Vous êtes sur la page 1sur 68
Introduction aux systèmes d’exploitation Principes et notions Nicolas Belloir 1
Introduction aux systèmes
d’exploitation
Principes et notions
Nicolas Belloir
1
Le système informatique 2
Le système informatique
2
Définition d’un système informatique Ensemble des moyens logiciels et matériels fourni à un utilisateur à
Définition d’un système informatique
Ensemble des moyens logiciels et matériels fourni à
un utilisateur à partir d’un poste de travail
Ouvert / fermé
Mono / multi utilisateur(s)
Administrateur / Utilisateurs
3
à partir d’un poste de travail Ouvert / fermé Mono / multi utilisateur(s) Administrateur / Utilisateurs
à partir d’un poste de travail Ouvert / fermé Mono / multi utilisateur(s) Administrateur / Utilisateurs
à partir d’un poste de travail Ouvert / fermé Mono / multi utilisateur(s) Administrateur / Utilisateurs
à partir d’un poste de travail Ouvert / fermé Mono / multi utilisateur(s) Administrateur / Utilisateurs
à partir d’un poste de travail Ouvert / fermé Mono / multi utilisateur(s) Administrateur / Utilisateurs
Description physique d’un SI minimal Unité centrale Périphériques de : Traitements Conservation de
Description physique d’un SI minimal
Unité centrale
Périphériques de :
Traitements
Conservation de l’information
Communication avec l’extérieur
4
Unité centrale Périphériques de : Traitements Conservation de l’information Communication avec l’extérieur 4
Unité centrale Périphériques de : Traitements Conservation de l’information Communication avec l’extérieur 4
Unité centrale Périphériques de : Traitements Conservation de l’information Communication avec l’extérieur 4
Unité centrale Périphériques de : Traitements Conservation de l’information Communication avec l’extérieur 4
Unité centrale Périphériques de : Traitements Conservation de l’information Communication avec l’extérieur 4
Evolution des SI (1) Premiers ordinateurs : une machine / un utilisateur Apparition des mécanismes
Evolution des SI (1)
Premiers ordinateurs : une machine / un utilisateur
Apparition des mécanismes d’entrée / sortie
(carte/imprimante)
Plusieurs utilisateurs
Un seul programme en même temps
Accroissement de la puissance
Gestion des interruptions
Années 70 : systèmes centralisés / terminaux
Puissance et mémoire importante
Parallélisme
5
des interruptions Années 70 : systèmes centralisés / terminaux Puissance et mémoire importante Parallélisme 5
des interruptions Années 70 : systèmes centralisés / terminaux Puissance et mémoire importante Parallélisme 5
des interruptions Années 70 : systèmes centralisés / terminaux Puissance et mémoire importante Parallélisme 5
des interruptions Années 70 : systèmes centralisés / terminaux Puissance et mémoire importante Parallélisme 5
des interruptions Années 70 : systèmes centralisés / terminaux Puissance et mémoire importante Parallélisme 5
Evolution des SI (2) Années 80 : apparition de PC (Personal Computer) Connexion entre PC
Evolution des SI (2)
Années 80 : apparition de PC (Personal Computer)
Connexion entre PC et systèmes centralisés
Réseaux informatiques externalisés
Fin années 80 : Station de travail
Intermédiaire entre PC et systèmes centralisés
Années 90 : apparition des terminaux X
6
80 : Station de travail Intermédiaire entre PC et systèmes centralisés Années 90 : apparition des
80 : Station de travail Intermédiaire entre PC et systèmes centralisés Années 90 : apparition des
80 : Station de travail Intermédiaire entre PC et systèmes centralisés Années 90 : apparition des
80 : Station de travail Intermédiaire entre PC et systèmes centralisés Années 90 : apparition des
80 : Station de travail Intermédiaire entre PC et systèmes centralisés Années 90 : apparition des
Evolution des SI (3) Fin années 90 : Internet, un retour aux systèmes centralisés? Tendance
Evolution des SI (3)
Fin années 90 : Internet, un retour aux systèmes
centralisés?
Tendance années 2000 : la miniaturisation
Ordinateurs portables
Systèmes distribués
Téléphones portables / PDA
Et après ????
7
2000 : la miniaturisation Ordinateurs portables Systèmes distribués Téléphones portables / PDA Et après ???? 7
2000 : la miniaturisation Ordinateurs portables Systèmes distribués Téléphones portables / PDA Et après ???? 7
2000 : la miniaturisation Ordinateurs portables Systèmes distribués Téléphones portables / PDA Et après ???? 7
2000 : la miniaturisation Ordinateurs portables Systèmes distribués Téléphones portables / PDA Et après ???? 7
2000 : la miniaturisation Ordinateurs portables Systèmes distribués Téléphones portables / PDA Et après ???? 7
SI : découpage en couche Programmes Système bancaire, système de réservation, jeu, calculateur d’application
SI : découpage en couche
Programmes
Système bancaire, système de
réservation, jeu, calculateur
d’application
Compilateurs, Editeurs,
Interpréteur de commandes
Programmes
systèmes
Système d’exploitation
Langage machine
Matériel
Micro-architecture
Dispositifs physiques
8
SI : couche matériel Dispositifs physiques Périphériques, circuits intégrés, cables… Micro-architecture Les
SI : couche matériel
Dispositifs physiques
Périphériques, circuits intégrés, cables…
Micro-architecture
Les périphériques sont regroupés en unités fonctionnelles
Calculs logiques, traitement des registres, chemin de données
Langage machine
Entre 50 et 300 instructions
Transfert de données entre registres, opérations arithmétiques,
9
Langage machine Entre 50 et 300 instructions Transfert de données entre registres, opérations arithmétiques, … 9
Langage machine Entre 50 et 300 instructions Transfert de données entre registres, opérations arithmétiques, … 9
Langage machine Entre 50 et 300 instructions Transfert de données entre registres, opérations arithmétiques, … 9
Langage machine Entre 50 et 300 instructions Transfert de données entre registres, opérations arithmétiques, … 9
Langage machine Entre 50 et 300 instructions Transfert de données entre registres, opérations arithmétiques, … 9
SI : couche système Système d’exploitation Couche logicielle cachant la compléxité de la couche matériel
SI : couche système
Système d’exploitation
Couche logicielle cachant la compléxité de la couche matériel
Fournit au développeur un jeu d’instructions plis pratiques
Fonctionne en mode noyau
Logiciels systèmes
Fournis avec le SE mais différent du SE
Différence subtile
10
Fonctionne en mode noyau Logiciels systèmes Fournis avec le SE mais différent du SE Différence subtile
Fonctionne en mode noyau Logiciels systèmes Fournis avec le SE mais différent du SE Différence subtile
Fonctionne en mode noyau Logiciels systèmes Fournis avec le SE mais différent du SE Différence subtile
Fonctionne en mode noyau Logiciels systèmes Fournis avec le SE mais différent du SE Différence subtile
Fonctionne en mode noyau Logiciels systèmes Fournis avec le SE mais différent du SE Différence subtile
Le système d’exploitation 11
Le système d’exploitation
11
Système d’exploitation Définition « Ensemble de tous les programmes permettant à l’utilisateur du système
Système d’exploitation
Définition
« Ensemble de tous les programmes permettant à l’utilisateur du
système informatique d’exploiter au mieux les ressources de la
machine de façon cohérente et coordonnée dans des conditions
raisonnables de confort »
Interface entre les utilisateurs du SI et la machine physique
12
dans des conditions raisonnables de confort » Interface entre les utilisateurs du SI et la machine
dans des conditions raisonnables de confort » Interface entre les utilisateurs du SI et la machine
dans des conditions raisonnables de confort » Interface entre les utilisateurs du SI et la machine
dans des conditions raisonnables de confort » Interface entre les utilisateurs du SI et la machine
dans des conditions raisonnables de confort » Interface entre les utilisateurs du SI et la machine
Différentes catégories de programme des SE Le noyau : programme de « bas niveau »
Différentes catégories de programme des
SE
Le noyau : programme de « bas niveau »
Allocation mémoire, gestion des E/S …
Les commandes de base
Copie de fichier, listing des répertoire, création/destruction des
fichiers …
Utilitaires
Interpréteur de commande, éditeurs de texte, compilateurs …
Les interfaces graphiques
X11, Motif, KDE, Gnome …
13
Interpréteur de commande, éditeurs de texte, compilateurs … Les interfaces graphiques X11, Motif, KDE, Gnome …
Interpréteur de commande, éditeurs de texte, compilateurs … Les interfaces graphiques X11, Motif, KDE, Gnome …
Interpréteur de commande, éditeurs de texte, compilateurs … Les interfaces graphiques X11, Motif, KDE, Gnome …
Interpréteur de commande, éditeurs de texte, compilateurs … Les interfaces graphiques X11, Motif, KDE, Gnome …
Interpréteur de commande, éditeurs de texte, compilateurs … Les interfaces graphiques X11, Motif, KDE, Gnome …
Le noyau Différents types de services assurés Gestion du(des) processeur(s) Chargement et lancement des programmes
Le noyau
Différents types de services assurés
Gestion du(des) processeur(s)
Chargement et lancement des programmes
Gestion de la mémoire (principale et secondaire)
Gestion des entrées/sorties (périphériques)
Différentes organisations logicielles
Monolithique
Sructuration en couches
Micro-noyaux
14
(périphériques) Différentes organisations logicielles Monolithique Sructuration en couches Micro-noyaux 14
(périphériques) Différentes organisations logicielles Monolithique Sructuration en couches Micro-noyaux 14
(périphériques) Différentes organisations logicielles Monolithique Sructuration en couches Micro-noyaux 14
(périphériques) Différentes organisations logicielles Monolithique Sructuration en couches Micro-noyaux 14
(périphériques) Différentes organisations logicielles Monolithique Sructuration en couches Micro-noyaux 14
Les principaux SE (1/2) Unix/Linux le meilleur compromis : fiable, efficace, souple, portable, évolutif,
Les principaux SE (1/2)
Unix/Linux
le meilleur compromis : fiable, efficace, souple, portable,
évolutif, "customizable"
reste (très) difficile d'accès pour un novice, voire pour un
informaticien
MacOS
désormais peu répandu car submergé par Windows
ergonomie géniale (précurseur en la matière), fiable, stable
a développé ses propres standards (y compris pour le
hardware)…et a perdu le match contre Windows (il lui reste
quelques niches, telles que la photo numérique)
15
le hardware)…et a perdu le match contre Windows (il lui reste quelques niches, telles que la
le hardware)…et a perdu le match contre Windows (il lui reste quelques niches, telles que la
le hardware)…et a perdu le match contre Windows (il lui reste quelques niches, telles que la
le hardware)…et a perdu le match contre Windows (il lui reste quelques niches, telles que la
le hardware)…et a perdu le match contre Windows (il lui reste quelques niches, telles que la
Les principaux SE (2/2) Windows le plus diffusé, très orienté utilisateur lambda (configuration automatique toujours
Les principaux SE (2/2)
Windows
le plus diffusé, très orienté utilisateur lambda (configuration
automatique toujours disponible), large gamme d'applicatifs
(certains étant désormais des standards de-facto), prise en
main très simple
peu fiable même si des progrès depuis Win2000/XP, sécurité
inexistante (virus, intrusions très fréquentes)
peu ouvert, impose la plupart des choix technologiques et
"enferme" les utilisateurs dans ces choix
stratégie industrielle douteuse sur le plan de l'éthique
D'autres systèmes réservés aux gros serveurs
VMS (Digital), GCOS (Bull), MVS et AS400 (IBM), …
16
D'autres systèmes réservés aux gros serveurs VMS (Digital), GCOS (Bull), MVS et AS400 (IBM), … 16
D'autres systèmes réservés aux gros serveurs VMS (Digital), GCOS (Bull), MVS et AS400 (IBM), … 16
D'autres systèmes réservés aux gros serveurs VMS (Digital), GCOS (Bull), MVS et AS400 (IBM), … 16
D'autres systèmes réservés aux gros serveurs VMS (Digital), GCOS (Bull), MVS et AS400 (IBM), … 16
D'autres systèmes réservés aux gros serveurs VMS (Digital), GCOS (Bull), MVS et AS400 (IBM), … 16
Typologies des différents SE Ordinateur individuel Centre de calcul Systèmes transactionnels Systèmes temps réel
Typologies des différents SE
Ordinateur individuel
Centre de calcul
Systèmes transactionnels
Systèmes temps réel
17
des différents SE Ordinateur individuel Centre de calcul Systèmes transactionnels Systèmes temps réel 17
des différents SE Ordinateur individuel Centre de calcul Systèmes transactionnels Systèmes temps réel 17
des différents SE Ordinateur individuel Centre de calcul Systèmes transactionnels Systèmes temps réel 17
des différents SE Ordinateur individuel Centre de calcul Systèmes transactionnels Systèmes temps réel 17
des différents SE Ordinateur individuel Centre de calcul Systèmes transactionnels Systèmes temps réel 17
Ordinateur individuel (1/5) 18
Ordinateur individuel (1/5)
18
Ordinateur individuel (1/5) 18
Ordinateur individuel (1/5) 18
Ordinateur individuel (1/5) 18
Ordinateur individuel (1/5) 18
Ordinateur individuel (1/5) 18
Ordinateur individuel (2/5) Utilisation orientée bureautique exploitation de programmes applicatifs Fonctionnalités
Ordinateur individuel (2/5)
Utilisation orientée bureautique
exploitation de programmes applicatifs
Fonctionnalités à implanter
interpréteur de commandes
de plus en plus superflu car interface graphique suffisante
interface graphique
la nouvelle génération d’utilisateurs sait-elle qu’il fut un
temps où on en avait pas ?
gestion des entrées/sorties
grande variété de dispositifs (et de modes de
fonctionnement)
nombreux protocoles
19
? gestion des entrées/sorties grande variété de dispositifs (et de modes de fonctionnement) nombreux protocoles 19
? gestion des entrées/sorties grande variété de dispositifs (et de modes de fonctionnement) nombreux protocoles 19
? gestion des entrées/sorties grande variété de dispositifs (et de modes de fonctionnement) nombreux protocoles 19
? gestion des entrées/sorties grande variété de dispositifs (et de modes de fonctionnement) nombreux protocoles 19
? gestion des entrées/sorties grande variété de dispositifs (et de modes de fonctionnement) nombreux protocoles 19
Ordinateur individuel (3/5) Fonctionnalités à implanter (suite) gestion des communications différents protocoles
Ordinateur individuel (3/5)
Fonctionnalités à implanter (suite)
gestion des communications
différents protocoles réseau
gestion des fichiers
utilitaires
gestionnaire de fichiers, outils d’administration, …
environnement de programmation (outils)
pour les développeurs de solutions
20
fichiers, outils d’administration, … environnement de programmation (outils) pour les développeurs de solutions 20
fichiers, outils d’administration, … environnement de programmation (outils) pour les développeurs de solutions 20
fichiers, outils d’administration, … environnement de programmation (outils) pour les développeurs de solutions 20
fichiers, outils d’administration, … environnement de programmation (outils) pour les développeurs de solutions 20
fichiers, outils d’administration, … environnement de programmation (outils) pour les développeurs de solutions 20
Ordinateur individuel (4/5) Qualités attendues simplicité d'utilisation (matériel grand public) ergonomie
Ordinateur individuel (4/5)
Qualités attendues
simplicité d'utilisation (matériel grand public)
ergonomie
procédures d’installation/configuration automatique
interactivité
temps de réponse acceptables
Problèmes simplifiés
un seul utilisateur à la fois
configuration matérielle simple (poste client)
peu d'activités parallèles (quelques circuits spécialisés pour
gérer certains périphériques)
algorithme d’allocation des ressources simplifié
21
circuits spécialisés pour gérer certains périphériques) algorithme d’allocation des ressources simplifié 21
circuits spécialisés pour gérer certains périphériques) algorithme d’allocation des ressources simplifié 21
circuits spécialisés pour gérer certains périphériques) algorithme d’allocation des ressources simplifié 21
circuits spécialisés pour gérer certains périphériques) algorithme d’allocation des ressources simplifié 21
circuits spécialisés pour gérer certains périphériques) algorithme d’allocation des ressources simplifié 21
Ordinateur individuel (5/5) Solutions retenues développement de systèmes d'exploitation spécifiques mono-
Ordinateur individuel (5/5)
Solutions retenues
développement de systèmes d'exploitation spécifiques mono-
utilisateur et mono-tâche (MS-DOS, MacOS,
)
fiabilité médiocre du fait de l'unicité du mode d'exécution
donc de l'absence de protection du système
utilisation de systèmes d'exploitation plus généraux, multi-
utilisateurs et multitâches (UNIX, Windows NT/2000/Me/XP)
meilleure fiabilité (théorique pour Windows car notion
d’utilisateur bidon sur versions client)
mise en réseau (Intranet ou Internet) triviale
requiert davantage de mémoire centrale (argument peu
important aujourd’hui)
22
Centre de calcul (1/6) 23
Centre de calcul (1/6)
23
Centre de calcul (1/6) 23
Centre de calcul (1/6) 23
Centre de calcul (1/6) 23
Centre de calcul (1/6) 23
Centre de calcul (1/6) 23
Centre de calcul (2/6) Objectifs offrir des services communs, qui ne seraient pas accessibles individuellement,
Centre de calcul (2/6)
Objectifs
offrir des services communs, qui ne seraient pas
accessibles individuellement, à un grand nombre
d’utilisateurs
matériels onéreux ou utilisés
occasionnellement
supercalculateurs, tables traçantes, …
logiciels onéreux ou utilisés occasionnellement
ou nécessitant un environnement d’exécution
complexe
applicatifs orientés métiers, …
24
occasionnellement ou nécessitant un environnement d’exécution complexe applicatifs orientés métiers, … 24
occasionnellement ou nécessitant un environnement d’exécution complexe applicatifs orientés métiers, … 24
occasionnellement ou nécessitant un environnement d’exécution complexe applicatifs orientés métiers, … 24
occasionnellement ou nécessitant un environnement d’exécution complexe applicatifs orientés métiers, … 24
occasionnellement ou nécessitant un environnement d’exécution complexe applicatifs orientés métiers, … 24
Centre de calcul (3/6) Objectifs (suite) offrir les possibilités découlant d'une communauté d'usagers
Centre de calcul (3/6)
Objectifs (suite)
offrir les possibilités découlant d'une communauté
d'usagers
amortissement de matériel du fait d’un grand nombre
d’utilisateurs
licences "volantes"
centralisation de la gestion des contrats de maintenance
offrir une expertise au service des usagers
service de maintenance voire de veille technologique
séminaires de formation au outils
assistance au développement de projets ou prestation
de service
25
technologique séminaires de formation au outils assistance au développement de projets ou prestation de service 25
technologique séminaires de formation au outils assistance au développement de projets ou prestation de service 25
technologique séminaires de formation au outils assistance au développement de projets ou prestation de service 25
technologique séminaires de formation au outils assistance au développement de projets ou prestation de service 25
technologique séminaires de formation au outils assistance au développement de projets ou prestation de service 25
Centre de calcul (4/6) Modes de traitement traitement par lots / mode différé / mode
Centre de calcul (4/6)
Modes de traitement
traitement par lots / mode différé / mode batch
non interactif
justification : optimiser l'utilisation du matériel (héritage
d'une époque révolue car les systèmes modernes le gèrent
automatiquement)
temps partagé (time sharing)
interactif
objectif : assurer un bon niveau d'interactivité et donc
assurer un temps de réponse court aux petits travaux (jobs)
remarque : les systèmes modernes sont capables d'assurer
l'interactivité tout en gérant des jobs en batch
26
remarque : les systèmes modernes sont capables d'assurer l'interactivité tout en gérant des jobs en batch
remarque : les systèmes modernes sont capables d'assurer l'interactivité tout en gérant des jobs en batch
remarque : les systèmes modernes sont capables d'assurer l'interactivité tout en gérant des jobs en batch
remarque : les systèmes modernes sont capables d'assurer l'interactivité tout en gérant des jobs en batch
remarque : les systèmes modernes sont capables d'assurer l'interactivité tout en gérant des jobs en batch
Centre de calcul (5/6) Fonctionnalités à implanter celles d'un ordinateur individuel allocation et partage des
Centre de calcul (5/6)
Fonctionnalités à implanter
celles d'un ordinateur individuel
allocation et partage des ressources communes
processeurs, mémoires, périphériques
gestion des informations communes et des droits d'accès
outils de communication entre usagers
de l'email aux outils de travail collaboratif
27
et des droits d'accès outils de communication entre usagers de l'email aux outils de travail collaboratif
et des droits d'accès outils de communication entre usagers de l'email aux outils de travail collaboratif
et des droits d'accès outils de communication entre usagers de l'email aux outils de travail collaboratif
et des droits d'accès outils de communication entre usagers de l'email aux outils de travail collaboratif
et des droits d'accès outils de communication entre usagers de l'email aux outils de travail collaboratif
Centre de calcul (6/6) Qualités attendues protection des informations des utilisateurs sauvegardes régulières,
Centre de calcul (6/6)
Qualités attendues
protection des informations des utilisateurs
sauvegardes régulières, droits d'accès
sûreté de fonctionnement
disponibilité, fiabilité, sécurité
performance
supporter la charge, assurer un bon niveau d'interactivité en
toute situation
adéquation aux besoins des usagers
écoute, réactivité, adaptabilité, bonne stratégie (choix des
équipements, adéquation au budget, politique à court
comme à long terme)
28
bonne stratégie (choix des équipements, adéquation au budget, politique à court comme à long terme) 28
bonne stratégie (choix des équipements, adéquation au budget, politique à court comme à long terme) 28
bonne stratégie (choix des équipements, adéquation au budget, politique à court comme à long terme) 28
bonne stratégie (choix des équipements, adéquation au budget, politique à court comme à long terme) 28
bonne stratégie (choix des équipements, adéquation au budget, politique à court comme à long terme) 28
Systèmes transactionnels (1/4) 29
Systèmes transactionnels (1/4)
29
Systèmes transactionnels (1/4) 29
Systèmes transactionnels (1/4) 29
Systèmes transactionnels (1/4) 29
Systèmes transactionnels (1/4) 29
Systèmes transactionnels (1/4) 29
Systèmes transactionnels (2/4) Objectifs gestion de grandes quantités d'informations gérer les accès d'un
Systèmes transactionnels (2/4)
Objectifs
gestion de grandes quantités d'informations
gérer les accès d'un grand nombre d'utilisateurs connectés
simultanément
notion de session utilisateur : diagramme d'états
mode interactif
les utilisateurs sont généralement en ligne : nécessité d'une
réponse rapide
sytème en réseau (Intranet, Internet)
évolutivité des outils faible mais fiabilité très importante
Exemples
systèmes d'information bancaires, réservation de billets (SNCF,
AirFrance, …), magasins, …
30
Exemples systèmes d'information bancaires, réservation de billets (SNCF, AirFrance, …), magasins, … 30
Exemples systèmes d'information bancaires, réservation de billets (SNCF, AirFrance, …), magasins, … 30
Exemples systèmes d'information bancaires, réservation de billets (SNCF, AirFrance, …), magasins, … 30
Exemples systèmes d'information bancaires, réservation de billets (SNCF, AirFrance, …), magasins, … 30
Exemples systèmes d'information bancaires, réservation de billets (SNCF, AirFrance, …), magasins, … 30
Systèmes transactionnels (3/4) Qualités attendues sécurité contrôle d'accès aux données, prévenir tout acte
Systèmes transactionnels (3/4)
Qualités attendues
sécurité
contrôle d'accès aux données, prévenir tout acte de piratage
fiabilité des opérations
fiabilité des informations obtenues par les usagers
fiabilité des modifications apportées
garantir à tout moment l'intégrité du système d'information
contrôler la validité des modifications demandées
disponibilité
assurer le service, si possible y compris en cas de panne
performance
temps de réponse
supporter la charge, si possible y compris en cas de panne
31
y compris en cas de panne performance temps de réponse supporter la charge, si possible y
y compris en cas de panne performance temps de réponse supporter la charge, si possible y
y compris en cas de panne performance temps de réponse supporter la charge, si possible y
y compris en cas de panne performance temps de réponse supporter la charge, si possible y
y compris en cas de panne performance temps de réponse supporter la charge, si possible y
Systèmes transactionnels (4/4) Fonctionnalités à implanter outils pour le maintien de l'intégrité de la base
Systèmes transactionnels (4/4)
Fonctionnalités à implanter
outils pour le maintien de l'intégrité de la base de données
gestion des utilisateurs enregistrés (ou non) et des droits
d'accès
synchronisation des transactions
procédures de sauvegarde
procédure de reprise sur erreur et sur panne
32
synchronisation des transactions procédures de sauvegarde procédure de reprise sur erreur et sur panne 32
synchronisation des transactions procédures de sauvegarde procédure de reprise sur erreur et sur panne 32
synchronisation des transactions procédures de sauvegarde procédure de reprise sur erreur et sur panne 32
synchronisation des transactions procédures de sauvegarde procédure de reprise sur erreur et sur panne 32
synchronisation des transactions procédures de sauvegarde procédure de reprise sur erreur et sur panne 32
Systèmes temps réel (1/4) 33
Systèmes temps réel (1/4)
33
Systèmes temps réel (1/4) 33
Systèmes temps réel (1/4) 33
Systèmes temps réel (1/4) 33
Systèmes temps réel (1/4) 33
Systèmes temps réel (1/4) 33
Systèmes temps réel (2/4) Objectifs gestion en temps réel du flux d'informations provenant d'un appareil
Systèmes temps réel (2/4)
Objectifs
gestion en temps réel du flux d'informations provenant d'un
appareil en fonctionnement
réaction aux évènements et éventuellement prise de décision
Types de missions à assurer
surveillance, sécurité, aide au pilotage
régulation/contrôle de production
archivage d'informations
plus traitements non prioritaires le cas échéant
Exemples
centrale nucléaire, unité de fabrication, aciérie, gestion de traffic
aérien, systèmes embarqués (avions, TGV, bateaux)
34
Systèmes temps réel (3/4) Qualités attendues fiabilité ne pas tomber en panne donner des informations
Systèmes temps réel (3/4)
Qualités attendues
fiabilité
ne pas tomber en panne
donner des informations fiables
exemple : toujours alerter si danger mais ne pas alerter si pas
de danger
temps de réaction le plus faible possible
contraintes de temps pouvant être très sévères
Evolutivité faible
car contrainte souvent orthogonale à celle de fiabilité qui dans
ce cas prime
35
très sévères Evolutivité faible car contrainte souvent orthogonale à celle de fiabilité qui dans ce cas
très sévères Evolutivité faible car contrainte souvent orthogonale à celle de fiabilité qui dans ce cas
très sévères Evolutivité faible car contrainte souvent orthogonale à celle de fiabilité qui dans ce cas
très sévères Evolutivité faible car contrainte souvent orthogonale à celle de fiabilité qui dans ce cas
très sévères Evolutivité faible car contrainte souvent orthogonale à celle de fiabilité qui dans ce cas
Systèmes temps réel (4/4) Fonctionnalités à implanter mesures et comandes informatique industrielle, gestion des
Systèmes temps réel (4/4)
Fonctionnalités à implanter
mesures et comandes
informatique industrielle, gestion des entrées/sorties
spécifique pour plus d'efficacité
gestion des évènements
gestion des priorités, évaluation fiable des temps de réponse
politique décisionnelle claire, rigoureuse et fiable, cohérente
avec la stratégie décisionnelle de l'entreprise
36
décisionnelle claire, rigoureuse et fiable, cohérente avec la stratégie décisionnelle de l'entreprise 36
décisionnelle claire, rigoureuse et fiable, cohérente avec la stratégie décisionnelle de l'entreprise 36
décisionnelle claire, rigoureuse et fiable, cohérente avec la stratégie décisionnelle de l'entreprise 36
décisionnelle claire, rigoureuse et fiable, cohérente avec la stratégie décisionnelle de l'entreprise 36
décisionnelle claire, rigoureuse et fiable, cohérente avec la stratégie décisionnelle de l'entreprise 36
Systèmes embarqués Objectifs Gestion de très petits ordinateurs Types de missions à assurer Simples :
Systèmes embarqués
Objectifs
Gestion de très petits ordinateurs
Types de missions à assurer
Simples : pilotages des ressources, fonctions TR, gestion de
l’alimentation
Exemples
PDA OS : Palm Os, Windows CE
Qualités attendues
Faible utilisation des ressources
Evolutivité
Forte car dynamique importante des marchés
37
CE Qualités attendues Faible utilisation des ressources Evolutivité Forte car dynamique importante des marchés 37
CE Qualités attendues Faible utilisation des ressources Evolutivité Forte car dynamique importante des marchés 37
CE Qualités attendues Faible utilisation des ressources Evolutivité Forte car dynamique importante des marchés 37
CE Qualités attendues Faible utilisation des ressources Evolutivité Forte car dynamique importante des marchés 37
CE Qualités attendues Faible utilisation des ressources Evolutivité Forte car dynamique importante des marchés 37
Historique des SE 38
Historique des SE
38
4 générations On distingue généralement 4 générations : 1ère génération : 1950-1960 les débuts de
4 générations
On distingue généralement 4 générations :
1ère génération : 1950-1960
les débuts de la révolution technologique
2ème génération : 1958-1968
périphériques et traitement par lots
3ème génération : 1960-1970
multiprogrammation et temps partagé
4ème génération : 1970-aujourd'hui
réseaux / systèmes répartis
39
multiprogrammation et temps partagé 4ème génération : 1970-aujourd'hui réseaux / systèmes répartis 39
multiprogrammation et temps partagé 4ème génération : 1970-aujourd'hui réseaux / systèmes répartis 39
multiprogrammation et temps partagé 4ème génération : 1970-aujourd'hui réseaux / systèmes répartis 39
multiprogrammation et temps partagé 4ème génération : 1970-aujourd'hui réseaux / systèmes répartis 39
multiprogrammation et temps partagé 4ème génération : 1970-aujourd'hui réseaux / systèmes répartis 39
1ère génération Matériel à base de tubes encombrant et peu fiable Mode d'exploitation l'utilisateur
1ère génération
Matériel à base de tubes
encombrant et peu fiable
Mode d'exploitation
l'utilisateur écrit un programme en langage machine
il réserve la machine pour une durée déterminée
il rentre son programme en mémoire "à la main"
il l'exécute
si exécution non conforme à ses attentes alors
exécution pas à pas et modification éventuelle
nouvel essai jusqu'à satisfaction ou temps de réservation
atteint
Mode d'exploitation totalement inefficace
40
essai jusqu'à satisfaction ou temps de réservation atteint Mode d'exploitation totalement inefficace 40
essai jusqu'à satisfaction ou temps de réservation atteint Mode d'exploitation totalement inefficace 40
essai jusqu'à satisfaction ou temps de réservation atteint Mode d'exploitation totalement inefficace 40
essai jusqu'à satisfaction ou temps de réservation atteint Mode d'exploitation totalement inefficace 40
essai jusqu'à satisfaction ou temps de réservation atteint Mode d'exploitation totalement inefficace 40
2ème génération (1/4) Amélioration du matériel mémoires à tore de ferrite transistors et circuits imprimés
2ème génération (1/4)
Amélioration du matériel
mémoires à tore de ferrite
transistors et circuits imprimés
apparition et diversification des périphériques
lecteurs de cartes perforées
imprimantes
supports magnétiques (bandes, cartes, …)
41
des périphériques lecteurs de cartes perforées imprimantes supports magnétiques (bandes, cartes, …) 41
des périphériques lecteurs de cartes perforées imprimantes supports magnétiques (bandes, cartes, …) 41
des périphériques lecteurs de cartes perforées imprimantes supports magnétiques (bandes, cartes, …) 41
des périphériques lecteurs de cartes perforées imprimantes supports magnétiques (bandes, cartes, …) 41
des périphériques lecteurs de cartes perforées imprimantes supports magnétiques (bandes, cartes, …) 41
2ème génération (2/4) Mode d'exploitation travaux groupés en lots par un opérateur chargement de
2ème génération (2/4)
Mode d'exploitation
travaux groupés en lots par un opérateur
chargement de l'utilitaire (compilateur) nécessaire à
l'exécution d'un lot
chargement du lot sur le lecteur de cartes
lancement de l'exécution du lot
enchaînement des travaux
42
lot chargement du lot sur le lecteur de cartes lancement de l'exécution du lot enchaînement des
lot chargement du lot sur le lecteur de cartes lancement de l'exécution du lot enchaînement des
lot chargement du lot sur le lecteur de cartes lancement de l'exécution du lot enchaînement des
lot chargement du lot sur le lecteur de cartes lancement de l'exécution du lot enchaînement des
lot chargement du lot sur le lecteur de cartes lancement de l'exécution du lot enchaînement des
2ème génération (3/4) Premiers systèmes d'exploitation initialisation du système : bootstrap puis séquence
2ème génération (3/4)
Premiers systèmes d'exploitation
initialisation du système : bootstrap puis séquence câblée
moniteur d'enchaînement des travaux avec le Job Control
Language
sous-programmes d'entrées-sorties
allègement du travail des programmeurs
partager les mémoires secondaires
éviter les mauvais usages des périphériques
contrôle et gestion des temps d'exécution
permet de tuer les programmes trop longs
permet de facturer l'utilisation du système
protection mémoire pour éviter la destruction du système
43
longs permet de facturer l'utilisation du système protection mémoire pour éviter la destruction du système 43
longs permet de facturer l'utilisation du système protection mémoire pour éviter la destruction du système 43
longs permet de facturer l'utilisation du système protection mémoire pour éviter la destruction du système 43
longs permet de facturer l'utilisation du système protection mémoire pour éviter la destruction du système 43
longs permet de facturer l'utilisation du système protection mémoire pour éviter la destruction du système 43
2ème génération (4/4) Conclusion sur le traitement par lots améliorations augmentation du taux d'utilisation du
2ème génération (4/4)
Conclusion sur le traitement par lots
améliorations
augmentation du taux d'utilisation du processeur
moins de chargements des utilitaires (compilateurs)
diminution des temps d'entrées/sorties
simplification de la programmation (plus d'entrées/sorties
physiques à programmer)
insuffisances
• un seul compilateur à la fois
• zone utilisateur restreinte inutilement par le compilateur
• processeur inutilisé pendant les entrées/sorties
• …
44
utilisateur restreinte inutilement par le compilateur • processeur inutilisé pendant les entrées/sorties • … 44
utilisateur restreinte inutilement par le compilateur • processeur inutilisé pendant les entrées/sorties • … 44
utilisateur restreinte inutilement par le compilateur • processeur inutilisé pendant les entrées/sorties • … 44
utilisateur restreinte inutilement par le compilateur • processeur inutilisé pendant les entrées/sorties • … 44
utilisateur restreinte inutilement par le compilateur • processeur inutilisé pendant les entrées/sorties • … 44
3ème génération (1/5) Amélioration du matériel – processeurs spécialisés d'entrées/sorties –
3ème génération (1/5)
Amélioration du matériel
– processeurs spécialisés d'entrées/sorties
– accroissement des possibilités des machines et des
périphériques
– protection mémoire par zones
– pagination ou segmentation
– sauvegarde et restauration câblée des contextes de
processus
• Entrées/sorties en mode différé
– tamponnement des E/S
– symbionts (spool system)
45
de processus • Entrées/sorties en mode différé – tamponnement des E/S – symbionts (spool system) 45
de processus • Entrées/sorties en mode différé – tamponnement des E/S – symbionts (spool system) 45
de processus • Entrées/sorties en mode différé – tamponnement des E/S – symbionts (spool system) 45
de processus • Entrées/sorties en mode différé – tamponnement des E/S – symbionts (spool system) 45
de processus • Entrées/sorties en mode différé – tamponnement des E/S – symbionts (spool system) 45
3ème génération (2/5) Multiprogrammation plusieurs activités progressent en parallèle – une activité garde le
3ème génération (2/5)
Multiprogrammation
plusieurs activités progressent en parallèle
– une activité garde le CPU jusqu'à la
prochaine demande d'E/S
– traitement des fins d'E/S du processeur
grâce aux interruptions
46
la prochaine demande d'E/S – traitement des fins d'E/S du processeur grâce aux interruptions 46
la prochaine demande d'E/S – traitement des fins d'E/S du processeur grâce aux interruptions 46
la prochaine demande d'E/S – traitement des fins d'E/S du processeur grâce aux interruptions 46
la prochaine demande d'E/S – traitement des fins d'E/S du processeur grâce aux interruptions 46
la prochaine demande d'E/S – traitement des fins d'E/S du processeur grâce aux interruptions 46
3ème génération (3/5) Conditions pour la multiprogrammation mémoire centrale assez grande pour plus d'un
3ème génération (3/5)
Conditions pour la multiprogrammation
mémoire centrale assez grande pour plus d'un programme
temps d'affectation du processeur à une activité faible
Avantages
bonne gestion des ressources (CPU, mémoire, périphériques)
temps de réponse correct pour les travaux courts
Inconvénients
complexité du matériel et du système d'exploitation
partage et protection des ressources
47
Inconvénients complexité du matériel et du système d'exploitation partage et protection des ressources 47
Inconvénients complexité du matériel et du système d'exploitation partage et protection des ressources 47
Inconvénients complexité du matériel et du système d'exploitation partage et protection des ressources 47
Inconvénients complexité du matériel et du système d'exploitation partage et protection des ressources 47
Inconvénients complexité du matériel et du système d'exploitation partage et protection des ressources 47
3ème génération (4/5) Temps partagé objectif garantir un bon niveau d'interactivité en assurant une réponse
3ème génération (4/5)
Temps partagé
objectif
garantir un bon niveau d'interactivité en assurant une
réponse rapide aux travaux courts
mode d'exploitation
travail à partir d'un terminal interactif
solution
allocation du processeur aux usagers à tour de rôle et pour
un "quantum" de temps limité
la fin du quantum est signalée par une interruption d'horloge
48
et pour un "quantum" de temps limité la fin du quantum est signalée par une interruption
et pour un "quantum" de temps limité la fin du quantum est signalée par une interruption
et pour un "quantum" de temps limité la fin du quantum est signalée par une interruption
et pour un "quantum" de temps limité la fin du quantum est signalée par une interruption
et pour un "quantum" de temps limité la fin du quantum est signalée par une interruption
3ème génération (5/5) 49
3ème génération (5/5)
49
3ème génération (5/5) 49
3ème génération (5/5) 49
3ème génération (5/5) 49
3ème génération (5/5) 49
3ème génération (5/5) 49
4ème génération (1/2) Amélioration du matériel apparition des composants à haute intégration 1969 : premier
4ème génération (1/2)
Amélioration du matériel
apparition des composants à haute intégration
1969 : premier microprocesseur
développement des matériels et techniques de transmission de
données
Intégration poussée des fonctions de communication
dans les systèmes
réseaux d'ordinateurs hétérogènes faiblement couplés
modèle OSI, Internet
réseaux locaux
ordinateurs connectés via des liaisons à haut débit
1975 : protocole Ethernet
50
OSI, Internet réseaux locaux ordinateurs connectés via des liaisons à haut débit 1975 : protocole Ethernet
OSI, Internet réseaux locaux ordinateurs connectés via des liaisons à haut débit 1975 : protocole Ethernet
OSI, Internet réseaux locaux ordinateurs connectés via des liaisons à haut débit 1975 : protocole Ethernet
OSI, Internet réseaux locaux ordinateurs connectés via des liaisons à haut débit 1975 : protocole Ethernet
OSI, Internet réseaux locaux ordinateurs connectés via des liaisons à haut débit 1975 : protocole Ethernet
4ème génération (2/2) Systèmes d'exploitation répartis pour réseaux d'ordinateurs fortement couplés
4ème génération (2/2)
Systèmes d'exploitation répartis pour réseaux
d'ordinateurs fortement couplés
Objectifs
disposer en local pour une opération donnée de la totalité de
la puissance d'un microprocesseur
rechercher une meilleure adéquation entre architecture
matérielle et application traitée
assurer, par l'existence de nombreux processeurs, une
meilleure résistance aux pannes
partager des ressources distribuées
permettre l'accès à un périphérique spécial géré par une
autre machine
exemples
serveurs de fichiers, serveurs d'impression, serveurs de
calcul
51
spécial géré par une autre machine exemples serveurs de fichiers, serveurs d'impression, serveurs de calcul 51
spécial géré par une autre machine exemples serveurs de fichiers, serveurs d'impression, serveurs de calcul 51
spécial géré par une autre machine exemples serveurs de fichiers, serveurs d'impression, serveurs de calcul 51
spécial géré par une autre machine exemples serveurs de fichiers, serveurs d'impression, serveurs de calcul 51
spécial géré par une autre machine exemples serveurs de fichiers, serveurs d'impression, serveurs de calcul 51
Structure matérielle d’un ordinateur 52
Structure matérielle d’un ordinateur
52
Composants d’un ordinateur simple Contrôleur Contrôleur Contrôleur Contrôleur CPU Mémoire vidéo clavier
Composants d’un ordinateur simple
Contrôleur
Contrôleur
Contrôleur
Contrôleur
CPU
Mémoire
vidéo
clavier
disquette
disque
Bus
53
Le processeur (ou CPU) Cerveau de l’ordinateur Extrait les instructions de la mémoire centrale et
Le processeur (ou CPU)
Cerveau de l’ordinateur
Extrait les instructions de la mémoire centrale et les
exécute
Chaque processeur possède un ensemble spécifique
d’instructions exécutables
Problèmes de compatibilités entre processeurs différents
Temps d’accès à la mémoire bien plus long que
l’exécution d’une instruction
Les CPU possèdent des registres de stockage temporaires
54
bien plus long que l’exécution d’une instruction Les CPU possèdent des registres de stockage temporaires 54
bien plus long que l’exécution d’une instruction Les CPU possèdent des registres de stockage temporaires 54
bien plus long que l’exécution d’une instruction Les CPU possèdent des registres de stockage temporaires 54
bien plus long que l’exécution d’une instruction Les CPU possèdent des registres de stockage temporaires 54
bien plus long que l’exécution d’une instruction Les CPU possèdent des registres de stockage temporaires 54
La mémoire 2nd constituant fondamental Caractéristiques importantes : rapidité d’accès, capacité et coût
La mémoire
2nd constituant fondamental
Caractéristiques importantes : rapidité d’accès, capacité
et coût
Aucune technologie ne remplit ces 3 critères
Capacité type
1 ns
Registres
2 ns
cache
10
ns
Mémoire principale
10
ns
Disque magnétique
< 1 Ko
2 Mo
64-1024 Mo
10-120 Go
100 s
Bande magnétique
20-200 Go
55

Temps d’accès type

Disque magnétique < 1 Ko 2 Mo 64-1024 Mo 10-120 Go 100 s Bande magnétique 20-200
Disque magnétique < 1 Ko 2 Mo 64-1024 Mo 10-120 Go 100 s Bande magnétique 20-200
Disque magnétique < 1 Ko 2 Mo 64-1024 Mo 10-120 Go 100 s Bande magnétique 20-200
Disque magnétique < 1 Ko 2 Mo 64-1024 Mo 10-120 Go 100 s Bande magnétique 20-200
Disque magnétique < 1 Ko 2 Mo 64-1024 Mo 10-120 Go 100 s Bande magnétique 20-200
Les périphériques Lien entre un périphérique et son contrôleur (carte) Nécessite un driver pour communiquer
Les périphériques
Lien entre un périphérique et son contrôleur (carte)
Nécessite un driver pour communiquer
Temps d’accès long => interrupteurs
3
Contrôleur
Contrôleur
CPU
d’interruption
disque
2
4
1
56
Composants du système 57
Composants du système
57
Gestion des processus Unité de traitement du système Vu comme un programme en exécution Utilise
Gestion des processus
Unité de traitement du système
Vu comme un programme en exécution
Utilise des ressources allouées par le SE
Au démarrage du processus
Dynamiquement
Doivent être libérées en fin d’exécution
Exécution séquentielle ligne par ligne
Processus utilisateurs et processus systèmes
58
en fin d’exécution Exécution séquentielle ligne par ligne Processus utilisateurs et processus systèmes 58
en fin d’exécution Exécution séquentielle ligne par ligne Processus utilisateurs et processus systèmes 58
en fin d’exécution Exécution séquentielle ligne par ligne Processus utilisateurs et processus systèmes 58
en fin d’exécution Exécution séquentielle ligne par ligne Processus utilisateurs et processus systèmes 58
en fin d’exécution Exécution séquentielle ligne par ligne Processus utilisateurs et processus systèmes 58
Le système est responsable des activités Création/suppression des processus Suspension et reprise du processus (temps
Le système est responsable des activités
Création/suppression des processus
Suspension et reprise du processus (temps partagé)
Mécanismes de synchronisation des processus
Mécanismes de communication entre processus
Traitement des interblocages
59
de synchronisation des processus Mécanismes de communication entre processus Traitement des interblocages 59
de synchronisation des processus Mécanismes de communication entre processus Traitement des interblocages 59
de synchronisation des processus Mécanismes de communication entre processus Traitement des interblocages 59
de synchronisation des processus Mécanismes de communication entre processus Traitement des interblocages 59
de synchronisation des processus Mécanismes de communication entre processus Traitement des interblocages 59
Gestion de la mémoire centrale Peut être vue comme un grand tableau d’octets Chaque octet
Gestion de la mémoire centrale
Peut être vue comme un grand tableau d’octets
Chaque octet a une adresse identifiée
Accès rapide aux données
Les entrées/sorties en mémoire sont gérées par le DMA (Direct
Acces Memory)
Chargement des données physiques en mémoire avant leur
utilisation
Chargement des instructions des processus avant leur exécution
Plusieurs processus en mémoire : amélioration des
performances
60
instructions des processus avant leur exécution Plusieurs processus en mémoire : amélioration des performances 60
instructions des processus avant leur exécution Plusieurs processus en mémoire : amélioration des performances 60
instructions des processus avant leur exécution Plusieurs processus en mémoire : amélioration des performances 60
instructions des processus avant leur exécution Plusieurs processus en mémoire : amélioration des performances 60
instructions des processus avant leur exécution Plusieurs processus en mémoire : amélioration des performances 60
Le système est responsable des activités Déterminer les zones mémoires utilisées Choix des processus chargés
Le système est responsable des activités
Déterminer les zones mémoires utilisées
Choix des processus chargés en mémoire
Allocation et désallocation de l’espace mémoire
61
mémoires utilisées Choix des processus chargés en mémoire Allocation et désallocation de l’espace mémoire 61
mémoires utilisées Choix des processus chargés en mémoire Allocation et désallocation de l’espace mémoire 61
mémoires utilisées Choix des processus chargés en mémoire Allocation et désallocation de l’espace mémoire 61
mémoires utilisées Choix des processus chargés en mémoire Allocation et désallocation de l’espace mémoire 61
mémoires utilisées Choix des processus chargés en mémoire Allocation et désallocation de l’espace mémoire 61
Gestion des fichiers Stockage de l’information sur différents supports physiques Caractéristiques propres,
Gestion des fichiers
Stockage de l’information sur différents supports
physiques
Caractéristiques propres, organisation physique propre
(vitesse d’accès, capacité, méthode d’accès…)
Vue logique des supports : le fichier
Fichier = ensemble d’informations en relation
Format numérique ou texte
Formaté (champs, enregistrements) ou texte
62
= ensemble d’informations en relation Format numérique ou texte Formaté (champs, enregistrements) ou texte 62
= ensemble d’informations en relation Format numérique ou texte Formaté (champs, enregistrements) ou texte 62
= ensemble d’informations en relation Format numérique ou texte Formaté (champs, enregistrements) ou texte 62
= ensemble d’informations en relation Format numérique ou texte Formaté (champs, enregistrements) ou texte 62
= ensemble d’informations en relation Format numérique ou texte Formaté (champs, enregistrements) ou texte 62
Le système est responsable des activités Création et destruction des fichiers Création et destruction des
Le système est responsable des activités
Création et destruction des fichiers
Création et destruction des répertoires
Support de primitives pour la manipulation des fichiers
Correspondance entre fichiers et mémoire de stockage
Sauvegarde des fichiers sur support de stockage stable
63
Correspondance entre fichiers et mémoire de stockage Sauvegarde des fichiers sur support de stockage stable 63
Correspondance entre fichiers et mémoire de stockage Sauvegarde des fichiers sur support de stockage stable 63
Correspondance entre fichiers et mémoire de stockage Sauvegarde des fichiers sur support de stockage stable 63
Correspondance entre fichiers et mémoire de stockage Sauvegarde des fichiers sur support de stockage stable 63
Correspondance entre fichiers et mémoire de stockage Sauvegarde des fichiers sur support de stockage stable 63
Gestion des E/S Le but du système est de cacher les particularités de certains périphériques
Gestion des E/S
Le but du système est de cacher les particularités de
certains périphériques
Sous Unix :
Composant de gestion mémoire
Gestion du tampon
Gestion du cache
Spooling
Interface générique de pilotes de périphériques
Interface pour les matériels spécifiques
Exemple de la sortie vide (trou noir) /dev/null
cp * ~/sauv 2> /dev/null
64
pour les matériels spécifiques Exemple de la sortie vide (trou noir) /dev/null cp * ~/sauv 2>
pour les matériels spécifiques Exemple de la sortie vide (trou noir) /dev/null cp * ~/sauv 2>
pour les matériels spécifiques Exemple de la sortie vide (trou noir) /dev/null cp * ~/sauv 2>
pour les matériels spécifiques Exemple de la sortie vide (trou noir) /dev/null cp * ~/sauv 2>
pour les matériels spécifiques Exemple de la sortie vide (trou noir) /dev/null cp * ~/sauv 2>
Gestion du stockage secondaire Par opposition à la mémoire primaire Mémoire non volatile Gestion de
Gestion du stockage secondaire
Par opposition à la mémoire primaire
Mémoire non volatile
Gestion de l’espace libre
Allocation de stockage
Programmation des disques
65
primaire Mémoire non volatile Gestion de l’espace libre Allocation de stockage Programmation des disques 65
primaire Mémoire non volatile Gestion de l’espace libre Allocation de stockage Programmation des disques 65
primaire Mémoire non volatile Gestion de l’espace libre Allocation de stockage Programmation des disques 65
primaire Mémoire non volatile Gestion de l’espace libre Allocation de stockage Programmation des disques 65
primaire Mémoire non volatile Gestion de l’espace libre Allocation de stockage Programmation des disques 65
Gestion des réseaux Non traitée dans ce cours 66
Gestion des réseaux
Non traitée dans ce cours
66
Gestion des réseaux Non traitée dans ce cours 66
Gestion des réseaux Non traitée dans ce cours 66
Gestion des réseaux Non traitée dans ce cours 66
Gestion des réseaux Non traitée dans ce cours 66
Gestion des réseaux Non traitée dans ce cours 66
Système de protection Protection des données Droits d’accès Protection de l’espace d’adressage Protection de
Système de protection
Protection des données
Droits d’accès
Protection de l’espace d’adressage
Protection de l’accès CPU
67
Protection des données Droits d’accès Protection de l’espace d’adressage Protection de l’accès CPU 67
Protection des données Droits d’accès Protection de l’espace d’adressage Protection de l’accès CPU 67
Protection des données Droits d’accès Protection de l’espace d’adressage Protection de l’accès CPU 67
Protection des données Droits d’accès Protection de l’espace d’adressage Protection de l’accès CPU 67
Protection des données Droits d’accès Protection de l’espace d’adressage Protection de l’accès CPU 67
Système d’interprétation de commandes Interface entre utilisateur et système d’exploitation Différence de
Système d’interprétation de commandes
Interface entre utilisateur et système d’exploitation
Différence de convivialité (Unix/Linux Vs Windows)
Accès aux rôles du système d’exploitation (création de
processus, gestion de la mémoire de stockage…
68
Accès aux rôles du système d’exploitation (création de processus, gestion de la mémoire de stockage… 68
Accès aux rôles du système d’exploitation (création de processus, gestion de la mémoire de stockage… 68
Accès aux rôles du système d’exploitation (création de processus, gestion de la mémoire de stockage… 68
Accès aux rôles du système d’exploitation (création de processus, gestion de la mémoire de stockage… 68
Accès aux rôles du système d’exploitation (création de processus, gestion de la mémoire de stockage… 68