Vous êtes sur la page 1sur 14

Introduction

au calcul matriciel

Typologiematriciel'le
Délerminantet opérations
sur les mâtrices
Mérhodedes co{aoGurs
el des blocs
Inversionde matric€s
Mélhodedes pivots
Résolutionmatricielle
d'ûn systèmede Crarn,er

læ -present constitueun rappd dcs iprincipalesméthodesde calcul


--chapitre
mafricielutilisées dantles resolutionsdesproflË:res <iegcstion-Il est ésalement
destinéà faciliterI'assimilationdesnoûonsdéræloppées àars Ie chapitËsuivanL

Diiftnitions et opératietË sur les matrices


I Définidoni
Unernatricetrl*-oæt un tableaurectangulainclarposé de n ligneset p colonDes:
tr2 .......... rrDl
....q "i
"'......
% z ..........4 o --l
@ PROCRAMMATION LTNÊAIRE ET AU CALCUL MATNCIEL
{-
I: matriceM estdbrdre n x p ou de rlpe (n, p)- Les 1,, avec-i = l-
J = I, ... p.designent
leséléments ou coelficiens
deia marricc'M.Unetelle
notéeM = {:,;). L'élément:,, esrà I'intersection
de la ième
Tt.p1{foit
oe la temecolonne

E;;eA
- [t 4 -'71 et symétrique
c) Matricestransposée
M =l; r: :l
yl Ia mack'e nolé€ tM ei rÈ6nie par lzt: (aiJ €st dite rnaÙiceoanspcee de
lo
M : (dij)
142 8J
Uæ matrie carée]V €st diaesFn€ùiquesi :
M est unematriccd'ordre4 x 3 ou . M='M
d lt = I , c r lz : 4 dr r = -7 =

-
a) Matrice carrée
Uræmatriceestditecarreesi le nombrede lignes€st égalâu nombrede colorud

r fl 2 3-l
Une matrioecalê dq t'.1re(rt, n) 6r dit€ canre d,ordre rr. I-es élémenaa,,j
d.z.:. d"" constinæntla diagoruleprincipale. u = l z + rl
- L3e6l
M est une matricecârreed'cirdre3. Sa trâDsposêest :

l r 4 -71 [r 231
M :1 2 5 8l ' M = 1 24 el
1 63 el L3 e 6_l
M estunematricecanê dbrdre 3.
M:'M
Ia matricecanê M €st symétriqire.
b) Matrice diagonale
Unematrice
camee.esr
dirediagonale
sirousleséléments
situes
hondeladiagonale d) Matrice identité .
pnnopaiesontnuts: Une macic'e|rité oo il€otit4 mtê I' €saue matice diagooaledont cùaqæ
ar.,:0 pour i+j ,J dém€oreslegsl€àl:
: c(;: I Pouri:j
Soit: solt :
tl 001
I:10 I 0l
[ oo r l
I estunematriceunitéd'ordrc3. -.
DUCTION ÀU CALCUL MÀTNCIEL rI
; PROCRAMMANON LINÊA,IRE ET ORDONNANCEMET\'I

e) Matriceségales I ExqnpleI
Designonspar M et M' lesmatricestellesque : [1 4 - 7 1
M :1 2 5 8 l
M =(q;),.,.", M': (a;j),.,"" 163 el
l<j< p t< l< p

:
Cesmatricassontdileségales f.2 4 8l
M':l-r 2 rl
M=M'
Lt4- 2)
Si:
ar; = q'iJ: Vi. j Les matricesM el M' sont tout6 deuxcarrÊÊsd'ordrc 3 :
ft+ 2 4 + 4 - 7 + 8 1 [3 8 l l
M + M ' :1 2 - t s+ 2 8 + l l = l t ? e l
f) Matrices ligne, colonneet nulle L 6 +l 3 + 4 e - 2 J L 7 7 1 )
UnematriceM deqpe(n,p) estdite: - La difrérencede dcux mruhes M et M', nécessabement
de mêmeordre, est
délinieoar :
- Matrict ligne, si n = I et p qrælcor4ue:
M : (:rr, r1 2 ,-, a l e )
E@
- Matrice colormq si n qu€lconqu€et p = I : l t4 - 7 1 124 8l
M - M ' ,:1 2 5 8 l - l - l 2
l ' !' l L6 3 eJ L I 4 -2J 'l
M=l:,'
-t.l I fr - 2 4 - 4 - 7 - 8 f
: l z +r s - z s-t I
L6-l 3-4 9+2)
- Manicenulle,si pourtors i: 1, n; j = l, 0 -r5-l
*ij _
- - P: = l[- t 3 3 7l
L 5 -r llj

1.2 Opêrations sur les matrices


b) Produit d'unematricepar un scâlaire
. a) Sommeet différencede matrices
Soit À un nombre reel (scalaire)et M une matric€de t1pe (u, p) : M : (c,r).Le
Desierronspar M et M' lesmatricestellesque : poduit de l" par M es défni par :
_-
M : (li)r <i<., M' = (9'i, *,.. iM = i(q j) = (i,^drj)
l< j< D l< j< p

1 - I: sommede cts matricesest.définiepar:

__ M + M ' = (d r) + (D i j )= (!ri j + p i )
-ài:]
Cene somme n'existc que si les marrices M et M' sont de même ordre. r[3
PR6R.A"VMATONLTNÉAIRE
E-t AU CALCUL MATNCIEL

Le produit de la matrice It4 d'ordre 2 x 4, par 3 est : - Si M'esturæmauicete eque:M':(p,),IeproduitM'Mexistesilenombrc

M:fL.9 -l .? .9-l de colonnæde M' est égalau nombrede ligns n de M.


ls 0 12 l8J ' M' M = (pr J { : , J : l t
I r
n \-
I
Pir -
'rjf
\r-
c) Produit de deuxmatrices
Soit M une matrice de type {ap) : M : (ar,)
- Si M' €st une macice l;gi, dors le produit M'M ntxiste que gi le non M:l- 3
I s-51
6l
de Lignesn de M est égal àu nombre à'élémentsde NI'. Le pio6t M'M
unematrice ligne à p coefrcinf.
L e2l

[6 5 -l
M : l -3 6l
Lgzl
M'= (Z 3,a)
Ios-l
M 'M :(2,3,4)l
-3 6l [2 x O+(4x-3)+(S;(9), (2x!+(axQ+(8x2) I
: l (- l x 6 ) + ( 2 x- 3 ) + ( l x 9 ) , ( - l x t + ( 2 x 6 ) + ( l x 2 ) |
L'e 2)
:(2 x O+(3 x -3)+(4 x 9). . It "q+1+' -3)+(-2x9), (l x)+(axe-1-(-!x])J
(2 x t+ (3 x O + (.1Y l))
= (3e,36) :ll72nf
- 3 eI
t-14 )5 |
k produit M'M est unematriceligneà 2 éléments. L - -- -..)

[.e produit M'lvl estd'ordre3 x 2. Il comporteautantde lignesqueM' et autant


- Si ll'est unemacict colorne,alon Ie produitlrtNl nirisre quesi le nombre de colonnesqueNI.
de colonnesp de lvl est éga.lau nombréd'élémensde Nt'. Lè p-roduitMM'
est une matric€ colonneà n coefficienc. - Le produit MM' q e)dstepas 9i la matrict M compone
. deuxcolonneset la matriceM' posedetroislignes.
- Dans le casde deux matricescanéesde mêmeordre, le
produit M'M est différentdu produit MM'. Le produit
[ 6 s'l' desmatricesn'estdonc pascommutatif.
M:l- 3 6l - L€ produit de plusieun matricesest associatif:
ltr) M"M',vr)= (M"M)M
r'= fol ./ Si cts produis sont définis De façonsimilairc:
LU u"M'+ ùI) = M'M'+ M"M
[ 6 5 l ro r [ {0 '+l + ( 5xl) l - Le produit d'unematricelt1d'ordren x p par unematnce
M M ':l '3 6 l l ; | : | 1 - 3 x 4 )+ ( 6x r ) l unité I, d'ordre p ou une matriceunité I" d'ordre n est :
L 9 Z _ 1 .'-,[ (9 xa )+ ( 2xl) l ù'tre= Ilt

[2 e ]
( qi5:*
=l -6 1 dc type(4q) :
Dansle caspardctlieid'unematrice_M
L æl ù II . : L M = M ) .
PROGRAMMATIONLINÉÀIRE E-T
AU CALCUL MIîNCIEL

2. Dêtenrinant d'une matrice


2.1 Définition
Soit M : (qj) une matricecanê d'ordrqn læ déænnina.ntde M est le
ffff###î3"ff{f"ffi""ffi
ffiis#f
"îffi 5Ë
noæ:
d tt d t2 . - . cl r;
t2 r d .2 2 . ,, ( t;n
détM:lqjl =
: .:
Applicoion : Calcut;:
5r *tr2 ' 5r k detem:alr de M, matrice canée
.. d,ordre j

; - ;l :

a) Détermitrantd'unematricecarréed'ordre2
Soit M :
" :l;
Los e)
*t'z - Iransfon rdion ù M
M:l-tt I nacessaircôtlbpplicdion
dc 14ràgb
Ldrr d:rl
læ détenninaatde M cst defini par :

.. lc,, q,'l
det = l -- ' - - l: dr r , a. 11 - t 1t. a . r 2

=
matrice carrée d'ordre 3
b) Déte_rminant-d'une
- SoitM:-
- [-o, û t2 ctl
* M s,oôtiem
M= l' ;' ; dzz tzz :,,?-*1y""*
det M = [ (t x 5 x g) + (4
x S x-s
de;àpstir
. ) ( - Z 4 2 x 3)J -
Ldr r c:u ci:
-,,' -,^'-"
_t/_j_<e.\. t.:.u,+ (I xI x'r) i'ri i i',tit
., -+
Iæ déterminantde M pcut êtrc oblenu par : --
lt< !
,
t.1J '1-trz - 4zJ
'^-
t
- [_ 2]0 + 24 + 72J
- la rÈglede Sams, dct 14 : 309
- la méthodedescohctelrs,
- h néôode 'destrlæ,
L'applicationde Ia règlede Sarrusest foodéesur la trasformation
? Propriétes

",
di*.ræo .oo,ésareq
aronderM = 0
Ï lï":,1.::
(-u
,t111*''o-ooua"*u**';;;;;"Ëi.:iÏ,,rl',roour*
H,'Jg**:
madce ff.iî#H#lopo,.,o66e
carree.E" d,"îr,*ï#;": pasredéærminant
d,une
détM=dét1M)
- Si M et M, sont deur matrices
canreq alon :
dâ (MM] = (da
@ PROCRÂMMATON LINÉAIRE ET AU CALCUL MATNCIEL

2.2 Méthodes des cofacteurs et des blocs 1l


t',= 1- 11'*tlt. '-61
-^l:-(8+|a)=-22
a)Ca|cu|dudétermiirantpar|âméthodedescofacteurs t,
ll 4È
Soit M : (C) unematricecarrê d'ordren. ' /,,: (- l)"31'- <l- ( 5- 8) : - 3
t-
Dêignons par :
detM:(6x67) + (3 x - 22)+ (9 x - 3):309
_M,,, Ia matriceobtenueà partir de M par suppression
de la
ligne et de Ia jème colonne.
Â,r, le cofacteur d'indicesi, j dansM. b) Calcul du déterminant par Ia méthodedes blocs
Au est défini par le scalaire: Soit M une matrice de type (n + p. n + p) d; la forme suivante:

^ij
= (_ l )' -r d é ! Mi j
ta
Le déterminant de M peut être obtenu à partir de$élémentsde la ième nl [r , irl
M= I -.1
dét M : a,,ô,, + airAi2 + + ai.4, ptLo Mrl
-

Il s'obtientégalement de la jèmecolonne:
à panir deséléments
Mr est une matricede type (I! n)
dé t M = c , , À, , + dt j^: i + - + crnr^"j M, æt une matriç de type (tr p)
N est sne matricede tyFe (s, p)
O estla matricenulle de type (p, n)
Application : Calcwlerpar lo métho(le des colactettrs Ie determinqnt de
mauice carrëe d'orclre 3 : Le déterminantde M s'obtientà partir de :

f t t;-21 dét M : (détMr)(dérM:)


,rz =l -z z .i .\al
lo\:,/ | Plus généralement,
pour une matrice M de la forme :

- Déreloppc^"ài par cofacteursà partir fM,, M,, Mrr.... .M,"-l


colonne: | 0 M,, M...... .M,_ |
u=10 0 ùI!3.... .:l
détM:4ln+ 5/,7+ 31i,, t.
t: : :l
/ ,'-, : ( - t ) ' " 1 2 t. ^ l :- ,,u - 4 d 1= r s Lo" ' IvL.-l
lo el
lt Où M,, est une matricede type (p,, pj) êt 0 une matricenulle. Le déterminant
/ , , = t - t ) , ' , 1 ; - 71' o l :te* e zt:st de M s'obtieartà oanir de :

lr - il dérM - (dérMuxdét Mrr(dét M33)- (détùI"J


A ',= r- 1 t'''.1 . :-r a+ t4) = - 22
tz o" Il
detIv[: (4 x 30) + (5 x 5l) + (3 x - 22) : 309
Développementpar cofacteurs à partir de Ia
Inversion d'une matrice
- ligne: Une marhe M canre d'ordre o €st dite 4ulièïe ou inversitles'il existe une
detM:6/. + 3/r2+ 9/., maaicr caneed'ordretr, Dot€eM- r, telle que:
lt
A ,,= (- r)"t|, '"1_: Q 2 +
- 71
J s ): 6 7 MM-r:M- fM:L
tJ ol
ET
PROCRAMMATION'LINÉAIRE AU CAI.CUL MATNCIEL

I Où L est la matriceunité d'ordrc n- 1 - Calcul ù determinqat de M


i M est inversiblesi elE[Fement si : Si.dét M + 0, alors Ia marrice M ad.me!une inverse.
Le
'. d érM+0 déterminant de M peur étre obrcnu par Io
méthode ies
coJocteurs o portir des ëléments de la uoisième
lisne :
I det M: 64y + 0/ r 1- SA,
dé t M - t :
det
- = j- M /,: (- r)'+' 001
2 - rrl=o
Les propriétessont lessuivantes:
r le
- si M est une matricecarlê d'ordre r\ régulière,son inverseM- est / , , : 1- 1 1 t * z l ; _ ,^"l, 1 : _ ( _ 8 8 _ o ) = 8 8
régulière: lu rrl
(M-t1-t -"
À,,=(- 1)'-,182l=,,0-0,:,u
zl
lv
si Ml et M, sonl deuxmatricescanéesd'ordre n, régulières,alon le produit
Mr M2 estunematricecarrê d'ordren régulière: détM : (6 x 0) + (0 x 88) - (5 x t6) = _80
Mt'M;r:(MrM:)-'
Doncdet M *0.
L'inYersçd'une matrjoes'obtientà I'aidede :
- la nÉthodedescofecteurs, 2 - Tmasposition de Io matrice M
- la méthodedesphors
fao6f
' M :l o 2 ol
. l0 _il _5)
3.1 Inversion d'une matrice par la métùode des cofacteur
Soii M une matricecarrê telle que : dét M + 0. Designonspar 'M la
adjqinted€ M ou matricedcs cofâcteursde la trarupoÉe de M. I - Damnùaion de Ia narice adjointe
M - r. Ia matriceiaversede M. est définiepar : estlomtee par lescofactars de la
*r#,1i; ,"dio."
/,,: ( - r ) ' - ,_1t,t 2 ,_r-l2 l = , - , 0 - 0=,_ , 0
l-

Applicaion : Soit la matrice M carrée d'ordre 3 : t,,= 1- 11,'zl o o-l :o


lu -Jl
În o n1
l- - - l
M:1 0 2 -1 1 l i o ,,= ln
r_t),,,1ô "tl
_;l = o
L 6 0 -5 J
Calculer Ia motrice inversede M. o ,,:r-tr.' l _,1 _ )1l =-,0* * t: _oo
L'inversion de Ia matrice M par Ia méthodedes l_ i 1 l
facilitée par Ie respect dt processasvivott ;
1 - Calctl àt détermirunt & M
À -:( - r)" ,1:_ JI1l = ,-* -0,: -oo
IU
2 - Trosposition fu la niâùce M
3
4
-
-
Délermination fu la matrice adjoinre
DéteTminaîion de la matiice inverse.
/ _: (-tr,'l l ,o
_t t l
,l =_ ,_ o ,:o
- lv
PRocLlvMATloN

ln sl
LINÉArRE E-r AU CALCL'L MATNCIEL t
= - rl
t,,=r-r)"'l"zôl=ro- 12) 0
=
6
0
33 I
of
t..:r- tr-,18^
1l=o
UI l vl -tM: l o-z - il|
IU 40 1-n
3-I L60
ll=,,u- o,: ,o
i,: r-,r-'lun t- -l
20- 5
:
ftt + o + o t (0 +0+0) ( o+0+0) - l

0,
:l(#.'-tr) / r r //\ |
(oat +0) - ; +;) l
\0
rr rl
lL\. -i)
t,{., I
( 0 + 0 +0) l 0+0+=)
\"-/-|
|
-'". _)
lto0f
tt- ,M :10 t 0l = r ,
4 - Détcrmination de la matice inverse -t)
lo o
La matrice inverse_M- | est d.éliniepar Ie rapport d.e
matriceadjointe'lll au déterminantde M :
tr, t
-, -\ t -t:_ :L :_ _i l:_ t.Vi '-
d Ë r l d e t.l l :
3.2 Inversion d'une mairice par la méthode des pivots
Donc :
L'application de h méthode des pivots implique la vérfication prealab'lede
ItP o 0
l'invenibilté de la matrice : dét M * 0.
r-n n û 180
_ ll _ '.:;; _ ;,-^ ;l:lq
-.-, ! ! - sd80 E "^ptA
80 | | | 80 80
. L- r_' , roJ 1 , , Soit lvt la matricecarréed'ordre 3 :
t6
Lr- o -s0 oJ
[80
Ivl=10 2 -l l l
l'" o 0 L6 0 - 51
lo
l J3 I t1 La matrice M cstJçgdière-ot1-inJg5rùLe. En eflet,le déterminantcalclié dans
2 IO lbpptication precédente
est diférent de 0 :
|40 =
t?
_: I - .-€r!Eæ '
L ro J
Le principede la méthodedes pivos consisteà transformerla mauice M en
une matrice unité. Cette o1Érqtion nécessitel'adjonction à M d'une matrice
Iz produit M-t M ou 19!M-r d.oitconespond.re à la unitéId'ordre3:
wité d'ordre t Darc Ie uts présetu,M et M-t sont
deu-t d'orùe 3. Ia matrice unité I doit donc être d'orùe 00 r 0 0=l
M,o=[32 - rr) g r 0l
M - r M :1 3
L6 ol 00,u
:
PROGRAMMATION LII\ÉAIRE ET ORDONNANCEMENI

k pranière olÉration est destineeà transformer la première ligne de []


matrice M : I, t 0; afu de la rcndre identiqueà celle de la matrice unitéI:,
1, 0, 0. L elémentpivot de cene ot'ration est rrr = 8. Iæs coefficientsde !
premièrcligne de (M,4[)serontdonc divisespar 8 :
l0

0t
0

- tl 1
1
6

0
0
I I
[,0
I
l0 2 -ll
L6 0 -5
o
I
;ô 0
0 I
0 0
i
0l
ll
00 -,
3
,
0
,l
La transformation de Ia troisièmc colonne implique le rccours au
d:r : - 5. Dvisons cettéligne par - 5 : Prvot

l-€s coefficientsa2r et r3r doivent être chacunéga.là 0, lel n'est pas le casdc
c.,. La secondeligne ne nécessitedonc aucunetraDsformationa.lon que h l0 0 io'l
troisiàne doit être modifiee alin que :r., saGfasseà Ia condition edicrê:
précédemmentL: [ge du pivot (premièrc)est multiplee par 6 et retranchô i nl -Tlt o; ol
de la troisième:

- produirs " o,(0'o/(;' o),ro^ 6r(0' 6l


, " ur,ro
[rt [:
00 I
+ ; -;j
demier coefrcient à transformer pour parvenir à la matrice unité est
: - oro- orr- r - r/(r - f), r - 0),(r- 0]]
- dirércnce lzt.= ,l .t!/!
le
Multilpior,r.doucla lignedu pivot tigne 3l par lll2 er ajourons
fru resultata la s€condelrsne:
:
I-a trolsrème bgne compone donc les coefficiens :

[oo- ,1-f,o']
('-+),('
't
('"+) 1l\
Tb
l(3
/\.
ll\ /^ ll\/ l
' T l ' l\u ' ;l-/' l - r\' ;l l"
il\l
./)
1l\ / / 7'1\ /1 \ / rr\-l
Ou: : (0 + 0),( 1+q, (- 2ll + ;l
- somme l (o+,^- l,li + o 1.1o-.^- I1
L \ w ./ \z /\ tv /)

[",-,f;'.']
'l *
I
I 0 0 0l
Donc :
I
' l#
r-l I 11 |
lto o i o ol 0 I
z l0 l
.lo, -,, 0 l 0l rl
I
,lo
L
o -5 -; , t_l
"l
I4.T"d*
0 0
'l;
M. a. été remplacee
0 -= |

par la matriceunité et la matriceà droite,


tDltratanenturutaire,est deveruela matriceinversede M :
k première-colonneobtenueest identique à celle d'une matrice unité l t
operations suivantes soBt dcstinées à fansformer la s€conde et uor :o
6
o
colonne donl les form6 doivcnt êtrc rEsDectivemeot: 33 1 11
M-' =
'[0] l-01 40 t -io
llld
'Lo.l l0l
Lrl ) t:20- 5
Iæ pivot con3idérepour la sccondecolonne est d':: : 2 Dvisons cette Ccnc matrice inverse est identiqueà celleobtcnuepar la mâhode descofacæurs
Lc produitM-rM ou Mu-'^conesponà;;;;fl" rrr.,ri*-liiùîËrir" l.
PROCRAMMATION LINÉÂIRE ET AU CALCUL MATNCIEL

4. Résolution matricielle d'un Par suiteet de manièreunique :


X: M-rY
d'équations linéaires
4.1' Systèmes d'équations linéaires Rôolution matri'cielle d'un système de Cramer
La solutiond'un systèmede cramer peut êtrc dét'rqnineeà I'aidede la méthode
a) Définitions
LIn systèmede nluatiors à p inconnues
rlésignela reprêentatioosrivante - matrices déduites,
- cofacteurs, -
It-'a r rx 1 * a 1 :x 2 + ..-+ a ro x o: g,
a :rx r + a 2 :x . r... + :ro x o = 0,
, ç ,, f
t 'dhlxl a) Méthodedesmatrice*réduites
I + d!2x2 +... + dnex, : pi
- Dtésinons par
Desipons B la
par B d&uiæ^de
marricedâluite
la matrice de-la 4atnct M,
la +atrict :1,
rempnçanr ra
M en. qp!T|lt,]i
Ou: : ù-;TJ"nn! pr,
par la coloru:e(Ê,, pJ vaieurde s'obdentà panir de :
..., La 4
a,rel p,sonrdesélémentsdonnés.
xr, ...,xpconsutuent
lesinconnues
à chercher.
D)ésignons
par :
M, la mafice (aij)

x, ta colonn"
-ar.i.e ll'j
l x oJ

y, lamarrice
"",".". [l;l
iB"J
Le systèmed'équations[néaires(Sl) peut stcrire sous la forme
sulYante:

lNp(:Yl
La matriceM estappelêmatriceassociêau système.

b) Systèmede Cramer
Le sysrème
d'équations
linfuires(St) est dir sysrème SoitIe systèmed'éqntiotts linëairessuivant:
de Cramersi I
conotuonssulvantessont satisfa.ites
: xr+ 4xr- 7xt= 2
- ! =!;. 't 2x, + 5x2+ 8x,: - 12
- Ie déterminant
de la matricr M associee
à (Sl) estdiférentde zéro: 6r. + 3x-
détlt*0 natricielle dè ce s!*ème est :
[€ déterminantde M coûstifuele dérerminantdu système.
\'lorme
Tl 4 - 7-l[x,l [ 2l )'
Un telsysrèmenhdoet qu'unesolutioner uneseule,quelsquesoientles t',
t'
; allx,l:l-rzl
membrÊs : L63 elfx,l [ 3l
dérMt0.+ M-r existe M X; Y.
PROCRAMMATTONLINEAIRE ET N AU CArcUL MATNCIEL

O u: - Dans le casnumériquepréédent :
M estla rnatrice associéeou systine ;
dét M : 309
X Ia tnatrice colotne des ùtcottntes'
Y Ia motrice colotue des secondsmembres.
L'inversede la matrice M existe.t: déterminationde la soluûonuniquedu
Iz détermin@l de M, gui constine Ie déterminaû àr ' système s'obtientà panir de :
a été catcttléprécédenttnent (application du 2.1 b) :
X: M-rY
det M : 309
Dos le cnsprésent n : p et det M * 0' le slsLnne d'
Linéairesconsidéréest tm systèrnede Cranwr. r i'r
M-r:
dét M
- Déterninaion dc la valeu de x,
La colonne I de la matrice M est re'mplacéepat Ia
- Trans?oeitionde la marice M:
colome des secondsmzmbres :

| 2 4 -71 t26l
, M : lI 4 5 3 l
l -12 s 8l
| 33 91 927 L_7 8 el
x ,=T 1 Z-=V:tu='
I z6 3s 8
el
l - Détennhation rle la matrice adjointe :
|
- Daerminaion de la valeu de x,
Â,,:(_
r),.,1;2r
;l__ 1
.:
..'

La colorve 2 de la matrice M est remphcée par la


colowe des secondsmembret : Â,r=1-11'"]:21:-"
. l-t ,l
. l1 2--71
lz -tz tl Â,,= 1 _ 11,-,f
! ôl2l = "
16 3 91 6t8 l- ./
-
^ ,=----T: J w :- - l . a\ '
Â,,: (_,1 .'l ;;l :30 \i

(, .-) ;'
- Déterminaim de Ia volew de x,
La coloruæ3 dc la rnatriceM est remplacéepat Ia I9l:rt
colomedessecondsmembres: l- | , l
^rr:(-r)r.rl
Ar,: (- l)'.''l'-
/ 1l
ôl
= -"
l-
:(_rf_,1;il:al l)
_ro
^.,
b) Méthode des cofacteurs 4 ,,:r-rr' -' 11
1l :zr
I+ JI
dela méthod€
L application estsubordonnêà la condition
d€scoFacteurs
;l: _3
I i ît

de tM+0
^..:(_,f-.i; '-' -a' ..
"
--ri .+
"!11""-?
PROGRAMMATION LINEAIRE E"f AU CALCUL MATNCIEL

r produit de la premièreligne par - 6, ajouté i la demiàe ligDe:


671 [ 2ll 4 -7 l Go l
f2l I
- 3 22 - 2 1 ol
'M :l 30 5l --l l- 16 10
e 5l - 6 q -'ll
|
L- -
)4. 2l -r-j L- l0 - 21
' - Consirléromà prcent le coeffcient ort = = 3 comme pivol Dvisots 'les
- Déterminationde M- I
lignePar - 3:
élémensde Ia secoode -
l7 -
19 67
l. 7l' 4 -.!l l 9 '.1
I ro3 r03 309
1 -2 2 1? =l o l
110 t7 22. |I *1,
r | 3 3 '3 -l
|
I ro3
8
t03
7
309
ê [ - r lo - zt 5ll-6 -o U ,.
l_ -
L lo3 t03 lm lipnepar - 4, ajoutéà la premièreligneet le prodd
o le produitde la seconde
de étte même secondeligne par'21' ajouté à la koisièmehgne permet i
- Solutiondu système:
X: M-'Y 67 s4l

j
;]*
)
.22

- 103
JJI'
2 I
I .j ^"ll
8 -7 u
- L'obiectifde la transfonnationde latroisièmeligneestae parvedrà i0, O,l)'
Comidéioosdonc le dr:
coefEcient : - 103 comme pivot et divisoDspar
desélémentsde cetteligne :
=[l3- 1, I - 103I'ensemble
58 y 5 4
L-rl ---
J
ro J
-=
t 1
2 I
r;\,Y
lo
T or-? ; -;
c) Méthode des pivots *-
J

8 7
Posonsle systèmesansla forme (Y/MÂ) I est une matric€unité d'ordre 3 :, -l 00 I -
t03 103 103
l- 2l r 4 -7l 1 0 o-l
l -1 212 5 810 r 0l r oroduit de la troisiètneligne Fr 2213,ajouté à la s€condeet produit de la
L 316 3 el 0 0 u troisièmetigne par - 6713,ajouté à la premièreligne:
Y M Ti- 7 19
3 10.0 - to3 309
Lobjectif est de transformer M en une matrice unité.
r03
10 t7 2.
- I-e coefficient ar r étrnt €grl à 1, les transformations à opÉrer peuvent 01 0 309
103 103
à la secondeligne :
8 7 I
o produit de Ia premièreligne par - 2, ajoutéà la seconde: -1 00 1 103
103
f)
t- 100- l
t- 16 0'-3 22 -2 l 0l, Lasolution du systèmefrguredans la pæmièrecolonne'La matrict de droite
6 3- 9 0 0 u' est la matriceinvêrsede M. '
L-
CE QU'N FAUT RETENIR
PROGRâMMATION LINÉAIRT ET

-
N AIJ CÀLCUL MATNCIEL

Opérations sur les matrices


t
- Définition
UnematriceM".Festun tableaurèctangulaire
composéde n ligneset p
M es t par f oisnot é e : M : (x i ;). Soil: -
-;1,"_l_i
fl t -t-t r..
- Typologie matuicietle M = tcrrj,_er M.= {pr}
avecdansles2 cas: "=l;; ; il
163 e_J l r t_z ]
l < i <i
l < i <p
[r 4 -71
M=12 5 I l : carré
dordre
n= p= 3
sJ M + M'- ((tij+ Bi, l-3 s rl
L6 3 trl+lrl'=l r I sl
Itttf
[1 ool
M= 0- 2 0 diagonale
d'ordre
3 S o i l : M e i M ,,2 m a fi i ce s
| l;
L0 0 3l de rnêrne ordre: [f 4_71 f 24
Diftérence M - M '=( i , r - p r l
M=l 2 s 8l; rr.l.=l_r r
notée: 'l\4 [r23-] [1 471 dedeùr Lor,J L;;
'tl : krr) M=l456li'M=12581 mâtfices
L7 I e_.1 L3 6 sJ [_t 0 _151
transposée delV= (dr) M-M,:l 3 ,3 tl
['2 3 1 [r 231
L s _,r ir_l
M=1 24 s l;' M=12a sl;M=' M

"=[6 -;
S oi t;, un nomb re
réell s c a-

également appêlée :
T0
L3s6l
to
L3s6-l tâl |elel M ûne ûâûi c e de
type {n, p) : i iJ"
_ 3 s o l ^-,
malrice unitéd! ùnitâireet =1 r M = (d,, 3M_f
notéeI. l; t .rr-"r"r,,r.*ircoraar Àm _ (Àà,j) Lts o rz raJ
ar i: 1; vi L00
-j
SoitM : {.rt, '[r2 3 1 SoitM,unematicrdetype
lr r 3l {n,pJ. [ 6 5.i
1<i<n M=|2 4 sl;M =l2 a sl Si ,vl. êst ùneDatrice
M=l -3 6l: M_:(2.3.a)
l<j<p .-
Maùice L3e6l L3e6l Igne, te pbduit M,M est L92J
3ôiQ a" 'l
égales er M,= {:ri:) oonc.: -- unemalriceligneâ p coe!
l< i < n ; 1 < ,< p tctents.Si le nombrede ,tû,:1re.
M = M ' s i Vi ,i
II= M' xgnêsi de M esl égalau [r'fl li
nomùre d élênentsdê M, ':
- Si M'est ùnelnarice
Si n=1 et p quelconque coronn8,le produitllrM, - s, fal
M = { er r , c r r , . . . , c r , oi M= (1 ,2 ,3 )
n exttteqoesi le nonbre
oecotonnes
",=
LIJ, :
p deM esté!âl
aù oombred'éféments de MM,=l_6 |
[ ,sl
Si p:1 et n quelconque M'. [e produilMM'eslune
' mati[e colonnsà n mel- L 38J
[.,,1 ficienrs.

" :l ' i ' l


ll
LcllrJ.
"=[l L0_.1
- S i M '- ( 0 , , , . l e D r o .
duilM'M
decotonnes
eriste silenonbrê f 24
deM, esté0âl - s i M , = l _ 1 2
s-l
tl,
a! nomDrede lignes î deM.
- 1 r I _zl '
[l oo1 = (p,r(ar)
M'M f 72 so1
M-lo 0 0 l u ' r , t - 1_ r s J
= I 9n".,
L00ol L - a z1
PROCRAMMAÎON LNÉAIRE E-T D( CTION AU CALCUL MATNCIEL

- Déterminant d'une malrice carrée - Inversion par la méthode des ôofacteurs -


. d 'l r dr e 2: s oit M = | -" '': I SoiL:Ù|,la matriceadjointede M ou matricedes cofacteursde la tfansposée
deM:

[-:" z' t :' ,l - Inversion par la méthode des pivots


. d'ord.e 3 r soitM =l r., r,, a,. I Adjonctionà M d'une matriceunité de mêmeordreI: (Mi]). TransTormatiors
L"; ';; ';J successives deslinéesà obteniruôe matriceunilaireà la placede M. Au terme
de cestranslormations,la matriceinitialement comDortelescoefficients
unitairq-I
de I'inversede M.

Adio nc t ionàM dos EsSoitMij, natriceobtsnueSi M est une r


deuxprenières : à partirdeM parsuppres,t y p e1 n +p . n l+ pt
colonnes
siondela ièmeligneetde qùe: !
la ièmecolonne.
fM.
' N l
l---'--" 1 ô,i, le cofacteur d'indjcss I
franstormâtions i. idans M : L0 M,l
et caractéristiques = ( - 1l' - j dèrM , j
^r j lvr, malricedu typr
ry li,
ty (p.
M:. niatricedu tvpe
: l\1. rBtricedu 4pe
d ln,
0. malricenulleledut
tp.n,.
d é tM = lld L ro :r q II - A pârfirdesàléments
+ l û r :d :r û r r l dBla ièr ne
ligne:
+ to r r û :r q r Jl =
dét M r,r + rrrÀil
- { ( d r r d ". o J| }
+ l Or r O::q r :J +^,r
. . - + q. A i .
0élerrninant
+ {q r :a :r ù r ) l - A pânird&sélémeîts d é r M =( d é t M , ) ( d ê r
de lâ jèmecoloùi:.
délM = r r j^r j+ dr iar J
+... +.r"rô,j

- Inversion d'une mabice carrée


. Une matrice M carrée d'ordre n est dite régulière ou inversibte
seulementsi :

La matriceinversenotéeM -r est telle oue :

M-tM = MM-t:l-

avec I", matriceunité d'ordren.