Vous êtes sur la page 1sur 12

POITIERS

Dans

DE
les

MUSÉES
DES
ACTUALITÉS

Ville de Poitiers
AUTOMNE 2009
,
Dessins d histoire
Histoires de dessin
La collection Babinet aux musées de Poitiers – I
Mus é e Sai n t e- C roi x, 4 déc emb re 2009 – 21 m ars 2010

Cette présentation ouvre une série d’expositions destinées S’attacher au sujet des œuvres exposées permet de
à valoriser les collections d’arts graphiques des musées pénétrer au cœur de l’œuvre : la délectation, but premier
de Poitiers. Réunissant quelque quatre-vingt dessins de l’exposition, s’enrichit de la compréhension d’une histoire
italiens, nordiques et français du XVIe au XIXe siècle, elle illustrée, mais aussi de l’appréhension de la place du dessin
s’accompagne de la publication d’un catalogue, premier dans un processus créatif comme étape de la réflexion et du
volume qui annonce, dans les années à venir, d’autres travail d’élaboration d’une image par l’artiste. L’exposition
catalogues consacrés au cabinet des dessins. rassemble ainsi études de détail et études d’ensemble, dont
le sujet peut être identifié et raconté.
■ Dessins d’histoire… De nombreuses feuilles représentent des épisodes religieux,
Les feuilles sélectionnées pour cette première exposition en particulier la mise en scène de la Vierge et du Christ. Le
représentent des sujets d’histoire – sujets religieux, contexte de la production artistique jusqu’au XIXe siècle
mythologiques, historiques ou encore allégoriques - selon explique cette domination quantitative : les peintres, dans
la hiérarchie académique qui place la peinture d’histoire au la plupart des centres de création, recevaient en majorité
sommet des genres artistiques. des commandes destinées aux édifices cultuels. Cependant
même pour des sujets parfaitement codifiés, sans cesse
repris, les artistes se sont toujours efforcés de varier les
points de vue, la mise en page, dans des compositions jamais
identiques. Les dessins exposés révèlent ainsi une force
d’inspiration nourrie des courants artistiques qui traversent
l’Europe au long des quatre siècles présentés.
L’autre source majeure, la mythologie, objet de nombreuses
commandes pour des amateurs cultivés, offre une grande
variété de sujets, souvent puisés aux textes ovidiens. Si
certains sujets sont identifiables, d’autres restent obscurs :
le rassemblement de personnages ne peut pas toujours être
interprété, pour autant certains éléments iconographiques
attestent d’une composition d’histoire – décors classiques,
accessoires antiquisants, costumes…

■ … histoires de dessins
Les dessins proviennent tous de la collection Babinet,
léguée au musée municipal en 1882. Ce choix se justifie
par l’importance de cette dernière dans les collections de
Poitiers : les quelque 320 feuilles constitutives du legs (120
italiennes, 120 françaises et 80 des écoles du Nord) ont
donné naissance au premier cabinet d’arts graphiques du
musée municipal.
Au travers de la figure d’Alexandre Babinet, collectionneur
Mercure et Argus, Italie, XVIIIe siècle [882.1.7] et généreux donateur, est évoquée l’histoire des collections


Dessins d'histoire, histoires de dessin

de dessins. Babinet rassembla des œuvres avec goût, ■ Feuilles et pigments


s’approvisionnant à la fois dans les ventes d’art ancien comme Un espace de médiation contigu de l’exposition permet
dans celles organisées après le décès de grandes figures de son d’appréhender la matérialité d’un dessin. Comment était
siècle – Delacroix, Géricault, Chassériau, Abel de Pujol. Grâce fabriqué le papier du XVIe au XIXe siècle ? Quels sont les
aux marques apposées sur certaines feuilles, qui attestent de pigments et les techniques utilisés par les artistes ?
leur appartenance à une collection, leur historique peut être Comment restaure-t-on aujourd’hui un dessin ancien ? Une
reconstitué et révèle parfois une provenance prestigieuse histoire matérielle est ainsi révélée, en parallèle à la scène
– collections Reynolds, Mariette, Denon... d’histoire racontée par chaque feuille.
A. P.

Visites de l’exposition pour les enseignants :


mardi 8 décembre à 17h30 et mercredi 9 décembre à
14h30. Entrée libre, sur réservation auprès du Service
éducatif 05 49 41 07 53.

Le Martyre de sainte Ursule, La Vierge et l’Enfant entourés de saints,


attribué à Hans Kulmbach, 1508 [882.1.435] attribué à Ventura Salimbeni, fin du XVIe siècle
[882.1.122]


Exposition En couverture : Léon Lehmann, Intérieur au canapé

Claudel, Maillol et Cie...


Le don de Monsieur Brisson, collectionneur d’ar t (1874-1961) 
Mus é e Sai n t e- C roi x, 25 ju i n – 18 o ctobre 2009

André Brisson a offert ses collections de tableaux et de Mais l’intérêt de la collection Brisson est aussi de présenter
sculptures au musée de Poitiers en 1953, à la suite d’une des ensembles cohérents d’artistes qui se situent à la lisière
procédure complexe et difficile. A l’époque, le conservateur du fauvisme, ou qui s’y opposent. Ainsi de Léon Lehmann,
du musée, Marc Sandoz, publia un petit catalogue, depuis d’origine alsacienne. Cet ancien élève de Gustave Moreau, et
longtemps épuisé. proche ami de Georges Rouault, laisse des paysages et des
Cinquante-six ans plus tard, il était utile de revenir sur cette scènes d’intérieur aux accords raffinés et paisibles. George
donation, et sur les œuvres qui la constituent. Aujourd’hui, Bouche, farouchement indépendant, propose des œuvres à la
de nombreux visiteurs viennent, et parfois de très loin, limite de l’art informel, véritables murailles de peinture aux
pour découvrir au musée les sculptures de Camille Claudel. matières tourmentées. Jean Puy, ce compagnon de route des
C’est grâce à André Brisson que les premières œuvres de fauves, brosse des paysages et des natures mortes dans une
cette artiste éminente sont entrées dans les collections gamme colorée joyeuse et tempérée. Et Lucien Mainssieux
poitevines. Il s’agissait d’éditions en bronze réalisées par restitue, avec des couleurs légères, l’éblouissement du soleil
Eugène Blot, l’un de ceux qui furent sensibles à l’art de d’Afrique du Nord.
Camille et qui voulurent l’aider, de toutes leurs forces. Des C’est un autre regard qui est proposé sur la peinture
pièces d’Auguste Rodin, d’Aristide Maillol, de Constantin française des années 1920 à 1940, susceptible d’anticiper la
Meunier, complètent cet ensemble sculpté. réhabilitation de certains des artistes exposés.
En peinture, que de surprises ! Bien sûr, les visiteurs Le catalogue de l’exposition a été écrit en association
connaissent le délicieux petit tableau d’Alfred Sisley, et avec Sophie Bozier, historienne d’art. Il fallait situer
l’esquisse pleine de liberté d’Eugène Boudin. De même, Sur cette collection dans l’histoire du musée. Il fallait aussi
le yacht de Pierre Bonnard, et l’étude d’Edouard Vuillard, comprendre et analyser les jugements esthétiques portés
font partie depuis longtemps des œuvres essentielles du sur certains des artistes représentés. La collection Brisson
musée Sainte-Croix. a donc été étudiée dans son intégralité, avec le recul de
Lucien Mainssieux, Rue à Tunis temps, pour bien apprécier son originalité. C’est l’occasion,
aussi, de voir ou de revoir de nombreuses peintures depuis
Claudel, Maillol et Cie...
longtemps rangées dans les réserves du musée.
Le don de Monsieur Brisson,
collectionneur d'art (1874-1961) Y. B.

Les an imat ions culture lles


■ dimanche 6 septembre à 15h
Lecture d’après le livre de Michèle Desbordes « La robe
bleue » relatant la vie de Camille Claudel, par Violaine Vérité
et Michèle Kerhoas, comédiennes (Cie Tuchenn)
Tarif : 3,90 € (gratuit pour les moins de 18 ans)
Musées Poitiers

■ dimanche 13 septembre à 15h /


de la
ville de ,
& de la Société des Antiquaires de l Ouest

Catalogue : 92 pages, 78 ill. couleurs, 4 ill. n/bl.


dimanche 18 octobre à 15h
Yves Bourel, conservateur en chef, Visites commentées de l’exposition au musée Sainte-Croix
Sophie Bozier, historienne de l’art
Format 22 X 24 cm format à la française, Editeur IRO
par Sophie Bozier, guide-conférencière


Carnet des musées

Le n o u v e au pa rco u r s B eaux-Arts au m usée Sainte-Cro i x

Ouvert au public à l’occasion de la Nuit des musées, le concernées, et compatibles avec le gris inerte du béton, très
nouveau parcours Beaux-Arts commence par la salle de présent dans la structure intérieure. Des nouveaux supports
peinture ancienne. Ces tableaux, autrefois exposés au de sculptures modulaires, des éclairages adaptés et plus
musée Rupert de Chièvres, font le lien entre les œuvres de la doux, la filtration des UV et des IR déversés à profusion
Renaissance et la peinture de la fin du 18e siècle. La nouvelle par les verrières, permettent d’exposer les œuvres dans de
salle consacrée au Nouveau Classicisme regroupe un bel meilleures conditions de conservation, avec un plus grand
ensemble de Valenciennes, Broc, Pajou et Gauffier. confort de visite.
Le XIXe siècle est richement représenté dans plusieurs C’est l’occasion de découvrir le musée Sainte-Croix sous un
salles : l’art du Salon, les Ingresques, les artistes officiels autre jour et des œuvres plus nombreuses, dans le cadre de
poitevins, le symbolisme. Un bon nombre d’œuvres provient visites plus agréables.
des réserves, dont les Braconniers de Luminais. Y.B.
Le XXe siècle fait la part belle aux femmes artistes des
années 1900 aux années 1930 : Sarah Lipska, France Raphaël,
Suzanne Roger et Romaine Brooks, qu’accompagnent les
œuvres de Jean-René Carrière et de Robert Wlérick.
Une galerie d’études consacrée à la peinture et à la
sculpture de la première moitié du XXe siècle complète ces
beaux ensembles.
La nouvelle scénographie est fondée sur des couleurs de
cimaises très vives : vert pour la peinture ancienne, gris
froid pour le Nouveau Classicisme, rouge sang-de-bœuf pour
le XIXe siècle, et jaune safran pour le XXe siècle. Il s’agissait
de trouver des teintes à la fois accordées aux périodes Evariste-Vital Luminais, Les Braconniers  (1867)

D ossi e r s e n li g n e

■ Le site des musées de Poitiers ■ Le site du Conseil des musées de


Le service pédagogique a mis en ligne sur le site des musées Poitou-Charentes
www.musees_poitiers.org, depuis le mois de juin, un dossier Parmi ses missions de valorisation et d’accessibilité du pa-
pédagogique sur le thème de « La représentation de la fem- trimoine, le Conseil des musées de Poitou-Charentes publie
me au XIXe siècle dans les collections du musée Sainte-Croix régulièrement sur son site web www.alienor.org des dos-
de Poitiers ». Ce dossier présente une étude de 47 œuvres, siers thématiques s’appuyant sur les collections des musées
à destination des enseignants, réalisé conjointement par de la Région.
Sophie Bozier, historienne de l’art, et Aline Meunier, profes- Ces dossiers, accessibles au grand public, mettent en valeur
seur d’arts plastiques, chargée de mission par le Rectorat au une sélection d’œuvres depuis lesquelles le visiteur, d’un
musée Sainte-Croix de septembre 2006 à juin 2009. simple clic sur les illustrations, peut parvenir aux notices dé-
taillées correspondantes sur la base de données AlienorWeb
ouverte à tous.


Carnet des musées

Deux dossiers, présentant essentiellement les collections du La publication d’un troisième dossier, « Un musée, pour quoi
musée Sainte-Croix de Poitiers, ont été publiés au mois d’avril faire ? », dédié aux enfants entre 8 et 12 ans, est également
et de mai. prévue pour l’automne 2009. Ce dossier est actuellement
« Renaissance en Poitou, le château de Bonnivet » ; en cours de réalisation avec la participation conjointe des
http://www.alienor.org/ARTICLES/bonnivet/index.htm musées de Poitiers, du musée d’Angoulême et des musées
« L’écriture dans l’Antiquité, la vie des Gallo-Romains déchiffrée » ; de Châtellerault.
http://www.alienor.org/ARTICLES/ecriture/index.htm

Mou v em e n t d es o e u v r es

Les musées de Poitiers constituent le premier ensemble


muséal de la région Poitou-Charentes pour leur richesse patri-
moniale. Les collections d’art – peinture, sculpture, dessin, art
décoratif - d’archéologie ou d’histoire régionale sont réguliè-
rement sollicitées pour des prêts à de nombreuses exposi-
tions en France et à l’étranger.

■ Deux éventails révolutionnaires


Exposition « Bleu… une couleur à la mode », musée de la
chemiserie et de l’élégance masculine à Argenton-sur-Creuse
(36) du 13 juin au 15 novembre 2009

■ Ensemble d’objets archéologiques néolithiques


du site de Puyraveau (collection Patte) :
mobilier lithique, osseux, céramique Charles Housez, Marie Stuart et Châtelard (1858)

Exposition « Le secret du dolmen » au musée des


Tumulus de Bougon (79) du 11 juillet 2009 au 3 janvier 2010

■ Charles Housez, Marie Stuart et Châtelard (1858)


– huile sur toile
Exposition « Marie Stuart, un destin romantique», musée
des Beaux-Arts de La Rochelle (17) du 16 octobre 2009 au 18
janvier 2010

■ Henri Doucet, Le repas (1912), Les vendangeuses


(1912) – huiles sur toile
Exposition « Conversation anglaise, le groupe de Blooms-
bury », musée d’art et d’industrie André Diligent à Roubaix
(59) du 20 novembre 2009 au 27 février 2010

Eventail  révolutionnaire (1789), papier et os


Les rendez-vous des musées

vi si t es comme n t é es d es co ll ections au m usée sa i nte- c roi x

 ardi 1er septembre, à 18h : Les femmes artistes, par


■M  ardi 3 novembre, à 18h, 1 heure / 1 œuvre : François
■M
Françoise d’Argenson, guide-conférencière Nautré « Le siège de Poitiers en 1569... » (16l9) par
 imanche 13 septembre, à 15h : visite de l’exposition
■D Françoise d’Argenson, guide-conférencière
« Claudel, Maillol et Cie. Le don de Monsieur Brisson,  imanche 8 novembre, à 15h : Plein feux sur l’Antiquité
■D
collectionneur d’art (1874-1961) », par Sophie Bozier, (l’usage du feu à l’époque gallo-romaine), par Gaëlle
guide-conférencière Buffet, animatrice
 imanche 27 septembre, à 15h : La Préhistoire, d’os et de
■D  imanche 15 novembre, à 15h : présentation du
■D
pierre, par Claudine Gautier, animatrice nouveau parcours Beaux-Arts, par Sophie Bozier, guide-
 imanche 4 octobre, à 15h : présentation du nouveau
■D conférencière
parcours Beaux-Arts, par Sophie Bozier, guide-  imanche 29 novembre, à 15h, 1 heure/1 œuvre : Atelier
■D
conférencière anversois des Francken « Le festin de Balthazar » (XVIIe s)
 ardi 6 octobre, à 18h, 1 heure / 1 œuvre : Charles-Louis
■M par Daniel Clauzier, guide-conférencier
Müller, « La fête de la raison dans Notre-Dame de Paris  ardi 1 décembre, à 18h : Naissances glorieuses
■M
le 10 novembre 1793 » (1878), par Françoise d’Argenson, dans la Bible, par Françoise d’Argenson, guide-
guide-conférencière conférencière (traduite en langue des signes)
 imanche 11 octobre, à 15h : La femme gallo-romaine, par
■D  imanche 6 décembre, à 15h : L’enfant gallo-romain, par
■D
Claudine Gautier, animatrice Claudine Gautier, animatrice
 imanche 18 octobre à 15h : visite de l’exposition
■D  imanche 13 décembre, à 18h : présentation de la
■D
« Claudel, Maillol et Cie. Le don de Monsieur Brisson, collection des peintures anciennes par Daniel Clauzier,
collectionneur d’art (1874-1961) », par Sophie Bozier, guide-conférencier
guide-conférencière  imanche 20 décembre, à 15h : Auguste Rodin et Camille
■D
 imanche 25 octobre à 15h : Animaux réels et animaux
■D Claudel, par Monique Béraud, guide-conférencière
fantastiques au Moyen Age, par Monique Béraud, guide-  imanche 27 décembre, à 15h : Les rites et les croyances
■D
conférencière gallo-romains, par Gaëlle Buffet, animatrice

Charles-Louis Müller, « La fête de la raison dans Notre-Dame de Paris Urne cinéraire à anses, verre soufflé. Poitiers (Vienne),
le 10 novembre 1793 » (1878) nécropole des Dunes, fin II-début IIIe s.


Les rendez-vous des musées

Les J o u r n é es e u rop é e n nes du Patr im o ine – entrée lib re


visites commentées traduites en langue des signes et concert
■ samedi 19 septembre ■ dimanche 20 septembre
11h00 - 11h45 : Claudine Gautier, animatrice :  11h00 - 11h45 : Daniel Clauzier, guide-conférencier :
La Préhistoire, de la chasse au festin Présentation de la collection de peintures anciennes
14h30 - 15h : Concert classique de guitare par Stéphane 14h30 - 15h : Concert classique de guitare
de Carvalho : un voyage ibérique du XIXe au XXe siècle par Stéphane de Carvalho (reprise)
avec Manuel de Falla « hommage au tombeau de Debussy », 15h15 - 16h : Sophie Bozier, guide-conférencière :
Joaquin Turina « sonata », Joaquin Rodrigo 3 piezas Présentation de la galerie d’études XIXe-XXe s.
españolas (fandango, passacaglia, zapateado) 16h15 - 16h45 : Concert classique de guitare
15h15 - 16h : Sophie Bozier, guide-conférencière : par Stéphane de Carvalho (reprise)
Présentation de la galerie d’études XIXe-XXe s. 17h - 17h45 : Gaëlle Buffet, animatrice :
16h15 - 16h45 : Concert classique de guitare Antiquité, Poitiers-Lemonum
par Stéphane de Carvalho (reprise)
17h - 17h45 : Gaëlle Buffet, animatrice :
Antiquité, Poitiers-Lemonum

Les M u sical es d u ma r di
Musée Sainte-Croix - entrée libre
Concerts interprétés par les élèves du Conservatoire
à rayonnement régional parmi les collections du musée
Mardi 24 novembre à 12h30
Eventail, détail

l es Film s d ocu m e n ta i r es
auditorium du musée Sainte-Croix – entrée libre
■ mercredi 7 octobre à 18h / La touche, cette façon dont est déposée la peinture sur le
mardi 10 novembre à 12h30 support, dépend de la volonté de l’artiste, mais aussi de la
« Dans la lumière de Matisse », par Fr. Docquiert et Cl. Vajda matière picturale et des outils utilisés. Dans l’histoire de l’art,
(1998, 53’, couleur) deux manières opposées ont divisé les peintres : la touche
Ce film tente de retracer le parcours de Matisse avec, lisse et fondue, et la touche épaisse, séparée et apparente.
notamment, les images des lieux où il a séjourné (Collioure,
Tanger, Paris...) accompagnées par des textes de l’artiste ■ mercredis 18 novembre / 9 décembre à 18h
dont on voit, en archives filmées, la rapidité d’exécution. « Robert Doisneau, tout simplement », par Patrick Jeudy
(2000, 55’, n/bl.)
■ mardis 20 octobre / 1er décembre à 12h30 Les photographies sont séparées les unes des autres
« Nature, nature » par Camille Guichard (1991, 17’, couleur) par un léger noir, parfois suivies d’un très bref extrait
Au cœur de la campagne irlandaise, sous l’œil attentif du cinématographique. Cette simple succession est animée par
professeur d’archéologie Colin Renfrew, Andy Goldsworthy une remarquable bande sonore mêlant musiques, extraits
réalise des œuvres éphémères avec des éléments naturels... radiophoniques...et la voix off du photographe.
Jalonnant cette promenade, la conversation des deux
hommes permet à l’artiste d’analyser sa démarche.
« La touche, la main du peintre », par Alain Joubert (2003,
26’, couleur)


Les rendez-vous des musées

Les Tu d i a n t es : semaine d’accueil des étudiants

■ mardi 29 septembre à 19h ■ vendredi 2 octobre à 16h


visite commentée de l’exposition « Claudel, Maillol et Cie... visite générale des salles XIXe-XXe siècles en anglais
Le don de Monsieur Brisson,  collectionneur d’art  (1874-1961) » Entrée et visite gratuites pour les détenteurs de la carte
Culture
■ mercredi 30 septembre à 16h
visite du département d’Archéologie

l e C ircu it Fête de la sci enc e


(en partenariat avec le Confort Moderne) (en partenariat avec l’Espace Mendès-France) – entrée libre
■ Samedi 17 octobre à 18h ■ Samedi 21 et dimanche 22 novembre
auditorium du musée visites commentées
Concert - d.v.d (groupe japonais : 1 vj et 2 batteurs). 15h : Les origines de l’humanité ; de l’homme des cavernes
Les frappes des deux batteurs génèrent des images et à l’homme préhistorique, par Claudine Gautier, animatrice
constituent un jeu de question réponse entre les deux 16h30 : Découvertes archéologiques ; trésor personnel ou
musiciens qui se répercute sur un écran. bien public, par Stéphanie Coussay, guide-conférencière.
Tarif : 3 € / Gratuit pour les détenteurs de la carte Culture

Conf é r e nce so ldes au stand libra iri e


(en partenariat avec l’I.N.R.A.P. - entrée libre)
■ Du 15 novembre 2009 au 15 février 2010
■ Jeudi 26 novembre à 18h30 - auditorium du musée Le stand librairie du musée Sainte-Croix propose un certain
« Dernières découvertes archéologiques dans le cloître nombre d’ouvrages scientifiques sur les collections et sur
de l’église Saint-Hilaire » par Anne Jégouzo, archéologue les expositions temporaires à des prix soldés.
(I.N.R.A.P.), Emmanuel Barbier, archéologue (I.N.R.A.P.), Sacha
Kacki, anthro­pologue (I.N.R.A.P.)
Les archéologues de l’I.N.R.A.P. (Institut national de
recherches archéologiques préventives) présenteront les
résultats de la fouille réalisée au cours de l’année 2008 au
sud de l’église Saint-Hilaire. Cette conférence illustrée sera
l’occasion de découvrir les vestiges inédits, mis au jour,
d’une occupation remontant au IVe siècle. Ce site majeur
de la ville de Poitiers fut tour à tour un complexe funéraire
paléochrétien, un site fortifié autour de l’an Mil et une
étape indispensable du pèlerinage de Saint-Jacques-de-
© Patrick Ernaux/INRAP

Compostelle.
Cette conférence est la première d’un cycle « Actualité
archéologique ».

Poitiers, nécropole Saint-Hilaire


sarcophage d’époque mérovingienne mis à jour par l’I.N.R.A.P. en 2008


Animations éducatives

Les p ’ t its at eli e r s p o u r les 4-6 ans, de 9h30 à 11h


Les enfants doivent être accompagnés d’un adulte.

■ 27 octobre / 3 novembre / 22 et 29 décembre ■ 29 octobre / 24 et 31 décembre


Un p’tit coin de jardin : découverte de jardins dans les En voir de toutes les couleurs : découverte des couleurs
tableaux. Confection en volume d’un petit coin de nature, parmi les œuvres, et de la façon dont elles dépendent ou
avec des végétaux. non du dessin. Atelier de peinture sous forme de coulures.

Ate li e r s-j e ux, d e 1 4 h à 16h30


pour les 6-8 ans pour les 9-12 ans
■ 27 octobre / 3 novembre ■ 30 octobre
Ces serpents qui sifflent sur vos têtes : Découverte des Bas les masques : découverte des loisirs antiques tels que
personnages d’Athéna et de Méduse. Réalisation en le théâtre, les combats, les jeux... et réalisation d’un masque
découpage, collage, assemblage de la tête monstrueuse de du théâtre antique en argile.
Méduse. Prévoir pour chaque enfant une boîte (type boîte à
chaussures) ou d’une bouteille en plastique. ■ 23 et 30 décembre
Au fil de l’eau : observation de la représentation de l’eau
■ 29 octobre / 22 et 29 décembre dans les paysages : calme, tourmentée, bouillonnante…
La peau du dragon : découverte des dragons du musée et Réalisation en atelier d’un paysage imaginaire à l’aquarelle.
création d’une peau imaginaire de monstre par collage et
peinture.

■ 24 et 31 décembre
Un ange passe : découverte des anges et autres personnages
ailés parmi les collections du musée. En atelier, chaque
enfant crée son angelot (découpage, collage, peinture).

E n ava n t la z i zi q u e , d e 10h à 11h30

pour les 3-6 ans


Les enfants doivent être accompagnés d’un adulte. Mercredis 30 septembre, 21 octobre, 25 novembre,
Découverte de tableaux et manipulation d’instruments 16 décembre.
de musique (aucun niveau requis).

Les a n niv e r sai r es au m usée


Pour les enfants de 5 à 10 ans (groupe d’âge homogène)
Les dimanches, à 14h30 ou à 15h30. Un adulte responsable Renseignements et inscriptions au service éducatif :
accompagne le groupe. 05 49 41 07 53 ou service-educatif-musees@mairie-poitiers.fr

10
L'œuvre en question

Acc essoi r es d e toil e t t e ut ilisés en Po itou à l’ép oque ro m ai ne

Citons à ce propos quelques auteurs antiques inspirés par


les soins du corps, tel Pline recommandant, pour la peau,
de laisser macérer au soleil des pétales de roses dans un
bocal de verre rempli d’huile, ou encore Ovide, nous livrant
une recette des « Produits de beauté pour le visage de la
femme » :

 [...] Ajoutez (à l’encens) un morceau de gomme arrachée


Stèle funéraire de Julia Maxumilla à l’écorce des arbres, [...] et un petit dé de myrrhe grasse.
(détail de l’épitaphe et du décor : miroir, trouvée à Poitiers).
Après avoir broyé le tout, passez dans un tamis fin, et délayez
Le pilier de Neumagen, à Trèves, restitue une scène de cette poudre dans du miel. On s’est bien trouvé d’ajouter du
toilette de l’Antiquité : quatre servantes assistent une fenouil à la myrrhe odorante, une poignée de roses sèches,
femme en train de se faire coiffer. Tandis qu’elle s’admire et de l’encens mâle ainsi que du sel d’ammoniac. Sur ce
dans un miroir, deux d’entre elles apportent, l’une un flacon mélange versez de la crème d’orge, et que le poids du sel et
de parfum en verre, l’autre une cruche en terre cuite. Ce sont de l’encens égale celui des roses... 
bien ces accessoires réservés aux soins du corps que l’on D. S. H.
découvre dans la ville antique de Poitiers, comme le montre
l’éventail d’épingles à cheveux en os, de pinces à épiler, de A découvrir : l’exposition, Le bain et le miroir. Cosmétiques et
cure-oreilles, de peignes, de verreries exposés au musée. soins du corps de l’Antiquité à la Renaissance, Musée national
Ces objets révèlent le souci de l’hygiène que partageaient, il du Moyen Age de Cluny ; Musée national de la Renaissance
y a 2000 ans, les femmes et les hommes, ce que suggèrent d’Ecouen, 20.05.-21.09.09 ; I. Bertrand, Objets de parure et
également les thermes dont Poitiers conserve les traces soins du corps d’époque romaine dans l’Est picton, M.S.P.C. 13,
dans le quartier Saint-Germain et à l’emplacement de la Poitiers, 2003 ; D. Simon-Hiernard, Fr. Dubreuil, Verres d’époque
D.D.E. Conçus pour le bien-être du corps et de l’esprit, ces romaine. Collection des musées de Poitiers. Regard sur les
édifices témoignent de l’assimilation de modèles socio- collections, Poitiers, 2000.
culturels romains.

La toilette nécessitait l’utilisation d’ustensiles dont le musée


conserve de beaux spécimens : strigiles et aryballes importés
d’Italie, palettes à fard taillées dans le marbre, flaconnages
de verre à huile ou parfum précieux, agitateurs de verre,
pyxides en os... Une bouteille, déposée dans la tombe d’une
femme de la nécropole des Dunes, conservait encore une
substance à base de peuplier. Ce sont souvent les tombes –
miroir de la vie – qui nous renvoient ces témoins émouvants.
Ainsi en est-il d’une enfant de Naintré, auprès de qui on avait
pris soin de placer un bassin et un coffret renfermant des
flacons de toilette de verre et de bronze. Ce flaconnage,
soufflé à l’air libre ou moulé, se prêtait parfaitement à la Ustensiles de toilette d’époque romaine
conservation des huiles et des parfums. découverts à Poitiers.

11
Renseignements pratiques
Horair es e t ta rifs
des mu s é es d e P oi t i e r s La carte d’a bonne ment
■ Horaires du 1er octobre au 31 mai Visite libre des collections permanentes et des expositions
mercredi au vendredi : 10h-12h / 13h15-17h temporaires, invitation aux vernissages, tarifs réduits pour
samedi et dimanche : 14h-18h les visites commentées, réduction sur la librairie. Valable
Journée continue : le mardi au musée Sainte-Croix pour une année à partir de la date d’adhésion.
de 10h-17h Adultes : 11,20 €
Détenteurs de la carte « Culture », Rmistes, demandeurs
■ Horaires du 1er juin au 30 septembre d’emploi inscrits à l’ANPE non indemnisés, personnes non
mardi au vendredi : 10h-12h / 13h15-18h imposables, bénéficiaires de la carte « Bourse spectacle »,
samedi et dimanche :10h-12h / 14h-18h personnes handicapées : 1,60 €
Nocturnes : au musée Sainte-Croix le mardi jusqu’à 20h Adultes inscrits aux ateliers de pratiques artistiques
amateurs : 4,20 €
Fermeture le lundi et les jours fériés, sauf le 11/11, le jeudi
de l’Ascension, le 14/07 et le 15/08 Tarifs des v i si tes co mm entées
(en sus du tarif d’entrée sauf mardi et 1er dimanche du mois)
L’Hy p o g é e d es Du n es Individuels : 3,90 €  
Abonnés, SAMP, SAO : 2,90 €
Cet oratoire mérovingien aménagé aux confins d’une
Jeunes de moins de 18 ans : gratuit
nécropole romaine par l’abbé Mellebaude reste l’un des
Rmistes, handicapés (sur présentation d’un justificatif),
monuments les plus éloquents du Haut Moyen Âge par
personnes non imposables, demandeurs d’emploi inscrits à
les inscriptions et les sculptures, uniques en Europe, qu’il
l’ANPE et non indemnisés, bénéficiaires de la carte « Bourse
renferme. Fermé au public par mesure conservatoire, il va faire,
spectacles », adhérents à la Maison des Artistes : 1,60 €
à partir de 2009, l’objet d’une campagne de restauration.
Le site reste accessible aux équipes de recherche nationales
et internationales. Tar ifs des an im at ions édu cat i ves
ateliers-jeux : 2,90 € / enfant de Poitiers
Mus é e Ru pe rt- d e- Chi è v res 4,10 € / enfant hors Poitiers
anniversaire au musée : 5,10 € / enfant de Poitiers
Fermé pour travaux de rénovation jusqu’en 2010 6,10 € / enfant hors Poitiers

Tar ifs d ’ e n t r é e aux m u sées Directeur de la publication : Alain Claeys, Député-Maire de Poitiers
Individuels : 3,90 € ; accès aux deux musées Rédaction : Yves Bourel, Catherine Buret, Anne Péan, Dominique
Groupes d’adultes : 2,90 € ; accès aux deux musées Simon-Hiernard (équipe scientifique), Stéphanie Coussay et Cécile
Gratuité : moins de 18 ans, groupes scolaires, centres de Le Bourdonnec (service culturel et éducatif)
loisirs, étudiants, guides-conférenciers, membres S.A.O., Crédits photographiques : Christian Vignaud, musées de Poitiers,
Amis des musées de Poitiers, Icom, adhérents à la Maison sauf mention contraire
des artistes, RSA, demandeurs d’emploi non indemnisés, Réalisation : IRO – La Rochelle
personnes handicapées.
Dépôt légal : ISSN 1295- 3563 – Tirage : 10 000 exemplaires
Journées de gratuité : le mardi et le 1er dimanche de chaque mois

Musées de la
ville de Poitiers
Musée Sainte-Croix • 3 bis rue Jean-Jaurès 86000 Poitiers
,
& de la Société des Antiquaires de l Ouest www.musees-poitiers.org • musees@mairie-poitiers.fr