Vous êtes sur la page 1sur 25

SEMESTRIEL

MARCHE BOURSIER
La revue semestrielle au 30 juin 2009

Analyse et Recherche

 Notre vision  Notre Analyse

ANALYSE FOCUS
CHARTISTE DU VALEURS.19
MASI. 18

Contacts

Analyse & Recherche Conseil & Placement

Salwa Jorho Imane Rahli Mouhssine Bencheqroun Sanaa Zarif Mehdi Bensouda Mohamed Saad Eddebbagh
+212 5 22 43 98 34 +212 5 22 43 98 46 +212 5 22 43 98 51 +212 5 22 43 98 43 +212 5 22 43 98 44 +212 5 22 43 43 98
salwa.jorho@socgen.com Imane.rahli@socgen.com mouhcine.bencheqroun@socgen.com sanaa.zarif@socgen.com mehdi.bensouda@socgen.com mohamed-saad.eddebagh@socgen.com

i
SOMMAIRE

„ Synthèse Marché 3

„ Premier semestre : une évolution en quatre phases

„ Les secteurs qui ont boosté la tendance vers le haut

„ Des volumes de plus en plus faibles

„ Les plus fortes variations du premier semestre 2009

„ Contexte international 7

„ Infos marchés et secteurs 8

„ Conjoncture nationale

„ Opérations stratégiques

„ Opérations sur titre

„ Certifications

„ Résultats décalés de l’exercice 2008

„ Résultats au premier trimestre 2009

„ Programmes de rachat ratifiés au cours du premier semestre 2009

„ Emprunts obligataires

„ Autres émissions

„ Franchissement de seuil

„ Analyse chartiste du MASI et perspectives d’évolution du 2ème semestre 2009 18

„ Focus valeurs 19

„ La sélection Sogébourse 21

„ Annexes 22

„ Données fondamentales

„ Données techniques

„ Résultats annuels 2008

„ Lexique

„ Abréviations

ii
„ SYNTHESE MARCHE

Premier semestre 2009 : Une évolution en quatre phases

Evolution du MASI et du MADEX au 1er semestre 2009

Base 100

IV
III

Le MASI affiche une


II
performance en vert
à +5,5% au terme I
du premier semestre
2009…..

-14,37% + 20,12% -7,93% +11,40%

Janvier Février Mars Avril Mai Juin

La Bourse des Valeurs de Casablanca clôture ce 1er semestre 2009 sur des performances positives
pour ses indices de référence, le MASI et le MADEX. Durant ce semestre les valeurs cotées ont
affiché des progressions limitées, caractérisées par l’incertitude des investisseurs. L’évolution s’est
ainsi faite en quatre phases distinctes :

Phase de poursuite de la correction, qui a débuté mi-juillet 2008. La correction s’est intensifiée
en septembre 2008, plongeant les indicateurs dans le rouge sous les effets psychologiques de la
crise internationale. Du 1er au 08 janvier 2009, la bourse de Casablanca affiche une contre
performance de -14,37%, faisant ressortir le MASI à son plus bas niveau, soit 9 405,86 points.

Phase de rebond, avec l’approche de la publication des résultats, la place casablancaise reprend le
chemin de la hausse. Les anticipations des investisseurs ont soutenu la tendance jusqu’aux
premières publications. Le 25 février 2009, le MASI s’offre ainsi une performance de +20,12%, à
11 298,77 points, sur la période, lui permettant de basculer dans le vert (performance year-to-
date : +2,86%).

Phase de repli, les publications des résultats se succèdent, sans susciter l’intérêt des investisseurs.
Ainsi, l’indice phare chute durant toute cette période pour toucher le 1er Avril les 10 402,56 points,
soit une régression de -7,93%, faisant encore une fois passer l’indice dans le rouge avec une
performance year-to-date de -5,30%.

Phase de reprise graduelle du trend haussier entrecoupée de légères corrections : suite à


l’annonce des dividendes, un regain d’intérêt est observé sur les valeurs phares. Cet engouement
pour les dividendes permet au Moroccan All Shares Index de clôturer le semestre sur une note
positive. Il atteint les 11 588,55 points affichant ainsi une performance year-to-date de +5,5%.

Les secteurs qui ont boosté la tendance vers le haut

Principalement tiré par la valeur CTM qui a réalisé une surperformance year-to-date de 72,59%, en
Surperformance
croissance quasi permanente depuis le début de l’année, le secteur du transport affiche la plus forte
du transport…
hausse du premier semestre avec une performance de +55,88%. Suite à la publication des résultats
et à l’annonce de la distribution d’un dividende en hausse de 150% à 40 MAD par action au titre de
l’exercice 2008 (vs 16 MAD en 2007), la valeur du leader historique du transport au Maroc entame
un mouvement haussier.
3
En forte progression également le secteur des mines (+48,72%), malgré le contexte international
…des mines… incertain et le profit warning de MANAGEM, le secteur réalise des performances significatives. En
effet, la valeur CMT a clôturé le semestre sur une performance year-to-date de +59,72% compte
tenu de son assise financière solide et de son taux de rendement attrayant à 7,1% en 2008. Pour sa
part, MANAGEM boostée par les rumeurs -toutefois démenties- de cession d’une partie de ses actifs
dans sa filiale SMI a réalisé une performance au terme du premier semestre 2009 de +37,24%.

SOGÉBOURSE S OGEBOURSE - 55, Bd Abdelmoumen – Casablanca - Tél : (212) 022 43 98 40 – Fax : (212) 022 26 80 18
Dans le trio de tête, le secteur de l’électronique, exclusivement représenté par la Société NEXANS,
…de réalise une performance semestrielle de 47,02%. En effet, le titre, qui a plus ou moins stagné sur
l’électronique… les cinq premiers mois de l’année, a suscité un engouement de la part des investisseurs lors de
l’annonce de la mise en place d’un plan social (en Europe de l’Est, en Allemagne et au Canada), en
raison du « contexte économique difficile », le premier trimestre ayant été marqué par un fort repli
des ventes.

Evolution des secteurs au premier semestre 2009

Des volumes de plus en plus faibles

Evolution du Volume Marché Bloc vs Marché Central au premier semestre 2009

16 000

14 000
2 878
6 934

12 000
4 304

Le volume sur le
2 950

10 000
4 652

marché de bloc
MMAD

capitalise 37% du 8 000


684

volume global (vs 8% 6 000


en S1 2008)
7 767

7 464

7 200

4 000
6 331

4 812

4 825

2 000

-
Janvier Février Mars Avril Mai Juin

Volume Marché C entral Volume Marché de Blocs

Source: Sogébourse

Le volume transactionnel sur le marché boursier marocain à l’issue du premier semestre 2009
totalise 60,8 Md MAD, en régression de 34% par rapport à la même période en 2008. Ce recul
s’explique par le climat d’attentisme et d’indécision qui a régné sur la place boursière tout au long
4
du premier semestre 2009. Sans réelle surprise dans un contexte de marché difficile, le premier
semestre 2009 n’a enregistré aucune introduction en bourse sur le marché boursier marocain.
Pour sa part, le volume quotidien moyen (VQM) pour ce premier semestre sur les deux marchés
s’est fixé à 486 MMAD, contre une moyenne de 824 MMAD en 2008.

SOGÉBOURSE S OGEBOURSE - 55, Bd Abdelmoumen – Casablanca - Tél : (212) 022 43 98 40 – Fax : (212) 022 26 80 18
Concernant le marché central, le flux transactionnel s’est déprécié de 54% par rapport au premier
semestre 2008, s’établissant à 38,4 Md MAD. Notons que le flux transactionnel sur le marché
central a connu une reprise en fin de période avec un volume enregistré pour le seul mois de juin de
7,2 Md MAD, en hausse par rapport à la moyenne des volumes échangés pour ce premier semestre.
Le mois de janvier 2009 reste toutefois le plus animé avec un pic enregistré de 7,7 Md MAD.

Evolution du Volume Marché Central S1 2009 vs. S1 2008

17 642

17 536
20 000

14 685
18 000
16 000

12 450

10 805

10 837
Signe classique d’un 14 000

marché en phase 12 000

7 767
d’attentisme : volumes

7 464

7 200
10 000

6 331
d’échange faibles… 8 000

4 812

4 825
6 000
4 000
2 000
0
Janvier Février Mars Avril Mai Juin

2009 2008

Source: Sogébourse

De son côté, le volume sur le marché de bloc a en revanche enregistré une hausse de 177% pour
s’afficher à 22 Md MAD. L’essentiel du chiffre d’affaires sur le marché de gré à gré, soit 5 Md MAD
(23,5%), a été enregistré sur la valeur BMCE suite, entre autres, à l’acquisition par le groupe CM-
CIC de 4,9% supplémentaires du capital de BMCE Bank, soit au total plus de 7,7 millions d’actions
au prix unitaire de 290 MAD, ramenant ainsi sa participation à 19,94%. Le deuxième plus important
bloc a été enregistré sur la valeur CGI (reclassement), avec un volume de 3,7 Md MAD, soit
840 000 titres échangés (4,6% du capital) au prix unitaire de 2 226 MAD.
Le reste porte essentiellement sur les titres : CDM (11%), ATTIJARIWAFA BANK (6%), et ONA
(3%). Notons par ailleurs que les opérations d’allers-retours durant le mois de juin résultent
principalement du rééquilibrage du portefeuille bourse, habituel, en fin de semestre.

Par valeur, le marché central, représentant 63% des échanges globaux, a été animé à plus de
43% par les valeurs ADDOHA, MAROC TELECOM, et ATTIJARIWAFA BANK.

Les 10 principaux volumes - Marché Central - au premier semestre 2009

B CP

A LLIA NCES
ONA
CGI

B M CE B A NK

A TTIJA RIWA FA B A NK

IA M
A DDOHA

0 1000 2000 3000 4000 5000 6000 7000 8000 9000

MMAD
Source: Sogébourse

SOGÉBOURSE S OGEBOURSE - 55, Bd Abdelmoumen – Casablanca - Tél : (212) 022 43 98 40 – Fax : (212) 022 26 80 18
Les plus fortes variations du premier semestre 2009

Plus de la moitié des valeurs cotées ont affiché des variations positives au terme du premier
semestre 2009 dont 26 valeurs avec des performances à deux chiffres.

Les plus fortes variations annuelles au premier semestre 2009

C IMAR -34%
AUTONEJMA -31%
ZELLIDJA -30%
SOFAC C REDIT -18%
OULMES -18%
46 valeurs en PROMOPHARM -16%
BMC I -14%
hausse vs. 30 NEXANS MAROC 47%
valeurs en baisse C OLORADO 50%
MAROC LEASING 55%
C MT 60%
SMI 61%
ALM MAROC 66%
C TM 73%

-40% -20% 0% 20% 40% 60% 80%

Source: Sogébourse

En haut du podium, CTM a enregistré la plus forte hausse de ce premier semestre avec une
croissance de son cours de 72,59% à 340 MAD. En deuxième position, ALUMINIUM DU MAROC a
signé un bond de 66%. Cette croissance est principalement imputable à l’amélioration significative
de ses résultats financiers, qui affichent au terme de l’année une progression de 64% de son
résultat net à 56 MMAD, ce qui induit le versement d’un dividende important (85 MAD en 2008 vs
50 MAD en 2007). Au cours du 30 juin 2009, ALIMINIUM DU MAROC traite à 17,7x ses bénéfices
2009e, un niveau supérieur au P/E du secteur qui ressort à 11,4x.

De son côté, la filiale du groupe MANAGEM –SMI- affiche la troisième plus forte hausse, soit une
performance de 61% après avoir atteint son cours historique le plus haut depuis mars 2006 à 1 019
MAD soit une hausse de 128% pour ensuite s’effondrer, accusant une baisse de 30% en quelques
séances suite au démenti officiel d’une éventuelle cession de SMI par MANAGEM.

A l’opposé de la tendance actuelle, CIMENTS DU MAROC a enregistré la plus forte baisse du


semestre, avec une contre performance de -33,75% à 1 325 MAD. En effet, en raison de la
saturation de sa capacité de production le groupe n’a pu afficher de brillants résultats sur l’année
2008, il n’a alors pu profiter du dynamisme du secteur, le chiffre d’affaires du groupe s’est tout de
même apprécié de 13,6% à 2 703,8 MMAD.

De façon plus générale, les valeurs qui se sont inscrites dans la tendance inverse du marché sont en
particulier les petites capitalisations et les valeurs très peu liquides. Cependant, notons la présence
d’une grande capitalisation dans les derniers du classement, à savoir CGI qui accuse une baisse de
-11,11% à 2 000 MAD, et ce compte tenu de sa relative cherté (P/E 2009e: 40,9%), par rapport
aux autres valeurs du marché marocain. Les craintes de retombées de la crise internationale sur le
marché marocain poussent les investisseurs à adopter, pour la plupart, un horizon court terme.

SOGÉBOURSE S OGEBOURSE - 55, Bd Abdelmoumen – Casablanca - Tél : (212) 022 43 98 40 – Fax : (212) 022 26 80 18
„ Contexte international

Indices Au 30/06/2009 Perf. 2009


CAC 40 3 140.44 -2.41%
DAX 30 4 808.64 -0.03%
Des marchés DOW JONES 30 8 447.0 -3.75%
internationaux qui NASDAQ 1 835.00 +16.36%
affichent quelques HANG SENG 18 378.73 +27.74%
lueurs d’espoir… NIKKEI 9 958.44 +12.40%
MASI 11 588.55 +5.5%
CASE 30-EGYPTE 5 702.87 +24.06%
INDICE JORDANIE 2 735.2 -0.52%
TUNIS SE INDEX 3 677.46 +30,66%
Source: Sogébourse

Les marchés internationaux clôturent le premier semestre 2009 sur des performances mitigées dans
un climat lourdement impacté par la poursuite de la récession.

Au niveau macroéconomique, la récession s’est généralisée dans plusieurs pays développés durant
ce premier semestre 2009, comme en atteste la baisse des principaux indicateurs d’activité. Côté
Européen, les échanges de l'UE, avec ses principaux partenaires, ont enregistré une baisse sensible
au cours des deux premiers mois de l’année. Ainsi, les exportations de l'UE vers les Etats-Unis ont
chuté de 24% au cours de cette période. Selon ces estimations, la balance du commerce extérieur
du bloc des 27 pays de l’Union a accusé en mars un déficit de 9,5 milliards d'euros contre un déficit
de 19,6 milliards d'euros l'année précédente. L'économie japonaise a, quant à elle, enregistré une
récession record de 4% sur les trois premiers mois de l'année. Sur un an, la contraction du PIB
dépasse les 15%. La chute est moins importante que ce que craignaient les économistes, mais elle
n'en reste pas moins historique.

Le paysage bancaire international a connu de profondes mutations depuis le mois de janvier. Aux
Etats-Unis, les banques: Bank of America, Wells Fargo et PNC ont annoncé l'acquisition de leurs
concurrentes respectives Merrill Lynch, Wachovia et National City, marquant l'une des plus
soudaines recompositions du paysage bancaire qu'ait jamais connue le pays. En Mars 2009, BNP
Paribas boucle la reprise de Fortis Banque pour 10,4 milliards d'euros. La banque française prendra
75 % de Fortis Banque, qui à son tour acquerra 25% des activités bancassurance de BNP Paribas.

Dans ce contexte incertain, les marchés actions offrent tout de même des opportunités à long terme
satisfaisantes après avoir atteint de bas niveaux historiques. A Paris, après un exercice 2008
marqué par la crise (-42,7%), l’indice parisien ressort avec une contre performance de -2,41% à
3 140,44 points au terme de ce premier semestre 2009, finissant ainsi à un des niveaux les plus bas
depuis 2002. Le DAX en Allemagne stagne avec une variation de -0,03% à 4 808,64 points. Quant à
la place New Yorkaise, elle a connu de fortes hausses annonçant une reprise des marchés. Ainsi, au
terme de ce premier semestre 2009, le NASDAQ a enregistré 16,36% à 1 835 points. La reprise
concerne également le NIKKEI japonais qui a connu une hausse de 12,40% et le HANG SENG une
amélioration de 27,74%. Dans le même sillage, la place casablancaise a connu une évolution
positive de son indice MASI, enregistrant une performance de 5,5% par rapport à l’exercice
précédent.

-----------------------
-------------
------
--

SOGÉBOURSE S OGEBOURSE - 55, Bd Abdelmoumen – Casablanca - Tél : (212) 022 43 98 40 – Fax : (212) 022 26 80 18
„ Infos marchés et secteurs

CONJONCTURE :

BANK AL MAGHREB : Taux directeur maintenu à 3,25%


La banque centrale marocaine, Bank Al Maghreb (BAM), a décidé le 16 Juin 2009 de maintenir inchangé à
3,25% son taux directeur et a annoncé que l'inflation en glissement annuel avait atteint 2,6% en avril,
après avoir atteint 3,6% en mars, 3,8% en février et 4% en janvier. La croissance économique devrait se
situer entre 5 et 6%, un niveau comparable à celui de 2008, a également indiqué BAM à l'issue de la
réunion trimestrielle de son conseil.
Concernant le ralentissement de l'inflation, BAM a estimé qu'il reflète la poursuite de la détente des cours
mondiaux des produits de base, la baisse de la demande étrangère adressée au Maroc, en liaison avec la
détérioration de l'activité chez les principaux pays partenaires du Maroc et, dans une moindre mesure, le
ralentissement du rythme de progression de la demande intérieure".

TAUX DE CROISSANCE : Estimé à 5,3% en 2009 et 2,4% en 2010


Le taux de croissance de l'économie nationale devrait atteindre 5,3% en 2009 et 2,4% en 2010, après
Les effets de la crise 5,6% enregistré en 2008, estime le Haut Commissariat au Plan (HCP). Les activités non agricoles
internationale enregistreraient un rythme de croissance de l'ordre de 2,3%, le plus bas niveau de cette décennie, contre
commencent à se 5% en moyenne annuelle sur la période 2000-2008, au moment où la valeur ajoutée du secteur agricole
faire ressentir au devrait s'accroître de 25,2% au lieu de 16,6%, suite aux bons résultats de la campagne agricole 2008-
niveau national 2009, souligne le HCP, qui a publié une note sur les perspectives économiques nationales en 2009 et
2010. Selon l’organisme, la croissance du PIB continuerait d'être tirée en 2009 par la demande intérieure,
qui malgré son ralentissement, augmenterait de 5,9% en volume au lieu de 10% en 2008, ainsi que par la
maîtrise de la hausse des prix, qui ne dépasserait pas 2,5% au lieu de 5,9%.

PRODUCTION INDUSTRIELLE : En recul au premier trimestre 2009


Au cours du premier trimestre 2009, l’indice de la production des industries manufacturières a fléchi de
1,6% par rapport à la même période en 2008, impacté principalement par la baisse (i) de la production de
l’industrie du raffinage de pétrole (-25,9%), (ii) les machines et équipements (-11,5%), (iii) l’industrie
automobile (-9,5%).

INFLATION : Baisse de 1,3% en mai 2009


L’inflation, basée sur l’Indice du Coût de la Vie (ICV), ressort aujourd’hui à un niveau de 2,9%, selon le
Haut Commissariat au Plan (HCP). Il faut noter que le taux se trouvait encore à 3,56% à fin Avril 2009.
Sur ces 5 premiers mois, ce sont les produits alimentaires qui enregistrent la plus forte hausse à 4,4% par
rapport à la même période l’an passé. Les produits non alimentaires ont augmenté de 1,7%.

OPERATIONS STRATEGIQUES

BANQUES

ATTIJARIWAFA BANK : Effectue un partenariat stratégique avec Vision 3


Attijariwafa Bank et Vision3 (alliance stratégique entre Gulf Finance House, Ithmaar Bank et Abu Dhabi
Investment House) ont conclu une joint-venture visant à établir au Maroc une banque d'investissement
spécialisée dans l'alimentation et l'agriculture. La nouvelle banque offrira des solutions financières à des
projets de développement agricole au Maroc, dans l'Afrique du Nord et Sub-saharienne, la Méditerranée et
l'ensemble de la région Mena. Les produits concerneront la gestion d'actifs, le capital investissement et
l'engagement de prise de participation, la syndication, les fusions et acquisitions, ainsi que le
développement de projets plus vastes.

…Crée une filiale en Tunisie


Attijariwafa Bank Tunisie a créé, début juin 2009, une filiale dans l’immobilier baptisée « Attijari
Immobilière ». La nouvelle entité, d’un capital de 150 000 dinars, limitera son activité d’acquisition de
biens immeubles objets d’hypothèques au profit de sa maison mère dans le cadre d’opérations de
recouvrement de créances.

…Lance la bancarisation low income


AWB a lancé en Mars 2009 une offre destinée aux revenus modestes, population souvent exclue du circuit
bancaire classique. Cette offre a pour objectif la démocratisation de l’accès aux services et produits
bancaires. Ce produit baptisé « Hssab Bikhir », prend la forme d’un compte bancaire sans chéquier, non
rémunéré, adossé à des produits monétiques de base permettant l’accès à des offres de financement.
Pour son déploiement, la banque s’appuie essentiellement sur le réseau Wafacash dont les agences,
présentes dans le milieu rural et les quartiers populaires, sont considérées plus accessibles et moins
intimidantes.
8
BMCE BANK : Détail de la cession de la participation du CIC
Dans un communiqué de presse du 05 Janvier 2009, la BMCE Bank a informé le public que le Crédit
Industriel et Commercial (CIC), filiale du Crédit Mutuel France, dans le cadre d’un reclassement de ses
participations et de ses actifs, a procédé au transfert de sa participation de 15% dans le capital de la
BMCE Bank à son actionnaire majoritaire, la Banque Fédérative du Crédit Mutuel (BFCM). Dans le même
communiqué, la BMCE Bank et le groupe CM-CIC réaffirment les dimensions industrielles de l’accord signé
en 2004. De plus, le Jeudi 5 Février 2009, le groupe CM-CIC a procédé, à travers la banque fédérative du

SOGÉBOURSE S OGEBOURSE - 55, Bd Abdelmoumen – Casablanca - Tél : (212) 022 43 98 40 – Fax : (212) 022 26 80 18
crédit mutuel –BFCM-, sa holding, à l’acquisition de 4,9% de parts supplémentaires de capital de BMCE
Bank, soit au total plus de 7,7 millions d’actions au prix unitaire de 290 MAD. Ainsi, sa participation dans
le capital de cet établissement est passée de 15,05% à 19,94%. Cette opération, qui a reçu l’accord des
autorités monétaires et réglementaires, représente un investissement global de 2,26 Md MAD.

…Lance un nouveau produit à destination de la classe moyenne


La BMCE a signé, en Avril, une convention avec la FNPI (Fédération Nationale des Promoteurs
Immobiliers), qui vise le développement de l’offre des projets immobiliers pour la classe moyenne, à
travers l’accompagnement des prometteurs et la promotion du produit SALAF DAMANE ASSAKANE. Le
produit finance les logements principaux, d’une valeur maximale de 800.000 MAD et cela pour une durée
de 25 ans. La BMCE peut financer jusqu’à 100% du montant de l’acquisition et l’acquéreur a la possibilité
de bénéficier d’un différé pouvant s’étendre jusqu’à 6 mois, pour l’acquisition, et 24 mois pour la
construction.

… S’engage dans le microcrédit


Le 3 avril 2008, une convention de partenariat pour l’octroi de microcrédits au profit des populations
défavorisées a été signée par la fondation BMCE Bank, la Caja de Ahorro del Mediterraneo et l’association
Tawada. Ce partenariat a pour objectif de développer un programme d’introduction du microcrédit dans
les régions isolées et défavorisées du monde rural. Cette initiative s’inscrit dans le programme
Medersat.com qui vise à lutter contre la pauvreté en milieu rural en créant des activités génératrices de
revenus permettant aux communautés avoisinantes d’améliorer leurs conditions de vie. Depuis sa
création, la fondation BMCE Bank a investi un montant total de 315 MMAD grâce aux fonds propres de la
BMCE Bank, notamment dans des opérations d’alphabétisation d’adultes, de sensibilisation à l’hygiène et
aux techniques agricoles.

BANQUE POPULAIRE : Partenariat Stratégique concrétisé avec l’OCP


En janvier, le Ministre de l’Economie et des Finances a procédé à la signature d’un protocole d’accord
entre le Président Directeur Général de l’OCP et le Président Directeur Général de la BCP, qui consacre le
partenariat stratégique entre les deux groupes publics. Cette opération, portant sur la transformation de
l’OCP en société anonyme promulguée le 26 février 2008, prévoit l’ouverture du capital de la société tout
en préservant son contrôle majoritaire par l’Etat. L’investissement de 5 Md MAD a pris la forme d’une
augmentation de capital de l’OCP à l’issue de laquelle la BCP a reçu une participation de 5,88 %. Il a été
conclu sur la base d’une valeur d’entreprise de l’OCP de 100 milliards de dirhams. La BCP dispose d’un
siège au conseil d’administration de l’OCP et d’une représentation dans les comités clés. Parallèlement,
l’OCP a pris une participation dans le capital de la BCP correspondant à un investissement d’un milliard de
dirhams, marquant la volonté des deux groupes de créer une synergie forte de leurs activités et un
partenariat stratégique sur le long terme. Celle-ci a pris la forme d’une augmentation de capital de la BCP
de 6,6 %. L’OCP dispose également d’un siège au conseil d’administration de la BCP et d’une
représentation dans les principaux comités.

…Fusion de la fondation Banque Populaire microcrédit et Zakoura microcrédit


La fondation Zakoura microcrédit et la fondation Banque Populaire microcrédit, deux acteurs majeurs du
microcrédit au Maroc, ont procédé le 5 Mai 2009 à la signature d’un protocole d’accord fixant les modalités
de la fusion des deux fondations. Cette opération stratégique devra aboutir au transfert de l’intégralité de
l’activité de la fondation Zakoura microcrédit et la fondation Banque Populaire microcrédit qui prendra la
dénomination « Fondation Zakoura Chaabi pour le Microcrédit ». Notons que la nouvelle entité compte un
total de prêts débloqués de plus de 14 Md MAD, un encours de crédit de 2 Md MAD et plus de 532 000
clients.

BMCI : Accord de coopération avec Paribas Securities Services


Paribas Securities Services a conclu un accord de coopération avec la BMCI courant Mai 2009, pour
pouvoir proposer à la clientèle internationale de la banque des services locaux de compensation et de
conservation, ainsi que des services trust destinés aux entreprises internationales au Maroc, a annoncé
lundi BNP Paribas. L'accord est entré en vigueur le 1er juillet 2009.

ASSURANCES

…Fusion de CNIA & Es Saada


Les deux compagnies d'assurances, du groupe «Saham», CNIA et Es Saada, ont réalisé en juin dernier
leur fusion pour devenir une seule entité appelée «CNIA-Saada Assurance».
La fusion de ces deux compagnies a été réalisée après l'élaboration d'un planning et d'un cahier des
charges stricts respectant les standards internationaux en matière d'intégration, ont précisé les
responsables des deux sociétés lors d'une conférence de presse tenue le même jour.
Entamée depuis un an, cette fusion a pour objectif de poursuivre le rapprochement des services de
l'assurance des clients (particuliers et entreprises) et répondre à leurs préoccupations. La conjugaison des
forces des deux compagnies est censée conférer à la nouvelle entité tous les atouts nécessaires pour
envisager l'avenir avec encore plus de professionnalisme et de sérénité, souligne un communiqué de
presse. Avec 13,7% des parts de marché, «CNIA- Saada Assurance » occupe la 4e position à l'échelle
9
nationale. Elle est le premier assureur «automobile» et le premier assureur «santé» privé du royaume.

ATLANTA : Signature d’un partenariat avec l’américain Aetna


L’assureur Atlanta a lancé la commercialisation de son produit « santé premium international », en
partenariat avec Aetna, le géant américain de l’assurance médicale internationale. Le souscripteur
bénéficie d’une couverture des soins au Maroc et à l’étranger. Rappelons qu’Aetna est une compagnie
d’assurance américaine et un des leaders mondiaux de l’assurance santé.

SOGÉBOURSE S OGEBOURSE - 55, Bd Abdelmoumen – Casablanca - Tél : (212) 022 43 98 40 – Fax : (212) 022 26 80 18
SOCIETES DE FINANCEMENT

CHAABI LEASING/MAROC LEASING: Fusion-absorption


Le protocole d’accord a été signé fin avril, l’opération consiste en une fusion-absorption des deux filiales,
par augmentation de capital de Maroc Leasing réservée à la BCP (qui détient 100% du capital de Chaâbi
leasing, après le rachat des 10 % qui étaient détenus par Natixis Lease). L’objectif est de permettre à la
structure commune d’atteindre plus de 24% de part de marché. La transaction s’est faite sur la base d’une
parité d’échange de 11 actions Chaâbi Leasing pour 13 actions Maroc leasing. Au terme de la
recapitalisation, la Banque Populaire aura 42,6% des parts et la CDG en détiendra 40,8%.

HOLDING

DELTA HOLDING: Sécurisation de l’autoroute MARRAKECH-AGADIR


En mai 2009, la société AIC, filiale de DELTA HOLDING, a été mandatée par Autoroutes du Maroc pour la
fourniture et la mise en place de dispositifs de sécurité de tronçons de l’autoroute MARRAKECH-AGADIR,
pour un montant global de 155 MMAD. Pour rappel, AIC est spécialisée dans la conception, la réalisation et
la maintenance de la signalisation et des équipements routiers.

IMMOBILIER

ALLIANCES : Investissements dans le BTP


Le Groupe Alliances a acquis en Mai 2009 69% du Capital de EMT et 69% de SOMADIAZ aux côtés de
Moroccan Infrastructure Fund qui acquiert pour sa part 26% du capital des deux entreprises.
EMT figure parmi les leaders marocains du secteur du BTP, en étant notamment l’une des trois seules
entreprises agréées par la direction de l’hydraulique pour construire des barrages.
SOMADIAZ est quant à elle, leader marocain dans le levage, les transports spéciaux et la location de
matériel de BTP. Le groupement dispose d’un parc matériel de plus de 1 000 engins.
Ces acquisitions par le Groupe Alliances s’inscrivent dans la droite lignée de la stratégie d’intégration
opérée depuis plusieurs années.

…Investissement dans la nouvelle zone touristique intégrée de Tifnit


Le groupe Alliances a été retenu en tant qu’investisseur pour l’aménagement et le développement de la
nouvelle zone touristique de Tifnit à 30 Km d’Agadir. Ce programme de 200 hectares comprend des
composantes hôtelières (2000 lits) et résidentielles, des commerces, ainsi que des équipements culturels,
d’animation et de loisirs. Le montant global de cet investissement est de 2,5 Md MAD sur une période de 6
ans.

PETROLE CHIMIE GAZ

AFRIQUIA GAZ : Acquisition de la société NATIONAL GAZ


Le 12 février 2009, AFRIQUIA GAZ, filiale d’AKWA GROUP, a acquis auprès de REPSOL BUTANO 100% de
la SOCIETE NATIONAL GAZ, sise à Oujda, spécialisée dans la distribution de bouteille de gaz butane.
Leader marocain de distribution de GPL, AFRIQUIA GAZ est également présente au niveau des valeurs
gazières à savoir l’approvisionnement, le stockage et l’emplissage.

SNEP : Contrat avec Arkema


En janvier 2009, la Société Nationale d'Electrolyse et de Pétrochimie (SNEP), filiale du groupe marocain
YNNA, a fait le choix du procédé de fabrication d'Arkema pour son unité de production de PVC implantée à
Mohammedia. Le choix s'est porté sur le procédé d'Arkema en raison de sa longue expérience dans la
production de PVC et de la réputation de sa technologie exclusive qui offre la garantie de disposer d'un
outil de production moderne, compétitif et capable de produire tous les grades standards de PVC avec une
qualité constante. Cet accord de cession de licence comprend l'exploitation de la technologie Arkema,
l'ingénierie de base et l'assistance technique pour le démarrage de l'unité.

SAMIR : Mise en service de la nouvelle raffinerie


La raffinerie de Mohammedia a lancé en Mai 2009 le processus de démarrage de ses nouvelles
installations. Ces investissements, de plus de 9,2 Md MAD, portent « sur les technologies les plus
modernes et des procédés de raffinage aux standards internationaux ». La production du gasoil 50ppm se
fera en 2 temps. Fin Mai, le raffineur est, d’ores et déjà, passé par la phase pilote de production de ce
carburant à faible teneur en soufre. Quant à la 2nde étape de production, elle devrait démarrer en Août
2009, date à laquelle le projet sera opérationnel à 100%.

COLORADO : Démarrage d’une nouvelle usine


Colorado a procédé en mai 2009 au démarrage de sa nouvelle usine à Dar Bouâzza, près de Casablanca,
d’une capacité de 100.000 tonnes par an. Cette nouvelle usine permettra au fabricant de réunir à moyen
terme ses installations sur un seul site. Ce site a nécessité un investissement de 50 MMAD (hors terrain)
financé à 50% par fonds propres.
10

SOGÉBOURSE S OGEBOURSE - 55, Bd Abdelmoumen – Casablanca - Tél : (212) 022 43 98 40 – Fax : (212) 022 26 80 18
BTP

CIMENT : Chiffres clés


Pour les quatre premiers mois de l’année 2009, les ventes de ciment ont enregistré une baisse de 1,6%
par rapport au volume réalisé à la même période de l’année précédente. Pour le seul mois d’avril, les
ventes cumulées de ciment ont atteint 1,3 million de tonnes, soit une légère hausse de 0,36%.
En Février 2009, les ventes de ciment ont été estimées à 1 097 784 tonnes, soit une baisse de 7,5% par
rapport au mois de Février de l’année précédente. Cette chute s’explique principalement par l’abondance
des précipitations en début d’année 2009, ce qui a engendré un ralentissement des chantiers de
construction et d’infrastructures engagés ainsi que le report du démarrage de chantiers programmés.
Comme en 2008, le ciment en sac constitue plus des deux tiers des ventes à 77%, contre seulement 23%
pour le ciment vendu en vrac. L’utilisation du ciment pour le négoce prend de plus en plus d’ampleur
puisque celui-ci passe de 67% de la totalité des ventes en Février 2008 à 73% en Février 2009, suivi par
le BTP et le BPE avec respectivement 11% et 10%. Enfin, les régions Ouest et Sud Centre du pays sont
celles où les ventes ont été maximales ; celles-ci ont atteint les 250 000 tonnes dans chacune des deux
régions, ce qui représente en somme 45% des ventes totales de ciment au Maroc.

SONASID : Acquisition d’une carrière


Le leader marocain de la sidérurgie a acquis en Mars 2009 une carrière d’un hectare pour l’enfouissement
en décharge des déchets de l’aciérie, qui génère 14 000 tonnes de poussières. SONASID affirme vouloir
agir dans le respect de l’environnement. Ainsi ses nouvelles stratégies sont principalement axées sur
l’économie d’énergie, le recyclage et le traitement des eaux, des sous produits et des déchets. A ce titre,
la compagnie a signé un accord avec Nareva Holding pour le développement d’un parc éolien de 50MW.
Une démarche qui vise à sécuriser l’approvisionnement en électricité dans un contexte en forte demande.
La mise en service du parc est prévue pour 2010.

ALUMINIUM : Nouveau site à Had Soualem


La société Industrie Marocaine d’Aluminium (IMALUM) a inauguré une nouvelle unité de production.
L’entreprise a choisi la région de Had Soualem pour implanter son nouveau site dédié à l’industrie de
l’aluminium. L’unité, qui s’étend sur une superficie de 57.000 m2, a nécessité un investissement de 400
MMAD.

INDUSTRIES

NEXANS MAROC: Nouvelle usine


Nexans Maroc, filiale du leader mondial des câbles et des systèmes de câblage a procédé, le 28 Mai
dernier, à l’inauguration officielle de sa nouvelle usine dédiée à la fabrication de transformateurs de
puissance et de distribution. La nouvelle entité qui a nécessité un investissement de 90 MMAD produira les
transformateurs de distribution et de puissance HT/MT. L’usine remplace l’ancienne unité basée à
Mohammedia, et abritera d’ici le 2ème semestre 2009 une autre usine dédiée à la fabrication de câbles
aéronautiques.

AGROALIMENTAIRE

LESIEUR : Cession de son pôle d’activité Maxi’s


En mars, la filiale du groupe ONA, LESIEUR CRISTAL, a cédé son pôle d’activité Maxi’s à Distra, une entité
du même secteur acquise par Mutandis (la société d’investissement dirigée par Adil Douiri). En
contrepartie, Lesieur Cristal détient 30% de Distra et a eu droit à un transfert de cash. La cession du pôle
« détergents » lève ainsi le voile sur la nouvelle orientation stratégique du groupe Lesieur, préférant
renforcer sa maîtrise de l’amont agricole.

CENTRALE LAITIERE : Un investissement de 120 MMAD


En Avril, Centrale Laitière, filiale laitière du groupe ONA, a investi 120 MMAD afin de renforcer la capacité
de production du site Fkih Bensaleh. Cet investissement permet d’atteindre une capacité de traitement de
1,1 million de litre de lait/jour, avec un rendement moyen par vache de 1 500 l/an contre 9 500 l/an en
Europe.

DISTRIBUTION

LABEL’VIE : Concrétisation du projet de fusion


Après avoir créé une filiale commune avec Carrefour et acquis les supermarchés Franprix, Label’ Vie
fusionne avec les sociétés supermarchés Souissi, les alcools réunis et Bab Zears commercial. Ce projet de
fusion a été entériné par l’Assemblée Générale des actionnaires du 15 Juin 2009, durant laquelle plusieurs
résolutions ont été adoptées à l’unanimité. Les actionnaires ont voté la distribution d’un dividende de
14,50 MAD par action.

STOKVIS : Création d’une nouvelle entité


11
Le groupe Stokvis et CIOA France ont créé en juin 2009 une entité « CIOA Maroc » qui propose une plate-
forme e-commerce dédiée aux PME/PMI. La société est une joint-venture entre les deux structures, où
Stokvis détient les deux tiers du capital, tandis que le tiers restant revient à l’opérateur français.

SOGÉBOURSE S OGEBOURSE - 55, Bd Abdelmoumen – Casablanca - Tél : (212) 022 43 98 40 – Fax : (212) 022 26 80 18
NTI

MATEL : Nouvelle filiale créée


MATEL PC Market s’est associé à Best’ware (filiale du groupe SCH-international) et a créé B’ware Maroc,
société dédiée à la distribution des produits IBM au Maroc. Cette nouvelle entité permettra à Matel et
Best’ware de tirer profit des offres IBM (Power, Storage, Xséries, Software, RSS, ISS) et de saisir de
nouvelles opportunités pour développer leur business.

TELECOM

ANRT : Un premier trimestre plutôt satisfaisant


En Mars 2009, le nombre d’abonnés mobile a atteint 23 516 161, soit une croissance trimestrielle
d’environ 3,07%. En terme de parts de marché, IAM détient 62,21% du parc mobile, suivi de Medi
Telecom avec 35,57% et Wana Corporate avec seulement 2,22%.
En ce qui concerne la téléphonie fixe, le nombre d’abonnés s’est élevé à 3 093 054 en Mars 2009, mais la
croissance trimestrielle est vue à la baisse puisqu’elle n’est que de 3,41% à fin Mars 2009 contre 5,53%
un trimestre auparavant. Wana Corporate augmente ses parts de marché sur ce segment et reste leader
avec 58,07%, talonné par son concurrent IAM avec 41,69%, puis Medi Telecom qui pêne à s’imposer avec
seulement 0,24%.
Le parc Internet, quant à lui, continue dans sa progression et enregistre une croissance de 10,17%. Le
nombre d’abonnés passe de 757 453 en Décembre 2008 à 834 463 au 31Mars 2009. IAM perd environ 1%
de ses parts de marché estimées à 66,21% au début du second semestre 2009 au profit de Wana
corporate dont les parts représentent 25,96% de l’ensemble et Medi Telecom avec 7,51%. Les 0,32%
restants sont partagés entre d’autres opérateurs.
Notons par ailleurs que la cession de Wana d’une partie de son capital à l’opérateur saoudien « Zain » est
maintenant effective. Cette opération a été estimée à 3Md MAD et porte sur 35% du capital.

MAROC TELECOM : Participation dans le projet du câble sous marin


17 opérateurs télécoms dont France Télécom, Portugal Telecom, Maroc Telecom ou encore plusieurs
filiales de France Télécom en Afrique sont associés dans le projet du câble sous-marin ACE (Africa Coast to
Europe) qui sera prolongé jusqu’en Afrique du Sud. Ce câble, long de plus de 14 000 Km, sera
opérationnel en 2011, avec une capacité de 1,92 tetrabits par seconde, permettant une connectivité
internet entre la côte ouest africaine et l’Europe, l’Amérique et l’Asie.

…Mise en place de la fibre optique entre Laâyoune et Nouadhibou


L’opérateur Maroc Télécom a entamé la mise en place d’une ligne de fibre optique entre Laâyoune, Dakhla
et Nouadhibou, qui s’ajoute à celle qu’il a déjà réalisée entre cette ville et Nouakchott, prélude d’une
liaison qui raccordera le Maroc à une vaste zone allant de la Mauritanie, au Mali et au Burkina Faso.

…Nouveau programme d'investissements


Maroc Telecom a procédé le 22 mai 2009 à la signature de la troisième convention d'investissement avec
le Gouvernement du Royaume du Maroc. Maroc Telecom s'engage à réaliser un programme
d'investissements de 10,5 Md MAD sur les années 2009/2011. Ces investissements sont consacrés à
l'extension des infrastructures et à leur modernisation. Le groupe devra augmenter les capacités par
l'utilisation des technologies de nouvelles générations (NGN) et devra mettre en œuvre les services de
convergence aussi bien sur le fixe que sur le mobile afin d'offrir à la fois téléphonie illimitée, télévision et
internet haut débit. Maroc Telecom devra également augmenter les capacités internationales. Il devra
enfin réaliser des investissements pour la couverture des régions rurales et montagneuses. Maroc Telecom
a déjà réalisé, au titre des deux conventions précédentes (2003-2008), un programme d'investissements
de plus de 20 Md MAD.

…Classée parmi les 500 meilleures entreprises du monde


Maroc Telecom s’en tire avec les honneurs au niveau mondial. C’est ce qui ressort du «Classement des
500 meilleures entreprises au monde », publié par Financial Times. L’opérateur téléphonique historique
figure à la 312ème place, gagnant 70 places par rapport à 2008 et occupant ainsi la 3ème place en
Afrique, la 5ème du monde arabe et la 11ème place comme opérateur mobile dans le monde. Maroc
Telecom confirme son positionnement international au sein de l’élite des entreprises mondiales et met en
évidence les efforts conduits par cette entreprise pour développer sa dimension internationale.

WANA: Zain entre dans le capital


Dans le cadre du développement de Wana Telecom sur le marché marocain, le consortium, constitué pour
50% de l’opérateur Mobile Télécommunications Company « Zain » et pour 50% d’Al Ajial Investment Fund
Holding « Al Ajial », a investi 2,85 Md MAD dans Wana et détient désormais via cette opération 31% du
capital de la société (Mars 2009). Al Ajial est une société d’investissement ayant pour vocation de prendre
des participations à long terme dans les secteurs les plus dynamiques de l’économie marocaine. Zain est,
quant à lui, un opérateur koweitien de télécommunication présent dans 22 pays.

HOTELLERIE
12
RISMA : Investissement de 1,4 Md MAD
Un mémorandum d’entente signé le 17 mars 2009 à Marrakech, entre le ministère du Tourisme, le
président de Maghrebail (Groupe BMCE) et des représentants du Conseil de surveillance de Risma, a
abouti à une convention d’investissement. Ainsi, le groupe Risma s’engage à investir 1,4 Md MAD dans
une trentaine d’unités hôtelières d’une capacité totale de 6.000 lits.

SOGÉBOURSE S OGEBOURSE - 55, Bd Abdelmoumen – Casablanca - Tél : (212) 022 43 98 40 – Fax : (212) 022 26 80 18
CDG : Partenariat avec Pierre & Vacances
Un partenariat a été signé en mai 2009 entre la CDG et le groupe français Pierre & Vacances afin de
renforcer l’offre touristique et immobilière au Maroc. Cet investissement s’élève à 220 millions d’euros,
soit près de 2,5 Md MAD et servira à construire des résidences de tourisme et immobilières d’environ
15.000 lits et 3.000 maisons et appartements sur 5 ans. Pour ce qui est du montage institutionnel de
l’opération, le partenariat devrait se traduire par la création de deux entités.

OPERATIONS SUR TITRE

AUGMENTATION DE CAPITAL

BCP : Augmentation de capital réservé à l’OCP


Le CDVM a visé en date du 12 février 2009 une note d’information relative à l’augmentation de capital de
la Banque Centrale Populaire par apport en numéraire réservée à l’Office Chérifien des Phosphates.
L'augmentation de capital portait sur un total de 4 376 368 actions qui ont été émises au prix de 228,5
MAD par action, avec une prime d’émission : 118,5 MAD par action. Le montant global de l’opération s’est,
quant à lui, élevé à 1 Md MAD.

BMCI : Augmentation de capital par conversion des dividendes


Le CDVM a visé en date du 03 Juin 2009 une note d’information relative à l’augmentation de capital par
conversion des dividendes de l’exercice 2008 en actions, de la société BMCI. La souscription est réservée
aux actionnaires actuels de la BMCI. L'augmentation de capital portait sur un total de 623 968 actions qui
ont été émises à un prix de 720 MAD par action, avec une prime d’émission de 620 MAD par action.
Le montant global de l’opération s’est élevé à 449 256 960 MAD.

OFFRES PUBLIQUES D’ACHAT

FERTIMA : OPA obligatoire initiée par Charaf Corporation


Le CDVM a visé en date du 8 Mai 2009 la note d’information relative à l’offre publique d’achat obligatoire,
initiée par Charaf Corporation S.A, visant les actions Fertima S.A. Le nombre de titres visés s’élevait à
154 032 actions pour un prix de 330 MAD par action coupon attaché (soit 288 MAD par action coupon
détaché). Le montant global de l’opération s’est élevé à 44 361 216 MAD.
Suite à cette opération, le groupe CHARAF Corp. détient désormais 88,68% du capital de FERTIMA (contre
86,61% avant l’opération).

PAPELERA DE TETUAN : Offre Publique d’Achat


Le CDVM a déclaré recevable, le 22/02/2009, le projet d’offre publique d’achat sur les titres PAPELERA DE
TETUAN à l’initiative de la famille SEFRIOUI, Cellulose du Maroc et CDG Développement. Ce projet d’offre
publique d’achat visait les actions composant le flottant en bourse de Papelera de Tétouan, soit 141 246
actions représentant 5,47% du capital et des droits de vote de la société au prix unitaire de 166 MAD.

OFFRES PUBLIQUES DE RETRAIT

LA MAROCAINE VIE : Offre Publique de Retrait


Le CDVM a visé en date du 8 janvier 2009 la note d’information présentée par la Société Générale
Marocaine de Banques et SOGECAP (Groupe SOCIETE GENERALE), initiateurs de l’Offre Publique de Retrait
(OPR) des actions la Marocaine Vie.
Le Groupe SOCIETE GENERALE a proposé aux actionnaires minoritaires de racheter leurs actions La
Marocaine Vie au prix de 350 MAD. Dans le cadre de cette OPR, les initiateurs s’engagent à acquérir de
manière ferme et irrévocable la totalité des actions apportées par les actionnaires.
Suite à cette opération, la Bourse de Casablanca a procédé à la radiation de la valeur « LA MAROCAINE
VIE » de la cote, ainsi que de sa ligne secondaire le 22 Mai 2009.

CERTIFICATIONS

BRASSERIES DU MAROC : Certifié ISO 9001


Après un engagement sur plusieurs années, le GROUPE BRASSERIES DU MAROC a été certifié ISO 9001
version 2008 au cours du mois de Février 2009, sur l’ensemble de ses sites de production, pour son
système de qualité.

CGI : Certification ISO 9001


La Compagnie Générale Immobilière (CGI) a obtenu en début d’année 2009 la certification ISO 9001
version 2008. Cette action illustre la volonté de la CGI d’évoluer dans une démarche de progrès et de
mieux répondre aux attentes de ses clients et partenaires. Elle renforce ainsi son positionnement comme
operateur global sur des opérations de grande envergure dans le résidentiel.

13 COLORADO : 2 nouvelles certifications


Le producteur de peinture Colorado a annoncé en début d’année 2009 deux nouvelles certifications. La
première répond à la norme ISO 14001 V 2004 relative au management environnemental. La seconde
certification est relative à la santé et à la sécurité au travail à travers la norme OHSAS 18001 V 2007.

SOGÉBOURSE S OGEBOURSE - 55, Bd Abdelmoumen – Casablanca - Tél : (212) 022 43 98 40 – Fax : (212) 022 26 80 18
RESULTATS DECALES DE L’EXERCICE 2008

LGMC : Un chiffre d’affaires en baisse de 10,4%


Au terme de l’exercice 2008/2009, LGMC affiche des résultats en baisse. Le chiffre d’affaires s’établit à
363,6 MMAD, soit une régression de 10,4% par rapport à l’exercice précédent. Cette régression résulte
essentiellement de la baisse d’environ 5% des volumes vendus et de l’impact de la baisse des taux de
change des devises par rapport au dirham. Le chiffre d’affaires a été réalisé à 96,3% à l’export contre
95,7% l’exercice précédent. Le résultat net ressort en baisse à -8,8 MMAD contre 32 MMAD l’exercice
précédent.

CARTIER SAADA : Progression de 16% du Résultat Net


Au terme de l’exercice 2008/2009, la société Cartier Saada affiche un chiffre d’affaires de 76,9 MMAD en
progression de 11% par rapport à l’exercice précédent. Le résultat d’exploitation, quant à lui, s’établit à
8,7 MMAD en progression de 22% par rapport à l’année précédente. En ce qui concerne le résultat net,
celui-ci s’établit à 7 MMAD en hausse de 16%.

UNIMER : Hausse de 4,2% du Résultat Net


Dans un contexte marqué par une campagne de pêche tardive et irrégulière, UNIMER affiche des résultats
mitigés au terme de l’exercice 2008/2009. En effet, le chiffre d’affaires au 31 mars 2009 a enregistré une
légère baisse de 2,7%, passant de 294 MMAD à 286 MMAD. Le résultat d’exploitation, quant à lui, s’est
établi à 32,4 MMAD contre 33,2 MMAD l’exercice précédent. Le résultat net ressort ainsi à 30,3 MMAD, soit
une hausse de 4,2% par rapport à l’exercice précédent. Côté dividende, le Conseil d’Administration a
décidé de proposer à l’assemblée générale la distribution d’un dividende de 37 MAD par action.

IB MAROC : Léger recul du chiffre d’affaires de 1,3%


IB Maroc affiche au terme de l’année 2008/2009 des indicateurs financiers en contraction. En effet le
chiffre d’affaires s’est établi à 220,4 MMAD contre 223,3 MMAD l’exercice précédent, ce qui représente un
léger recul de 1,3%. Le résultat d’exploitation, quant à lui, s’est élevé à 24,3 MMAD, accusant une baisse
de 10% et réduisant la marge opérationnelle d’un point à 11%. Impacté par des pertes de change et des
charges financières plus importantes, le résultat financier creuse davantage son déficit à -4 MMAD, contre
-1,5 MMAD l’année précédente. Par contre, le résultat net a enregistré une hausse de 2,5%, s’établissant
à 14,4 MMAD. La marge nette passe ainsi de 6,3% pour l’exercice 2007/2008 à 6,5% pour 2008/2009.
Par ailleurs, le Conseil d’Administration a décidé de soumettre à la prochaine Assemblée Générale
Ordinaire une proposition de distribution d’un dividende de 30 MAD par action, soit un payout de 87%.

RESULTATS AU PREMIER TRIMESTRE 2009

ONA : Un chiffre d’affaires en progression de 4,6%


Au terme du premier trimestre 2009, le holding ONA affiche un chiffre d’affaires groupe en progression de
4,6% par rapport à la même période en 2008 à 8 767,8 MMAD. Par secteur d’activité, le chiffre d’affaires
se ventile comme suit :
- Mines : 504,5 MMAD soit une variation de -7,7%
- Agroalimentaire : 3 627,00 MMAD soit une variation de +0,8%
- Distribution : 3 980,4 MMAD soit une variation de +4%
- Activités financières : 29,3 MMAD soit une variation de +8,2%
- Télécoms : 578,5 MMAD soit une évolution de 93,3%
- Immobilier : 22,8 MMAD soit une évolution de -72,7%
- Energie et environnement : 20,9 MMAD
- Autres : 4,2 MMAD soit une variation de +37,2%.

MAROC TELECOM : Croissance du parc mobile de 6,8%


Au cours du 1er trimestre 2009, le groupe Maroc Telecom a réalisé un chiffe d’affaires consolidé de 7,1 Md
MAD, en hausse de 2,4% par rapport à la même période en 2008 (+2,3% à taux de change constant) et
un résultat opérationnel consolidé de 3,2Md MAD, en hausse de 2,7% par rapport à 2008 (+2,5% à taux
de change constant), portés par les performances appréciables aussi bien au Maroc que dans les filiales en
Afrique.
La base clientèle du groupe a atteint 19,7 millions de clients au 31 Mars 2009, en hausse de 9,7% par
rapport à fin Mars 2008, et cette performance est à mettre à l’actif de l’activité mobile au Maroc qui
enregistre une croissance du parc de 6,8% à 14,6 millions de clients, ainsi qu’à la performance de
l’ensemble des activités des filiales en Afrique dont le parc mobile a atteint 2,8 millions d’abonnés, en
hausse de 42,8% par rapport à fin Mars 2008.

CREDIT DU MAROC : Progression du Produit Net Bancaire de 13,1%


Au terme du premier trimestre de l’année en cours, les dépôts de la clientèle ont atteint 29,9 Md MAD, soit
une légère baisse de 1,5% par rapport au même trimestre de l’année précédente. Quant à l’encours des
créances sur la clientèle, il a enregistré une remarquable progression de 24,8% pour atteindre 29,3 Md
MAD. En matière de résultats financiers, le produit net bancaire du premier trimestre 2009 s’est élevé
14 à 239 MMAD, en progression de 13,1% par rapport à celui de l’année précédente. Les charges
générales d’exploitation se sont élevées à 204,8 MMAD en hausse de 6,7%. Le résultat brut
d’exploitation s’établit à 234,2 MMAD soit une progression de 19,3%. Le résultat net du premier
trimestre 2009 ressort à 109,5 MMAD, en baisse de 0,5% par rapport au même trimestre de l’année
précédente.

SOGÉBOURSE S OGEBOURSE - 55, Bd Abdelmoumen – Casablanca - Tél : (212) 022 43 98 40 – Fax : (212) 022 26 80 18
PROGRAMME DE RACHAT

Durant le premier semestre 2009, plusieurs sociétés cotées ont lancé un programme de rachat pour
régulariser leur cours. Le tableau ci-dessous regroupe les principaux programmes ratifiés au cours du
premier semestre 2009.

Valeur Fourchette de prix Nombre Max à détenir Durée

ADDOHA 130 MAD-200 MAD 8 505 000 actions (3% du capital) 18 mois à compter du 01/07/2009
AUTOHALL 100 MAD-160 MAD 2 360 000 actions (5% du capital) 18 mois à compter du 18/02/2009
BCP 200 MAD-320 MAD 3 086 094 actions (5% du capital) 18 mois à compter du 26/01/2009
BMCI 700 MAD- 1000 MAD 641 795 actions (3% du capital) 12 mois à compter du 01/06/2009
SALAFIN 550 MAD- 850 MAD 118 627 actions (5% du capital) 18 mois à compter du 17/02/2009
SAMIR 650 MAD- 1 000 MAD 594 983 actions (5% du capital) 18 mois à compter du 23/03/2009
STOKVIS 70 MAD- 100 MAD 459 757 actions (5% du capital) 18 mois à compter du 27/05/2009
Source : CDVM

EMPRUNTS OBLIGATAIRES

Le montant global des emprunts obligataires ressort à 3,5 Md MAD, en progression de 75% par rapport à
la même période en 2008. Notons que ces opérations concernent exclusivement les institutions bancaires,
le but étant de renforcer leur fonds propres et ainsi de répondre aux exigences de Bâle II.

Montant
Entitée Nature Date du visa Maturité Taux
(en MMAD)
BCP Emission d'obligations 1 500 23/03/2009 7 ans 5.00%
BMCE Emission d'obligations 1 000 18/05/2009 Indéterminée 3,51% - 4,10%
ATTIJARIWAFA BANK Emission d'obligations 1 000 15/06/2009 10 ans 3,42% - 4,00%
Source : CDVM

BCP : l'émission d’un emprunt obligataire subordonné


Le CDVM a visé en date du 23 Mars 2009 une note d’information relative à l’émission par la Banque
Centrale Populaire d’un emprunt obligataire subordonné. Réservé aux investisseurs institutionnels de droit
marocain, l’emprunt obligataire susmentionné a porté sur un montant global de 1,5 Md MAD réparti
comme suit :
-Une tranche A, cotée à la Bourse de Casablanca à taux fixe, d’un plafond de 1,5 Md MAD ;
-Une tranche B, non cotée à la Bourse de Casablanca à taux fixe, d’un plafond de 1,5 Md MAD.

BMCE BANK : l'émission d’un emprunt obligataire subordonné


BMCE Bank a émis en mai 2009 un emprunt obligataire subordonné perpétuel de 1 Md MAD en quatre
tranches pour une période indéterminée, avec la possibilité de remboursement anticipé à l’initiative de
BMCE Bank, à partir de la 10ème année, après accord de Bank Al-Maghreb.
Réservée aux investisseurs institutionnels de droit marocain, l’emprunt obligataire susmentionné a été
réparti comme suit :
-Une tranche A, cotée a la Bourse de Casablanca, d’un plafond de 1 Md MAD ;
-Une tranche B, cotée à la Bourse de Casablanca, d’un plafond de 1 Md MAD ;
-Une tranche C, non cotée, d’un plafond de 1 Md MAD ;
-Une tranche D, non cotée, d’un plafond de 1 Md MAD.

15

SOGÉBOURSE S OGEBOURSE - 55, Bd Abdelmoumen – Casablanca - Tél : (212) 022 43 98 40 – Fax : (212) 022 26 80 18
D’AUTRES EMISSIONS

MAGHREBAIL: Emission BSF


En Avril 2009, Maghrebail a émis des bons de société de financement (BSF) amortissables sur le marché
financier. L’émission porte sur un montant de 220 MMAD, pour une maturité de 4 ans amortissable
annuellement à 4,16%. Pour rappel, la société a levé un montant de 2,7 Md MAD sur le marché de la
dette privée ces dix dernières années, sur des maturités comprises entre 2 et 5 ans.

NEXANS : Emission de billets de trésorerie


Le CDVM a visé en date du 12 février 2009 la mise à jour annuelle du dossier d’information relatif au
programme d’émission de billets de trésorerie de Nexans Maroc SA. Les émissions se sont faites au gré de
l’émetteur après l’obtention du visa du CDVM. Le plafond du programme s’est élevé à 250 MMAD, avec
une valeur nominale de 100 000 MAD et une maturité de 10 jours à un an.

FRANCHISSEMENTS DE SEUIL AU PREMIER SEMESTRE 2009

Identité Date de Date de Nature de Seuil


Emetteur déclarant déclaration franchissement l'opération franchi

STOKVIS Said Alj 19/03/2009 13/03/2009 Cession 5%


STOKVIS CNIA Assurance 18/03/2009 13/03/2009 Acquisition 5% ; 10%
CENTRALE LAITIERE SNI 13/03/2009 05/03/2009 Acquisition 5%
BRASSERIES Financière First SARL 26/02/2009 20/02/2009 Acquisition 5%
Augmentation
BCP OCP 19/02/2009 13/02/2009 de capital 5%
DISTRISOFT CNIA Assurance 17/02/2009 12/02/2009 Acquisition 5%
BMCE BANK BMCE BANK 12/02/2009 05/02/2009 Cession 5%
AGMA-LAHLOU-TAZI CMR 22/01/2009 19/01/2009 Acquisition 5%
ZELLIDJA Al Hoceinia 12/01/2009 08/01/2009 Acquisition 5%
Augmentation
BMCI Axa Assurance Maroc 08/01/2009 06/01/2009 de capital 10%
Source : CDVM

16

SOGÉBOURSE S OGEBOURSE - 55, Bd Abdelmoumen – Casablanca - Tél : (212) 022 43 98 40 – Fax : (212) 022 26 80 18
„ ANALYSE TECHNIQUE DU MASI

t
(b)
r
p ‘ Objectif à 12 900pts
s Forte
correction

q -37%

(a)
n Deux configurations présentes :
Triangle Ascendant
Tête épaule inversé

Depuis juillet 2008, l’indic


Pression acheteuse
plus importante
Signal à la hausse

Convergence

Afin d’analyser au mieux l’évolution du Moroccan All Shares Index, nous nous sommes reposés sur la théorie d’Elliot ainsi que
sur les ratios de Fibonacci. Nous avons complété nos scenarii par différents indicateurs techniques qui nous ont semblé
pertinents.

Sur un horizon long terme……


Depuis 2006, le MASI a évolué en plusieurs phases, nous pouvons remarquer une succession de phases ascendantes et
descendantes. Selon la théorie d’Elliott, toute phase ascendante est structurée en 5 temps, numérotées de 1 à 5. Toute vague
correctrice est, quant à elle, divisée en 3 sous-vagues, appelées a, b et c.
Sur le cas du MASI, nous pouvons repérer aisément les 5 premières vagues qui composent la phase croissante. La
particularité ici est que cette phase se prolonge sur 2 vagues supplémentaires.
En 2008, le MASI entame sa vague correctrice. L’indice accuse ainsi une très forte régression, expliquée principalement par le
prolongement de la phase de croissance, qui aurait dû se terminer au bout de la 5ème vague.
Le MASI se trouve actuellement sur la 2ème sous-vague de la phase correctrice (b). Pour le moment, nous nous retrouvons en
présence de 2 configurations :
Le triangle ascendant qui se trouve être déjà cassé par le haut (avec un volume conséquent) nous permet d’identifier un
objectif de sortie à hauteur de 12 900 points d’ici la fin de l’année 2009. Cet objectif de cours est confirmé par la
figure de tête épaule inversée. Poursuivant la même logique, nous devrions assister à une prochaine sous-vague correctrice
de la même ampleur que notre vague n°3.

Sur un horizon court terme….


Du côté des indicateurs techniques, la stochastique lance un signal baissier, elle s’apprête à quitter la zone de surachat.
Cependant, ce signal baissier n’est conforté par aucun autre indicateur, bien au contraire puisque le MACD, le RSI et le MDI
lancent tous un signal d’achat.
En particulier, nous observons un changement de tendance du côté du MDI. En effet, la pression acheteuse croît de façon à ce
17 qu’elle surpasse la pression vendeuse, et conforte ainsi le marché dans sa tendance haussière.
Les bandes de Bollinger confirment cette dynamique haussière sur le court et moyen terme. En effet, le cours du MASI se
dirige actuellement vers la borne supérieure des bandes de Bollinger. Dans le cas où, le cours en vient à casser cette borne
vers le haut, nous aurons la confirmation de tendance haussière sur le court et moyen terme.
Les ratios de Fibonacci nous indiquent un prochain seuil à la hausse de 12 235 points à moyen terme, si la tendance venait à
s’inverser, le MASI se dirigerait alors vers le seuil à la baisse des 10 900 points.

SOGÉBOURSE S OGEBOURSE - 55, Bd Abdelmoumen – Casablanca - Tél : (212) 022 43 98 40 – Fax : (212) 022 26 80 18
„ FOCUS VALEURS

Données boursières

MAROC LEASING :
Une valeur à
suivre…

L’entrée majoritaire de la BCP dans le capital de Maroc Leasing représente une réelle opportunité de
croissance.
Côté résultats 2008, Maroc leasing a surfé sur la vague dont jouissait le secteur du leasing et du crédit en
général durant toute l’année, malgré le ralentissement dû aux effets psychologiques de la crise
internationale. La croissance de la production par rapport à 2007 a été de +35%, permettant ainsi une forte
progression du produit net bancaire à +28% vs 2007, nous estimons le P/E 2009e à 9.3x.
Coté bourse, nous observons des performances significatives, soutenues par des volumes conséquents,
depuis l’annonce de la fusion avec Chaâbi Leasing, en effet leur structure commune devrait leur permettre
d’atteindre 24% de part du marché du crédit-bail. Le VQM de la valeur ressort à 1 303 KMAD.

Données boursières

CMT : Valeur avec


un potentiel de
hausse important

La société « Compagnie Minière de Touissit », détenue intégralement par la société OSEAD Mining Maroc
(OMM), affiche une évolution de 32,62% depuis son introduction en bourse en juin 2008. Depuis fin mai
2009, la valeur a fortement progressé, +45% en l’espace de 15 séances, pour atteindre un pic de 869 MAD
le 12 juin 2009, grâce en bonne partie à son taux de rendement intéressant et à son potentiel de
croissance important. Les principales sources de croissance sont la bonne couverture des prix des métaux
et les nouveaux investissements pour la production de l’or.
18 Au niveau des résultats 2008, la compagnie a enregistré un repli de 30% de son résultat net non retraité,
impacté essentiellement par des éléments non récurrents. Selon nos estimations, le résultat net devrait
croître de 9% par an en moyenne au cours des trois prochaines années. Le titre traite à un PER 2009e de
11,7x et offre un rendement de dividende de 8,5%.

SOGÉBOURSE S OGEBOURSE - 55, Bd Abdelmoumen – Casablanca - Tél : (212) 022 43 98 40 – Fax : (212) 022 26 80 18
Données boursières

COLORADO : Une
Mid Cap qui
s’illustre

Après avoir atteint son plus bas historique à 424 MAD le 22 janvier 2009, le titre COLORADO a évolué dans
un trend haussier, lui permettant d’enregistrer une performance year-to-date de 50% avec un VQM de 694
KMAD.
Côté résultats, COLORADO affiche au terme de l’année 2008 des agrégats financiers en forte
progression, supérieurs aux prévisions annoncées lors de son introduction en bourse : +22% pour le
chiffre d’affaires et +51% pour la masse bénéficiaire. En dépit d’une année 2009 qui s’annonce
difficile pour l’industrie de la peinture, COLORADO maintient son plan de développement pour
renforcer sa position sur le segment « peintures de bâtiment », et pour élargir sa gamme de
produits sur les autres segments (peintures de carrosserie, peintures industrielles).
Récemment, le groupe a procédé au démarrage de sa nouvelle usine de production des produits à base
d’eau à Dar Bouâzza, d’une capacité de 100 000 tonnes par an.

19

SOGÉBOURSE S OGEBOURSE - 55, Bd Abdelmoumen – Casablanca - Tél : (212) 022 43 98 40 – Fax : (212) 022 26 80 18
Sélection des valeurs Sogébourse

Une performance positive pour le portefeuille Sogébourse.

Le contexte particulier du marché boursier de Casablanca courant 2009, marqué par une certaine volatilité
ainsi que par l’absence relative de visibilité, a l’avantage d’offrir certaines opportunités d’investissement
et/ou de placement. De cette façon notre sélection, composée de 13 valeurs, se distingue par la qualité
de leurs fondamentaux (croissance, stratégie, management, situation financière…) et représente entre
40% et 60% de la capitalisation globale du marché boursier.

Une surperformance
de 6 points par
rapport au MASI

Au terme du premier semestre 2009, le portefeuille de Sogébourse affiche une performance year-to-date
de 12%, surperformant le MASI de 6 points.

Il est à noter que cette sélection est issue du Guide des Valeurs 2009, produit par le département Analyse
& Recherche de Sogebourse à fin avril 2009, et n’a subi aucun changement depuis.

Ventilation par secteur

A SSURA NCES
8% IM M OB ILIER
Une pondération HOTELLERIE 12%
plus importante sur 3%
B A NQUES
10%
les secteurs TELECOM
19%
défensifs
M INES
8%
HOLDING
A GROA LIM ENTA IRE 8%
13%
B TP CIM ENTERIES
5% 14%

20

SOGÉBOURSE S OGEBOURSE - 55, Bd Abdelmoumen – Casablanca - Tél : (212) 022 43 98 40 – Fax : (212) 022 26 80 18
ANNEXES

DONNEES FONDAMENTALES

21

"NS" : non significatif (>100 ou <0)


Les P/E marché et sectoriels sont calculés en excluant les sociétés déficitaires.

SOGÉBOURSE S OGEBOURSE - 55, Bd Abdelmoumen – Casablanca - Tél : (212) 022 43 98 40 – Fax : (212) 022 26 80 18
DONNEES TECHNIQUES

22

Cours et Volumes : Source FINACCESS


CMP : Cours moyen pondéré (volume / nombre de titres échangés)
VQM : Volume quotidien moyen du marché central en KMAD
Les plus hauts et plus bas concernent les cours de clôture

SOGÉBOURSE S OGEBOURSE - 55, Bd Abdelmoumen – Casablanca - Tél : (212) 022 43 98 40 – Fax : (212) 022 26 80 18
RESULTATS ANNUELS 2008
En MMAD C D E F G H I J K
MMAD CA / PNB Var. % RE(1)/ RC(2)/ RT(3) Var. % RN / RNPG Var. % DPA Var. %
2 007 2 008 2 007 2 008 2 007 2 008 2007* 2008*
BANQUES (comptes consolidés IFRS) 19 831.9 24 028.7 21.2% 10 106.6 11 256.3 11.4% 6 730.8 6 890.5 2.4%
ATTIJARIWAFA BANK 8 793.1 10 967.0 24.7% 3 909.1 5 488.1 40.4% 2 454.4 3 118.0 27.0% 5.0 5.0 0.0%
BCP 1 442.3 1 757.6 21.9% 1 112.4 1 220.2 9.7% 714.8 826.0 15.5% 4.8 5.8 19.8%
BMCI (comptes IFRS) 2 463.8 2 330.1 -5.4% 1 267.0 1 316.5 3.9% 763.3 780.6 2.3% 20.0 20.0 -
BMCE BANK 4 255.3 6 000.0 41.0% 1 736.9 2 117.4 21.9% 958.9 1 400.0 46.0% 3.0 3.0 0.0%
CDM 1 496.0 1 646.7 10.1% 636.3 584.7 -8.1% 423.7 361.8 -14.6% 28.0 27.0 -3.6%
CIH 1 381.4 1 327.3 -3.9% 1 445.0 529.6 -63.4% 1 415.7 404.1 -71.5% 10.0 18.0 -
SOCIETES FINANCIERES 1 348.6 1 506.4 11.7% 797.0 960.6 20.5% 430.4 557.0 29.4%
DIAC SALAF (comptes sociaux) 15.3 6.2 -59.7% -50.0 -20.1 - -50.7 -20.6 - - NC -
ACRED (comptes sociaux) 99.1 101.7 2.6% 50.7 52.4 3.3% 28.7 30.5 6.3% 47.0 47.0 0.0%
EQDOM (comptes sociaux) 587.5 615.8 4.8% 374.6 393.2 5.0% 205.2 230.2 12.2% 100.0 100.0 0.0%
MAGHREBAIL (comptes sociaux) 151.3 173.4 14.6% 106.1 119.1 12.3% 59.1 71.6 21.0% 45.0 45.0 0.0%
MAROC LEASING (comptes sociaux) 113.0 144.0 27.4% 72.0 102.0 41.7% 51.0 66.2 29.8% 15.0 20.0 33.3%
SALAFIN (comptes sociaux) 233.4 260.7 11.7% 167.9 180.9 7.7% 84.4 101.5 20.3% 18.0 21.0 16.7%
SOFAC (comptes sociaux) 108.1 141.6 31.0% 53.2 91.2 71.3% 41.4 52.7 27.4% 15.0 18.0 20.0%
TASLIF ( comptes sociaux) 40.9 63.0 54.0% 22.5 42.0 86.4% 11.3 25.0 120.5% 27.0 28.0 3.7%
ASSURANCES 6 453.6 6 867.5 6.4% 1 540.7 1 168.6 -24.2% 1 183.8 757.7 -36.0%
AGMA (comptes sociaux) 109.6 109.5 -0.1% 61.6 60.8 -1.3% 45.5 45.0 -1.1% 250.0 225.0 -10.0%
ATLANTA (comptes consolidés) 2 816.0 2 604.0 -7.5% 773.3 344.9 -55.4% 534.5 245.2 -54.1% 4.3 3.5 -17.6%
LA MAROCAINE VIE
WAFA ASSURANCE (comptes sociaux) 3 528.0 4 154.0 17.7% 705.8 762.9 8.1% 603.8 467.5 -22.6% 40.0 45.0 12.5%
HOLDINGS 37 309.2 41 803.2 12.0% 2 557.6 3 148.4 23.1% 2 681.2 1 736.9 -35.2%
REBAB (comptes sociaux) - - - 2,3 3,6 - 28.5 -4.7 - 50.0 30.0 -40.0%
DELTA HOLDING (comptes consolidés) 1 595.1 1 782.6 11.8% 196.5 290.1 47.6% 113.0 173.9 53.9% - NC -
ONA( comptes consolidés IFRS) 32 827.1 36 635.0 11.6% 1 285.6 1 571.0 22.2% 1 728.0 1 118.0 -35.3% 35.0 35.0 0.0%
SNI (comptes consolidés) 2 887.0 3 385.6 17.3% 1 068.7 1 259.1 17.8% 788.9 512.0 -35.1% 33.0 33.0 0.0%
ZELLIDJA (comptes sociaux) - - - 6.8 28.1 312.7% 22.8 -62.3 -373.1% 40.0 20.0 -50.0%
IMMOBILIER 4 690.7 7 012.4 49.5% 1 620.7 2 679.3 65.3% 1 237.5 1 806.6 46.0%
ADDOHA (comptes consolidés) 3 001.0 4 819.0 60.6% 933.0 1 990.0 113.3% 703.0 1 155.0 64.3% 1.5 1.5 0.0%
ALLIANCE DEVELOPPEMENT (comptes consolidés) 742.5 596.7 -19.6% 417.2 331.6 -20.5% 255.4 265.7 4.0% - 6.0 -
BALIMA (comptes sociaux) 20.2 21.7 7.5% 8.5 8.7 2.4% 4.1 6.9 68.3% - 27.0 -
CGI (comptes consolidés) 927.0 1 575.0 69.9% 262.0 349.0 33.2% 275.0 379.0 37.8% 11.0 15.0 36.4%
PETROLE, CHIMIE, ET MINES 39 642.3 50 426.7 27.2% 1 856.0 237.9 -87.2% 1 278.5 -994.8 -177.8%
AFRIQUIA GAZ (comptes sociaux) 2 820.0 3 117.1 10.5% 351.4 365.6 4.0% 241.4 261.1 8.2% 60.0 67.0 11.7%
CMT (comptes sociaux) 247.3 291.4 17.8% -0.9 4.8 -631.9% 133.6 93.5 -30.0% 128.0 62.5 -51.2%
FERTIMA (comptes sociaux) - - - 25.3 38.6 53.0% 47.3 2.5 -94.7% - NC -
MANAGEM (comptes consolidés) 2 209.0 2 090.0 -5.4% 646.0 240.0 -62.8% 194.0 -589.0 -403.6% 15.0 0.0 -
MAGHREB OXYGENE (comptes sociaux) 184.9 199.3 7.8% 17.0 19.9 17.4% 8.2 10.9 33.3% 9.0 12.0 33.3%
PROMOPHARM (comptes sociaux) 334.2 352.9 5.6% 72.4 83.6 15.5% 52.7 67.5 28.0% 35.0 45.0 28.6%
SAMIR (comptes sociaux) 31 364.0 41 572.0 32.5% 491.0 -810.0 -265.0% 421.0 -1 200.0 -385.0% 20.0 0.0 -
SCE (comptes sociaux) 257.2 332.7 29.4% 16.2 23.9 47.5% 20.0 47.8 139.0% 21.0 21.0 0.0%
SMI (comptes sociaux) 251.6 332.4 32.1% -49.4 -17.9 -63.8% -62.4 7.6 -112.2% 0.0 0.0 -
SNEP (comptes consolidés) 947.0 966.0 2.0% 120.6 104.1 -13.7% 118.2 142.1 20.2% 31.0 31.0 0.0%
SOTHEMA (comptes sociaux) 615.0 686.0 11.5% 91.0 93.0 2.2% 60.0 94.0 56.7% - 40.0 -
COLORADO (comptes sociaux) 412.0 487.0 18.2% 75.5 92.3 22.3% 44.6 67.3 50.9% 23.0 32.0 39.1%
AGROALIMENTAIRE 17 935.8 19 873.6 10.8% 2 410.1 2 779.5 15.3% 1 500.3 1 628.9 8.6%
BRANOMA (comptes sociaux) 422.0 428.0 1.4% 69.0 78.0 13.0% 51.0 61.0 19.6% 100.0 120.0 20.0%
BRASSERIES DU MAROC (comptes consolidés) 1 975.0 2 091.0 5.9% 444.0 494.0 11.3% 328.0 330.0 0.6% 95.0 117.0 23.2%
CARTIER SAADA(comptes sociaux) 69.3 76.9 11.0% 7.1 8.8 23.9% 6.0 7.0 16.7% 0.0 NC -
CENTRALE LAITIERE (comptes consolidés IFRS) 4 470.0 5 264.0 17.8% 632.0 770.0 21.8% 456.0 467.0 2.4% 438.0 490.0 11.9%
COSUMAR (comptes consolidés) 5 462.8 5 698.7 4.3% 948.9 1 082.4 14.1% 429.2 500.1 16.5% 80.0 86.0 7.5%
DARI COUSPATE (comptes sociaux) 167.0 248.3 48.6% 21.9 33.0 50.7% 16.1 21.0 29.8% 0.0 30.0 -
LESIEUR (comptes consolidés IFRS) 3 638.0 4 277.3 17.6% 171.0 190.0 11.1% 131.6 192.6 46.3% 47.0 68.0 44.7%
LGMC(comptes sociaux) 406.0 363.6 -10.4% 33.0 23.9 -27.4% 32.0 -8.8 -127.6% 27.0 NC -
UNIMER(comptes sociaux) 293.7 285.8 -2.7% 33.2 32.4 -2.4% 30.3 29.1 -4.0% 36.0 37.0 2.8%
OULMES (comptes sociaux) 1 032.0 1 140.0 10.5% 50.0 67.0 34.0% 20.0 30.0 50.0% 10.0 11.0 10.0%
BTP 16 803.5 18 859.9 12.2% 4 869.9 5 572.5 14.4% 3 599.8 3 857.8 7.2%
ALM MAROC (comptes sociaux) 534.4 593.1 11.0% 47.7 82.6 73.3% 34.3 56.3 64.2% 50.0 85.0 -
CIMAR (comptes consolidés) 3 097.0 3 510.8 13.4% 992.0 841.1 -15.2% 709.8 634.7 -10.6% 45.0 50.0 11.1%
HOLCIM (comptes consolidés IFRS) 2 377.7 1 995.3 -16.1% 840.7 1 169.2 39.1% 525.8 584.7 11.2% 77.0 86.0 11.7%
LAFARGE (comptes consolidés IFRS) 4 356.1 4 913.9 12.8% 1 869.5 2 278.1 21.9% 1 449.5 1 682.6 16.1% 50.0 60.0 20.0%
MEDIACO (comptes sociaux) 228.3 224.8 -1.6% 1.6 1.5 -6.9% 8.7 2.2 -74.7% - - -
SONASID (comptes sociaux) 6 210.0 7 622.0 22.7% 1 118.4 1 200.0 7.3% 871.8 897.3 2.9% 434.0 115.0 -73.5%
INDUSTRIES 2 415.3 2 717.1 12.5% 126.3 88.2 -30.2% 53.3 147.8 177.1%
DLM (comptes sociaux) 459.4 562.1 22.3% 33.5 33.6 0.3% 14.2 21.8 53.6% - 21.0 -
NEXANS (comptes consolidés) 1 720.0 1 839.4 6.9% 92.1 67.2 -27.0% 53.9 62.6 16.3% 8.0 9.5 -
PAPELERA DE TETUAN (comptes sociaux) 235.9 315.6 33.8% 0.7 -12.7 -1952.0% -14.7 63.4 NS - - -
TRANSPORT 504.3 526.5 4.4% 56.9 51.8 -8.9% 37.5 46.7 24.5%
CTM (comptes consolidés) 392.4 392.1 -0.1% 50.8 41.2 -19.0% 34.4 41.4 20.5% 16.0 40.0 150.0%
TIMAR (comptes sociaux) 111.8 134.4 20.2% 6.1 10.7 74.6% 3.1 5.3 68.7% 5.0 NC -
DISTRIBUTION 4 288.4 5 318.5 24.0% 966.2 1 661.9 72.0% 684.3 789.0 15.3%
AUTO NEJMA (comptes sociaux) 1 177.0 1 232.0 4.7% 175.9 171.3 -2.7% 106.9 111.5 4.3% 85.0 50.0 -41.2%
AUTO HALL (comptes consolidés IFRS) 2.7 3.3 24.2% 571.0 645.0 13.0% 403.0 438.0 8.7% 6.0 3.5 -41.7%
BERLIET (comptes sociaux) 764.8 912.2 19.3% 83.2 86.5 3.9% 58.5 69.7 19.1% 4.0 6.0 -
FENIE BROSSETTE (comptes sociaux) 492.3 577.5 17.3% 47.6 608.6 1178.5% 58.3 59.2 1.5% 20.0 21.0 5.0%
LABEL VIE (comptes consolidés) 869.4 1 178.0 35.5% 16.7 63.3 279.3% 8.4 41.8 397.4% 0.0 14.5 -
SRM (comptes sociaux) 416.8 522.4 25.3% 26.1 32.4 24.1% 19.0 23.1 21.6% 30.0 30.0 0.0%
STOKVIS (comptes sociaux) 565.4 893.0 57.9% 45.7 54.9 20.2% 30.1 45.7 51.6% 2.0 3.0 -
NTI 2 064.5 2 300.1 11.4% 238.7 236.8 -0.8% 161.0 158.5 -1.5%
IB MAROC(comptes sociaux) 223.3 220.3 -1.3% 27.0 24.3 -10.0% 14.0 14.4 2.9% 25.0 30.0 20.0%
DISTRISOFT (comptes sociaux) 451.8 502.8 11.3% 36.0 36.2 0.6% 24.2 25.2 4.4% 30.0 30.0 0.0%
INVOLYS (comptes sociaux) 39.6 35.0 -11.7% 7.5 2.2 -70.5% 5.4 1.4 -74.3% 10.0 10.0 0.0%
HPS (comptes sociaux) 148.0 156.0 5.4% 44.6 33.2 -25.6% 37.6 31.4 -16.5% 20.6 24.0 16.7%
MATEL PC MARKET (comptes consolidés) 909.0 1 053.0 15.8% 51.0 60.0 17.6% 28.0 36.0 28.6% 12.0 15.0 25.0%
MICRODATA (comptes sociaux) 200.1 237.7 18.8% 25.1 36.5 45.4% 17.1 22.6 32.2% 38.0 48.0 26.3%
M2M (comptes consolidés) 92.6 95.4 2.9% 47.4 44.3 -6.5% 34.7 27.5 -20.8% 35.0 53.0 -
TELECOM 27 532.0 29 520.0 7.2% 12 234.0 13 889.0 13.5% 8 033.0 9 519.0 18.5%
MAROC TELECOM (comptes consolidés) 27 532.0 29 520.0 7.2% 12 234.0 13 889.0 13.5% 8 033.0 9 519.0 18.5% 9.2 10.8 17.6%
SERVICES AUX COLLECTIVITES 4 884.0 5 033.0 3.1% 688.0 716.0 4.1% 82.0 223.0 172.0%
LYDEC (comptes sociaux) 4 884.0 5 033.0 3.1% 688.0 716.0 4.1% 82.0 223.0 172.0% 12.5 18.0 44.0%
HOTELLERIE 937.7 1 114.5 18.9% 123.7 151.6 22.6% 48.2 28.8 -40.1%
RISMA (consolidé IFRS) 937.7 1 114.5 18.9% 123.7 151.6 22.6% 48.2 28.8 -40.1% 0.0 0.0 -
23 TOTAL- MARCHE- 186 641.7 216 908.1 16.2% 40 192.4 44 598.3 11.0% 27 741.6 27 153.4 -2.12%

Sauf erreur ou omission Source : Sogébourse


NC: Non Communiqué
NS: Non Significatif
RE: Résultat d'exploitation
RC: Résultat Courant
RT: Résultat Technique
RN: Résultat Net
RNPG: Résultat Net Part du Groupe
*ajusté aux opérations sur le capital

SOGÉBOURSE S OGEBOURSE - 55, Bd Abdelmoumen – Casablanca - Tél : (212) 022 43 98 40 – Fax : (212) 022 26 80 18
LEXIQUE DE L’ANALYSE TECHNIQUE
DROITE DE RESISTANCE:
Elle représente un niveau plafond qui a pour effet de contenir la hausse des titres

DROITE DE SUPPORT:
Elle indique les niveaux où le cours marquera une pause dans son mouvement de baisse.

MACD (MOVING AVERAGE CONVERGENCE DIVERGENCE):


C’est un indicateur de tendance et un outil qui aide à visualiser le croisement de différentes moyennes mobiles.

MOMENTUM:
C’est un oscillateur de base qui permet d’obtenir une représentation de la vitesse d’évolution des cours.

RSI (RELATIVE STRENGTH INDEX):


C’est un indicateur utilisé en analyse technique et qui permet de mesurer la dynamique du marché en comparant les gains et
les pertes sur une période définie.

SAR (STOP AND REVERSAL):


Cet indicateur permet le repérage de stops d’achat et de vente directement sur la courbe des cours.

DMI (DIRECTIONAL MOVEMENT INDEX):


Cet indicateur construit par J.W. Wilder constitue une véritable originalité par rapport à tous les autres oscillateurs classiques
et permet en effet de détecter l’existence d’une tendance et génère à partir de là des signaux d’achat ou de vente.

RVI (RELATIVE VOLATILITY INDEX) :


Cet indicateur de volatilité relative qui utilise la même formule de base que le RSI mais remplace l'écart type standard des
cours de clôture.

ABREVIATIONS

„ AGO : Assemblée Générale Ordinaire


„ CA : Chiffres d’Affaires
„ CIC : Crédit Industriel et Commercial
„ CMP : Cours Moyen Pondéré
„ D/Y : Dividende Yield/ Rendement par action
„ IPO : Initial Public Offering/ Introduction en bourse
„ MAD : Dirham
„ MADEX : Most Active Shares Index
„ MASI : Moroccan All Shares Index
„ MB : Marché de Blocs
„ MC : Marché Central
„ Md MAD : Milliard de dirhams
„ MMAD : Million de dirhams
„ ND : Non défini
„ NS : Non significatif
„ OPV : Offre Publique de Vente
„ P/E : Price Earning Ratio
„ PNB : Produit Net Bancaire
„ RBE : Résultat Brut d’Exploitation
„ RE : Résultat d’Exploitation
„ VQM : Volume Quotidien Moyen

24 „ TCAM : Taux de Croissance Annuel Moyen


„ TPCVM : Taxe sur les Profits de Cession de Valeurs Mobilières

SOGÉBOURSE S OGEBOURSE - 55, Bd Abdelmoumen – Casablanca - Tél : (212) 022 43 98 40 – Fax : (212) 022 26 80 18
Avertissement

Bien que les informations contenues dans la présente note proviennent de sources que Sogébourse considère comme fiables, nous ne pouvons en garantir l’exactitude,
ces informations pouvant être incomplètes. Ces informations ne peuvent servir de seule base d’évaluation des valeurs. Toutes les estimations et avis contenus dans cette
25 note constituent notre opinion et peuvent être modifiés sans préavis. Il en est de même de toute omission. Sogébourse ne sera pas tenue responsable des conséquences
pouvant résulter de l’utilisation de toute opinion ou information contenue dans cette note.

Ni Sogébourse, ni la Société Générale Marocaine des Banques, ni aucun analyste ou aucune autre personne, directoire ou salariée ne sauraient être tenus responsables
des pertes directes et indirectes résultant de l’utilisation de ce document ou de son contenu.

Ce document est strictement destiné au marché marocain et, en aucun cas, il ne devrait être diffusé directement ou indirectement à l’étranger.

SOGÉBOURSE S OGEBOURSE - 55, Bd Abdelmoumen – Casablanca - Tél : (212) 022 43 98 40 – Fax : (212) 022 26 80 18