Vous êtes sur la page 1sur 34

RRREEEMMMÉÉÉDDDIIIAAATTTIIIOOONNN MMMAAATTTHHHÉÉÉMMMAAATTTIIIQQQUUUEEE

LES NOMBRES COMPLEXES

T HH H ÉÉ É MM M AA A TT T II I QQ Q UU

MMMoooddduuullleee 333333555

333

y 6 1 2 5 0 x − + i 5 α 2 5
y
6
1
2
5
0
x
− +
i
5
α
2
5
Enseignement à distance

Enseignement à distance

Les nombres complexes

Module 335 – Série 03 Leçon 1(05)

Leçon 1(05) : FORME TRIGONOMÉTRIQUE D'UN COMPLEXE

1. Rappels de trigonométrie

1

1.1 Formules d'addition

1

1.2 Angles associés

1

1.3 Formules dans un triangle rectangle

1

2. Coordonnée (α, r) d'un point

2

2.1 Définitions

2

2.2 Cas particulier

2

3. Liens entre (α, r) et (x, y)

2

4. Forme trigonométrique d'un complexe non nul

3

5. Unité d'écriture

4

Devoir (1) à envoyer

5

Corrigé des TAC

6

© Enseignement à distance – Communauté française de Belgique

Les nombres complexes

Module 335 – Série 03 Leçon 1(05)

1

FORME TRIGONOMÉTRIQUE D'UN COMPLEXE

1.

RAPPELS DE TRIGONOMÉTRIE

1.1

Formules d'addition

cos (a + b) = cos a . cos b – sin a . sin b sin (a + b) = sin a . cos b + cos a . sin b

1.2 Angles associés

(1)

Angles opposés : α et – α

sin (– α) = – sin α

cos (– α) = cos α

(2)

Angles supplémentaires : α et 180° α

sin (180° – α) = sin α

cos (180° – α) = – cos α

(3)

Angles antisupplémentaires : α et α + 180°

sin (α + 180°) = – sin α

cos (180° + α) = – cos α

1.3 Formules dans un triangle rectangle

sin α =

y

r

cos α =

x

r

tg α =

y

x

y = r . sin α

x = r . cos α

r α x
r
α
x

y

© Enseignement à distance – Communauté française de Belgique

Les nombres complexes

Module 335 – Série 03 Leçon 1(05)

2.

COORDONNÉE (α, r) D'UN POINT

2.1

Définitions

Considérons un plan muni d'un repère

orthonormé positif.

Soit P un point autre que O.

Au lieu de caractériser la position du point

P par sa coordonnée cartésienne (x, y),

nous pouvons aussi utiliser l'angle α et la

longueur r : voyez la figure ci-contre.

r désignant une longueur, nous avons toujours

α est appelé l'argument de P.

r est appelé la norme ou le module de P.

y P r α x 0 r ≥ 0 .
y
P
r
α
x
0
r ≥ 0
.

2

La position du point P est caractérisée par le couple (α, r).

2.2 Cas particulier

Le point origine 0 n'a pas d'argument α, mais sa position est entièrement caractérisée par

r = 0.

3. LIENS ENTRE (α, r) ET (x, y)

y P r y α x 0 x y tg α = r
y
P
r
y
α
x
0
x
y
tg
α =
r

Considérons simultanément la coordonnée

(a, r) de P et sa coordonnée cartésienne (x, y).

Supposons momentanément que P appartienne

au premier quadrant.

Les nombres x et y sont alors positifs et

désignent des longueurs indiquées sur la figure.

Nous avons :

x = r

y = r

cos α

sin α

Nous avons aussi, par le théorème de Pythagore :

r

222

= x

+ y

et

r

=

2 2 +
2
2
+

xy0

et r > 0 si P (0, 0).

Ces formules sont valables quel que soit le quadrant auquel P appartient (cela se démontre sans peine : essayez !).

© Enseignement à distance – Communauté française de Belgique

Les nombres complexes

Module 335 – Série 03 Leçon 1(05)

3

4. FORME TRIGONOMÉTRIQUE D'UN COMPLEXE NON NUL

Le point P de coordonnée (x, y) représente le complexe x + yi : voyez la figure ci-contre.

x = r . cos α

y = r . sin α

Remplaçons dans x + yi :

Or

x + yi

=

r . cos α + r . sin α . i

=

r (cos α + i sin α).

y x + yi r y α x 0 x
y
x + yi
r
y
α
x
0
x

Résumons :

x, y

et non simultanément nuls :

x + yi = r (cos α+ i sin α)

On dit que r (cos α + i sin α) est la forme trigonométrique du complexe x + yi :

α et r sont appelés respectivement l'argument et

la norme


le module

du complexe x + yi.

TAC 1

Recherchez la forme trigonométrique des complexes suivants :

1)

z = – 3

4)

z = 1 – i

3
3

2)

z = – 2 i

5)

z = – 3 + 4 i

3)

z = 2 + 2 i

6)

z = – 1 – i.

TAC 2

Représentez z =

− + i 5
− +
i
5

2

dans le plan de Gauss en n'utilisant qu'une latte et un

compas, et en vous servant de (α, r).

Conseils : 1)

Ne vous trompez pas de quadrant !

Si x est positif, x + yi sera dans le 1 er ou le 4 ème quadrant;

si x est négatif, x + yi sera dans le 2 ème ou le 3 ème quadrant;

si y est positif,

si y est négatif, x + yi sera dans le 3 ème ou le 4 ème quadrant.

x + yi sera dans le 1 er ou le 2 ème quadrant;

2) N'oubliez pas que

r est toujours positif !

© Enseignement à distance – Communauté française de Belgique

Les nombres complexes

Module 335 – Série 03 Leçon 1(05)

5. UNITÉ D'ÉCRITURE

4

Il est clair que, pour un complexe non nul donné, a et r sont uniques.

Si r 1 et r 2 ne sont pas nuls, on a :

r 1 (cos α + i sin α) = r 2 (cos β + i sin β)

rr=

1

2

⎩ α = β

si 0° α, b < 360°.

© Enseignement à distance – Communauté française de Belgique

Les nombres complexes

Module 335 – Série 03 Leçon 1(05)

5

DEVOIR (1) À ENVOYER

1. Recherchez la forme trigonométrique des complexes suivants (déterminez l'angle α

soit au centième de degré près, soit à la minute près, à votre choix) :

1)

z = 2

2)

z = – 3 i

 

3)

z = 2 – 2 i

4)

z = 1 + 2 i

5)

z = 8

2
2

(– 1 – i).

2. Recherchez la forme trigonométrique des complexes suivants et représentez-les dans

le plan de Gauss :

1)

z =

1 − 3 .
1
3 .
 

2

2

2)

z =

2
2

.(1

 

2

3)

z = 1+

3
3

i

.

i)

i

3. FACULTATIF

Recherchez l'argument et le module des complexes suivants.

Mettez ensuite sous la forme trigonométrique.

1)

2)

4

z = 1 + i. 3 + tg α i z = 1 1 −
z =
1 + i.
3
+
tg
α
i
z = 1
1
tg
α
i

avec 0° α < 45°.

© Enseignement à distance – Communauté française de Belgique

Les nombres complexes

Module 335 – Série 03 Leçon 1(05)

6

CORRIGÉ DES TAC

TAC 1

1) z = - 3

y α x - 3 0 1 r = 3
y
α
x
- 3
0
1
r = 3

La figure montre immédiatement que

=

r3

α=

180

°

N.B. Il n'y a pas que α = 180° qui réponde au problème, mais α = 180° + k.360°,

avec k .

Cependant, nous nous contenterons pour ces exercices de choisir des angles α tels

que 0° α < 360°.

Donc, au lieu d'écrire : – 3 = 3 . [cos (180° + k 360°) + i sin (180° + k 360°)],

nous écrirons :

– 3 = 3 (cos 180° + i sin 180°).

2) z = – 2 i

Il est immédiat que


r2

=

est un des arguments du problème.

α=

270

°

– 2 i = 2 (cos 270° + i sin 270°).

y α x 0 1 r = 2 – 2 i
y
α
x
0
1
r = 2
– 2 i

© Enseignement à distance – Communauté française de Belgique

Les nombres complexes

Module 335 – Série 03 Leçon 1(05)

3) z = 2 + 2 i

Il est immédiat que a = 45° est un argument.

On calcule r en utilisant la formule

r 2 = x 2 + y 2 :

r 2 = 2 2 + 2 2 = 8

r =

x 2 + y 2 : r 2 = 2 2 + 2 2 = 8

8 = 2

+ y 2 : r 2 = 2 2 + 2 2 = 8 ⇔ r

2 .

On ne considère que la racine positive,

puisque, par définition, r > 0.

4)

Donc 2 + 2 i = 2 z = 1 – i 3
Donc 2 + 2 i = 2
z = 1 – i
3
définition, r > 0. 4) Donc 2 + 2 i = 2 z = 1 –

2 (cos 45° + i sin 45°).

r 2 = x 2 + y 2 = 1 + 3 = 4

r = 2

On détermine α par la formule tg α = y

x

tg α =

− 3
3

1

= −

α par la formule tg α = y x tg α = − 3 1 =

3 . Or

= tg 60°.la formule tg α = y x tg α = − 3 1 = − 3

:

α est du 1 er quadrant, donc α est l'opposé de 60°

et α = – 60° = 300°.

Finalement : 1 – i

3
3

= 2 (cos 300° + i sin 300°).

y 2 + 2i 2 i r α x 0 1 2
y
2 + 2i
2 i
r
α
x
0
1
2

-

y 1 x 0 α r i 3 1 - i 3
y
1
x
0
α
r
i
3
1
-
i
3

5) z = – 3 + 4 i

r 2 = (– 3) 2 + 4 2 = 9 + 16 = 25

tg α =

4

3

= – 1,33333…

r = 5.

On cherche, en utlisant la calculatrice,

l'angle du 1 er quadrant dont la tangente

vaut 1,33333.

On obtient : 1,33333 = tg 53°,13….

α étant du 2 ème quadrant, α est le

supplément de 53°,13,

donc α = 180° - 53°,13 = 126°,87.

y – 3 + 4i 4 r α x – 3 0 1
y
– 3 + 4i
4
r
α
x
– 3
0
1

Finalement :

– 3 + 4 i = 5 ( cos 126°,87 + i sin 126°,87).

© Enseignement à distance – Communauté française de Belgique

7

Les nombres complexes

Module 335 – Série 03 Leçon 1(05)

6) z = – 1 – i

r 2 = (– 1) 2 + (– 1) 2 = 2

Il est immédiat que

α = 180° + 45° = 225° est un

argument possible.

r =

α = 180° + 45° = 225° est un argument possible. ⇒ r = 2 .

2 .

Donc :

– 1 – i =

2 (cos 225° + i sin 225°).est un argument possible. ⇒ r = 2 . Donc : – 1 – i =

TAC 2 − + i 5 z =
TAC 2
− +
i
5
z =
5 ⇔ z = − 1 i
5
z =
− 1
i

2 2

2

− 1 1 − 5 2 − tg α = = = . 5 5
1
1
5
2 −
tg α =
=
=
.
5
5
5

2

8

y α x – 1 0 1 r – i – 1 – i
y
α
x
– 1
0
1
r
– i
– 1 – i

Un argument : a = – 24°,09 + 360° = – 24°05'24" + 360° = 235°54'36".

Le module :

r =

51 44
51
44

+=

.+ 360° = 235°54'36". Le module : r = 51 44 += Donc z = 6

Donc z = 6 (cos 235°54'36" + i sin 235°54'36"). 2 y 2 2 ●
Donc
z =
6 (cos 235°54'36" + i sin 235°54'36").
2
y
2
2
● Construction de
5 =
21+
:
6
5
2
(voir théorème
1
de Pythagore)
5
1
x
2
0
● Construction de
6 =
5 + 1
α
5
− +
i
5
2
(
5
)
2
=
+1
2
6
1
l'unité = 1 cm
5

© Enseignement à distance – Communauté française de Belgique

Les nombres complexes

Module 335 – Série 03 Leçon 2(06)

Leçon 06 : OPÉRATIONS SUR LES NOMBRES COMPLEXES SOUS LA FORME TRIGONOMÉTRIQUE - REPRÉSENTATIONS GÉOMÉTRIQUES

1

2. Multiplication 1

3.

4. Division 2

1.

Addition

Inverse

2

5. Rappels : projections parallèles d'une droite graduée sur une droite graduée

4

6. Représentations géométriques

6

6.1 Problème 1 : le produit

6

6.2 Problème 2 : l'inverse 7

6.3 Problème 3 : le quotient

8

Devoir (2) à envoyer

9

Corrigé des TAC

10

© Enseignement à distance – Communauté française de Belgique

Les nombres complexes

Module 335 – Série 03 Leçon 2(06)

1

OPÉRATIONS SUR LES NOMBRES COMPLEXES SOUS LA FORME TRIGONOMÉTRIQUE - REPRÉSENTATIONS GÉOMÉTRIQUES

1. ADDITION

La forme trigonométrique se prête mal au calcul de la somme de deux nombres complexes. Nous préférons pour cela la forme algébrique. Nous vous rappelons que, géométriquement, la somme s'obtiendra par la règle du parallélogramme (voir leçon 02).

2. MULTIPLICATION

Soient les nombres complexes

z 1 = r 1 (cos α + i sin α)

z 2 = r 2 (cos β + i sin β).

Calculons leur produit :

z 1 . z 2 = r 1 (cos α + i sin α) . r 2 (cos β + i sin β)

= r 1 r 2 (cos α + i sin α) (cos β + i sin β)

= r 1 r 2 (cos α cos β + i 2 sin α sin β + i sin α cos β + i sin β cos α

= r 1 r 2 [cos α cos β – sin α sin β + i (sin α cos β + sin β cos α)

= r 1 r 2 [cos (α + β) + i sin (α + β)].

Vous constatez que

Exemple :

1) le MODULE du produit de 2 nombres complexes égale le produit des modules de ces nombres ; 2) l'ARGUMENT du produit de 2 nombres complexes égale la somme des arguments de ces nombres.

z

1 =

+ 1z 1 = ⇒ r 1 = 3 + 1 = 2 et α = 30°

r 1 =

3
3

+ 1 =

2

et

α = 30° (+ 2k 180°)

z 2 =

– 1z 2 = ⇒ r 2 = 3 + 1 = 2 et β = 330°

r 2 =

3
3

+ 1 = 2

et

β = 330° (+ 2k 180°)

Le produit

z = z 1 . z 2

Donc

z = (

3
3

+ 1) (

aura pour module :

et pour argument :

r = r 1 ; r 2 = 2 . 2 = 4 θ = α + β = 30° + 330° = 360° = 0°.

3
3

– 1) = 4 (cos 0° + i sin 0°) = 4.

© Enseignement à distance – Communauté française de Belgique

Les nombres complexes

Module 335 – Série 03 Leçon 2(06)

3. INVERSE

Soit z = r (cos α + i sin α)

avec z 0, c'est-à-dire r 0.

Calculons

1

=

1

z

r(cos

α

+ i sin α)

 
 

=

cos

α−

i sin

α

 

r(cos

α +

i sin

α

)(cos

α−

i sin

α

)

 

=

1

c os

α−

i sin

α

 
 

r

.

cos

2

α+

i sin

2

α

 

=

1

(cos α – i sin α)

 

r

 

=

1 [cos(– α) + i sin(– α)]

 

car cos(– α) = cos α et sin (– α) = – sin α.

r

2

Vous constatez que 1) le MODULE de l'inverse d'un nombre complexe égale l'inverse de

son module ;

2) l'ARGUMENT de l'inverse d'un nombre complexe égale l'opposé

Exemple : z = 3
Exemple :
z =
3

de son argument.

+ 1 = 2 (cos 30° + i sin 30°)

1

=

z 2

1

[cos (– 30°) + i sin (– 30°)] =

13 ⎛ 1 ⎞ ⎜ − i ⎟ ⎜ 22 2 ⎝ ⎠ ⎟
13 ⎛
1
i
22
2
⎠ ⎟
3
3

=−

4

i

1

4

4. DIVISION

Soient

z 1 = r 1 (cos α + i sin α)

z 2 = r 2 (cos β + i sin β).

En vertu de l'inverse de z 2 , nous pouvons écrire :

1

z

2

=

1

r

2

[cos(– β) + i sin(– β)].

Le quotient z =

z

1

z

2

= z 1 .

1

z

2

= r 1 (cos α + i sin α) .

1 [cos(– β) + i sin(– β)]

r

2

=

r 1 [cos(α β) + i sin(α β)]

r

2

en

vertu

du

complexes.

produit

de

2

nombres

© Enseignement à distance – Communauté française de Belgique

Les nombres complexes

Module 335 – Série 03 Leçon 2(06)

Vous constatez que

1) le MODULE du

quotient

de

2 nombres

complexes

égale

le

3

quotient des modules du dividende et du diviseur ;

2) l'ARGUMENT du quotient de 2 nombres complexes égale la

différence des arguments de ces nombres.

Exemple :

z 1 =

+ 1 = 2 (cos 30° + i sin 30°)z 1 =

z 2 =

– 1 = 2 (cos 330° + i sin 330°).z 2 =

Le quotient

z =

z 1 2

z

2 2

= [cos (30° – 330°) + i sin (30° – 330°)]

= 1 [cos (– 300°) + i sin (– 300°)]

= cos 60° + i sin 60°

=

1 3 + i 2 2
1
3
+
i
2
2

.

TAC 1

Calculez le produit de trois nombres complexes sous la forme trigonométrique.

TAC 2

+ i3 Soient z 1 = 1 1 − i3 En passant par
+
i3
Soient z 1 = 1
1
i3
En
passant
par

algébrique.

et z 2 =

i

2 i 3 − 2 .
2 i
3
2 .

la

forme

trigonométrique,

calculez

z 1 .z 2

et

z

1

z 2

sous

la

forme

TAC 3

Calculez l'inverse de z = 1 + i sous la forme algébrique, en passant au préalable par la

forme trigonométrique.

© Enseignement à distance – Communauté française de Belgique

Les nombres complexes

Module 335 – Série 03 Leçon 2(06)

4

5. RAPPELS : PROJECTIONS PARALLÈLES D'UNE DROITE GRADUÉE SUR UNE DROITE GRADUÉE

(1)

Si

 

0

 

alors

 

0

(2)

Si

 

0

 

alors

 

0

r 1 1 r 2
r 1
1
r 2
r 1 1 r 2 r 1 .r 2
r
1
1
r 2
r 1 .r 2
r 1 1
r
1
1
r 1 1 1 r
r
1
1
1
r

© Enseignement à distance – Communauté française de Belgique

Les nombres complexes

Module 335 – Série 03 Leçon 2(06)

(3)

Si

 

0

 

alors

 

0

r 1 r 2 1
r 1
r 2
1
r 1 r 2 1 r 1 r 2
r 1
r 2
1
r
1
r
2

© Enseignement à distance – Communauté française de Belgique

5

Les nombres complexes

Module 335 – Série 03 Leçon 2(06)

6.

REPRÉSENTATIONS GÉOMÉTRIQUES

6.1

Problème 1 : le produit

On donne z 1 = r 1 (cos α + i sin α)

On demande de construire z = z 1 . z 2 .

et

z 2 = r 2 (cos β + i sin β).

6

y r 1 .r 2 z 1 . z 2 r 2 z 2 (β,
y
r 1 .r 2
z 1 . z 2
r
2
z 2 (β, r 2 )
α+β
r
1
z 1 (α, r 1 )
1
β
α
x
0
1

Le point z 1 . z 2 cherché se trouve sur la demi-droite d'argument α + β.

On reporte d'abord r 2 au compas sur cette demi-droite.

Ensuite, on construit z 1 . z 2 par projection parallèle

1

r

1

r

2

r

12

.

r

© Enseignement à distance – Communauté française de Belgique

Les nombres complexes

Module 335 – Série 03 Leçon 2(06)

6.2 Problème 2 : l'inverse

On donne z = r (cos α + i sin α).

7

On demande de construire 1 . z y r z 1 α x 0 -
On demande de construire 1
.
z
y
r
z
1
α
x
0
- α
1
1
z
1
r
1

Le point cherché se trouve sur la demi-droite d'argument – α.

On reporte l'unité 1 sur cette demi-droite.

Ensuite, on construit 1 r par projection parallèle

r

1

1

1

r

© Enseignement à distance – Communauté française de Belgique

Les nombres complexes

Module 335 – Série 03 Leçon 2(06)

6.3 Problème 3 : le quotient

8

On donne z 1 = r 1 (cos α + i sin α) et z 2 = r 2 (cos β + i sin β).

z 1 On demande de construire z = . z 2 y r 1 z
z
1
On demande de construire z =
.
z
2
y
r 1
z 1
z 2
r 2
r
2
β
α
x
0
α - β
1
1
z
1
z
2
z
1
Le point
cherché se trouve sur la demi-droite d'argument α – β.

z 2

On reporte au compas :

d'argument α – β. z 2 On reporte au compas : 1 sur la demi-droite d'argument

1 sur la demi-droite d'argument α β,

r 2 sur la demi-droite d'argument α.

Ensuite, on construit

r 1 par projection parallèle :

r

2

r

2

r

1

1

r

r

1

2

© Enseignement à distance – Communauté française de Belgique

Les nombres complexes

Module 335 – Série 03 Leçon 2(06)

9

DEVOIR (2) À ENVOYER

1. Effectuez :

1) [4 (cos 37° + i sin 37°)] . [5 (cos 29° + i sin 29°)]

2) 12(cos 74

°+

i sin 74 ) °

°

i sin 52 )

4(cos 52

°+

3)

1

4(cos 215°+ i sin 215°) .

2. cos 2 7 π

Si

z 1 =

+ i sin

2 7 π ,

z 2 =

z 3 =

calculez

4 (cos 27

14

π

2 (cos

14

1) z 1 . z 2 . z 3 ;

27

14

5

14 π ),

5

π + i sin

+ i sin

2)

z . z

1

2

z

3

.

π),

3. On choisit comme unité de longueur 3 cm.

Construisez :

1) (1 + 2 i) (2 + i)

2) −2.(1+ i) − 3 + i 1 3) . 1 − 3i
2) −2.(1+ i)
3
+
i
1
3)
.
1 − 3i

© Enseignement à distance – Communauté française de Belgique

Les nombres complexes

Module 335 – Série 03 Leçon 2(06)

10

CORRIGÉ DES TAC

TAC 1

Soient les nombres complexes

z 1 = r 1 (cos α + i sin α)

z 2 = r 2 (cos β + i sin β)

z 3 = r 3 (cos γ + i sin γ).

z 1 . z 2 . z 3 =

[r 1 . r 2 (cos α + i sin α) (cos β + i sin β)] . r 3 (cos γ + i sin γ)

=

r 1 . r 2 . r 3 [(cos α + i sin α) (cos β + i sin β)] (cos γ + i sin γ)

=

r 1 . r 2 . r 3 [cos (α + β + γ) + i sin (α + β + γ)].

TAC 2

1) z 1 . z 2 = ?

1 + i

= 2 (cos 60° + i sin 60°)( α + β + γ )]. TAC 2 1) z 1 . z 2 =

1 – i

= 2 [cos (- 60°) + i sin (- 60°)]1 . z 2 = ? 1 + i = 2 (cos 60° + i sin

⎛ r = 13 += 2 ⎞ ⎜ ⎟ ⎜ tg θ = 3 ⇒θ=
r
=
13
+=
2
tg
θ =
3
⇒θ=
60
°
⎠ ⎟
⎛ r = 13 += 2 ⎞ ⎜ ⎟ ⎜ − 3 ⎟ ⎜ tg
r
=
13
+=
2
3
tg
θ =
⇒θ=−
60
°
1

donc

z 1 =

2 2 [cos (60° – (– 60°)) + i sin (60° – (– 60°))]

z 1 =

cos 120° + i sin 120°

i = 0 + 1 i = 1 (cos 90° + i sin 90°)

⎛ r = 011 += ⎞ ⎜ ⎟ ⎜ 1 ⎜ tg θ = ⇒θ
r
=
011
+=
1
tg θ =
⇒θ =
90
°
0
⎟ ⎠ ⎟

2 i

– 2 = – 2 +1 ⎜ tg θ = ⇒θ = 90 ° ⎝ 0 ⎟ ⎠ ⎟ 2 i

= ⇒θ = 90 ° ⎝ 0 ⎟ ⎠ ⎟ 2 i – 2 = –

3 i = 4 (cos 120° + i sin 120°)

⎛ r = 4 += 12 4 ⎞ ⎜ ⎟ ⎜ 2 3 ⎟ ⎜
r
=
4
+=
12
4
2
3
tg
θ =
=−
3
⇒θ=
120
°
2

donc

z 2 =

z 2 =

1

4

1

4

[cos (90° – 120°) + i sin (90° – 120°)]

[cos (– 30°) + i sin (– 30°)]

© Enseignement à distance – Communauté française de Belgique

Les nombres complexes

Module 335 – Série 03 Leçon 2(06)

2)

z 1 . z 2

z

1

z

z

2

1

z

2

= ?

=

=

=

=

=

(cos 120° + i sin 120°) .

1

4 [cos (– 30°) + i sin (– 30°)]

1

4

1

4

1

4

[cos (120° – 30°) + i sin (120° – 30°)]

(cos 90° + i sin 90°)

1

1

4

[cos (120° – (– 30°)) + i sin (120° – (– 30°))]

= 4 (cos 150° + i sin 150°)

= 4 [cos (180° – 30°) + i sin (180° – 30°)]

= 4 (– cos 30° + i sin 30°)

= 4

⎛ 3 1 ⎞ ⎜ − + i ⎟ ⎜ 2 2 ⎝ ⎠ ⎟
3
1
+
i
2
2
⎠ ⎟

=

TAC 3

z = 1 + i

donc

2(–

z

=

1

=

z

=

1

=

z

=

3 + i). r = 11+= 2 1 tgθ = = 1 ⇒θ= 45 °
3
+ i).
r =
11+=
2
1
tgθ =
=
1
⇒θ=
45
°
1
1 +
i
=
2
(cos 45° + i sin 45°)

1 [cos (– 45°) + i sin (– 45°)]
1 [cos (– 45°) + i sin (– 45°)]

2 (cos 45° – i sin 45°) 2 22 ⎛ 2 ⎞ ⎜ − i
2 (cos 45° – i sin 45°)
2
22 ⎛
2
− i
22
2
⎟ ⎟ ⎠
1
(1 – i).
2

© Enseignement à distance – Communauté française de Belgique

11

Les nombres complexes

Module 335 – Série 03 – Corrigé 1 (05)

1

FORME TRIGONOMÉTRIQUE D'UN COMPLEXE

1.

1)

2)

3)

4)

1

z = 2 Une figure montre immédiatement que r = 2 et α = 60°. 2 = 2 (cos 0° + i sin 0°).

z = – 3 i Une figure montre immédiatement que r = 3 et α = 270°. – 3 i = 3 (cos 270° + i sin 270°).

z = 2 – 2 i α = – 45° = 315° r 2 = 2 2 + (– 2) 2 = 4 + 4 = 8

⇒ r = 8 = 22 2 – 2i = 2 2 (cos 315° +
⇒ r =
8 = 22
2 – 2i = 2
2 (cos 315° + i sin 315°).

z = 1 + 2 i

Le module : r = 5
Le module : r =
5

2

2 2 12+ = 5
2
2
12+
=
5

tg α =

et

1 + 2 i

2

1

=

=

= 2

a = 63°,43

5 (cos 63°,43 + i sin 63°,43) (cos 63°,43 + i sin 63°,43)

5 (cos 63°26' + i sin 63°26') (cos 63°26' + i sin 63°26')

y 1 2 x 0 α – 2i 2 – 2i
y
1
2
x
0
α
– 2i
2 – 2i
y 2 1 + 2i 5 α x 0 1 2
y
2 1 + 2i
5
α x
0
1
2

© Enseignement à distance – Communauté française de Belgique

Les nombres complexes

5)

z = 8 (– 1 – i). ● Le module : 2 2 r =
z = 8
(– 1 – i).
● Le module :
2
2
r =
(
−8
2
)
+
(
−8
2
)
 

=

= 2.64.2 = 16

2.64.2 = 16

tg α =

− 8 2 − 8 2
− 8
2
− 8
2

= 1

α = 45° + 180° = 225°

et

8

2 (– 1 – i)

2 (– 1 – i)

= 16 (cos 225° + i sin 225°).

Module 335 – Série 03 – Corrigé 1 (05)

y 16 α x 0 4 16 8 2 (–1 – i)
y
16
α
x
0
4
16
8 2 (–1 – i)

Corrigé 1 (05) y 16 α x 0 4 16 8 2 (–1 – i) i

i

y 1 x 0 −1 1 α 1 − 3 i 2 2
y
1
x
0
−1
1
α
1
3 i
2
2

2. 1)

z =

2 2 Le module : r = − 3
2
2
Le module : r =
3

tg α =

et z =

2

1

1) z = 2 2 Le module : r = − 3 tg α = et

= −

3
3

= 1

α = 300°

2

cos 300° + i sin 300°

= cos 60° – i sin 60° 2 2 2) z = − .(1 −
= cos 60° – i sin 60°
2
2
2)
z =
.(1
i)
⇔ z = -
+
2
2
Le module : r =
= 1
2

tg α =

et z =

2

2 −
2

2

= – 1

α = 135°

cos 135° + i sin 135°

= – cos 45° + i sin 45°

2 i y 2 2 − (1 − i) 2 α 1 x 0 −1
2
i
y
2
2
(1
i)
2
α
1
x
0
−1
1
© Enseignement à distance – Communauté française de Belgique

2

Les nombres complexes

Module 335 – Série 03 – Corrigé 1 (05)

3.

3) z = −1+ 3 . i r 2 = 1 + 3 = 4
3) z =
−1+
3
.
i
r 2 = 1 + 3 = 4
r = 2.
tg α = –
3 ; or,
= tg 60°

et α est du 2 ème quadrant.

α est donc le supplément de 60° :

α = 180° – 60° = 120°

et – 1 + i 3 FACULTATIF 4 1) z = 1+ i3
et
– 1 + i
3
FACULTATIF
4
1)
z =
1+ i3

= 2 (cos 120° + i sin 120°).

41 ( − i 3 ) ⇔ z = ( 1 + i3 )( 1
41
(
i
3
)
z
=
(
1
+
i3
)(
1
i3
)
41
(
i
3
)
=
= 1− i
3
4
Le module : r =
= 2.
3
tg α =
= -
3
α = 300°
1

et z = 2 ( cos 300° + i sin 300°).

y – 1 + i 3 i 3 α x - 1 0 1
y
– 1 + i
3
i
3
α
x
- 1
0
1
y 2 x 1 2 0 α 4 1+ i3
y
2
x
1
2
0
α
4
1+ i3

2)

z = 1

1

+

t

g

α

tg

α

i

i

avec 0° α < 45°

z

or

z

=

(

1

+

tg

α

i

)

2

 

(

1t g

α

i

)(

1 + tg α i

)

1 + tg 2 α =

1

cos

2 α

, donc

=

1

tg

2

α+

2 tg

α

i

1

2

+

tg

2

α

= (1 – tg 2 α) cos 2 α + 2 tg α cos 2 α i

= (cos 2 α – sin 2 α) + 2 sin α cos α i

car tg α =

= cos 2α + sin 2α . i

Le module : r =

cos

2

2α+ sin

2

2α

= 1.

sin α

cos α

© Enseignement à distance – Communauté française de Belgique

3

Les nombres complexes

Module 335 – Série 03 – Corrigé 1 (05)

tg θ =

Donc

sin 2 α

cos2 α

= tg 2α, et un argument vaut θ = 2α.

z = cos 2α + i sin 2α.

z sera sur le cercle de rayon 1, entre 0° et 90°. y z 1
z sera sur le cercle de rayon 1, entre 0° et 90°.
y
z
1
2α = θ
x
-1
0
+1

© Enseignement à distance – Communauté française de Belgique

4

Les nombres complexes

Module 335 – Série 03 – Corrigé 2 (06)

1

OPÉRATIONS SUR LES NOMBRES COMPLEXES REPRÉSENTATIONS GÉOMÉTRIQUES

1. [4 (cos 37° + i sin 37°)] . [5 (cos 29° + i sin 29°)]

= 20 [ cos (37° + 29°) + i sin (37° + 29°) ]

1)

= 20 (cos 66° + i sin 66°)

2)

12 (cos 74

°+

i sin 74 ) °

°

i sin 52 )

4(cos 52

°+

= 3 [ cos (74° – 52°) + i sin (74° – 52°) ]

= 3 (cos 22° + i sin 22°)

3)

=

=

1

4(cos 215°+ i sin 215°)

1

4

1

4

[ cos (– 215°) + i sin (– 215°) ]

(cos 145° + i sin 145°)

1)

2. z 1 . z 2 . z 3

=

=

=

1

8

π

2

⎝ ⎜

2 7

ππ 5 ⎞⎛

⎟⎜

⎠⎝

.

4

. 2

.

π

cos

+

7

+++

14

14

i sin

π ⎞

⎟ ⎠

36

14

i sin

⎜ ⎝

cos

36

14

8 ⎜ ⎝

cos

18π

7

+

i

sin

18π ⎞

⎟ ⎠

7

2

π

7

27

ππ 5 ⎞⎤

⎠⎦ ⎟⎥

++

14

14

2)

z . z

1

2

z

= 2

1. 4

.

cos

cos

cos

π

14

13

π

⎜ ⎝

7

i sin

sin

= 2

2

= i

7


26

π 27

ππ 5 ⎞⎛

⎟⎜

⎠⎝

+−+

14

26

14

13

π

7

14

i sin

3 2

⎛ ⎜ ⎝

⎜ ⎝

+ π ⎞

⎟ ⎠

+ ⎞

⎟ ⎠

2

π 27

7

ππ 5 ⎞⎤

⎠⎦ ⎟⎥

+−

14

14

© Enseignement à distance – Communauté française de Belgique

Les nombres complexes

3. 1) (1 + 2 i) (2 + i)

Module 335 – Série 03 – Corrigé 2 (06)

2

y 5 (1 + 2i) (2 + i) r 1 . r 2 r 2
y
5
(1 + 2i) (2 + i)
r 1 . r 2
r
2
1 + 2i
r
1
1
2 + i
α + β
1
β
α
x
0
1
2
2
z 1 = 2 + i =
5 (cos 26°,56 + i sin 26°,56)
r 1 =
21+
=
5
= r 2
1
tg α =
⇒ α
= 26°,56
2
z 2 = 1 + 2i =
5 (cos 63°,44 + i sin 63°,44)
tg β = 2
β = 63°,44
α + β
= 90°

© Enseignement à distance – Communauté française de Belgique

Les nombres complexes

Module 335 – Série 03 – Corrigé 2 (06)

3

− 2.(1 + i) 2) − 3 + i y r 1 r z 2
2.(1
+
i)
2)
3
+ i
y
r
1
r
z
2
1
α – β
z 2
3
+ i
1
β
α
x
0
1
r
2
r 1
- 2 (1 + i)
z 1 = - 2 (1 + i) = 2
2 (cos 225° + i sin 225°)
r 1 =
4 + 4 = 2
2
− 2
tg α =
= 1
α
= 225°
− 2
z 2 = –
3 + i = 2 (cos 150° + i sin 150°)
r 2 = 2
+ 1
− 3
tg β =
=
⇒ β
= 150°
− 3
3
α – β
=
75°

© Enseignement à distance – Communauté française de Belgique

Les nombres complexes

Module 335 – Série 03 – Corrigé 2 (06)

4

1 3) 1− 3i y 1 1 – α 1− 3 i x 0 1
1
3)
1− 3i
y
1
1
– α
1− 3 i
x
0
1
α
1
- 3
1 – 3 i
z = 1 – 3 i =
10 [cos (– 71°,56) + i sin (– 71°,56)]
r =
1+ 9 =
10
3
tg α =
= – 3 ⇒ α = – 71°,56
1
1
10
=
(cos 71°,56 + i sin 71°,56)
z
10

© Enseignement à distance – Communauté française de Belgique