Vous êtes sur la page 1sur 36

Printemps 2010

N°8

Journal municipal

Mairie de Clohars-Carnoët Ti-kêr Kloar-Karnoed
Tournage à Doëlan avec Thierry Lhermitte

édito
Notre commune est belle, partageons là !
Avec le tournage d’une série dont l’acteur principal est Thierry Lhermitte, Doëlan connaît une effervescence inhabituelle. Le choix de ce site ne doit rien au hasard. C’est pour son image de petit port breton intemporel que Doëlan a été retenu. Et chacun d’entre nous peut en être fier. Ce site merveilleux nous devons le conforter, le partager, lui donner le plein éclat qu’il mérite. L’ancienne friche de l’usine Capitaine Cook devra être reconvertie pour offrir de nouveaux services et constituer un pôle attractif. L’actuelle démarche de préemption menée avec l’Etablissement public foncier ouvrira la voie à un nouveau projet. De même la liaison avec Groix permet de faire découvrir la rive droite. Un restaurant vient de s’ouvrir et nous lui souhaitons beaucoup de succès. Le bourg lui aussi connaît des changements. L’ouverture de la Longère et la rénovation totale de la salle des fêtes permettent d’offrir des locaux accueillants, ouverts au plus grand nombre. La future zone d’aménagement concertée (ZAC) permettra de faire venir une population nouvelle et rajeunie qui densifiera le bourg par son offre de logements. Le Pouldu avec ses plages et le séjour de peintres célèbres attire des milliers de visiteurs. Raison de plus pour renforcer le plaisir de s’y rendre ! Cet été, des aménagements paysagers seront réalisés.Trois chemins de randonnée balisés verront le jour. Des activités de découverte du milieu naturel seront proposées : marche nordique, VTT, voile, kayak, tir à l’arc. Des animations estivales sont prévues chaque dimanche avec des soirées « sorties de bain ». Un coffret «L’Amusette de la plage», permettra de découvrir le milieu marin et l’écosystème. Accueillir une nouvelle population, développer le tourisme et l’économie, faire découvrir les sites exceptionnels de la commune sont autant de défis qu’il nous faut réaliser ensemble ! Partageons notre passion pour Kloar ! Jacques JULOUX, Maire.

Kaer eo hon c’humun, Rannomp hi !
Gant lenadur ur stirad a zo Thierry Lhermitte an dremmour blein anezhañ, ez eus devoudet ur birvilh divoas e Dolan. Ned eo ket dibab al load-se frouezh an dargouezh. En abeg d’he skeudenn a borzh breton bihan anamzerel eo ez eo bet dibabet Dolan. Ha pep hini ac’hanomp a c’hell bezañ lorc’h ennañ. Al load boemus-se a zleomp e greñvaat, e rannañ, reiñ dezhañ ar sked klok a zellez. Fraosteg kozh greanti kabiten Cook a ranko bezañ dastroet a-benn kinnig gwazadoù nevez hag amparañ ur blein dedennañ. An difrae kentprenañ beziat renet gant an diazezadur gladaozel foran a zigoro an hent d’ur raktres nevez. Heñveldra e kevaraez ar morgehent gant Groe ober dizoleiñ ar c’hlann dehou. Ur preti zo o paouez digeriñ ha hetiñ a reomp ma rafe berzh. Ar bourk eñ ivez zo angorzhet gant kemmoù. Digoridigezh an hirdi ha peurnevesadur sal ar gouelioù a gevaraez kinnig stavelloù degemerus, digor d’an niver brasañ. An tachad terkerezh kendoniet (TTK) da zont a gevaraezo lakaat ur boblañs nevez ha yaouankaet da zont hag a dudekao ar bourk dre ar c’hinnig lojoù anezhañ. Ar Pouldu gant e draezhennoù ha chomadur livourion vrudet a zedenn miliadoù a weladennerion. Arguzenn ouzhpenn evit kreñvaat ar blijadur d’ober ur chomadenn eno ! En hañv-mañ, e vo aozet terkadurioù gweledvael. Tri hent bale argoalet a vo krouet. Obererezhioù dizoleiñ an amva a vo kinniget : kerzhed norzhat, MTB, merdeiñ dre lien, dre gayak, tennañ gant ar wareg. Ambilhadennoù hañv zo rakwelet bep sul gant nozvezhioù « ezkouronkadennoù ». Un arc’hig « An diduelligoù » a roy tro da zizoleiñ ar moramva hag an drevreizhiad. Degemer ur boblañs nevez, diorren an droiadouriezh, ober dizoleiñ loadoù nemedel ar gumun zo kement all a zaeadennoù hon eus da seveniñ a-gevret  ! Rannomp hon angerzh evit Kloar ! Jacques JULOUX

Kloar Infos est édité à 3100 exemplaires Directeur de publication : Jacques Juloux Comité de rédaction Jacques Juloux, Nathalie Mahoïc, Patrice Lorent, Claude Couderc, Kristell Morice, Laëtitia Villemin. Crédit photographique : Laëtitia Villemin
(sauf mention contraire)

Conception : Service Communication de la mairie - Imprimé par IBB

2

http://www.clohars-carnoet.fr

Petit quizz en 10 questions
1) Quand fut tué le dernier loup à Clohars ? 2) Où se trouvait la fontaine aux crapauds ? 3) Et la fontaine de ParkKermorguer ? 4) Quel maire a eu le plus long mandat ? 5) Où se trouve le rocher aux moines ? 6) Quand fut libéré Clohars ? 7) Comment s’appelait Keruster au XV° siècle ? 8) On connaît la cabane d’Hyppolite, mais : Où est-elle située ?

9) Et quel nom de famille portait Hyppolite ? 10) Quel futur président de la république vint inaugurer le premier pont sur la Laïta, près de SaintMaurice ? 10) François Mitterand.

Sommaire
Pages 4/5 : Brèves de conseil Pages 6/9 : Compte administratif 2009 Pages 10/13 : Principales Réalisations 2009 Pages 14/15 : LTB Pages 16/18 : PADD Page 19 : Travaux en voirie 2010 Pages 20/21 : La voirie à Kloar Pages 22/23 : Le Balafenn Pages 24/25 : Questions à... / Conseil des sages Pages 26/27 : Vie associative/Subventions Pages 28/29 : Sports / Gros plan Pages 30/31: Loisirs & Culture Pages 32/33: Pêle-Mêle d’infos Page 34 : Tribune libre Page 36 : Kerou Beach Association

6) Le 11 août 1944. Arrivée des soldats américains.

5) Dans la forêt de Saint-Maurice, près de Lonj Padaou.

4) Marcel Raoult de Doëlan (22 ans).

Sommaire

3) A Lanmeur.

Inscrivez-vous à La Lettre d’infos sur le site internet de la commune (parution tous les 15 jours) : www.clohars-carnoet.fr

9) Jégou qui la vendit ensuite à Hyppolite Lescoat. 8) Sur la falaise dite de La Roche percée. 7) Ker mouster. Attesté en 1426. Il y avait, à cette époque, un petit cloître. 2) A Doëlan, rive gauche. 1) En 1892.
Réponses au quiz :

3

Brèves de Conseils
Projet d’aménagement et de développement durable (PADD)  : Le projet présenté au Conseil Municipal, détermine les grandes orientations d’aménagement en matière d’urbanisation de la commune. Son élaboration s’est faite en tenant compte des remarques issues des ateliers d’urbanisme ouverts aux citoyens. La commission urbanisme et le cabinet d’étude ont travaillé sur les différentes orientations durant plusieurs mois. Une réunion rassemblant des personnalités qualifiées complétée par une réunion publique, ont permis d’enrichir le projet. Ce PADD est décliné en 3 parties : les enjeux économiques, les enjeux sociaux et les enjeux environnementaux. Le Kloar info vous livre la première partie de ce PADD consacré aux enjeux économiques. Les autres enjeux seront présentés dans les prochains numéros. DOB : Le débat d’orientation budgétaire a présenté les grandes orientations pour l’année 2010. Dans la section fonctionnement, le budget du personnel suit les recommandations de l’audit effectué en 2009 par le centre de gestion du Finistère. Trois pôles ont été mis en place, coordonnés chacun par un responsable (pôles administratif, technique et cadre de vie). Cela conduira à deux embauches nouvelles. De même le budget 2010 prévoit le recrutement de la responsable de la future médiathèque qui aura en charge la préparation et l’équipement des collections de livres (15 000 ouvrages). L’année 2010 prévoit aussi la poursuite d’efforts budgétaires dans les politiques éducatives et sociales. En investissement, l’année sera marquée par une pause concernant les grands travaux. Les actions se concentreront sur l’amélioration du patrimoine, le renforcement du tourisme, la signalétique et la voirie. Extension de la crèche : La crèche va s’agrandir pour passer à une capacité d’accueil de 20 à 30 places. Le budget prévisionnel pour les travaux est estimé à 370 000 €. Le plan de financement prévoit des aides de la CAF, de la région, du Conseil Général et de l’Etat. Ces subventions peuvent atteindre, au maximum, 66% du coût. Maison-Musée du Pouldu : La rénovation de l’actuelle maison musée nécessite de nombreux travaux : huisseries, éclairages, chauffage, banque d’accueil, sols, ravalement, aménagements extérieurs pour un montant estimé de 115 000 €. Une étude muséographique est également envisagée. Les travaux se feront sur 2 ans. Les aides sont sollicitées auprès de la région, de la DRAC, du Conseil Général. Le financement maximum possible est de 45%. Médiathèque : Pour acquérir les livres et financer une partie du poste créé, des demandes de subventions ont été votées : aides d’un montant de 18 000 € à l’acquisition d’ouvrages et de 12 000 € pour le financement du poste. Programme d’enfouissement des réseaux : L’estimation des dépenses pour l’effacement des réseaux de la deuxième tranche de la rue du philosophe Alain se monte à 161 880 €. La part communale est de 79 099 €, grâce aux subventions du syndicat intercommunal d’électrification de Riec sur Belon et du FACE C. Haïti  : Afin d’aider la population haïtienne, victime d’une des plus grandes catastrophes humaines de tous les temps, le conseil municipal a voté un don de 4 119 € (1 € par habitant, versé à la Fondation de France). Zone de développement éolien : La communauté de communes (COCOPAQ) a défini un périmètre sur lequel pourraient s’implanter 10 sites éoliens dans un secteur ouest allant de Scaër, Bannalec, Riec, Moëlan et Clohars. Le conseil a adopté, à une courte majorité, la zone de développement proposée. Ultérieurement, pour chacun des sites, une étude d’impact sera réalisée pour en mesurer la validité ou pas. 4

Brèves de Conseils
Chapelle Saint Maudet : La chapelle nécessite un certain nombre de travaux. Parmi eux, le traitement des menuiseries et charpentes, restauration de statues, des volets, des fermetures, … Le conseil a autorisé le Maire à lancer une étude pour évaluer précisément les travaux nécessaires et à solliciter des aides. Autorisation de préemption déléguée à l’établissement public foncier de Bretagne : La volonté municipale est de réaliser un projet d’aménagement du site de l’ancienne conserverie afin d’en permettre une reconversion économique. Ce projet prévoit d’accueillir un restaurant et des espaces polyvalents. Le droit de préemption a été délégué à l’établissement public foncier de Bretagne. Le montant de cette acquisition est déterminé par une évaluation réalisée par France Domaine. Procédure de concertation ZAC : La future zone d’Aménagement Concertée (ZAC) prévue au bourg est actuellement en cours d’étude. Le conseil propose d’engager une concertation publique sur ce projet : il en a défini les principales modalités : réunions publiques, site Internet, dossier en Mairie… Convention de prêt d’un terrain à Penhars : Le conseil municipal a autorisé le prêt d’un terrain municipal inutilisé de 4 822 m² pour la pâture de chevaux. Le prêt est annuel et une convention définissant les conditions d’utilisation et d’entretien, résiliable à tout moment, a été adoptée. Personnel : création d’un CTP : Le conseil municipal a autorisé le Maire à mettre en place un comité technique paritaire. Cette instance a pour but d’émettre des avis sur l’organisation du travail du personnel, sur l’hygiène et la sécurité. Il sera constitué de 3 représentants du personnel et de 3 élus. Plan départemental des itinéraires de randonnée : Le conseil municipal a décidé de créer 3 chemins pédestres balisés et sollicite les subventions auprès du conseil général. Ces chemins seront inscrits au plan départemental des itinéraires de randonnée. Convention avec l’office de tourisme : La commune considère le tourisme comme une activité économique essentielle. Pour cette raison, elle a fait le choix de soutenir financièrement l’office de tourisme. La subvention couvre la rémunération du personnel constitué de 2 personnes qualifiées. La nouvelle convention prévoit aussi que 5 élus siègent au conseil d’administration avec un droit de vote. Comptes administratifs 2009 : Ces comptes retracent l’ensemble des recettes et dépenses de l’année écoulée. Le budget de fonctionnement présente un solde positif de 1 200 006.25 € (autofinancement brut). Kloar Infos rend compte des principales données du compte administratif pour le budget principal. Budget 2010 : Le budget 2010 a été adopté. Les dépenses prévisionnelles de fonctionnement s’élèvent à 4 958 600 €, les dépenses prévisionnelles d’investissement se montent à 2 533 849 € le prochain numéro du Kloar infos présentera les principales lignes de ce budget. Taxes locales 2009 : La taxe d’habitation passe de 14.41% à 14.55 %, la taxe foncière de 17.76 % à 17.94 % et la taxe sur le foncier non bâti de 39.24% à 39.63%. Suppression de l’exonération de 2 ans de la part communale de la taxe foncière  : Le conseil a supprimé cette exonération en ce qui concerne les immeubles à usage d’habitation achevés à compter du 1er janvier 2010, à l’exception des habitations aidées par des prêts d’Etat. 5

Compte
QUESTIONS à
L’ADJOINTE AUX FINANCES Mme Lydie Cadet-Kernéis CONCERNANT LE COMPTE ADMINISTRATIF 2009

administratif
Nous

2009
2009,
et il

venons de clôturer l’année budgétaire

est important que vous puissiez prendre connaissance de façon chiffrée des réalisations effectuées au travers du compte administratif.

Pour

une lecture plus simple, nous avons pour chaque

section, mis en exergue les montants les plus parlants, ou correspondants à des faits marquants de l’année.

Pour

vous aider dans cette démarche, vous trouverez un

tableau par lignes budgétaires, sa représentation graphique, et une note explicative sommaire qui vous donne les grandes lignes des réalisations

Pouvez-vous nous tracer les faits marquants de cette année 2009 qui ont influé sur les dépenses, notamment de fonctionnement ? 2009 a été riche en événements ! Nous avons lancé un audit du personnel qui a conduit à une complète réorganisation des services existants et à de nouveaux recrutements dont l’audit a pointé la nécessité. Nous avons également connu le passage en régie municipale de la Maison Marie Henry, rebaptisée Maison Musée du Pouldu. 2009 a aussi été une année marquée par un fort soutien aux écoles avec la prise en charge du nautisme, la montée en puissance des repas bio, la suppression des tickets et le passage à la monétique, ainsi que de nombreux travaux sur les bâtiments… Malgré la crise économique, nous constatons que les investissements ont été conséquents : Quelles sont les raisons de ce choix ? Nous avons fait le choix de soutenir l’économie, notamment locale dans un contexte difficile. Cela nous a été possible grâce à la signature du plan de relance du fonds de compensation de la TVA, avec les services de l’Etat. Cela nous a permis de percevoir 2 années de FCTVA en 2009. Qui plus est, la hauteur des dépenses d’investissement 2009 va nous permettre de percevoir un reversement important en 2010, alors même que nous avons fait le choix de ralentir les dépenses en 2010. Nous avons souhaité donner une impulsion à la vie dans la commune à destination de tous avec diverses réalisations importantes : la salle des fêtes, la Longère, les logements pour les gendarmes à St Maudet, les aménagements de sécurité, le Parc St Jacques, l’informatique dans les écoles.

2009.

Bâtiments et patrimoine

Bâtiments et patrimoine

6

Quelles sont les caractéristiques du compte administratif 2009 au niveau des dépenses courantes ? Nous avons amélioré les services existants avec l’introduction du bio au restaurant scolaire, en proposant des animations culturelles tout au long de l’année. Chacun a pu constater également l’amélioration de la communication externe à destination de la population grâce à la parution d’un journal trimestriel et un site internet complètement revu et très dynamique. Nous avons fait en sorte également de s’assurer du maintien des gendarmes au Pouldu en leur offrant la possibilité de se loger à l’école St Maudet grâce aux aménagements réalisés. Ceci m’amène à souligner les travaux effectués par le personnel communal en régie et qui ont conduit à une augmentation des dépenses de petites fournitures et de matériel. Pouvez nous détailler les raisons de l’augmentation du chapitre consacré aux dépenses de personnel ? Bien sûr, et pour être plus claire, je vais m’attacher à le faire par pôle :
> Au sein du pôle technique : Nous

Remboursement TVA (FCTVA)

(Amortissements)

avons recruté un agent pour le Port de Doélan, finalisant ainsi une décision prise sous l’ancienne mandature. L’embauche d’un saisonnier pour 4 mois aux espaces verts a contribué à renforcer l’équipe chargée de l’entretien de notre commune.
> S’agissant du pôle administratif :

Nous comptabilisons en 2009 sur une année pleine l’embauche de notre chargée de communication. En contrepartie, ce recrutement nous a permis de réaliser une économie estimée à 27 000 € sur des prestations qui auraient été confiées à des entreprises, telles que la charte graphique communale, les bulletins d’informations, les dépliants, les affiches, le site internet… L’augmentation du budget dédié au personnel reste également liée de manière générale au GVT : Glissement vieillesse technicité qui engendre à lui seul une augmentation voisine des 3 voire 4 %.

7

Compte
> Le pôle cadre de vie quant à lui, compte

administratif

2009

aujourd’hui une responsable de pôle comptabilisée sur 3 mois et un nouvel animateur à l’espace jeune. La collectivité répond ainsi à une obligation légale de taux d’encadrement des jeunes. > Enfin, nous avons souhaité soutenir et développer l’économie touristique en renforçant les effectifs saisonniers. Que ce soit en terme de sécurité, sur les plages avec 3 sauveteurs supplémentaires, de propreté, en complétant les équipes dédiées à l’entretien des plages et de la commune en général, et d’accueil en mairie. Ce soutien passe aussi par le développement de l’offre culturelle avec la mise en place des Arts en Balades.

Taxe habitation 14,55 % Taxe propriété bâtie 17,94 % Taxe propriété non bâtie 39,63 % Augmentation de 1% en 2010

8

Le compte administratif est le document budgétaire reprenant toutes les réalisations de l’année antérieure, dans le prochain numéro de Kloar infos d’été, nous vous présenterons les projets 2010 au travers d’un autre document budgétaire, le budget primitif.
9

Principales Réal

La Salle des Fêtes – budget

La Salle des Fêtes a entièrement été refaite. Une a l’implantation d’un bar. Une scène a été créée avec rénové. Un chauffage avec une pompe à chaleur, de des économies d’énergie.

La Longère – budget 203 000

La longère a été entièrement rénovée et équipée po Dans un souci de respect des normes environneme intrusion.

Le Parc et la Chapelle St J

Un nouveau parc a vu le jour. Ce qui a nécessité d aménagements paysagers. La chapelle a été équipé D’autres aménagements vont être réalisés (jeux pou 2 ans. 10

lisations en 2009

t 480 000 €

avancée sert de nouvel espace d’accueil et a permis c un accès handicapé. Le plancher a été entièrement nouvelles huisseries, une isolation totale assureront

La Salle des fêtes

0 €

our accueillir des expositions tout au long de l’année. entales elle est également équipée d’une alarme anti-

La Longère

Jacques – budget 60 000 €

des travaux de débroussaillage, terrassement et des ée de chauffage et un parvis en pierre a été conçu. ur enfants, aires de pique-nique, jeux de boules) dans les

Saint-Jacques

11

écoles – budget 145 000 €

De nombreux travaux et investissements sont inter ments informatiques, la monétique, le mobilier, des j menuiseries).

Les logements des gendarmes – budget 5

Deux logements de l’école de Saint Maudet ont été au Pouldu. 7 chambres ont été aménagées ainsi qu’u Ces travaux permettront chaque année d’économis

La voirie et les aménagements de sécuri

Un parking a été créé à l’école de St Maudet ainsi q voirie ont également été refaits.

12

rvenus cette année. Parmi eux signalons, les équipejeux de cour et la réfection de classe (sols, huisseries,

écoles

50 000 €

é refaits pour permettre l’accueil des gendarmes l’été une cuisine, un salon, 3 sanitaires et 2 salles de bain. ser la location de 3 mobil-home durant la saison.

Logements gendarmes

ité – budget 395 000 €

que de nombreux travaux de sécurisation, 10 kms de

Voirie & sécurité

13

Rencontre avec LTB
rise trep ns n e e jeun anna, da s a s p r er e visit ale de K mier tem à é lit pre san icipa one arti dans un n u az fut a M ité l 07, sur l treprise v n i a n 20 tron depuis 2 . Cette e r Cha e llé 0m M insta t de 200 . , B T n L nc e âtim à Trégu b n u e icilié dom

>

14

L’entreprise LTB est spécialisée dans la conception et la production d’applications climatiques. Une entreprise qui, aujourd’hui, avec ses 25 salariés a une activité variée de par ses secteurs d’interventions et la localisation géographique de ses clients. Les produits qui sortent de ses bâtiments sont destinés à trois grands domaines : Le tertiaire (bureaux, centres de conférence ou commerciaux...). Les activités maritimes (les navires, les centres de Thalasso, les plates formes). L’industrie.

Ils partent à destination du nord de l’Europe mais aussi de l’Asie et également des états-Unis. Tout le travail de production est réalisé au sein de l’entreprise cloharsienne grâce à une équipe plurielle. Un bureau d’étude est à la base de la conception de chaque machine et les différents composants, qui pour 90 % proviennent de France et d’Europe, y sont alors assemblés sur une double ligne de production, où lumière et insonorisation ont été pensées pour une optimisation de la qualité des conditions de travail. Le fonctionnement de LTB (conception, approvisionnement régulier de composants et assemblage) permet de satisfaire rapidement les commandes.

La complexité de certaines commandes rend le travail de recherche et de prospection indispensable et permanents ; les démarches innovantes pour réduire la taille, le poids et la consommation d’énergie des machines, répondent à des cahiers des charges de plus en plus pointus. LTB est une entreprise moderne en pleine expansion qui devrait voir son activité et ses emplois augmenter.

15

PLU : Les enjeux éco
La réalisation du P.A.D.D (Projet d’Aménagement et de Développement Durable) doit permettre de traduire les ambitions de notre commune au travers d’une réflexion partagée avec les élus, les services de l’état, le bureau d’études, la population et d’intégrer les grands enjeux de développement durable sur notre territoire communal. Le P.A.D.D définit les perspectives d’évolution et d’aménagement de la commune, tant pour les espaces urbanisés ou à urbaniser, que pour l’environnement naturel et les paysages, traduites par la suite au sein du zonage et du règlement. Les axes de réflexion et les objectifs communaux ont été menés à partir de constats, d’ateliers avec la population, de tendances observées et devant conduire à un projet équilibré afin de préserver le cadre de vie de notre commune. Les orientations découlent des éléments du diagnostic, des enjeux et besoins identifiés et se déclinent selon 3 enjeux : les enjeux économiques, les enjeux sociaux et les enjeux environnementaux. Dans cet article, nous allons vous présenter les enjeux économiques développés en 3 axes. Nous avons illustré chacun des enjeux en y déclinant les premières actions municipales associées.

Premier Axe : Augmenter l’attractivité économique, créatrice d’emplois Développer et améliorer les zones économiques Afin de maintenir les activités économiques et de permettre leur croissance, le PADD prévoit d’étendre la zone artisanale de Keranna et d’entreprendre sa requalification à travers la démarche QUALIPARC. Cette zone accueille à ce jour 26 entreprises représentant 252 emplois. Si le développement économique relève des compétences intercommunales, la commune tient dans son futur P.L.U à créer les conditions favorables à l’implantation de nouvelles entreprises. Pérenniser les activités liées à la pêche et favoriser la réintroduction future des activités conchylicoles Il faut pérenniser l’activité liée à la pêche. Nous avons 14 bateaux avec différentes spécialités (ligueurs, palangriers, fileyeurs, caseyeurs, chalutiers). Pour conforter cette activité, des investissements sont en cours (rénovation des espaces de ventes, installation d’une grue de débarquement). La construction d’une station d’épuration membranaire doit améliorer la qualité des eaux de la Laïta afin de rendre possible à terme la réintroduction future d’activités conchylicoles (le territoire de la commune est grévé d’un périmètre de protection conchylicole de 500 mètres le long de sa façade côtière). Avec une meilleure qualité des eaux nous pérennisons aussi le pavillon bleu, forte image de marque pour le tourisme. Reconvertir l’ancienne usine Capitaine Cook Le développement de Doëlan passe aussi par une reconversion du site de l’ancienne conserverie Capitaine Cook. La commune a passé une convention avec l’Etablissement Foncier de Bretagne afin de mener un projet d’intérêt général et économique en portant une attention particulière à ce lieu chargé d’histoire dans un paysage unique. Préserver le tissu commercial dans le centre Bourg Enfin pour préserver le tissu commercial de proximité, des mesures réglementaires permettront le maintien des locaux commerciaux en centre bourg en évitant leur transformation en habitation.

16

onomiques du PADD
Deuxième axe : Développer les activités liées au tourisme, aux loisirs et à la culture Affirmer une vocation touristique «de caractère», renouveler et prolonger l’offre en matière d’hébergement Le tourisme est un vecteur important de notre économie, notre commune compte 10 campings avec 1150 emplacements, 19 chambres d’hôtes, 3 hôtels avec une cinquantaine de chambres, un village vacances de 52 appartements et un nombre très important de locations meublées. Le PADD prévoit d’affirmer notre vocation touristique maritime « de caractère » propice au développement de la commune tout en élargissant la période touristique. Il doit permettre de dynamiser l’offre en matière d’hébergements et d’équipements touristiques tout en préservant notre littoral. Pour cela il est prévu, par exemple, de développer l’hébergement en lien avec la Elle pourra bénéficier également au canoë-kayak. Pour le surf, la construction d’un lieu d’accueil est prévu face à la plage du Kerou. Un projet de parcours de santé de 2 à 3 kms devrait voir le jour en 2011 et dès cette année 3 nouveaux circuits de randonnées pédestres seront entièrement balisés, s’ajoutant aux 2 circuits VTT existants. La commune met en place dès cet été un «  Pass nature  » avec une formule sports de nature avec 5 activités différentes et des sports de plage à travers l’animation « Faites du sport ». Un club de plage pour les jeunes enfants retrouvera sa place aux Grands Sables. Proposer des équipements à caractère culturel et touristique : Pour dynamiser la vie communale, différents équipements prévus au PADD contribueront à rendre plus attractive la commune. - Une restructuration de l’espace muséographique de la Maison-Musée du Pouldu. Rebaptisée en décembre 2009, Maison-musée du Pouldu, l’auberge de Marie-Henry va retrouver peu à peu sa vocation du lieu de mémoire et d’espace de reconstitution de la vie des peintres en 1889. Un programme sur 3 ans vise à rénover les lieux, à proposer des outils muséographiques modernes (mise en lumière, effets sonores…), et à développer la médiation avec les publics. Dans un second temps, une extension vers un éventuel musée est envisagée au PADD. - La mise en valeur et la poursuite de la rénovation du Site abbatial de Saint-Maurice : Le

nature, de soutenir l’implantation de structures d’accueil fonctionnant toute l’année, d’aménager des aires réduites et fonctionnelles pour accueillir les camping-cars et aires de pique-nique. Développer les activités nautiques et de pleine nature : Le PADD prévoit de favoriser le développement de ces activités. Depuis 2009 La COCOPAQ a pris la compétence «sports nautiques scolaires». Pour la voile, conjointement avec la commune il est prévu la construction d’une nouvelle base de structure légère sur la cale des dériveurs.

site abbatial, fréquenté par 11 000 visiteurs par an, est le fleuron culturel et touristique de la commune. Son parc, les ruines abbatiales et l’espace muséographique forment un ensemble captivant de beauté et de richesse culturelle. La rénovation de la Procure, actuellement en ruine, est en projet avec le Département et le Conservatoire du Littoral. Des visites avec audio-guide devraient voir le jour en 2011. A ces équipements, ajoutons que de nouvelles actions d’animations culturelles sont proposées : découverte du patrimoine avec les Arts en Balades, soirées Sorties de bain, Cafés-littéraires, Festival de théâtre de rue avec Les Rias. 17

PADD (suite)

Troisème axe  : Pérenniser et valoriser l’activité agricole Notre commune dispose de 22 exploitations et plus de 35 emplois directs liés à l’activité agricole. La superficie agricole utilisée représente 1520 hectares soit 41,3 % de notre territoire. Le PADD identifie les espaces naturels et agricoles à préserver et à valoriser, au travers de leur dimension économique, écologique, paysagère et culturelle. Nous devons maintenir les grands espaces agricoles viables en ouvrant de nouvelles zones à l’urbanisation en continuité immédiate des tissus urbains existants, afin de limiter la consommation d’espace. Nous soutiendrons les projets d’agritourisme permettant aux agriculteurs qui souhaitent une pluri-activités de type : chambres d’hôtes, camping à la ferme, transformation et vente de produits, etc. Nous allons recenser les bâtiments agricoles présentant un intérêt patrimonial afin de permettre leur reconversion. Le développement économique ne peut plus se concevoir sans prendre en compte les aspects sociaux, la lutte contre les inégalités et la préservation, ou la restauration le cas échéant, de l’environnement. L’idée-force est que le développement ne peut être durable que s’il est à la fois économique, sociale et environnementale.

Suite à la réforme d’octobre 2007, les autorisations d’urbanisme ont été simplifiées. Que ce soit pour construire un nouveau bâtiment ou pour apporter une modification extérieure, ces travaux peuvent être soumis à permis de construire ou à déclaration préalable. Concernant les constructions d’une surface comprise entre 2 m² et 20 m², le dépôt d’une déclaration préalable est obligatoire, c’est le cas le plus fréquent pour les abris de jardin et les vérandas. Pour les constructions de plus de 20 m², un permis de construire sera déposé (maison neuve, extension d’habitation, construction d’un garage…). A ne pas oublier non plus, les modifications extérieures des bâtiments et les clôtures qui sont également soumises à déclaration préalable : - - Ravalement de façade avec changement de couleur, Modification des ouvertures existantes avec changement de matériau et/ou de couleur, Création de châssis de toit de type vélux, capucine, lucarne…, Rénovation de toiture avec changement de matériau… Réalisation d’une clôture en limite séparative ou de domaine public,

«

Info urbanisme

- - -

Cette liste n’est pas exhaustive, mais elle permet de recenser les travaux réalisés le plus fréquemment sur le territoire. Utile à savoir également, bien que certains travaux n’ont pas besoin d’autorisations d’urbanisme, ces derniers doivent être conformes au règlement du POS, au Code de l’Urbanisme, au Code Civil et autres. Enfin, si votre projet évolue en court de réalisation, il convient de déposer une nouvelle demande pour vérifier la conformité des modifications avec le règlement. En résumé, en cas de doute, le plus judicieux est de se renseigner au service urbanisme de la Mairie avant d’effectuer les travaux. Cela permet de voir si ces travaux sont effectivement soumis à déclaration ou à autorisation et connaître le règlement du POS applicable sur la parcelle.

«
18

Travaux de voirie en 2010
Une part importante du budget d’investissement sera consacrée en 2010 à la voirie. Sur un budget prévisionnel de 2 028 050 €, 555 000 € seront utilisés pour réhabiliter, entretenir les routes et chemins et réaliser les enfouissements de réseaux. 1) Réhabilitation de voiries existantes (250 000 €) L’année 2010 verra la mise en œuvre des premières réalisations issues de l’étude des déplacements commencés en 2009 pour les voiries suivantes : • Keruster en septembre 2010 • Penalé en septembre 2010 • Lanmeur en septembre 2010. Les études de réalisation sont en cours et seront visibles début juin en mairie. Les études s’appuient sur les recommandations du plan de déplacement, et, la conception des voiries laissera une large place à la circulation des piétons et des cyclistes en toute sécurité (sont déjà inscrits pour 2011 la rue des Grands Sables, la route de Quimperlé et la rue du Philosophe Alain). 2) Le programme d’entretien est le suivant (200 000 €) : • Chemin de Meshir • Rue de Beg Ar Lan • Rue du Phare • Impasse de Feuteunigou • Chemin de Grazellou • Chemin de Saint Julien • Chemin de Saint Germain • Kergueguen le Bois 3) L’éclairage public (25 000 €) L’extension du réseau d’éclairage public est prévue dans le secteur de Keradam sur les routes en direction de l’Isle.

4) Enfouissement des réseaux (80 000 €)
2010 verra la fin des travaux d’enfouissement :

• Rue de Quimperlé • Rue du Philosophe Alain • Allée Madame le Nestour • Allée Le Grévellec • Allée des Dunes • Impasse de la Paix Bien que beaucoup de cloharsiens le souhaitent, les années qui viennent verront un ralentissement des programmes d’enfouissement. Ces opérations coûtent très cher et les subventions allouées aux communes se voient réduites d’année en année.

19

La voirie à Kloar :
La voirie à Clohars c’est : 35 kms de routes départementales 79 kms de voies communales.
Qui fait quoi ? Les routes départementales Ces dernières sont à la charge du Conseil Général jusqu’aux limites urbaines (panneaux d’entrée d’agglomération). Au sein des agglomérations, les routes départementales (environ 8 kms) sont entretenues par la commune sous contrôle du Conseil Général (aucune modification ne peut être apportée sans accord). Sur ces routes, ce sont les personnels du département (souvent confondus avec le service autrefois appelé équipement) qui ont en charges les réparation, le fauchage des bas côtés, l’entretien des fossés, le marquage, et les panneaux de signalisation.

Comment ça

Les routes communales Elles sont classées en plusieurs catégories en fonction de l’importance du trafic et du type de revêtement. • 21 kms en 1ère catégorie (ex. les routes de Porsach, Croas An Ter, le Quinquis) en bleu foncé sur la carte • 25 kms en 2ème catégorie (en route de Penalé, route de Saint Mady) en vert sur la carte 20 • 25 kms en 3ème catégorie (essentiellement les rues du bourg, de Doëlan, du Pouldu) en bleu sur la carte • 8 kms en 4ème catégorie - chemins carrossables en rouge sur la carte

a marche

?

Pour l’entretien des voiries, la commune n’a pas les matériels et les compétences nécessaires et fait donc appel : Aux services de l’état : Direction Départementale, Terre et Mer D.D.T.M. (autrefois équipement) pour les gros travaux d’entretien. On ne la voit plus directement intervenir sur les routes ; aujourd’hui son rôle (et il est important) est d’analyser l’état de la voirie communale et de proposer une liste des routes à entretenir (avec les coûts) pour l’année à venir. La commission travaux étudie et valide cette liste, les travaux sont ensuite réalisés par des entreprises spécialisées (exemple SACER, COLAS etc…) et surveillés par la D.D.T.M. Au Syndicat Intercommunal de Voirie (SITC) basé à Quimperlé pour les petites réparations (gravillonnage, rebouchage de trous), le fauchage des bas côtés et les travaux de type busage de fossés, marquages des routes, création de trottoir, etc. à un bureau d’étude, SERVICAD, pour réaliser les études d’aménagement de voiries nouvelles ou existantes, consulter les entreprises qui devront réaliser les travaux (le choix de l’entreprise reste de la compétence des élus) et ensuite suivre l’exécution des travaux.

Le rôle du personnel communal Il intervient dans l’urgence pour les réparations ne nécessitant pas de matériel spécialisé. Il assure la pose et l’entretien de tous les panneaux, tout au long de l’année, des abris bus, des ronds points, et des aménagements paysagés dans les zones urbaines. Il coordonne avec les élus les actions des différents intervenants et plus encore puisque sur nos routes on trouve également : • Le Syndicat Intercommunal d’eau et d’électricité qui réalise tous les branchements d’eau et d’électricité. • La SAUR qui gère l’assainissement et réalise tous les raccordements à l’assainissement collectif.

Station d’épuration

Des débuts probants
Les premiers résultats des études géotechniques (sondage du sol jusqu’à 10 mètres de profondeur) ont montré qu’il n’y a pas d’obstacles techniques à l’implantation de bâtiments sur ce site. La qualité des sols permet d’envisager la construction d’une station partiellement enterrée sans rencontrer de difficultés particulières donc sans coûts supplémentaires. Les actions en cours : L’étude d’impact qui consiste à établir un état des lieux de l’existant dans tous les domaines (paysages, flore, faune, hydrologie, bruits, odeurs etc…). Cette étude doit ensuite indiquer les modifications qui seront apporter, par la station, à la situation existante et si elles sont acceptables au regard de la loi. Les études d’implantation et d’intégration paysagère dont les premières esquisses pourront être présentées vers le 15 juin.

21

T ransport à laprintemps demande des Rias… C omme on les ensoleillées aime… (suite D es vacances de :) sports, nature e

Les jeunes du Balafenn ont pu lors de leurs vacances passer d’un univers de loisirs à l’autre avec au programme : basket et badminton à Mellac, soirée piscine, tournoi de foot à Moëlan, karting, reportage photo au parc du Quinquis (merci Karl), initiation au tir à l’arc ou au surf, ballade équestre, accrobranches et grand jeu cabanes dans la forêt de Carnoët… Mais aussi Atelier d’écriture pour jouer avec les mots ou encore participer au projet des ‘‘contes philosofables’’ de la Compagnie Artraction où le débat porte ses fruits : ‘‘non, moi je suis pas d’accord parce que…’’, ‘‘c’est vrai mais quand même…’’. Et puis dans un autre registre : ‘‘soirée chauve-souris et jeu du loup-garou’’ à l’abbaye Saint-Maurice. Et bien évidemment, des activités sportives à la salle avec Fréderic nouvel animateur !!!

Les animateurs préparent déjà l’été qui promet d’être riche de diversité et de rencontres intercommunales. Le programme sortira début juin pour des activités proposées du lundi 5 juillet au vendredi 13 août 2010.
22

et expression

Le vendredi 30 juillet, Le Balafenn accueillera à l’abbaye Saint-Maurice pour la seconde fois, des jeunes de divers espaces jeunes de la région pour un grand jeu de découvertes. En 2009, 18 bénévoles ont participé à cette activité pour recevoir ces jeunes dans ce cadre magnifique et particulièrement ludique, c’était la ‘‘quête des preux chevaliers’’…

Cette année, nous réfléchissons dès à présent à la création d’un nouveau jeu, d’une nouvelle quête avec vos propositions : la journée comprendra 10 ateliers de 15 minutes ouverts à des groupes de 8 jeunes. Vous êtes sculpteur amateur (ou pas) et vous aimeriez accueillir des jeunes pour qu’ils s’essaient à votre art ? Vous êtes collectionneur de casse-tête et vous voulez bien partager des moments d’intrigues ? Vous avez une connaissance technique, artistique, un savoir-faire à partager ? Sylvia attend vos idées, votre participation au 02 98 71 69 65 au Balafenn, Espace jeunes de Clohars-Carnoët !
23

Bienvenue à Frederic Pennec, nouvel éducateur sportif pour la commune (Frédéric est titulaire du BPJEPS (Brevet Professionnel de la Jeunesse et des Educations Populaires et Sportives) et possède une solide expérience professionnelle et un engagement dans le milieu du football.

Questions à l’adjoint aux ports, rivières & littoral
M Cottrel , pourriez vous nous détailler Les investissements envisagés pour 2010 ? S’agissant du Port de Pouldu Laïta-Porsmoric, nous avons voté la mise en place d’une estacade bois estimée à 75000 € dans l’anse du Cache-Marée pour y amarrer les annexes, très souvent en divagation dans le port ou qui encombrent quais et pontons. Cette estacade prévoit un accès permanent. A Porsmoric, une deuxième balise eau-électricité vient d’être installée, située plus proche du ponton. Le côté droit de la descente au port sera busé, pour permettre un accès plus aisé et un meilleur écoulement des eaux pluviales. Concernant Doëlan, Le budget prévoit des réparations sur les ouvrages portuaires. Toutefois, en raison du tournage de la série « Doc Martin », les travaux ne commenceront pas avant septembre 2010. La cale Larzul reste une priorité étant donné la position d’ouvrage de protection : une poutre de couronnement, un dallage et un parement en béton sont nécessaire à sa consolidation. En même temps se feront les travaux Quai Peyron  : fissures à jointoyer et création de barbacanes, Quai Sanceo :entretien des évents et Quai Kernabat  : échelle et défenses en bois à enlever. La capitainerie va être complètement revue et installée dans le corps de bâtiment de la SNSM. Il est prévu également la mise en place d’un étal de vente de poisson en lieu et place de l’ancien qui n’est plus aux normes, et l’installation d’une potence électrique de 500 kg pour débarquer les filets et autres matériels. La tranchée de raccordement est déjà faite. Qu’en est il des activités maritimes à caractère commerciales ? Sur la Laïta, la navette Guidel-Clohars-Carnoët baptisée « La Sirène » a repris l’activité et propose, en dehors de la traversée, des remontées jusqu’à Saint-Maurice et Quimperlé. A Doëlan, Passion Mer Pêche propose des Promenades à bord de l’Océanide de M. Malcoste. Enfin la Compagnie des îles-Navix, qui offre les rotations avec Groix, va reprendre cette année. Nous recevrons M. le Maire et moi-même le nouveau président de la Compagnie des îles pour tenter, entre autres, de programmer les rotations sur une plus longue période estivale : du 15 juin au 15 septembre.
M r Gérard C ottrel

Qu’en est-il du nettoyage des plages ? La cribleuse a commencé son opération de nettoyage. Par ailleurs, nous avons prévu une action d’envergure que nous avons baptisé Opération Littoral propre. Elle concerne la totalité de notre littoral : plages, criques, sentiers côtiers de Doëlan au Pouldu. Des sacs seront mis à la disposition des participants en Mairie et à l’office de Tourisme où seront pris renseignements et inscriptions jusqu’au samedi matin. Différents secteurs sont d’ores et déjà définis. Il est donc possible de choisir votre secteur de ramassage et de dépôt des sacs. A vous Cloharsiens, et à vous résidents secondaires, nous comptons sur votre civisme et vos qualités pour venir nombreux à cette Opération Littoral propre.

Les secteurs retenus :
1/ Secteur de Doëlan Beg An Tour (Rive-Droite) avec dépôt des sacs au Pont Du 2/ Secteur de Doëlan Stang Nabec (RiveGauche) avec dépôt des sacs à Stang Nabec et Stang Kersoucq 3/ Secteur Touldoar (chemin côtier, la Vache noire) avec dépôt des sacs à Porsach 4/ Secteur des plages : Kerrou, Bellangenêt, et Grands-Sables avec dépôt des sacs à Bellangenêt 5/ Secteur de la Laïta et Pouldu Port avec dépôt des sacs à Saint-Julien, port du Bas Pouldu 6/ Secteur de la Laïta, et Saint-Maurice avec dépôt des sacs à Saint-Maurice

24

Le Conseil des Sages : actions !
Le Conseil des Sages avec ses quelques mois d’existence a pris son régime de croisière. Il réfléchit, propose et agit dans de nombreux domaines dont il assure la maîtrise. Ce Conseil est composé de 14 membres mais peut encore s’étoffer. Ses membres travaillent en commission et rendent compte lors des séances du Conseil qui se réunit toutes les quatre à six semaines. Si vous êtes retraité et si vous avez plus de 60 ans, vous pouvez vous aussi nous rejoindre, il vous suffit de nous adresser un courrier à la Mairie.

Noms et Numéros de rue Une réflexion est déjà amorcée et se traduit en actes sur les noms de rues et numéros des maisons dans les villages et hameaux. C’est déjà effectif sur la rive gauche de Doëlan : des concertations ont eu lieu avec les riverains et un dossier de proposition a été remis en commission et au Conseil Municipal qui a statué dans le sens de nos suggestions et qui devrait être appliqué sous quelques temps.. Un chantier important se termine sur Porsac’h (de Langlazig à Toul-Douar). D’autres suivront. Si vous avez des questions et des conseils sur ces sujets écrivez-nous à la Mairie. Transport des personnes Isolées Le Conseil des Sages a initialisé le Transport Solidaire des Personnes Isolées, dont il a déjà été question dans ces pages et dans la presse locale. A l’initiative du Conseil des Sages une association vient de voir le jour pour gérer ce service qui devrait se mettre en place dans les quelques jours. Le Conseil des Sages parraine et suivra cette association. Vous pouvez vous aussi être un conducteur bénévole, pour rejoindre l’association, adressez un courrier à la Mairie.

Ramassage des déchets Un gros chantier se met en place pour tenter d’améliorer le ramassage des déchets ménager et le tri. Identification des lieux de collecte, uniformisation des types de bacs, aménagement des points de collecte, nettoyage. Nous avons commencé à travailler avec les élus et les techniciens de la Cocopaq. Vous avez des idées, des suggestions, des réclamations à formuler sur ce sujet : écrivez nous à la Mairie. Relations Intergénérationnelles Une commission du Conseil des Sages s’intéresse aux relations intergénérationnelles. La première phase consiste à interviewer des « aînés » et collecter leurs souvenirs que l’on essaiera de faire partager aux plus jeunes. Vous connaissez des personnes âgées disposées à raconter leurs souvenirs, n’hésitez pas à vous faire connaître : écrivez nous à la Mairie. Tourisme, ZAC, PLU D’autres commissions sont en place telle que celles qui s’occupent du tourisme, de la ZAC et du PLU. Autant de commissions auxquelles nous participons activement et amenons notre expérience.
25

Subventions & participations 2010

(Tremplin)

26

Vie

associative

:

accompagner , ne pas se substituer
Des aides financières et logistiques

!

La municipalité accompagne les associations dans leur fonctionnement et leurs projets. Petit tour d’horizon (non exhaustif) de la participation directe ou indirecte de la commune à la vie associative :
Des bâtiments et terrains communaux mis à disposition :

> La maison des associations est bien sûr le lieu central de la vie associative cloharsienne avec 8 salles. Les coûts d’entretien du bâtiment ne sont pas négligeables. En 2010 plusieurs améliorations vont être apportées : le remplacement des boîtes aux lettres obsolètes va être effectué, les chaises remplacées, les ouvertures extérieures côté chapelle St Jacques et pignon vont être changées et le ravalement va débuter… > Une salle des sports fonctionnelle et entretenue avec des travaux en cours (cf Kloar infos précédent) pour la création d’un bureau, d’une salle de réunion associative et d’un grand local de rangement. L’avis défavorable du Capitaine des pompiers, après visite des sorties de secours sur site, n’a pas permis l’extension jusqu’à la passerelle comme le souhaitait la commission jeunesse et sports. > Le complexe de Kerjoseph (stade, tribune, buvette, terrains de pétanque) avec le projet de création d’un second terrain homologué pour les compétitions est validé. > Des circuits VTT et chemins de randonnée, une salle des fêtes rénovée, la cale des dériveurs, la longère, les terrains de tennis, un local pour la SNSM…

Des subventions directes aux associations locales pour un montant de 45 932 € (hors associations de services publiques* partenaires ou conventionnées avec la commune  : OTSI, CCAS, ADMR, Crèche, école Notre Dame et Nuits Etoilées) sont versées chaque année. Ces subventions sont principalement distribuées en faveur des jeunes pour leurs activités extra-scolaires et des manifestations pour animer la commune. - Culture : 16 650 € - Sports : 20 675 €

*OTSI : 62 100 €
CCAS : 39 000 € ADMR : 5000 € Ecole Notre Dame : 51 702 € Crèche : 42 870 € Nuits Etoilées : 7100€

- Enseignement-formation : 4 950 € - Environnement-commerce-tourisme : 2 077 € - Associations (sociales et solidaires) : 1 580 € On rappelle aussi la gratuité de la salle des fêtes mise en place depuis 2008 pour une manifestation par an pour chaque association,
> Un Office Municipal des Sports avec des animateurs et un Service Culturel municipal participent à la vie associative et accompagnent les projets, > Du personnel mobilisé et du matériel disponible aux services techniques pour l’aide aux très nombreuses manifestations organisées sur la commune, > Des projets de bâtiment en cours d’études pour le développement du nautisme avec une participation de la commune à hauteur de 20% du financement. La Cocopaq est le principal bailleur de fond avec 80% de participation pour le futur local surf au Kerou (200 000 € au budget investissement 2010 Cocopaq) ou du nouveau bâtiment du Club Nautique du Pouldu sur la cale des dériveurs (100 000 € au budget Cocopaq)...

La recherche de bénévoles disponibles et motivés est un problème qui touche de plus en plus d’associations. Les élu(e)s sont à l’écoute et prêt à soutenir les associations qui traversent une passe difficile. Mais il faut rappeler que les associations doivent s’auto-financer, se renouveler et mettre en oeuvre leurs propres initiatives et activités.

27

Une journée sportive

Sous l’initiative du service des sports, les élèves des trois écoles de la commune se sont réunis pour participer à une journée sportive le vendredi 9 avril dernier, veille de vacances de Pâques. Le basket-ball ayant cette fois ci été retenu. Les plus petits « Grande section / C.P / CE.1 » se sont retrouvés le matin pour effectuer, sous la forme d’atelier, différents exercices ludiques basé sur le maniement du ballon, le dribble, le tir…. L’après midi a laissé place aux plus grands «  CE.2 / C.M 1 / C.M 2 » qui, par équipes mélangeant les enfants des écoles, ont participé à la fois à un tournoi et à un Vittel géant «  jeu de tir en basket ». Cette journée aura permis à environ 220 enfants de la commune de se retrouver sur un même support, le tout dans une ambiance conviviale.

A noter que le tournoi de basket a été remporté par : • En CE 2
L’équipe des TAUREAUX composée de Kévin, Jérome, Audrey, Brewann, Thibault, Elouen.

• En CM 1
L’équipe des DAUPHINS composée de Maximilien, Boris, Baptiste, Gwendal.

• En CM 2
L’équipe des BASKET BALL

composée de Yoann, Lucas, Léa, Apoline, Hugo. Une autre journée sportive réunissant les 3 écoles est prévue le 29 juin prochain.
Cette fois-ci l’animation se déroulera à SaintMaurice et le thème de la journée sera la course d’orientation, ainsi que la découverte et la visite du site abbatial.

28

gros plan : l’exilé Georges Le Fur
Vendredi 21 mai à 20h30 à la Longère, une rencontre est organisée avec Georges Le Fur afin d’échanger et de lui permettre ainsi de recueillir vos aventures d’exils…
Il y a treize années de ça, ce travail était pour moi un moyen de regarder et d’écrire en gravant le bois, en peignant la toile, l’évolution de la société à travers le processus de l’immigration, de l’exode et forcement au vu de mes interventions en milieu carcéral, de l’exil intérieur. Très vite, des personnes ce sont accrochées à mon travail et pour certaines ont commencé à parler, à se raconter. Se raconter en tant qu’acteur d’un exil mais aussi pour certaines d’un exode vécu. Petit à petit ces histoires m’ont pénétré et sont ressorties inconsciemment dans mon travail sous une forme d’écriture.

Je transporte une part des autres dans mon sac d’artiste.

Je suis aujourd’hui détenteur de quelques histoires vraies qui à travers mon art, m’accompagnent tous les jours. Dans mon travail, beaucoup de parties de vies réellement vécues sont représentées par une sorte d’alphabet, de signes et de couleurs.

29

la culture

&

ses rendez-vous

La saison culturelle poursuit son cours à Kloar tout au long de ce printemps
Côté expo à la Longère, Eclectisme, le salon des artistes de kloar a été un vif succès, puisque 535 visiteurs s’y sont attardés. Nous pouvons donc nous réjouir de cette première qui semble avoir répondu aux attentes du public et des artistes. Le calendrier de La longère est déjà bien rempli car après Eclectisme, c’est l’exposition de peintures de Mr Gremillet « Arrêt sur image» qui a emboité le pas durant 15 jours du 17 au 29 avril. Depuis le 3 mai, c’est le graveur Georges Le Fur qui a investi le lieu dans le cadre d’une résidence (voir le gros plan). Il va y travailler jusqu’au 27 mai sur le thème de l’exil afin de nous proposer cet été une exposition dans ce même lieu dans le cadre des Arts en Balades. Présent à la Longère du mercredi au samedi tous les après-midi, n’hésitez pas à aller le rencontrer, découvrir son travail et lui faire le récit de vos exils dans lequel il pourrait trouver de l’inspiration... Les élèves des 3 écoles de Kloar ont déjà pris rendez vous avec lui pour des séances d’initiations à la gravure. Le 4 juin à 18h30 vous avez rendez-vous avec La compagnie La famille Magnifique pour un spectacle tout public en plein au coeur du Bourg. Les contes de l’errance joués dans un camion spectacle sont des courts contes théâtraux librement inspirés d’œuvres célèbres de la littérature européenne. Il s’agira ici d’une inspiration issue des aventures de Pinocchio, du petit poucet et du chaperon rouge. Ils dessinent une vaste géographie de l’imaginaire qui séduira petits et grands ce soir là !
Venez nombreux!

Côté littérature, les cafés-littéraires poursuivent aussi leur route. Après la rencontre avec Patrick Cauvin au mois d’avril, c’est à nouveau Denis Seznec que nous allons accueillir le 18 juin prochain à l’occcasion de son dernier ouvrage sur l’affaire du même nom. 30

Coté spectacle, c’est l’humour qui a pris le devant de la scène le 11 avril dernier avec «Grandchamps et Grollier» deux personnages haut en couleur dont l’humour décalé a su emporter le public... Si bien qu’il a même investi la scène à leur coté en fin de spectacle !

La saison estivale 2010 se prépare désormais et vous sera dévoilée en début d’été. Vous y retrouverez les 2 soirées rando-concert, le bal du 14 juillet, des concerts et spectacles insolites dans les chapelles Sainte Anne et Saint Jacques et les cafés-littéraires. Pour cette saison 2010, une nouveauté : Les concerts « Sortie de bain » tous les dimanches soirs du 1er juillet au 15 août. Il s’agit de 5 rendez-vous musicaux variés en fin d’après midi, après la plage, en plein air au Pouldu. Une façon agréable d’agrémenter nos soirées d’été qui, nous l’espérons, répondra à vos attentes ainsi qu’au public estival dans l’esprit d’un partage convivial.

Maison-Musée du Pouldu & Site Abbatiale de Saint-Maurice
La saison 2010 est commencée pour le Site Abbatial de Saint-Maurice et la Maison-Musée du Pouldu depuis le 2 avril dernier. Afin d’améliorer la communication concernant ces deux lieux de notre patrimoine culturel, nous avons souhaitez les doter de logos et de sites internet propre à leurs activités. Ce projet a été orchestré en interne par le Service Communication.

www.saintmaurice.clohars-carnoet.fr www.museedupouldu.clohars-carnoet.fr

31

Une

médiathèque de proximité à

Kloar

Disque européen
Pour mieux régulariser le stationnement et faciliter la rotation sur les zones bleues dans le bourg de Clohars-Carnoët ainsi qu’à Doëlan, la municipalité a décidé de réactiver la limitation du stationnement en mettant en place le nouveau disque européen. Celui-ci sera en vigueur à partir du mois de juin. Qu’est-ce que le disque européen ? C’est une variante du disque auquel nous sommes habitués. Ce dispositif existe déjà dans d’autres pays d’Europe, d’où son nom. Il permet de favoriser la rotation des véhicules en limitant la durée de stationnement qui reste gratuit. En quoi est-il différent du disque précédent ? Le disque précédent comportait 2 fenêtres « heure d’arrivée » et « heure de départ » avec une amplitude de stationnement maximale de 1h30. Le disque européen ne comporte qu’une seule fenêtre, l’automobiliste indique uniquement son heure d’arrivée. Le temps maximal autorisé n’est plus « standard » mais déterminé librement par la collectivité. Des panneaux de signalisation informent l’usager de la durée de stationnement autorisée. L’intérêt du dispositif Il permet de réguler le stationnement en fonction des besoins. Il est important par exemple d’avoir des places disponibles devant la pharmacie et donc d’y limiter le stationnement à une demi-heure. Ce qui permettra de trouver plus facilement des places libres. Pour les durées de stationnement plus longues il y a la place de la salle des fêtes, la place Nava et les emplacements qui ne sont pas en zone bleue. Où le trouver ? La mairie va faire imprimer ces nouveaux disques européens et vous pourrez vous les procurer auprès de l’accueil.

Une bibliothèque (du grec ancien : biblio, livre   ; thêkê, place) est une collection organisée de livres.
Une médiathèque est un établissement public conservant et donnant accès à différents types de médias. Le concept de médiathèque s’est développé dans les années 1980, quand les contenus audiovisuels (documents sonores et enregistrements vidéo) ont été considérés comme des témoignages culturels au même titre que l’écrit. Actuellement en cours de préparation, le projet de la médiathèque de Kloar se dessine avec les programmistes d’Emergences Sud et l’assistante de conservation du patrimoine et des bibliothèques Florence Brulay. La médiathèque de proximité de Kloar sera un espace chaleureux et convivial d’accès au savoir et à l’information. Démocratique et citoyenne, la médiathèque se devra d’accueillir un public à l’image de la population, de tout âge et de toute condition sociale. Le service de lecture publique proposé par l’équipe municipale ne sera pas simplement un espace de la mémoire collective, du savoir et de l’étude, mais aussi un lieu de citoyenneté, de sociabilité, de rencontres, de loisirs, d’apprentissages, un espace d’ouverture au monde contemporain. La médiathèque de Kloar mettra à disposition des fonds documentaires sélectionnés de livres, CD, DVD variés et renouvelés pour tous les goûts et tous les âges. Elle proposera l’accès à l’Internet avec une sélection de ressources numériques, le prêt de documents, une médiation entre les collections et les usagers, une animation et une promotion de ces fonds et des services au lectorat individuel et collectif. La médiathèque de Kloar n’aura pas pour but de faire concurrence aux autres médiathèques de la Cocopaq mais bien de travailler en synergie avec elles au sein d’un réseau qui partagera le même catalogue informatique. Un portail accessible sur le net vous permettra de faire des recherches sur le territoire, mais aussi de connaître de chez vous les livres, CD et DVD que vous pouvez lire, écouter et visionner en famille.

Votre médiathèque sera un lieu moderne de vie, de détente, de communication et d’échanges ouvert à tous.
32

Pêle-mêle d’infos
Informations
19 bis place St Michel à Quimperlé, une conseillère en Economie Sociale et familiale à la CAF du SudFinistère, vous aide dans l’organisation des séjours de vacances. Lors du rendez vous, vous pouvez vous informer sur les lieux de vacances, être conseillé pour bien utiliser les bons vacances, pour calculer le coût des séjours, le budget vacances, et préparer l’organisation matérielle.
Sur rendez-vous à l’antenne CAF, votre contact  : Joëlle DAERON

Fête

de la nature à

Saint-Maurice

02.98.98.32.36

joelle.daeron@cafquimper.cnaf-mail.fr

Un lieu d’accueil Enfants, Parents sur le pays de Quimperlé, Petit à Peton propose le plaisir d’être ensemble dans les jeux et les échanges, en compagnie pour le tout petit (moins de 4 ans) d’un parent ou d’un adulte proche en toute sécurité affective. Ceci pour conforter la relation parent-enfant, partager des expériences, rompre l’isolement, accompagner l’enfant vers son autonomie. Ouvert tous les jours, hors vacances scolaires de 9h30 à 11h30 sur 3 sites itinérants : -Kermec (TREMEVEN) -Scaër -Moëlan Sur Mer Accès libre et gratuit Pour tout renseignement contacter le Service Action Sociale de la COCOPAQ au 02.98.35.09.48 www.cocopaq.com

Le 23 mai 2010 : Découverte des chauves-souris pour les 3 à 7 ans A Saint-Maurice, nous filmons les chauves-souris en direct dans le noir sans les déranger. Devant les écrans, dans une pièce pas très loin, nous les observons, regardons vivre, se gratter, s’occuper de leurs petits... Cette animation est dédiée aux petits enfants (3-7ans maxi), pas de marche, pas de choses compliqués. Heure de départ : 10h30 Durée prévue : 1h Type de manifestation : projection, découverte - Sortie terrain Accessible aux handicapés : Non Pas de matériel nécessaire Pas de pique nique nécessaire. Thème : mammifères - Forêt Nombre de participants attendus : 30 Nombre de participants limités à 50 Pas de réservation. 33

tribune libre
Les élus de la liste CLOHARS POUR TOUS Joël Chenot, Elise Briand, Marcel Le Port, Yvon Grémillet

Groupe de la majorité «Kloar un nouvel horizon ».
Logement : assurer la mixité sociale et générationnelle

Les élus de la liste ‘‘Accueil-Essor-Tradition’’
René Le Floc’h, Jeannine Stéphan, Francis Jégou, Françoise Robino. La démocratie locale ne s’use que si l’on ne s’en sert pas. L’existence même des collectivités locales repose sur l’expression libre des citoyens et de leurs représentants. Nous continuerons notre travail d’analyse, de contrôle et de proposition pour faire vivre et développer notre commune. Nous trouvons que distribuer le budget de la commune sur la table le jour du conseil municipal n’est certainement pas le meilleur moyen d’engager le débat démocratique. C’est un manque de respect pour les élus et les Cloharsiens qu’ils représentent. En matière de finances, l’information des conseillers requiert une importance capitale, le budget étant l’acte par lequel l’assemblée exprime de façon la plus essentielle ses prérogatives. Cela implique une communication en temps utile des pièces nécessaires pour que la délibération du conseil puisse intervenir en connaissance de cause ; les conseillers devant disposer d’un temps de réflexion suffisant avant de délibérer. La diffusion des documents en commission des finances n’est qu’une communication d’information, pour avis. Le conseil municipal devient une chambre d’enregistrement. Afin de protester contre cette situation inacceptable, notre groupe a eu raison de quitter le conseil du 7 avril et ainsi marquer réellement son opposition. Non, il ne s’agit pas de stratégie de la politique spectacle. La démocratie, le Maire la porte en étendard vis-àvis de l’état, mais quand elle lui est opposée... alors c’est une tout autre affaire ! C’est ainsi que pour nous élus du groupe «Accueil, Progrès & Tradition», seul l’intérêt des cloharsiens nous importe ; c’est notre engagement. Nous ne servons pas un parti politique mais les Cloharsiens. Budget : Concernant le budget primitif 2010, certains montants pèsent lourd et ne sont pas rasssurants. C’est le cas des charges de personnel en augmentation de plus de 16% : > Comptes Administratifs 2009 : 1 683 192 € > Budget primitif 2010 : 1 953 600 € (déductions faites des atténuations de charges). Elles représentent 80% contre 71% l’an passé, des contributions directes (produits des 3 taxes fiscales). Indice de la bonne santé financière d’une commune, l’autofinancement (montant de la réserve affectée pour les investissements 2010) est en régression de 100 601 €. Nos dépenses de fonctionnement augmentent plus vite que nos recettes. Il convient de remarquer également le déséquilibre important entre les 2 sections du budget 2010 ; ce qui n’est pas révélateur d’une évolution dynamique de la commune : Fonctionnement : (65%) / Investissement : (35%). Culture : Nous maintenons que le budget de l’action culturelle a explosé. En nous indiquant 36000 €, le Maire se garde bien d’inclure : les coûts sociaux liés aux embauches, l’utilisation du personnel communal, des subventions nouvelles, etc ... Le bilan culturel 2009 nous interpelle au regard de la fréquentation et de l’argent public engagé. Social : La majorité municipale se gausse de faire aboutir le projet des logements de Kérambellec. Il faut savoir que sans les nouvelles exigences, discutables, les premiers habitants y seraient déjà installés. «Kérou-beach-party» : Pour conclure, un bravo à l’association «Kérou Beach» pour la belle fête du surf qu’elle a proposé aux Cloharsiens.

Vote du Budget 2010 Pourquoi nous nous sommes abstenus sur le vote du budget principal ? Deux raisons motivent notre abstention, elles concernent la médiathèque : 1er/ Nous ne voulons pas, vu le coût de construction provisoire de 1,5 million d’euros et les frais de fonctionnement inhérents prévisibles, d’une réalisation isolée et non prioritaire. Un tel projet, en ce qui nous concerne, n’était envisageable que joint à une salle multifonction qui fera défaut dans les années à venir. 2ém/ Nous nous sommes opposés, lors du dernier conseil municipal à l’embauche prématurée quelque soit la raison du cadre prévu pour gérer cette structure. Aujourd’hui précisons que nous ne connaissons ni l’endroit, ni la date à partir de laquelle cette structure sera opérationnelle ! D’où notre réticence à employer du personnel dès maintenant. Extension de la salle des sports En commission « Travaux  » notre représentant a regretté qu’il n’ait pas été possible de lui permettre de prendre connaissance du plan d’extension prévu pour cette salle. L’examen de ce plan lui aurait permis d’attirer l’attention sur le fait qu’il aurait été judicieux de prolonger le bâtiment jusqu’à la passerelle d’accès afin d’éviter un espace confiné propice à la concentration de jeunes à l’abri des regards. Il n’est pas trop tard pour y remédier. A propos de la Longère Initiée lors de la précédente mandature principalement par l’adjoint aux travaux, l’achèvement de cette réalisation semble satisfaire pleinement les nombreux visiteurs qui se sont donnés la peine de venir constater l’usage qui a été fait des deniers communaux. Déjà deux expositions ont pu s’y dérouler et à n’en pas douter d’autres manifestations donneront aux Cloharssiens qui s’intéressent à la culture l’occasion de pouvoir apprécier ce cadre pour d’autres découvertes dans les mois à venir.

Un des enjeux de l’urbanisation à Clohars est de mieux assurer les équilibres de notre population. Les jeunes ménages, les foyers à revenus modestes, les personnes âgés isolées doivent pouvoir se loger dans notre commune. Pour cela, il faut leur offrir des logements locatifs de qualité ou leur permettre une accession à la propriété dans de bonnes conditions. Des formules de location accession sont aussi une piste à privilégier. Il faut prévoir des programmes avec des terrains de tailles raisonnables (donc moins chers) et assurer un parc de logements sociaux plus important. Pour assurer ces orientations les élus ne doivent pas laisser carte blanche aux promoteurs. Ceux-ci ont tout intérêt à offrir des prestations plus coûteuses pour les vendre plus chères. De fait, cela écarte bien des postulants et favorisent les résidences secondaires. La Zone d’Aménagement Concertée (ZAC) en projet a pour objectif de permettre d’assurer cette mixité. Nous travaillons avec plusieurs partenaires, afin de mettre en œuvre un nouveau programme étalé sur plusieurs années. Cette future zone sera de grande qualité environnementale et devrait comprendre 15 % de logements sociaux, 25% de location accession et 60% de logements ou lots libre à l’achat. Elle prévoit aussi une mixité générationnelle grâce à des logements adaptés aux différents âges. Une autre opération nous mobilise et concerne Kerambellec (secteur nord du bourg). La précédente mandature avait lancé un programme avec l’OPAC qui prévoyait 52 logements sociaux, 17 locations accession et 25 lots libres. Ce projet prévu pour 2009 a pris plusieurs mois de retard en raison de la réduction des financements de l’Etat sur le parc social (450 logements pour tout le Finistère en 2009, cette opération n’a pas été retenue) ainsi que de coûts de revient trop élevé du fait d’un programme de voirie trop onéreux. Nous avons dû relancer ce projet et le modifier. Il devrait voir le jour de 2011 à 2013. Nous avons réduit le coût des prix de vente des terrains en augmentant le nombre de lots libres (48 au lieu de 25) et en limitant l’emprise de certaines voiries. Les terrains en vente seront donc moins chers, la mixité sociale mieux assurées, l’impact des voitures réduit. La future ZAC prendra ensuite le relais, probablement vers 2013, et permettra de proposer une offre diversifiée et de qualité tout en contribuant à lutter contre la spéculation foncière à Clohars.

34

vie associative

: Kerou Beach party

17 & 18 a vril 2010 : grand soleil et grand succès pour la première Kerou Beach Party !

Marine de Treglodé (trésorière), Fred Diaw «TSHOTSH» (secrétaire), Erwan Genre (vice-président) et Eric Tichy (président) ont créé la Kerou beach association (KBA) dans le but de parrainer des enfants défavorisés en relation avec le CCAS de Clohars, en leur finançant un an de cours de surf ainsi que l’équipement. Mais aussi dans le but de créer de nouveaux événements sur Le Pouldu !

Pour y parvenir, l’association va organiser 4 événements dans l’année, les «Kerou Beach Party», fêtes des sports de glisse et de la surf culture. Au programme : > Compétitions de surf, bodyboard, longboard, Stand Up padle, Kitesurf (avec la participation de Fabienne DORTOLLI, double championne du monde) et de bien d’autres champions et championnes! > Défilés de jeunes créateurs de surfwear de Clohars et de la région sur la plage !!! > Expositions d’artistes sur la plage aussi ! > 1er rassemblement de vélos «Beach» et «Kustom» de Bretagne, avec concours «Show bike»! > Stands divers (artisanat polynésien, tatoueur polynésien, surfshops, etc, ...) > Démonstrations et essais de pirogues polynésiennes > Danses polynésiennes > Animation, DJ’S.

Les animations évolueront au fil des dates, et en fonction de la météo (averses de soleil toujours possibles !!!) Prochain RDV le 8 & 9 juillet 2010

35

Réunion publique Le 18 mai à 18h30 à la salle des fêtes Projet de la Zone d’Aménagement Concerté

Etat civil Janvier-Février-Mars 2010
Bienvenue aux nouveaux petits Cloharsiens, félicitations aux parents de Lana GENRE, Maël LEBAIN, Marilou LEBEDEL, Lucas LE BLOA, Louen HENRARD & Manon PRIOUX. Ils nous ont quittés. La ville présente ses condoléances aux familles de Francis CORVAISIER, Etienne UHEL, Henri FLEURY, Nicole PAVEC épouse LECOURT, Jean JACTAT, Eugénie SEGRETTE, Simone AUDREN veuve GUELLEC, Louis MORLEC, Pierre KéRIEL, Victor MAUXION, Jeanne NAOUR veuve BéLEC, Marcel UHEL, Elisabeth LACHENMAIER veuve PREVOST, Jacques HUET, Bernard PATTE et Henri LE GARREC. Ils se sont mariés. La ville présente ses vœux de bonheur à : Christelle LAGADEC et Burhan CACAN, Katell PORHIEL et François PORTIER.

Si vous souhaitez faire passer une information dans le journal municipal, contactez Laëtitia Villemin en mairie.
Téléphone : 02 98 71 53 90 - Fax : 02 98 71 59 83 Internet : http://www.clohars-carnoet.fr - E-mail : mairie@clohars-carnoet.fr