des loutres à St-Maurice ? Cette exposition est réalisée par le Groupe Mammalogique Breton, une association qui étudie et protège les mammifères sauvages en Bretagne. Vous découvrez le portrait des huit espèces de mammifères aquatiques présentes en Bretagne, dont certaines insoupçonnées du grand public. On y apprend qu’une loutre a jusqu’à 80 000 poils au cm², 130 fois plus qu’un chien ! On apprend également à repérer les indices de présence de ce mammifère, désormais emblématique des rivières bretonnes. LES ANIMATIONS NOCTURNES Chauves-souris : Soirée de découverte. Etudiées depuis 2004 à St-Maurice, les chauvessouris grands rhinolophes ont dévoilées bien de leurs secrets au grand public. Cette soirée découverte permet de comprendre la biologie de cette espèce via des images infrarouges et de découvrir les aménagements réalisés pour pérenniser leur présence sur le site. La soirée se termine en extérieur par l’écoute de ces mammifères volant qui chassent aux ultra-sons. Les mardis 9, 16, 23, 30 juillet et 6, 13, 20 août 2013 sur réservation obligatoire. A partir de 8 ans. Veillées contes dans la ferme abbatiale et balades contées. « Les chroniques de l’abbaye » Les jeudis 25 juillet et 1, 8 et 15 août 21h. Les Accordeurs de contes sont présents à StMaurice pour la dixième année consécutive. 4 soirées sont programmées cet été. Au menu, des histoires inspirées du lieu et des personnages qui y vécurent, pour évoquer son Histoire avec une part de rêve, d’imaginaire et de musique. Les balades Nature. La forêt de Saint-Maurice Tous les jeudis de juillet et août (Sur réservation uniquement). Sur réservation pour les groupes hors saison. La randonnée dans la forêt de St-Maurice se fait dans les pas du garde du littoral, durant 3 heures à travers bois, hors des sentiers. C’est un nouveau parcours, à la découverte des arbres et des actions forestières qui y sont menées. Les traces du passé sont nombreuses tant sur les arbres qu’au sol. On y voit les vestiges d’un village vieux de 2000 ans, un barrage du moyen-âge et les plateformes ou s’installaient les sabotiers… Une bonne paire de chaussures est nécessaire, le terrain est accidenté.

Devenir usager
Dès le 25 mai, il sera possible de retirer le guide pratique. Le formulaire de préinscription sera quant à lui, disponible à partir du mardi 28 mai. La médiathèque prendra alors son rythme de croisière, en adoptant ses horaires classiques. Les services seront en fonctionnement : inscription, prêt, retour, accueil des scolaires… Les bénévoles seront en renfort sur toutes les permanences pour des visites guidées sur demande, des animations et autres temps forts le mercredi, vendredi et samedi. Pour mémoire, les horaires d’ouverture : Mardi : 16h-18h Mercredi et Samedi : 10h-12h30 / 14h-18h Vendredi : 14h-19h les tarifs : Durée du prêt : 3 semaines 4 imprimés (livres et/ou magazines) + 2 CD + 1 DVD Abonnement gratuit : Jusqu’à 18 ans, demandeur d’emploi, étudiant, RMI, RSA. (sur autorisation parentale pour les mineurs et justificatifs pour les autres statuts) Abonnement adulte : 10 € Abonnement mensuel : 5 € (+ une caution de100 €)

Le vendredi 24 mai sera consacré à l’inauguration. La commune est heureuse d’accueillir celui qui avait si chaleureusement accepté que la Médiathèque porte son nom : M. Robert Badinter, ancien garde des Sceaux. L’ensemble de la population est conviée à partir de 17h30, à suivre notamment l’allocution du père de l’abolition de la peine de mort, avant le cocktail en musique. A partir du samedi, les portes seront ouvertes de 10h à 12h30 et de 14h à 18h. Les « grooms » poétiques (Compagnie L’ouie et les autres) seront là pour vous guider dans les lieux.

Une exposition qui retrace l’ensemble du projet
« Cœur de projet » offre au public un œil dans le rétroviseur, depuis les années où les étales de légumes garnissaient l’établissement, jusqu’à aujourd’hui. Elle sera visible jusqu’au 29 juin. En parallèle, les « émois littéraires » d’anonymes ou d’écrivains célèbres seront présentés, tandis que le résultat du concours de marques –pages réalisés par les élèves des écoles de la commune, seront proclamés ce 25 mai à 11h30. Les festivités s’enchaîneront ensuite jusqu’au 1er juin. le Samedi 25 mai spectacle 7 à vous à 18h30 « Princesse K » par le Bob Théâtre à la salle des fêtes ( 3€) Mercredi 29 mai 11h : « A deux mains » spectacle pour les 18mois/5ans, par Gaëlle Steinberg 16h « Écoute et goûte les cailloux » par Gaëlle Steinberg Vendredi 31 mai 18h : soirée en chansons avec le groupe vocal « Vox’y mor » Samedi 1er juin 16h « Chacun son conte » par la Gaëlle Steinberg

Pratique
Ouvert du 31 mars 2013 au 3 novembre 2013 Les dimanches, jours fériés et durant les vacances scolaires (sauf samedi) de 14h à 18h. Ouvert tous les jours du 15 juin jusqu’au 15 septembre de 11h à 19h. Fermé le 1er mai Tarifs 4€ et 2,50€ avec audioguides Portes ouvertes, entrée gratuite les dimanches 14 avril et 9 juin.

22

23

Expos chapelle Ste Anne 2013
Du 21 avril au 28 avril Le ferrec peintre Du 29 avril au 5 mai Cherrault peintre Jeudi 2 mai Concert flamenco Du 6 mai au 12 mai Les artistes de Trégunc Du 19 mai au 2 juin Paugam peintre Lundi 21 mai Concert Carolan Du 6 juin au 9 juin Delfosse céramiste-peintre Du 10 juin au 15 juin Ateliers peinture Du 16 juin au 23 juin Julie,monik et amis vitrail,sculpture et autres Du 24 juin au 30 juin Caudron peintre et sculpture

DoMo festival #2

Le retour de la fête de la musique au Pouldu se prépare…
C’est à l’automne, lors de la réunion de préparation de la saison d’hiver effectuée en présence des représentants des associations à vocation culturelle ( LAMA, cercle celtique, Raok Evenement, Kloar Musiques, Pointes et Jazz) que l’idée a germé d’essayer de fédérer des associations, des commerçants et la municipalité afin de relancer une fête de la musique au Pouldu. C’est l’association Dre Ar vinojenn qui initie le programme avec une balade musicale le samedi 22 juin sur le secteur du Pouldu. Le retour des randonneurs aux alentours de 19h30 donne la possibilité de prolonger les festivités en musique place Gauguin et dans les rues et commerces du Pouldu. Plusieurs associations sont séduites par ce projet et vont tenter de fédérer autour d’elles des musiciens et chanteurs sans qui la fête ne peut avoir lieu... Les commerçants du Pouldu sont également partie prenante de ce projet. Le Bagad de Scaër sera au rendez-vous : prévu lors de la balade musicale, il prolongera sa prestation au cours de la soirée. La municipalité sera partenaire de cette manifestation en mettant à disposition matériel et supports de communication. Les chevilles ouvrières de ce projet sont effectivement dans la même dynamique : Celle de renouer avec l’esprit même de la fête de la musique où chaque talent se retrouve spontanément et bénévolement pour partager un moment de fête autour de la musique. Une bonne occasion ici de dynamiser le Pouldu avant la pleine saison et de faire une agréable transition entre la saison des «7 à vous» et celle des «sorties de bains»...

Randonnée gourmande : le retour
Le vendredi 28 juin 2013, l’Amicale Laïque du groupe scolaire organise sa troisième randonnée gourmande. L’an passé, 300 marcheurs se sont baladés entre terre et mer. Trois parcours (10, 13 et15km) seront à nouveau proposés aux marcheurs avertis ou non. Des haltes gourmandes musicales viendront ponctuer cette manifestation : • • • • Départ parking office de tourisme du Pouldu : départ échelonné de 18h à 19h 30 -ère halte : apéritif et tartines de la mer (ambiance musicale) 2ème halte : galette-saucisse (ambiance musicale) Retour à l’office de tourisme dessert et café.

La soirée se prolongera par une animation musicale traditionnelle à partir de 21h30. Par le biais de cette manifestation, l’Amicale entend faire découvrir le patrimoine de la commune à travers de magnifiques chemins de randonnée et rassembler des fonds pour promouvoir les activités des écoles maternelles et primaires du groupe scolaire. Renseignements et inscriptions (date limite : 25 juin) au 02-98-71-50-56 ou amicale.kloar@gmail.com Tarifs : 12 euros par adulte 8 euros par enfant

Du vendredi 31 mai au dimanche 2 juin 2013, sur le site du moulin de Kerlagat, entre Clohars Carnoët et Moëlan sur mer. La deuxième édition du DoMo festival organisée par les LAMAs. 3 jours de musiques à écouter sous un chapiteau de cirque et dans une caravane bleue. 3 jours, 12 musiciens et 7 concerts. Plus de 30 compositeurs. Le DoMo festival #02 est organisé par l’association Les Autres Musiques Aujourd’hui et ses bénévoles. L’envie d’étendre et de poursuivre l’expérience des soirées LAMA organisées depuis 2009: exigence, découverte, curiosité, et ambition. L’envie de présenter des musiques écrites entre 1950 et aujourd’hui. Des musiques contemporaines. C’est-à-dire écrites par nos contemporains. Le DoMo festival #2 se veut le festival de TOUTES les musiques contemporaines. C’est-à-dire écrites par nos contemporains. Plus d’infos sur : www.lelama.fr ou http://domofestival.jimdo.com

Dernière ligne droite pour les 7 à Vous Les rendez-vous à la salle des fêtes se poursuivent ce printemps, Le 25 mai à 18H30, Petits et Grands sont conviés à voir ou revoir les œuvres de la Compagnie BOB THEATRE. Dans le cadre de 7 à vous, en partenariat avec Très Tôt Théatre, et en lien avec l’ouverture de la Médiathèque, le Bob Théâtre vient nous jouer « Princesse K » inspiré aussi bien des contes classiques que des Gendarmes à St Tropez ou de Kill Bill de Tarentino ! Le 7 juin, la saison se clôturera à 21h par un Battle de Hip Hop. Co-organisée par l’association quimpéroise « Hip Hop News School », le Battle confrontera sur la piste les moins de 15 ans venus de toute la Bretagne. Une première pour notre commune qui assoit ses propositions dans le domaine de la danse en directions de tous les publics et le jeunes de notre territoire.

Vous l’aurez compris, la réussite de cette fête se résume en un mot : musique! Alors APPEL AUX MUSICIENS ET CHANTEURS pour être au rendez vous le samedi 22 juin ! Si vous êtes interressé par ce projet... Merci de contacter l’adjointe à la culture Nathalie Mahoic en mairie auprès du secrétariat des adjoints ou vous faire connaître directement auprès des commerçants de la rue des Grands Sables.

24

25

Tribune libre
ÉLUS ET TRAVAILLER ENSEMBLE !
Chaque année le vote du budget est un moment important du conseil municipal. Il fait l’objet de deux votes et de deux temps distincts: l’approbation des comptes de l’année écoulée (comptes administratifs 2012) et du budget prévisionnel (projet de l’année à venir). Ces budgets ont été adoptés respectivement par 25 voix et 24 voix et seulement 2 voix contre (Mr Jégou et Mme Stéphan). Le conseil avait été précédé d’une commission finances d’une durée de 5 h 45 où tout a pu être étudié en détail. Chacun a pu s’exprimer, s’expliquer et des modifications ont pu être apportées. Quelques semaines auparavant c’était le projet de PLU et celui de l’AVAP qui avaient été adoptés, cette fois à l’unanimité. Plusieurs mois de travail et de dialogue au sein des commissions ont permis de proposer des documents consensuels et conformes à la loi. Ces votes successifs montrent que les élus peuvent trouver les points d’accord dès lors que la volonté de participer au bien commun et que les conditions du dialogue sont réunis. Où en d’autres termes que ce qui les réunit est plus fort que ce qui les sépare dès lors que chacun est écouté et est force de proposition. Groupe Kloar 2008, Un nouvel horizon.

Une visite au haras de Cotonard - Colline de Cotonard

A PROPOS DU BUDGET 2013
En février, lors du débat d’orientation budgétaire, à partir des données figurant dans la note de synthèse qui nous avait été remise, nous avions fait remarquer en conclusion, que les dispositions et orientations budgétaires envisagées pour l’exercice 2013 allaient dans le bon sens et restaient dans la ligne et les objectifs de notre programme. Le compte-rendu du conseil municipal du 26 février relate d’une façon exhaustive notre intervention et notre constat que nous avons confirmés en séance le 29 mars par l’approbation des budgets 2013 tout en précisant les faits suivants : • Nous restons et resterons très attentifs à la capacité d’investissement et au montant de l’épargne nette certes en baisse mais qui reste correcte. Celle-ci est un indicateur important. • Les taux de fiscalité directe locale sont inchangés et ce pour la deuxième année consécutive ce qui est une bonne nouvelle en cette période de crise • Le désendettement est maintenu. • Les dépenses d’équipement sont en baisse • Les charges de personnel restent importantes mais le Maire nous a assuré qu’il n’y aurait pas d’autre embauche. • L’encours de dette sur épargne brute reste raisonnable à 3,1 an avec prévision 2014 à 5,5 an (équivalent 2006). • Emprunts : étudier la possibilité de solliciter la banque publique d’investissement. Pour nous, l’objectif doit être d’améliorer l’autofinancement et de réduire ou stabiliser les dépenses de fonctionnement tout en maintenant l’investissement. Les impôts locaux et la dette due par habitant restant plus élevés que dans les communes avoisinantes. Les élus de Clohars pour tous - Joël CHENOT, Élise BRIAND, Marcel LEPORT, Yvon GREMILLET

Rencontre avec Mr Montfort pour une petite visite guidée de son centre équestre où près de 60 chevaux occupent les prairies alentours.
UNE FAMILLE DE PASSIONNÉS L’ exploitation remonte à 1985, créée par Alain Monfort, qui prend la suite de son père Louis, installé depuis 1966 à Cotonard. A l’origine, Mr Monfort débute par de l’élevage de porcs en plein air, de vaches allaitantes et de quelques chevaux en pension. Progressivement, la passion des chevaux l’emporte . En 1995, il y aura la collaboration avec son cousin Mr Roland Ridoux, vétérinaire puis plus récemment, l’association avec son neveu Simon Maguer. Un partenariat efficace, Simon s’occupant de l’exploitation et de l’entretien des champs et Alain des chevaux.

L’ÉLEVAGE Le centre s’agrandit : les écuries sont plus nombreuses. En 1999, ce dernier s’équipe d’un box médical et démarre l’élevage de Pur-sang Anglais . Une salle d’entraînement, une piste de galop, voici le haras qui s ’occupe des pré-entraînements pour les chevaux les plus prometteurs ,trotteurs destinés aux courses hippiques. Après la belle carrière de Korrigane de Carnoët , spécialiste des parcours de vitesse, c’est UiIlow qui prend la relève ! REPRODUCTION ET POULINAGE : Avec ses salles d’insémination et ses salles de soins , le centre est spécialisé dans la reproduction ,de l’insémination au transfert d’embryons. Le Haras de Cotonard est devenu le 14 ème centre d’insémination artificielle en congelé de France. LES BALADES L’activité équestre , c’est bien sûr le plaisir des promenades sur les chemins de Clohars . Novices ou confirmés, les lundis, mercredis et samedis de l’année et chaque jour pendant la saison touristique, peut-être les avez-vous déjà croisés…

« Les élus du groupe accueil essor et tradition n’ont pas communiqué de texte pour cette tribune libre. «

26

27