Vous êtes sur la page 1sur 8

Ecole Nationale de

Commerce et de Gestion

Encadré par : Mr.ABIL

Effectué par : Mounia AIT MIMI

Abdenasser HACHIMI

Année Universitaire : 2008-2009


INTRODUCTION

La communication est au cœur de toutes les situations de la vie


professionnelle. Quel que soit le secteur d’activité et quelle que soit la taille
de la structure, la manière de communiquer est une préoccupation majeure
des hommes et femmes qui se trouvent à la tête d’un projet.

Convaincre de potentiels clients, fédérer ses collaborateurs autour de


valeurs communes, témoigner de ses compétences : ces objectifs seront
atteints grâce à la définition d’une politique de communication adéquate.
Ainsi, en parallèle de la création d’une identité graphique, il s’agit de
concevoir des messages pertinents. La qualité de l’écriture témoigne de
l’image d’une entreprise et lui confère crédibilité et sérieux.

Et parce que l'identité de votre entreprise puise sa force dans l'adhésion de


ses collaborateurs, vos supports de communication interne jouent un rôle central
dans la diffusion d'une vision stratégique commune et fédératrice.

L’audit de la communication interne


L'audit de la communication interne est l'établissement du diagnostic
d’une situation dans une perspective de compréhension et de prise de décision.
L’objectif global est de comprendre les caractéristiques d’une situation présente
et de les intégrer dans la conduite d’un projet en cours.

Il est un instrument qui permet d’observer l’entreprise dans son


fonctionnement, ses résultats, ses dysfonctionnements, ses menaces et
opportunités. Il permet d’évaluer la capacité d’autorégulation d’une
organisation. C’est donc un outil stratégique qui met en lumière des écarts par
rapport à des objectifs et des prévisions.

Les missions de l’audit de communication interne


o Mesurer l’impact d’un outil de communication
o Mesurer les réactions à une décision mise en œuvre
o Identifier dans l’opinion des salariés, les freins ou les points d’appui
en vue d’une décision à venir
o Connaître les besoins d’information de différents publics internes

Les dispositifs de la communication interne

L’audit vérifie la cohérence de la politique de communication et la


gestion des résultats obtenus. Il permet d’évaluer les ressources et les
contraintes de l’organisation dans le domaine de la communication à travers
14 dispositifs. Sachant que dans le champ de la pédagogie, le terme
« dispositif »est souvent utilisé pour désigner un ensemble de moyens
organisés, définis et stables, qui sont le cadre d’actions réitérables, conduites
pour répondre à un problème récurrent.

Le dispositif d’enrichissement
Ce dispositif s’intéresse avant tout à l’information, permet d’analyser
les modes et les outils de communication entre les differents niveaux de
l’entreprise et agit sur la diffusion de l’information et la circulation des
documents tout en répondant aux besoins de l’entreprise.

Des questions de base se posent :

 De quoi va-t-on parler ? De l’entreprise, de ses activités, de son


résultat mais aussi des conflits, des incidents, de la politique salariale,
de la concurrence, des rumeurs…?

 A qui ? (Public-cible)

 Comment ? est ce qu'a travers le journal interne, l'intranet, lettres


d'informtions,affiches…

 La diffusion est-elle systématique ?

 Y a-t-il eu une réflexion préalable sur les contenus, les publics, les
canaux les plus pertinents ?

 La diffusion fait-elle appel en outre à une dynamique personnelle ?

 Les détenteurs d'information technique ou professionnelle ont-ils une


attitude de partage et d'explication ?

L’importance de l’information
L'information est une composante primordiale de tous les différents
niveaux de décision de l'entreprise, pour élaborer et mettre en œuvre d'une
façon cohérente la stratégie et les tactiques nécessaires à l'atteinte des
objectifs prédéfinis en vue d'améliorer sa position dans son environnement
concurrentiel.

Une fois trouvée, collectée et analysée, l’information doit être diffusée


de manière rapide et utilisable vers le destinataire. Cette diffusion de
l’information, vers les acteurs concernés, se fait à l’aide de différents
supports et canaux.

Supports de communication interne


• journaux internes ;
• revues professionnelles;
• revues de presse;
• Affiches;
• Procès-verbaux;
• Rapports d'activité;
• Bulletins d'information…..

Si on prend par exemple le journal interne qui peut être un organe


d’information, de formation, une tribune d’expression et même une feuille
de liaison.

Ce support permet aussi d’expliquer, d’être compris et d’initier les


conditions favorables au travail en équipe.

Il peut avoir les 5 essentielles fonctions suivantes:

Information
• La stratégie de l’entrepris
• La situation du marché et de la concurrence
• L’actualité des contrats signés
• Les perspectives de l’entreprise, du secteur

Ouverture
• Des panoramas économiques généraux
• Des thèmes d’intérêt général
• Des échos sur l’actualité
• Des distractions (sport, cuisine, culture, mots croisés, test…)

Décloisonnement
• Présentation des différents services, métiers, unités Activités
secondaires de l’entreprise (mécénat, formation…)
• Carnet du personnel

Dialogue
• Tribune libre entre salariés (courrier des lecteurs, petite annonces…)
• Confrontation d’opinions

Reconnaissance
• La vie quotidienne dans l’entreprise
• Les différents métiers et leur développement Les « exploits » des
services ou des salariés
• Gros plan sur un homme, sur une fonction.

Désormais, les nouvelles technologies facilitent ce type de diffusion.


Un réseau d’ordinateur, un Intranet, un e-mail, suffisent pour que
l’information circule plus vite, de manière sécurisée et de façon ciblée.

Mais le contexte social du récepteur, ses connaissances supposées, son


niveau de disponibilité sont à prendre en compte. De même, l’outil utilisé
influence la mise en forme du message. Support papier ou électronique ne
traitera pas l’information de la même manière. Chaque genre a ses codes.

Cependant , il faut que le format de l’information soit compatible avec


le canal de diffusion et que le récepteur soit motivé pour le type de canal
qu’on lui offre. Il ne sert à rien de diffuser des informations par e-mail si
personne ne les lit. De plus, le proverbe « trop d’information, tue
l’information » reste valable et il ne faut pas saturer la capacité de chacun
des récepteurs.

Détenteur d'information technique


le rédacteur ou le communicant doit :

• Posséder les clés pour mener une communication efficace


• Maîtriser l’expression écrite,
• Moduler son discours en fonction de son auditoire
• S’adapter à un type de support garantissent la conception d’un outil
de communication pertinent qui saura rencontrer son public et créer
l’adhésion.
• Prendre en compte le lecteur car Les difficultés peuvent résider dans la
confusion des genres : le journal d’entreprise n’est pas une plaquette
institutionnelle. Il faut considérer le lecteur, ses connaissances de
l’entreprise, ses besoins d’explications. De plus, pour être un support
efficace, le journal doit évoquer l’ensemble des métiers et des
fonctions.

En tenant compte de ce qui a été évoqué, il en résulte un Cadre de


Référence qui fait de vos outils de communication interne les vecteurs d'une
information pertinente, cohérente, transversale et qui implique l'ensemble
de votre entreprise dans le partage d'une même identité et même devenir.

CONCLUSION
Dans une entreprise, tout conflit, toute source de démotivation du
personnel se traduit par une baisse de productivité : non qualité,
absentéisme, baisse de production.

Favoriser la communication interne et le motivation des personnes


s'avère utile et souvent indispensable à l'entreprise.

Pour agir, il faut une information fiable : réaliser un audit de


communication interne. Par des entretiens et ou des questionnaires , il est
possible de construire des solutions adaptées en terme de coaching, de
formation spécifique élaborée selon les besoins identifiées ou des bilans
individuels.l'action peut se concrétiser par la mise en place d'un Projet
d'Entreprise.