Vous êtes sur la page 1sur 32
WATCH LIVE MUSIC !
WATCH LIVE MUSIC !
PLUS de 100 videos de concerts gratuites et en integralite
PLUS de 100 videos de concerts gratuites et en integralite
Ratatat, Carl craig, roots manuva, general elektriks, raphael saadiq, the black lips, peter bjorn and
Ratatat, Carl craig, roots manuva, general elektriks, raphael saadiq,
the black lips, peter bjorn and john, sporto kantes, gang gang dance,
common, john & jehn, jamie lidell, martina topley bird, puppetmastaz,
cocoon, miss platnum, the asteroids galaxy tour et bien d’autres !

EDITO

Ces dernières années, le Sziget Festival, le plus grand festival d’Europe, parfois appelé le ‘Woodstock de l’Est’, est devenu un temps fort de la vie musicale européenne de l’été. Depuis sa création en 1992 par une poignée d’étudiants, le festival hongrois s’est changé en un gigantesque rendez-vous festif et musical pour des milliers de personnes et propose de nombreuses têtes d’affiches internationales. Mais il a su garder la fraîcheur de sa jeunesse, et accorder de la place aux talents émergents et aux musiques traditionnelles. Toutes les musiques, ainsi que le théâtre de rue et la danse, y sont invitées sur un territoire grand comme un arron- dissement parisien, et le festivalier, qui n’a que l’embarras du choix, ressent inévitablement un -presque irréel- sentiment de liberté. En accostant sur cette île au cœur de Budapest, on croise des publics de tous âges attirés par un éclectisme étonnant : Faith No More, Lily Allen, Muzsikás, Tiken Jah Fakoly, des derviches tourneurs, la Fura dels Baus, et bien d’autres. Le cosmopolitisme est partout : dans les allées, la jeunesse européenne et parfois d’au-delà, se rencontre et les différentes ‘tribus’ musicales, se côtoient : les fans de rock, les clubbers invétérés, les curieux de rap, de reg- gae et de jazz, ainsi que les férus de musiques festives d’Europe Centrale. Dans cette atmosphère festive et parfois déjantée, les musiciens issus d’une cinquantaine de nationalités - de Cuba à la Finlande, de la Chine à l’Angleterre, de la France au Mali, ainsi que les danseurs, acrobates, acteurs et marionnettistes répartis sur les quinze plus grandes scènes du festival et sur des dizaines de scènes petites et moyennes, contribuent à animer ce festival 24 heures sur 24. Le camping, possible à côté des scènes, les services, les animations et activités culturelles, ludiques et sportives, en font un endroit particulièrement accueillant, tolérant et festif. Vous trouverez dans ce préprogramme les informations nécessaires pour passer un excellent séjour à Budapest avant, pendant, et même après le Sziget Festival : infos pratiques, comment vous y rendre, la programmation la plus complète à ce jour, quelques bons plans, etc. Nous avons souhaité présenter un document plus étoffé que les années précédentes, afin que votre voyage en Hongrie commence dès la lecture de ce pré-programme. Bon Sziget Festival !

dès la lecture de ce pré-programme. Bon Sziget Festival ! www.szigetfestival.com www.myspace.com/szigetfestivalfrance
dès la lecture de ce pré-programme. Bon Sziget Festival ! www.szigetfestival.com www.myspace.com/szigetfestivalfrance

www.szigetfestival.com

www.myspace.com/szigetfestivalfrance

1
1

Contact France@szigetfestival.com contact presse

BUREAU DE PRESSE SABINE ARMAN / Clotilde Noël Tel. 01 44 52 80 80 - info@sabinearman.com - www.sabinearman.com

01 44 52 80 80 - info@sabinearman.com - www.sabinearman.com Copyright S/Z Productions - Sziget Festival 2009

Copyright S/Z Productions - Sziget Festival 2009 Création du visuel Aline Zalko Adaptation et mise en page Angélique Bidault - angi_bi@hotmail.fr Rédaction Hélène Picon, Marina Pommier et Prune Valentin Impression Rotimpres

Programmation sous toutes réserves de modifications Ne pas jeter sur la voie publique

Sziget pratique

Camping

Avec votre pass camping installez vous où bon vous semble (enfin, presque…) dans un coin de paradis, et si vous êtes en camion, une partie du site vous est réservée. Douches chaudes et autres commodités sont présentes partout sur l’île. En 2009, un nouveau pass camping VIP est mis en vente au tarif de 80 €, il vous permet de bénéficie d’un emplacement spécial avec toutes sortes de com- modités : eau chaude à toute heure, consigne, accès internet…

Services

Laverie, Internet gratuit, consignes à vélos, rechargement de téléphones portables, développement photo, premier secours, centre d’infos antidrogues, change, distributeurs, poste, tout est à disposition sur place. Des consignes à bagages (gratuites) sont également disponibles, et elles sont très recommandées pour vos objets de valeur et vos papiers.

Parking

Les voitures sont interdites sur le site du festival, et il devient de plus en plus difficile de se garer aux abords immédiats de l’île. Nous vous conseillons d’éviter de vous y rendre en voiture, et de garer votre véhicule dans un des parkings gardés et payants du centre-ville.

Personnes à mobilité réduite

Les équipements pour les personnes à mobilité réduite sont mentionnés sur le plan du festival (mise en ligne sur szigetfestival.com en juillet) : douches, toi- lettes, etc… Un service de transport en commun est également disponible gra- tuitement.

Animaux

Les chiens sont autorisés sur le site du festival sous certaines conditions à lire attentivement dans la FAQ du site www.szigetfestival.com

Forum

Vous trouverez sur le forum en français tous les bons plans et de quoi échanger vos impressions et souvenirs du festival. www.szigetfestival.com/forum

Savoir vivre & sécurité

A Sziget règne une ambiance de paix, de respect, et de dialogue. Evitez toute manifestation agressive d’appartenance communautaire, d’insulter les autres nationalités, de vous livrer à des actes de vandalisme ou d’incivilité. Tout acte de violence entraîne automatiquement l’exclusion définitive du festival. De nom- breux vols dans les tentes ont été signalés. N’y laissez jamais aucun document ni objet de valeur : gardez les sur vous ou utilisez les consignes. En cas de soucis, le personnel de la sécurité (aisément reconnaissable) pourra utilement vous orienter.

Epiceries, bars et restaurants

Avant de foncer vers les concerts, vous pourrez passer faire quelques courses ou réparer un oubli de dernière minute dans l’un des mini-supermarchés (aux mêmes tarifs qu’en ville), ou vous restaurer dans les dizaines de bars et restau- rants thématiques.

Environnement

Sziget pratique le tri sélectif des ordures : plusieurs poubelles sont à votre dispo- sition et, pour vous encourager à respecter votre environnement, vous pouvez

2
2

Budapest pratique

Formalités d’entrée

Ne restez pas bloqués à la frontière. Pour les ressortissants français une carte d‘identité ou un passeport en cours de validité sera indispensable. Plus d’informations sur le site du ministère des affaires étrangères et européennes : www.diplomatie.gouv.fr.

Argent

La monnaie hongroise est le FORINT (HUF). 1 € ≈ 250 HUF. Sur le site et en ville, les bureaux de change et les distributeurs sont nombreux et les cartes bancaires largement acceptées. Il est d’usage, dans les taxis et au restaurant, de donner un pourboire de 10 % en sus de la facture

Téléphone

Pour appeler vers la France: 00 33 + numéro sans le zéro. Pour appeler en Hongrie :

00 36 1 pour Budapest, 00 36 6 pour la province.

Santé - Secours

L’assistance médicale est d’un très bon niveau. Les soins médicaux sont payables en espèces. Avant le départ, vérifiez la couverture de votre assurance personnelle. Pensez à demander à l’avance la carte européenne d’assurance maladie, qui est reconnue en Hongrie et permet dans la plupart des cas de ne presque rien payer.

Sécurité

La Hongrie ne connaît pas de problèmes d’insécurité notoire mais la petite délinquance est en augmentation (attention aux téléphones portables, Ipod etc). Les parkings gardés sont très conseillés pour ne pas risquer le vol de voiture. Ne pas laisser de sacs ou de bagages apparents. Pour profiter pleinement du camping au Sziget, parlez-en sur le forum et suivez ces quelques conseils de base, qui s’adressent à tous les campeurs, VIP ou non : n’emportez rien de précieux, modérez votre consommation d’alcool, vous pourrez réagir si quelqu’un tente de vous voler, et mettez au maximum vos affaires pré- cieuses dans les consignes accessibles à tous, surtout les soirs où vous sentez que ne pourrez résister aux nuits enfiévrées du Sziget.

Ambassade de France

En cas de vols, perte de vos documents: Section consulaire Tél. : (+36 1) 3741100 - Fax : 3741140 Lendvay u. 27 - 1062 Budapest

Hébergement à l’extérieur du festival

Si vous n’avez pas la fibre d’un campeur, vous trouverez d’excellentes auberges de jeunesse et hôtels à Budapest. Mellow Mood propose plusieurs offres à partir de 11 euros la nuit. Plus d’infos sur www.mellowmood.hu/sziget/fra NB : le camping sauvage est interdit en Hongrie.

Taxis

Les tarifs étant déréglementés, il est conseillé de ne pas arrêter de taxi en ville, et de téléphoner à une compagnie établie. Főtaxi: 222-2222; City Taxi: 211-1111 ; Rádiótaxi:

377-7777; Volántaxi: 433-3322 ; Taxi 2000: 200-0000. Une course en ville vous coûtera de 5 à 15€ (à titre indicatif).

Transports en commun

Le réseau de transport est excellent. Bus, métro, trams, trolleys, trains de banlieue circulent de 4h30 à 23h10. Du 11 au 18 août, la ligne HEV du métro fonctionne toute la nuit entre Sziget et le centre ville. Inutile de frauder : les tickets (en vente à l’unité ou en carnet) sont bon marché, et les contrôles fréquents. Attention un ticket à chaque changement de ligne ! Possibilité d’acheter un coupon hebdomadaire (prévoir une photo d’identité)

Conduite du véhicule

Contrairement à la France, tolérance zéro au niveau de l’alcool en Hongrie. Retrait immédiat du permis (même français)

4
4

Plan de

Budapest

Où, combien, comment ?

BILLETTERIE

A partir de 150 € le pass 6 jours hors frais de location (valable du 12 août à 6h du matin, jusqu’au 17 août au matin).Où, combien, comment ? BILLETTERIE A partir de 180 € le pass 8 jours + camping

A partir de 180 € le pass 8 jours + camping hors frais de location (valable du 10 août à 10h matin, jusqu’au 17 août au matin).du 12 août à 6h du matin, jusqu’au 17 août au matin). A partir de 40

A partir de 40 € le pass journalierdu 10 août à 10h matin, jusqu’au 17 août au matin). A partir de 110 €

A partir de 110 € le pass véhicule aménagé17 août au matin). A partir de 40 € le pass journalier (tous les occupants du

(tous les occupants du véhicule doivent être munis d’un pass avec camping)

A partir de 80 € le pass camping VIP (en complément du pass avec camping)du véhicule doivent être munis d’un pass avec camping) Tick&Go : Pack transport AR en bus

Tick&Go : Pack transport AR en bus + ticket 8 jours pour le Sziget : à partir de 335 euros Les pass hebdomadaires ne sont disponibles qu’en prévente. Les pass journaliers seront également disponibles sur place, dans la limite des places disponibles. Les pass ne sont ni échangeables, ni remboursables. Les pass abimés, déchirés ou perdus ne sont pas rem- placés. Seuls les pass journaliers consécutifs donnent accès au camping durant leur durée de validité.

LOCATIONS

Fnac – Carrefour – Géant – Magasins U En magasins, avec paiement sécurisé sur fnac.com, et par tél : 0 892 68 36 22 (0.34eur/min). Nouveau : billet imprimable à domicile disponible sur fnac.com S/Z productions (Sziget France) Remplissez le bon de commande en ligne sur szigetfestival.com/france et économisez les frais de location – Pass camping VIP et pass véhicule aménagé mis en vente seulement au bureau S/Z Productions.

Y ALLER

En bus Voyagenbus.com (+33 4 76 43 30 81 - coût d’une communication locale), partenaire offi- ciel du festival, propose des forfaits tout compris : bus + pass + camping ou hébergement et vous dépose directement sur le site du festival. A partir de 329 € au départ de plus d’une soixantaine de villes en France, Belgique, Espagne et Suisse. En avion MALEV HUNGARIAN AIRLINES propose des vols aller et retour de Paris à Budapest à partir de 99 € toutes taxes comprises – 39 vols par semaine au départ de Paris – centre d’appels : +33 1 43 12 36 00 (coût d’une communication locale) ou malev.com . En voiture

Partagezvotrevéhiculeoutrouvezunconducteursurlesitedecovoiturage123envoiture.com

Il n’y a pas de parking sur l’île, mais les vans ou camionnettes aménagés sont les bienvenus. Pour cela, il faut se munir d’un pass véhicule aménagé au tarif de 110 euros, disponible uniquement sur le site web du festival : szigetfestival.com/France. Attention tous les occu- pants du véhicule doivent être munis d’un pass avec camping.

ARRIVÉE SUR LE SITE LES 10 ET 11 AOÛT

ATTENTION :

• Ouverture du site : le 10 août à 10h00 pour les détenteurs d’un pass avec camping, le

12 août à 6h00 (pour les détenteurs d’un pass sans camping). Fermeture du site : le 17 août au matin.

• La programmation du 10 août ne compte aucun artiste international. Elle est consacrée

aux groupes hongrois (avis aux amateurs !). Tous les bars et animations seront également ouverts.

• Le 11 août ne comporte qu’un seul concert d’une tête d’affiche internationale dont le

nom n’est pas encore dévoilé, il est accessible de manière certaine aux détenteurs d’un pass avec camping. Si vous êtes munis du pass sans camping, vous pourrez tout de

même accéder au site le 11 août, en achetant un pass journalier à 40€. Attention les pass journaliers sont disponibles en quantités limitées.

• L’ensemble des scènes du festival fonctionneront à plein régime à partir du 12 août.

6
6

Comment

y aller ?

• Si vous arrivez en car, vous serez déposés sur le site même du Festival.

• Si vous arrivez en train, la gare la plus fréquente en provenance d’Europe de l’ouest

est Keleti pályaudvar (gare de l’est).

• Enfin, si vous arrivez en avion, vous atterrirez à l’aéroport Ferihegy, qui possède deux

terminaux. Les vols Air France, Malév et Wizz Air atterrissent en général au terminal 2.

Pour rejoindre le centre ville (24 km)

Taxis : Des taxis se trouvent dans la station de taxis mais leur tarif n’est soumis à aucun contrôle. NE PRENEZ JAMAIS CES TAXIS. Préférez les compagnies homo- loguées, telles que Taxi 2000. Temps d’attente maximum : 5 minutes. A partir de deux personnes, cette solution est de loin la plus avantageuse : environ 13 € la course jusqu’au centre-ville (et n’oubliez pas le pourboire). Numéros de téléphone : City Taxi : 211 11 11 ; Taxi 2000 : 200 00 00 ; FöTaxi : 222 22 22. Si vous téléphonez d’un portable, faites précéder tous les numéros vers un fixe à Budapest du 061.

tous les numéros vers un fixe à Budapest du 061. Bus : Une liaison en bus

Bus : Une liaison en bus fonctionne entre le centre-ville (Deàk tér) et l’aéroport. Les bus partent toutes les 30 minutes de 5h30 à 21h (les tickets peuvent être achetés dans le bus).

Minibus : Il existe un service de minibus de l’aéroport (tél. 296-85-55) vers Budapest, demandez votre destination au guichet des minibus. Si vous êtes seul(e), cette solution est de loin la plus éco- nomique (environ 10 € par personne).

Train : Un train relie directement l’aéroport Ferihegy à la gare Nyugati. Pour ceux qui sont chargés, des ascenseurs facilitent leur déplacement. Vous pouvez consulter les horaires des trains sur les sites www.elvira.hu ou www.mavstart.hu. Vous pouvez acheter les billets dans toutes les gares de la ville, auprès des distributeurs automatiques. A l’aéroport, un service billetterie est à votre disposition de 9h à 22h, en dehors de ces horaires, vous pouvez acheter votre billet dans le train.

Pour rejoindre le Festival Sziget

Sziget se trouve sur une île vaste et verte, qui abritait auparavant un chantier naval: l’île de Óbuda. C’est une île du Danube, à vingt minutes du centre-ville, aisément accessible en HEV (RER local), métro, tram, bus et taxi. Pour ce faire, le site de l’autorité des transports de Budapest est très complet, reportez- vous à www.bkv.hu

Voici un résumé des différentes possibilités de transport pour se rendre à Sziget :

la station la plus proche, Filatorigát, est desservie par un HÉV qui circule toute la nuit, et part du centre-ville (station Batthyány tér). A partir du centre-ville, de nom- breux bus de nuits desservent tout Budapest : le 921, au départ de la place Bat- thyány, ainsi que le 906, le 923 et le 931, au départ de la station Margit híd du HÉV.

La solution la plus rapide, la plus écolo et la plus sympa pour se rendre au festival reste le bateau : celui-ci dessert Sziget au départ de trois stations du centre-ville: Batthyány tér , Jászai Mari tér et Vigadó tér. Le bateau s’appelle Radio 1 Boat, et il est facilement reconnaissable. Il s’arrête des deux côtés du Danube : à Pest, place Jászai Mari (Jászai Mari tér), débarcadère no.3, à côté du Pont Margit et, côté Buda, place Batthyány (Bat- thyány tér).

7
7

Les grandes lignes de

la programmation 2009

Les grandes lignes de la programmation 2009 Si des têtes d’affiches anglo-saxonnes du moment (The Prodigy,

Si des têtes d’affiches anglo-saxonnes du moment (The Prodigy, Bloc Party, Fatboy Slim, etc…) et de grands noms des musiques du monde (Vieux Farka Touré, Tiken Jah Fakoly, Khaled) sont à Sziget cette année, le rock suédois (Backyard Babies), l’électro polonaise (Miloopa) ou française

(Birdy Nam Nam), le folk hollandais (De Staat) contribuent à faire briller le Sziget de mille couleurs musicales. Le rock dans des déclinaisons parfois plus métal et trash n’épargnera pas les oreilles des amateurs, avec notam- ment Turbonegro, Gwar, et Life of Agony - mais ils pourront les reposer en se rendant dans le cadre intimiste de la scène Amfiteatrum – Pécs 2010, qui célèbre l’élection de Pécs, ville du sud de la Hongrie, comme Capitale Européenne de la Culture en 2010. Sziget a souhaité ouvrir cette scène à des artistes des pays du bassin méditerranéen, ainsi qu’à des musiciens de

la région de Pécs.

L’autre spécificité du festival est la place prépondérante qu’il accorde depuis aux musiques dites « de l’Est ». Ainsi, depuis 2001, les amoureux de fanfares balkaniques et de musiques tsiganes authentiques pourront assister aux concerts de groupes comme Fanfara lui Cracium ou Karandila Jr. sur la scène tsigane, agrandie cette année (Roma Tent).

A l’occasion des 20 ans de la

chute du mur de Berlin, le festival installera un mur fictif qu’artistes allemands et festi- valiers peindront, et dont les morceaux seront ensuite don- nés à des musées européens. Sziget propose également un « Focus Catalogne », et invite la Fura dels Baus pour une création, plusieurs groupes Catalans, et dédie un espace de jeux écolos-intelli- gents à Guixot de 8. Pour cé-

lébrer le réchauffement des relations diplomatiques avec Israël, Sziget a souhaité faire entendre au public international du festival hongrois des représentants de la très vivace scène israëlienne, dont les groupes HaBanot Nechama et Oy Division. Fort de 120 stands d’ONG, le village civil s’inscrit dans l’héritage de l’esprit de tolérance et d’ouverture qui a présidé à la création du festival en 1992. S’y rajoute les préoccupations nées ces dernières années : prévention sanitaire et protection de l’environnement. Quant à la programmation française et francophone, répartie sur

plusieurs scènes, elle illustre la vitalité et la créativité des artistes issus de

la scène musicale française et francophone, de Nouvelle Vague à Amadou

& Mariam, de Naïve New Beaters à Emily Loizeau. Elle est soutenue cette

année par la Sacem et par l’Adami, dans le cadre du programme « Détours », qui permet à des artistes-interprètes professionnels de démarrer ou de poursuivre leur carrière dans les meilleures conditions. Enfin, un village typique hongrois permettra aux festivaliers de goûter les spécialités culinaires hongroises, de découvrir des artisanats locaux et d’apprendre des danses traditionnelles.

de découvrir des artisanats locaux et d’apprendre des danses traditionnelles. Mur fictif de Berlin (simulation 3D)

Mur fictif de Berlin (simulation 3D)

9
9

Grande Scène

Internationale

La grande scène internationale est la scène la plus importante du festival. Elle est située au centre de l’île et a une capacité d’accueil de 60 000 personnes. Géante, à l’image de Sziget, avec une hauteur de 25m pour 30m de large, elle a accueilli des concerts mythiques comme ceux de Radiohead, Iggy Pop, Noir Désir, Chemical Brothers, Manu Chao, Iron Maiden et Sex Pistols.

En 2009, le plateau international fait place à la diversité musicale : punk, rock, soul, électro, pop, ska, drum’n’bass, etc, et accueille aussi bien les pionniers du punk rock californien The Offspring que le légendaire groupe de métal alternatif Faith No More, dans lequel le trop rare Mike Patton se produit, les sensations pop et/ou rock britanniques Placebo, Bloc Party et The Tings Tings, la pop indie de Klaxons ou celle plus acidulée de Lily Allen. Après son annulation l’an passé, le groupe australien de drum’n’bass Pendulum, est très attendu. Les militants de Ska-P jouent pour la troisième fois le Festival Sziget, The Prodigy montre une nouvelle fois son univers spectaculaire : beats hip-hop et musique industrielle. L’électro est au pro- gramme avec le DJ britannique Fatboy Slim, alors que la diva roumaine Miss Platnum, mélange musique traditionnelle des Balkans, hip hop et R’n’B. La scène française est représentée avec Nouvelle Vague et ses relectures raffinées et originales de titres connus, tendance new-wave, reggae et électro-pop. Enfin, le groupe canadien Danko Jones, après un passage mémorable en 2008 sur la scène Wan2, revient cette année confirmer son talent sur la grande scène.

en 2008 sur la scène Wan2, revient cette année confirmer son talent sur la grande scène.
en 2008 sur la scène Wan2, revient cette année confirmer son talent sur la grande scène.

The Ting Tings - jeudi 13

10
10

Scène world

Deuxième plus grande scène du Festival Sziget, la scène world représente tous les genres et tous les continents, pour un grand brassage culturel : du Mali à Cuba, du raï à l’afro-pop, de l’Italie aux Etats-Unis, de la fanfare au jazz, du Congo à la France, le dépaysement est garanti.

jazz, du Congo à la France, le dépaysement est garanti. En 2009, en vous rendant aux

En 2009, en vous rendant aux abords de la scène world, décou- vrez des sonorités peu communes : les airs de fêtes du couple ma- lien Amadou & Mariam, le discours militant et humaniste porté par le reggae de l’Ivoirien Tiken Jah Fakoly, Khaled, le chanteur de raï algérien présent pour la troisième fois au Festival Sziget, ainsi que les papys cubains de Orquesta Buena Vista Social Club. Venu d’Arizo- na, Calexico oscille entre chants mariachis et mu- sique planante, le Congo- lais So Kalmery joue le ‘brakka’, l’ancêtre du rap alliant compositions reggae, guitare et danse, alors que les Franco-algériens Speed Caravan électrisent les notes traditionnelles de l’oud. Côté ensembles, la scène world invite Figli Di Madre Ignota mélange explosif de musique des

Balkans, le big band bar- celonais 08001, le ska survitaminé des Français de N&SK et le Brothe- rhood of Brass, réunissant les musiciens de Boban Markovic Orkestar et du Frank London Klezmer Brass Allstars. Le groupe londonien Oi Va Voi offre un mélange dynamique de musique folk hongroise et d’électro, Zam- ballarana insuffle un vent nouveau sur les chants traditionnels corses. A mi-chemin entre les musiques traditionnelles de la région de Tombouc- tou et ses influences variées, le Malien Vieux Farka Touré mélange cuivres, basse reggae, flûte peule, et incarne le blues africain. Woven Hand, connu pour une alternative country talentueuse est invité à jouer avec Muzsikás, groupe de musique traditionnelle hongroise de plus de trente ans.

avec Muzsikás , groupe de musique traditionnelle hongroise de plus de trente ans. Amadou & Mariam

Amadou & Mariam - vendredi 14

11
11

Scène

tsigane

– Roma

Scène tsigane – Roma Tent Apres 8 ans de succès grandissant, le chapiteau dédié au musiques

Tent

Apres 8 ans de succès grandissant, le chapiteau dédié au musiques tsiganes s’agrandit, et se déplace de quelques dizaines de mètres pour plus de confort acoustique. La conception générale de la scène reste fidele à ses objectifs : faire découvrir la diversité des musiques tsiganes et d’Europe Centrale.

Ainsi cette année, la musique klezmer sera représentée par deux groupes en plein essor : Oy Division, qui nous vient d’Israël et Yom, clarinettiste virtuose français, se surnomme lui-même «New King of Klezmer Clarinet», en hommage à l’ancien roi Naftule Brandwein, pionnier génial et mégaloma- niaque du klezmer new-yorkais des années 20. Avec son quartet utilisant le tapan et le tuba, la formation de Yom rappelle les fanfares des balkans représentée cette année par Karandila Jr, jeune fanfare de Bulgarie et Fanfara lui Craciun de Roumanie. La scène tsigane invite un deuxième roi, le macédonien King Ferus Mustafov, virtuose incontesté de la clarinette et du saxophone. Les différents styles musicaux d’Europe Orientale seront représentés dans toute leur diversité, de la musique des dynasties romungros incarnée par Gitans de République Tchèque et Gipsy Devils de Slovaquie, en pas- sant par la Slovénie avec le groupe tsigane le plus célèbre du pays, Langa, ou encore avec les musiciens transyl- vains de Szilágyság, gardiens des traditions musicales roumaines, hongroises et tsiganes. Deux groupes mettront à l’honneur la tambura, petit luth emprunté a la tradition turco-persane, et joué dans les balkans

aussi bien par les gadjés comme les hongrois d’origine serbo-croate Söndörgő que par les roms comme Marijaci de la région de Voivodine en Serbie. Les hongrois seront représentés par les groupes tsiganes les plus célèbres, Parno Graszt, Romano Drom qui fête ses 10 ans, Ternipe qui présente son nouvel album, Kanizsa Csillagai, ambassadeurs de la musique Beash, Dutar, groupe en plein essor de la ville de Pécs, ainsi que Swing Manouche Project, dont la technique n’a rien à envier à ses voisins d’Europe de l’Ouest. Enfin, la première d’un collectif des meilleurs musiciens vlachs de Budapest:

Olah Gipsy Allstars à ne manquer sous aucun prétexte ! Dans un style plus éclectique les belges de Antwep Gipsy Ska Orkestar réinventent une mu- sique tsigane métissée, plus méditerranéen Kaloomé se ressent fortement dans sa fusion de rumba de Perpignan avec des mélodies arabes. Chaque soirée se terminera dans l’allégresse avec des DJ World Music : DJ Kokalo, DJ tsigane, présentateur sur RadioC, radio tsigane de Budapest, DJ Click, le prince des nuits tsiganes parisiennes, et Lord Sassafras invité dans le cadre du « Focus Catalogne ».

parisiennes, et Lord Sassafras invité dans le cadre du « Focus Catalogne ». Fanfara lui Cracium
parisiennes, et Lord Sassafras invité dans le cadre du « Focus Catalogne ». Fanfara lui Cracium

Fanfara lui Cracium - dimanche 16

12
12

Programmation par jour

14
14

Votre billet d’avion Malév

faire la fête! Paris-Budapest Aller et Retour à partir de: €99 *
faire la fête!
Paris-Budapest
Aller et Retour
à partir de:
€99 *

pour

Paris-Budapest Aller et Retour à partir de: €99 * pour www.malev.com Voyagez a Budapest avec Malév,
Paris-Budapest Aller et Retour à partir de: €99 * pour www.malev.com Voyagez a Budapest avec Malév,
Paris-Budapest Aller et Retour à partir de: €99 * pour www.malev.com Voyagez a Budapest avec Malév,
Paris-Budapest Aller et Retour à partir de: €99 * pour www.malev.com Voyagez a Budapest avec Malév,
www.malev.com
www.malev.com

Voyagez a Budapest avec Malév, 39 vols par semaine au départ de Paris.

Centre d’appels: 01 43 12 36 00

au départ de Paris. Centre d’appels: 01 43 12 36 00 *Prix aller et retour, incluant

*Prix aller et retour, incluant toutes les taxes et frais de service. Toutes les conditions du billet d’avion et de la structure tarifaire peuvent etre consultées avant et pendant la procédure de réservation. Le prix final peut varier en fonction des cours du change. Soumis à conditions et modifiable sans préavis. Selon disponibilité. Tous droits réservés.

Scène

Wan2

–

A38

La scène Wan2-A38 est la scène qui propose la plus grande diversité musicale : y sont conviés des artistes de renommée internationale comme des révélations de l’année, ceci dans tous les styles : trip hop, électro-pop, ska, ragga et rock indé. En 2008, Hocus Pocus, Danko Jones ou Izabo ont suscité un enthousiasme débordant de la part des 6 000 festivaliers présents sous ce chapiteau.

la part des 6 000 festivaliers présents sous ce chapiteau. Tricky - jeudi 13 Soyez en

Tricky - jeudi 13

Soyez en avance si vous souhaitez écouter le créateur hors pair, bidouilleur de génie et roi du trip hop Tricky, ou le retour dans les an- nées 80 avec la new wave des White Lies. Musicien virtuose à la basse et à la batterie, Squarepusher est un redoutable expert des programmations électroniques, dans lesquelles on décèle l’« Intelligent Dance Music » chère au label Warp. Cette scène éclectique acueille aussi bien le groupe alle- mand The Notwist, le groupe d’électro-pop belge Vive la Fête que le trou- badour espagnol Muchachito Bombo Infierno, dont le concert promet de secouer: musique endiablée et improvisations sur fond de rumba catalane, salsa, soul et funk. Influencé par la culture DJ, le groupe polonais Miloopa mélange audio-visuel et électro avec la voix soul de la chanteuse Natalia Lubrano. Formation autrichienne à géométrie variable, Matatu rassemble violonistes, chanteurs d’opéra, percussionnistes et oscille curieusement entre ska, ragga et rythmes latins. La Troba Kung-Fú, groupe emmené par le chanteur et accordéoniste espagnol Joan Garriga, est un mélange très sé- duisant de cumbia, rumba, vallenato, reggae, salsa et raï. De Staat modèle les bases classiques rock à son image, pour un résultat énergique, mélo- dique et néanmoins original. Le groupe portugais Blasted Mechanism, aux costumes étranges de robots et d’extra-terrestres, mixe les styles du monde entier : influences arabes, asiatiques, australiennes et africaines. Signalons également la présence française de Naïve New Beaters et de leur ‘hip pop’ électro très second degré, ainsi que celle des joyeux lurons de Babylon Circus, déjà venus en 2007.

pop’ électro très second degré, ainsi que celle des joyeux lurons de Babylon Circus , déjà
17
17
LES PLUS GRANDS CONCERTS MTV TOUS LES VENDREDIS 23H30 (REDIFF. : TOUS LES MARDIS À
LES PLUS GRANDS CONCERTS MTV
TOUS LES VENDREDIS 23H30
(REDIFF. : TOUS LES MARDIS À 23H50 SUR MTV PULSE)

Les scènes électro

PARTY ARENA

Fans de rave party ou clubbers invétérés, tous les insomniaques seront

satisfaits à la Party Arena. Chaque soir, dès la tombée de la nuit, l’immense chapiteau de 2700 m² devient le point de chute, pour accueillir jusqu’à 8 000 festivaliers. Les plus grands noms de l’électro y sont invités chaque année pour des sets qui n’ont rien à envier aux nuits d’Ibiza. Le quatuor de maestros français du turnatablism Birdy Nam Nam y figure en bonne place, tout comme Coldcut toujours plein d’inventivité et d’audace. La Party Arena accueille éga- lement Eric Prydz, le DJ sué-

Arena accueille éga - lement Eric Prydz , le DJ sué - Birdy nam nam ©

Birdy nam nam © angels-ghosts.com

dois mondialement connu pour son tube Call on me, le DJ hollandais Armin van Buuren. la drum’n’bass de Dillinja et Grooverider, ainsi que les deux ex-résidents de clubs d’Ibiza, Pete Tong et Paul Oakenfold.

MEDUZA

Meduza porte bien son nom. Une fois happé par ce chapiteau tentaculaire à ciel ouvert, il est difficile d’en sortir. En journée, électro à volume raison- nable et brumisateurs en font un havre de paix, mais l’ambiance s’électrise le soir, à partir de 21h. Les DJs se succèdent et font danser sur 600m² à ciel ouvert les ama- teurs épris de musique électro underground comme les curieux qui y ont posé un pied.

Le 12 août, le collectif DMZ, dont les sets im- prégnés des sound-sys- tems jamaïcains sont devenus les rendez-vous

incontournables de l’un- derground londonien, est invité avec Mala & MC Sgt Pokes. Le label français Jarring Effects est à l’honneur le 13 août avec trois artistes drum’n’bass, électro, hip-hop : L’œuf Raide, Zôl et Interlope. Le 14 août, y est invité Addictive TV, groupe novateur et prolifique d’artistes numériques, musi- ciens, VJs, DJs. Le 15 août, la scène Meduza accueille Andrew Weatherall le premier DJ mixant indie-rock et acid-house et le collectif turc Fuchs & Agentorange.

le premier DJ mixant indie-rock et acid-house et le collectif turc Fuchs & Agentorange . Interlope

Interlope - jeudi 13

19
19
The Prodigy / SliPknoT / kanye WeST / nTM / PeTer doherTy / The Ting
The Prodigy / SliPknoT / kanye WeST / nTM / PeTer doherTy / The Ting

The Prodigy / SliPknoT / kanye WeST / nTM / PeTer doherTy / The Ting TingS / laUrenT garnier / oliVia rUiZ TriCky / yeah yeah yeahS / Charlie WinSTon / Birdy naM naM / PhoeniX / PaSSion PiT / airBoUrne / The killS groUndaTion / MonoToniX / kyleSa / nneka / MoS deF / yUkSek / STaFF Benda Bilili / glaSVegaS / TinariWen kaP BaMBino / goJira / The aSTeroÏdS galaXy ToUr / dananananaykroyd / diPlo / JUST JaCk / rolo ToMaSSi alela diane / FlorenCe & The MaChine / CrookerS / rodrigo y gaBriela / The TeMPer TraP / eMiliana Torrini STUCk in The SoUnd / PeTer BJorn & John / Friendly FireS / king khan & The ShrineS / raSPeCT SoUndSySTeM SleePy SUn / SoPhie hUnger / leS WaMPaS / la roUX / MagiSTraTeS / inVinCiBle / Zone liBre VS haMÉ & CaSey TorChe / aManda Blank / The inSPeCTor ClUZo / SliiMy / SeFyU / rye rye / dJ MUJaVa / hoCkey / ViTaliC dJ SeT noiSeTTeS / ghinZU / The BronX / naÏVe neW BeaTerS / oXMo PUCCino / The PainS oF Being PUre aT hearT ChaPelier FoU / eleCTronS liBreS / JaroMil / laUTer / SChWeFelgelB / Solange la Frange / The Feeling oF loVe

PUre aT hearT ChaPelier FoU / eleCTronS liBreS / JaroMil / laUTer / SChWeFelgelB / Solange
Scène rock La Scène Rock sera rock au sens large, très large : se retrouvent
Scène rock
La Scène Rock sera
rock au sens large,
très large : se retrouvent
ici des groupes glam
rock autant que hard
rock, avec quelques
détours vers des musi-
ciens death metal, voire
de trash metal. Ainsi,
s’y produisent le groupe
suédois de hard rock
Backyard Babies, le
groupe californien death
métal Brujeria, formé à
l’initiative du guitariste de
Fear Factory. C’est éga-
lement sur cette scène
que jouent les punks
allemands de Donots,
le groupe de rock indé-
pendant Expatriate, le thrash, mé-
tal, punk américain de Gwar, groupe
connu pour ses costumes bizarres
et ses textes provocants, les musi-
ciens New-Yorkais hardcore de Life
Turbonegro
Of Agony, dont les guitares se dé-
chaînent depuis maintenant 15 ans,
ainsi que Turbonegro, groupe de
revival glam rock de norvégien au
mieux de sa forme.
Budapest Jazz Club
Le Budapest Jazz Club, la seule scène entièrement
consacrée au jazz, accueille cette année tous les
courants du jazz, du bop à l’électro, en passant par le
funk ou le free : le groupe hollandais DASH !, la pia-
niste et vocaliste britannique Liane Carroll, récompen-
sée en 2005 par deux Jazz Awards, le groupe allemand
Jazz Pistols, caractérisé par une extraordinaire densité
des sons, des mélodies entraînantes et des morceaux
aux structures complexes, Mihaly Dresch, le saxopho-
niste le plus connu de la scène hongroise et l’un des
plus actifs et des plus intéressants depuis près de
trois décennies, Zoltán Lantos qui élabore des connec-
tions profondes entre tradition hongroise et musiques orien-
tale, indienne ou free jazz, Oláh Dezső Septet, trio de
jazz élargi de quatre instruments à vents de formation
classique. Jouent également au Budapest Jazz Club,
Mihaly Dresch
le Free Style Chamber Orchestra, qui réunit un combo de jazz complet, un
ensemble à cordes et des instruments à vent dans le répertoire et consacre
une large place à l’improvisation, le K.L.B Trio, qui revendique les influences
musicales du blues, du nu-jazz et du jazz-rock, la chanteuse et compositrice
cubaine et son orchestre Elsa Valle Latin Jazz Syndicate, ainsi que le trom-
pettiste Barabás Lőrinc qui combine à merveille électro-jazz, hiphop, dub, et
reggae et Andrew J., accompagné de Veronika Harcsa et Zsolt Kaltenecker.
21

Scène

Amfiteatrum

- Pécs 2010

Scène Amfiteatrum - Pécs 2010 De l’autre coté de la colline, se trouve un endroit unique
Scène Amfiteatrum - Pécs 2010 De l’autre coté de la colline, se trouve un endroit unique

De l’autre coté de la colline, se trouve un endroit unique où les festivaliers peuvent s’assoir et apprécier tranquillement un programme de musique essen- tiellement acoustique, entre jazz et musiques du monde, entre artistes reconnus ou inconnus. La scène Amfiteatrum est placée cette année sous l’égide de la future Capitale Européenne de la Culture 2010, la ville hongroise de Pécs. Située au sud du pays, à la porte des Balkans, c’est la ville la plus « méditerra- néenne » de Hongrie, sa réputation de « ville sans frontières » colle à l’atmos- phère du Sziget. De 17h30 à 23h, à chaque jour consacre sa thématique : le 12 août, seront mise en avant les musiques des Balkans avec Vujicsics, représentatif des musiques tradi- tionnelles des minorités serbes et croates, Boris Kovač, l’esthète serbe qui s’inté- resse aux liens entre musique de chambre et théâtre, la chanteuse roumaine Oana Chitu qui s’approprie, avec son spectacle «Bucharest Tango», les tangos «à la roma- nesque». Le 13 août est réservé aux Divas, avec Ágnes Herczku, l‘une des plus belles voix de musique traditionnelle en Hongrie, la magnifique chanteuse et compositrice Elsa Valle qui mélange le chant traditionnel et contemporain cubain et enfin, Emily Loizeau, chanteuse française à l’univers de comptines et de chansons folks mis en musique avec ardeur et délicatesse. Au pro- gramme du 14 août, la diversité des artistes

hongrois avec l’ensemble vocal célébrant

le vin Vivat Bacchus, la musique du monde «ethno funk» de Kerekes Band, qui utilise avec virtuosité et modernité la flûte et le luth hongrois (koboz), et enfin László Hortobágyi, qui mélange ragga indien, musique contemporaine et électronique. Le 15 août fête les artistes méditerranéens avec le trio féminin plébiscité en Israël HaBanot Nechama, l’icône portugaise du fado Ana Moura et le guitariste italo-américain de jazz fusion Al Di Meola. Le 16 août est consacré aux musiques traditionnelles avec les groupes hongrois Kaláka & Szélkiáltó célébrant respectivement leurs 40 et 30 ans de carrière, l’irrésistible groupe chinois Hanggai qui revisite les chants traditionnels mongols et pour finir, un clin d’œil à Istanbul, autre Capitale Euro- péenne de la Culture en 2010, avec les Derviches tourneurs du Temple de Galata Mevlevi, dont la spécificité est d’avoir introduit des femmes dans leur danse divine.

La scène Amfiteatrum - Pécs 2010 est entourée du site Octopus qui accueille chaque jour, de 18h30 à 19h30, des ensembles de musique classique, du théâtre de rue, ainsi que les meilleures caves à vin de la région de Pécs.

Tous les jours, à 23h : Spectacle-performance de La Fura dels Baus, The Beat in the Dark et dans le cadre du « Focus Catalogne » : une fois les spectacles de la scène Pécs 2010 terminés, La Fura dels Baus, célèbre compagnie catalane de théâtre de rue habituée des mises en scène et des performances hors normes, présente sa nouvelle création, et se confrontera au public du Festival Sziget.

sa nouvelle création, et se confrontera au public du Festival Sziget. Emily Loizeau © Jean-Baptiste Mondino
sa nouvelle création, et se confrontera au public du Festival Sziget. Emily Loizeau © Jean-Baptiste Mondino

Emily Loizeau © Jean-Baptiste Mondino

jeudi 13

23
23

Les autres scènes

activités

et

Magic Mirror Drag queens, travestis, circassiens extravagants, acrobates, danseuses obèses, films-cultes de la culture LGBT, shows rétros, sensuels, underground, rock’n roll et surtout très drôles, le Magic Mirror est le cabaret du festival, où la culture gay se déploie dans toute son extravagance !

Scène blues, scène radio MR2 : consacrées principalement aux talents hongrois, confirmés ou émergents – l’occasion de faire de belles découvertes.

Scène afro-latine : pour écouter des concerts de musiques africaine, afro-latine, afro-caribéenne, américaine, et danser sur les rythmes endiablés de la salsa ou du mambo.

Ambient Zone - Cökxpon Pieds nus obligatoires pour ce chapiteau, où les groupes jouent en live pendant que vous vous lovez dans des coussins pour une séance de repos.

Village Africain : cours de danse, lives, shopping, arts, gastronomie, l’Afrique est au cœur du festival.

Agora : cet endroit rassemble des artistes plasticiens, graffeurs, etc.

Musées : expos photo, arts et tradition populaires, galeries, performances, installations…

Gargot de Joc : dans le cadre du « Focus Catalogne », Guixot de 8, structure spécialisée dans les constructions ludiques, présente son projet Gargot de Joc. En faisant constamment évoluer leurs jeux-bricolages amusants, Guixot de 8 donne une seconde vie à des objets en apparence inutilisables et se fait fort de concilier rires et création avec peu de moyens. Les spectateurs de tous les âges peuvent jouer avec ces constructions qui font appel à l’habileté et à l’adresse manuelle.

Village associatif : Héritage de l’esprit qui a présidé à la création du festival en 1992, le « Civil Sziget » c’est sans doute le plus grand village social qui existe sur un festival ! Tables-rondes, débats, conférences, et stands d’ONG.

Labyrinthe Médence : Il s’agit d’une installation temporaire de structure en tissu et bambou habitée par des personnages mythiques. Vous pourrez y entrer et répondre aux questions que vous poseront les personnages. Basée sur le tarot, sur le Yi King (livre de divination chinois), le labyrinthe est un endroit mystérieux qui interagit avec le public et chaque parcours est personnel. Pour les participants, le but est d’atteindre le centre du labyrinthe qui permet d’accéder à la sortie. Afin que chacun évolue à son rythme, cette animation est accessible à 40 personnes par heure maximum.

Village hongrois Hongaricum : Cette reconstitution d’un village traditionnel hongrois permet aux festivaliers de danser, de découvrir les artisanats locaux, de goûter la pálinka (liqueur nationale), le vin de Tokay, le goulash (ragoût au paprika), le man- galica, jambon cru hongrois. Pour la première fois cette année, une tánc ház, lieu de danse traditionnel, ouvre ses portes tous les jours à partir de 23h.

Et aussi : du saut à l’élastique, piscine de chocolat, combats de boue, beach-volley, défilés de mode, football, karaoké, jeux de logique, structures gonflables, jonglerie, théâtre d’automates, concours de T-shirt mouillé, tyrolienne, jeux sportifs, toboggans géants, massage, « tente des mariages », baby foot, yoga, rabbins, curés, Krishnas, parc des statues catalanes … des animations les plus improbables vous attendent à chaque recoin.

25
25

Bons plans pour

Bons plans pour le lendemain « Perle du Danube », capitale éclectique : Budapest est tantôt
Bons plans pour le lendemain « Perle du Danube », capitale éclectique : Budapest est tantôt

le

lendemain

«Perle du Danube», capitale éclectique : Budapest est tantôt médiévale, baroque, Art Déco ou futuriste, et abrite de nombreux espace verts. C’est la ville idéale où décompresser, se détendre, faire la fête, avant, pendant ou après le Sziget Festival. Voici quelques bons plans pour en profiter :

Avec la BUDAPEST CARD valable 2 ou 3 jours, vous bénéficierez des transports en commun gratuits, des tarifs réduits ou gratuits pour plusieurs musées, sites touristiques, spec- tacles, restaurants, bains thermaux et location de voiture. Plus d’infos sur budapestinfo.hu/fr

location de voiture. Plus d’infos sur budapestinfo.hu/fr ALLER AUX BAINS THERMAUX Les plus beaux, les plus

ALLER AUX BAINS THERMAUX

Les plus beaux, les plus variés et les plus re- laxants d’Europe. C’est l’étape indispensable de votre séjour !

ALLER AU MUSÉE

Les bains Gellért

Budapest compte près de 200 musées, ouverts en général du mardi au dimanche de 10h00 à 18h00. Mention spéciale pour l’exceptionnelle collection du Musée des Beaux-Arts (Szépművészeti Múzeum) et pour la Fondation Ludwig pour l’art contemporain. Les nostalgiques du communisme ne manqueront pas le célèbre Parc des Statues (Szoborpark).

MANGER

La ville compte de nombreux établissements, en voici une sélection :

Fészek bâtiment au charme suranné, cuisine excellente / 7ème arr. Kertész u. 36. Horgásztanya cuisine hongroise, spécialités du Danube, poissons à volonté / 1er arr. Fő u. 27. Menza cuisine internationale, décor branché sixties. / 6ème arr. Liszt Ferenc tér 2. M cuisine d’Europe centrale, très beau cadre dessiné par le décorateur de Kusturica. / 6ème arr. Kertész u. 36. Szent Jupát cuisine hongroise et d’Europe centrale, ouvert jour et nuit / 2ème arr. Dékán u. 3.

Les deux meilleures pâtisseries de la ville sont Angelika (place Művész (avenue Andrássy).

Batthyány) et

BOIRE (avec modération)

Société des Vins de Budapest (Budapesti Bortársaság) : 1er arr. Batthyány utca 59. La Maison des Vins hongrois (Magyar Borok Háza) : 1er arr. Szentháromság tér 6. Zsindelyes, ‘la maison de l’eau de vie’ (Pálinkaház) : 5ème arr. Régi Posta utca 14. Rézüsti, ’Maison d’eau de vie’ (Pálinkaház) : 5ème arr. Molnár utca 3.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération.

27
27

Les partenaires

Les partenaires Le Festival Sziget, à travers la Fédération Internationale de Festivals ‘de concert !’, réseau

Le Festival Sziget, à travers la Fédération Internationale de Festivals ‘de concert !’, réseau de festivals indépendants, exprime sa volonté d’aller plus loin pour participer activement aux réflexions sur les enjeux et l’avenir des festivals en France et en Europe, développer des projets communs tout en affirmant un savoir-faire et une identité.

communs tout en affirmant un savoir-faire et une identité. La programmation française du festival a reçu

La programmation française du festival a reçu l’aide de l’opération ‘Détours’ de l’Adami et de la Sacem

de l’opération ‘Détours’ de l’Adami et de la Sacem La Sacem pour que vive la musique
de l’opération ‘Détours’ de l’Adami et de la Sacem La Sacem pour que vive la musique

La Sacem pour que vive la musique La vocation de la Sacem est de représenter les auteurs, les compositeurs et les édi- teurs de musique en protégeant la création musicale. Sa mission essentielle est de collecter les droits d’auteur et de les reverser à ceux dont les œuvres ont été diffusées ou reproduites. Organisme privé, la Sacem est une société civile à but non lucratif gérée par les créateurs et les éditeurs de musique. Elle compte aujourd’hui 128 000 sociétaires dont 15 500 étrangers.