Vous êtes sur la page 1sur 24

Hiver 2009

N°3

Journal municipal

Bonne année 2009

> Nouvelle charte graphique > L’avenir en chantier > Repas des anciens > Le Balafenn > Les tarifs 2009

Mairie de Clohars-Carnoët Ti-kêr Kloar-Karnoed

édito
C’est parti pour 2009 ! Je vous souhaite une année pleine de bons moments, riche d’événements, belle de partages, bonne pour votre santé… Et bien sûr, je souhaite aussi le meilleur pour notre commune ! 2009 va porter nos premières réalisations, nos premières couleurs. Cinq chantiers vont démarrer : • La salle des fêtes va être entièrement rénovée. Elle permettra d’accueillir, dans de bonnes conditions, les événements locaux portés par notre tissu associatif. Elle offrira aussi un lieu plus convivial aux fêtes, spectacles et cérémonies. L’école Saint Maudet va connaître des aménagements extérieurs conséquents, avec de nouveaux parkings. La sécurité des enfants en sera renforcée. La longère, près de la mairie, va pouvoir accueillir ses premières expositions durant l’été. Ce nouvel équipement permettra de renforcer notre politique culturelle. La cale des dériveurs va accueillir un nouveau centre nautique. Il rendra accessible la pratique de la voile toute l’année dans de bonnes conditions. Enfin Saint Jacques va ouvrir son parc d’un hectare. Toutes les générations pourront s’y rencontrer et partager des moments de détente. Sans compter que la chapelle accueillera aussi des expositions et concerts. PEGET EO GANT 2009 Hetin a ran d’eoc’h ur bloavezh leun a traou mat ha yac’hus dreist oll. Hag evel just hetin a ran ive ar gwellan evit hor c’humun ! 2009 a zougo hon oberoù kentan. Pemp chantier a vo lañset: - Newezet a vo Sal ar festoù evit degemer gwelloc’h ar vuhez ar gevredigezioù : abadennou, festou, emvodou. - E kichen Skol San Maodez vo graet parklec’hiou nevez evit surentez ar vugale. - E pad an hañv a zegemero al lojer zo e kichen an Ti Ker, an diskouezadegoù evit kreñvaat hor politikerez sevenadurel. - Ur porzh plezanz nevez a vo graet ive, pez a zikouro kalz ar re o deus c’hoant da bourmen gant ur vag dre ouel. - Ar Park San Jakez a vo digoret ive evit an oll, hag ar chapel a zegemero diskouezadegou ha muzik. E pad 2009 vo lañset ive studiadennoù evit sonjal ar vuhez ar gumun er bloavezioù da zont. Pez a vo da skouer penaos kaout muioc’h hentoù vit mont war droad pe gant ar velo. Gant ar PLU hag ar ZAC a vo sonjet ive penaos brassaat ar vorc’h ha kaout muioc’h lojeiz sokial ha zikour ar re yaouank da brenañ douar mahamatoc’h evit ober o zi. Araok echuiñ, red eo d’in trugarekaat an oll ar c’huzulerien vit o labour talvoudus vit ar barrez. Spi am eus e 2009, gwelout Kloar o mont war raok, keñgred ha leun a volontez vat evit gwellan ar barrez. Jacques JULOUX

• • • •

2009 verra aussi le lancement d’études qui détermineront de nouvelles manières d’envisager la vie dans notre commune pour les années à venir. Ce sera le cas pour la mise en place d’un nouveau plan de déplacements visant notamment à développer les axes piétonniers et cyclables. Le Plan Local d’Urbanisme va redéfinir l’urbanisation possible et souhaitable pour la commune. La future ZAC (Zone d’Aménagement Concerté) va réserver des espaces et proposer des aménagements pour étoffer le bourg. Son principal objectif sera de développer les logements locatifs et de permettre aux jeunes générations d’accéder à des terrains à des prix accessibles. Bien d’autres projets sont en cours de réflexion et feront l’objet de développements, prochainement. Pour terminer, je voudrais rendre hommage au travail de l’ensemble du conseil municipal. Des élus de la majorité, bien sûr, mais aussi ceux des groupes des autres listes qui collaborent, de façon parfois critique, mais toujours constructive, à la vie municipale. Que Clohars en 2009 offre le visage d’une commune active, solidaire, innovante et que l’harmonie et la bonne volonté soient notre bien commun. Jacques JULOUX

Kloar Infos est édité à 3000 exemplaires Comité de rédaction Jacques Juloux, Nathalie Mahoïc, Patrice Lorent, Isabelle Pivert, Anne Maréchal, Pascale Prioux, Claude Couderc, Kristell Morice, Laëtitia Villemin. Crédit photographique : Laëtitia Villemin
(sauf mention contraire)

2

Conception : Service communication de la mairie - Imprimé par IBB

Brèves de Conseils
Mise en place d’une Zone d’Aménagement Concerté (ZAC) La commune envisage la création d’une ZAC destinée à renforcer la vitalité du bourg. Elle aurait comme objectif de faciliter l’accès au logement et de proposer des terrains à des prix accessibles. Elle permettrait également d’organiser l’offre commerciale et de prévoir les futurs équipements publics. Cette zone serait située en extension du bourg, en arrière des rues de Lannevain et de Quillien. La ZAC permet à la collectivité de maîtriser l’aménagement public et de ne pas laisser l’urbanisation se développer au gré des vendeurs et des promoteurs mais en fonction d’un projet et d’objectifs. Sa réalisation nécessite l’élaboration d’études préalables que le conseil a autorisées. Autorisation de construction d’une caserne pour les pompiers L’actuelle caserne est obsolète au vu des besoins et de l’évolution des missions des sapeurs-pompiers. Un nouvel équipement adapté doit être construit. Il devra comprendre des vestiaires pour les femmes et avoir des dimensions adaptées aux nouveaux matériels de secours. Son emplacement se doit d’être proche de l’actuel casernement, afin de permettre une intervention rapide sur la commune et sur le littoral. Le conseil a autorisé le maire à lancer les études et acquisitions pour cette construction. Autorisation de création d’une bibliothèque médiathèque municipale La création d’une médiathèque municipale répond aux besoins de lecture publique. Notre commune est la seule de la COCOPAQ à ne pas proposer de service municipal de ce type. La médiathèque comprendra un espace bibliothèque, un accès multimédia et un espace prêt de documents audiovisuels. Le conseil a autorisé le maire à lancer des études pour la construction d’une médiathèque de niveau 1. Ce niveau permettra d’avoir les montants maximum des subventions d’Etat et départementales. En contrepartie la commune s’engage à construire un équipement d’au moins 0,07 m2 par habitant et à embaucher 2 salariés dont un cadre B. Chaque année une somme de 2 € par habitant devra aussi être inscrite au budget pour l’acquisition de livres. Autorisation pour lancer l’enquête publique sur la  ZPPAUP Plus de 30 réunions et visites sur le terrain ont permis de poser le périmètre de cette zone de protection du patrimoine urbain et des paysages et d’en définir les recommandations et règlements. Le projet touche à sa fin. Le maire a été autorisé à demander au préfet le lancement d’une enquête publique pour informer et recueillir les remarques de la population. Cadeau de naissance Pour chaque naissance, un bon d’achat de 15 € sera remis pour l’achat de livres au prochain festival de Rêves d’Océans à Doëlan assorti du paiement du droit d’entrée de 3 €. L’ancien cadeau était l’ouverture d’un compte livret de 18 € dans une agence bancaire. Tarifs municipaux L’augmentation moyenne des tarifs est de 3 %. Elle correspond à l’inflation estimée en 2008 et votée par la Cocopaq. (voir pages 15, 16, 17). Pour la restauration scolaire un surcoût de 23 centimes sera facturé. Cela s’explique par l’amélioration de la qualité des repas et l’introduction de légumes et fruits bios. Le prix passera de 2,3 € en 2008 à 2,6 € en 2009. Un dégrèvement partiel sera opéré pour les familles qui en feront la demande, sur justification de revenus. Tarif de l’assainissement : l’abonnement passe de 20,86 € à 26 € et le tarif augmente de 0,1 € par M3 traité. Selon les consommations moyennes constatées, cela représentera une augmentation de 9 à 17 € par an. Cela est dû à l’arrêt des subventions de l’agence de l’eau (25000 € en moins pour la commune).
Abbaye de Saint Maurice : désormais l’accès au parc sera gratuit l’été et l’entrée au musée diminue (3 €).

Page 4 : L’avenir en chantier Page 5 : Nouvelle charte graphique Page 6 : Nouveaux équipements Page 7 : Questions à… Page 8 : Le conseil des sages Page 9 : Les sapeurs-pompiers

Pages 10/11 : Pages 12/13 : Pages 14/15 : Pages 16/17 : Pages 18/19 : Pages 20/21 : Pages 22/23 :

Repas des anciens MMH - Dvp durable Gros plan - Tarifs 2009 Tarifs 2009 La culture & ses RDV Pêle-mêle d’infos Tribune libre - l’ADMR

Sommaire

3

L’avenir en chantier
Ce n’est plus un secret pour personne, et cela constitue même une bonne nouvelle pour la communauté en ce début d’année 2009 : la salle des fêtes et la longère vont être rénovées ! Pour ces deux projets livrables début juin, nous avons voulu préserver au maximum l’aspect extérieur des constructions, témoin pour l’une de l’architecture des années 1950, pour l’autre de la construction traditionnelle bretonne. La construction d’une entrée bois/verre/zinc apportera une note contemporaine à la salle des fêtes, et permettra d’utiliser à 100% le volume actuel tout en créant un confort d’utilisation supplémentaire.
Les grandes nouveautés pour la salle des fêtes :

- La scène sera située latéralement et disposera d’un éclairage et d’une sonorisation. - Le bar ouvrira à la fois sur la salle et sur l’entrée et pourra en cas de besoin être isolé de la salle. - La capacité de la salle restera intacte. - Les accès handicapés seront mis aux normes. - Le chauffage sera refait et utilisera un système de pompe à chaleur. - Des locaux seront créés afin de ranger chaises et tables. - Les équipements de cuisine seront rénovés et la vaisselle remplacée et complétée.
La longère :

Sa vocation de salle de réception et d’exposition nous ont conduits à privilégier le bois, un mélange chanvre/chaux pour le parement intérieur. Des éclairages indirects afin de créer une ambiance chaleureuse.

Maître d’œuv re : Architecture de Keringant ZI Kervidano u3 29300 MELLA C
Les plans sont consultables en Mairie.

4

Une nouvelle Charte graphique

Mairie de Clohars-Carnoët
Le pouldu-Doëlan Place Général de Gaulle 29360

Chères Cloharsiennes, chers Cloharsiens,

La municipalité vous présente sa nouvelle charte graphique. Une vague toute de bleu vêtue va dorénavant représenter notre commune et véhiculer l’identité visuelle de la ville de Clohars-Carnoët vis-à-vis de ses habitants et de ses partenaires.. Cette nouvelle vague déclinée en trois temps, dont le triskel pourrait d’ailleurs remplacer l’une des branches, révèle le souhait de la nouvelle municipalité de voir en Clohars-Carnoët une ville vivante, attractive et enthousiaste. Ses habitants, anciens comme nouveaux, sont prêts à accueillir toute forme de développement pourvu qu’il soit durable. Avec cette forme spiralée, c’est donc le mouvement qui est à l’honneur dans ce nouveau logo. Certes les images et les visuels ne remplacent pas les messages et les paroles, mais somme toute ils les soutiennent et les renforcent. Clohars-Carnoët, ville du littoral finistérien, il était indispensable que cela soit mis en exergue sur ce nouveau logo. C’est ainsi chose faite. Entièrement réalisée en interne, cette charte est le fruit d’une réflexion commune menée avec le Service Communication qui a été mis en place en juillet 2008. Il est à noter également que vous pourrez très prochainement consulter le nouveau site Internet de la commune avec une nouvelle adresse pour un site entièrement revu : http://www.clohars-carnoet.fr

Téléphone : 02 98 71 53 90 - Fax : 02 98 71 59 83 Internet : http://www.clohars-carnoet.fr - E-mail : mairie@cloharscarnoet.com

5

De nouveaux équipements pour la commune
Le défibrillateur automatique est un appareil portable, fonctionnant au moyen d’une batterie, de la taille d’une sacoche, dont le rôle est d’analyser le rythme cardiaque et si nécessaire de permettre la délivrance d’un choc électrique, ou défibrillation. La défibrillation précoce est une des conditions nécessaires à la survie en cas d’arrêt cardiaque, principale cause de mort subite chez l’adulte. Afin que ce geste médical puisse être effectué le plus précocement possible, des appareils simplifiés nommés défibrillateurs automatiques ont été créés.

Ces appareils qui procèdent automatiquement au diagnostic de la fibrillation ventriculaire, grâce à un logiciel d’analyse de tracé électrocardiographique, ont vocation à être utilisable par tous. Ils permettent au besoin de délivrer un choc électrique pour effectuer la défibrillation. Un tel équipement est en cours d’acquisition et sera installé à la salle des sports. L’été il sera installé auprès des postes de secours des plages. Une formation auprès des employés municipaux, des élus et de ceux qui le souhaitent, va être organisée afin de pouvoir utiliser ce matériel dans les meilleures conditions.

Le gilet jaune
Des élus ont partagé le quotidien matinal des enfants des écoles primaires et des collégiens de Clohars-Carnoët en prenant le bus en leur compagnie afin de faire l’inventaire des localisations et de vérifier l’état des abri-bus. Lors de ces déplacements, il nous est apparu important de souligner la question de la visibilité de nos enfants qui attendent le car le matin comme le soir souvent dans la pénombre. La municipalité a donc décidé d’équiper d’un gilet jaune tous les enfants des écoles primaires qui prennent les transports en commun sur la commune car comme le souligne l’affiche de la prévention routière : ça peut sauver une vie !

Circulation : un radar à Clohars-Carnoët
Lors des différentes réunions de quartier qui ont eu lieu en 2008 , le problème de la sécurité routière, et notamment celui de l’excès de vitesse à différents endroits de la commune, génère un sentiment d’insécurité et des troubles divers (la rue de Quillien, la route de Porsac’h ou encore à Croas an taer ou la route de la forêt). Une large concertation a lieu sur ce sujet qui aboutira à un nouveau plan de circulation sur la commune. Dans l’immédiat et pour répondre à l’attente des Cloharsiens, la commune va acquérir un radar mobile que vous allez pouvoir voir fleurir sur le bord de nos axes de circulation. Ce radar a pour but de nous rappeler à la prudence et au respect des limitations de vitesse en vue de prévenir l’insécurité routière.

6

Questions à…
Un nouveau nom pour l’espace jeunes
et autres

Mr Jérôme Le Bigaut Adjoint jeunesse, sports & associations

Où en est le transfert de compétences des centres de loisirs vers la COCOPAQ ? Les travaux des Petites Salles à Moëlan-sur-Mer respectent les délais prévus initialement. Le nouvel ALSH qui pourra accueillir une centaine d’enfants devrait ouvrir fin avril 2009. Pour des raisons géographiques Bannalec et Scaër vont conserver leur centre alors que les enfants des autres communes seront dirigées vers Kermec à Tremeven ou Moëlan pour Clohars et Riec. Les petits Cloharsiens ne sont concernés pour le mercredi qu’à partir du 1er janvier 2010 mais dès cet été pour le centre aéré. Le transfert des personnels, les navettes, la gestion des inscriptions et des impayés sont actuellement en débat au sein de la commission Jeunesse et Sports de la COCOPAQ dont je suis délégué de la commune avec Yannick Peron. Les structures d’accueil seront vraiment adaptées aux besoins des 3-12 ans, le projet pédagogique est aussi en discussion. Que devient le projet du nautisme au Pouldu ? Après plusieurs mois de débats, la commission Jeunesse et Sports de la COCOPAQ a voté la prise de compétence «  Construction et aménagement d’équipement lié au développement de l’activité nautique scolaire primaire sur le territoire communautaire ». Il faut maintenant que le Conseil Communautaire confirme ce choix de la commission. Mais la commune de Clohars a décidé d’avancer sur le dossier pour ne pas perdre de temps. Nous travaillons à développer un véritable « pôle nautique » sur l’actuelle cale des dériveurs avec des structures qui mutualisent leurs compétences. Il s’agit, pour l’instant, du CKCQ de Quimperlé (kayak), de l’ESB Kloar (surf) et bien sûr du CNP (voile). Mais le club de plongée de Quimperlé KAS pourrait aussi intégrer le dispositif. La guérite en haut de la cale devrait accueillir un secrétariat commun pour ces activités avec plaquettes et pourquoi pas des stages diversifiés. Le principal souci est le local de la base nautique très éloigné de la cale et totalement obsolète. Un permis de construire sera

Pourquoi avoir renommé l’espace jeunes ? En fait, il ne s’agissait pas de renommer cet espace mais justement de le nommer. Ce sont les jeunes eux-mêmes qui ont choisit le nom « Le Balafenn » qui traduit du breton en français signifie  : le papillon. C’est une façon de mieux s’approprier le lieu… Quels sont les projets du Balafenn pour 2009 ? Afin de pouvoir élargir la palette d’activités des jeunes, nous avons contacté la société Infocom pour une mise à disposition gratuite d’un minibus. L’opération est entièrement financée grâce à quelques sponsors publicitaires qui seront présents sur ce véhicule. Seuls restent à la charge de la commune les frais d’assurance et d’utilisation courante. Le véhicule pourra aussi être utilisé dans le cadre des solidarités pour le transport des personnes âgées. Après la titularisation de Sylvia Goulian, Morgane Fauque peut désormais compter sur Anthony Le Pogam qui vient de rejoindre l’équipe d’animation. Les activités seront principalement orientées vers les trois thèmes suivants : culture, hygiène et santé, découverte de la nature. Quelles actions avez-vous prévu concernant les fêtes du bac au Kerou ? A la demande de la commune, le Point Information Jeunesse (PIJ) de Quimperlé met en place des ateliers « technique théâtre de rue » depuis le 17 janvier 2009. Il s’agit de mettre des jeunes et des moins jeunes en situation pour faire de la prévention et de la sensibilisation. Les riverains de la plage sont invités à participer aux ateliers qui ont lieu le vendredi soir et le samedi après-midi (prendre contact avec le Balafenn au 02 98 71 69 65).

déposé en début d’année pour une nouvelle infrastructure directement sur la cale des dériveurs (voir perspective). Ce bâtiment écologique s’intégrera parfaitement dans le paysage actuel avec un ré-aménagement des emplacements sur la cale.Vivement l’été prochain !

7

Le Conseil des Sages
Le Conseil Municipal en date du 17 octobre 2008 a validé la charte qui régira le Conseil des Sages de Clohars-Carnoët. PRéSENTATION Toute commune a besoin d’établir un espace collectif de débats qui ne saurait se substituer au travail des élus mais qui permette à la population de s’exprimer le plus largement possible. C’est dans cet esprit que le Conseil des Sages est institué. Destiné aux aînés de la commune, il permettra grace à leur expérience, leur disponibilité, de déveloper des axes de réflexion pas uniquement liés à leur génération mais également à toutes les autres. Il sera sollicité pour donner des avis et faire des propositions apportant un éclairage à la municipalité ; il le sera également sur des questions d’intérêt général et pourra être à l’initiative de projets et de réflexions. CONDiTIONS D’ADMISSION Dans un souci d’équité le recrutement s’effectuera dans les trois “quartiers” de la commune à la hauteur de 6 membres par quartier en respectant la parité homme/femme, soit : Pour le Bourg et les zones rurales du nord et nord-est (bureau de vote du Bourg). Pour Le Pouldu et les zones rurales sud-est (bureau de vote St Maudet). Pour Doëlan et les zones rurales ouest (bureau de vote St Jacques). POUR ÊTRE CANDIDAT, IL FAUT : > Avoir plus de soixante ans. > Habiter Clohars-Carnoët. > être inscrit sur la liste éléctorale. > être libéré de toute activité professionnelle.

NE SONT PAS CANDIDATS : > Les élus et leurs conjoint(e)s. > Les élus des précédentes mandatures. > Les personnes ayant un poste de dirigeant au sein d’une association. Dans le cas où le nombre de candidatures serait supérieur à 18, un tirage au sort s’imposera. Si vous souhaitez faire profiter ce groupe de travail de votre experience, nous vous invitons à retourner sous enveloppe le coupon ci-dessous à l’accueil de la mairie, jusqu’au 28 février 2009.

D’avance, merci !

----------------------------------------------------------------------------Mme, Melle, Mr : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Prénoms: . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . âge : . . . . . . . . . . . Adresse : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .................................................................................................................... Téléphone : e-mail : 8 (indiquer sur l’enveloppe la mention ‘‘Conseil des Sages’’)

Les sapeurs-pompiers

Les festivités de la sainte Barbe 2008 ont été l’occasion d’honorer le corps des sapeurs-pompiers de CloharsCarnoët en remettant à tous les sapeurs volontaires de la commune, la fourragère symbole de la reconnaissance de l’action des pompiers sur le département. La municipalité a voulu montrer l’attachement de la commune pour ses soldats du feu qui sont intervenus 363 fois en 2008, que ce soit pour des incendies comme ceux de la boulangerie ou celui de Kerjord, ou pour des accidents, des secours aux personnes et des secours en mer. C’est aussi pour reconnaître les qualités humaines, l’abnégation et l’esprit civique de nos sapeurs bénévoles que le maire a remis à chacun un ouvrage retraçant l’histoire de la commune pour laquelle ils se vouent. Le capitaine Jacques Crozon qui a pris sa retraite après 32 ans de pompier, dont huit ans chef de centre a reçu la médaille de la commune. Il est remplacé par l’adjudant chef Eric Guerroué, 18 ans de pompier, qui aura la charge de gérer le centre, de maintenir et développer les effectifs. Autre promotion : Olivier Bonnet qui devient adjudant. Le conseil municipal, à l’unanimité, a adopté le projet d’une nouvelle caserne en remplacement de celle de la rue de Lannevain qui est devenue obsolète. Ce nouvel équipement permettra d’assurer au mieux les diverses missions d’un centre d’incendie et de secours moderne et fonctionnel. Ces cérémonies ont été suivies par un apéritif et un repas très convivial à la salle des fêtes, organisé par l’amicale des sapeurs-pompiers. Sapeurs-pompier volontaire : pourquoi pas vous ?

Vous souhaitez vous engager au service des autres, vous voulez pratiquer une activité sortant de l’ordinaire, vous aimeriez acquérir des compétences nouvelles. En devenant sapeur-pompier volontaire, vous êtes utile aux autres, vous exercez une activité riche en expériences, vous bénificiez d’une véritable formation technique.

9

Des moments…
200 convives ont fait la fête le 30 novembre dernier lors du traditionnel repas des Anciens. Ce festin n’a pas été que celui de Babette, mais bel et bien celui des nombreuses personnes qui se sont retrouvées, et qui ont manifesté haut et fort leur sens du partage ce jour-là en applaudissements et chansons. Non, rien de rien, non ils ne regrettent rien les trente bénévoles qui se sont prêtés au jeu de devenir les serveuses et les serveurs de leurs aînés et qui n’ont pas eu peur des ampoules aux pieds. Non, rien à regretter quand il s’agit de donner ! Beaucoup d’émotion, une palette aux couleurs du temps qui passe, de l’amour et de l’humour dans le registre des chansons interprétées par des femmes et des hommes qui pour l’occasion avaient revêtu de quelques trémolos leurs belles voix.

10

comme on les aime…

Avec leurs souvenirs, ils ont allumé le feu sur le parquet de la salle des fêtes qui demeurera le seul vestige de ce lieu dont la rénovation est prévue durant les mois de février, mars et avril de cette nouvelle année 2009. Dans son discours le maire a souligné la volonté de la nouvelle équipe municipale de faire perdurer ce rendez-vous annuel avec les Sages de Clohars-Carnoët, et n’a pas manqué de saluer et remercier les nombreux bénévoles présents ce jour-là. 11

Des nouvelles de la Maison Marie Henry
Le Pouldu a accueilli à la fin du XIXe siècle plusieurs grands peintres dont Paul Gauguin. Ils étaient hébergés par Marie Henry qui tenait alors une buvette. Il y a 20 ans, la municipalité en place a souhaité redonner vie à ce passé. Elle a reconstitué la maison telle qu’elle était au siècle précédent.Après avoir géré ce lieu en régie municipale, elle en a confié l’année suivante la gestion et l’animation à l’association des amis de Marie Henry, créée à cet effet. Son essor et son activité ont été importants durant 10 ans. Elle a connu ses heures de gloire en 2003 avec le Centenaire de la mort de Gauguin. Depuis, malheureusement, sa fréquentation a diminué et les Cloharsiens ne se reconnaissent pas assez dans ce projet dans lequel ils sont peu investis. En 2007, l’association a commencé à rencontrer des difficultés économiques. Puis en 2008 ces difficultés se sont aggravées. A la baisse des entrées de moins 24%, s’est ajoutée la baisse de 25% des adhérents. Le nouveau bureau élu en mai 2009 n’a pas réussi à inverser la tendance, sans doute par manque de bénévoles actifs mais aussi à cause d’une communication défaillante et de mauvaises relations avec les salariés. De graves conflits préjudiciables sont apparus. Principal financeur (26000 € contre 20500 € l’an passé), la municipalité a souhaité pouvoir s’impliquer davantage et demandé à avoir des représentants au conseil d’administration. Cela lui été refusé. Même refus pour la proposition de créer une nouvelle association dont les buts auraient été plus larges (différents lieux d’expos, ouverture aux arts contemporains). Nous étions financeurs de déficits allant en s’accentuant et d’une action dans laquelle nous n’avions pas de place. Pour trouver des finances, l’association a commencé à vendre son patrimoine avec la cession d’un tableau de Filiger. Cette situation ne pouvait pas durer et la municipalité a décidé de reprendre en gestion directe la Maison Marie Henry en 2009. Il faut remettre en chantier de nouvelles perspectives. Il y a120 ans, Marie Henry ouvrait sa buvette aux artistes et à leur audace créative. En 2009, c’est cette même détermination et volonté d’ouverture d’esprit qu’il faut impulser ! C’est le sens du projet qui sera prochainement dévoilé à la population. En photo : le dessin de Filiger qui appartenait à notre patrimoine et qui a été vendu pour 8000 € au musée de Pont Aven.

Subventions en 2009 (plus que quelques jours !)
Les imprimés de demande de subvention 2009 pour les associations sont à retirer à l’accueil de la mairie de Clohars-Carnoët. Vous pourrez constater que le formulaire a évolué par rapport aux années précédentes. Nous vous encourageons à le remplir de la manière la plus précise et complète possible. Chaque dossier devra être retourné en mairie avant le 6 février 2009, dernier délai. Il sera étudié dans les différentes commissions municipales suivant le domaine d’activité (sport, culture, social, scolaire…) avant avis de la Commission des finances puis vote en Conseil Municipal. Bien sûr, nous ne remettons pas en cause la part de subvention dite de ‘‘fonctionnement’’ qui permet à nombre de vos associations de continuer à vivre et de se développer. Néanmoins, nous vous conseillons de bien vous pencher sur les volets «action» et «manifestation». 12 Ce sont souvent les associations qui contribuent à dynamiser la vie locale et nous souhaitons vous encourager en ce sens. Par action, nous entendons, par exemple, la mise sur pied d’un projet particulier, mais ce chapitre est ouvert à toutes vos propositions. Aucune autre demande de subvention pour les associations ne sera étudiée au cours de l’année 2009, en dehors de la demande effectuée par le biais de ce nouvel imprimé. Nouvelle mesure à signaler : Lors du Conseil Municipal du 16 décembre 2008, la proposition de gratuité 1 fois/an de la salle des
fêtes pour une réunion ou une manifestation pour les associations communales a été votée !

Développement durable
éclairage public
Un certain nombre de nos concitoyens se sont émus du fait que l’éclairage public soit allumé sur une période trop longue. Ce qui représente une dépense inutile et ne s’inscrit pas dans notre souci de promouvoir les économies d’énergie. Pour mettre fin à ce problème, toutes les horloges qui allument l’éclairage vont être réglées progressivement à la même heure. Extinction à minuit. Allumage à 5h30. Pour des raisons de sécurité, seuls les ports feront exception à cette règle et continueront à être éclairés toute la nuit.

produits d’entretien
à partir du début de l’année 2009, la municipalité a souhaité faire un premier pas pour répondre aux soucis de respect de l’environnement avec l’utilisation de nouveaux produits d’entretien dans les écoles et les bâtiments communaux. La Société Allemande HAKAWERK W.Schlotz GmbH répond aux exigences environnementales les plus élevées, et de haute tolérance cutanée. Elle est certifiée EMAS depuis 1998. (EMAS est une certification européenne qui garantit la qualité environnementale des matières premières, des procédures de fabrication et des produits finis). Les produits sont hypoallergéniques et testés cliniquement. Les agents lavants sont hautement biodégradables, sans produits chlorés, sans formaldéhyde, et notamment à base de fécule de maïs, d’huile de coco et de palme, issues de l’agriculture biologique. Aucun produit n’est en bombe pour la préservation de la couche d’ozone. La récupération par l’entreprise des emballages vides, pour être recyclés et l’utilisation de doses de recharge limitent les surplus d’emballage, donc de coût, et s’inscrit dans une démarche de recyclage. Madame Guillou, Cloharsienne, Concessionnaire exclusif HAKAWERK sur le secteur de Quimperlé, a su répondre à notre demande avec un nombre limité de produits à usages multiples. Elle assurera la formation des personnels sur sites et pourra, compte tenu de sa localisation, répondre très rapidement à nos demandes et au réassortiment.

poèmes une image

2

13

gros plan

:

‘‘la

caverne d ’ ali - baba de clohars ’’

Depuis sa création il y a 30 ans, la Quincaillerie-Bazar des Joliff entretient des rapports conviviaux avec des clients fidèles, devenus avec le temps des habitués de cette boutique où l’on trouve de tout. Le moins qu’on puisse dire, c’est que ce type de commerce est devenu une rareté, et c’est probablement ce qui encourage le ou la nostalgique d’un vrai service de proximité, à encore et toujours venir, soit jeter un œil pour le plaisir sur le bazar organisé de cette sympathique quincaillerie, soit chercher à dégoter l’outil, le clou ou le pêle-pomme qui lui manquait. Monique et Youn n’étaient pourtant pas prédisposés à ouvrir cette ‘‘Caserne d’Ali Baba’’, comme certains la nomment avec fantaisie. C’est une opportunité sinon le hasard de la vie qui les ont conduis à construire ce qui est devenu leur gagne-pain quotidien. Il y a 30 ans, deux quincailleries fermaient consécutivement leurs portes (les maisons Bonnaire et Durand), c’est pourquoi l’idée a germé et donné naissance à cette nouvelle maison. Depuis, grâce au bouche à oreille, et à un service toujours présent même le dimanche matin, Monique et Youn ont su donner à leur commerce la stabilité qu’ils souhaitaient, malgré la présence de la grande distribution qui dès 1992 a changé la donne pour tous les petits commerces du bassin quimperlois. Pas défaitistes pour autant, Monique et Youn Joliff comptent bien poursuivre encore une dizaine d’années leur activité, sans la folie des grandeurs, et passer pourquoi pas le relais à un couple conduit par les hasards et les bazars de la vie…

Et oui c’est ça le commerce de proximité, celui où l’on peut juste passer la porte pour dire bonjour, ou juste venir acheter 3 clous !

14

Roman

graphique

Tarifs

en vigueur en 2009
TARIFS TARIFS 2008 2009

Edité chez Casterman dans la collection Ecritures et présenté officiellement au Festival International de Bandes-dessinées d’Angoulême le dernier weekend de janvier, Mâle de mer est un roman graphique réalisé par deux cloharsiens : Laëtitia Villemin comme scénariste, et Guillaume Sorel comme chef d’orchestre graphique avec sa plume bien aiguisée de dessinateur déjà bien reconnue dans le métier. La première partie de cette histoire se déroule sur nos terres, à Doëlan !

LOCATION Salle des FÊtes une location gratuite par an réunion asso communale (2ème réunion) réunion asso extérieure bal association communale bal association extérieure Repas, lunch, banquet association communale : avec cuisine association communale : sans cuisine association extérieure : avec cuisine association extérieure : sans cuisine particulier : avec cuisine

41 € 117 € 122 € 362 €

41 € 117 € 122 € 362€

195 € 122 € 486 € 358 € 395 € 195 € 195 € gratuit

195 € 122 € 486 € 358 € 395 € 195 € 195 € gratuit

«Ce pays rude, sa mer immense et ses gens, là-bas, vous font le cœur comme ça.Tourmenté. Mais il suffit de s’y abîmer dans un regard de femme, un jour, pour que la tourmente s’apaise. Et que la vie, enfin, redevienne une aventure.»

particulier : sans cuisine ventes diverses expositions artistiques (sans ventes)

LOYERS COMMUNAUX Taxes de Raccordement Assainissement et eaux pluviales
Maison ancienne Maison neuve Immeubles anciens par appartement Immeubles neufs par appartement

650 € 1477 € 408 € 596 €

670 € 1521 € 420 € 614 €

Taxe de raccordement Assainissement et eaux pluviales
Abonnement à compter (augmentation 5€)

20,86 € 0,088 € 0,88 €

26 € 0,20 € 1€

de 1 à 40 m3 le m3 + de 40 m3 le m3

15

Tarifs

en vigueur en
TARIFS TARIFS 2008 2009

2009
TARIFS TARIFS 2008 2009 HALLE du Bourg

Garderie Municipale journée (goûter) semaine (goûter) demi-journée soir (goûter) demi-journée matin CENTRE DE LOISIRS mercredi, la journée (repas bio+goûter) 11,20 € la demi-journée la demi-journée sans repas TRANSPORTS SCOLAIRES carte trimestrielle : 1er enfant 2ème enfant 3ème enfant 4ème enfant RESTAURANT MUNICIPAL élèves adultes
tarifs des droits de place

3,60 € 9,00 €

3€ 10,55 € 2,30 €

1.1 au 31.5 et 1.10 au 31.12 par mois 1.6 au 30.9 par mois Marché hebdomadaire passager haute saison (du 01/07 au 31/08)

33,50 € 67,10 €

34,50 € 69,10 €

2,25 €

1€

le ml le ml

1,58 € 0,92 € 0,67 €

1,65 € 0,95 € 0,70 € 0,40 €

passager basse saison (du 01/09 au 30/06) 12,10 € 8€ 5,70 € abonnés TERRASSES (du 1/06 au 31/08)
le m2/jour

7,80 € 5,25 €

0,38 €

SALLE de SPORTS gymnastique individuelle/an en 2 fois 95 € 32 € 98 € 32 €

35,30 € 23,60 € 11,80 € gratuit

35,30 € 23,60 € 11,80 € gratuit

baby-sport (par an) Espaces jeunes- Le Balafenn
adhésion annuelle avec connexion Internet comprise (à compter du 1er janvier) activités sur la commune (jeux de piste, VTT, etc) activités hors commune

8€ 2€ 4€ 8€ gratuit

10 € 2€ 4€ 8€ gratuit

2,30 € 5,40 €

2,60 € 3,75 €

activités exceptionnelles carte d’adhésion à partir du 2ème enfant Espace multimédias

par m2 et par jour déballeur à la journée grands cirques (surface 250 m2 et +) petits cirques Manèges, boutiques foraines (saison) surface occupée au-delà de 250 m2 de 100 à 250 m2 jusqu’à 100 m2

0,38 € 35,70 € 119 € 52 €

0,40 € 36,80 € 122,60 € 53,60 €

adhésion annuelle adulte
adhérent uniquement : heure de connexion connexion internet occasionnelle à l’heure séance d’1h30 d’atelier informatique séance formation demandeur d’emploi connexion internet demandeur d’emploi

8€ 1€ 2€ 3€ gratuit 0,20 € 0,10 € 1€

10 € gratuit
adhésion obligatoire

4€ gratuit 0,40 € 0,20 € 2€

726,20 €

748 €

copie couleur copie N&B gravure CD/DVD (non fourni)

445,70 € 459,10 € 179 € 184,40 €

TARIFS TARIFS 2008 2009
Manifestation (concerts, contes)
droit d’entrée à

TARIFS TARIFS 2008 2009 st maurice 4€ 3€ 3 gratuit gratuit gratuit 3€ gratuit 2€ 3€ 2€ 4€ 4€ 3€ 100 € 99 € 34 € 80 € 9€ 5€ 102 € 35 € 85 € 10 € 6€

moins de 14 ans plus de 14 ans manifestations exceptionnelles

gratuit
en fonction en fonction du cachet du cachet en fonction en fonction du cachet du cachet

Le Parc par personne (gratuit -12 ans) Le Parc par adolescent (de 12 à 16 ans)
Le Parc (groupe + de 15 personnes)

Visite Logis - Adulte (à partir de 16 ans) TARIFS du CIMETIèRE concession de 15 ans concession de 30 ans concession de 50 ans
vacation funéraire colombarium

Visite Logis - Enfant de - 12 ans 95 € 236 € 585 € 10,40 € 97,90 € 243,10 € 602,60 € 10,70 € Visite Logis - Enfant de 12 à 16 ans,
chômeur et étudiant

Visite Logis - Groupe au dessus
de 15 personnes (/personne)

Visite Logis - Groupe visite guidée
(1 demie-journée par semaine) Nuit des Chauves souris

adulte et + de 16 ans à partir de 8 ans

Nuit des Chauves souris

moins de 15 ans moins de 30 ans participation à l’investissement
cavurne : 15 ans cavurne : 30 ans
droit d’ouverture de caveau et de mise en colombarium

268,30 € 276,40 € 537,50 € 553,60 € 347 € 95 € 236 € 29 € 83,20 € 357,40 € 97,90 € 243,10 € 29,90 € 85,70 €

dans le parc (mariages, groupes…) CABINES de BAins par mois par semaine
tennis

Photos professionnelles

abonnement (année) l’heure l’heure

du 15.6 au 15.9 du 16.9 au 14.6

Stationnement CAMPING CARS

Bellangenêt (du 15.5 au 30.9) Aire de camping cars (du 1.01 au 31.12)
ENSEIGNES et PRé-ENSEIGNES

5€ 3€

5€ 3€

creusement de fosse
caveau provisoire

droit d’entrée droit de séjour (par jour) droit d’exhumation
jardin au souvenir

12,50 € 1,24 € 11 €

12,90 € 1,30 € 11,30 € 45 €

enseigne inférieure à 7 m2 enseigne inférieure ou égale à 12 m2 enseigne supérieure à 12 m2 et inférieure à 50 m2 enseigne supérieure à 50 m2 pré-enseigne/publicité au m2
même si inférieure à 1 m2

0€ 15 € 30 € 60 € 15 €

LOCATION DU PODIUM association de Clohars-Carnoët association extérieure 68 € 208 € 70,05 € 214,25 €

Exonération pour 2009 votée au Conseil

la culture

&

ses rendez-vous

Serge Le Tendre : Paroles d’étoiles
Le 21 décembre dernier, Serge Le Tendre est venu présenter au bar Le Grand Bleu, Paroles d’étoiles, Mémoires d’enfants cachés 1939-1945. Après un long et lourd travail d’adaptation et d’écriture, cette bande dessinée représente aujourd’hui le fruit d’un travail original et collectif, puisque réalisée par différentes plumes du métier. Se définissant lui-même comme un passeur plutôt qu’un auteur faiseur d’histoires, Serge Le Tendre a pris sur lui et mis tout son cœur et son talent au service de la mémoire de ces enfants qui, parce que nés juifs, ont subi le traumatisme de la séparation brutale avec leur famille souvent raflée par la police de Vichy avant d’être assassinée dans les camps de concentration. à la lecture de ces différents récits, aucune moralité ne sort indemne, tant le spectre de l’horreur est encore présent dans notre mémoire qui hélas n’est pas toujours collective. Pouvons-nous nous sentir à l’abri de nouvelles déviances institutionnelles ? Malheureusement, jour après jour au regard de la presse internationale, nous pouvons faire le constat que nous devons demeurer vigilants. Serge Le Tendre qui par ailleurs a écrit La Quête de l’oiseau du temps, l’un de ses plus grands succès en librairie, est de ceux qui osent laisser leurs larmes devenir autre chose qu’un chagrin passager. Qu’il en soit ici remercié !

Contes de Noël : un bonheur pour les petits
C’est à la salle des fêtes, le 27 décembre, que Jean-Marc Derouen invité par la municipalité, a conté une heure durant différentes aventures de Korrigans installés en forêt de Brocéliande. Magiques et interactifs, les récits ont successivement étonné, laissé bouche bée et fait rire les enfants Cloharsiens. L’œuf de Korrigan aura eu son heure de gloire avant de disparaître dans la poche de ce conteur connu pour avoir toujours plus d’une histoire dans sa poche. Un goûter a été ensuite servi notamment par 4 adolescents de l’Espace Jeunes qui avaient gentiment accepté d’être mis à contribution pour l’organisation de cet après-midi de divertissement. La municipalité tient ici à les remercier pour leur enthousiasme et leur précieuse aide.

18

Concert à l’église : Gadjologie
Le 24 octobre 2008, le groupe Gadjologie a été fort applaudi au sein de notre église. Du jazz manouche non endiablé a su divertir l’oreille musicale des 250 adultes et enfants qui avaient à cœur de ne pas manquer ce premier rendez-vous musical organisé par la municipalité. Avec une entrée fixée à 5 € et une gratuité au-dessous de 16 ans, le spectacle proposé était l’occasion de découvrir que sur la commune ce type d’événement ponctuel était largement désiré et attendu. C’est de bonne augure pour l’association LAMA, Les Autres Musiques Aujourd’hui qui travaille actuellement à la mise en place de 12 rendez-vous musicaux par année sur Clohars-Carnoët. Aussi, en attendant le premier Lama et dans un souci de répondre à une demande, la municipalité proposera d’autres concerts en 2009. Ce sera le cas dès le samedi 7 février à 20h30, où nous accueillerons le sympathique ‘‘Trio Alegria’’ au sein de l’église du bourg. Ce trio féminin composé d’une pianiste et de deux chanteuses (soprano et mezzo soprano) désire partager avec le public pas toujours initié, les joies et les émotions qu’offre la musique classique. Leur devise : ‘‘ Si vous n’allez pas vers la musique classique, la musique classique viendra à vous…’’. Elles nous proposeront un voyage musical à la rencontre de mélodies et d’airs d’opéras italiens. Espérons que vous serez nombreux à vous laisser tenter par ce voyage !
Du jazz manouche qui communique avec les âmes !

Prochain concert le samedi 7 février 2009

19

Pêle-mêle
Le
Mister Pip de Lloyd Jones Michel LAFON «Je ne connais aucun livre qui montre de façon aussi jubilatoire et inattendue la puissance que peut exercer la littérature sur notre vie» a dit Nancy Huston de Mister Pip. Aussi, après avoir lu Mister Pip, on a l’irrésistible envie de se plonger dans le roman de Charles Dickens, intitulé De grandes espérances, qui est au cœur du roman et défile comme une toile de fond du début à la fin. Mister Pip est le nom du héros d’un livre de Charles Dickens intitulé De grandes espérances. Dans cette petite île du Pacifique, Mathilda, la narratrice et ses camarades de classe se passionnent pour les aventures de ce jeune garçon nommé Pip, lu par Mister Watts, le seul Blanc. Si le plaisir d’écouter une histoire quotidiennement va entraîner tous les élèves de l’école à aimer ce personnage, le récit des aventures de Pip va faire naître en eux, l’espoir insensé que comme Pip, ils pourront peut-être, un jour, partir de l’île et échapper à la folie de la guerre qui la ravage. Jeux perpétuels de miroir, les deux récits vont s’imbriquer et se répondre. Chacun de ces héros, Pip et Mathilda, portent en eux une force qu’ils ne soupçonnent pas et qui leur permettra de réussir leur vie malgré toute l’adversité qu’ils rencontrent. Contrairement aux apparences, ces histoires portent en elles une forte dose d’optimisme car elles racontent ce qu’est l’espoir, l’espoir fou de changer le cours de la vie. Chacun d’eux va réussir à échapper à un destin qu’ils ont voulu autre. Ils distillent leur énergie, leur force et nous rappelle qu’il faut toujours et avant tout croire en soi. Un roman très fort. Ecrivaine italienne, Miléna Agus raconte des histoires magnifiques et étonnantes. Des destins de femmes qui nous parlent dès les premiers mots car son écriture fascine : c’est à la fois une grande simplicité et une forte émotion.

coin lecture
Battement d’ailes raconte la vie de Madame, qui cherche depuis toujours le grand amour, et vit seule sur une colline qui domine la mer, refusant de vendre ses terres à des promoteurs avides d’acquérir ce dernier bastion de terres magnifiques. Comme dans Mal de pierres ; le paysage évoqué donne envie de partir en Sardaigne, goûter le ciel transparent, la mer couleur saphir et lapis-lazuli, les falaises de granit or et argent, la végétation riche d’odeurs. Madame fait chambre d’hôtes et est très attentive au bonheur des gens. Elle croit au tarot et à la valeur des nombres : le 3 est l’impératrice ou l’explosion créative, le 6 est l’amoureux, le 7 est le chariot qui représente l’amant, le 8 est la justice et représente la perfection, le 9 est l’ermite et représente la solitude, le 14 est la tempérance, c’est-à-dire l’union entre deux éléments séparés, le 17 est l’étoile, c’est la générosité, l’altruisme mais la superstition veut que ce nombre porte malheur, le 19 est le soleil. C’est la jeune voisine de Madame, son amie de quatorze ans, qui raconte la vie dans ce lieu enchanteur parmi des voisins qui ont chacun leur part de malheur. Les chapitres s’égrènent ponctués par les battements d’ailes que sent la jeune narratrice à la suite de la disparition de son père joueur, poursuivi par ses créanciers. Le regard de l’adolescente sur son environnement proche est aussi tendre et affranchi que l’est le personnage de Madame. Milena Agus peint par petites touches un monde sensible et réaliste à l’image de la vie. L’écriture est délicate et fine. Chaque personnage est enfermé dans ses contradictions, tour à tour violent et plein d’amour. Les évènements resserrent les liens qui se sont tissés entre eux depuis si longtemps. Chaque chose va trouver sa place, chacun d’eux va trouver sa voie et nous entraîne vers un dénouement plein d’espoir. Milena Agus est une optimiste. Elle nous murmure avec ses histoires qu’il faut suivre son chemin, celui que l’on sent au plus profond de nous, suivre ses envies, être soi avant tout car chacun a sa place et participe au bonheur des autres. Du miel à lire !

Festival de la Parole Poétique
Le festival de la parole poétique va sillonner le territoire de la Cocopaq du 6 au 14 mars 2009, avec une programmation riche de diversité. Cette année, et pour la première fois, une animation est programmée à Clohars.

Rendez-vous le dimanche 8 mars à 17h à la maison des associations (entrée libre).
Au programme : une scène Slam nomade, animée par Maxime Le Bouar et en première partie un récital de la poétesse Mireille Le Liboux accompagnée du musicien Nicolas Syz. Cette animation se veut être la plus interactive possible, alors n’hésitez pas à venir y déclamer vos textes !

20

Sur place également, une librairie nomade et ses auteurs, des graffeurs, et la présentation de livres d’artistes confectionnés par André Jolivet avec des scolaires (à confirmer).

e d’infos
Comité Féminin Santé Colis de Noël
260 colis ont été distribués avant les fêtes de fin d’année aux personnes de plus de 80 ans qui n’étaient pas présentes au repas des Anciens. Adjointes et adjoints, conseillères et conseillers municipaux de la majorité et de l’opposition, membres du CCAS et de l’ADMR, ont parcouru de long en large le territoire de CloharsCarnoët afin d’offrir en main propre chaque panier garni. Une troisième campagne officielle de dépistage du cancer colorectal vient de démarrer dans notre département.Tous les responsables de cette campagne souhaitent vivement une forte action de sensibilisation afin que nos concitoyens prennent la mesure de la gravité de ce cancer et saisissent l’opportunité du dépistage précoce qui leur est offerte et qui permet souvent d’éviter ce mal. Le cancer colorectal est la deuxième cause de décès par cancer en France. C’est un cancer fréquent : 36 500 nouveaux cas par an, avec une augmentation de 65% en 20 ans. C’est un cancer grave : 16 500 décès par an. Mais c’est aussi un cancer guérissable : le traitement à un stade précoce permet un taux de guérison important (plus de 80%). Un test simple, réalisable chez soi, le test Hemoccult, conduit s’il est positif, (soit dans moins de 3% des cas) à entreprendre des examens qui permettent de découvrir éventuellement un cancer, ou mieux, le plus souvent, de l’éviter. Ce test est proposé gratuitement et sans avance de fonds à toutes les personnes de 50 à 74 ans. Il est disponible chez les médecins traitants et chez les pharmaciens. Il est important de détecter tôt pour mieux soigner. Contacts : Association Dépistage Cancers du Finistère (ADEC 29) Tél : 02 98 33 85 10 Comité féminin/Ligue contre le cancer Tél : 02 98 47 40 63 cd29@ligue-cancer.asso.fr 52 colis ont également été remis aux résident(e)s des différentes maisons de retraite où des Cloharsiennes et des Cloharsiens sont installés.

Monoxyde de carbone : attention danger !
Chaque hiver, le monoxyde de carbone est responsable de plusieurs milliers d’intoxications dont une centaine mortelles. Pourtant, ces drames humains et familiaux sont évitables. Les trois quarts des personnes qui utilisent un chauffage à combustion ne sont pas conscients d’être équipés d’appareils présentant un risque d’émission de monoxyde de carbone. Trois personnes sur dix ne font pas contrôler leur chaudière ou leur chauffe-eau alors qu’ils sont les principales sources d’accidents. Un français sur vingt déclare avoir bouché les orifices d’aération de son domicile, alors même que la ventilation peut éviter bien des accidents. Depuis plusieurs années, les pouvoirs publics se mobilisent pour informer les citoyens. C’est pour cette raison qu’une campagne d’information est diffusée en ce moment à la radio. Des affiches et des brochures sont aussi largement distribuées par l’institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES).

Pour éviter des drames : contrôler, aérer, nettoyer les cheminées sont les maîtres mots.

Atelier Equilibr’Age
Un atelier Equilibr’Age a été mis en place les vendredis après-midi à la maison des associations, piloté et financé par l’assurance-maladie. L’animation est faite par une kinésithérapeute, animatrice d’EquilibrAge de Kiné Ouest Prévention. Pourquoi un tel atelier réparti en 8 séances d’1h30 ? Pour mieux connaître ses capacités. Pour améliorer son équilibre. Pour apprendre à se relever en toutes circonstances. Pour reprendre confiance en soi. Lors de ces séances hebdomadaires, des tests et des exercices adaptés à chacun sont proposés : > Travail de l’équilibre > Stimulation sensorielle > Des exercices personnalisés à faire chez soi > Evolution au sol > Coordination > Techniques pour se relever

Une participation de 15€ est demandée à chaque participant.

21

tribune libre
Le service minimum d’accueil en cas de grève : un dispositif risqué et injuste.
Le Service Minimum d’Accueil qui vise à compenser l’effet des grèves de l’éducation Nationale sur l’organisation des familles est un mauvais coup porté au droit de grève. Mais c’est surtout une mesure inapplicable dans des conditions normales pour les collectivités. Le conseil municipal du 16 décembre, unanime, a adopté un vœu condamnant ce SMA et demande au gouvernement de revenir sur ce dispositif injuste. Ce n’est pas réellement un service minimum de l’éducation Nationale, dans le sens où l’état demande aux communes de remplacer les enseignants absents par du personnel municipal préexistant ou embauché pour l’occasion. C’est aux communes de pallier aux conséquences des conflits entre le Ministère de l’éducation Nationale et les enseignants. C’est là un bien étrange procédé qui consiste à demander aux collectivités de subir les conséquences d’un dialogue social défaillant auquel elles ne participent en aucune manière. Pourquoi pas un service minimum effectué par les agents d’état ? Par ailleurs, le délai de 48 heures pour mettre en place ce service est beaucoup trop court, compte tenu de la complexité et de l’ampleur du dispositif à mettre en œuvre. Il faut noter que les personnels de la fonction publique territoriale pouvant effectuer ces remplacements ne sont pas tenus à un délai de déclaration de grève de 48h ! Que faire s’ils ne sont pas là au dernier moment ? Le risque potentiel pour la sécurité des enfants est réel. La loi ne fixe pas de taux d’encadrement pour les élèves accueillis. C’est l’un des rares cas de figures où la législation est aussi peu rigoureuse dès lors qu’il s’agit d’encadrer des jeunes enfants par du personnel non enseignant. De plus, dans de nombreux cas, le personnel n’aura pas accès aux informations importantes concernant l’enfant (connaissance du ou des parents habilités à prendre en charge l’enfant, accès aux informations médicales nécessitant une vigilance particulière, etc). Enfin, l ’état rembourse les collectivités sur la base d’un adulte recruté pour 15 enfants. Mais si la commune prévoit 2 adultes et qu’il vient 10 élèves c’est elle qui supportera la charge de salaire du second adulte.A l’inverse, si ses prévisions sont insuffisantes et que 50 enfants se présentent pour 2 adultes les conditions de sécurité seront évidemment problématiques et le maire en portera la responsabilité. Autant de réalités évidentes qui montrent que cette mesure est injuste et inapplicable dans de bonnes conditions. D’où l’impossibilité de l’appliquer en l’état. Groupe de la majorité Kloar, un nouvel horizon

Le souci du bien commun
En ce début d’année, nous présentons aux cloharsiennes et aux cloharsiens tous nos vœux de bonne et heureuse année 2009, en dépit des incertitudes et des inquiétudes que la crise engendre. Tout en demeurant constructifs en vue du bien commun, nous les assurons de notre vigilance constante à l’égard de la majorité municipale, notamment en matière de dépenses. Lors du dernier conseil municipal, notre groupe a particulièrement apprécié que deux dossiers importants aient été approuvés à l’unanimité. A l’instar de l’actuelle majorité, nous considérons qu’il est urgent pour notre commune de disposer d’une bibliothèque et d’un nouveau centre de secours. Nous n’avions pas manqué, au cours de notre mandature, de les inscrire au budget, ainsi que les recettes correspondantes à hauteur de 300000 € chacun, ce qui correspondait à l’époque à environ 40% ou 50% du coût total. Nous aurions bien apprécié également de pouvoir, enfin, voter le projet de la station d’épuration. Nous nous inquiétons d’un retard qui risque d’avoir des répercussions extrêmement graves sur le développement économique de la commune et donc sur la vie de chaque cloharsien. Nous ne comprenons toujours pas l’opposition de la gauche à ce projet qui a retardé la construction des logements sociaux et qui coûtera cher aux contribuables. Nous nous sommes montrés très dubitatifs face au relèvement des tarifs du restaurant scolaire. Nous nous méfions des prix à tiroirs qui ne permettent pas de se faire immédiatement une idée précise de l’augmentation réelle. Ainsi, derrière une hausse officielle qui suit le cours de l’inflation, se cachent des hausses beaucoup plus importantes liées au label bio de certains menus. En fait les familles devront pratiquement débourser de l’ordre de 10 à 13 % supplémentaires, alors que pour les élus et les employés les prix des repas diminuent de 30 %. Enfin, au cours de ce même conseil, le maire a attiré l’attention sur l’augmentation sensible des intérêts liés aux emprunts et a émis un doute sur le montant global de la dette au 31/12/2008. Mettre en cause la gestion de l’équipe précédente, c’est mettre en cause les services de l’Etat. Le compte administratif, auquel est obligatoirement joint un état de la dette, est transmis au contrôle des services préfectoraux et est en parfaite conformité avec le compte de gestion fourni par le Trésor Public (comptable de la commune). Une explication devait être fournie par le maire dans la semaine suivant le conseil. Nous lui demandons donc instamment d’apporter publiquement dans les meilleurs délais la réponse souhaitée. Les élus de la liste ‘‘Accueil-Essor-Tradition’’ René Le Floc’h, Jeanine Stéphan, Francis Jégou, Françoise Robino.

Concertation-Compétence-Efficacité-Solidarité
Un dernier regard sur l’année 2008 nous donne l’occasion de nous rappeler ce que nous avons dû faire pour tenter de préserver et d’améliorer l’entente entre les habitants, proposer l’application d’un programme visant à améliorer la vie des cloharsiens dans les années à venir. Nous profitons de cette tribune libre pour faire le point sur les principaux projets annoncés qui figuraient aussi dans notre programme. Station d’épuration : suite à la décision du maire de reprendre à zéro le dossier nous sommes satisfaits de constater que ce dernier fasse l’objet d’un réexamen en commission avec les associations concernées. Depuis 2002, l’obstination à contester la loi n’a en effet entraîné qu’une accumulation de retard de réalisation sans parler de l’important gaspillage des deniers du contribuable engendré par un tel comportement. Rénovation de la longère : ce projet à usage multi-culturel, porté par notre tête de liste, va enfin être concrétisé et voir le jour pour la saison estivale. Nous saluons la reprise des travaux qui va doter la commune d’un espace dédié à l’art dont dispose déjà la plupart des communes environnantes. Centre de secours : nous cautionnons le lancement des études pour la construction d’un nouveau centre d’incendie et de secours dont la réalisation était l’une de nos priorités. Salle des fêtes : compte tenu du report de la construction d’une nouvelle salle des fêtes, la rénovation du bâtiment existant s’avère prioritaire. Par ailleurs en dehors de ces sujets immédiats, nous avons également l’intention de constituer une force de proposition, d’agir avec détermination et de nous prononcer entre autres sur les points suivants : les aménagements de sécurité autour de l’école St Maudet, la ZPPAUP dont le dossier vient d’être réactivé, le PLU, le parking de la salle des sports, les travaux de voiries, les économies d’énergie sur l’éclairage public, les activités culturelles, la situation déplorable créée par les responsables de l’association des amis de la maison Marie Henry, l’élaboration du budget primitif. Vous ayant exposé l’ensemble de nos préoccupations pour les mois à venir, nous terminerons cette tribune en adressant à tous les habitants de la commune nos meilleurs vœux pour cette nouvelle année. Les élus de la liste CLOHARS POUR TOUS : Joël Chenot, Elise Briand, Marcel LePort, Yvon Grémillet

22

vie associative

ëT ADMR 29 CLOHARS-CARNO 1 bis rue Pierre Jacob 29 360 CLOHARS-CARNOëT

L’ ADMR

es est une association de bénévol L’ADMR de Clohars-Carnoët de Conseil d’Administration) et porteurs de valeurs (12 au e un , moins 35 aides à domicile professionnels qualifiés, plus ou des de proximité, tous au service secrétaire et une encadrante personnes.

essaire : Un trait d’union plus que néc icile l’association du service à dom

Nous pouvons : - aider les familles au quotidien pour un meilleur confort de vie - lors d’une naissance - une maladie - une séparation ou des difficultés familiales. Nous intervenons aussi auprès des personnes en situation de handicap afin de faciliter l’autonomie, le développement de la vie sociale et l’accompagnement moral. Concernant les personnes âgées, nous intervenons afin qu’elles vivent leur retraite en toute sérénité pour les tâches ménagères, les démarches administratives, les courses. Nous sommes présents aussi pour rompre la solitude en étant à l’écoute de chacun. La Télé Assistance FILIEN mise en place par l’équipe de bénévoles permet de vivre chez soi malgré l’âge, le handicap, la maladie, la crainte d’une chute ou d’un malaise. Pouvoir appeler quelqu’un simplement pour un réconfort ou un secours, c’est tellement plus rassurant ! Notre association locale vous oriente et trouve pour vous et avec vous la solution la plus adaptée pour vous aider à bien vivre à domicile.

L’ADMR 29 fête cette année ses 60 ans. Elle a su adapter le service à la personne aux évolutions de la société, en favorisant la formation de son personnel pour offrir des prestations de qualité. L’ADMR, c’est une éthique et une philosophie où les mots solidarité, respect, durabilité et humanisme ne sont pas de vaines formules. Ces principes giuident au quotidien nos équipes sur le terrain aussi bien les bénévoles que les salariés. L’ADMR propose ses services qualifiés à tous les âges de la vie. Contactez-nous, un conseil, un avis ne coûte rien !

Téléphone : 02 98 71 66 19 cloharscarnoet@admr29.org

23

AGENDA
FEVRIER 01 : Echasses à St Jacques - Soaze’Zen 02 : Cyclo-cross à Porsach 15 : TRAIL au Pouldu MARS 01 : Bal masqué à St Jacques - Amicale St Maudet 07 : Repas à emporter à l’école ND de la Garde 07 : Le trio Alegria en concert à l’église 08 : Festival de la parole poétique ‘’Slam et librairie nomade’’ 29 :Vide grenier à l’école ND de la Garde AVRIL 26 : Kermesse à l’école de St Maudet

Etat civil Octobre-Novembre-Décembre 2008
Bienvenue aux nouveaux petits Cloharsiens, félicitations aux parents d’ Axel Bottalico, Maxime Le Delliou, Léane Carriou, Romain Renoux, Maëlys Le Guénic-Le Gall, Armelle Salessy, Noé Descamps, Maxime Gozdalski, Enora Grevellec, Kalani Genre, Elendyl Sandarnaud-Baugier. Ils nous ont quittés. La ville présente ses condoléances aux familles de Maria Guerroué veuve Orvoënne, Pierre Kermabon, Lucien Forlot, Bernadette Audren veuve Pihéry, Germaine Le Guennou veuve Méral Fleur Tellier, Eric Jaouën, Emile Doaré, Antoinette Le Doze épouse Robin, Anna Lozachmeur veuve Malcoste, Joseph Le Bourhis, Michel Moaligou, André Chapelain, Marcel Le Bloa, Robert Vaternelle, Serge Dieci, Henriette Guyomar veuve Lucas, Joseph Tanguy, Célestine Cospérec veuve Julloux.

Si vous souhaitez faire passer une information dans le journal municipal, contactez Laëtitia Villemin en mairie.
Téléphone : 02 98 71 53 90 - Fax : 02 98 71 59 83 Internet : http://www.clohars-carnoet.fr - E-mail : mairie@cloharscarnoet.com

Centres d'intérêt liés