Vous êtes sur la page 1sur 22
Donateur : qui es ‐ tu ? « Donateur : qui es-tu ?» - 4

Donateur :

qui es tu ?

Donateur : qui es ‐ tu ? « Donateur : qui es-tu ?» - 4 oct.

« Donateur : qui es-tu ?» - 4 oct.

Donateur : qui es ‐ tu ? « Donateur : qui es-tu ?» - 4 oct.
Ton profil ? « Donateur : qui es-tu ?» - 4 oct. 2

Ton profil ?

Ton profil ? « Donateur : qui es-tu ?» - 4 oct. 2

« Donateur : qui es-tu ?» - 4 oct.

2
2
Plus de la moitié des Français sont concernés par le don d’argent % Donne au

Plus de la moitié des Français sont concernés par le don d’argent

des Français sont concernés par le don d’argent % Donne au moins tous les 2/3 ans

%

Donne au moins tous les 2/3 ans tous les 2/3 ans

Donne rarement ou jamais jamais

57 53 53 53 47 46 45 42
57
53
53
53
47
46
45
42

Crise

rarement ou jamais 57 53 53 53 47 46 45 42 Crise 2004 2005 2006 2007

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

2012

2013

Vous-même vous arrive-t-il de donner de l’argent à des associations ou fondations faisant appel à la générosité du public ? (SOURCE : BAROMETRE DE LA GENEROSITE)

faisant appel à la générosité du public ? (SOURCE : BAROMETRE DE LA GENEROSITE) « Donateur

« Donateur : qui es-tu ?» - 4 oct.

3
3
Une pratique de don corrélée à l’âge, la catégorie sociale, la pratique religieuse et le

Une pratique de don corrélée à l’âge, la catégorie sociale, la pratique religieuse et le niveau de diplôme

la pratique religieuse et le niveau de diplôme • Hommes : 56% • Femmes : 59%

Hommes :

56%
56%

Femmes :

59%
59%

15 24 ans :

39%
39%

25 34 ans :

54%
54%

35 49 ans :

58%
58%

50 64 ans :

61%
61%

65 ans et plus :

68%
68%

Artisan, commerçant chef d’entreprise :

61%
61%

Cadre sup., prof. libérale :

75%
75%

Prof. intermédiaire :

63%
63%

Employé :

50%
50%

Ouvrier :

42%
42%

Retraité, inactif :

58%
58%
Retraité : 64%
Retraité : 64%

Ont une religion :

60%
60%

Dont :

Catholiques pratiquants :

73%
73%

Catholiques non pratiquants :

57%
57%

Autres religions:

56%
56%

Sans religion :

52%
52%

A étudié jusqu’au Bac :

51%
51%

Bac +2 :

64%
64%

Bac+3 au moins / Grandes écoles :

80%
80%

Vous-même vous arrive-t-il de donner de l’argent à des associations ou fondations faisant appel à la générosité du public ? (SOURCE : BAROMETRE DE LA GENEROSITE 2013)

appel à la générosité du public ? (SO URCE : BAROMETRE DE LA GENEROSITE 2013) «

« Donateur : qui es-tu ?» - 4 oct.

4
4
Les autres formes de don Stabilité des dons en nature En 2012, 79% des Français

Les autres formes de don

Stabilité des dons en nature

En 2012, 79% des Français disent faire des dons en nature (vêtements, nourriture) régulièrement, de
En 2012,
79% des Français disent faire
des dons en nature
(vêtements, nourriture)
régulièrement, de temps en temps
ou très occasionnellement
(ils étaient 74% en 2007)
ou très occasionnellement (ils étaient 74% en 2007) Le bénévolat se rétracte En 2012, 24% des

Le bénévolat se rétracte

En 2012, 24% des Français disent faire du bénévolat au moins de façon très occasionnelle
En 2012,
24% des Français disent faire
du bénévolat
au moins de façon très
occasionnelle
(ils étaient 38% en 2007, le retrait est
marqué auprès des 65 ans et plus et
des CSP+)

Vous arrive-t-il d’aider des associations ou fondations faisant appel à la générosité publique en leur consacrant du temps en tant que bénévole / par des dons en nature (vêtements, nourriture) ? (SOURCE : BAROMETRE DE LA CONFIANCE – COMITE DE LA CHARTE 2012)

nourriture) ? (SOURCE : BAROMETRE DE LA CONFIANCE – COMITE DE LA CHARTE 2012) « Donateur
nourriture) ? (SOURCE : BAROMETRE DE LA CONFIANCE – COMITE DE LA CHARTE 2012) « Donateur
nourriture) ? (SOURCE : BAROMETRE DE LA CONFIANCE – COMITE DE LA CHARTE 2012) « Donateur

« Donateur : qui es-tu ?» - 4 oct.

5
5
Que veux ‐ tu ? « Donateur : qui es-tu ?» - 4 oct.

Que veux tu ?

Que veux ‐ tu ? « Donateur : qui es-tu ?» - 4 oct.
Que veux ‐ tu ? « Donateur : qui es-tu ?» - 4 oct.
Que veux ‐ tu ? « Donateur : qui es-tu ?» - 4 oct.

« Donateur : qui es-tu ?» - 4 oct.

Que veux ‐ tu ? « Donateur : qui es-tu ?» - 4 oct.
Le don : la rencontre entre un individu et une cause Cité en 1er Cité

Le don : la rencontre entre un individu et une cause

Le don : la rencontre entre un individu et une cause Cité en 1er Cité ensuite
Cité en 1er Cité ensuite AU TOTAL
Cité en 1er
Cité ensuite
AU TOTAL

Parmi les causes suivantes, quelles sont les trois qui vous paraissent prioritaires ? En premier ? En second ? En troisième ? (SOURCE : BAROMETRE DE LA GENEROSITE 2013)

En premier ? En second ? En troisième ? (SOURCE : BAROMETRE DE LA GENEROSITE 2013)

« Donateur : qui es-tu ?» - 4 oct.

7
7
La première attente : l’efficacité de l’action qui résulte du don 8 Dont : Donateurs

La première attente : l’efficacité de l’action qui résulte du don

8
8
Dont : Donateurs occasionnels : 64% L'efficacité de ses actions 54 La cause qu'elle soutient,
Dont :
Donateurs occasionnels : 64%
L'efficacité de ses actions
54
La cause qu'elle soutient,
les gens qu'elle aide
Dont :
Donateurs mensuels : 69%
Sa transparence financière
La rigueur de sa gestion
28
Dont :
Les valeurs auxquelles elle se réfère
26
Donateurs mensuels : 9%
Sa présence locale, près de chez vous
16
Ses actions de communication
7
Son agrément par un label
5
La caution apportée par
une personnalité publique
3

Parmi les critères suivants, quels sont ceux qui vous inciteraient le plus à donner à une association ou une fondation ? (SOURCE : BAROMETRE DE LA GENEROSITE)

« Donateur : qui es-tu ?» - 4 oct.

donner à une association ou une fondation ? (SOURCE : BAROMETRE DE LA GENEROSITE) « Donateur
Les exigences Les donateurs en général Des garanties de bonne gestion et d’utilité sociale Les

Les exigences

Les donateurs en général

Des garanties de bonne gestion et d’utilité sociale
Des garanties de bonne
gestion et d’utilité sociale
Des garanties de bonne gestion et d’utilité sociale Les donateurs plus occasionnels + affectation des dons

Les donateurs plus occasionnels

+ affectation des dons aux actions attendues + professionnalisme des équipes dirigeantes + qualité de
+ affectation des dons aux
actions attendues
+ professionnalisme des
équipes dirigeantes
+ qualité de la relation avec
les associations et fondations
dirigeantes + qualité de la relation avec les associations et fondations « Donateur : qui es-tu

« Donateur : qui es-tu ?» - 4 oct.

9
9
Que dis ‐ tu ? « Donateur : qui es-tu ?» - 4 oct.

Que distu ?

Que dis ‐ tu ? « Donateur : qui es-tu ?» - 4 oct.
Que dis ‐ tu ? « Donateur : qui es-tu ?» - 4 oct.
Que dis ‐ tu ? « Donateur : qui es-tu ?» - 4 oct.

« Donateur : qui es-tu ?» - 4 oct.

Que dis ‐ tu ? « Donateur : qui es-tu ?» - 4 oct.
On a deux mains : une pour donner, et une pour recevoir; si on n’a
On a deux mains : une pour donner, et une pour recevoir; si on n’a
On a deux mains :
une pour donner, et
une pour recevoir; si
on n’a pas de retour,
ça déséquilibre.
recevoir; si on n’a pas de retour, ça déséquilibre. Pour aller plus loin, écoutons ‐ le…

Pour aller plus loin, écoutons le…

pas de retour, ça déséquilibre. Pour aller plus loin, écoutons ‐ le… « Donateur : qui

« Donateur : qui es-tu ?» - 4 oct.

pas de retour, ça déséquilibre. Pour aller plus loin, écoutons ‐ le… « Donateur : qui
Pourquoi donner : attente de réciprocité ? «« Demain,Demain, çaça pourraitpourrait êtreêtre moimoi »» «

Pourquoi donner : attente de réciprocité ?

«« Demain,Demain, çaça pourraitpourrait êtreêtre moimoi »»
«« Demain,Demain, çaça pourraitpourrait êtreêtre moimoi »»
« « L’insupportable, ce qu’on L’insupportable, ce qu’on n’accepterait pas pour soi et pour n’accepterait
« «
L’insupportable, ce qu’on
L’insupportable, ce qu’on
n’accepterait pas pour soi et pour
n’accepterait pas pour soi et pour
ceux qu’on aime »
ceux qu’on aime »
« « J’avais besoin de générosité, J’avais besoin de générosité, j’étais dans une phase de
« «
J’avais besoin de générosité,
J’avais besoin de générosité,
j’étais dans une phase de
j’étais dans une phase de
solitude, je n’étais pas très bien,
solitude, je n’étais pas très bien,
je voulais faire quelque chose,
je voulais faire quelque chose,
j’ai fait la plonge. Je l’ai fait parce
j’ai fait la plonge. Je l’ai fait parce
que j’avais envie de donner
que j’avais envie de donner
quelque chose qu’on ne me
quelque chose qu’on ne me
donnait plus à moi. »
donnait plus à moi. »

(SOURCE : VERBATIM ISSU D’ENQUETES QUALITATIVES REALISEES PAR TNS SOFRES POUR FRANCE GENEROSITES)

ISSU D’ENQUETES QUALITATIVES RE ALISEES PAR TNS SOFRES POUR FRANCE GENEROSITES) « Donateur : qui es-tu

« Donateur : qui es-tu ?» - 4 oct.

12
12
Pourquoi donner : par compassion ? « « L’émotion, c’est quelque L’émotion, c’est quelque chose

Pourquoi donner : par compassion ?

« « L’émotion, c’est quelque L’émotion, c’est quelque chose de très intérieur » chose de
« «
L’émotion, c’est quelque
L’émotion, c’est quelque
chose de très intérieur »
chose de très intérieur »
«Il vaut mieux dire : ‘ces personnes ont besoin «Il vaut mieux dire : ‘ces
«Il vaut mieux dire : ‘ces personnes ont besoin
«Il vaut mieux dire : ‘ces personnes ont besoin
de vous’ que ‘on a besoin de fonds’ »
de vous’ que ‘on a besoin de fonds’ »
de fonds’ » de vous’ que ‘on a besoin de fonds’ » « « Le Tsunami,
« « Le Tsunami, si on n’avait Le Tsunami, si on n’avait pas vu les
« «
Le Tsunami, si on n’avait
Le Tsunami, si on n’avait
pas vu les images…»
pas vu les images…»
«Il suffit d’une parole sincère pour que
«Il suffit d’une parole sincère pour que
je donne, même si je n’aime pas la
je donne, même si je n’aime pas la
personne qui parle »
personne qui parle »
« «
On peut avoir des convictions sans forcément être
On peut avoir des convictions sans forcément être
touché : pas besoin d’avoir quelqu'un de malade
touché : pas besoin d’avoir quelqu'un de malade
pour être touché »
pour être touché »

(SOURCE : VERBATIM ISSU D’ENQUETES QUALITATIVES REALISEES PAR TNS SOFRES POUR FRANCE GENEROSITES)

ISSU D’ENQUETES QUALITATIVES RE ALISEES PAR TNS SOFRES POUR FRANCE GENEROSITES) « Donateur : qui es-tu

« Donateur : qui es-tu ?» - 4 oct.

13
13
Pourquoi donner : besoin de se bouger, de se sentir utile ? « « On

Pourquoi donner : besoin de se bouger, de se sentir utile ?

donner : besoin de se bouger, de se sentir utile ? « « On voit que
« « On voit que c’est une vraie On voit que c’est une vraie entreprise,
« «
On voit que c’est une vraie
On voit que c’est une vraie
entreprise, on les voit bâtir.
entreprise, on les voit bâtir.
« «
C’est une démarche,
C’est une démarche,
C’est important»
C’est important»
pas seulement un
pas seulement un
porte‐monnaie qui
porte‐monnaie qui
s’ouvre »
s’ouvre »
« « Je ne veux pas payer pour une usine à gaz, Je ne veux
« «
Je ne veux pas payer pour une usine à gaz,
Je ne veux pas payer pour une usine à gaz,
payer la secrétaire…non; mais, payer pour des
payer la secrétaire…non; mais, payer pour des
gens qui vont aller faire rigoler les enfants dans
gens qui vont aller faire rigoler les enfants dans
les hôpitaux ou aider une petite entreprise qui
les hôpitaux ou aider une petite entreprise qui
va creuser des puits au Sahel, oui »
va creuser des puits au Sahel, oui »
«Créer quelque chose «Créer quelque chose ensemble » ensemble »
«Créer quelque chose
«Créer quelque chose
ensemble »
ensemble »

«Donner du bonheur

«Donner du bonheur

donner du sourire »

donner du sourire »

« Pour moi, l’association XX est essentielle pour les valeurs, mais ce n’est pas une
« Pour moi, l’association XX est essentielle pour
les valeurs, mais ce n’est pas une priorité parce
qu’il n’y a pas d’urgence

(SOURCE : VERBATIM ISSU D’ENQUETES QUALITATIVES REALISEES PAR TNS SOFRES POUR FRANCE GENEROSITES)

ISSU D’ENQUETES QUALITATIVES RE ALISEES PAR TNS SOFRES POUR FRANCE GENEROSITES) « Donateur : qui es-tu

« Donateur : qui es-tu ?» - 4 oct.

14
14
Pourquoi donner : parce que c’est gratifiant ? « « Faire ce type de geste

Pourquoi donner : parce que c’est gratifiant ?

« « Faire ce type de geste ça me Faire ce type de geste ça
« «
Faire ce type de geste ça me
Faire ce type de geste ça me
donne l’impression de faire
donne l’impression de faire
une chose importante »
une chose importante »
« « Se sentir valorisé : tout ce Se sentir valorisé : tout ce qui
« «
Se sentir valorisé : tout ce
Se sentir valorisé : tout ce
qui fait qu’on est content »
qui fait qu’on est content »
« « C’est transmettre , C’est transmettre , permettre d’atteindre permettre d’atteindre l’essentiel,
« «
C’est transmettre ,
C’est transmettre ,
permettre d’atteindre
permettre d’atteindre
l’essentiel, sauvegarder
l’essentiel, sauvegarder
c’est de la vie puisqu’on peut
c’est de la vie puisqu’on peut
sauver une vie »
sauver une vie »
« « Solidarité humaine, Solidarité humaine, réflexion, conception réflexion, conception de la vie, de la
« «
Solidarité humaine,
Solidarité humaine,
réflexion, conception
réflexion, conception
de la vie,
de la vie,
responsabilité de la
responsabilité de la
société »
société »

(SOURCE : VERBATIM ISSU D’ENQUETES QUALITATIVES REALISEES PAR TNS SOFRES POUR FRANCE GENEROSITES)

ISSU D’ENQUETES QUALITATIVES RE ALISEES PAR TNS SOFRES POUR FRANCE GENEROSITES) « Donateur : qui es-tu

« Donateur : qui es-tu ?» - 4 oct.

15
15
Pourquoi donner : parce que c’est la norme ? 16 «Pour moi, c’est comme St

Pourquoi donner : parce que c’est la norme ?

16
16
«Pour moi, c’est comme St «Pour moi, c’est comme St Martin qui donne un bout
«Pour moi, c’est comme St
«Pour moi, c’est comme St
Martin qui donne un bout
Martin qui donne un bout
de sa cape »
de sa cape »
« «
Dans le don, on peut
Dans le don, on peut
s’impliquer ou juste payer
s’impliquer ou juste payer
pour être débarrassé »
pour être débarrassé »
« «
Le plus petit don
Le plus petit don
est indispensable »
est indispensable »
«Ils donnent de leur personne, donc, nous, à la maison,
«Ils donnent de leur personne, donc, nous, à la maison,
c’est la moindre des choses de donner de l’argent pour
c’est la moindre des choses de donner de l’argent pour
les aider »
les aider »

(SOURCE : VERBATIM ISSU D’ENQUETES QUALITATIVES REALISEES PAR TNS SOFRES POUR FRANCE GENEROSITES)

ISSU D’ENQUETES QUALITATIVES RE ALISEES PAR TNS SOFRES POUR FRANCE GENEROSITES) « Donateur : qui es-tu

« Donateur : qui es-tu ?» - 4 oct.

Pourquoi donner : pour se faire plaisir ? 17 «Moi j’ai aidé parce que ça

Pourquoi donner : pour se faire plaisir ?

17
17
«Moi j’ai aidé parce que ça me fait plaisir ; et aussi parce «Moi j’ai
«Moi j’ai aidé parce que ça me fait plaisir ; et aussi parce
«Moi j’ai aidé parce que ça me fait plaisir ; et aussi parce
que je connais l’amie qui me l’a proposé et que ça me faisait
que je connais l’amie qui me l’a proposé et que ça me faisait
plaisir, l’implication n’est pas forcément plus forte que ça »
plaisir, l’implication n’est pas forcément plus forte que ça »
«On ne doit pas être dans «On ne doit pas être dans un discours misérabiliste,
«On ne doit pas être dans
«On ne doit pas être dans
un discours misérabiliste,
un discours misérabiliste,
le don c’est quelque chose
le don c’est quelque chose
de joyeux »
de joyeux »
«Les Enfoirés : on «Les Enfoirés : on a a envie d’aller envie d’aller acheter
«Les Enfoirés : on
«Les Enfoirés : on
a a
envie d’aller
envie d’aller
acheter le CD »
acheter le CD »
« « La personne va La personne va rechercher une rechercher une expérience humaine »
« «
La personne va
La personne va
rechercher une
rechercher une
expérience humaine »
expérience humaine »

(SOURCE : VERBATIM ISSU D’ENQUETES QUALITATIVES REALISEES PAR TNS SOFRES POUR FRANCE GENEROSITES)

ISSU D’ENQUETES QUALITATIVES RE ALISEES PAR TNS SOFRES POUR FRANCE GENEROSITES) « Donateur : qui es-tu

« Donateur : qui es-tu ?» - 4 oct.

Pourquoi donner : pour s’identifier, s’intégrer ? «« Participer»Participer» « « Ce sont les acteurs,

Pourquoi donner : pour s’identifier, s’intégrer ?

«« Participer»Participer»
«« Participer»Participer»
s’intégrer ? «« Participer»Participer» « « Ce sont les acteurs, nos Ce sont les acteurs, nos
« « Ce sont les acteurs, nos Ce sont les acteurs, nos interprètes » interprètes
« «
Ce sont les acteurs, nos
Ce sont les acteurs, nos
interprètes »
interprètes »
«Envie de sentir qu’on est
«Envie de sentir qu’on est
ensemble, on participe à
ensemble, on participe à
quelque chose. On crée
quelque chose. On crée
quelque chose ensemble»
quelque chose ensemble»
« Quand on sent que
l’association est très impliquée,
on a envie d’aider »
«Perce‐ Neige avec Ventura et Laurette
«Perce‐ Neige avec Ventura et Laurette
Fugain : ils font quelque chose car à
Fugain : ils font quelque chose car à
l’origine, c’est une cause réelle qui les a
l’origine, c’est une cause réelle qui les a
touchés personnellement; donc, ça me
touchés personnellement; donc, ça me
touche »
touche »

(SOURCE : VERBATIM ISSU D’ENQUETES QUALITATIVES REALISEES PAR TNS SOFRES POUR FRANCE GENEROSITES)

ISSU D’ENQUETES QUALITATIVES RE ALISEES PAR TNS SOFRES POUR FRANCE GENEROSITES) « Donateur : qui es-tu

« Donateur : qui es-tu ?» - 4 oct.

18
18
Pourquoi donner : par habitude ? « « Je donne depuis longtemps, c’est prélevé sur
Pourquoi donner : par habitude ? « « Je donne depuis longtemps, c’est prélevé sur
Pourquoi donner : par habitude ?
« «
Je donne depuis longtemps, c’est prélevé sur
Je donne depuis longtemps, c’est prélevé sur
mon compte mensuellement, et je suis très
mon compte mensuellement, et je suis très
content de le faire. J’aime les associations
content de le faire. J’aime les associations
pour lesquelles je le fais, et je ne suis pas près
pour lesquelles je le fais, et je ne suis pas près
d’arrêter»
d’arrêter»
« «
Depuis 1973, quand j’étais ado, j’ai eu un coup de
Depuis 1973, quand j’étais ado, j’ai eu un coup de
cœur pour Amnesty International. Je m’y suis
cœur pour Amnesty International. Je m’y suis
intéressé dès que j’en ai entendu parler, et comme
intéressé dès que j’en ai entendu parler, et comme
je n’ai jamais rien entendu, lu ou vu de négatif
je n’ai jamais rien entendu, lu ou vu de négatif
depuis, ma confiance s’est maintenue »
depuis, ma confiance s’est maintenue »

(SOURCE : VERBATIM ISSU D’ENQUETES QUALITATIVES REALISEES PAR TNS SOFRES POUR FRANCE GENEROSITES)

ISSU D’ENQUETES QUALITATIVES RE ALISEES PAR TNS SOFRES POUR FRANCE GENEROSITES) « Donateur : qui es-tu

« Donateur : qui es-tu ?» - 4 oct.

19
19
L’étoile comportementale © TNS REFLEXIF Moralité Habitudes Coûts et bénéfices Comportement de don Efficacité

L’étoile comportementale © TNS

REFLEXIF

Moralité

Habitudes

Coûts et

bénéfices

Comportement de don
Comportement
de don

Efficacité

Heuristiques

Légitimité

Contexte

de don Efficacité Heuristiques Légitimité Contexte Normes culturelles et sociales « Donateur : qui es-tu ?»

Normes culturelles et sociales

« Donateur : qui es-tu ?» - 4 oct.

Heuristiques Légitimité Contexte Normes culturelles et sociales « Donateur : qui es-tu ?» - 4 oct.

INTUITIF

20
20
Et…les 4 principales manières d’influencer le comportement © TNS EDUQUER NORMER HABILLER PERSUADER « Donateur

Et…les 4 principales manières d’influencer le comportement © TNS

EDUQUER NORMER HABILLER PERSUADER
EDUQUER
NORMER
HABILLER
PERSUADER
d’influencer le comportement © TNS EDUQUER NORMER HABILLER PERSUADER « Donateur : qui es-tu ?» -

« Donateur : qui es-tu ?» - 4 oct.

21
21
Merci Wandrille RIBLIER Wandrille.riblier@tns-sofres.com 01 40 92 44 45 Aurélie BOUILLOT Aurelie.bouillot@tns-sofres.com

Merci

Merci Wandrille RIBLIER Wandrille.riblier@tns-sofres.com 01 40 92 44 45 Aurélie BOUILLOT Aurelie.bouillot@tns-sofres.com

Wandrille RIBLIER

Wandrille.riblier@tns-sofres.com

01 40 92 44 45

Aurélie BOUILLOT Aurelie.bouillot@tns-sofres.com

01 40 92 35 73

Caroline LABENERE

Caroline.labenere@tns-sofres.com

01 40 92 66 02

TNS Sofres | 138, Avenue Marx Dormoy, 92129, Montrouge Cedex | +33 (0)1 40 92 66 66 | Fax | www.tns-sofres.com | www.tnsglobal.com

Cedex | +33 (0)1 40 92 66 66 | Fax | www.tns-sofres.com | www.tnsglobal.com « Donateur

« Donateur : qui es-tu ?» - 4 oct.

Cedex | +33 (0)1 40 92 66 66 | Fax | www.tns-sofres.com | www.tnsglobal.com « Donateur