Vous êtes sur la page 1sur 13

FAQ L’Art de la Guerre 2 ème Edition

Version du 16-04-2013

FAQ

AdG 2 ème Edition

Ce document reprend des questions posées par les joueurs sur le forum et les réponses apportées. Les questions sont regroupées selon les chapitres du livre de règle afin de faciliter la recherche des

informations. Les nouveautés par rapport à la précédente FAQ (19 avril 2012) sont

TROUPES

surlignées en jaune

.

Q

: Le char lourd possède t’il la capacité armure ?

R

: Non, le char lourd n'a pas Armure.

Q

: La protection d’une unité de HI avec armure ou armure lourde augmente-t-elle ?

R

: Oui, En ce qui concerne les piétons, l'armure donne un +1 en protection et l'armure lourde un +2.

Ainsi un fantassin lourd avec armure lourde a une protection de 3. Si on lui tire dessus à l'arc long, sa protection baisse à 2. Si on lui tire dessus à l'arbalète sa protection passe à 1. Pour les montés, le type de la troupe inclus directement le port d’une armure ou d’une armure lourde et

la protection correspondante (un cataphracte a toujours 2, une cavalerie lourde toujours 1).

Panique

Q

: Est-ce qu’une cavalerie au contact d’un éléphant et d’un chameau subie deux fois l’effet de la panique ?

R

: Non, les effets de la panique ne se cumulent pas.

Char à faux

Q

: P15, il est indiqué que le char à faux est impétueux, est-ce qu’il a Impact au 1 er tour ?

R

: Le char à faux a des facteurs spéciaux. Comme les troupes impétueuses, il est peu manœuvrable,

sujet à la charge incontrôlée et il bénéficie de la charge percutante contre les piétons. Cependant il n’a pas le bonus de +1 à l’Impact au 1 er tour d’un combat.

Q

: Est-ce qu’on peut soutenir un char à faux ?

 

R

: Oui

 

Q

: L’annulation des facteurs ennemis est-elle valable après le 1 er tour de combat ?

 

R

: Non. Cela est précisé Page 15 mais n’a pas été repris dans la fiche de référence.

Q

: Est-ce qu’un char à faux est paniqué par les éléphants ? par les chameaux ?

 

R

: Oui dans les deux cas

 

Pieux

Q

: Est-il possible de placer des pieux en étant dans une ZdC ennemie ?

R

: Oui

Q

: Est-ce que l’unité derrière les pieux bénéficie d’un bonus de +1 au combat comme pour une fortification ?

R

: Non. Les pieux annulent le bonus d’impact et la charge percutante des montés qui ont aussi un malus

de -2 en mêlée. Il n’y a pas d’effet sur les piétons.

1

FAQ L’Art de la Guerre 2 ème Edition

Démonte Cavalerie avec arme à feu

Version du 16-04-2013

Q

: Comment démonte une cavalerie avec arme à feu ?

R

: Comme un LMI avec arquebuse qu’on peut considérer comme ayant les mêmes caractéristiques

qu’un arbalétrier.

COMMANDEMENT

Elimination d’un général

Q : Un général non inclus mais engagé au combat avec une unité voit son unité se faire éliminer en une phase de

combat. Doit-on tester la perte du général avec "1" sur 1D6 puisque l'unité a perdu de la cohésion PUIS tester avec "1,2, 3" sur 1D6 puisque l'unité a dérouté ?

R : Non, on effectue un seul test pour la condition la plus défavorable soit une élimination sur 1,2 ou 3.

Fuite d’un général

Q

: Qu’est-ce qui arrive au général quand la dernière troupe de son corps est détruite ?

 

R

: On distingue deux cas :

 

Si le général était attaché à l'unité, il doit fuir vers une unité amie d’un autre corps (au plus 5 UD).

 

S'il ne peut pas rejoindre une unité, il est alors capturé et compte comme perdu.

 

Si le général n'était pas attaché à l’unité, il est simplement retiré de la table mais ne compte pas dans

 

les pertes.

 

Q

: Si un général inclus ou attaché à une unité fuit avec elle et sort de la table, compte-t-il dans les pertes ?

 

R

: Non. Le corps est alors sans général mais celui-ci ne compte pas dans les pertes.

 

MOUVEMENTS

Groupe

 

Q

: Soit un éléphant aligné au milieu d’une ligne de MI. Devant l’éléphant se trouve une LI alignée avec l’éléphant

mais pas avec les MI. Est-ce que l’ensemble forme un groupe ?

 

R

: Oui. Pour qu’il y ait un groupe il suffit que les unités soient en contact par une face, alignées coin à

coin et orientées dans le même sens.

 

Pivots

Q : Lorsqu’un groupe contient moins d’unités sur la 1 ère ligne que sur les suivantes, peut-il effectuer un pivot ? Si

oui comment procéder ?

R

: Oui un tel groupe peut effectuer un pivot. On considère que la largeur du groupe est égale à la ligne

la

plus large. Le pivot est alors mesuré par rapport à cette largeur et pas sur celle de la 1 ère ligne. Aucune

unité du groupe ne peut avancer de plus de sa distance de mouvement maximum.

Q : Si un groupe avec 2 UD de mouvement pivote sur l’un de ses coins de 2 UD, l’autre coin restant fixe. Est-ce

que dans le même mouvement l’autre coin peut également pivoter de 2UD ? Chaque coin n’a avancé que de 2 UD.

R : Non, quand un groupe pivote, il reste limité à sa distance normale de mouvement. Après le 1 er pivot

de 2 UD le mouvement du groupe est terminé.

Glissement

Q : Page 30, il est indiqué qu’on ne peut pas glisser après un ¼ ou un ½ tour. Est-ce que cela s’applique également

aux troupes légères après leur ¼ ou ½ tour gratuit ?

R : Oui, cette restriction s’applique dans tous les cas.

2

FAQ L’Art de la Guerre 2 ème Edition

Version du 16-04-2013

Q

: Lorsque l’on effectue un glissement, l’avance d’une UD doit-elle être faite tout droit ?

R

: Oui, toutes les unités du groupe doivent avancer d’au moins une UD tout droit lors du mouvement.

Il

est possible de pivoter mais la distance ainsi parcourue ne compte pas comme une avance tout droit.

Demi-tour ou quart de tour gratuit

Q

: Le ½ ou ¼ de tour gratuit des troupes légères peut- il s’effectuer sans dépenser de PC ?

R

: Non. Le ½

ou ¼

de tour des légers est "gratuit" en termes de distance de mouvement. Si on veut

qu'un LI ou LH se tourne, il faut payer 1 PC, même s'il ne bouge pas après.

Demi-tour d’une ligne composite

 

Q

: Soit une ligne composée de lanciers lourds et d’archers. Si la ligne fait demi-tour, comment aligne-t-on les

plaquettes puisque les unités n’ont pas la même profondeur ?

 

R

: On effectue un demi-tour à toutes les plaquettes puis on aligne le nouveau front de façon à toujours

former un groupe. L'alignement se fait par rapport au socle le moins profond (ici le HI).

 

Second mouvement

Q

: Une unité doit être à 4 UD ou plus de tout ennemi pour effectuer un second mouvement, mais à quel moment

on

juge de la possibilité de le faire ? Si une unité amie fait fuir un ennemi à moins de 4 UD, les autres unités amies

peuvent elles faire un second mouvement ?

R : Non. Il faut qu’à aucun moment de la phase de mouvement il n’y ait un ennemi à moins de 4 UD de

l’unité pour qu’elle puisse faire un second mouvement.

Extension et contraction des SCh

Q

: De combien d’unités peut s’étendre/se contracter un groupe de chars à faux ?

R

: Il y a une petite erreur dans les tableaux p30 et p31.

Un groupe de SCh peut s'étendre/se contracter de 3 unités comme la LH et la Cv.

Extension et place disponible

Q : Lorsque l'on fait une extension, faut-il aussi avoir la place nécessaire de faire le mouvement ?

aussi avoir la place nécessaire de faire le mouvement ? Les deux unités de chevaliers au

Les deux unités de chevaliers au second rang veulent étendre la ligne sur la gauche. Peuvent-ils le faire car l’unité de lancier est sur leur passage ? R : Non. Pour que l'extension puisse se faire il faut que l'unité ait "physiquement" la place de passer. Dans l'exemple ci-contre, les chevaliers ne peuvent pas traverser l’unité de lancier. Si l’unité qui gêne est une unité amie pouvant être interpénétrée (LI par exemple) alors l’extension est possible.

Limite à l’extension

Q : Soit un groupe de 6 unités de HI plus une 7 ème déployée au second rang. Si celle-ci est située au milieu de la

ligne ou bien à l’extrême gauche, peut-elle être déployée sur la droite du groupe bien que la distance parcourue soit

alors considérable ?

R : Quand les unités des rangs arrière sont déployées sur le front, il faut veiller à respecter les conditions

suivantes pour éviter les situations illogiques :

1 Chaque unité doit s'étendre sur le côté du front le plus proche d’elle au départ de l’extension (elle

peut choisir si à égalité). Ainsi une colonne de 4 Cv peut s’étendre de 3 unités sur le même côté.

2 - L'unité peut glisser latéralement au maximum de sa capacité de mouvement moins une UD en prenant en compte sa capacité dans terrain où elle manœuvre.

3

FAQ L’Art de la Guerre 2 ème Edition

Version du 16-04-2013

Mouvement et Route

 

Q : Si un groupe constitué de troupes peu manœuvrables a une de ses unités sur une route, peut-on faire avancer tout le groupe de son mouvement complet normal ou doit on dépenser 2 PC car l’unité sur la route fait moins que

sa

distance maximale ?

 

R

: Le bonus donné par la route est optionnel, donc tout le groupe peut avancer pour 1 PC.

 

Recul dans une ZdC

Q : Une Cv avec la capacité d’esquive se retrouve dans la ZdC d’un ennemi situé sur son arrière. Peut elle avancer

tout droit de 4 UD ou son mouvement est il réduit à 3 UD ?

R : Elle peut avancer de 4 UD. Son mouvement serait réduit à 3 UD si elle devait faire un demi-tour ce

qui n’est pas le cas puisqu’elle est déjà dos à l’ennemi.

Q : Une unité de piquiers ennemis vient « zoquer » une Cv, pas droit devant mais légèrement en oblique et

partiellement de face. Pour quitter la ZOC la Cv doit faire un demi-tour et ensuite avancer droit devant sans

changer de direction jusqu'à sa distance maximum de mouvement ou jusqu'à un obstacle.

Après avoir fait son demi-tour la Cv:

- Doit-elle s'orienter de manière à être parallèle aux piquiers ennemi puis faire son mouvement droit devant et donc également droit devant les piquiers ? -Ou peut importe sa direction exacte et faire son mouvement droit devant elle et donc pas droit devant les piquiers?

R : La Cv effectue son demi-tour puis avance tout droit. Elle ne s’oriente pas pour se retrouver

exactement dans la même direction que les piquiers.

Zone de contrôle et LI

Q

: Est-ce que la zone de contrôle s’étend à travers les unités de LI ?

R

: Oui. Une unité exerce une ZdC à travers une unité amie qu'elle peut interpénétrer dans des

conditions normales. A l’inverse les unités ne peuvent pas exercer une ZdC à travers une unité ennemie

quelque qu’elle soit.

Mouvement des impétueux

Q : Si une unité d'impétueux qui apporte un soutien au combat bouge de moins d'une UD, mais continue

d'apporter son soutien au même combat, doit-elle payer 1, 2, ou 3 PC ?

R : Pour les impétueux, si le mouvement termine en contact avec l'ennemi (donc y compris en soutien),

une avance partielle n'est pas considérée comme une manœuvre difficile. Donc 1 PC pour la manœuvre.

Groupe d’impétueux

Q : Soit un groupe composé de cavalerie impétueuse et de chevaliers impétueux. Si le groupe fait un mouvement de

3 UD est-ce qu'il faut payer 1 PC ou 2 PC ?

R : Il faut payer 2 PC car la cavalerie impétueuse ne fait pas tout son mouvement.

MOUVEMENTS SPECIAUX

Charge et quart de tour

 

Q : Une unité de HI (non impétueux) effectue un 1/4 de tour déclare une charge contre une LI qui esquive.

Est ce que l’unité de HI peut rester sur place sachant qu’elle a déjà dépensée 1 UD pour le 1/4 de tour ?

 

R

: L’unité de HI doit faire au moins 1 UD vers la LI sauf si le dé d’ajustement fait 1 ou 2 auquel cas

l’unité à déjà dépensée tout son mouvement lors du 1/4 de tout.

 

4

FAQ L’Art de la Guerre 2 ème Edition

Version du 16-04-2013

Charge spontanée (sans ordre)

Q : Soit le cas d’une unité pouvant effectuer une charge spontanée pour venir au contact d’un ennemi. Est-ce

qu’une unité amie formant un groupe avec la première unité peut aussi bénéficier de la charge spontanée pour amener un soutien en mêlée ?

R : Oui. La charge spontanée suit les mêmes règles que la charge « classique ». Si un groupe contient une

unité pouvant effectuer une charge spontanée (c'est-à-dire sans dépense de PC) alors tout le groupe peut charger avec l’unité.

Distance de charge des impétueux

Q : Si un piéton impétueux charge une unité située à moins d’une UD dans un terrain difficile, est-ce qu’il peut

s’arrêter avant d’entrer dans le terrain même s’il a fait moins d’un UD ?

R : Non, toutes les unités qui chargent doivent faire au moins 1 UD pour les piétons et 2 UD pour les

montés. Les impétueux doivent, de plus, poursuivre leur charge jusqu’à leur mouvement maximum sauf

si cela les fait sortir de table ou entrer dans un terrain difficile.

Charge incontrôlée

Q : D est un chevalier impétueux qui effectue une charge incontrôlée. Comment résout-on son mouvement dans le

cas présenté ci-dessous ?

résout-on son mouvement dans le cas présenté ci-dessous ? R : La cible de D est

R : La cible de D est un éléphant mais le cavalier ne va pas faire de charge incontrôlée sur cet ennemi. L’unité B est à portée de charge mais ne peut pas être atteinte. Si D a suffisamment de mouvement pour venir apporter un soutien contre A, il va se diriger dans cette direction. Sinon il va venir derrière l’unité en mêlée avec A. Au prochain tour il aura assez de distance pour venir apporter un soutien contre A.

Q : Un char lourd impétueux a une cible située à 2 UD sur son flanc mais comme il doit faire un ¼ de tour qui lui

coûte 2 UD il ne pourra pas contacter sa cible. Doit-on prendre pour critère la distance en ligne droite ou la

distance que l'unité peut parcourir en un mouvement ?

R : Pour vérifier si une unité charge de façon incontrôlée, il faut qu'elle puisse atteindre sa cible par un

mouvement normal de charge. Dans l’exemple donné, le char lourd ne sera pas impétueux.

Q

: Soit une ligne de Cv impétueuses à distance de charge d’une ligne ennemie composée d’éléphants alternés avec

des MI. La cavalerie est-elle impétueuse dans ce cas ?

 

R

: Oui, les cavaliers sont impétueux sur les MI. Ceux situés en face des MI vont donc charger tout droit.

Ceux situés en face des éléphants vont se décaler à droite ou à gauche pour venir s’empiler derrière les cavaleries en mêlée avec les MI. Bien entendu, le joueur peut aussi payer 1 PC pour faire charger toute la

ligne en ordre.

 

Charge incontrôlée et fortification ou pieux

 

Q

: Les troupes sont-elles impétueuses contre un ennemi qui défend une fortification ? et contre des archers avec

des pieux ?

 

R

: Non dans les deux cas. Les pieux sont considérés comme des fortifications dans ce cas.

 

Interpénétration

Q

: Les chevaliers à pied peuvent ils interpénétrer les archers/arbalétriers ?

R

: Oui, ils sont considérés comme des fantassins lourds dans ce cas.

5

FAQ L’Art de la Guerre 2 ème Edition

Version du 16-04-2013

Q : Si un groupe d’unités interpénètre partiellement des unités amies, est-ce que l’ajustement des positions

s’applique pour toutes les unités du groupe ou seulement celles qui interpénètrent ?

R : Seules les unités qui traversent des amis (même partiellement) voient leur position ajustées. Il peut

donc arriver que le groupe se retrouve fractionné après une interpénétration.

Esquive et réorientation d’un groupe

Q

: Un groupe d’unité est chargé de biais par un ennemi et choisit d’esquiver en s’orientant suivant la direction de

la

charge. Est-ce que le pivot est déduit de la distance d’esquive ?

R

: Oui. La réorientation d’un groupe ne doit pas lui permettre de gagner de la distance lors d’une

esquive, comme c’est le cas pour une unité seule.

RALLIEMENT

Q

: Un général inclus peut-il faire bénéficier une autre unité adjacente de son bonus au ralliement ?

R

: Non. Le bonus s’applique seulement pour l’unité dans laquelle le général est inclus.

TIR A DISTANCE

Archers en colonne

Q

: Lors d’un tir sur une colonne d’archers, est-ce que les unités situées derrière la première peuvent la soutenir ?

R

: Non, car elles n’ont pas de ligne de vue sur la cible.

Bonus contre les montés

Q

: Un chariot avec arbalète ou arc a t’il le bonus de +1 pour tir sur les montés?

R

: Non, seuls les LMI, MI, HI avec arcs ou arbalètes bénéficient du +1 au tir contre les montés.

Tir depuis un terrain difficile

Q : Il est indiqué dans la fiche de référence et dans la règle (p48) qu'un tireur a un malus de -1 s'il tire depuis un

terrain difficile. C'est en contradiction avec le tableau p 65, ou le -1 au tir ne s'applique que pour les terrains offrant une couverture.

R : Le -1 au tir s'applique depuis tous les terrains difficiles et depuis les terrains avec un couvert. Les

troupes autres que la LI étant désorganisées par le terrain difficile elles ont un tir moins efficace.

Tireur principal et LH

Q : La LH tire à 360°. Cela signifie-t-il que toutes ses faces sont considérées pour évaluer si elle est le tireur

principal ?

R : Non, seule la face avant de la LH est considérée pour vérifier si elle est le tireur principal (comme

pour toutes les autres unités).

Modificateurs au tir

Q : Si un archer tire sur un chevalier à pied en étant soutenu par une LI avec arbalète, est-ce que l’armure de la

cible est réduite à 1 à cause de l’arbalète ? Le modificateur de -1 pour LI tirant s’applique-t-il ?

R : Non et non, seuls les modificateurs relatifs au tireur principal sont pris en compte.

Tir sur une unité en soutien

 

Q

: Il est indiqué p46 qu’on ne peut pas tirer sur une unité qui est en soutien d’une mêlée. Peut-on tirer sur un

ennemi en contact d’une unité en mêlée mais qui n’apporte pas de soutien ? (par exemple sur une unité à côté dun

char à faux ou sur une unité qui n’est pas orientée dans le même sens).

 

R

: Oui. Une unité qui n'apporte pas de soutien peut tirer et être prise pour cible.

 

6

FAQ L’Art de la Guerre 2 ème Edition

MELEE

Restriction au contact

Version du 16-04-2013

Q

: Dans quel cas exactement une unité mixte peut charger un monté ?

 

R

: Les unités mixtes peuvent charger un monté quand elles ne peuvent pas lui tirer dessus, c’est à dire si

celui-ci est en mêlée ou apporte un soutien en mêlée. Les unités mixtes peuvent cependant toujours

charger un monté sur son flanc ou son arrière, comme les archers ou les arbalétriers.

 

LI chargeant en terrain clair

Q : Est-ce qu’une unité de LI peut charger de flanc une unité lourde dans le terrain clair ? La formulation page 52

semble l’autoriser à attaquer un ennemi plus lourd de flanc.

R : Non. En terrain clair, une unité de LI ne peut entrer en mêlée que contre les LI, LH, SCh, El ou le

camp. Elle peut toujours apporter un soutien à une unité amie déjà en mêlée avec l’ennemi. Les autres unités ne peuvent être attaquées que si elles sont dans un terrain accidenté ou difficile ET qu’elles sont dans au moins une des situations ci-dessous :

Pénalisées en mêlée,

Et/ou attaquées de flanc ou d’arrière,

Et/ou en désordre.

Charge percutante

Q : Une Cv, LH ou Kn avec la capacité Impact a la charge percutante sur tous les piétons. Mais un Lancier (MI ou

HI) fait perdre l'Impact aux montés s'il reçoit la charge. Est-ce que dans ce cas là cela annule aussi la charge

percutante, puisqu'elle est liée à la capacité Impact ?

R

: Non, la charge percutante reste valable même si l’impact est annulé.

Q

: La capacité Armure/Armure lourde ne s’applique pas au 1 er tour si l’adversaire à la charge percutante. Que se

passe-t-il si l’adversaire avec la charge percutante a aussi une armure et perd le combat ?

R : Dans ce cas son armure compte puisque celle de son adversaire ne compte pas au 1 er tour. Face à un

ennemi avec la charge percutante, une unité compte sans armure au 1 er tour de la mêlée.

Prise de flanc

Q : Si une unité est attaquée de flanc/arrière par une unité légère, est-ce qu’elle perd ses capacités comme indiquée

page 57 ?

R : Oui

Impact et éléphant

Q : Sur la fiche de référence, Il est écrit pour l'éléphant : les montés en contact même par un coin ont un malus de -

1 (panique) en mêlée et perdent leur capacité impact.

R : La fiche manque de précision. Seules les unités en mêlée avec un éléphant perdent leur capacité

Impact, pas celles qui sont seulement en contact avec l’éléphant par un coin ou un côté (cf. Page 17).

Conformation et prise de flanc

Q : Soit une Cv qui attaque de flanc une colonne de 2 LH qui n’esquivent pas. Si la première LH est détruite,

comment se conforme la deuxième.

R : Si la Cv attaque de flanc la LH n°1, elle touche également le flanc de LH n°2. Si LH n°1 est détruite,

elle se conforme d’abord face à la Cv avant de partir en déroute. Ce faisant, elle repousse LH n°2 en dehors de la ZdC de la Cv attaquante. On évite ainsi les problèmes du aux profondeurs de socle variable (3 ou 4 cm). La Cv et la LH n°2 se retrouvent alors en contact coin à coin.

7

FAQ L’Art de la Guerre 2 ème Edition

Version du 16-04-2013

Q : Soit un groupe de 3 chevaliers qui chargent de flanc un groupe de 4 Cv qui ne peuvent pas esquiver. Comment est résolu le combat ? R : C’est un cas particulier de la "Conformation et décalage d'unités" p 53. On peut décaler les Cv de façon à ce que chaque Kn attaque de flanc une des Cv. La 4° Cv se trouve alors décalée hors des ZdC. Dans l'idéal, si tous les socles faisaient 4x4 cm, on éviterait alors les problèmes d'alignement. Si les 3 Kn attaquent de flanc une colonne de 4 Chariots lourds, l'alignement est bien clair. On doit arriver au même résultat si les Kn contactent des Cv.

doit arriver au même résultat si les Kn contactent des Cv. Exemples de conformations A, B

Exemples de conformations

si les Kn contactent des Cv. Exemples de conformations A, B et C sont du même
si les Kn contactent des Cv. Exemples de conformations A, B et C sont du même
si les Kn contactent des Cv. Exemples de conformations A, B et C sont du même
si les Kn contactent des Cv. Exemples de conformations A, B et C sont du même

A, B et C sont du même camp.

A son tour C ne peut pas se conformer gratuitement

pour prendre D de flanc car il est déjà considéré comme étant en combat : il apporte un soutien à B. Le joueur peut dépenser 1 PC pour que C puisse

prendre de flanc D et lui faire perdre un point de cohésion.

Suite de l’exemple précédent

B

a été détruit au combat.

D

et C se retrouvent en contact mais sans être en

position de combattre. C peut bouger librement et s’il

le

souhaite se conformer gratuitement pour attaquer

D

de flanc. On considère que c'est la suite de la mêlée

précédente

A et C sont du même camp. L'ordre des mouvements

a une importance dans ce cas.

Si C bouge en premier, il peut se conformer

gratuitement sur le flanc de D. A peut ensuite charger

D de face. Comme D se retrouve en mêlée à la fois sur

son avant et son flanc, il perd un point de cohésion. Si A charge en premier, C se retrouve alors en position de soutien (il participe au combat). On doit payer 1 PC si on veut que C se retourne et prenne de flanc D pour lui faire perdre un point de cohésion.

8

FAQ L’Art de la Guerre 2 ème Edition

Version du 16-04-2013

Conformation faisant sortir d’un terrain

Q : Si une unité se trouve partiellement dans un terrain et qu’elle est contactée par un ennemi, doit-elle se

conformer si cela l’amène à sortir entièrement du terrain ?

R : Oui, la conformation est obligatoire sauf si le terrain clair la pénalise en combat (cas des LI par

exemple).

Conformation d’un impétueux

Q : Une unité de fantassins impétueux se retrouve flanc contre flanc avec une unité de lanciers ennemis. Lors de

son tour que peuvent faire les fantassins impétueux ?

R : Ils doivent se conformer (gratuitement) pour entrer en mêlée avec les lanciers sur leur flanc. Ceci

n’est pas une charge et ils ne bénéficient pas de leur impact ni de la charge percutante. Dans le cas d’impétueux la conformation est obligatoire sauf si un autre ennemi prioritaire se trouve devant l’unité à portée de charge. Pour faire un autre mouvement, il faut dépenser 3 PC.

Conformation d’un groupe

Q : Si un groupe se trouve avec un ennemi en contact coin à coin avec par exemple l’unité située à droite du

groupe. Cette unité a le droit de se conformer en glissant pour entrer en mêlée. Est-ce que tout le groupe peut se

conformer aussi ou juste l’unité qui contact l’ennemi ?

R : Tout le groupe peut se conformer (cf. page 53, 2 ème paragraphe).

Conformation et Esquive

Q : Soit deux unités en contact coin à coin ou flanc à flanc et n’étant en mêlée avec personne. L’une d’elle se

conforme. Est-ce que l’autre unité peut esquiver si elle en a la capacité ?

R : Oui, cf. page 55.

Adversaires multiples

Q : Si une unité est en mêlée de face avec un ennemi et qu’elle est chargée de flanc, elle perd un point de cohésion.

Qu’en est-il si lors de la même phase, l’ennemi situé en face rompt le combat ? L’unité perd elle quand même un point de cohésion ?

R : Oui, la perte de cohésion est immédiate (cf. page 59)

Qualité des unités mixtes

Q : P56, il est indiqué qu’une unité mixte compte toujours comme étant médiocre en mêlée. Est-ce également vrai

pour les unités mixtes élite ?

R : Non. Une unité mixte en mêlée compte comme étant d’un niveau de qualité inférieur. Une unité

mixte élite combat en mêlée comme une unité mixte ordinaire. Idem quand elle tire (mais elle garde sa qualité élite quand elle reçoit un tir) (cf. page 18).

Attaque du camp

Q

: Si une unité avec un général inclus attaque le camp, le général subit il un malus pour donner des ordres ?

R

: Oui car l’unité est considérée comme étant en mêlée (cf. page 59, 5 ème paragraphe)

Q

: Quand le camp a été pris et que l’unité s’attarde à le piller, est elle toujours considérée en mêlée ?

R

: Oui, avec toutes les conséquences que cela implique. Si elle est attaquée, elle est prise de flanc/arrière

et

ne peut pas esquiver. Si elle survit à la charge ennemie, elle arrête de piller le camp et se conforme.

Camp

Q

: Est-il possible de traverser son camp ?

R

: Non, aucune unité ne peut traverser un camp.

9

FAQ L’Art de la Guerre 2 ème Edition

Version du 16-04-2013

Chameau contre LI dans des Dunes ou Broussailles

Q : Comment sont résolus les combats entre de la LH ou Cv sur chameaux et des LI dans les Dunes ou les

broussailles.

R : le +1 de la LH chameau contre LI ne s'applique que si la LI est en terrain clair donc pas dans les

Dunes ou les Broussailles. Par contre la LH chameau n’a pas de pénalité dans ce type de terrain.

La LI n’est pas dispersé par la Cv sur chameaux hors du terrain clair. La Cv chameau n’a pas de pénalité dans les Dunes/Broussailles et bénéficie d’un bonus de +1 contre LI (et LMI, MI et Levée) ainsi que de la charge percutante au premier tour. La Cv sur chevaux n’a aucun bonus contre LI dans un terrain.

Combat à la lisière d’un terrain

Q : Une LI se trouve entièrement dans un champ et située exactement sur la lisière de l’élément de terrain. Une Cv

attaque la LI en restant hors du terrain car le contact se fait juste à la lisière. Comment est résolu le combat ?

R : On se trouve ici dans un cas limite car le combat ne peut pas avoir lieu à la fois en terrain clair et en

terrain accidenté. Dans le cas ou le combat a lieu juste à la lisière du terrain, on considère que l’attaquant est rentré dans le terrain du défenseur. La Cv compte donc comme combattant dans le champ avec tous

les malus qui en découlent. Pour plus de clarté, on peut légèrement décaler les unités pour indiquer dans quel terrain a lieu le combat. A noter que dans cette situation la LI ne peut pas attaquer la Cv car celle-ci se trouve en terrain clair et que la LI ne peut pas attaquer une Cv en terrain clair.

DEROUTE ET POURSUITE

Poursuite d’un impétueux

Q

: Quand un impétueux doit effectuer une poursuite obligatoire, quelle est la distance minimale de poursuite ?

R

: Les impétueux doivent poursuivre du maximum possible soit une UD ou jusqu’à rencontrer un

nouvel adversaire. Les restrictions page 62 sur la poursuite s’appliquent toujours.

Poursuite à travers une fortification

Q

: Est-il possible de poursuivre à travers une fortification ?

R

: Oui, pour les piétons et les montés.

Déroute de l’Armée

Q

: Page 62 il est indiqué que la déroute se produit quand l’armée a accumulée des pertes supérieures à sa cohésion

et

plus loin, il est indiqué supérieur ou égal. Quelle est la vraie règle ?

R

: En fait c’est supérieur ou égal !

Déroute suite à un tir

Q : Quand une unité est détruite par un tir, est-ce qu’elle inflige une perte de cohésion à des unités amies situées à

une UD derrière elle ? Est-ce que l’unité est réorientée si le tir vient du flanc ou de l’arrière.

R : La règle de déroute page 61 s’applique dans tous les cas. Dans le cas d’un tir, on ne réoriente pas

l’unité avant de procéder à sa déroute.

MISE EN PLACE

Route

Q

: Lors de la tentative de déplacement des éléments, peut-on tenter de déplacer la route ?

R

: Non.

Rivière et Zone côtière

Q : Si l’on tente de placer une zone côtière ou une rivière mais que le dé donne 1, 2 ou 3, est on obligé de prendre

un autre terrain.

10

FAQ L’Art de la Guerre 2 ème Edition

Version du 16-04-2013

R : La règle précise que l’on « peut » mais cela n’empêche pas que le joueur doit placer au moins deux

terrains sur la table. Si le test échoue cela signifie que la rivière ne peut pas être choisie. Le joueur doit quand même placer au moins deux terrains sur la table. Le nombre d’essais pour le contrôle du terrain n’est pas modifié si le test pour placer la rivière/zone côtière échoue.

Q

: Quand on a choisi une rivière ou zone côtière, quand lance t’on le dé pour savoir si elle peut être posée ?

R

: Au moment du choix du terrain. Si le test échoue, on peut prendre un autre terrain.

Q

: Quand une rivière est à sec, quels sont les effets sur le tir, le combat et le mouvement.

 

R

: Une rivière à sec est traversée comme du terrain clair dans n’importe quelle direction. Il est possible

de tirer depuis une rivière à sec sans malus. Les troupes qui défendent la berge d’une rivière asséchée

gardent leur bonus de +1 si l’adversaire est au moins partiellement dans la rivière.

 

Placement du village

Q : A quoi sert le dé pour le placement du village ?

Le joueur choisi un secteur latéral pour placer le village, le dé sert seulement à déterminer la position du

village par rapport au bord de table du joueur :

De 1 à 4, le joueur doit placer son village contre son bord de table dans le secteur choisi

De 5 à 6, il le place à plus de 2 UD de tous les bords de table.

Embuscade

 

Q

: Au moment de placer une embuscade, on s’aperçoit que certaines unités ne peuvent pas être déployées

complètement à couvert ou bien que les unités n’ont pas le droit d’être en embuscade (par exemple des HI dans un

champ).Comment résoudre cette situation ?

 

R

: Les unités qui ne peuvent pas être placées en embuscade sont placées le long du bord de table du

joueur au choix de son adversaire. En tournoi, cest l’arbitre qui replacera les unités. Il pourra aussi

considérer que les unités sont sorties de la table et décomptées du seuil de démoralisation de larmée.

 

Déploiement des corps

Q : Est-ce qu’un corps complètement en embuscade est considéré comme étant sur la table ? Peut-on alors le

déployer avant les corps qui sont visibles ?

R : Non. On doit déployer en premier les corps dont tout ou partie des unités sont visibles sur la table.

Une fois toutes les unités posées sur la table, on annonce à son adversaire que le déploiement est terminé. Le joueur peut préciser à son partenaire que certaines unités ne sont pas visibles sans préciser si elles sont en embuscade et/ou en marche de flanc. Cela évite au partenaire d’avoir à calculer de tête le budget total de l’armée pour vérifier si tout est visible ou pas.

Steppes

Q

: Si le défenseur en Steppes prend 5 éléments de terrain, il n’en reste plus qu’un seul alors que l’attaquant doit

en

prendre minimum deux. Que se passe-t-il alors ?

R

: L’attaquant prend le dernier élément restant et peut faire 3 tentatives de contrôle du terrain.

Marche de flanc

Q

: Quand une marche de flanc rentre sur la table, est-ce qu’on est obligé de faire rentrer toutes les unités ?

R

: Oui. Lorsqu’une marche de flanc rentre sur la table, le joueur ne peut pas volontairement laisser des

unités hors de table sauf s’il n’a pas assez de PC pour tout commander. Les unités qui ne rentrent pas sont considérées comme perdues (1 point de démo chaque).

Placement du camp

 

Q

: Peut

on placer

un camp de telle façon qu’il ne soit pas accessible : par exemple derrière un terrain

infranchissable en forme de demi-lune dont les deux extrémités touchent le bord de la table ?

 

R

: Non, un tel type de placement est abusif. Le camp doit être relié au reste de la table par un passage de

terrain clair d’au moins une UD de large.

 

11

FAQ L’Art de la Guerre 2 ème Edition

BUDGET

Artillerie lourde

Version du 16-04-2013

Q

: Dans le tableau p74, il est indiqué « -2 si pas de tir ». Qu’est-ce que cela signifie ?

R

: C’est une coquille, ne pas en tenir compte.

REGLES OPTIONNELLES

Grandes batailles

Le budget indiqué dans le texte pour les généraux et le camp est erroné. Il faut se référer au tableau page 74 et multiplier les valeurs par 1,5 (jeu en 300 pts) ou par 2 (jeu en 400 pts).

LISTES D’ARMEES

Remplacer X par Y

Q : Dans la liste 86 - Romains Bas Empire pour l'Armée de ouest, on peut remplacer des Equites par des

Clibanarii :

Les Equites

2-6

Les Clibanarii

0-2

Est ce que les 2 Equites obligatoires peuvent être pris comme des Clibanarii ?

R : Oui

Alliés inclus dans les listes

Q

: Que signifie un allié inclus dans la liste ?

R

: Un allié est le plus souvent issu d'une autre liste d’armée. Cependant dans certains cas, l'allié n'a pas

de liste propre. La liste des troupes disponibles pour l'allié est alors indiquée dans un tableau directement sous la liste principale. Voir par exemple les listes 36, 37, 49, 62, 64, 67, 72 ou 78.

Fortifications d’un allié

Q

: Peut-on cumuler les fortifications de la liste principale avec celles de l’allié ?

R

: Oui on peut prendre la

moitié des fortifications dans la liste d'un allié. Cependant le camp fortifié

n’est pas autorisé.

63

Thraces

 

Q

: Pourquoi les Thraces n’ont pas droit à un allié Grec ?

 

R

: C’est un oubli dans la liste. On peut prendre un allié Grec classique avec les Thraces entre 400 et 357

av. JC

 

76 - Scythes

Q : La liste 9 Empire Assyrien et Sargonides se termine en 609 av JC et peut avoir un allié Scythe. Or la liste

Scythe débute en 550 av JC. Comment cela est-il possible ?

R : Il faut faire débuter la liste Scythes en 750 av JC pour être cohérent avec les autres listes qui les ont

comme alliés.

Q

: Peut-on prendre un allié Thrace ou Grec avec l’option Saka de la liste ?

R

: Non, seul l’allié Indien est autorisé avec l’option Saka.

 

77 Sarmates

Q

: Quels alliés peut-on prendre si on choisi l’option Roxolans ?

R

: Seulement l’allié Scythe.

12

FAQ L’Art de la Guerre 2 ème Edition

Version du 16-04-2013

82

Romains Triumvirat

 

Q

: Pourquoi l’éléphant n’est-il autorisé qu’avec Claude en 43 av JC ?

 

R

: Il y a une erreur dans la liste. L’éléphant peut être utilisé à n’importe quelle date dans la liste, sauf si

l’allié Numide est choisi. Dans ce cas seul l’éléphant de l’allié Numide est autorisé.

 

83

Romains Haut Empire

 

Q

: Peut-on utiliser un éléphant avec l’Empereur Claude en 43 ap JC ?

 

R

: Oui. L’option de Claude a été mise par erreur dans la liste précédente. Il faut donc ajouter une ligne

dans cette liste :

 

Seulement Claude en 43 ap JC

10
10
0-1
0-1

Eléphant médiocre

 

90 - Germains

Q

: Peut on prendre des types de troupes différents si faisant partie de tribus différentes ?

R

: Non. Tous les guerriers doivent être pris du même type et de la même qualité.

124

Emishi

 

Q

: Peut-on inclure un général après 700 ?

 

R

: Oui, il y a un oubli dans la liste. Des généraux peuvent être inclus dans la cavalerie légère ou

moyenne après 700 ap JC.

 

128 : Byzantins Nicéphoriens

Q

: La garde Varègue est elle autorisée avant 1042 ?

R

: En 988 Vladimir Ier envoie 6000 Varègues à sa sœur comme gardes pour son mariage. On peut donc

autoriser les Varègues à partir de cette date.

204 - Hongrois féodaux

Q

: A partir de quelle date peut-on prendre les chevaliers mercenaires Allemands ou Italiens ?

R

: Cette option n’est possible qu’à partir de 1150 ap JC

206 Russes féodaux

Q

: A partir de quelle date peut-on prendre les chevaliers Allemands ou Polonais ?

R

: Seulement à partir de 1150 ap JC

234 - Ordonnance Française

Q

: Est-il possible d’inclure un général dans une unité de Gendarmes d’ordonnance ?

R

: Oui, il y a une petite erreur dans la liste. Un général peut être inclus dans une unité de gendarmes

montés ou à pied avant 1466.

248 Compagnie Catalane

 

Q

: Pourquoi les Turcs après 1305 ne peuvent-ils pas être classés Cavalerie moyenne arc ?

 

R

: C’est en effet un oubli. Après 1305, les Turcs peuvent être classés Cavalerie légère arc ou Cavalerie

moyenne arc (maximum 4 unités à 9 pts). L’allié Alain ne peut pas être pris après 1305.

 
 

260

Sultanat de Delhi

 

Q

: Est-il possible d’inclure un général dans une unité de Cavaliers Rajpoutes ?

 

R

: Il y a un oubli dans cette liste. Un sous-général peut être inclus dans une unité de cavaliers Rajpoutes

mais il est dans ce cas forcément non fiable (comme un général allié).

 

13