Vous êtes sur la page 1sur 20

COMMENT RECHERCHER UN STAGE OU UN

EMPLOI ?
ou
CANDIDATER DANS UNE FORMATION ?
UNE DEMARCHE EN 4 ETAPES :

Bien SE CONNAITRE et DECOUVRIR LE MONDE PROFESSIONNEL

Pour DEFINIR SON PROJET (professionnel et personnel) et


bien COMMUNIQUER (CV, lettre, entretien)

1 FAIRE SON BILAN PERSONNEL


2 S'INFORMER SUR LES ENTREPRISES, LES METIERS, LE
MARCHE DE L'EMPLOI
2.1 Les informations à connaître sur le secteur d'activité
2.2 Les informations à connaître (ou à recueillir) sur une entreprise ou un
organisme
3 ELABORER SON PROJET (professionnel / Personnel)
4 COMMUNIQUER
4.1 Rédiger son CV
4.2 Rédiger sa lettre de motivation ou de candidature
4.3 Se préparer à l'entretien

Faire acte de candidature pour un stage, un emploi ou une formation


nécessite une démarche globale.

1
1 - FAIRE SON BILAN PERSONNEL

Votre bilan doit être le plus complet possible, cette démarche peut vous paraître
longue et fastidieuse, elle a le mérite de vous éclairer sur :

• votre parcours,
• vos choix,
• vos motivations,
• votre « fil directeur » pour apprendre à valoriser vos diverses
expériences, à mettre en valeur vos atouts…

POUR QUI ET POURQUOI FAIRE UN BILAN ?

• D’abord pour soi-même : pour se connaître : repérer ses points forts,


ses centres d’intérêts (ou ses points faibles…), faire le point…

COMMENT FAIRE SON BILAN ?


Analyser ses savoirs et savoir-faire, c’est faire l’inventaire de tous ses acquis
tout au long de sa formation scolaire et universitaire :

• Votre parcours de formation : recensez vos matières, et les options


choisies, vos exposés, mémoires ou projets et ce qui vous a le plus
intéressé dans votre formation.
• Vos expériences personnelles : jobs (même sans rapport avec votre
formation : vous y avez forcément développé des compétences), stages,
CDD, bénévolat…
• Vos activités personnelles : culture, sport, loisirs, voyages, (ils
contribuent à enrichir votre personnalité et votre ouverture d’esprit…)

Pour chacun de ces points :

• soyez précis sur les circonstances : donnez des résultats chiffrés, les
conditions de réalisation les difficultés rencontrées, les résultats que
vous avez obtenus…
• analysez ce que vous y avez acquis ou développé : curiosité
d’esprit, sens des responsabilités, esprit d’initiative, …

Analyser son savoir-être : c’est faire l’inventaire de ses traits de personnalité,


ses valeurs, de ses motivations :

• Votre personnalité : créatif, curieux, rigoureux…

2
• Vos valeurs : indépendance, sécurité, devoir, altruisme, plaisir…

MES SAVOIRS : faites le bilan de vos connaissances, des outils et méthodes


que vous avez acquis tout au long de votre parcours de formation.

MES EXPERIENCES : Faites ici le bilan de vos diverses expériences (en lien
ou non avec vos études), analysez tout ce que vous avez acquis.

2 - S’INFORMER SUR LES ENTREPRISES, LES METIERS, LE


MARCHE DE L’EMPLOI

"S’informer : repérer les lieux, les outils, les personnes ressources et savoir
les utiliser"

POURQUOI S’INFORMER ?

• Acquérir une culture professionnelle car le langage du monde


professionnel n'est pas celui de l'université ou de l’institut
• Elaborer votre projet professionnel/personnel, cibler son marché
potentiel, cerner les besoins des entreprises…
• Mesurer l’étendue des informations nécessaires pour bien connaître un
domaine, savoir rechercher les sources d’information et savoir gérer
l’information.
• Préparer une candidature spontanée, préparer un entretien : être
informé vous permet de mieux communiquer avec votre interlocuteur

COMMENT S’INFORMER ?

• Bien cerner ce que vous recherchez : Une information sur un métier ou


une fonction (ex : chargé d’études), sur un secteur d’activité (ex :
chimie, pharmacie), une entreprise... ?
• Apprendre à vous repérer dans les diverses sources d’information
(écrites ou orales) : offres d’emploi, presse…
• Savoir exploiter les informations qui serviront à mûrir votre projet
(attention à ne pas accumuler des masses d’informations que vous ne
saurez pas utiliser…)

3
Où TROUVER LES INFORMATIONS ?
Ces informations peuvent être trouvées dans les ressources suivantes :

• La presse : le matin, la nouvelle tribune… ou la presse spécialisée.


• La documentation de l’ANAPEC : fiches "secteurs d’activité", fiches
"fonctions", fiches "Région", fiche "1er emploi"...
• Les annuaires d’entreprises : annuaire des Chambres de Commerce et
d’Industrie, annuaires spécialisés.
• Sur Internet

2.1 - LES INFORMATIONS A CONNAITRE SUR LE SECTEUR


D’ACTIVITE

Les entreprises se caractérisent, entre autre, par leur activité (ex : fabrication de
composants…) ou le secteur d’activité auquel elles appartiennent
(ex : aéronautique, chimie, agro alimentaire….). Apprenez à les connaître et à
vous repérer dans ces informations.

Par rapport à une (ou des) entreprise(s) que vous pensez connaître, pouvez-
vous répondre aux questions suivantes ? Sinon, savez-vous où chercher ces
informations ?

1. Quel est son activité ou son secteur d’activité ?


2. Connaissez-vous le nom d’autres entreprises qui ont la même activité ?
Sinon, savez-vous comment rechercher cette information ?

3. Savez-vous si ce secteur d’activité est localisé dans une ou plusieurs


régions particulières ? Lesquelles ?
(Exemple, le textile à casa…)
4. Quels sont les modes de production et d’organisation du travail ?
(Exemple : travail nécessitant une grande mobilité, de nombreux
déplacements, travail saisonnier…)
5. Quel est l’environnement économique du secteur ? (Exemples : clients,
fournisseurs, sous-traitants…) et quelles sont les grandes tendances
actuelles du secteur (concentration, délocalisation, export…?)

4
2.2 - LES INFORMATIONS A CONNAITRE (OU A RECUEILLIR) SUR
UNE ENTREPRISE OU UN ORGANISME
IDENTIFICATION : (vous trouvez en général ces informations dans les
annulaires : Kompass, Chambres de Commerce et d’Industrie, Annuaires des
Services Publics ou des Associations…)

Nom de l’entreprise ou de l’organisme :

Statut juridique (Société Anonyme, S.A.R.L., Association, structure libérale,


collectivité locale…)

Nom du directeur ou du responsable :

Nom du responsable de recrutement (Ou de l’élu responsable du personnel dans


une collectivité ou une association)

Nom du responsable du service que l’on souhaite intégrer ou faire son stage :

Adresse : (attention aux diverses adresses : celle du siège social et celles des
différents établissements ou services)

Tel :

Fax :

Mail :

Site Internet :
DONNEES ECONOMIQUES : (vous pouvez trouver ces informations dans les
annuaires ou sur Internet….)

1. Taille de l’entreprise (nombre de salariés : au siège, dans les autres


établissements s’il y en a plusieurs), organigramme des services pour un
organisme
2. Date de création :

3. L’entreprise appartient-elle à un groupe? Si Oui, lequel ?


SES ACTIVITES :

1. Son activité principale,


2. Ses activités secondaires,

3. Quels sont ses différents produits ou services ? Les innovations ou

5
projets en cours ? (vous trouverez ces informations en lisant la presse ou
dans les rapports d’activité, les plaquettes, les sites Internet des
entreprises…
L’ENTREPRISE ET SON ENVIRONNEMENT :

1. Quels sont les principaux clients (à découvrir souvent auprès de


l’entreprise ou dans ses documents de présentation…) ou usagers (pour un
service public)?
2. Quels sont les principaux concurrents ou partenaires ?
3. Quels sont les principaux fournisseurs (secteurs d’activité, type
d’entreprises, nom, taille…)
4. Quels sont les financeurs (Etat, collectivités locales, banques…)
5. Quels sont les principaux sous-traitants ?
6. Y a-t-il des implantations à l’étranger ? Dans quels pays ? (informations
à trouver dans la documentation de l’entreprise…) ou des partenariats
internationaux (pour un organisme)

SA "PHILOSOPHIE" OU SON MODE DE MANAGEMENT :

1. A-t-elle une pratique d’accueil de stagiaires ?


2. Quel est son mode de recrutement et de sélection ?

3. Quel est le mode de management ? (Hiérarchique ? Par projet ? …)

NB : Vous n’êtes pas obligé de savoir répondre à toutes ces questions, mais
dites-vous que ce sont celles qu’il est nécessaire néanmoins d’aborder pour être
bien informé.

6
3 - ELABORER SON PROJET (Professionnel/personnel)

"Définir sa cible pour savoir où l’on va et comment on y va, c’est comme


pour entreprendre un voyage : il sera réussi et bénéfique s’il a été bien
préparé".

POURQUOI "DEFINIR UN PROJET" ?

Pour savoir "où vous allez", pour pouvoir faire une offre de service
suffisamment précise aux entreprises que vous sollicitez. Ne tentez pas votre
chance au hasard, mais repérez bien quelles sont les compétences que vous
pouvez proposer aux entreprises, et à quelles entreprises.

QUE DOIT CONTENIR VOTRE PROJET ? Quelques questions à vous


poser pour le définir :

• Quel secteur d’activité vous visez ? en quoi ce secteur vous intéresse


(intérêt personnel, secteur en évolution…)? quelle connaissance vous en
avez ?
• Quel est le type d’entreprise ou d’organisme dans lequel vous auriez
envie de travailler (grande entreprise, PME-PMI, collectivité locale,
association, bureau d’études…)?
• La mission que vous souhaitez avoir (elle se définit toujours par un
verbe) : "développer" un projet, "créer" de nouveaux produits…
• Le poste, la fonction que vous visez se définit par un intitulé, un titre :
"chargé d’études", "ingénieur recherche-développement", "animateur
développement local"…
• Qu'est-ce qui vous motive ? et quelles sont les conditions dans
lesquelles vous souhaitez travailler : localisation géographique, niveau
de salaire et évolution de carrière, travail d’équipe…

COMMENT TRAVAILLER VOTRE PROJET ? Reprenez votre bilan...et


passez du temps à vous informer...

Votre projet n’émergera pas tout seul… Vous devez, à partir d’une idée
(encore vague) que vous avez, la confronter à la réalité du monde professionnel :
il est important de faire cette démarche de façon constante et continue car un
projet évolue et mûrit en fonction des informations que l’on recueille.

Pour construire votre projet, votre information doit concerner ces trois points
(secteur d’activité, métier/fonction, entreprise) :

• Consultez la documentation existante à l’ANAPEC, consultez


régulièrement des offres d’emploi, mettez de côté celles qui vous

7
interpellent le plus et analysez ce qui vous intéresse pour vous construire
une "offre robot ou portrait robot" de votre profil…
• Rencontrez, discutez avec des professionnels (cf ci-après la grille des
questions à vous poser), participez à des conférences, des colloques, des
salons…

Exemple 3:
Fiche "Projet personnel/professionnel": il peut y avoir un ou plusieurs projets
selon que vous visez le court ou le long terme, de toute façon un projet est
toujours évolutif…
• Intitulé de la fonction ou du métier et mission :

Autres appellations : chef de projet… (À développer avec les étudiants)


Mission : concevoir ou améliorer des produits ou des procédés…

• Cadre dans lequel s’exerce cette activité :

• Secteur d’activité : tous les domaines de l’industrie (électronique,


matériaux, chimie…)
• Types d’employeurs (grande entreprise, PME, collectivité locale,
bureau d’études…) : grandes entreprises, centres techniques
industriels…
• Localisation géographique : selon les secteurs d’activité

Ce que je sais de la nature de ce travail :

• Tâches à accomplir : mettre en œuvre des méthodologies de


recherche, préparer et organiser le travail, expérimenter, effectuer
des calculs, rédiger des rapports….
• Niveau de responsabilité : autonome ou sous la responsabilité ou le
contrôle d’un Directeur de laboratoire….
• Conditions d’exercice (environnement, moyens, contraintes…) : en
relation avec le service études-développement, services techniques
(fabrication, méthodes), service marketing, service achat… et à
l’extérieur de l’entreprise : partenaires et clients industriels,
partenaires scientifiques….
• Perspective d'évolution de carrière, niveau de salaire, contraintes
spécifiques…

8
• Qualités personnelles requises :

Curiosité intellectuelle, esprit critique, aptitude à gérer l’incertitude,


capacité à intégrer les impératifs de production, goût du travail en équipe
et de la communication…

• Compétences professionnelles et formation nécessaires :

Diplômes dans le domaine technique ou scientifique requis, et aussi


maîtrise de la langue française et/ou anglaise le plus souvent, d’outils
informatiques, expériences…

• Mes atouts pour ce métier :

Si vous avez bien effectué votre bilan, cela devrait vous aider à répondre à
cette question

• Mes motivations, mon intérêt :

Ma curiosité d’esprit, mon goût du challenge…

Pour vous aider à élaborer votre projet, vous pouvez consulter toute la
documentation éditée par l’APEC : http://www.apec.fr (rubrique "marché")
ou les fiches du ROME (Répertoire Opérationnel des Métiers et des Fonctions)
sur le site de l’ANPE : http://www.anpe.fr (rubrique "s'informer sur les métiers")
et bien sûr des offres d’emploi… Toutes ces informations sont disponibles à la
CELAIO.

9
"Bien communiquer c’est connaître sa cible, son objectif, c’est savoir
adapter son langage et son style à son interlocuteur : votre projet, c’est
votre cible. Votre communication (lettre, CV) c’est votre "flèche" pour
atteindre votre cible…"

Ces trois outils sont complémentaires

• Le CV sert à vous présenter, c’est votre "offre de services", l’exposé de


vos atouts.
• La lettre doit faire ressortir la motivation de votre candidature, préciser
votre projet ; elle doit être plus précise et doit vous permettre d’obtenir un
entretien
• L’entretien, c’est le moment où vous pouvez vraiment vous faire
connaître, révéler votre personnalité, faire connaissance avec votre
interlocuteur.

CURRICULUM VITAE LETTRE DE ENTRETIEN


MOTIVATION
doit présenter et résumer doit sélectionner vos Evoquer vos atouts par
l’essentiel de votre points les plus forts par rapport à la situation, au
parcours, de vos atouts… rapport à la situation poste…
recherchée - Demander
un entretien
Eveiller la curiosité de Eveiller la curiosité du Satisfaire la curiosité du
votre interlocuteur en recruteur en soulignant recruteur en prouvant vos
citant vos aptitudes et certaines aptitudes et aptitudes, compétences et
compétences compétences et en votre motivation pour le
précisant vos motivations poste…
Interroger votre
interlocuteur sur le poste,
l’entreprise…
Schéma synthétique et Style rédigé et Réponses orales précises
organisé "accrocheur" et comportement simple et
direct
Argumentation sommaire Argumentation plus
approfondie

Ces trois points intéressent votre interlocuteur et devront ressortir de vos


outils de communication (d’où la nécessité d’avoir au préalable fait votre bilan
personnel sous ces trois aspects)

10
• Votre formation : c’est à dire vos connaissances en terme de niveau et de
contenu ; c’est le plus facile à présenter car le plus repérable pour vous
• Vos compétences : c’est à dire ce que vous savez faire parce que vous
l’avez déjà fait lors d’un stage, d’un job ou d’une activité personnelle
• Votre personnalité, vos motivations : cet élément est important pour le
recruteur car il doit pouvoir percevoir si vous avez les capacités pour vous
adapter au poste, au style de l’entreprise, à son mode de fonctionnement, à
ses objectifs. Ce sont donc des critères à ne pas négliger. Les étudiants et
jeunes diplômés ont trop tendance à les sous estimer.

Ces trois conseils sont à retenir

• Mettez-vous toujours à la place de votre interlocuteur : Qu’attend-il de


vous ? Adressez-vous à lui dans son langage, appréhendez sa culture : ceci
n’est possible que si vous vous êtes bien informé au préalable sur
l’entreprise, son secteur d’activité, le poste visé.
• Délivrez toujours des messages positifs : il y a toujours moyen de
présenter une réorientation de manière positive.
• Evaluez votre concurrence avec d’autres candidats qui ont peut-être la
même formation que vous –ou qui peuvent prétendre au même type de
poste que vous, bien que venant d’une formation différente. Votre
candidature est spécifique, elle est liée à votre parcours personnel, à votre
personnalité : sachez les mettre en valeur.

4.1 - REDIGER SON CV

"Rédiger son CV c’est mettre de la cohérence dans son parcours en fonction


de l’objectif visé"

Les trois questions essentielles à vous poser avant de faire votre CV

1. Pourquoi faire mon CV ?


L’objectif de votre CV est de vous faire connaître, de vous présenter pour
offrir vos compétences, de justifier de votre niveau et de votre domaine de
formation
2. Pour qui faire mon CV ? A qui l’adresser ?
Il faut bien cibler votre interlocuteur, et avoir pour cela une bonne
connaissance de l’entreprise, du poste ou de la formation que vous visez.
3. Comment faire mon CV ?
Il n’y a pas de CV "passe-partout" : le CV est toujours ciblé par rapport à
l’objectif de la recherche d’emploi ou par rapport à un destinataire
particulier : réponse à une offre d’emploi, candidature spontanée. Les

11
informations doivent répondre aux attentes de la personne pour vous
connaître, découvrir qui vous êtes, ce que vous attendez de lui (dans le cas
d’une candidature à une formation par exemple).

La méthode

Le CV n’est pas une simple énumération chronologique de votre formation :

• C’est un document organisé, cohérent et argumenté.


• Il est indispensable d’avoir fait au préalable votre bilan personnel, cette
première étape doit vous permettre de sélectionner et de mettre en valeur
ce que vous voulez faire ressortir en fonction de l’objectif que vous visez.

Le contenu

• Nom, prénom, adresse, tel, mail (c’est votre "carte de visite")


• Age (ou date de naissance), éventuellement : célibataire, marié…,
nationalité, DOM… (c’est votre "état civil")
• Objectif professionnel (ce n’est pas obligatoire) : "ingénieur recherche-
développement", "animateur développement local"…

Formation

Intitulé, contenu (option, spécialisation…), lieu, année


+ langues : indiquez votre niveau (lu, écrit, parlé, courant, scientifique et
technique, bilingue…)
+ informatique : précisez les logiciels, les langages … et niveau (initiation,
bonnes notions ou maîtrise)

Expériences
(ce peut être des expériences professionnelles et/ou personnelles)

• Il faut mettre en évidence celles qui sont les plus pertinentes par rapport à
votre interlocuteur et à son besoin ; vous devez aussi donner des
précisions (quantifier, chiffrer, illustrer…)
• La méthode STAR pour vous aider à analyser vos expériences :

-Situation : dans quelle structure avez-vous exercé cette activité


(nom, localisation, activité...)
-Taches : contenu et contexte de travail (ex : réalisation d'un
produit, autonomie dans le travail...)
-Actions : méthodes, outils, instruments utilisés...
-Résultats : tangibles, mesurable...

12
• Pour les stages : donnez le sujet, mais indiquez aussi les méthodes et
outils utilisés, les résultats obtenus…
• Pour les jobs : indiquez les postes occupés, la mission, les compétences
développées… Exemple : "accueil guichet banque" : accueil du public,
responsabilité d’une caisse, de la comptabilité… Sens de la relation, des
responsabilités, savoir garder son calme…
• Pour les expériences personnelles : expliquez les compétences
développées, les résultats obtenus… : création ou participation à une
association de … avec pour objectifs…. Organisation ou participation à
un festival…

Loisirs, centres d’intérêts

• Mettez en avant ce qui vous caractérise

• Précisez leur fréquence, périodicité, durée, niveau, modalités (individuel,


collectif, compétition…)
exemple : Danse moderne (depuis 8 ans) animatrice initiatrice auprès
d’enfants…

Divers : permis, BAFA, APS… (cette rubrique n’est pas indispensable…)

Exemple 4 :
CV d’un étudiant (une forme à respecter, pour éviter les erreurs et un fond à créer
personnellement et à adapter à sa cible). Attention celui-ci ne vous est donné qu’à
titre indicatif pour la présentation générale, n’oubliez pas que votre CV doit être
organisé en fonction de votre objectif et de ce que vous voulez mettre en avant.

Pierre MOIC
7 allée des Lilas
38200 Vizille
04 76 87 56 23
23 ans

FORMATION
Diplôme Universitaire de Technologie (DUT) Statistiques et Traitement
Informatique des Données (STID)
Université Pierre Mendés France, Grenoble, 1997-1998

Maîtrise de Biologie des Populations et des Ecosystèmes


Université Joseph Fourier (UJF), Grenoble, 1999-2000
Option : Ecologie, Physiologie végétale et Hydrobiologie (en maîtrise)
Option : Botanique, Zoologique, Hydrogéologie et Géologie environnementale

13
(en licence)
Rapport de maîtrise : "Biologie des Populations et des Ecosystèmes"

Langues : Maîtrise de l’anglais scientifique / Espagnol : bonnes notions

Informatique :

• Progiciels généraux : Word, Excel, Works, Power Point


• Progiciels statistiques : SAS, Minitab, SAS JMP, Excel (SPSS)
• Langages de programmation : Turbo Pascal, Visual Basic, QBE, SAS,
SQL

Statistiques :
Analyse de la variance (ANOVA), Séries chronologiques, Qualité, Bio
statistiques
Analyse de données : ACP, AFC, ACM, AFD (Scoring)
Régression (linéaire, logistique)

EXPERIENCES PROFESSIONNELLES : stages et jobs d’été


Stages :
Laboratoire de Biologie des Populations, CNRS-UJF, Grenoble, été
1999
Mise en œuvre d’outils statistiques et informatiques pour préciser le rôle
des comportements de ponte dans la coexistence des espèces de
Chiastochètes (mouches)
Laboratoire de Biologie Alpine, UJF, Grenoble, 1997-1998
Etude sur un herbicide, dans le but d’optimiser son action au niveau des
plantes invasives.

Jobs :

Ripper (éboueur) pour l’entreprise MOS à Eybens, août 1998 et juillet


1995
Garçon de café au pavillon DARMONVILLE à Uriage, juillet 1996
Employé communal aux espaces verts de la Ville de Vizille, juillet 1994
ACTIVITES PERSONNELLES

Sport : Football , Pratique régulière à l’université,


Encadrement d’adolescents (éducateur au club de Vizille - 38)

4.2 - REDIGER SA LETTRE DE MOTIVATION OU DE CANDIDATURE

14
Ne pas confondre l’intérêt pour une matière, par exemple : la biologie ou un
domaine, par exemple : l’environnement…" et la motivation. Cette dernière va
plus loin que le simple intérêt et montre que l’on est "actif" : ainsi la lettre de
motivation pour une candidature prendra en compte les stages (faits ou prévus),
les exposés, les mémoires ou comptes rendus de travaux, les activités et
réalisations, mais aussi le fait de lire la presse, participer à des conférences,
colloques, salons sur le domaine concerné.
Vous pouvez aussi démontrer un caractère motivé en vous appuyant sur des
activités personnelles (y compris bénévoles) en expliquant ce qu’elles vous ont
apporté.

L’objectif de la lettre c’est d’affiner votre présentation, de préciser votre offre


de service, votre projet et de solliciter un entretien.

• Le principe de base de la rédaction c’est de vous intéresser à votre


interlocuteur, à son entreprise (ou à sa formation), au secteur d’activité, à
la fonction visée.
• La lettre doit mettre en valeur : un aspect de votre parcours et de votre
personnalité, vos qualités personnelles (initiative, autonomie,
dynamisme…), qualités qui doivent être mises au service d’une idée forte
susceptible de fonder un projet qui intéressera votre interlocuteur. Il
faut argumenter vos atouts.

La forme, quelques règles à respecter

• La méthode : mettez d’abord vos idées à plat sur une feuille, puis
organisez les selon le schéma suivant : a) parlez de l’entreprise ou du
secteur qui vous intéresse, b) parlez de vous-mêmes (vos atouts…), c)
dites ce que vous proposez. Faites un brouillon, faites-le relire pour voir si
votre interlocuteur vous comprend, si votre expression est correcte. Après
seulement vous pourrez rédiger la lettre finale. Ces étapes vous paraissent
longues ? Elles sont pourtant la garantie d’une lettre qui aura la chance
d’être lue et peut-être de retenir l’attention : n’est-ce pas votre objectif ?
• La présentation : une lettre est toujours nominative, adressée à une
personne précise : le responsable de la formation (dans le cas d’une
formation), le responsable de recrutement ou des stages dans une grande
entreprise ou le responsable du service que vous visez ou le directeur de
l’entreprise (dans une petite entreprise). N’hésitez pas à téléphoner au
secrétariat de l’entreprise pour avoir le nom de la personne à laquelle vous
devez adresser votre lettre.
Une lettre est (en principe) toujours manuscrite (vous pouvez la travailler
sur ordinateur) … Une page est la taille requise, en ménageant des marges
à droite et à gauche.

15
• L’expression : Faites des phrases courtes, avec des verbes d’actions, des
adjectifs…Soyez clair et vrai, soignez votre écriture et votre orthographe:
faites toujours relire votre lettre par quelqu’un.

Le fond ou contenu

• Accrochez : évoquez un événement (forum, salon, article de presse, un


contact avec une personne) ; manifestez de l’intérêt pour votre
interlocuteur.
• Expliquez : en quoi l’entreprise, la formation vous intéresse ? S’il s’agit
d’une formation professionnelle, il faut parler de l’aspect
professionnalisant et des spécificités du contenu qui ont retenu votre
attention, insister sur ce qui, dans cette formation, correspond à votre
projet
• Présentez-vous : Tirez de votre CV un ou deux éléments (compétence,
expérience, trait de personnalité…) à faire ressortir en particulier par
rapport à votre objectif.
• Argumentez sur ce que vous pouvez apporter à l’entreprise, en
donnant des exemples chiffrés, quantifiés, des résultats des objectifs
atteints…
• Concluez : en proposant un entretien ou une nouvelle démarche (tel,
rendez-vous...) et n’oubliez pas la formule de politesse

Exemple 5 :
Présentation d’une lettre d’un étudiant. Comprenez la démarche, ne "copiez" pas:
là encore sachez être créatif et personnel… élaborez votre propre communication
Damien LADRET Grenoble, le 24 mai
3 rue du Petit Poisson 2001
38000 Grenoble
tel: 04 76 51 24 33 à Monsieur DUPONT
Directeur du Réseau
EIFFEL
2 rue de l’Oie
99099 Trifouilly
Objet: lettre de motivation

Monsieur,

16
1. L'association française de Génie Civil (AFGC) présente sur son site des
ouvrages qui permettent de voir la variété de ce secteur : les travaux
d'infrastructures, des ouvrages d'art, des bâtiments publics, l'aménagement
et la protection de l'environnement : chaque chantier a ses spécificités.
Exercer une profession dans ce domaine m’attire car cela nécessite une
constante remise en question de ses connaissances, en fonction de
l’évolution des techniques et des matériaux employés.
2. Le dialogue avec des professionnels de ce secteur, des enseignants du
réseau EIFFEL, et mon option de second semestre « Mécanique pour
l’ingénieur appliquée au Génie Civil », ont conforté mon envie de me
spécialiser dans ce domaine.
3. Le métier d'ingénieur travaux fait appel à des qualités variées :
organisation pour la programmation des travaux, rigueur dans la
réalisation et le contrôle des chantiers, commandement, sens des
responsabilités et des contacts humains pour la conduite d'équipes. Mes
études à l'université, ainsi que mon emploi l'été et mes activités
extrascolaires m'ont permis de développer ces qualités.
4. En vue de conforter ces atouts, de développer mes connaissances et mon
expérience, la formation dispensée par les écoles du réseau EIFFEL
répond à mes attentes : la diversité de cursus scolaire des étudiants y
entrant est propice à une confrontation des connaissances, conduisant à
des échanges de savoirs entre les élèves, à une plus grande ouverture
d’esprit, pratique essentielle dans notre future carrière d’ingénieur. La
complémentarité des enseignements (techniques, scientifiques et de
sciences humaines) apportent un bagage culturel et scientifique
indispensable aujourd'hui à le métier d’ingénieur.
La part prépondérante accordée aux stages nous permet d'être en contact
direct avec la réalité professionnelle pour appliquer nos connaissances et
nos acquis, optimisant ainsi considérablement notre future intégration
dans la vie active.

Ainsi, vous pourrez juger facilement de mes motivations pour intégrer le


réseau EIFFEL en spécialité Génie Civil, Géotechniques lors de
l’entretien que je vous serais gré de m’accorder.

Dans l’attente, je vous prie d’agréer, Monsieur, l’expression de mes salutations


distinguées.

Damien LADRET

Commentaires sur la lettre :

1. Introduction sur le domaine d’activité en citant un exemple et non des


généralités

17
2. motivation argumentée sur 3 points,
3. annonce du projet et des atouts,
4. Liens "mes objectifs/votre formation",
5. demande d’entretien

4.3 - SE PREPARER A L’ENTRETIEN

Un entretien n’est pas un examen, il est interactif, il faut donc l’avoir bien
préparé. Un conseil " être naturel et vrai ", ne pas tricher.

L’objectif de l’entretien

• Pour celui qui vous reçoit, il s’agit de vérifier les informations données
dans votre CV et votre lettre, vos compétences et surtout votre
personnalité et votre motivation, vos atouts pour le poste ou la formation
où vous postulez
• Pour vous-même, il s’agit de vous présenter, de vous faire connaître et
reconnaître comme le " bon " candidat parce que vous avez les
compétences requises, vous êtes motivé et clair sur vos objectifs. Il s’agit
aussi d’approfondir votre connaissance du poste, de l’entreprise, de la
formation… Il faut donc l’avoir soigneusement préparé.

Se préparer, c’est

• Faire votre bilan personnel


• Définir votre projet personnel et professionnel (à court et moyen terme)
sur le type d’emploi que vous recherchez, le secteur d’activité qui vous
intéresse.
• Préparer votre présentation personnelle : environ 10 mn pour faire
ressortir vos points forts et votre motivation
• Préparer votre argumentaire (il s’appuie toujours sur des exemples) et
préparer les questions que vous avez envie de poser pour en savoir plus
sur le poste ou l’entreprise (ou la formation)

S’informer, c’est

• Connaître les conditions de l’entretien : en groupe ou individuel ;


connaître la qualité et les fonctions des membres du jury, la durée et le
contenu de l’entretien : présentation personnelle et questions, mise en
situation professionnelle…
• Connaître l’entreprise (ou la formation) : recueillir le maximum
d’informations sur l’entreprise, le poste, son environnement, les
conditions… ou le contenu de la formation s’il s’agit d’une candidature
dans une formation, ainsi que celles des formations avoisinantes pour

18
pouvoir préciser pourquoi vous avez choisi celle-ci plutôt qu’une autre et
ce que vous en attendez.

Les 3 phases de la méthode pour se présenter

• Affirmer : donner des informations précises : "j’ai fait un stage à tel


endroit, de telle durée, avec telle mission…"
• Donner des exemples : "au cours de ce stage, j’ai réalisé l’étude suivante,
avec les moyens et les résultats suivants, voici les difficultés que j’ai
rencontrées…"
• Conclure sur ce que ça vous a apporté : "cette expérience m’a permis de
développer…"

Les 4 critères d’évaluation par le recruteur

• Critères psychologiques : votre personnalité "Etes-vous indépendant ?",


"Supportez-vous le stress… ?"
• Aptitudes intellectuelles ou comportement dans le travail : "Travaillez-
vous vite ?", "Aimez-vous le travail en équipe ?", "Que pensez-vous de la
hiérarchie ?"
• Expression : soyez clair, précis, "correct", positionnez votre voix et évitez
les tics…
• Présentation : soignez votre "look", qu’il soit en accord avec ceux qui
vous reçoivent.

Les différents types de questions qui peuvent vous être posées

• Générales sur votre parcours, votre personnalité…: "Parlez-moi de


vous", "Quelle est votre principale qualité ? Votre principal défaut ?",
"Quel est l’événement qui vous a le plus marqué dans votre vie ?
" (Attention : vous êtes libre de répondre ou non, mais précisez pourquoi
si vous ne voulez pas répondre : question trop personnelle…)
• Vos motivations, vos centres d’intérêts : "Quels sont vos loisirs ?",
"Avez-vous eu des responsabilités extrascolaires ?"
• Vos compétences (ou pré-requis) :"Que vous a apporté votre stage, votre
formation …?"

Les 4 règles majeures à connaître

• Etre à l’écoute de votre interlocuteur


• Répondre avec clarté et précision à ses questions
• Illustrer, argumenter vos résultats
• Renvoyer les questions quand c’est possible : "Pourquoi me demandez-
vous cela ?" …

19
Vous devez toujours conclure un entretien : demandez quelles sont les
modalités ou critères de sélection ? A quel moment vous pouvez avoir une
réponse et de quelle manière ?

CONCLUSION SUR LA DEMARCHE DE CANDIDATURE


Cette méthode une fois acquise vous sera utile tout au long de votre vie
professionnelle (changement de poste, changement d’entreprise…), alors autant
commencer dès aujourd’hui…

Ce document a été réalisé par la CELAIO


Cellule d'Accueil, d'Information et d'Orientation
621, avenue Centrale - BP 53 - 38041 Grenoble Cedex 9
Tél. 04 76 51 46 21 - Fax 04 76 51 45 69

20